Nouvelle Red-Bull racing RB16 présentée avec les Aston-Martin Valkyrie

Aston Martin a libéré la puissance de trois modèles Aston Martin Valkyrie, tout en donnant aux pilotes d’Aston Martin Red Bull Racing Max Verstappen et Alex Albon leur premier aperçu de l’hypercar révolutionnaire. Chaque pilote de Formule 1 prenant le volant du premier prototype de vérification (VP) qui a fait ses débuts publics au Grand Prix de Grande-Bretagne l’an dernier – Aston Martin Valkyrie VP1 – les VP2 et VP3 ont également été mis à l’épreuve dans la célèbre enceinte du sport automobile britannique par le pilote d’essai haute performance Chris Goodwin et les pilotes d’Aston Martin Racing WEC Darren Turner et Alex Lynn, marquant ainsi la prochaine étape du programme de développement physique de la voiture. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2019 – 1er décembre

GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. LECLERC (Ferrari)

Le GP de F1 de Yas Marina à Abu Dhabi ne représentait un enjeu que pour certaines écuries. Pour les autres, c’est racing just for fun ! « just » ?… Pas réellement, car les Mercedes GP sont à l’attaque. Tant et si bien que Bottas harponne même l’infortuné Grosjean (Haas) en essais libres. Lors des qualifications, Bottas va faire le maximum mais sera contraint de partir de la dernière ligne en fond de grille. Devant, c’est la bataille des gros bras…! C’est Hamilton qui prend la pole position devançant Bottas au chrono. Pour un peu on avait le droit à une première ligne 100% flèche d’argent. Seul Verstappen avec sa Red Bull parvient à se rapprocher des deux Mercedes qui semblent intouchables à Abu Dhabi. Les deux Ferrari sont derrière, et Albon sur l’autre Red Bull juste après. Les autres écuries aux bonnes places sont Renault et McLaren qui se disputent la 5e place constructeur. Derrière, les autres se partagent les miettes. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Sao Paulo Brésil 2019 – 17 novembre

GP F1 Sao Paulo Brésil 2019
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. GASLY (Toro Rosso)
3. SAINZ JR. (McLaren)

Plus d’enjeu titre pilote et constructeur. Néanmoins, un Grand Prix de F1 au Brésil, c’est toujours un évènement dans ce pays marqué par Ayrton Senna, mais qui possède son lot de pilotes renommés (Fittipaldi & Piquet) et titrés en F1. Le circuit de Sao Paulo est un formidable chaudron pour les pilotes et le spectacle. Ca va vite et ça double néanmoins à différents endroits. Les qualifications apportent quelques confirmations : les Red Bull sont à l’aise et particulièrement véloce. Surtout Verstappen qui décroche la pole position. Il n’y a que les Ferrari et Hamilton pour tenter de contrecarrer les plans du pilote batave. Albon son coéquipier échoue à la 6e place (Vettel 2e, Hamilton 3e, Leclerc 4e & Bottas 5e). Derrière, cocorico ! Nos deux pilotes français, Gasly (Toro Rosso) & Grosjean (Haas) sont 7e et 8e sur la grille. Kimi Raikkonen (Alfa-Romeo) et Magnussen (Haas) constituent les heureux bénéficiaires des 9e et 10e positions sur la grille. Pour les autres c’est la soupe à la grimace, particulièrement les deux Renault qui ne sont pas performantes en qualification et Sain Jr. qui a un problème moteur dès la Q1. Sans chrono, il devra partir de la dernière ligne et être repêché. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Austin Texas USA 2019 – 4 novembre

