GP F1 Budapest Hongrie 2020 – 19 Juillet

GP F1 Budapest Hongrie 2020
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. BOTTAS (Mercedes)

Ce week-end de F1 à Budapest sur le Hungaroring en Hongrie a réservé son lot de surprises, mais également ses confirmations. Dans le dernier cas, la domination des Mercedes GP est hallucinante avec un moteur qui est très puissant et met encore plus en relief le manque de compétitivité des Ferrari et de leur groupe motopropueseur. Dans les surprises, la pluie a joué les invitées dans les qualifications et juste avant la course. Pendant les qualifications, Hamilton est resté intraitable et avec un Bottas pourtant très véloce, il a pris la pole position, devant son coéquipier. Derrière, les autres sont loin en performance des flèches noires ! Les Racing Point sont en embuscades, Stroll devant un Perez qui est en proie au doute et sur un siège éjectable. Les deux Ferrari sont sur la troisième ligne, avec Vettel devant Leclerc. Derrière, les places d’honneur se distribuent au gré des prestations de chacun. Verstappen limite la casse en étant 7e, mais Albon sur l’autre Red Bull est loin sur la grille (13e) et ne passe pas le cap de la Q2. Raide… Haas et Alfa-Romeo ferment la marche, tandis que les Williams confirment leur regain de santé… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Hungaroring – Hongrie 2018 – 29 Juillet

GP F1 Hungaroring – Hongrie (2018)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. RAIKKONEN (Ferrari)

Dernier Grand Prix avant la coupure estivale, le Hungaroring aux abords de Budapest est un tracé apprécié des pilotes, mais dont les possibilités de dépassement sont bien minces. Au bout de la ligne droite et c’est presque tout ! Les qualifications deviennent donc l’enjeu majeur de ce Grand Prix. Les qualifications démarrent avec le spectre de la pluie qui se profile au-dessus du tracé. En Q1, sont laissés en fond de grille Vandoorne, Leclerc, Sirtotkin et les deux Force India. Ces dernières qui sont dans la tourmente puisque le clan de Sergio Perez vient d’assigner Force India pour 4 millions d’euros d’impayés (Mercedes en compte déjà 10 millions déjà pour la fourniture des moteurs). Ocon est déçu de ne pas passer le cap de la Q1 en raison de problèmes de freinage. Néanmoins la pluie a démarré et a bien perturbé le plan de pilotes comme Leclerc. En Q2, Stroll se loupe et percute le mur devant rentrer à son stand sans chrono. Daniel Ricciardo fait partie également des victimes de mauvais choix de pneumatiques tandis que la pluie redouble d’intensité. Hulkenberg et Ericsson restent scotchés en Q2 tandis que Alonso reste le meilleur des victimes de la Q2. En Q1, les conditions sont dantesques et seuls les pneumatiques bleus (pluie) sont de mise. Dans ces conditions, Hamilton ne laisse aucune chance à ses rivaux, particulièrement à son aise dans ce type de conditions. Il est suivi par Bottas, reléguant les deux Ferrari en 2e ligne avec Raikkonen devant Vettel. Voilà qui s’annonce mal pour le pilote allemand dans sa course au titre. Derrière dans les sacrés surprises on note les éclats de Gasly et Sainz Jr. qui se qualifient respectivement 6e et 5e. Pas de doute, la pluie gomme les écarts de puissance. Autre surprise avec la 2e Toro Rosso et Brandon Hartley qui est bien qualifié dans la Q1 devant les deux Haas bien moins fringantes dans ces conditions. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

2017 GP F1 Hongrie – 30 juillet

GP F1 Hongrie (2017)
1. VETTEL (Ferrari)
2. RAIKKONEN (Ferrari)
3. BOTTAS (Mercedes)

Dernier Grand Prix avant la coupure estivale, le GP de Hongrie est très apprécié des pilotes en matière de pilotage. Moins pour les spectateurs qui doivent se contenter de voire passer les monoplaces tel un petit train. Difficile de trouver des ouvertures dans ce tracé sinueux, mais certains y arrivent tout de même avec beaucoup de talent et de patience pour construire ses attaques. La Hongrie c’est un circuit de châssis et de pilotage avant tout. Une aubaine pour certains comme McLaren qui peuvent jouer dans la cours des grands ! En revanche les spécialistes des vitesses de pointe comme Force India, Haas ou Williams en seront pour leurs frais. D’ailleurs en Q1, les deux Williams, les deux Sauber et la Haas de Magnussen butent sur le chrono. A noter que Paul Di Resta remplace au pied levé (il était là pour commenter le GP à la télé) un Felipe Massa malade, et qui réussi tout de même la gageure d’être sous les 107% et de se qualifier pour le départ du Grand Prix. En Q2, les victimes sont évidemment les Force India, la Haas de Grosjean qui a fait tout ce qu’il a pu, et Jolyon Palmer (Renault) et Kvyatt (Toro Rosso). En Q3 les ténors jouent des coudes, mais les Ferrari sont véritablement intouchables sur ce tracé avec une première ligne rouge (Vettel en pole et Raikkonen en 2nd). Derrière, Hamilton se loupe et doit se contenter de la 4e place tandis que Bottas est devant lui. Les deux Red Bull sont derrière, tandis que la surprise est de voir les deux McLaren 8e et 9e des qualifications avec Alonso devant Vandoorne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20