GP F1 Barcelona 2017 – 14 Mai

Großer Preis von Spanien 2017, Sonntag - Wolfgang Wilhelm

GP F1 Barcelone (2017)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. RICCIARDO (Red Bull)

Toute le petit monde de la Formule 1 attend avec impatience le grand prix de Barcelone jugé par tous les spécialistes comme le circuit étalon. Si on est bon et performant à Barcelone et que la monoplace fonctionne bien, on sera bien partout ailleurs. Les qualifications apportent ainsi quelques réponses à cette maxime avec des confirmations d’abord puisque les deux Mercedes GP et les deux Ferrari sont particulièrement véloces et efficaces. On notera que selon les secteurs, les deux écuries prennent le pas l’une sur l’autre démontrant les choix techniques. Derrière, les Red Bull jouent les embusquées avec Ricciardo et Verstappen. Dans les grosses surprises, on note un regain de forme des Haas avec Magnussen et Grosjean qui se hissent dans Q2. Autre méga suprise, c’est un Fernando Alonso survolté sur sa McLaren qui arrive à placer sa monoplace en Q3 sur la 7e position. Incroyable, surtout quand Vandoorne échoue en Q1. Les Williams sont également très décevantes restant dans la 2e partie de la grille. De mauvaise augure pour la suite du championnat. Les deux Force India sont en Q1 dans le top 10. Au sommet de la hiérarchie, Lewis Hamilton parvient à prendre la pole position, Sebastian Vettel et sa Ferrari s’intercalant sur la 2e position devant Bottas et Raikkonen. A noter que la séance a été perturbée par de grosses rafales de vent perturbant beaucoup les pilotes dans leurs trajectoires. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Sotchi 2017 – 30 avril

GP RUSSIA F1/2017

GP F1 Sotchi (2017)
1. BOTTAS (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. RAIKKONEN (Red Bull)

Ferrari arrive sur les terres russes, dans l’ancien complexe des JO d’hiver avec de grosses ambitions et un regain de forme appréciable pour l’intérêt du championnat du monde de Formule 1. Les Mercedes GP si dominatrices la saison dernière ont perdu de leur superbe, notamment dans la gestion des pneumatiques alors que la Ferrari fait un véritable récital de sa capacité à préserver sa gomme. Pas de conclusion hâtive cependant puisque c’est véritable le GP de Barcelone qui donnera le ton de la saison européenne et mettra en relief les meilleurs châssis de la saison. Sotchi c’est avant tout un circuit très rapide et large mais peu enthousiasmant pour la course. Les qualifications confirment ce que les essais libres avaient laissé entrevoir : les Ferrari sont très véloces. A tel point d’ailleurs que pour la première fois depuis 2008 elle vont monopoliser la première ligne avec un Sébastian Vettel en pole position, devant Kimi Raikkonen. Ce dernier tenait bon la pole mais une petite erreur dans son run en Q3 va lui faire perdre cette précieuses et prestigieuse position. Valteri Bottas est également très en forme dominant son illustre coéquipier et manquant la pole de peu également. Derrière c’est la bataille des seconds couteaux entre les deux Red Bull, les Force India avec un Esteban Ocon qui atteint pour la première fois de sa carrière la Q3. Les Toro Rosso peinent à trouver du rythme à Sotchi malgré la motivation d’un Kvyat qui joue à domicile. Les Williams sont toujours très contrastées avec un Massa qui confirme encore et toujours son talent et un Stroll toujours trop brouillon. Chez Renault, même constat avec Hulkenberg très affûté et un Palmer qui l’est nettement moins… Enfin les Sauber ferment la marche, et Romain Grosjean sur sa Haas qui peine à trouver les bons réglages (freins et équilibre) et se fait surprendre par l’accident de fin de Q1 avec drapeau jaune et ne peut terminer sa dernière tentative. Les McLaren sont avec un moteur Honda en recomposition qui est très en deçà des autres… Néanmoins Alonso parvient en Q2 uniquement à la force de son talent alors que l’infortuné Vandoorne sera pénalisé pour remplacement d’éléments sur sa monoplace… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle Renault F1 RS 2027 Vision

renault-f1-rs-2027-vision-34La vision de la Formule 1 à dix ans portée par Renault replace l’humain – valeur chère à la marque – au centre du sport. Propulsé par une motorisation surpuissante, le pilote peut mieux mettre en valeur ses qualités d’athlète de haut niveau pour le plaisir de ses fans. Plus attractive, la Formule 1 devient également plus sûre, pour mieux protéger tous ses acteurs. Enfin, elle s’intègre dans une logique de responsabilité vis-à-vis de l’environnement. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Renault Etoile Filante

