Nouvelle Ferrari SP48 Unica

La Ferrari SP48 Unica, dernière-née de la série one-off de la marque au cheval cabré, a été dévoilée aujourd’hui. Elle rejoint la catégorie la plus exclusive de toute la gamme : des véhicules uniques, conçus sur mesure selon les spécifications particulières d’un client et imaginés comme l’expression claire de leurs exigences uniques.  La SP48 Unica, conçue par le Styling Centre de Ferrari sous la direction de Flavio Manzoni, directeur du design, est une berlinette sportive deux places développée à partir de la plateforme de la F8 Tributo. Ses lignes tendues et sa posture agressive la rendent instantanément reconnaissable par rapport au modèle original, et elle est également immanquable grâce à son profil avant en forme de flèche. Pour obtenir cet effet, il a fallu redessiner les phares et déplacer les prises d’air des freins.  Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Lamborghini Célèbre les 50 ans de la Lamborghini Jalpa

Cette année, Lamborghini célèbre le 40e anniversaire de la Jalpa, présentée pour la première fois au salon de l’automobile de Genève en mars 1981. Conformément à la tradition Lamborghini, la Jalpa tire son nom d’une race de taureaux de combat, la Jalpa Kandachia, et constitue la dernière évolution du concept de berline grand tourisme du constructeur de Sant’Agata Bolognese avec un moteur 8 cylindres monté en position médiane arrière. La Jalpa est le développement final du projet Urraco et Silhouette, conservant l’architecture générale, mais équipée d’un moteur plus gros, porté à 3,5 litres. La ligne, avec le toit ouvrant Targa, a été dessinée par le Français Marc Deschamps de la Carrozzeria Bertone, où il était directeur du style à partir de 1980, et directement influencée et partiellement conçue par Giulio Alfieri, qui était à l’époque directeur général et directeur technique de Lamborghini. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouveau Mercedes-Benz SL R232

Le nouveau Mercedes-AMG SL, réédition d’une icône, renoue avec ses racines avec une capote en tissu classique et un caractère sportif. Dans le même temps, le luxueux roadster est particulièrement adapté à un usage quotidien en tant que 2+2 places et transmet ses performances sur la route pour la première fois avec une transmission intégrale. Des composants high-tech tels que le train de roulement AMG ACTIVE RIDE CONTROL avec régulation antiroulis active, la direction de l’essieu arrière, le système de freinage en céramique composite AMG hautes performances disponible en option ou le DIGITAL LIGHT de série avec fonction de projection accentuent son profil sportif. En combinaison avec le moteur V8 biturbo AMG de 4,0 litres, il en résulte une expérience de conduite de haut niveau. Mercedes-AMG a développé le SL en tant que modèle de luxe performant de manière totalement indépendante à Affalterbach. Deux modèles équipés de moteurs V8 AMG donneront le coup d’envoi de la commercialisation. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Ferrari F40

Ferrari F40
1988 – 8 cyl. en V 32V biturbo
478 ch – 324 km/h
1 100 kg

En juillet 1987, le Commendatore a convié la presse pour leur dévoiler sa nouvelle supercar : la Ferrari F40. Le chiffre « 40 » commémorant les 40 ans de la sortie de la première Ferrari « officielle », la 125 S (12 mars 1947). Le cahier des charges était très simple pour Enzo Ferrari : « Construire une voiture dont les performances en feraient l’équivalente des glorieuses GTO et LM des années 60. » Commercialisée pour cette année 88, la Ferrari F40 tient toutes ses promesses ne serait-ce qu’au niveau du look. Pininfarina le tailleur attitré de Maranello a eu pour tâche de concilier élégance et agressivité, mais surtout une efficacité aérodynamique, tant pour la pénétration dans l’air que pour générer de l’appui à haute vitesse et plaquer la Ferrari au sol. Bardée d’entrées d’air ou d’extracteurs d’air chaud, tout a été prévu pour être au service de la performance, jusqu’à son aileron imposant d’une seule pièce qui marque à lui seul l’empreinte de cette Ferrari pas comme les autres. Ultra-basse, imposante (4,4 mètres de long et près de 2 mètres de large) campée sur ses grosses jantes de 17 pouces à cinq branches, la Ferrari F40 en impose et reprend à son compte les tics des optiques avant de la Lamborghini Countach avec des phares escamotables superposés à des feux additionnels et les clignotants sous globe. La poupe entièrement relevable comme sur les autos de course reçoit les deux doubles Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Nouvelle Corvette Stingray C8 en détails

Le moment tant attendu est enfin arrivé : les versions européennes de lanouvelle Corvette Stingray, le tout-premier modèle à moteur central jamais commercialisé par la marque, arrivent en ce moment chez nos distributeurs européens. Les versions coupé et cabriolet de la nouvelle génération de Stingray intègrent la quintessence de toutes leurs aînées tout en offrant aux clients un niveau inédit de performance, de technologie, de savoir-faire et d’agrément. Et ce n’est pas tout : pour la première fois de l’histoire de la Corvette, la nouvelle Stingray sera proposée d’usine, non seulement pour la conduite à gauche, mais aussi à droite. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Maserati revient sur les 55 ans de la Maserati Mexico

Le 6 octobre 1966 a vu l’ouverture de la 53e édition du « Mondial de l’automobile de Paris », où la nouvelle Maserati Mexico – considérée comme l’une des meilleures voitures GT italiennes de tous les temps – a fait ses débuts.

La Mexico, dessinée par Vignale, était une voiture exquise aux lignes épurées et immaculées : c’était un élégant coupé 2+2 dans le pur style Maserati, mais avec un cœur puissant et sportif. En effet, sous son capot, elle dissimulait la version routière du moteur de course dérivé de la 450 S.
C’était le troisième modèle Maserati à utiliser cette unité de propulsion, après la Quattroporte et la 5000 GT.