GP F1 Austin Texas Usa 2019 - 4 novembre

GP F1 Austin Texas USA 2019
1. BOTTAS(Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Week end très « show » à l’américaine avec son lot de VIP et de « people » dans le paddock et dans les stands. Mais c’est sur la piste que tout se joue véritablement… En Q1, les deux Williams et les deux Alfa Romeo n’iront pas plus loin. Tout comme Perez qui manqué la pesée pendant les essais libres et sera pénalisé (il partira des stands). En Q2, les éclats temporaires des Haas vont s’éteindre ainsi que Lance Stroll (Racing Point), Kvyatt (Toro Rosso) et Hulkenberg (Renault). On salut ainsi une nouvelle performance en qualifications de Ricciardo (Renault) et de Gasly (Toro Rosso). Les deux McLaren semblent désormais bien établies juste derrière les écuries de pointe. Devant, c’est la bagarre des gros bras, avec un Albon moins fringant en qualifications qu’en course. Hamilton est lui également peu en réussite puisqu’il ne fera pas mieux que 5e. C’est Bottas qui va arracher la pole devant Vettel qui fait un sacré tour chrono. Vettel et Verstappen sont relégués à la deuxième ligne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Mexico – Mexique 2019 – 27 Octobre

GP F1 Mexico - Mexique 2019

GP F1 Mexico – Mexique 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. BOTTAS (Mercedes)

Week-End particulier avec une météo changeante, notamment côté températures. Résultat, c’est le casse-tête mexicain (et non chinois !) pour définir la bonne stratégie pneumatiques. A l’entame des qualifications, il semble acquis que les écuries en difficultés sont encore et toujours Williams, mais également Haas et Alfa Romeo. Ces deux dernières écuries, depuis plusieurs Grand Prix, marquent le pas tant en qualifications qu’en course. D’ailleurs aucune ne parviendra à s’extraire de la Q1 pour Haas, et Q2 pour Alfa Romeo. Quoique surmotivé puisque pilotant à domicile, Sergio Perez, tout comme son co-équipier ne passeront pas respectivement la Q2 et la Q1. Les deux Renault, pénalisées lors du Grand Prix du Japon à postériori restent également abonnées à la Q2, au grand désespoir de Ricciardo qui ne cache pas sa frustration. Heureusement sa course sera tout autre… En Q3, les ténors montent les puissances, et contre toute attente, les Red Bull font des sacrés chronos, malgré la longue (longue) ligne droite. Qui a dit que le Honda n’avait pas de puissance ?! Finalement, la pole semblait acquise à Verstappen véritablement plus rapide que les autres. Mais Bottas se plante dans le dernier tour des qualifications entraînant un drapeau jaune. Verstappen le voit mais continue son effort et ne décolère pas. Malgré son meilleur temps, il va être déclassé et relégué sur la 2e ligne (recul de 3 places) à côté d’Hamilton qui est 4e. Voilà donc Charles Leclerc qui hérite de la pole malgré lui. C’est sa 7e pole position cette année, étant ainsi « LE » poleman de la saison 2019. Vettel 2e est à ses côtés. Bottas est relégué sur la 3e ligne aux côtés d’Albon. Les deux McLaren sont ensemble sur la 5e ligne, et les deux Toro Rosso sur la 6e ligne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Singapour 2019 – 22 septembre

GP F1 Singapour 2019 - 22 septembre

GP F1 Singapour 2019
1. VETTEL (Ferrari)
2. LECLERC (Ferrari)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Singapour est un tracé urbain exigeant avec un climat éprouvant (chaud et humide) pour les pilotes et les machines. Romain Grosjean arrive souriant avec un contrat en poche pour 2020 chez Haas, tandis que Hulkenberg est sans volant pour la saison prochaine… En Q1 et Q2 on retrouve les écuries habituelles qui restent dans l’arrière grille. Les Haas sont particulièrement contre-performantes, sans parler des Williams. Devant c’est en Q3 que la bataille s’annonce. Première salve avec Vettel qui claque un temps de nul part ! On le croit intouchable… mais derrière dans la dernière tentative, Hamilton, le coiffe de peu, et c’est Leclerc qui marque la 3e pole position de sa carrière. Verstappen (Red Bull) est 4e et devance Bottas bien terne. Vettel est donc 3e et amer. Mais la course sera longue… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Hungaroring Hongrie 2019 – 4 août

