GP F1 Barcelone Espagne 2019 – 12 Mai

GP F1 Barcelone Espagne 2019

GP F1 Barcelone Espagne 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Le tracé de Barcelone est important et marquant à plus d’un titre dans la saison de Formule 1. C’est tout d’abord le premier Grand Prix disputé en Europe. Surtout, c’est le circuit test qui va donner le niveau de qualité des monoplaces pour le reste de la saison. Une sorte de circuit étalon en quelque sorte. Un circuit également bien connu des écuries puisqu’il accueille les tests autorisés en avant-saison et au cours de la saison. Les qualifications sont sans appel avec des Mercedes qui caracolent en tête. La seule question est de savoir qui de Bottas ou Hamilton va prendre la pole position. Et c’est le finlandais qui va infliger une gifle à son illustre coéquipier. Derrière il ne reste que le miettes. Les Ferrari ne sont pas à la fête et l’équipe des « rouges » n’arrive pas à trouver les bons réglages. Pire, on se demande s’ils ne sont pas perdus avec les réglages ?! Sur un circuit aussi connu et testé que Barcelone, c’est tout bonnement inadmissible. Vettel sauve la 3e place sur la grille, tandis que Verstappen s’intercale et devance l’autre Ferrari (Leclerc). Mine de rien, le pilote hollandais fait une sacrée saison, tant en qualification qu’en course. Pierre Gasly (Verstappen) se place 6e sur la grille et montre enfin plus d’aisance dans une monoplace aux réglages plus propices à Verstappen. Les deux Haas (Grosjean en tête) sont bien placées juste derrière et semblent à leur aise. Derrière, il reste les miettes, avec les McLaren qui sont les meilleures des « autres » et les Williams qui ferment toujours la marche… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Alfa Romeo Racing célèbre le 1000ème Grand Prix de l’histoire de la Formule 1

Alfa Romeo, vainqueur du premier Grand Prix et du premier championnat de l’histoire de la Formule 1, rend hommage à la plus prestigieuse compétition du sport automobile qui compte des millions de fans à travers le monde. La 1000ème course aura lieu dimanche 14 avril en Chine. La longue et passionnante histoire de la Formule 1 a commencé en 1950, lorsque le sport automobile est devenu mondial avec le premier « Championnat du monde de Formule 1 », qui s’est en fait presque exclusivement déroulé sur des circuits européens. La première course a eu lieu dans les virages de Silverstone, le lieu historique du Grand Prix de Grande-Bretagne et devenu depuis lors l’une des pistes les plus importantes de la discipline. C’était le 13 mai, il y a soixante-neuf ans. Le monde du sport automobile a radicalement changé depuis. Deux points communs subsistent pourtant : l’enthousiasme du public et la présence d’Alfa Romeo sur la ligne de départ du premier et du millième Grand Prix. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Volkswagen vise le record électrique sur le Nürburgring-Nordschleife

Volkswagen progresse à grands pas dans le domaine de l’électro-mobilité, que ce soit sur les véhicules de série ou sur les circuits. Après une course de tous les records à la célèbre course de côte Pikes Peak, la Volkswagen ID. R, voiture de sport entièrement électrique, s’attaque maintenant au record du tour pour un véhicule électrique sur le Nürburgring-Nordschleife, considéré comme le circuit le plus exigeant au monde. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

La nouvelle McLaren P1 GTR MSO célèbre les victoires 1988 d’Ayrton Senna en adoptant les couleurs de sa monoplace 88

McLaren Special Operations (MSO) a réalisé un nouveau projet exclusif de McLaren P1™ GTR customisée pour marquer le 30ème anniversaire du premier Championnat du Monde de Formule 1 gagné par Ayrton Senna.  Cette étonnante McLaren P1™ GTR est revêtue des couleurs emblématiques de Marlboro – sponsor de l’époque et partenaire de McLaren pendant plus de 20 ans – telles qu’elles se présentaient sur la MP4/4 qui a propulsé Ayrton Senna vers le premier de ses trois titres mondiaux en Formule 1. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Suzuka – Japon 2018 – 7 octobre

