Porsche 911 2 litres

Porsche 911 2 litres

Porsche 911 2 litres
1964 – 6 cyl. Flat 6 12V
130 ch – 210 km/h
1 075 kg

Au salon IAA de Francfort 1963, Porsche frappe un grand coup en présentant sa toute nouvelle Porsche 901. Un patronyme qui va être de courte durée, puisque Peugeot va lui contester cette nomenclature avec le « 0 » au centre lors du salon de Paris 1964. Voilà donc la Porsche 911 (changement en novembre 64) qui fait ses débuts officiels dans le monde de la voiture de sport. Résolument moderne, elle remplace avantageusement la Porsche 356 qui était en bout de développement depuis ses débuts à la fin des années 40. Après différentes approches, c’est finalement le dessin de Butzi Porsche qui a été retenu, et force est de constater que le résultat est très réussi. La généalogie 356 est bien là, mais l’ensemble est très moderne, plus élancé (la Porsche 911 est plus longue, avec un empattement allongé pour accroître l’habitabilité), moins large, et avec de larges surfaces vitrées. Posée sur ses jantes 14 pouces en acier avec ses enjoliveurs de roues chromés, qui s’accordent avec les (fins) parechocs et les entourages de vitres. Le capot avant est plat, fait ressortir encore plus nettement les ailes avant et ses optiques de phares rondes. La poupe, bien qu’abritant la mécanique en porte-à-faux arrière reste très fine et élégante, soulignée par ses petits feux droits. La trappe à essence est positionnée sur l’aile avant gauche, tandis que les logotypes « Porsche » et « 911 » sont dorés. Des options permettent d’agrémenter le look comme des feux additionnels singeant ceux des voitures de rallyes, ou encore le toit ouvrant, électrique. Ce qui est remarquable, outre un design abouti et sérieux, c’est le soin apporté à la fabrication et la finition qui sort véritablement du lot de la production automobile. La Porsche 911 2 litres est certes moins spectaculaire que certaines rivales italiennes, mais elle est certainement la plus aboutie et inspirant confiance, sans compter qu’elle dispose de 2 places arrière d’appoint.

Porsche prend le risque de remplacer sa vieillissante mais établie Porsche 356. La Porsche 911, prend le relais en cédant à quelques sirènes plus bourgeoises et cossues : poids en hausse, dimensions accrues et confort amélioré. Mais son Flat 6 lui fait aussi changer de dimension pour aller chez les Grand Tourisme…

Porsche 911 2 litres

Le Flat 6 donne plus de noblesse et d’élasticité à la Porsche 911. Pourtant la puissance est inchangée avec 130 ch par rapport au 4 cylindres de la 356 Carrera 2, mais à l’usage, c’est bien plus onctueux et disponible sur le Flat 6. Une réussite !

