Maserati Quattroporte Mk4 Evoluzione V8 3L2 Biturbo

Maserati Quattroporte Mk4 Evoluzione V8 3L2 Biturbo

Maserati Quattroporte Mk4 Evoluzione V8 3L2 Biturbo
1998 – 8 cyl. en V 32V Biturbo
335 ch – 270 km/h
1 647 kg

Pas toujours facile de suivre la généalogie des Biturbo au sein de la firme au trident. Alejandro de Tomaso, propriétaire et aux commandes de la firme depuis 1975, cultive l’art des poupées russes avec sa saga Biturbo initiée en 1983. Il n’a eu de cesse de brouiller les cartes en multipliant les déclinaisons sur la même plateforme et les mêmes moteurs V6 Biturbo, et même V8 Biturbo depuis la commercialisation de la Maserati Shamal. Avec l’arrivée partielle de Fiat aux commandes du trident (1989), puis définitive (1993) les choses bougent avec la commercialisation de la Maserati Quattroporte Mk4. Si la base est toujours la Biturbo, et le styliste Marcello Gandini, la Quattroporte souffle le vent du renouveau à Modène. Néanmoins, il reste encore beaucoup de points à améliorer, et Fiat donne enfin un blanc-seing à Ferrari de diriger Maserati. Ainsi pour 1998, la Maserati Quattroporte Evoluzione est le premier résultat tangible de cette amélioration en qualité. Pas moins de 400 composants (sur 800) Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle McLaren 720S GT3X pour les sorties circuits et track days

McLaren Customer Racing a confirmé qu’une version sans restriction de sa voiture de course 720S GT3, la 720S GT3X, est disponible à la commande auprès du réseau de détaillants McLaren Motorsport. Conçue et développée en interne par la branche sport automobile de McLaren Automotive, la GT3X est destinée à une utilisation sur circuit uniquement mais n’est homologuée pour aucune classe de course ou championnat. Sans qu’il soit nécessaire de se conformer aux règlements de la compétition, les niveaux accrus de puissance et de performance ont permis à McLaren Customer Racing d’exploiter davantage les caractéristiques du châssis et de l’aérodynamisme de sa dernière spécification, la 720S GT3 victorieuse en course, afin d’optimiser le plaisir de la conduite sur circuit. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Maserati revient sur la Maserati Bora qui fête ses 50 ans

Maserati célèbre la Bora, la première voiture routière à moteur arrière central de l’histoire de la Marque, tout comme la MC20 est le premier véhicule à moteur arrière central de la nouvelle ère. Le vent de la Maserati Bora traverse 50 ans d’histoire et marque l’aube d’une nouvelle phase pour la Marque : tous les nouveaux modèles partagent l’exclusivité, la sportivité et l’unicité qui ont toujours caractérisé le constructeur modénais, et la Bora a également transmis sa position de moteur, introduite pour la première fois sur la Tipo 63 (1961), reprise initialement sur la MC12, et maintenant une caractéristique clé de la nouvelle MC20. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Maserati Spyder 4200 V8

Maserati Spyder 4200 V8 Tipo M138

Maserati Spyder 4200 V8
2001 – 8 cyl. en V 32V
390 ch – 285 km/h
1 730 kg

La Maserati 3200 GT, conçue sous l’égide de Ferrari, a remis la firme au trident en 1998 sur le chemin de la réussite et de la prospérité. Design étincelant de Giorgietto Giugiaro (Ital Design), finition intérieure soignée et haut de gamme, performances élevées avec des manières civilisées, tout a été remis en question pour faire oublier la saga Biturbo de l’ère de Tomaso. Seul le V8 Biturbo qui est sous le capot avant est une réminiscence de cette époque désormais révolue à Modène où l’usine a été totalement modernisée pour l’occasion. Seulement voilà, ses feux arrière boomerang à LED, entre autre, lui interdit l’accès du juteux marché américain. Mais chez Ferrari, on a d’autres projets à commencer par l’intégration du V8 atmosphérique de Maranello dérivé de la Ferrari 360 Modena. Maserati dévoile ainsi pour 2001 la Maserati Spyder qui semble extrapolée de la Maserati 3200 GT. Semble, Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Mercedes-Benz CL 500 C216