GP F1 Suzuka – Japon (2018)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Le GP du Japon a oscillé entre pluie et beau temps ; pour la séance de qualifications, c’est encore mitigé avec du beau temps pour la première séance. A la fin de la Q1, sont exclu du reste des qualifications les deux McLaren bien mal en point en matière de performance (Alonso doit être pressé de retourner dans sa Toyota en endurance pour disputer le titre mondial), Sirotkin (Williams), Ericsson et Hulkenberg sur sa Renault sorti de la piste plus tôt et que les techniciens ont du remettre en état en toute urgence. En Q2, l’hécatombe concerne Leclerc, Magnussen, Stroll, Sainz Jr. et Ricciardo. Restent donc en Q1 les ténors habituels des fins de qualifications. Mais le suspense est de courte durée, tant Hamilton et sa Mercedes semblent faire une véritable symbiose puisqu’il prend la pole position de manière indiscutable avec une avance énorme sur Bottas qui partage la première ligne avec lui. Derrière, les autres se contentent des miettes, avec Ferrari qui loupe le coche, d’autant que la pluie se mêle à la fête en cours de séance. Vettel partira ainsi de la 9e place tandis que Raikkonen est 4e derrière Verstappen. Les heureux gagnants de cette séance sont Romain Grosjean et sa Haas 5e, et les deux Toro Rosso qui suivent avec Hartley en tête. Les deux Racing Point Force India s’intercalent entre Vettel. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Daniel Ricciardo sera chez Renault F1 pour la saison 2019

Renault Sport Formula One Team est heureux de confirmer l’arrivée de Daniel Ricciardo aux côtés de Nico Hülkenberg comme pilote titulaire à partir de la saison 2019. Agé de 29 ans et originaire de Perth, Australie, Daniel rejoint Renault Sport Formula One Team pour les deux prochaines saisons. Daniel Ricciardo a gagné 7 Grands Prix et est monté 29 fois sur le podium. Daniel connait très bien Renault puisqu’il a été pilote dans plusieurs Junior Series Renault entre 2007 et 2011 et est associé à notre activité de motoriste depuis 2014. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Hockenheim – Allemagne 2018 – 22 Juillet

GP F1 Hockenheim – Allemagne (2018)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. RAIKKONEN (Ferrari)

Présent une année sur deux dans le calendrier du championnat du Monde de F1, le Grand Prix d’Hockenheim sera certainement retiré des tablettes de la F1 les années futures en raison d’un tarif jugé trop élevé par les organisateurs du circuit qu’ils doivent s’acquitter auprès de la FIA. En attendant, c’est l’avant-dernier grand prix de la saison avant la coupure estivale et le Grand Prix de Hongrie la semaine suivante. Les essais s’annoncent complexes puisque la météo s’invite en « guest star ». De son côté, Daniel Ricciardo ne pourra pas espérer grand chose puisque son écurie a décidé de remplacer tous les éléments possibles et repartir d’une base neuve pour le Hungaroring où les qualités châssis de la Red Bull devraient faire merveille. Affaire à suivre… La Q1 tourne au cauchemar pour Vandoorne bien en difficulté chez McLaren (on murmure son remplacement possible), tandis que les deux Toro Rosso marquent également le pas, tout comme Stroll et sa Williams. Dans les déceptions, on note Esteban Ocon et sa Force India qui ne passe pas non plus le cap de la Q1. La Q2 apporte son lot de surprises. A commencer par Ricciardo qui ne lutte pas plus que cela sachant déjà qu’il partira en fond de grille. Mais l’autre surprise est Hamilton qui se loupe casse son circuit hydraulique. Résultat, fin de l’histoire dès la Q2 sans avoir validé un seul chrono. Une sacrée aubaine pour les autres, à commencer Ferrari, mais également les écuries de 2e plan. Néanmoins, ne passent pas le tour de la Q2 Alonso et sa McLaren mais qui termine tout de même sur la 5e ligne. L’étonnant Sirotkin sur la 2e Williams et Ericsson sur sa Sauber restent également en Q2. Pour la Q1, si Bottas semble avoir sorti le chrono du siècle en s’assurant la pole position, c’était sans compter sur un Vettel des grands jours sur sa Ferrari qui lui chipe la première place sur la grille de départ, si précieuse ici à Hockenheim. Raikonnen et Verstappen son 3e et 4e suivi des deux Haas décidément bien en forme dans ce milieu de saison. A noter que c’est Magnussen qui est devant Grosjean. les deux Renault suivent comme à la parade tandis que les derniers accessits sont pris par Charles Leclerc et Sergio Perez. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Autriche 2018 – 1er Juillet