renault-etoile-filante-5Au lendemain de la guerre, l’aéronautique a le vent en poupe. En France, une poignée d’ingénieurs décide d’appliquer ces technologies à l’automobile. Résultat : une Étoile Filante, au succès fulgurant !  L’Étoile Filante est née dans l’esprit de Joseph Szydlowski, patron de Turboméca, spécialiste reconnu des moteurs à turbine. Dès 1945, il se lance dans la fabrication de petites unités de ces puissants réacteurs dont il équipera notamment les fameux hélicoptères Alouette. Il est convaincu que cette technique peut intéresser le grand public et se rapproche de Renault pour une application au domaine de l’automobile. Défi relevé ! Renault, à la recherche de nouvelles techniques pour ses moteurs, se verrait bien battre le record du monde de vitesse… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Peugeot au Tour Auto 2017 avec une 204 Coupé et une berline 504

peugeot-504-coupé-204-tour-auto-2017-4Pour la 26ème édition du Tour Auto, la marque PEUGEOT participe à l’épreuve pour la deuxième année consécutive avec deux véhicules historiques, mythiques et populaires. Une PEUGEOT Coupé 204 et une PEUGEOT 504, portant respectivement les numéros 55 et 56, sont engagées en catégorie Régularité. Du 24 au 30 avril 2016, les quatre pilotes et co-pilotes qui constituent la Team PEUGEOT 2017 vont traverser la France, de Paris à Biarritz, et parcourir 2 500 km. L’équipe sera accompagnée par cinq véhicules d’assistance et presse : deux nouvelles PEUGEOT 3008, une nouvelle PEUGEOT 5008 et deux nouveaux PEUGEOT Expert. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

1000e pilote à la Caterham Driver Academy

1000th Caterham Academy driver 2Caterham est fier d’annoncer une nouvelle étape dans son Academy Championship (son championnat interne) avec l’arrivée du 1 000e pilote dans la compétition ! Créé en 1995, la Caterham Driver Academy était le premier championnat réservé exclusivement aux pilotes novices et amateurs (de véritables Gentlemen Drivers) et dont le cahier des charges prévoyait un budget de fonctionnement des plus réduits. Des courses réelles et complètes avec un championnat bien rôdé qui permet à tous de se faire plaisir et surtout de découvrir et expérimenter ses talents sur sa propre Caterham. Une sorte de porte d’entrée dans le monde du pilotage et de la compétition simplifiée et accessible. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Bahrain 2017 – 16 avril

2017 Bahrain Grand Prix, Sunday - Steve Etherington

GP F1 Bahrain (2017)
1. VETTEL (Ferrari)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. BOTTAS (Mercedes)

La saison 2017 s’annonce palpitante ! Deux Grand Prix déjà, et voilà une égalité parfaite entre Vettel et Hamilton au départ de ce GP de Bahrain. Ferrari contre Mercedes avec tapis en embuscades les Red Bull boys. Les séances de qualification donnent d’ailleurs le ton avec les deux écuries leader qui jouent à mano à mano à coup de chrono au fil des séances. Dans les nouveautés on saluera le retour de Pascal Werhlein dans le baquet de la Sauber, et quel retour avec une très belle qualification en Q2 avec le 13e temps. Côté français, petite frayeur pour Romain Grosjean qui finalement s’extirpe avec succès de Q1, Q2 et même Q3 pour se qualifier en 9e position. Mais dans les surprises de taille, on note la performance des Renault avec un Hulkenberg survolté qui place sa monoplace jaune sur la 7e place de la grille, alors que Palmer est 10e, mais surtout Valteri Bottas qui réussi à se placer juste devant son illustre coéquipier épinglant ainsi son compteur avec une première pole position. Chapeau, et voilà une belle réaction pour faire oublier sa gaffe de Shanghai. Ricciardo intercale sa Red Bull entre les deux Ferrari et Massa poursuit son retour avec succès en étant dans la première moitié de la grille de départ. Alonso a réussi le tour de force de pointer le museau de sa McLaren en Q3 même s’il ne pourra pas prendre le départ de Q3 et sera ensuite pénalisé sur la grille. Voilà de quoi le conforter dans sa décision de faire l’impasse sur Monaco (c’est Button qui prendra sa place) pour aller disputer les 500 Miles d’Indianapolis… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

