Nouvelle Ferrari Portofino M

La Ferrari Portofino M, l’évolution de l’araignée 2+ GT du Prancing Horse, la Ferrari Portofino, a été dévoilée aujourd’hui. Dans un geste sans précédent dans l’histoire de la marque Maranello, qui a plus de 70 ans, la première de la nouvelle voiture a eu lieu entièrement en ligne. La préparation du dévoilement a inclus l’envoi d’une série de lettres d’information aux clients au cours des dernières semaines, à l’issue desquelles ils ont eu accès à une plateforme contenant des vidéos exclusives illustrant le concept de la voiture, son restyling et ses principaux contenus techniques. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelle McLaren 620R avec son Pack R est disponible en Europe

La McLaren 620R peut désormais être commandée avec un « R Pack » exclusif de la division sur mesure de McLaren Special Operations (MSO). Ce pack optionnel, disponible pour les clients en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, comprend plusieurs mises à jour de conception et d’ingénierie qui intensifient encore l’expérience de conduite immersive du modèle de la série Sports le plus puissant et le plus axé sur la piste. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126

Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126

Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126
1983 – 8 cyl. en V 16V
276 ch – 240 km/h
1 610 kg

Chez AMG, dans les locaux d’Affalterbach, la passion des voitures surplombées d’une étoile n’est pas qu’une simple image. Depuis les années 60, messieurs Melcher et Aufrecht s’escriment à transformer les notables Mercedes-Benz en voiture de sport, sans pour autant sacrifier les qualités intrinsèques de la marque allemande de Stuttgart. Les coupés SEC W126 présentés en 1981, avec leur ligne élancée et élégante signée Bruno Sacco, et les V8 sous le long capot devenaient des cibles de choix pour la course à l’armement dont AMG s’est fait une spécialité. La Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126 passe donc d’emblée au traitement cosmétique chère aux hommes qui président AMG : suppression des chromes qui sont peints pour l’occasion de la même teinte que la carrosserie, logotypes et étoiles compris. Généralement, c’est une teinte noire intégrale, également reprise sur le voile des jantes alu AMG 15 pouces à 5 branches. Si c’est Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelles Aston-Martin Vantage et DBS Superleggera 007 Edition pour célébrer le futur James Bond No Time To Die au cinéma

Aston Martin célèbre la sortie du 25e James Bond, avec deux éditions spéciales exclusives de 007 inspirées des voitures présentées dans No Time to Die. Cette nouvelle collaboration entre Aston Martin et EON Productions, la société qui produit les films de James Bond avec Metro Goldwyn Mayer Studios, offre de nouvelles éditions spéciales 007 de l’Aston Martin Vantage et de la DBS Superleggera. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Mercedes-Benz Coupés SEC W126 – Guide Achat

Mercedes-Benz S Coupé SEC W126 et Bruno Sacco

Pour la nouvelle génération W126, berline ou coupé, Bruno Sacco et son équipe vont privilégier une ligne aérodynamique (Cx de 0,36 et 0,34) et moderne qui tranche dans la gamme Mercedes-Benz contemporaine.

La Mercedes-Benz Classe S W126 est introduite en septembre 1979. Elle frappe par sa ligne inédite et beaucoup plus moderne et aérodynamique (Cx de 0,36) quitte à choquer dans un premier temps les adeptes de la marque. Moins gourmande en carburant, plus puissante et performante, la nouvelle Classe S innove et poursuit la quête de la sécurité et robustesse. Dans les innovations technologiques sécuritaires, soulignons notamment l’apparition de l’Airbag, des ceintures à prétensionneurs ou encore le contrôle de traction ASD. Elle tranche alors nettement en matière de style avec les coupés SEC W107 qui commencent à accuser le poids des ans. Pour septembre 1981, Mercedes-Benz dévoile sa nouvelle génération de Mercedes-Benz coupés SEC, basés sur la Classe S W126 et non plus sur le SL comme précédemment. Une sorte de retour aux sources comme avec la génération W108/W109. Œuvre de Bruno Sacco et son équipe de stylistes du bureau de design Mercedes-Benz, les Mercedes-Benz SEC W126 sont une pure réussite. Elancée et élégant, malgré ses 5 mètres de long, le coupé allemand permet de loger quatre personnes à bord. Les vitrages latérales sont Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126

Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126

Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126
1985 – 8 cyl. en V 32V
340 ch – 260 km/h
1 700 kg

Fort de ses premières réalisations réussies sur la base des berlines et coupé Classe S W126, AMG persiste et signe avec une évolution supplémentaire pour la Mercedes-Benz 500 SEC W126 qui rappelons-le est équipée d’origine d’un V8 de 5 litres développant 231 ch. AMG pousse le bouchon toujours plus loin, et pour aller chercher toujours plus de puissance, sans augmenter la cylindrée, c’est le haut moteur qui va être totalement chamboulé avec une paire de culasses à 32 soupapes. Une hausse des performances, qui va dicter aussi la plastique du coupé Mercedes-Benz. Bruno Sacco, le responsable de design Mercedes-Benz, s’est-il étranglé à la vue du résultat d’AMG ? Pour héberger les nouvelles jantes ultra-larges de 9J AV et 10J AR, AMG a du élargir quelque peu les ailes du coupé SEC W126. Gloups ?… Les ailes sont ainsi élargies (la largeur passe ainsi de 1 828 à 1 920 mm) à la manière d’une BMW M3 E30 ou d’une Porsche 944… On aime ou on déteste, mais force est de reconnaître que la Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V ainsi gréée en impose et intimide. D’autant plus que les habitudes de la maison perdurent Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Mercedes-Benz 380 SEC W126

Mercedes-Benz 380 SEC W126 (1981)

Mercedes-Benz 380 SEC W126
1981 – 8 cyl. en V 16V
204 ch – 210 km/h
1 585 kg

Pour septembre 1981, Mercedes-Benz frappe un grand coup ! La Classe S W126 avait déjà donné le ton en 1979 avec son allure élancée et aérodynamique. Une modernité teintée d’élégance à laquelle Stuttgart ne nous avait pas habitué. Paul Bracq n’est plus aux crayons, mais c’est désormais Bruno Sacco qui préside aux destinées du bureau de design de la firme à l’étoile. Et force est de constater que son influence latine transpire dans l’harmonie des traits. La Mercedes-Benz 380 SEC W126 se targue d’être jolie malgré ses cinq mètres de longueur, et efficace en pénétration dans l’air avec son Cx de 0,34. Le profil est remarquable avec ses vitres sans entourage ni montant contribuant ainsi à alléger la ligne. La calandre reçoit en son sein l’étoile qui n’est pas posée sur le capot (c’est réservé aux berlines), et les touches de chromes sont importantes pour souligner l’aspect cossu et luxueux. La poupe, si elle ressemble à celle de la berline, est soulignée Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Aston-Martin V8 Volante

Aston-Martin V8 Volante (1978)

