TVR Cerbera 4L5 V8 AJP

TVR Cerbera 4L5 V8 AJP
1994 – 8 cyl. en V 16V
325 ch – 253 km/h
1 060 kg

Sur sa lancée, Peter Wheeler poursuit le développement de sa gamme TVR ! Et après les Griffith et Chimaera, Peter Wheeler passe la vitesse supérieure en 1996 avec la nouvelle TVR Cerbera. D’abord disponible en 4L2 de cylindrée avec son V8 AJP 100% de conception maison, la TVR Cerbera 4L5 V8 AJP vient une année plus tard placer la firme de Blackpool sur orbite parmi non pas les Grand Tourisme, mais également vient bousculer les supercars. La TVR Cerbera est largement inspirée de la Chimaera sous les traits réalisés par Damian McTaggart assisté de Nick Coghlan. Rien d’étonnant puisqu’à l’origine, c’était une demande insistante de plusieurs concessionnaires TVR qui avaient des demandes pour une Chimaera 2+2. Museau et poupe sont donc identiques à quelques détails près dans le style, avec les optiques arrière de Ford Fiesta inversées et sous caches fumés. La proue est toutefois plus allongée et c’est de profil que la TVR Cerbera marque sa nette différence, en plus d’être une variante exclusivement coupé. L’empattement est nettement plus grand pour réserver deux places supplémentaires, mais avec une hauteur à peine supérieure à la Chimaera (1 220 mm vs 1 215 mm). Résultat, la TVR Cerbera semble étirée, d’autant plus que ses portes Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

TVR Griffith 500 Mk2

TVR Griffith 500 Mk2
1994 – 8 cyl. en V 16V
325 ch – 253 km/h
1 060 kg

En raison du succès de la Chimaera et des passages aux nouvelles normes antipollution (comprenez la pose d’un catalyseur), TVR a dû stopper temporairement la production de la Griffith au grand dam de ses fans. Finalement après avoir envisagé le nouveau V8 100% maison (dénommé AJP en interne à Blackpool), c’est le V8 Rover qui est à l’office mais dans une variante au coffre accru. La TVR Griffith 500 Mk2 marque ainsi le retour sur le marché d’une des voitures de sport les plus emblématiques du marché. La force première de la TVR Griffith est avant tout sa plastique des plus avantageuses modelée directement sur des maquettes grandeur nature par Peter Wheeler le patron et propriétaire de TVR depuis 1981, aidé de son équipe. Large, basse, trapue, la TVR Griffith s’inspire du passé (vous ne trouvez pas que ce museau fait penser à la Matra (D)Jet ?!) sans tomber dans la copie néorétro sans talent. De nombreux détails captent votre attention comme les poignées de portes masquées dans l’échancrure des portières et des ailes, la capote en fibre de carbone en deux parties très qualitative et Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Lotus Esprit GT3

lotus-esprit-gt3-7

Lotus Esprit GT3
1996 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
240 ch – 263 km/h
1 300 kg

Depuis le 3e restyling opéré par les designers qui se sont chargés de dessiner la Lotus Elise, la Lotus Esprit s’est inscrite définitivement dans les annales des GT marquantes et durables du paysage des voitures de sport. Depuis 1976 elle promène sa ligne à nulle autre pareille tracée par un Giorgietto Giugiaro particulièrement inspiré. La Lotus Esprit S4, puis S4s ont la charge de faire le « gros » du volume en quatre cylindres, car désormais un V8 biturbo 100% maison a été implanté dans les entrailles arrière de l’Esprit. Une montée en gamme et en tarif qui n’est pas passé inaperçue auprès des fans historiques. Mais à Hethel, au jeu du mécano géant, on a plus qu’une pièce à sa caisse, et Lotus dégaine l’Esprit GT3. Inédite, à fortiori sur nos routes, la Lotus Esprit GT3 reprend à son compte le quatre cylindres 2 litres faisant les beaux jours du marché italien (pour des raisons fiscales). Et avec son patronyme repris aux GT engagées en compétition, la Lotus Esprit GT3 soigne sa présentation avec des strippings suggestifs, des coloris qui en mettent pleins les yeux (orange, argent ou vert électrique), adopte les roues des versions Esprit S4 mais se dispense de l’aileron. En échange un becquet plus épais prend le relais avec beaucoup plus de grâce et d’élégance. Une sorte de retour aux sources, surtout avec ce petit bouilleur suralimenté derrière. Boucliers Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.8/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Lotus Esprit S4

lotus-esprit-s4-4

Lotus Esprit S4
1993 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
263 ch – 261 km/h
1 330 kg