Mercedes-Benz CL 500 C216

Mercedes-Benz CL 500 C216
2006 – V8 24V
388 ch – 250 km/h
1 920 kg

Depuis 1952 avec le coupé 300 S, la tradition du coupé Grand Tourisme luxe chez Mercedes-Benz a fait un sacré chemin avec 178 000 coupés produits. Et la génération CL C215 termine sa carrière avec 46 800 exemplaires vendus. Pour sa remplaçante, c’est désormais le duo Gorden Wagener and Peter Pfeiffer qui remplace Bruno Sacco sur la planche à dessin. Basée sur la plateforme de la Classe S W221, la Mercedes-Benz CL C216 impose ses dimensions généreuses (plus de 5 mètres de long et près de 1,90 mètres de large) et un design robuste mais élégant. A ses côtés, son prédécesseur fait gracile et sportif. Mercedes-Benz est revenu à ses fondamentaux de Grand Tourisme luxueux coupant court à un esprit trop sportif, visuellement parlant tout du moins. Au salon de Paris en septembre 2006, les visiteurs peuvent apprécier le nouveau coupé Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Maserati GranTurismo – Guide Achat

Maserati GranTurismo (2007)

Maserati GranTurismo (2007)

Maserati GranTurismo (2007)

Maserati GranTurismo (2007)

La Maserati Coupé avait redonné des couleurs au Trident. En réalité, c’est la Maserati 3200 GT, dessinée par Giugiaro qui dès 1998 avait soufflé un vent nouveau apportant rigueur, modernité et glamour élégant. Depuis, Ferrari a pris le pouvoir pleinement partageant son savoir-faire technologique (moteur V8 et boîte Cambiocorsa appelée F1 à Maranello) pour que Maserati soit sur de bons rails. En mars 2007, Maserati dévoile au salon de Genève la remplaçante : la Maserati GranTurismo (Tipo M145). Tout est inédit, à commencer par ses dimensions accrues pour une habitabilité supérieure (merci la plateforme de la Maserati Quattroporte Mk5), mais également le style qui est dû à Pininfarina et non plus Giugiaro. Plus grande, plus grosse, plus habitable, c’est désormais un coupé quatre places plus qu’un coupé 2+2, qui est ainsi plus polyvalent à l’usage au quotidien. Une concession au sport qui surprend les fans du coupé précédent. Néanmoins, que chacun se rassure, c’est toujours un volubile V8 d’origine Ferrari qui est sous le capot avant. Ouf !…
Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Jaguar XKR X150

Jaguar XKR X150

Jaguar XKR X150
2007 – 8 cyl. en V 32V Compresseur
420 ch – 250 km/h
1 665 kg

Depuis le salon de Francfort 2005, le nouveau coupé Jaguar XK de la série X150, avait été initialement plus que suggéré avec le concept car ALC (Advanced Lightweight Coupe) au salon de Detroit quelques mois plus tôt. C’est la révolution de palais à Coventry, car parti de la belle initiative de la Jaguar XJ et sa structure tout alu, le nouveau coupé XK adopte à son tour une nouvelle plateforme et structure tout en aluminium. Bon pour le poids, et bien pour la rigidité. D’abord commercialisé avec un V8 atmosphérique AJ de 4,2 litres (300 ch), c’est dès 2007 que le compresseur Eaton est ressorti du placard pour la version de pointe la XKR (X150). Impossible de se confondre la Jaguar XKR avec la version « de base » puisque le bouclier avant est inédit, avec des optimisations de refroidissement, et des grilles d’aération sur le (long) capot moteur. Notons également la calandre qui est grillagée. Pour le reste, le design de Ian Callum fait toujours mouche, et semble plus abouti et harmonieux que sur la génération précédente profitant certainement de sa nouvelle plateforme. Les roues de 20 pouces assurent une sacrée emprise au sol, tandis que la Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet

Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet

Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet
2008 – 8 cyl. en V 16V
437 ch – 306 km/h
1 578 kg