Aston-Martin V8 Volante
1978 – V8 32V
310 ch – 217 km/h
1 850 kg

Avec la reprise d’Aston-Martin en 1975 par Alan Curtis, George Minden et Peter Sprague, la firme de Newport Pagnell connaît un nouvel élan bienvenu. La production est remise en route après 15 mois d’arrêt de production, tandis que la qualité est revue à la hausse pour améliorer la fiabilité et la finition des modèles. Côté dynamisme commercial, sous l’influence de Alan Curtis, les nouveautés s’enchaînent après des années d’immobilisme : berline Lagonda V8 en 1976 et Aston-Martin V8 Vantage en 1977. Voilà qui relance les ventes et fait parler d’Aston-Martin ! Pour l’été 78, la firme anglaise poursuit son offensive avec une nouveauté marquante. Le coupé AM V8 se découvre pour permettre à ses occupants de profiter du grand air. C’est également l’occasion de ressortir une appellation et un concept cabriolet plus usités à Newport Pagnell depuis l’extinction de la DB6 Volante en 1971. L’Aston-Martin V8 Volante dévoile donc ses charmes intérieurs tout en profitant d’une belle capote électrique qualitative (oeuvre de George Moseley qui avait conçu la capote de la Rolls-Royce Corniche) et doublée qui s’intègre harmonieusement à la ligne générale tracée pour la DBS en 1967 par William Towns le designer maison. Une fois repliée, cette dernière est masquée par un couvre-capote qu’il convient de fixer par bouton pression. La ligne, notamment de profil, est ainsi sublimée et démontre tout l’intérêt de Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Aston-Martin DBS V8

Aston-Martin DBS V8 (1969)

Aston-Martin DBS V8
1969 – V8 32V
320 ch – 270 km/h
1 825 kg

Aston-Martin rattrape enfin son retard ! Depuis la commercialisation de la DBS en 1967 avec son 6 en ligne de 4 litres, les critiques furent vives et le petit monde des fans d’Aston en émoi. Quoique nouvelle, l’Aston-Martin DBS en raison d’un gabarit supérieur et d’un poids conséquent offrait alors des performances inférieures à celles de sa devancière la DB6. Shocking ! Il faut avouer qu’initialement c’est le tout nouveau V8 qui devait prendre place sous le capot de la DBS, mais il n’était pas encore au point. Pour septembre 1969, Aston-Martin remet les pendules à l’heure avec sa toute nouvelle DBS V8. La ligne tracée par William Towns ne change pas ou dans le détail pour avant tout s’adapter aux performances nouvelles. On retrouve ainsi la ligne élancée mais musclée en raison d’une largeur hors tout conséquente ( m). La calandre qui enchâsse les 4 phares Lucas de 5,5 Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Le court métrage « Le Grand Rendez-Vous » de Claude Lelouch avec la Ferrari SF90 Stradale et Charles Leclerc sera présenté le 13 juin

Ce matin, à l’aube, le réalisateur français Claude Lelouch a tourné son court métrage, “Le Grand Rendez-vous”, en Principauté de Monaco à la date précise où devait avoir lieu le Grand Prix. Les cameras du réalisateur français ont accompagné la Ferrari SF90 Stradale qui bouclait un tour incroyable du circuit de Formule 1. A son volant, Charles Leclerc a atteint la vitesse de 240 km/h en route pour le mystérieux “Grand Rendez Vous”.

S.A.S le Prince Albert II de Monaco a aussi effectué une apparition dans le film. Le plateau a aussi reçu la visite de John Elkann, président de Ferrari, le Prince Andrea Casiraghi et Pierre Casiraghi avec son épouse, la Princesse Beatrice Borromeo. Grâce à la fin progressive du confinement en France et à Monaco, le tournage a aussi attiré une grande foule de spectateurs enthousiastes depuis les balcons ou dans les rues, tous sérieusement encadrés par les autorités locales

La circulation a été arrêtée pour permettre à la SF90 Stradale, qui peut réaliser le 0-100 km/h en 2.5 secondes, de libérer toute sa puissance dans les rues de la principauté.. L’incroyable bande-son du moteur de la voiture a mis un terme à une longue période de disette pour les amateurs de chevaux cabrés et les tifosi. Plus important encore, le rugissement de son V8 Hybride , générant une puissance totale de 1000 cv, a transmis un message d’optimisme et a marqué un premier pas vers le retour du sport automobile, du cinéma et de la vie sociale alors que nous nous efforçons de laisser la pandémie derrière nous par un comportement, un engagement et une solidarité mutuellement responsables.

“Le Grand Rendez-vous” est attendu pour le 13 juin prochain

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20