GP F1 Shanghai 2017 – 9 avril

2017 Chinese Grand Prix, Sunday - Steve Etherington

GP F1 Shanghai (2017)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Nous voilà déjà sur le 2e RDV de la saison de Formule 1 qui se déroule à Shanghai. Un tracé qui plait et réussi à Lewis Hamilton. Sera-t-il à même de déclencher son compteur de victoire en 2017 ? Les séances de qualification démontrent d’emblée son aisance et sa compétitivité. Talonné par un Vettel aussi confiant dans sa Ferrari qu’incisif, il réussi à se sortir sans encombre de Q1 interrompue à la dernière minute par la fougue mal maitrisée de Giovinazzi sur sa Sauber. Totalement éclatée, sa F1 laisse sur le revêtement du circuit quantité de débris de carbone. Une séquence qui ne permet non seulement pas à Grosjean (Haas) et Verstappen (Red Bull) de claquer un temps suffisant, mais le français sera même pénalisé sur la grille pour n’avoir pas relâché suffisamment les gaz alors que la séance est interrompue. A noter qu’Alonso sur sa McLaren se « bat comme un animal » pour se hisser dans les séances supérieures. Dans les bons élèves, on note Hulkenberg et son imparfaite Renault qui se hisse dans Q3, de même que Magnussen sur sa Haas. En Q3, les ténors se disputent les meilleures places à coup de centièmes, voire millièmes puisque Vettel arrache la 2e place devant Bottas (Mercedes) pour un millième ! Hamilton, en pole, Raikkonen en 4e et Bottas en 3e position et voilà les deux premières lignes identiques à celles de Melbourne… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Melbourne 2017 – 26 mars

GP AUSTRALIA F1/2017

GP F1 Melbourne (2017)
1. VETTEL (Ferrari)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. BOTTAS (Mercedes)

C’est reparti ! La saison de Formule 1 2017 est lancée avec en prime un règlement revu de fond en comble : les voitures sont dotées d’une aérodynamique modifiée, tandis que le plus spectaculaire est la largeur hors tout plus conséquente en raison de pneumatiques beaucoup plus larges. Un petit air d’Indy Car ?… Toujours est-il que cette nouveauté confère des vitesses de passage en courbe beaucoup plus conséquentes et une exigence physique pour les pilotes bien plus marquée. Cela passe plus vite en courbe (grip en progrès), on doit freiner plus fort et le pilote doit réagir plus vite et plus finement. Et lorsque les autos décrochent, c’est plus brutal et soudain, comme a pu le constater l’infortuné Palmer au volant de sa Renault F1. Dans les petits rebondissements on notera Antonio Giovinazzi qui remplace au pied levé Pascal Werhlein qui se trouve pas encore au top physiquement pour supporter sur la durée d’un GP le pilotage des nouvelles monoplaces. Les qualifications se déroulent sans surprises. Sauber monopolise le fond de grille tandis que chez Renault, McLaren, Haas, Force India on joue à 50% de réussite pour l’atteinte en Q2. Et puis en Q3, Romain Grosjean (Haas) et Massa (Williams) joue les invités en 6e et 7e positions tandis que les ténors (Ferrari et Mercedes) se bagarrent pour truster les premières places. A ce petit jeu, si Sebastian Vettel (Ferrari), particulièrement en forme, bouscule Lewis Hamilton (Mercedes), c’est finalement ce dernier qui prend la pole position. En deuxième ligne, Bottas (Mercedes) et Raikonnen (Ferrari) sont aux aguets. A noter les Toro Rosso particulièrement véloces en plus d’être les plus jolies monoplaces du plateau à notre goût. Verstappen après avoir testé le gazon dans les essais libres, en se plaçant 5e confirme tout son talent, alors que Ricciardo sur ses terres semble bien malchanceux avec une 10e place sur la 5e ligne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Circuit de Reims-Gueux

circuit-de-reims-gueux-19Louis Rosier au volant de sa Talbot Lago T26 de Grand Prix semble intouchable pour cette année 1949. Sur le circuit rapide de Reims, il mène la course en tête et va franchir la ligne d’arrivée sous le drapeau à damiers. Depuis 1926, Reims accueille sur son circuit routier les courses de Grand Prix et d’endurance. Un tracé qui évoluera au fil des années, évitant même la commune de Gueux avec un décroché. De 1959 à 1966, le championnat officiel de Formule 1 ne manquera pas de venir 14 fois. Une belle occasion pour le public rémois de profiter des victoires de pilotes de renom et de monoplaces qui font rêver les foules : Ferrari, Mercedes, Cooper-Climax, Lotus, Gordini, Brabham, Honda… Et les plus grands Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)