GP F1 SPA Francorchamps Belgique 2021 – 29 août

GP F1 SPA Francorchamps Belgique 2021

GP F1 SPA Francorchamps Belgique 2021
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. RUSSEL (Williams)
3. HAMILTON (Mercedes)

Et voilà la fin de l’été… Mais avait-il seulement démarré ? En F1, oui avec la coupure estivale, mais dans le ciel, c’est l’hécatombe. Et sur la piste de SPA Francorchamps dans les Ardennes belges, c’est le déluge de pluie depuis les derniers essais libres. En qualifications, la pluie est drue, mais les pilotes s’élancent tout de même. En Q1 & Q2, il y a un pilote qui survole les flaques d’eau à la manière d’Ayrton Senna, c’est Lando Norris. Véritable funambule sur roues, il maintient sa monoplace sur la piste malgré l’adhérence précaire. Seul Verstappen lui dispute le meilleur temps de la Q1 et Q2. Derrière, Hamilton se débat pour maintenir sa Mercedes dans le rythme, alors que Bottas est relégué à plusieurs places. Dans les pilotes particulièrement habiles, on notera Pierre Gasly (AlphaTauri), Esteban Ocon (malgré la méforme de son Alpine) et surtout George Russel avec sa Williams. En Q3, Norris trop optimiste, prend tous les risques et sort dans le Raidillon. Drapeau rouge, session interrompue. Puis dès la reprise, c’est Verstappen qui met tout le monde d’accord, réussissant à déloger de la première place l’étonnant Russel. Le haut de la grille réserve donc des surprises… A noter que pour la première fois Ricciardo se retrouve mieux placé que Norris sur la grille. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Toyota remporte les 24 Heures du Mans 2021

Toute l’équipe a fait preuve d’une détermination exceptionnelle, notamment lorsqu’il a fallu surmonter un problème sur le système d’alimentation en carburant qui menaçait les deux voitures dans la seconde moitié de la course. Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López, au volant de la GR010 HYBRID n°7, ont finalement remporté Le Mans pour la première fois après plusieurs échecs. Les Champions du Monde sont partis en pole position et ont ensuite mené la majorité de la course, bouclant 371 tours. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Mazda revient sur la victoire de la 787B aux 24 Heures du Mans 1991 et revisite ses participations passées

Le 23 juin 1991, à 16 heures, Johnny Herbert franchit la ligne d’arrivée des 24 heures du Mans pour marquer un exploit unique. Mazda est devenu le premier constructeur japonais à remporter la plus célèbre course d’endurance du monde, et ce, avec un moteur totalement unique qui a captivé les fans sur le circuit avec sa bande sonore percutante. La Mazda 787B numéro 55 a parcouru 362 tours du célèbre circuit français et, au cours de ses 28 arrêts au stand, la Mazda gagnante n’a reçu qu’un appoint d’huile, un changement de disques et de plaquettes de frein et un changement de nez. En dehors de cela, la 787B à quatre rotors R26B de 700 ch n’a eu besoin que de carburant et de pneus pour prouver la fiabilité, l’efficacité et les performances de la technologie unique du moteur rotatif de Mazda. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle BMW M4 Competition xDrive Cabriolet

Des performances à la hauteur de son caractère unique : la nouvelle BMW M4 Competition M xDrive Cabriolet (consommation de carburant en cycle mixte WLTP : 10,2 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte WLTP : 231 – 233 g/km) s’impose comme la variante la plus exclusive de la nouvelle génération des modèles BMW M dans le segment. Avec son moteur six cylindres en ligne développant 510 ch et son système de transmission intégrale M xDrive, elle se distingue par son dynamisme remarquable. Doté des signatures visuelles caractéristiques des modèles M et d’une nouvelle capote souple structurée par des panneaux et des arceaux, le nouveau modèle s’impose comme une sportive hautes performances à l’esthétique exceptionnelle, qui brille par son allure unique en conduite à ciel ouvert. Par ailleurs, une fois la capote repliée, la lumière du soleil, la sensation du vent relatif et l’atmosphère sonore créée par l’acoustique moteur produisent une expérience de conduite intense pour tous les occupants.  Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Barcelone Espagne 2021 – 9 Mai

GP F1 Barcelone Espagne 2021

GP F1 Barcelone Espagne 2021
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull Honda)
3. BOTTAS (Mercedes)

Le tracé sélectif catalan de Barcelone est le Grand-Prix test de la saison : ceux qui sont performants ici doivent l’être partout, les autres… Fernando Alonso et Carlos Sainz Jr. sont naturellement gonflés à bloc sur leur terre. A noter que le tracé a été rallongé, revenant à une grand courbe comme par le passé, augmentant la vitesse de passage, mais réduisant encore les chances de dépassements. C’est également un tracé bien connu des pilotes et des écuries puisque les tests d’intersaison et de développement sont souvent réalisés ici. Résultat, chaque millième compte et se fait payer cher. En Q1, s’il n’est pas surprenant de voir les deux Haas rester à ce stade des qualifications, c’est plus gênant pour Kimi Raïkkonen sur son Alfa Romeo et Tsunoda sur son AlphaTauri. Mick Schumacher réussi à se qualifier devant son coéquipier et la Williams de Nicholas Latifi. En Q2, l’autre Alfa-Romeo, ainsi que les deux Aston-Martin, l’AlphaTauri de Gasly et la Williams de Russel doivent laisser passer le train, et les élus de la Q1 reflète finalement assez bien le début de saison : Mercedes, Red Bull, Ferrari, McLaren, Alpine. Devant c’est entre Hamilton et Verstappen que tout se joue, tandis que Bottas (3e) et Leclerc (4e) ne peuvent que compter les points depuis leur deuxième ligne. C’est finalement Hamilton qui décroche sa 100e pole position de sa carrière en F1 pour 36 millièmes d’écarts ! Derrière la bonne surprise vient d’Esteban Ocon qui place son Alpine sur la 5e place. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Opel revient sur son titre en ITC 1996 avec son Opel Calibra