Si le coupé Corvette a désormais pris le dessus en matière d’exemplaires vendus, il ne faut pas négliger que c’est en variante cabriolet que la Corvette est apparue en 1953. Depuis, chaque génération de Corvette a toujours eu sa variante découvrable, avec toujours un trait commun : une ligne à tomber par terre. La Chevrolet Corvette C6 Cabriolet n’a pas échappé à cette (heureuse) règle, puisqu’une fois décapsulée, elle offre un profil d’une pureté absolue, mariant habilement élégance et sportivité. Pas de doute, au studio de style de la GM, ils savent dessiner de très beaux cabriolets. Après 4 années déjà riches en succès et en déclinaisons, la Chevrolet Corvette C6 repasse à l’atelier pour des améliorations sur de nombreux points. Esthétiquement, difficile de noter la différence, seuls les amateurs inconditionnels de la « ‘Vette » auront noté les nouvelles jantes et les deux teintes supplémentaires au nuancier Chevrolet (bleu et rouge métallisé). A noter que la capote est totalement escamotable participant à la pureté de la ligne, tandis que le coffre est évidemment réduit à 295 dm3. Les grosses nouveautés se cache sous la robe en « plastique » de la Corvette C6 Cabriolet : un nouveau V8 baptisé en interne LS3 et qui donne son acronyme à la Corvette C6, et des trains roulants sacrément améliorés. Voilà de quoi permettre à la Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet de rester dans le groupe de tête des roadsters super sportifs. Chevrolet démontre ainsi que sa Corvette n’a pas que de la gueule, mais également de sérieux atouts en matière de sportivité…

La Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet suit les évolutions de la variante coupé : nouveau V8 LS3 plus gros et plus puissant, un habitacle amélioré et surtout des trains roulants aptes à canaliser la force du moteur. Le tout enveloppé d’une plastique de rêve à faire dévisser les têtes. C’est ça l’Amérique !…

Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet

La Chevrolet Corvette C6 du cru 2008 s’offre un nouveau moteur baptisé LS3 dont la cylindrée est portée de 6 à 6,2 litres. Avec 437 ch (+33 ch), les performances progressent tout comme l’agrément et la polyvalence de conduite…

C’est évidemment sous le capot avant que se trouve la plus grosse nouveauté. Ce qui ne semble pas évident pour nous Européens, c’est que ce nouveau V8 LS3 qui remplace l’ancien bloc LS2 de 6,0 litres de cylindrée, est considéré en interne chez GM comme un « small block » ! Question de point vu et de références… Les motoristes américains ont joué sur l’alésage en faisant passer le diamètre des cylindres de 101,60 à 103,25 mm (la course reste inchangée à 92 mm). La cylindrée est ainsi portée de 5 967 cm3 à 6 162 cm3. L’objectif avoué est d’améliorer les valeurs de consommation et de performances du V8. Beaucoup d’éléments ont été revus, bien que dans l’architecture générale GM a conservé ses grands principes de bases : V8 à 90°, distribution à un arbre à cames central avec culbuteurs, bloc en fonte, culasse en alu. L’équipage mobile a été profondément revu avec de nouveaux pistons (logique avec le changement d’alésage) tandis que les longues pipes d’admission sont nouvelles et s’inspirent de celles du V8 LS7 de la Corvette C6 Z06. Le nouvel arbre à cames central voit son diamètre augmenté de +9%. La tubulure d’admission est revue pour conférer plus de coffre au timbre du V8. La puissance est ainsi portée à 437 ch à 5 900 tr/mn (+33 ch) et le couple à 585 Nm à 4 600 tr/mn (+39 Nm 200 tr/mn plus haut). Les modifications apportées vont ainsi vers plus de vivacité dans les tours du V8 et par conséquent une sportivité accrue. Seule déception, dans l’habitacle la sonorité reste un peu trop étouffée à notre goût. La transmission a également évolué côté boîte automatique. Enfin une boîte moderne à 6 rapports (bye-bye l’antique boîte auto 4 rapports) avec commande de sélection au volant (palettes) et deux modes de conduite (Drive ou Sport). General Motors annonce 30% de rapidité en plus à la montée des rapports, et 50% au rétrogradage. Mais pour les amoureux du levier, la boîte 6 rapports manuelle Tremec T56 est toujours de service, et se distingue par des débattements plus courts et un effort de passage réduit de 15%. Une fois la pédale des gaz au plancher, la Corvette C6 LS3 Cabriolet s’écrase sur son essieu arrière (à double triangles), fait parler la poudre… La vitesse maxi plafonne à 300 km/h alors que le 0 à 100 km/h est expédié en 4’’5. Pas de doute, la cylindrée a du bon… Evidemment, la contrepartie est une consommation assez conséquente (15 litres/100 km en moyenne) d’autant que son (petit) réservoir de 68 litres oblige à un passage fréquent à la pompe à essence. Les ingénieurs des liaisons au sol ont travaillé sur différents points pour que la Corvette C6 LS3 Cabriolet soigne ses manières malgré la puissance et le couple copieux. Ainsi le tarage des amortisseurs et la flexibilité des ressorts ont été recalibrés, de même que la taille des barres antiroulis. Dans les éléments intégralement revus, notons que les bras de suspensions, les fusées et le boîtier de direction sont totalement redessinés. La suspension Magnetic Ride (en option) permet de composer un amortissement à la carte au gré de vos envies. Dans les amusements pour un Européen, le train arrière rigide reçoit toujours ses ressorts à lames (!). Les cerbères électroniques sont autant là pour veiller au grain que aider le fougueux pilote à maintenir sa Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet sur la route. Mais néanmoins, il est autorisé de s’amuser sans réserves, puisque l’ESP dispose d’un mode « compétition » qui laisse plus de liberté aux (vrais !) pilotes. Le freinage est toujours à disques ventilés avec ABS, mais profite d’un refroidissement amélioré avec de nouvelles écopes. Le poids de l’ensemble reste sous les 1,6 tonnes (une centaine de kilos de plus que le coupé en raison des renforts de caisse) ce qui est une bonne nouvelle, profitant ainsi de son architecture sous la forme d’une coque en acier hydro formée revêtue d’une carrosserie en fibre de verre. La rigidité est ainsi maximale permettant aux trains roulants de travailler au mieux. Tous les efforts de Chevrolet pour améliorer sa Corvette C6 LS3 Cabriolet ont porté leurs fruits. La Corvette tient la route, est facile à

Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet

La Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet soigne ses manière et est plus docile, sans pour autant sacrifier au sport et à la performance. Elle est tout simplement plus efficace et se repositionne et tête de cordée…

conduire dans la plupart des circonstances. Seul point toujours critique, un amortissement (notamment train arrière) qui perd de sa superbe sur nos petites routes bosselées et qui sautille. Les pertes de motricité en usage intensif peuvent alors apparaître. Evidemment, sous la pluie, une propulsion avec ces caractéristiques de puissance impose d’avoir du sang froid et de la retenue… Sur circuit, la Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet fait preuve d’une belle assurance et efficacité, avec en prime une endurance des freins rarement prise en défaut. Respect ! L’habitacle n’est pas en reste côté évolution. La finition est en progrès, notamment sur la qualité des plastiques et les accastillages (nouveaux habillages de porte, console centrale). L’ergonomie progresse avec des interrupteurs lumineux pour la suspension Magnetic Ride, mais la grosse évolution vient de l’équipement embarquée en matière de télématique : démarrage sans clé, écran tactile avec radio/CD intégrant le format MP3. Au quotidien la Corvette C6 LS3 Cabriolet démontre une belle polyvalence d’usage.

Notre avis
emoticonLa Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet joue la stratégie de l’amélioration continue, en progressant sur de nombreux points qui sont pour la plupart invisibles à l’œil nu. La différence se situe surtout au volant avec un plaisir de conduite encore accru, une efficacité et sportivité plus affirmés tandis que les performances, si elles progressent peu, sont toujours décoiffantes. Plus aboutie, la Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet se pose en alternative incontournable chez les roadsters super sportifs, pour peu que vous n’êtes pas trop regardant sur la finition. Mais au prix où elle est proposée, on ne va pas faire la fine bouche, et, au contraire, rester bouche bée devant sa ligne…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Aston-Martin V8 Vantage Roadster 4L7 En avril 2007, Aston Martin réalise un coup de maître avec la Vantage Roadster. Cette « baby » Aston permet d’augmenter les volumes sans dégrader l’exceptionnelle image de la marque de Newport Pagnell, le roadster Vantage évolue pour 2008 afin d’éradiquer quelques (légères) critiques et contenir la concurrence très relevée (Corvette, 997 C2S, R8, F430, ...
  • Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet Si le coupé Corvette a désormais pris le dessus en matière d’exemplaires vendus, il ne faut pas négliger que c’est en variante cabriolet que la Corvette est apparue en 1953. Depuis, chaque génération de Corvette a toujours eu sa variante découvrable, avec toujours un trait commun : une ligne à tomber par terre. La Chevrolet ...
  • Jaguar XKR X150 Cabriolet Un an après le lancement officiel du nouveau Coupé Jaguar X150, la version découvrable a été présentée et commercialisée dans la foulée. Le dessin originel de Ian Callum ne souffre pas du décapsulage bien au contraire. Force est de constater que le designer de Jaguar sait tourner autour du même thème en jouant sur les ...
  • Leopard Roadster C’est avec une association suédo-polonais qui prend ses racines avec une Jaguar SS100 qu’est née en 2005 la Leopard Roadster 6.0. Le concept est à mi-chemin entre une Morgan Plus 8 et une AC Cobra puisque dans une carrosserie inspirée de celles des années trente, un V8 6 litres de Corvette a été glissé au ...
  • Lotus Elise 111R En 2002, Lotus avait reconduit le moteur Rover série K VVC remasterisé par ses soins sur la Lotus Elise pour servir de porte-étendard à la firme d’Hethel. Mais le moteur Rover arrivait en bout de développement tant en fiabilité qu’en pollution. Changement de cap en 2004 avec l’adoption du bloc Toyota VVTi 1,8 litres de ...
  • Mercedes-Benz SLK 55 AMG R171 Après un succès incontesté du premier Mercedes SLK R170 qui remit le concept du toit « CC » au goût du jour, Mercedes-Benz passe à la 2e génération en mars 2004. Plus mûr, plus mâture, mieux fini et bien plus homogène, le SLK R171 coiffe sa gamme avec une version AMG d’anthologie ! Le SLK55 ...

Avant d’acheter
La Chevrolet Corvette C6 a été produite de 2004 à 2013 à 215 123 exemplaires. La C6 LS3 a été produite de 2008 à 2012 et représente assez naturellement la plus grosse partie des 89 703 exemplaires de Corvette C6 tous modèles confondus entre 2008 et 2012. La Corvette C6 LS3 est disponible en variante coupé ou cabriolet. Les Corvette C6 LS3 sont donc assez nombreuses dans les petites annonces, d’autant plus qu’elles ont été importées officiellement en France. Il convient de prendre son temps au moment du choix, et bien retenir un modèle qui a été entretenu avec rigueur par des spécialistes reconnus. Car c’est l’un des problèmes majeurs de Corvette en France, c’est l’absence d’un réel réseau officiel conséquent. Résultat, il faut souvent vous tourner soit vers le réseau officiel quitte à accepter de faire des longues distances (remarquez c’est un concept qui permet de rouler et profiter de sa GT US !). Reste ensuite les spécialistes reconnus en américaines. Ne négligez pas les forums et clubs spécialisés qui seront de précieux conseils. Dans les bonnes nouvelles, la Chevrolet Corvette C6 est généralement robuste (merci la technique rustique) et toutes les pièces de rechange sont souvent disponibles en raison de sa large diffusion. Si les Corvette sont généralement attractives en prix d’achat sur le marché de l’occasion les frais d’entretien sont en revanche ceux d’une GT européenne d’exception : taille (et prix) des consommables (pneumatiques, freins…), prix des pièces détachées et de la main d’œuvre. A signaler également un budget carburant conséquent. Il faut bien observer le fonctionnement de la boîte automatique et les éventuels sifflements du pont arrière, car le couple conséquent peut en cas d’usage extrême faire souffrir la Corvette C6. Enfin sans protection de carrosserie, les affres de la circulation quotidienne peuvent faire des stigmates sur la belle carrosserie de la C6…

Mots clés : Chevrolet | Corvette | C6 | LS3 | V8 | GT | Roadster | Cabriolet | Cabriolet Sport | Bowling Green | USA | CHEVROLET CORVETTE C6 LS3 CABRIOLET | ROADSTER | CABRIOLET

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

 

