Lamborghini dévoile les premières informations sur son projet LMDh dans la catégorie Hypercar du championnat du monde d’endurance et au Mans

Lamborghini Squadra Corse a dévoilé les premières spécifications techniques de son projet LMDh pour sa future aventure dans la catégorie Hypercar du Championnat du monde d’endurance de la FIA et dans la catégorie GTP du Championnat IMSA WeatherTech SportsCar.

Conformément au règlement LMDh de l’Automobile Club de l’Ouest (ACO), de l’International Motor Sports Association (IMSA) et de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), la voiture sera équipée d’un groupe motopropulseur hybride composé d’un moteur à combustion interne et d’un système de récupération d’énergie d’une puissance combinée maximale de 500 kW (681 ch). En plus du kit ERS, Lamborghini a choisi d’utiliser un moteur à combustion interne biturbo à 8 cylindres et angle en V de 90 degrés, développé par le département de sport automobile de la société, Squadra Corse.

Alors que l’Automobili Lamborghini s’engage dans un futur d’hybridation de sa production de voitures de route, le LMDh représente un projet spécifique d’énergie/performance basé sur les expériences des prochaines générations de ses voitures de sport, s’alignant pleinement sur la stratégie de l’entreprise Cor Tauri. La Squadra Corse, en faisant le pas vers un paysage de sport automobile mû par la propulsion hybride, s’inscrit donc parfaitement dans la transition de Lamborghini vers les technologies hybrides. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: -1 (from 1 vote)

GP F1 Monza Italie 2022 – 11 septembre

GP F1 Monza Italie 2022

GP F1 Monza Italie 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. LECLERC (Ferrari)
3. RUSSEL (Mercedes)

Temple de la vitesse, Monza en Italie, avec son ancien autodrome qui est découpé par le passage de la piste moderne, au milieu de la forêt et des arbres, est un temps fort de l’année. Les vitesses dépassent les 350 km/h dans la ligne droite donnant toujours le frisson de la foule. La Scuderia est soutenue par des milliers de tifosi, qui profitent en outre de la livrée tachée de jaune, couleur historique, pour fêter les 75 ans de Ferrari. La grille des départs et les qualifications sont assez chamboulées par le nombre de pénalités qui ont été distribuées en raison de tous les changements de moteurs ou organes diverses. Pas moins de 9 pilotes pénalisés, dont non des moindres comme Hamilton, Verstappen, Perez ou encore Carlos Sainz Jr.. Malgré cela, Charles Leclerc a arraché la pole position seul et sans aides, à la régulière. Chapeau ! Le revoilà aux avant-postes, ce qui est une bonne chose pour le championnat, la course et le suspense. Verstappen termine 2e avant de partir 7e finalement le samedi. Les Alpine ne sont pas à la fête en Italie, tandis que Pierre Gasly se hisse jusqu’en Q3 ce qui est assez rare cette saison. Avec les pénalités, il partira 5e. Les McLaren se débrouillent pas si mal et partiront en 2e ligne dimanche… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Zandvoort Hollande 2022 – 3 septembre

GP F1 Zandvoort Hollande 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. RUSSEL (Mercedes)
3. LECLERC (Ferrari)

Attention ! Nous voilà sur les terres de Max Verstappen. Il faut savoir, que ce dernier outre une chanson à sa gloire qu’entonne le public batave flanqué de leurs tuniques oranges, a été décoré d’une distinction nationale par le gouvernement hollandais. Ajoutez à cela les festivités potaches habituelles de Red Bull (ici une course en DAF en marche arrière…), et on pourrait croire notre champion déconcentré. Mais même si les deux Ferrari semblent prendre le dessus en qualifications, comme souvent cette année, c’est finalement Verstappen qui arrache pour 21 millièmes la pole position. Derrière, les Mercedes se montrent plus menaçantes et encadrent Perez. A noter que dans les grosses surprises, Tsunoda et Mick Schumacher ont créé la surprise en se hissant en Q3. Les écarts étant infimes entre les pilotes, les places pour passer les rounds de qualifications ont été chères et ne laissaient pas de place au hasard. La moindre petite faute de pilotage se paie cash. Les monoplaces qui ne font pas fonctionner les pneus parfaitement sont vite pénalisées ici… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle Mercedes AMG GT3 Edition 55