La saison 1996 a été un moment mémorable dans l’histoire du championnat des voitures de tourisme. Les voitures engagées en Classe 1 recevaient des mécaniques proches de celles des Formule 1. Avec la bénédiction de la FIA, le DTM allemand se muait en Championnat international des voitures de tourisme (ITC). Les courses avaient lieu dans le monde entier, de Hockenheim en Allemagne à Sao Paulo au Brésil. Elles étaient retransmises en direct à la télévision et chaque course mobilisait les foules. Devant leur poste de télévision, les fans suivaient les exploits des pilotes célèbres en attendant les dépassements les plus téméraires. A la fin de la saison 1996, Opel fêtait son plus grand succès obtenu en sport automobile, puisqu’il remportait cette année-là les championnats des pilotes et des marques, face à la concurrence féroce d’Alfa Romeo et de Mercedes. En grand tourisme, les vedettes 1996 s’appelaient Opel Calibra V6 4×4 et Manuel Reuter. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

La victoire revendiquée comme ADN de la compétition chez Alpine

A en croire Pierre de Coubertin, l’essentiel serait de participer… Pas pour Alpine ! Artisan du retour de la marque en compétition dès 2013, Philippe Sinault, Directeur Général de l’équipe d’endurance Signatech-Alpine, nous explique à quel point la victoire fait partie intégrante de l’identité d’Alpine.

Dans la mémoire de certains, l’action se passe sur une spéciale de rallye, tracée sur une route escarpée des Alpes – un théâtre qui a inspiré le nom de la marque Alpine – ou sur les pistes poussiéreuses du Rallye de l’Acropole ou du Maroc. Pour d’autres, c’est sur un circuit que se dessine une réminiscence : lors d’une course de monoplaces ou sur la longue ligne droite des 24 Heures du Mans… Ou encore sur le parcours mi-terre mi-asphalte d’une épreuve de rallycross. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Audi se prépare pour le Dakar 2022 avec un prototype innovant

Audi est confronté à l’un des plus grands défis du sport automobile : La marque aux quatre anneaux participera pour la première fois au célèbre Rallye Dakar en 2022 avec un prototype innovant. Le concept d’entraînement alternatif combine pour la première fois un groupe motopropulseur électrique avec une batterie haute tension et un convertisseur d’énergie très efficace. Le rallye de fond sera le fer de lance de l’engagement du sport automobile d’usine à l’avenir.

« Un engagement à multiples facettes dans le sport automobile est et restera une partie intégrante de la stratégie d’Audi », déclare Markus Duesmann, président du conseil d’administration et membre du conseil d’administration pour le développement technique et les lignes de produits chez AUDI AG. Nous voulons continuer à démontrer le slogan de la marque « Vorsprung durch Technik » dans le sport automobile international de haut niveau à l’avenir et développer des technologies innovantes pour nos voitures de route. Le rallye le plus difficile au monde est l’étape parfaite pour cela ». Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Les Zoe Glace du DA Racing et leurs pilotes sont prêts pour la saison 2020-2021 !

Présentée au public pour la toute première fois dans la salle Edouard VII de l’Olympia à Paris en novembre 2019, la ZOE Glace du Team DA Racing-Renault-Motul s’est vite imposée sur les pistes verglacées du e-Trophée Andros avec les succès de Jean-Baptiste Dubourg et de Nicolas Prost. Fort de la deuxième place au classement général Elite Pro du e-Trophée Andros avec « JB » Dubourg, le DA Racing a profité du break estival pour apporter de nombreuses évolutions sur la ZOE Glace. Parmi les nouveautés, l’équipe girondine s’est rapprochée de Bos Suspension pour optimiser les liaisons au sol et la motricité, deux éléments clés dans la recherche de performance. Le staff technique du DA Racing a également concentré ses efforts sur de nombreux points pour apporter des évolutions qui vont permettre à la ZOE Glace de répondre parfaitement aux exigences des courses hivernales. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Fernando Alonso fait ses débuts au volant de la Renault F1 Team

Fernando Alonso est revenu au volant d’une Formule 1 pour la première fois depuis près de deux ans. Le double Champion du Monde a piloté pour Renault DP World F1 Team à l’occasion d’une journée de roulage promotionnel sur le Circuit de Barcelona-Catalunya (Espagne), bouclant 21 tours et 100 kilomètres conformément au règlement imposé par la FIA. Fernando a découvert la Renault R.S.20 de l’équipe montée sur le podium du Grand Prix de l’Eifel le week-end dernier. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)