TOP Ligne terrible !! ǀ Polyvalence d’usage ǀ Tenue de route ǀ Equilibre de comportement ǀ Souplesse moteur ǀ Rapport Prix/prestations ǀ Freinage (endurance) ǀ Qualité de finition en progrès ǀ Equipement de série ǀ Aspects pratiques préservés ǀ Télématique moderne ǀ Nouveau V8 ǀ Position de conduite ǀ Direction ǀ Plaisir de conduite ǀ Poids FLOP Autonomie (petit réservoir) ǀ Consommation ǀ Détail de finition toujours imparfaits ǀ Gabarit imposant ǀ Motricité à la limite ǀ Prudence sur le mouillé ǀ Image en Europe ? ǀ Réseau SAV éparse ǀ Sonorité moteur (trop) discrète dans l’habitacle ǀ Amortissement sur chaussée dégradée ǀ Technologie conservatrice

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Chevrolet
Corvette LS3 Cabriolet
2008
31 CV – 76 550 Euros
8 cylindres en V 16 soupapes (1×1 ACC) – 6 162 cm3
437 ch à 5 900 tr/mn (70,92 ch/litre)
585 Nm à 4 600 tr/mn (94,94 Nm/litre)
non
propulsion + BV6 Tremec manuelle (BV6 Automatique en option) + TC + ESP
1 461 kilos (3,34 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR + ABS
jantes alu 18″ & 19’’ + pneus en 245/40 ZR18 AV et 285/35 ZR19 AR
0 à 100 km/h en 4’’5; 300 km/h, km DA en ND

Textes : Arthur Fox (Alis Webzine) – Photos : D.R

Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet
  • Chevrolet Camaro Mk4 FL V6 3L8 L36 Depuis 1993, Chevrolet avait passé la 4e dans sa généalogie Camaro. Avec toujours John Cafaro et Charles Jordan responsables du design, les traits de la Camaro se sont aiguisés. Très moderne, la filiation avec la Camaro précédente est évidente. Pour 1998, Chevrolet modernise son coupé pour lui permettre de terminer sa carrière en beauté. L’essentiel ...
  • Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet Si le coupé Corvette a désormais pris le dessus en matière d’exemplaires vendus, il ne faut pas négliger que c’est en variante cabriolet que la Corvette est apparue en 1953. Depuis, chaque génération de Corvette a toujours eu sa variante découvrable, avec toujours un trait commun : une ligne à tomber par terre. La Chevrolet ...
  • Chevrolet Corvette C6 LS3 Depuis 2004, la Chevrolet Corvette C6 a poursuit le travail de fond initié avec la C5. Plus rigoureuse, plus aboutie, plus efficace, et toujours autant performante, ses rivales européennes désignées (Porsche 911, Ferrari F430, Aston-Martin V8 Vantage, Maserati Gran Turismo) peuvent commencer à s’inquiéter. Et comme toujours, sa plastique (dans tous les sens du terme ...
  • La toute nouvelle Chevrolet Corvette Stingray a été sélectionnée comme voiture nord-américaine de l’année 2020 par un jury de 50 membres formé de journalistes indépendants La toute nouvelle Chevrolet Corvette Stingray a été sélectionnée comme voiture nord-américaine de l’année 2020 par un jury de 50 membres formé de journalistes indépendants. La Stingray a été choisie non seulement pour sa configuration révolutionnaire à moteur central, mais aussi pour son niveau de raffinement et ses performances impressionnantes. La Corvette a déjà été récompensée par ce ...
  • La nouvelle Chevrolet Corvette C8 Stingray démarre sa production à Bowling Green La production régulière du coupé Chevrolet Corvette Stingray 2020 commence le 3 février 2020 à l’assemblée de General Motors Bowling Green à Bowling Green, Kentucky. Les premières livraisons de véhicules aux concessionnaires devraient commencer fin février ou début mars. (Photo par Miranda Pederson pour General Motors)
  • Nouveau V8 Chevrolet SP383 EFI small block dévoilé au SEMA Show de Los Angeles Au salon SEMA, Chevrolet Performance célèbre 65 ans d’innovation Small Block avec son tout nouveau SP383 EFI. Le SP383 EFI associe le couple élevé de la 383 à longue course à la maniabilité de l’injection électronique de carburant, ce qui donne une touche contemporaine à la combinaison classique 383 Small Block « stroker ». « Le tout nouveau moteur ...
  • Nouvelle Chevrolet Corvette C8.R Plus de 60 années de course automobile ont rendu possible l’évènement le plus important de l’histoire liant les Corvette au sport automobile : l’apparition surprise de la première voiture de catégorie GTLM à moteur central de Chevrolet – la Corvette C8.R – aux côtés du nouveau cabriolet Corvette Stingray au Kennedy Space Center. La C8.R et ...
  • Nouvelle Chevrolet Corvette C8 Stingray Convertible La conduite cheveux au vent fait depuis toujours partie de la tradition de la Chevrolet Corvette. En fait, lors de sa sortie en 1953, la Corvette n’était disponible qu’en version cabriolet. Le nouveau cabriolet Corvette Stingray de Chevrolet, qui s’inspire de cet héritage, est le premier cabriolet à toit rigide et moteur central de l’histoire ...
  • Nouvelle Chevrolet Corvette C8 Stingray en détail Chevrolet honore la promesse à long terme de la Corvette culte avec le lancement de la nouvelle Stingray, la première Corvette à moteur central jamais commercialisée par la marque. La nouvelle Stingray, qui réunit les enseignements de tout ce qui l’a précédée, a été réinventée pour apporter aux clients des niveaux inédits de performance, de ...
  • La nouvelle Chevrolet Corvette C8 révélée en juillet prochain Mary Barra a présenté en avril dernier la nouvelle Chevrolet Corvette C8 qui sera dévoilée en première mondiale le 18 juillet 2019. Totalement camouflée, seul un décalcomanie avec la date de révélation officielle est apposé sur la carrosserie. Ce qui est évidemment confirmé à la vue des premières photos, même avec camouflage, la position du ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Maserati Khasmin