C’est Ferry Porsche qui a décidé d’avoir un 6 cylindres à plat sous le capot arrière de la Porsche 911. Il est disposé en porte-à-faux arrière, et dispose d’une cylindrée de 1 991 cm3 (alésage de 80 mm et course de 66 mm). Plus noble, plus confortable, plus élastique, voilà qui en dit long sur la philosophie de la Porsche 911 2 litres, et surtout qui doit permettre des développements futurs, le quatre cylindres de la Porsche 356 étant arrivé en bout de course de développement, devenant trop fragile si trop poussé. Le Flat 6 type 901 est très moderne de conception, avec son arbre à cames en tête pour chaque rangée de cylindres et ses soupapes en V, entrainés par une chaîne de distribution. Bloc et carter moteur sont coulés en aluminium pour un gain de poids (184 kg), tandis que pour les cylindres Biral (ailettes d’aluminium coulées dans la fonte) Porsche a capitalisé sur son expérience avec la 356. Le vilebrequin est à sept paliers avec une buselure importante à son extrémité. L’alimentation est assurée par deux carburateurs Solex triple corps. Le refroidissement est toujours à air et alimenté par une turbine axiale inédite qui envoie de l’air dans les deux rangées de cylindres. Le Flat 6 Porsche développe 130 ch à 6 200 tr/mn et un couple de 162 Nm à 4 600 tr/mn. Des valeurs satisfaisantes, mais qui peuvent paraître justes, car en stagnation avec le quatre cylindres de la Porsche 356 Carrera 2. Côté consommation, hors conduite sportive extrême, comptez autour de 13-15 litres aux cent. La boîte de vitesses manuelle est à 5 rapports et se distingue par sa synchronisation Porsche (brevet utilisé par d’autres fabricants) sur tous ses rapports. Passages agréables, précision et surtout étagement des rapports sont à louer. Les performances sont bien réelles, avec un 0 à 100 km/h en 9’’0 alors que le km DA est effacé en 29‘‘5. C’est moins bien qu’une Jaguar Type E (27‘‘7) mais mieux qu’un roadster Mercedes-Benz SL 230 R107 (31‘‘2).Le Flat 6 est mélodieux, disponible et performante. Souple et sportif, voilà le compromis qu’il propose. Cossue la Porsche 911, elle est bien construite et assemblée et pèse assez logiquement 1 075 kilos. La structure générale est une coque acier autoporteuse sur laquelle sont greffés les éléments de suspensions et le groupe motopropulseur. Avec ses quatre roues indépendantes, le train avant est particulièrement novateur et différent de celui de la 356 avec son McPherson avant et son triangle inférieur. Une aubaine pour retrouver plus de capacité de coffre dans le compartiment avant sous le capot (alors que la Porsche 356 avait ses barres de torsion qui travarsaient l’auto). Ce nouveau train avant a nécessité des renforts de l’avant du

Porsche 911 2 litres

La Porsche 911 2 litres est plus confortable et moins sportive radicale que la Porsche 356. Mais sa polyvalence est redoutable et son efficacité omniprésente. Reste à maîtriser son mode d’emploi assez marqué entre sousvirage et survirage soudain dans les enchainements serrés.

châssis. Le train arrière est à jambes de poussée logitudinales avec barres de torsion transversales. L’empattement a gagné en longueur avec désormais 2,221 mètres de long pour améliorer l’habitabilité et permettre deux véritables places d’appoint. La direction à crémaillère (sans assistance), est coupée en trois morceaux dans sa colonne pour améliorer la sécurité passive en cas de choc frontal. Le freinage signé ATE avec brevet Dunlop est à quatre disques. Les roues sont équipées de pneumatiques en 165 x 380. La tenue de route est en progrès notable comparée à la Porsche 356 : plus confortable, plus stable dans les grandes courbes (merci l’empattement allongé), elle offre un excellent compromis. On peut lui reprocher un amortissement trop souple avec une fâcheuse manie de se coucher un peu trop dans les courbes. Le sousvirage est marqué dans les courbes serrées et il faut jouer avec le déséquilibre naturel pour retrouver de la mobilité et conduire la Porsche 911 à l’accélérateur et au transfert de charge. Le freinage est puissant, mais manque d’endurance en usage très intensif. La direction est directe et précise, avec quelques effets dans dans le volant en son point milieu. L’habitacle est vaste et ergonomique. La position de conduite est parfaite et tout au plus peut-on reprocher un volant qui masque quelques instruments et le pédalier au plancher pas toujours agréable. Les commandes tombent sous les doigts naturellement. Le dessin des sièges est impeccable, et la finition dans son ensemble est sérieuse et de bon goût. Les espaces de rangement à bord sont nombreux et confirment la polyvalence d’usage de la Porsche 911. Et la banquette arrière peut se replier pour l’occasion afin d’aménager un espace supplémentaire pour les bagages.