Pour son 55e anniversaire, AMG présente une voiture de course très exclusive, la Mercedes-AMG GT3 EDITION 55. Seules cinq unités de cette série spéciale seront fabriquées à la main dans la manufacture de voitures de course d’Affalterbach. Au-delà de ses limites, la GT3 brille par ses caractéristiques techniques uniques et ses nombreux équipements spécifiques, ce qui en fait une pièce de collection très convoitée, depuis le design d’édition frappant jusqu’aux performances optimisées du moteur, en passant par les éléments en carbone visibles de haute qualité. De plus, l’édition spéciale est accompagnée d’un coffret EDITION 55 – 1 SUR 5, contenant une pièce d’horlogerie IWC exclusive avec le numéro de châssis gravé. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2022 – 28 août

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Spa Francorchamps démarre la fin de la pause d’une part, mais également son lot d’annonces : Albon est confirmé chez Williams et le GP de France ne sera pas reconduit en 2023 (sic !). Mais plus comique, alors qu’Alpine avait confirmé Piastri chez eux en 2023 pour remplacer Alonso qui ne s’est pas senti désiré par Alpine (!), Piastri a indiqué n’être pas d’accord et cherche à aller chez McLaren. Voilà qui démarre bien, et Alpine perd son pilote vedette qu’il aurait mieux fait de choyer. Passons… La pluie est présente aux essais, et lors des qualifications, les places vont être chamboulées en raison des nombreuses pénalités. Beaucoup de pilotes de pointe dont Verstappen partiront du fond de grille. Voilà de quoi prendre des places. Devant, c’est Max qui prend la pole, et est plus rapide que Sainz Jr. qui partira lui en pole. Les deux Alpine font des étincelles et Alonso non pénalisé, pourra partir en 2e ligne derrière Perez et avec Hamilton à ses côtés. Albon se retrouve 6e, et Gasly 8e ! Ricciardo est enfin devant Norris. Beaucoup d’équipes de deuxième et dernier rang se retrouve intercalées sur le haut milieu de grille. Voilà qui va pimenter le départ. La seule véritable question est de savoir au bout de combien de tours Max Verstappen passera en tête de la course… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle Audi S1 e-tron quattro Hoonitron fera ses débuts aux États-Unis pendant la Monterey Car Week

Modernisée, électrifiée et inspirée par le design iconique de l’Audi Sport quattro S1 de 1985, l’Audi S1 e-tron quattro Hoonitron sera dévoilée pour la première fois au public nord-américain lors de la Rolex Monterey Motorsports Reunion organisée à Laguna Seca pendant la Monterey Car Week du 17 au 20 août. Ce véhicule unique en son genre a été développé exclusivement pour la légende américaine du drift Ken Block, et sera présenté dans le prochain épisode de sa célèbre série Gymkhana, « Elekrikhana ».

L’Audi S1 e-tron quattro Hoonitron apporte l’électrification directement à la porte des amateurs de voitures performantes. Dotée de deux moteurs électriques, d’une transmission intégrale, d’un châssis en fibre de carbone et de l’incorporation de l’ensemble des normes de sécurité dictées par l’instance dirigeante du sport automobile, la FIA, l’Audi S1 Hoonitron dissipe tous les doutes selon lesquels une voiture électrifiée ne peut pas être attrayante et synonyme de performances modernes. L’Audi S1 Hoonitron sera exposée sur le circuit de Laguna Seca, dans le cadre de l’historique Monterey Car Week, du 17 au 21 août. Ce sera la première fois que le public nord-américain aura la chance de découvrir la voiture électrique que Ken Block conduira. En outre, les fans pourront également voir l’Audi Sport quattro S1 originale avec laquelle Walter Röhrl a établi son record sur la course de côtes de Pikes Peak en 1987 en seulement 10 minutes et 48 secondes sur le gravier. Il s’agit toujours du temps le plus rapide sur le tronçon de route non pavé, car il a été asphalté depuis. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Audi entre en Formule 1 avec un moteur pour la saison 2026

Audi entre dans la catégorie reine du sport automobile. À partir de 2026, la marque premium participera au championnat du monde de Formule 1 de la FIA avec un moteur spécialement développé pour l’occasion. Le projet sera piloté sur le site d’Audi Sport à Neuburg, près d’Ingolstadt. C’est la première fois en plus de dix ans qu’un groupe motopropulseur de Formule 1 sera construit en Allemagne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Budapest Hongrie 2022 – 31 juillet

GP F1 Budapest Hongrie 2022

GP F1 Budapest Hongrie 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. RUSSEL (Mercedes)

Dernier Grand Prix avant la pause estivale, il va être instructif et intéressant de voir su avec le nouveau règlement technique des monoplaces, les dépassements seront plus réalistes sur le Hungaroring de Budapest (Hongrie). Dans les « coups de tonnerre », Sebastian Vettel a annoncé sa fin de carrière pour la fin de la saison 2022. Une aubaine pour de nouveaux arrivants… à tel point que finalement après un tour de passe-passe, Alpine qui ne voulait définitivement pas perdre Oscar Piastri son jeune prodige australien prend la place d’Alonso en 2023, ce dernier allant remplacer Sebastian Vettel. Dont acte. Si avec la pluie lors des essais libres, les pilotes Williams se sont distingués, en qualification, « tout rentre dans l’ordre ». Les AlphaTauri confirment leurs contre-performances et restent bloquées en Q1 tout comme Vettel, les Williams et Schumacher. A noter que Perez se loupe et reste en Q2. Devant lors de la Q3, Charles Leclerc ne parvient pas à trouver la martingale de la pole position. Max Verstappen de son côté est privé de la Q1 car il a une perte de puissance qui le contraint à un rôle de figurant. C’est Carlos Sainz Jr. qui semble être intouchable et avoir la pole position en main… mais… mais… c’est George Russel qui empoche sa première pole position. De bon augure pour la course. Les deux Alpine sont également toujours très rapides et sont sur la 3e ligne avec pour une fois Ocon devant Alonso. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle Ferrari 296 GT3

La Ferrari 296 GT3 représente l’avenir du Cheval Cabré dans les courses GT, un secteur qui a toujours connu la relation la plus étroite avec les clients et le plus grand transfert de technologies et de solutions innovantes vers les voitures de série. La 296 GT3 est issue de la 296 GTB, dernière évolution du concept de berlinette sportive biplace à moteur central arrière de la firme de Maranello. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle BMW M Hybrid V8 courra dans la série IMSA à partir de 2023

BMW M Motorsport revient au championnat du monde d’endurance de la FIA (WEC) et aux 24 heures du Mans (FRA) en 2024. Un an après sa première saison dans le championnat nord-américain IMSA WeatherTech SportsCar en 2023, la nouvelle BMW M Hybrid V8 se mesurera également à l’opposition de première classe dans la catégorie Hypercars du championnat mondial d’endurance officiel de la FIA. Lundi 25 juillet, le premier prototype BMW M Motorsport depuis la légendaire BMW V12 LMR a effectué ses premiers tours de roue sur le circuit de Varano de Melegari (ITA).

« La décision de faire courir la BMW M Hybrid V8 dans la série IMSA à partir de 2023, et dans le WEC à partir de 2024, est une étape importante pour le projet », a déclaré Franciscus van Meel, PDG de BMW M GmbH. « J’ai goûté et été émerveillé par le flair extraordinaire des 24 heures du Mans lors de mon premier mandat en tant que PDG de BMW M. Je suis donc très enthousiaste à l’idée de me battre pour la victoire finale en tant que BMW M Motorsport lors de cette classique et dans l’ensemble du championnat mondial d’endurance pour la première fois depuis des décennies. La BMW M Hybrid V8 représente un tournant vers l’électrification pour BMW M. Les séries IMSA en Amérique du Nord et le WEC, qui se déroule dans le monde entier, sont les plateformes parfaites, sur lesquelles utiliser notre prototype pour montrer à quel point les voitures BMW M électrifiées seront passionnantes à l’avenir. » Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)