Maserati Khasmin Tipo AM120 (1974)

Maserati Khasmin
1974 – 8 cyl. en V 16V
320 ch – 275 km/h
1 700 kg

Si la Maserati Bora regorge de qualités sportives, par sa définition de GT à moteur central arrière, elle perd un peu en polyvalence d’usage, surtout face aux GT à moteur avant qui rencontrent les faveurs d’une clientèle traditionnelle qui aime pouvoir jouir en toute circonstance de son pur sang mécanique. La Maserati Ghibli étant arrivée en bout de course (sa conception remonte au début des sixties), et la Maserti Indy devenant finalement assez vite démodée et anonyme, il est temps de repenser le haut de gamme des Grand Tourisme frappé du Trident de Modène. Toutes les planètes semblent alignées pour Giulio Alfiero l’ingénieur en chef de Maserati : un propriétaire Citroën depuis 1968 qui est solide et dispose de technologies d’avant-garde en matière de suspensions et d’hydraulique, la Carrozerria Bertone qui a certes laissé filé Giorgetto Giugiaro mais qui avec Marcello Gandini trouve un sacré souffle stylistique. C’est d’ailleurs Bertone qui a dégainé le premier en dévoilant au salon de Turin 1972 sa Maserati Khasmin. Une GT 2+2 à l’allure peu commune et moderne. Moteur V8 presque placé en postion centrale avant imposant ainsi la cabine rejeté vers l’arrière, et un long capot avec phares escamotables. Les flancs profitent d’un traitement très intéressant avec la reprise des formes de coques de bateau qui allège l’ensemble et donne une certaine élégance avec la sensation que la Khasmin flotte au-dessus de la route. Les jantes Campagnolo Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

La nouvelle Ford Mustang Mach 1 disponible en Europe à partir de 62 400 €

Il y a quelques semaines, Ford annonçait l’arrivée, pour la toute première fois en Europe, de la Mustang Mach 1, une Mustang haute performance en édition limitée. La Mustang Mach 1, Mustang de série la plus sportive jamais proposée en Europe, est disponible à la commande à partir de 62 400 euros.

Conçue pour exploiter sa pleine puissance sur circuit, la Ford Mustang Mach 1 est équipée d’un moteur de 460 ch capable de parcourir le 0 à 100 km/h en 4,4 secondes. Elle offre au choix une boîte manuelle à six vitesses TREMEC haute performance ou la transmission automatique Ford à 10 vitesses (à partir de 64 900 euros), toutes deux équipées d’un système de refroidissement d’huile renforcé. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)