Notre avis
emoticonLa Porsche 911 2 litres jette un sacré pavé dans la mare des Grand Tourisme de sport ! Elle offre une polyvalence d’usage encore jamais vu jusqu’ici sans pour autant trop sacrifier au sport. Certes, d’aucuns peuvent regretter la radicalité plus sportive de la Porsche 356 et la tentation d’un certain embourgeoisement, mais à l’usage, le Flat 6 fait vite oublier le quatre cylindres. Performante mais capable d’être une compagne idéale pour le quotidien, la Porsche 911 n’a finalement pas réellement d’équivalent sur le marché. Une singularité qu’elle fait payer au prix fort…

Autres versions :
Porsche 911 ur-911

Les Rivales :
GT Sport 1960, 1964

  • Alfa Romeo Giulia Sprint GTAlfa Romeo Giulia Sprint GT
    Au salon de Francfort 63, Alfa Romeo a étonné les visiteurs avec son nouveau coupé Giulia Sprint GT. Il est basé sur la berline éponyme dont le style est pour le moins très cubique. Mais une fois que la plateforme (plus courte que la Giulietta) est passée dans les mains de la Carrozzeria Bertone, le coupé Giulia Sprint GT est une pure réussite. Pourtant il nous semble y voir un air de déjà vu ? Giorgetto Giugiaro, jeune stylise chez ...
  • Alpine A110 Tour de FranceAlpine A110 Tour de France
    Jean Rédélé n’en finit pas d’améliorer par touches son modèle déjà phare : la Berlinette Alpine A110. Et comme son histoire a démarré par la course automobile, c’est fort logiquement que des versions destinées pour la compétition sont également développées comme l’Alpine Berlinette « Tour de France ». Pour 1963, et suite aux accords de collaboration avec la Régie Renault, la Berlinette « Tour de France » a évolué sensiblement sur sa proue devenue concave qui intègre désormais les bocs ...
  • ASA 1000 GTASA 1000 GT
    L’ASA 1000 GT a été officiellement dévoilée au salon de Turin en novembre 1963, mais en réalité il faut remonter dans le temps pour décrypter son histoire complexe. Au départ, c’est à Maranello qu’une « Ferrarina », comprenez une petite Ferrari, est étudiée. Le rusé Enzo pense à contrer des modèles sportifs mais plus populaires. Finalement, malgré une étude soignée (châssis signé Bizzarini et moteur Carlo Chiti) et une très belle étude de style signée par le jeune Giugiaro chez ...
  • Chevrolet Corvette C2 Sting Ray L84Chevrolet Corvette C2 Sting Ray L84
    Depuis 1953, General Motors sous sa bannière Chevrolet crève l’écran avec sa Corvette qui peut se targuer d’être la première véritable voiture de sport américaine. Véritable réussite esthétique, la Corvette et sa carrosserie en « plastique » rivalise avec les meilleures réalisations européennes, tout en conservant néanmoins des tics techniques très yankee (comprenez gros moteurs goulu et gorgés de couple et des techniques simples mais éprouvées). Sous l’impulsion de deux rivaux chez GM, Bill Mitchell pour le design et Zora ...
  • Lotus Elan Coupé S2 Type 36Lotus Elan Coupé S2 Type 36
    En 1962, Colin Chapman décide avec son cabriolet Elan de tirer les enseignements de la Lotus Elite au succès réel auprès des amateurs de voitures de sport et des clients, mais dont le bilan économique a été désastreux pour la firme. Ron Hickman est chargé de tracer des lignes du nouveau cabriolet Elan avec un format compact et élégant, tandis que les dessous sont très sportifs et précis. Rapidement, La Lotus Elan cabriolet se pose en sportive accomplie et bouscule ...
  • Porsche 911 2 litresPorsche 911 2 litres
    Au salon IAA de Francfort 1963, Porsche frappe un grand coup en présentant sa toute nouvelle Porsche 901. Un patronyme qui va être de courte durée, puisque Peugeot va lui contester cette nomenclature avec le « 0 » au centre lors du salon de Paris 1964. Voilà donc la Porsche 911 (changement en novembre 64) qui fait ses débuts officiels dans le monde de la voiture de sport. Résolument moderne, elle remplace avantageusement la Porsche 356 qui était en bout ...

