Alpine Renault A442

alpine-renault-24h-du-mans-histoire-15Les 46es 24 Heures du Mans consacrent les voitures jaunes et noires. L’Alpine Renault-Elf A442 n°2 remporte l’une des épreuves les plus réputées du monde. Pilotée par Jean-Pierre Jaussaud – Didier Pironi, elle couvre plus de 5 000 km à plus de 210 km/h de moyenne.

[slideshow id=450]Le moteur Renault V6 démontre ses qualités depuis sa naissance en 1973. Il signe cette année-là sa première victoire en Sport Prototype, suivie de 5 autres en 1974. En 1976 et 1977 ce même moteur sera deux fois de suite champion d’Europe F2 avec Jean-Pierre Jabouille (Martini-Elf) et René Arnoux (Elf-Switzerland).

Dopée en 1975 par l’adjonction d’un turbocompresseur, une technique dont Louis Renault avait déposé le brevet en 1902, sa puissance qui à l’origine était de 285 ch passe à 500 ch. Le V6 Gordini-Elf frôle la victoire aux 24 Heures du Mans 1977 : il termine 2derrière Porsche. Il prend sa revanche en 1978 : 2 des 4 Alpine engagées finissent aux 1ère et 4places.

Une victoire aux 24 Heures du Mans n’est jamais le fruit du hasard. Celle de 1978 trouve son origine en 1973, lorsque Alpine décide de revenir en compétition à haut niveau, avec l’appui d’Elf. Plusieurs facteurs décideront du succès :

  • une équipe de qualité, impulsée par Jean Terramossi et qui trouvera son harmonie autour de Gérard Larousse,
  • un moteur V6 créé par Bernard Dudot qui se lancera dans la nouvelle technique du turbocompresseur,
  • l’implication de Renault à travers Renault Sport, créé en 1976,
  • des pilotes talentueux et constants, comme Jabouille, Jaussaud, Jarier ou Pironi.

En 5 ans, la première A440 atmosphérique évoluera en 441 puis 442 suralimentée, s’imposant régulièrement dans les courses du championnat du monde Sport. En 1977, la victoire au Mans est à portée de main mais les 3 voitures engagées abandonnent sur casse moteur. Il faut trouver un circuit d’entraînement permettant de reproduire les contraintes de la ligne droite des Hunaudières, soit 50 secondes à fond !

L’année suivante, 2 Renault Alpine terminent 1ère et 4e. Pourtant, le soir même de la course, Bernard Hanon, PDG de Renault, annonce la fin du programme du Mans, au profit de la Formule 1. Une page se tourne.

Carte d’identité

Dimensions Longueur : 4,80 m – Largeur : 1,84 m – Hauteur : 1,30 m
Motorisation Renault-Gordini-Elf – 6 cylindres en V avec 4 soupapes par cylindre – Cylindrée 1 997 cm– Puissance 500 ch
Vitesse maximale 360 km/h

[nggallery id=450]

    Retrouvez tous nos dossiers sur vos voitures de sport préférées réalisés par la Rédaction du Guide des Sportives. D’hier à aujourd’hui, chaque voiture de sport est passée au crible et vous est présenté en détail. Véritable Guide d’achat des voitures de sport, le Guide éponyme vous permettra de vous guider dans votre recherche de voiture sportive, vous rappeler votre GTI ou votre cabriolet de votre jeunesse et même vous accompagner dans votre conduite sportive “familiale” avec les berlines et breaks sportifs. Chaque semaine, le Guide des voitures de sport est complété de nombreux dossiers de voitures de sport d’hier et d’aujourd’hui.

    Pas de sectarisme, ici toutes les sportives sont les bienvenues, des GTI aux Grand Tourisme, des Light Cars aux berlines sportives, de Peugeot à Ferrari, de Fiat à Lotus, en passant par Mercedes-Benz, Lamborghini, Audi, Renault Sport, Gordini, Nissan, Honda, Seat, VW…

    Bon surf !

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
    Alpine Renault A442, 10.0 out of 10 based on 1 rating

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *