Subaru SVX AWD 24v Alcyone

Subaru SVX AWD 24v Alcyone

Subaru SVX AWD 24v Alcyone
1993 – 6 cyl. à plat Boxer 24V
230 ch – 238 km/h
1 610 kg

Pour le salon de Tokyo 1989, Subaru poursuit sa quête de lettres de noblesse et de notoriété internationale en dévoilant un concept car SVX Alcyone qui est amené à remplacé le vieillissant coupé Alcyone XT (1985-89) taillé à la règle et non importé en France. Le concept SVX se distingue immédiatement par son design signé Ital Design (Giorgetto Giugiaro) mettant en pratique de nombreux tics stylistiques déjà vus par ailleurs, comme sur ses concept car 1988 Aztec, Aspid et Asgard. L’habitacle ressemble de l’extérieur à un cockpit d’avion avec sa grande surface vitrée comme une bulle, et les vitres latérales disposent d’une découpe spécifique (comme sur le monoplace Asgard, ou encore la DMC Lorean pour rester chez le même designer) pour améliorer les remous d’air une fois les vitres ouvertes. Très moderne et aérodynamique avec son Cx de 0,29, la Subaru SVX Alcyone confirme avec sa présentation officielle au salon de Detroit 1991. Alors que la face avant est très ronde et bio design, la poupe est moins Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Volvo C70 – Guide Achat

Volvo C70 Coupe

Volvo C70 Coupe

P1800, puis C262 et 780, voilà des patronymes qui rappellent au grand public que Volvo n’a pas produit que des berlines et breaks indestructibles, mais également des coupés élégants et teintés de sport, tout en conservant les qualités intrinsèques de la marque. En partant de la plateforme de la Volvo 850, Volvo avec son centre de design interne dessine une ligne de coupé et cabriolet tous deux en quatre places. L’inspiration prise sur la nouvelle Volvo S40/V40 est nette, et le résultat séduisant, faisant oublier les errements trop rigides des Volvo 262C et Volvo 780. Voulant un véhicule image, élégant, sportif mais toujours pratique pour quatre occupants, c’est avec l’aide de TWR (Tom Walkinshaw Racing) qu’est développé et conçu la Volvo C70 en seulement 30 mois. Le sous-traitant anglais bien connu habituellement de son travail sur les Jaguar de compétition, va apporter une touche sportive dans la tenue de route avec des réglages de trains roulant ad hoc. Si le résultat est assez convaincant, sans pour autant atteindre le niveau de sa grande rivale contemporaine la Peugeot 406 Coupé, Volvo et TWR ne poursuivront pas leur collaboration sur d’autres projets, le courant ne semblant pas être passé entre techniciens suédois et anglais. En septembre 1996 au cours d’une convention au pavillon d’Armenonville est présentée à la presse française le nouveau coupé Volvo C70.
Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Chevrolet Camaro Mk4 FL V6 3L8 L36

Chevrolet Camaro Mk4 FL V6 3L8 L36

Chevrolet Camaro Mk4 FL V6 3L8 L36
1998 – 6 cyl. en V 12V
293 ch – 200 km/h
1 615 kg

Depuis 1993, Chevrolet avait passé la 4e dans sa généalogie Camaro. Avec toujours John Cafaro et Charles Jordan responsables du design, les traits de la Camaro se sont aiguisés. Très moderne, la filiation avec la Camaro précédente est évidente. Pour 1998, Chevrolet modernise son coupé pour lui permettre de terminer sa carrière en beauté. L’essentiel des modifications concerne la face avant qui est modernisée avec de nouveaux optiques affleurant la carrosserie (alors que les précédents étaient enchâssés dans leur logement). C’est une vraie rupture avec la génération précédente, mais, et c’est affaire de goût, nous trouvons cette nouvelle proue plus fade et molle. Un comble pour une muscle car ! Pour le reste, c’est du déjà vu avec une ligne élégante et équilibrée, qui n’hésite pas à s’étirer sur près de 5 mètres de long. Voilà qui rappelle que c’est pour les grands espaces américains que la Chevrolet Camaro a été conçue en priorité. La carrosserie ne dispose d’aucune protection, et ses longs porte-à-faux sont particulièrement exposés Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 2 votes)

Ford Thunderbird Mk10 SC

Ford Thunderbird Mk10 SC (1988)

Ford Thunderbird Mk10 SC
1988 – 6 cyl. en V 16V Compresseur
210 ch – 235 km/h
1 766 kg

Sacrée saga la Thunderbird ! Depuis 1955, elle joue les reines du bal et se pose en icône automobile made in USA. Si sa première vocation fut de concurrencer la Chevrolet Corvette et de jouer le registre de la voiture de sport, dès la 2e génération, la Thunderbird va jouer dans le registre du cabriolet bourgeois et puissant. Dès le milieu des années 60, la Thunderbird va se muer en coupé 4 places et tourner définitivement le dos à toute notion sportive. D’ailleurs, ce rôle est dévolu à la Mustang à Dearborn. Chacune son rôle. Au fil des générations, la saga va sacrément s’empâter quelque peu et perdre l’élégance racée des premières générations. Pour son dixième opus, Ford revoie sa copie avec sérieux, et s’inspire de ce qui se pratique en Europe. La Ford Thunderbird Mk10 SC est dévoilée en décembre 1988. Basée sur une nouvelle plateforme plus compacte et toujours commune avec sa cousine la Mercury Cougar Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Toyota Supra Mk3 3L0i GT Turbo MA70 7M-GTE

Toyota Supra Mk3 3L0i GT Turbo MA70 7M-GTE

Toyota Supra Mk3 3L0i GT Turbo MA70 7M-GTE
1988 – 6 cyl. en ligne 24V Turbo
235 ch – 248 km/h
1 550 kg

Depuis 1981, Toyota est revenu avec succès sur le marché des coupés sportifs en dédoublant son offre Celica d’une Supra plus haut de gamme et performante. Depuis 1986 nous avons attaqué le 3e opus de la saga avec une ligne totalement revue et modernisée. Son six en ligne reste son ADN et est atmosphérique avec 204 ch. Bien, certes, mais un peu tendre car la Toyota Supra Mk3 (MA70) est lourde. Au Japon, on entend les critiques et le coupé sportif japonais poursuit son développement avec une version Turbo (7M-GTE) pour 1988. Au passage, les designers japonais retouchent de nombreux détails de style pour maintenir la Supra MA70 dans la course face à une concurrence relevée. Si la ligne originelle reste inchangée avec sa belle allonge (4,7 mètres de long et 1,8 mètres de large) et sa faible hauteur (1,3 mètres), toujours ponctuée par son hayon vitré et son museau affiné par des optiques escamotables, il faut s’attarder à de petites futilités de style pour traquer l’inédit. Le bouclier avant se dote d’un « nez » qui relie le bouclier et le capot. Ledit bouclier est redessiné avec des antibrouillards plus carrés, une nouvelle grille, un ensemble Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Opel Calibra – Guide Achat

Opel Calibra - Guide Achat

Au salon de Francfort 1989, Opel surprend tout le monde avec un coupé taillé par le vent. Superbe !

Au salon de Francfort 1989, les visiteurs sont médusés par le coupé Opel Calibra et son design inédit et très moderne. Ce qui frappe avant tout est le profilage qui joue les Cx records avec 0,26. Présenté un an plus tôt, le coupé VW Corrado, au design à forte personnalité, semble déjà daté ! En revanche, dans les points qui sont relevés par les érudits et les fans de coupés frappés du Blitz, ce coupé allemand abandonne la propulsion pour les deux roues avant motrices, et la Opel Calibra - Guide Achatplanche de bord est reprise à l’identique de la berline Vectra (A). C’est bien dommage que cela ne soit pas plus personnel. Vaste et logeable avec son grand coffre et ses quatre (belles) places, le coupé Opel Calibra marque des points précieux auprès des clients et du public. Discret, élégant et moderne. Le succès est tel, que près de 30 000 coupés sont vendus dès la première année de production, les clients ayant le choix entre deux moteurs connu dans la famille Opel : 2 litres 8 soupapes 115 ch ou 2 litres 16 soupapes (16V) 150 ch. Les prix sont accessibles, et Opel pour faire face à la demande doit assembler chez Valmet en Finlande des coupés Calibra supplémentaires, les capacités de l’usine allemande Opel.
Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 4 votes)

Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916

alfa-romeo-gtv-3L0-v6-24v-916-11

Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916
1997 – 6 cyl. en V 24V
220 ch – 240 km/h
1 415 kg

Depuis 1995, Alfa Romeo a fait un retour remarqué dans le segment des coupés sportifs et passionnants. Ses forces sont connues : une ligne sculpturale dessinée par Pininfarina, et des moteurs pétillants signés Alfa Romeo. La plateforme est celle du groupe Fiat qu’elle partage avec bon nombre de modèles (coupé Fiat, Tipo, Delta, Dedra…). S’inspirant du concept car Proteo, l’Alfa Romeo GTV se singularise par son gabarit compact (4,28 mètres de long et 1,78 mètres de large) et ses tics stylistiques très (re)marqués : pli de caisse qui ceinture l’habitacle, doubles optiques rondes avant détourées dans le capot, calandre Alfa Romeo bien visible et bandeau arrière en guise de feux sur une poupe tronquée. Avec la sortie pour 1997 d’une version de pointe dotée du V6 3 litres 24 soupapes, Alfa Romeo ne retouche pas le dessin originel, preuve d’une belle réussite qui continue de faire tourner les têtes dans les rues. Alors comment reconnaître l’Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V type 916 ? Ses jantes au dessin plus aéré avec de grands trous d’aérations qui Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Maserati 222 E Biturbo

222E-4

Maserati 222 E Biturbo
1988 – 6 cyl. en V 24V Biturbo
225 ch – 230 km/h
1 175 kg

Difficile de suivre la saga des Maserati Biturbo tant le propriétaire de la marque, le passionné et fort en caractère Alejandro de Tomaso joue avec les différents éléments de son puzzle industriel sous le signe du Trident. Coupé, Spyder, berline, trois empattements, plusieurs V6 biturbo (2,0 ; 2,5 ; 2,8)… pas évident de s’y retrouver. Pour simplifier le propos, on peut retenir déjà trois séquences dans la « story Biturbo ». En 1981, le lancement de ce coupé qui va vite après un énorme succès (plus de 8 000 exemplaires en 2 e 2,5 litres) et essuyer les plâtres d’une mise au point bâclée. En 1985, Maserati corrige le tir avec la Biturbo II qui élimine beaucoup de défaut de conception. Il était temps, mais le mal est fait ! Pour 1988, Alejandro de Tomaso a fait appel à Marcello Gandini pour retoucher à moindre frais le style tracé par Pierangelo Andreani. Ainsi les arêtes de capot sont plus douces, tout comme les contours de la calandre maison. Les rétroviseurs extérieurs sont inédits et plus modernes. Et… c’est tout ! Si, désormais la Maserati Biturbo s’appelle 222 comme pour conjurer le sort et lui enlever l’étiquette désastreuse qui lui colle à la carrosserie. Mais là nous sommes face à la Maserati 222 E Biturbo. Un petit « E » qui Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Volkswagen Corrado VR6

Volkswagen Corrado VR6 (1992)

Volkswagen Corrado VR6
1992 – 6 cyl. en V 12V
190 ch – 232 km/h
1 210 kg

Depuis 1988, le très réussi coupé Corrado avait renvoyé la VW Scirocco au placard. Sa ligne ramassée et suggérant la vitesse est aussi très personnelle. Une réussite ! Trapu, et bien campé sur ses jantes de 15 pouces, le coupé Corrado offre un arrière massif privilégiant ainsi une habitabilité et un coffre modulable de 235 à 810 dm3. La version de pointe était jusqu’ici la VW Corrado G60 et son glouton compresseur en G. Mais l’arrivée du moteur VR6 en 1991 dans la Golf éponyme change les perspectives du coupé allemand. En cette année 92, Volkswagen commercialise le coupé Corrado VR6 remplaçant avec (beaucoup) de bonheur la version G60. Extérieurement, difficile de distinguer cette variante à 6 cylindres hormis les jantes BBS en nid d’abeille de 15 pouces ainsi que les monogrammes « VR6 » excentrés Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Volvo C70 T5

Volvo C70 T5

Volvo C70 T5
1998 – 5 cyl. en ligne 20V Turbo
240 ch – 250 km/h
1 530 kg

Chez Volvo, la tradition des coupés n’est pas nouvelles et régulièrement des coupés marquants sont élaborés : Amazon, 262C, P1800, 780… Pour 1998, Volvo revient aux affaires avec son beau coupé C70. Basé sur la plateforme rallongée des berlines 850/S70, c’est Anders Gunnarsson qui est l’auteur des lignes de ce coupé nordique. Elancé et élégant, le style s’inspire très largement de la tendance Volvo contemporaine comme les berlines S40/V40. La proue adopte la calandre Volvo classique, certes plus fine pour mieux s’intégrer et profiter à l’aérodynamisme (Cx de 0,29). Le style se remarque par des lignes fluides et arrondies confirmant que les designers suédois ont (enfin ?) laissé leurs règles et équerres dans le tiroir. La poupe est d’une élégance rare avec un arrière qui se rétrécie légèrement. Et histoire d’alléger visuellement la ligne de caisse, un fin pli de carrosserie court du clignotant avant jusqu’à l’optique arrière. Pas de six cylindres sous le capot de la version de pointe baptisée Volvo C70 T5, mais un Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)