Avant d’acheter
La Porsche 911 2 litres a été produite de 1964 à 1967 en carrosserie coupé (9 737 exemplaires) et en carrosserie Targa à compter de 1966 (268 exemplaires). Considérée comme les Ur-911, à savoir les Porsche 911 de première génération avant les évolutions majeures, elles sont relativement rares dans les annonces et il faut se tourner vers des spécialistes et/ou les ventes aux enchères. Particulièrement prisées car étant les premières de la lignée mythique, elles sont rares sur le marché, et surtout très onéreuses à l’achat. Une sorte de Graal pour collectionneurs de Porsche 911. Avant de signer toute de suite un chèque pour acheter, il faut bien vérifier la concordance châssis et moteur avec les numéros d’identification car les cannibalisations, les swap ou autres approches, car les Porsche 911 2 litres sont souvent passées dans des mains « créatives ». La corrosion doit être traquée et la carrosserie inspectée sous les aspects. La corrosion fait en effet des ravages. Les trains roulants doivent être réglés et en bon état (la tenue de route doit être saine, typée certes, mais saine). Le Flat 6 est fiable à condition d’être entretenu avec soin et de respecter les temps de chauffe. Le réglage des carburateurs doit être confié à des spécialistes reconnus. Comme toujours pour les Grand Tourisme de prestige, l’entretien et les réparations doivent être réalisés dans le réseau officiel Porsche ou à défaut chez des spécialistes reconnus. Si la plupart des pièces existent, le coût d’une restauration dépasse largement la cote de la voiture. A avoir en tête avant de se décider…
Entretien : tous les ans ou tous les 5 000 km ou 6 mois.

Mots clés : Porsche | 911 | Carrera | 2L0 | 2.0 | Targa | Flat 6 | GT | Grand Tourisme | Weissach | Zuffenhausen | Coupé Sport | Fuchs | PORSCHE 911 2L0 | COUPE SPORT | GRAND TOURISME

 

TOP Ligne superbe ǀ Finition soignée ǀ Présentation intérieur ǀ Position de conduite/dessin des sièges ǀ Confort ǀ Polyvalence d’usage ǀ Instrumentation ǀ Boîte de vitesses 100% synchronisée ǀ Ergonomie à bord ǀ Tenue de route ǀ Freinage à disques ǀ Direction précise ǀ Etagement de boîte ǀ Equipement de série ǀ Flat 6 moderne et noble ǀ Performances FLOP Consommation ǀ Prix élitiste ǀ Conduite délicate aux limites ǀ Effets pendulaires dans la direction ǀ Effort à la pédale de frein en usage usuel (pas d’assistance) ǀ Places arrière symboliques ǀ Endurance des freins en usage intensif ǀ Embourgeoisement par rapport à la 356 ? ǀ Pédalier peu propice au talon-pointe ǀ Beaucoup d’options ǀ Amortissement trop souple en conduite sportive ? ǀ Agilité en baisse

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Porsche
911 2L0
1964
11 CV – 41 800 FF HT
6 cylindres à plat (Flat 6) 12 soupapes (2×1 ACT) – 1 991 cm3
130 ch à 6 200 tr/mn (65,29 ch/litre)
162 Nm à 4 600 tr/mn (81,37 Nm/litre)
non
Propulsion + BV5 manuelle
1 075 kilos (8,27 kg/ch)
2 disques pleins AV et 2 disques pleins AR
jantes acier 14″ + pneus en 165 x 380 AV et 165 x 380 AR
0 à 100 km/h en 9’’0; 210 km/h, km DA en 29‘‘5