Depuis 1976, la Lotus Esprit ne cesse d’évoluer et de se bonifier. Toujours fidèle à son quatre cylindres maison, il est gavé de chevaux supplémentaires par un turbocompresseur depuis 1980. Présenté au salon de Genève 1994, la Lotus Esprit S4 fait de la résistance et évolue une énième fois pour tenter un baroud d’honneur avec son quatre cylindres, la version V8 devant prendre le relais et lui donner la noblesse mécanique qui lui faisait défaut jusqu’alors. Ce sont les designers maison Julian Thomson et Russell Carr qui ont pris la responsabilité du relooking des lignes tracées début 70 par un Giorgetto Giugiaro particulièrement audacieux et inspiré, puis réactualisées avec bonheur par Peter Stevens en 1988. Ce qui frappe immédiatement c’est le nouveau bouclier avant plus arrondi intégrant de fins clignotants (ceux de la Lotus Elan M100), des entrées d’air aux lignes plus douces. Les bas de caisse légèrement rebondis intègrent des prises d’air latérales tandis que le nouvel aileron fixé au milieu des montants du capot arrière nous réconcilient avec les appuis aérodynamiques et les canons esthétiques (ceux des dernières SE étaient peu élégants) même si nous préférons celui de la version Sport 300 encore plus sexy et sportif. Bref, ne boudons pas notre plaisir, car les hommes de Hethel ont su faire du neuf Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

BMW 318iS Coupé E36

BMW 318iS Coupé E36
1992 – 4 cyl. en ligne 16V
140 ch – 210 km/h
1 240 kg

Si les BMW 325i et BMW M3 se chargent de coiffer avec autorité la gamme Série 3 Coupé E36, le principe d’un coupé sportif d’entrée de gamme inauguré sur la 318is E30 est reconduit. Ce qui séduit d’emblée, c’est la ligne de la BMW 318iS Coupé E36 qui est d’une rare élégance et aux proportions parfaites. Son secret provient du fait que contrairement à ce que l’on pourrait croire, les pièces communes de carrosserie avec la berline sont quasi nulles. CQFD… Autre atout de la 318iS Coupé, difficile extérieurement de la distinguer de sa (grande) sœur la 325i Coupé, ce qui la valorise d’autant plus. Jantes 16 pouces, boucliers peints ton caisse, double naseaux en haricots et phares ronds derrière la « verrière », pas de doute, nous sommes bien en présence d’une BMW Coupé, et peu importe son quatre Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Honda Prelude 2L3i 4WS 4G

honda-prelude-2l3i-4ws-4g-2

Honda Prelude 2L3i 4WS 4G
1992 – 4 cyl. en ligne 16V
160 ch – 216 km/h
1 250 kg

Honda change radicalement son approche pour 1992 avec sa 4e génération de coupé Prelude. Terminé l’aspect par trop conventionnel (vous avez dit « féminin » ?) ! Désormais la Honda Prelude 4G s’affiche comme un coupé au design affirmé, certes toujours très élégant, mais beaucoup plus sportif dans son approche et son coup de crayon. Bien que peu évident au premier coup d’œil, la Honda Prelude 4G est 7 cm plus courte (4,40 mètres) et 7 cm plus large (1,75 mètres) que sa devancière. Son museau très fin lui autorise un très bon Cx de 0,32. La poupe est certainement la partie la plus réussie avec ses optiques arrière en « oreilles de chat ». Ses belles jantes alu de 15 pouces renforcent le look résolument sportif de la Prelude, d’autant que sa faible hauteur alliée à une garde au sol réduite renforce cette impression. Aux côtés de la version 2 litres 120 ch d’entrée de gamme, la Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Ford Fiesta XR2i 16V

fiesta25

Ford Fiesta XR2i 16V
1992 – 4 cyl. en ligne 16V
130 ch – 204 km/h
960 kg

Ford s’est lancé à son tour dans la course à la puissance avec sa Fiesta pour jouer dans le peloton de tête des GTI. Dominé depuis la fin des années 80 par la Peugeot 205 GTI, la Supercinq GT Turbo et la VW Golf GTI, il faut avoir 130 ch pour jouer des coudes. Après une Fiesta XR2i peu charismatique, Ford avait trouvé l’astuce en mettant un coup de turbo sous le capot avec la Fiesta RS Turbo. Las, le comportement routier et son train avant raté gâchèrent non seulement le potentiel du bouillant moteur, mais surtout les espoirs de venir jouer la course en tête chez les GTI. Ford a retenu la leçon et revu intégralement sa copie pour 1992. Avec sa nouvelle Ford Fiesta XR2i 16V, le constructeur à l’ovale bleu repasse à l’atmosphérique. Mieux pour la motricité et encaisser le couple du nouveau moteur. Extérieurement, seules les nouvelles jantes alu polies de (seulement !) 14 pouces mettent la puce à l’oreille. Pas besoin de faire plus, car Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Fiat Barchetta

fiat-barchetta-17

Fiat Barchetta
1995 – 4 cyl. 16V
130 ch – 206 km/h
1 060 kg

Après une longue période de vaches maigres pour les amateurs de Fiat sportives et de caractère, la Fiat Coupé avait sonné la charge. C’est désormais les amateurs de roadsters qui peuvent se réjouir pour cette année 1995 avec la Fiat Barchetta. Si elle reprend bon nombre de composants de la Punto dont elle dérive, elle propose en revanche un style très personnel et réussi œuvre du Centro Style Fiat avec Alessandro Cavazza et Andreas Zapatinas aux crayons, Chris Bangle ne remportant les suffrages que pour le Coupé. Force est de reconnaître que la bouille de la Fiat Barchetta est craquante et fait de l’œil aux passants, nous replongeant avec délice dans la flânerie automobile découverte des années 60 où la Dolce Vita battait son plein. Fine nervure qui souligne les flancs et les allège visuellement, poignées de portes chromées escamotables (mais peu pratiques à l’usage ; on ne peut pas tout avoir…), optiques arrière posés élégamment sur le dessus de la poupe ronde à souhait, la Fiat Barchetta soigne ses rondeurs pour séduire. La proue est peut-être la partie la plus banale avec Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Honda Prelude 2.2i VTEC 4G

honda-prelude-2.2i-vtec-4g-4

Honda Prelude 2.2i VTEC 4G
1993 – 4 cyl. en ligne 16V
185 ch – 225 km/h
1 305 kg

Depuis le lancement de la 4e génération (appelée aussi 4G) en 1992, la Honda Prelude 4G a épaté les rétines mais aussi surpris sa clientèle fidèle. Moins « pépère » et plus dynamique en tous points. Un style aiguisé avec son museau affiné qui perd pourtant ses phares escamotables, un profil d’une élégance rare dans ce segment tranchant avec le côté râblé d’un Corrado par exemple. Enfin une poupe aux optiques singeant des oreilles de chat. Pas de doute la Honda Prelude 4G fait mouche et séduit d’emblée, quitte à sacrifié les aspects pratiques (habitabilité). Restait à la doter d’une mécanique de pointe pour coiffer une gamme déjà forte d’un 2 litres de 120 ch et d’un 2,3 litres de 160 ch. C’est chose faite en 1993 avec la botte secrète mécanique de Honda : un quatre cylindres 2,2 litres inédit coiffé de la culasse VTEC. Le ramage et le plumage (seule l’aileron de malle arrière étant spécifique à la version VTEC) sont au diapason pour un coupé qui use de tous ses charmes et sait mettre ses nombreuses Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Volvo C70 T5

volvo-c70-t5-12

Volvo C70 T5
2002 – 5 cyl. en ligne 20V Turbo
240 ch – 250 km/h
1 530 kg

Chez Volvo, la tradition des coupés n’est pas nouvelles et régulièrement des coupés marquants sont élaborés : Amazon, 262C, P1800, 780… Pour 1998, Volvo revient aux affaires avec son beau coupé C70. Basé sur la plateforme rallongée des berlines 850/S70, c’est Anders Gunnarsson qui est l’auteur des lignes de ce coupé nordique. Elancé et élégant, le style s’inspire très largement de la tendance Volvo contemporaine comme les berlines S40/V40. La proue adopte la calandre Volvo classique, certes plus fine pour mieux s’intégrer et profiter à l’aérodynamisme (Cx de 0,29). Le style se remarque par des lignes fluides et arrondies confirmant que les designers suédois ont (enfin ?) laissé leurs règles et équerres dans le tiroir. La poupe est d’une élégance rare avec un arrière qui se rétrécie légèrement. Et histoire d’alléger visuellement la ligne de caisse, un fin pli de carrosserie court du clignotant avant jusqu’à l’optique arrière. Pas de six cylindres sous le capot de la version de pointe baptisée Volvo C70 T5, mais un Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)