GP F1 Hungaroring Hongrie 2019

GP F1 Hungaroring Hongrie 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. VETTEL (Ferrari)

Circuit apprécié par les pilotes en matière de pilotage, le Hungaroring est toujours une épreuve pour dépasser ses concurrents. La position sur la grille de départ et la qualification sont donc prédominantes pour espérer un bon résultat en course. Il fait très chaud le jour des qualifications, ce qui ne semble pas avantager les Mercedes de Bottas et Hamilton toujours en difficulté à mesure que la température augmente. En Q1, il fait souligner la performance de Russel sur sa Williams puisqu’il échoue à la porte de Q2 en se classant 16e sur la grille. Dans les échoués de la Q1, outre l’autre Williams, relevons Ricciardo qui est gêné pour s’élancer dans sa dernière tentative par Perez. Résultat, bye bye la Q2 pour les deux pilotes. Voilà qui remet sacrément en question la stratégie d’attendre la dernière minute pour (espérer) claquer un temps… Williams et Racing Point Force India semblent être les abonnés de la Q1. En Q2, c’est Kevin Magnussen (Haas) qui se fait décrocher de son coéquipier, tout comme Giovinnazzi (Alfa Romeo), ainsi que les deux Toro Rosso et la dernière Renault rescapée des qualifications de Hulkenberg. En Q3, c’est devant que cela se passe entre les deux Mercedes et ce diable de Verstappen (Red Bull) qui finit l’intersaison avec brio. C’est l’homme fort du moment ! Dommage que Pierre Gasly ne parvienne pas à coller à son train d’enfer, ce qui va lui porter assurément préjudice devant les exigences et impatience de Helmut Marko. Notons la très belle qualification de Romain Grosjean, des deux McLaren qui poursuivent leur remontée en performance et le vaillant Kimi Raikkonen toujours très fringuant au volant de sa monoplace italienne. C’est finalement Verstappen qui prend la pole position (sa première !) devant Bottas, Hamilton devant se contenter de la 2e ligne partagée avec Vettel. Leclerc est relégué en 3e ligne et à côté de Gasly (Red Bull). Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Hockenheim Allemagne 2019 – 28 Juillet

GP F1 Hockenheim Allemagne 2019

GP F1 Hockenheim Allemagne 2019
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. VETTEL (Ferrari)
3. KVYATT (Toro Rosso)

Alors que Hockenheim n’est pas encore confirmé pour les saisons suivantes, les pilotes apprécient particulièrement ce tracé qui revient dans une portion lente dans le stadium sous les hourras de la foule toute acquise aux pilotes allemands : Vettel et Hulkenberg. Mercedes GP profite de « son » grand prix national pour célébrer les 125 ans de son engagement en compétition automobile. Tout le team adopte ainsi la tenue d’époque qui donne une tonalité sympa, singeant ainsi les pitreries passées marketing de Red Bull (Star Wars, Cow Boys, Daft Punk, tenues autrichiennes…). Et pour les qualifications, force est de constater que l’étoile Mercedes brille au firmament sur ses terres. D’autant plus que dès la Q1 on assiste à un coup de théâtre : Sebastian Vettel entre en piste, mais devra rentrer aux stands sur panne mécanique l’empêchant d’enregistrer tout chrono. Il va ainsi partir 20e et dernier sur la grille de départ ! Les deux Williams restent comme à l’accoutumée en fond de grille, tout comme Albon (Toro Rosso) et Lando Norris (McLaren). Une piste changeante aux chronos qui bougent sacrément. EN Q2, deuxième coup de théâtre, toujours chez la Scuderia avec Leclerc qui ne peut enregistrer un chrono, problème moteur ! C’est vraiment un point noir chez Ferrari la rigueur de la préparation des monoplaces… Stroll qui était parvenu à sortir de la Q1 pour la première fois de la saison en reste là également, tout comme Kvyatt, Magnussen, Ricciardo et Giovinazzi. En Q3, la bagarre se joue entre les deux Mercedes et les deux Red Bull. C’est Hamilton pourtant malade qui va finalement prendre la pole position juste devant Verstappen. Bottas devance Gasly. Voilà qui laisse de la place derrière pour un étonnant Raikkonen (Alfa Romeo) et Grosjean (Haas) sur une vielle version de sa monoplace comparée à celle de Magnussen. Suivent Sainz Jr., Hulkenberg et Perez. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Silverstone Angleterre 2019 – 14 Juillet