Parmi les hypothèses sur la façon dont cette voiture a été baptisée du nom du pays d’Amérique centrale, on dit qu’un important client mexicain avait acheté une 5000 GT Allemano qui avait appartenu au président mexicain Adolfo López Mateos en 1961, et l’avait amenée à Modène pour la faire réparer après un accident. Lors d’une visite de l’usine historique Viale Ciro Menotti, le client a apparemment été si impressionné par le prototype conçu par Vignale qu’il a absolument insisté pour l’acheter, au point que la carrosserie a été transférée sur le châssis de sa 5000 GT. Cette série de coïncidences serait à l’origine du choix du nom « Mexico » pour le futur modèle.

Dès son lancement, la voiture était équipée d’un V8 4,2 L de 260 CV et d’une vitesse maximale de 240 km/h et d’un V8 4,7 L de 290 CV, capable de la propulser à une vitesse maximale de 255 km/h.

La Maserati Mexico impressionne tant par son style que par son équipement, qui comprend – de série – des sièges en cuir, des vitres électriques, un tableau de bord en bois, la climatisation et des freins à disque ventilés servo-assistés à l’avant. La transmission automatique, la direction assistée et la radio étaient disponibles en option. L’intérieur était décrit comme « un salon à l’italienne », exprimant l’identité italienne et le savoir-faire de Maserati.

Aujourd’hui, tout comme il y a 55 ans, Maserati continue de construire des voitures emblématiques qui façonnent l’histoire de l’automobile et établissent des références dans le segment du luxe. La Mexico représentait l’excellence, le design et la puissance, des valeurs que l’on retrouve encore dans tous les modèles Trident.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelles Ford Mustang Mach 1 prêtes à débarquer sur les circuits en Europe

La nouvelle Mustang Mach 1, Mustang la plus performante jamais proposée en Europe, spécialement développée pour évoluer sur circuit, débarque en concessions. Avec son moteur V8 5.0l de 460 ch spécialement calibré et des caractéristiques de transmission uniques, la nouvelle Mustang Mach 1 introduit également un aérodynamisme sur mesure et de nouveaux systèmes de refroidissement des principaux composants mécaniques pour une plus grande agilité et des performances optimales sur circuit. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Ford Thunderbird

Ford Thunderbird Mk1

Ford Thunderbird
1954 – 8 cyl. en V 16V
195 ch SAE – 190 km/h
1 476 kg

L’Amérique se rebiffe ! Après la Corvette en 1953, c’est Ford qui vient défendre l’année suivante son territoire face aux constructeurs anglais (Jaguar & Aston-Martin). Et si Chevrolet avec sa Corvette peine à percer, Ford tape fort avec sa nouvelle Thunderbird. De dimensions réduites pour une américaine (empattement raccourci de 2,9 mètres et longueur hors tout de 4,45 mètres), les stylistes ont réussi à tracer une ligne très élégante, surtout décapotée, tandis que les ailerons sont dans l’ère du temps et font très modernes. La face avant est finalement assez simple avec une large calandre grillagée qui abrite le V8, et des chromes très présents (pare-chocs, butoirs,…) viennent souligner moult détails de style très séduisants. Le pare-brise panoramique offre une belle visibilité latérale et clarté dans l’habitacle, et le hard-top (de série) transforme la Ford Thunderbird en roadster deux places ou en coupé. C’est certes moins pratique que la seule capote, mais bien plus efficace en hiver et sous la pluie. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle Bentley Continental GT V8 Equinox Edition pour le Japon

Bentley Mulliner a ajouté à son nouveau portefeuille de collections en expansion une édition limitée fabriquée à la main par des experts pour le marché japonais – le Continental GT V8 Equinox Edition. Basé sur un thème de couleurs monochromes (noir, argent et blanc), le thème Equinox est un thème qui apporte puissance et grâce à travers la simplicité.

L’extérieur de la voiture a une présence puissante grâce au style monotone contrasté qui accentue l’aspect dynamique et puissant de la Continental GT. Le choix d’une peinture extérieure noire Onyx ou d’un blanc glacier met en valeur la carrosserie sculptée et la ligne de force qui guide le regard le long de l’époustouflant profil jusqu’à la hanche arrière musclée et jusqu’aux superbes roues en dessous. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Maserati Quattroporte Mk4 Evoluzione V8 3L2 Biturbo

Maserati Quattroporte Mk4 Evoluzione V8 3L2 Biturbo

Maserati Quattroporte Mk4 Evoluzione V8 3L2 Biturbo
1998 – 8 cyl. en V 32V Biturbo
335 ch – 270 km/h
1 647 kg

Pas toujours facile de suivre la généalogie des Biturbo au sein de la firme au trident. Alejandro de Tomaso, propriétaire et aux commandes de la firme depuis 1975, cultive l’art des poupées russes avec sa saga Biturbo initiée en 1983. Il n’a eu de cesse de brouiller les cartes en multipliant les déclinaisons sur la même plateforme et les mêmes moteurs V6 Biturbo, et même V8 Biturbo depuis la commercialisation de la Maserati Shamal. Avec l’arrivée partielle de Fiat aux commandes du trident (1989), puis définitive (1993) les choses bougent avec la commercialisation de la Maserati Quattroporte Mk4. Si la base est toujours la Biturbo, et le styliste Marcello Gandini, la Quattroporte souffle le vent du renouveau à Modène. Néanmoins, il reste encore beaucoup de points à améliorer, et Fiat donne enfin un blanc-seing à Ferrari de diriger Maserati. Ainsi pour 1998, la Maserati Quattroporte Evoluzione est le premier résultat tangible de cette amélioration en qualité. Pas moins de 400 composants (sur 800) Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.7/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)