GP F1 Autriche (2018)
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. RAIKKONEN (Ferrari)
3. VETTEL (Ferrari)

Sur les terres de Red Bull, au coeur des montagne, le tracé du circuit d’Autriche est enclavé et vallonné. Prometteur de belles bagarres, il a peu tenu ses promesses jusqu’ici depuis sa remise à l’honneur du calendrier en 2014. Pour les qualifications, les premières victimes sont plutôt des seconds couteaux d’écuries peu en forme : Hartley (Toro Rosso), Syrotkin (Williams), Ericsson (Sauber), Vandoorne (McLaren) et Perez (Force India). En Q2, ce sont leurs doublures qui restent également sur place laissant les 3 écuries de pointes en Q3 (Mercedes, Red Bull et Ferrari) et… Renault et Haas qui placent leurs deux voitures en Q3 avec de belles perspectives et un Romain Grosjean qui semble appliqué et plus apaisé. En Q3, C’est Mercedes qui met tout le monde d’accord avec une performance un cran au-dessus de tout le monde et un Bottas sacrément véloce qui prend la pole position. Derrière, les deux Ferrari comme à la parade sur la 2e ligne, Verstappen et… Romain Grosjean sur sa Haas ! Chapeau… Il devance Ricciardo tandis que Magnussen, et les deux Renault ferment la marche. A noter que finalement Charles Leclerc perdra des places sur la grille en raison d’un remplacement de boîte de vitesses et Vettel pour avoir gêné Sainz Jr. en Q2. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Susie Wolff nommée Team Manager de l’écurie Venturi Team Formule E

Gildo PASTOR, le président-fondateur de la marque d’automobiles électriques VENTURI, a entamé à l’automne dernier un processus d’expansion et de renforcement de son groupe. En témoignent le recrutement de l’ex-pilote de F1 Felipe MASSA en vue de la saison prochaine, la vente de la VENTURI VFE-05 à HWA, future nouvelle venue en Formula E, et la création de l’académie de jeunes pilotes VENTURI NEXT GEN. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Volkswagen ID R et Romain Dumas vainqueurs du Pikes Peak 2018

Volkswagen et l’I.D. R Pikes Peak sont entrés dans l’histoire à l’occasion de la Pikes Peak International Hill Climb. Au volant de son bolide de 680 ch, Romain Dumas s’est imposé devant les véhicules  à propulsion. Ce faisant, il bat non seulement le précédent record des véhicules électriques, mais améliore aussi (de 16 secondes) le record absolu détenu par Sébastien Loeb depuis 2013. Le chrono (7 min 57 s 148) permet à Romain Dumas de rejoindre la liste des champions couronnés à Pikes Peak, qui compte des pilotes aussi illustres que Sébastien Loeb, Walter Röhrl (Allemagne), Michèle Mouton (France), Stig Blomqvist (Suède), Nobuhiro Tajima (Japon), sans oublier Rod Millen et son fils, Rhys (Nouvelle-Zélande). Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20