GP F1 Silverstone Angleterre 2019

GP F1 Silverstone Angleterre 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. LECLERC (Ferrari)

Silverstone est un tracé chargé d’histoire pour la Formule 1 puisque c’est là que s’est déroulé le premier Grand Prix de la F1 « moderne » en 1950. Beaucoup de fans viennent sur le circuit, tout comme de nombreux évènements se déroulent avec un côté un peu show-off pas désagréable. Notons au passage la présence de Daniel Craig qui, invité par Red Bull Racing et Aston-Martin, venait représenter « James Bond ». Les qualifications ont vite démontré que les Mercedes étaient en forme, mais une fois encore elle ont caché leur jeu sur Q1 & Q2. Ferrari et Red Bull trustaient les premières places dans les 2 premières séances. Lance Stroll, Kvyatt, Magnussen et les deux Willams restent abonnés à la Q1 et retournent au vestiaire. En Q2, il n’y a plus de Racing Point Force India (Perez), ni de Haas (Grosjean), d’Alfa-Romeo. A noter que Sainz Jr. sur la McLaren est également passé à côté. En Q3, c’est finalement Bottas qui devance Hamilton pour 6 millièmes de seconde… Voilà qui va galvaniser Hamilton pour la course de dimanche. Leclerc parvient à placer sa Ferrari 3e, devant les 2 Red Bull, et Vettel qui est 6e sur la grille en passant à côté. McLaren, Renault et Toro Rosso se partagent les restes de la Q3. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Spielberg Autriche 2019 – 30 Juin

GP F1 Spielberg Autriche 2019

GP F1 Spielberg Autriche 2019
1. VERSTAPPEN (Red Bull Honda)
2. LECLERC (Ferrari)
3. BOTTAS (Mercedes)

Patrie de Niki Lauda, et de Red Bull Racing, le Grand Prix de Spielberg en Autriche rend ainsi hommage au champion défunt à de nombreux endroits du circuit avec des expositions de monoplaces (Ferrari, McLaren) avec lesquelles Niki Lauda fut titré champion du monde de F1. Le circuit de Spielberg est un véritable « ring » talonné qui permet de nombreuses bagarres en course. Pour les qualifications et les essais libres, les pilotes sont prévenus : les vibreurs jaunes sont destructeurs d’ailerons et de moustaches, ce qui impose à de nombreux équipages de remplacer des éléments. Les qualifications se déroulent selon une certaine habitude avec les laissés pour compte en Q1 : les deux Williams, les deux Racing Point Force India et la Toro Rosso de Kvyatt qui s’est fait surprendre dans son tour par une monoplace au ralenti. C’était chaud et très dangereux ! En Q2, les Ferrari et Verstappen se montrent véloces, et confirment leur suprématie. A noter que Hamilton va gêner Raikkonen dans son tour lancé et sera ainsi doublement pénalisé : -3 places sur la grille, et un geste assez déplacé de Raikkonen envers Hamilton. Les 2 Renault restent également en Q2, tout comme Romain Grosjean (Haas) et Sainz Jr. (McLaren). En Q1, coup de théâtre, Vettel reste au garage dans le stand Ferrari et il ne pourra défendre ses chances. C’est Charles Leclerc qui va prendre la pole position, devant Hamilton qui devra laisser sa place à Verstappen puisque pénalisé. Derrière, les autres se partagent les places d’honneur. Leclerc et Verstappen en première ligne, voilà qui promet pour la course… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20