Textes : Klaus Fuchs (Alis Webzine) – Photos : D.R

Porsche 911 2L0
« de 5 »
Porsche
  • Nouvelle Porsche 911 T-Hybrid type 992
    Le modèle iconique de la marque franchit un nouveau cap. Porsche propose en effet la nouvelle 911 Carrera GTS, le tout premier modèle 911, homologué pour la route, doté d’un système d’hybridation haute performance et optimisé en poids. Avec ses 3,6 litres de cylindrée, le nouveau groupe motopropulseur innovant offre des performances encore améliorées. La ...
  • Porsche 911 E 2.0
    Depuis le salon de Francfort 1963, la Porsche 901… pardon 911 (!), s’est posée en GT de référence chez les voitures de sport. Forte en caractère, elle a su imposer sa solution technique particulière (porte-à-faux AR) et sa bouille inimitable héritée des Porsche 356. En 1968, pour améliorer la tenue de cap en ligne droite, ...
  • Porsche 944 Turbo 951
    Après des participations concluante en endurance début 80 de la Porsche 924 GTP, véritable laboratoire de la Porsche 944 Turbo, à Weissach on dévoile l’offensive « Turbo » pour sa 944 en 1985. Véritablement revue intégralement, et nettement plus performante que les Porsche 944 et 944 S, la version Turbo profite d’un faciès plus carré ...
  • Porsche 928 GTS
    Lorsque Porsche dévoilait la 928 en 1979, le contexte était délicat (chocs pétroliers) et la puissance avait été amputée. Démarrage complexe avec pour mission de remplacer la Porsche 911. En 1992, la Porsche 911 est plus que jamais en croissance, et Porsche opère par retouche à sa GT qui était révolutionnaire. Passage à 5,4 litres ...
  • La voiture électrique la plus rapide de Zuffenhausen
    Lars Kern, pilote de développement chez Porsche, s’est surpassé sur le Nürburgring : il a parcouru la Boucle Nord en 7:07,55 minutes au volant d’un Taycan de présérie. Il améliore ainsi de 26 secondes le record qu’il avait établi en août 2022 au volant d’un Taycan Turbo S équipé d’un pack performance. « En sport automobile, ...
  • Nouvelle Porsche 912 KAMManufaktur Carbon
    La société KAMManufaktur, basée à Budapest, porte l’emblématique voiture de sport 912 à de nouveaux niveaux de performance et de facilité d’utilisation, sans perdre son allure classique et son style de conduite analogique. Lancée en 2022, la KAMM 912c a été très appréciée dans le monde entier pour son mélange de hautes performances et de légèreté. ...
  • Nouvelle Theon Design Porsche 911 1992 964 C2 GBR002
    Theon Design a dévoilé sa dernière Porsche 911 (964) personnalisée, la deuxième pour un client britannique. Finie en vert chêne métallisé classique avec des rayures « fantômes » foncées, des éléments chromés satinés et des jantes de 18 pouces de style Fuchs assorties, elle illustre une fois de plus le respect de Theon pour l’éthique de Porsche. ...
  • Nouvelle Porsche 914 Restomod de Fifteen Eleven Design
    Près de trois ans après avoir annoncé le projet, la société de construction et de restauration de voitures de prestige Fifteen Eleven Design a ouvert le carnet de commandes de sa Porsche 914 sur mesure, une recréation contemporaine de la voiture classique refroidie par air. L’entreprise, basée à Bakewell, dans le Derbyshire, est la branche classique ...
  • Sacrilege Motors dévoile sa première Porsche 911 Classic 100% électrique reconversion
    Sacrilege Motors, un studio de restauration et de conversion électrique sur mesure, dévoilera sa première Porsche 911 commandée sur la Concept Lawn du Concours d’Elégance de Pebble Beach. Sacrilege Motors est la première entreprise de restauration et de conversion électrique qui se consacre à l’évolution de la Porsche 911 classique en préservant ses sensations de ...
  • Nouvelles Porsche 911 S et 911 T type 992
    Porsche célèbre les 60 ans du modèle emblématique de la marque en proposant une édition spéciale de la 911 conçue pour un plaisir de conduire absolu. Produite en 1 963 exemplaires, la Porsche 911 S/T se caractérise par une conception optimisée en poids et une expérience de conduite à l’état pur. Pour la première fois, ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Porsche 911 2 litres, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.