La Nouvelle Mercedes-Benz AMG GT Black Series tape un record sur le Nürbürgring

La nouvelle Mercedes-AMG GT Black Series (consommation de carburant combinée : 12,8 l/100 km ; émissions de CO2 combinées : 292 g/km)[1] est très proche du sport automobile, comme l’a démontré de façon impressionnante Maro Engel, pilote de GT3, sur la Nordschleife du Nürburgring. Avec un temps officiellement mesuré et certifié par un notaire de 6:43 616 min pour les 20,6 km de piste (mesuré sans la ligne droite de la section T13) et de 6:48 047 min pour les 20,832 km de piste totale (mesuré avec la ligne droite de la section T13), la nouvelle météorite V8 se place dans le groupe supérieur de la catégorie des « voitures de sport » autorisées à circuler sur route et est numéro un parmi les modèles entièrement standard et non modifiés. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Lamborghini Huracán EVO Fluo Capsule

Automobili Lamborghini présente la Huracán EVO Fluo Capsule : une nouvelle collection de couleurs vives et audacieuses pour la super voiture de sport V10, réalisée dans une peinture extérieure mate avec des options de couleurs et de garnitures intérieures complémentaires.

Inspirée de la tradition des couleurs vives qui mettent en valeur les lignes et les formes inimitables des modèles Lamborghini, la Huracán EVO Fluo adopte un schéma extérieur bicolore saisissant qui anime le dynamisme de la voiture et souligne sa présence sur la route. Cinq configurations extérieures et intérieures en Verde Shock (vert), Arancio Livrea (orange), Celeste Fedra (bleu), Arancio Dac (orange) et Giallo Clarus (jaune) se combinent avec un toit, un pare-chocs avant et des jupes latérales noirs mats. Les détails des composants noirs mats sont repris dans les nouvelles couleurs fluo, comme une ligne colorée sur les rétroviseurs latéraux noirs et des lignes verticales colorées sur le séparateur arrière, ce qui confère à la voiture une personnalité à la fois sportive et glamour. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Retour sur la Mercedes-Benz 190 de tourisme qui introduit le freinage ABS en DTM

Mercedes-Benz « st – sport technik » a surpris la concurrence avec sa remarquable voiture de tourisme de course 190 E 2.5-16 Evolution II lors d’une course sur invitation du DTM à Kyalami, en Afrique du Sud, le 18 novembre 1990. Cette EVO II était la première voiture d’essai d’usine à être équipée du système de freinage antiblocage (ABS) spécial pour la course, qui avait été développé conjointement par Mercedes-Benz et Bosch. Face à une rude concurrence, Roland Asch a remporté la deuxième manche et le classement général de cette course dimanche, qui n’a toutefois pas compté pour le classement du championnat DTM. Aujourd’hui, la voiture fait partie de la collection Mercedes-Benz Classic. L’ABS maintient le véhicule dirigeable lors d’un freinage maximum à fond. Ce système est une norme de sécurité importante dans les véhicules de série depuis de nombreuses années, mais en course, il n’est utilisé qu’occasionnellement. Depuis de nombreuses années, les Mercedes-AMG GT3 et GT4 proposent un système de freinage antiblocage réglable conçu spécialement pour la piste de course. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

La Nouvelle Mercedes-Benz AMG GT 4 Portes 63S 4Matic+ prend le record sur le Nürbürgring

Avec l’année modèle 2021, en production depuis septembre 2020, la Mercedes-AMG
La GT 63 S 4MATIC+ (consommation de carburant combinée : 12,5 l/100 km ; émissions de CO2 combinées : 286 g/km) est encore plus rapide sur la légendaire Nordschleife du Nürburgring. Grâce à la nouvelle élasto-cinématique et à d’autres mesures de réglage, l’ingénieur en développement AMG Demian Schaffert a établi un nouveau record, plaçant le coupé quatre portes d’Affalterbach à la première place de la liste officielle des meilleures voitures dans la catégorie « classe luxe ». L’ancien pilote de course a battu de plus de deux secondes son propre record du tour établi à l’automne 2018. Les valeurs mesurées officiellement et certifiées par un notaire sont : 7:23 009 min pour la version de 20,6 kilomètres de long (sans mesure en ligne droite pour la section de piste T13) et 7:27 800 min pour la piste complète de 20,832 kilomètres de long (avec mesure en ligne droite pour la section de piste T13). C’est exactement cette variante et ce temps au tour qui sont officiellement répertoriés par la Nürburgring GmbH sur sa page d’accueil. Mercedes-AMG a ainsi reconquis de manière impressionnante la couronne dans cette catégorie après seulement trois mois. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Lamborghini fête les 50 ans de la Lamborghini Jarama

Cette année marque le 50e anniversaire de la Lamborghini Jarama GT, présentée pour la première fois au Salon de l’automobile de Genève en mars 1970.

La Jarama, dont le nom provient d’une région au nord de Madrid célèbre pour l’élevage de taureaux de combat, était la dernière évolution du concept de berline grand tourisme 2+2 de la société, avec un moteur V12 de 4 litres monté à l’avant. Développée techniquement sur la base des précédentes 400 GT et Islero, elle conserve la même disposition mécanique mais présente une silhouette dessinée par Marcello Gandini pour la Carrozzeria Bertone, beaucoup plus conforme aux tendances stylistiques des années 70, avec des lignes tendues et angulaires. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Maserati se remémore la Maserati Tipo 300S victorieuse avec Fangio au volant qui marque le début de la saga du trident en compétition

Le 6 novembre 1955, la Maserati Tipo 300S, avec Juan Manuel Fangio au volant, a été la première à prendre le drapeau à damiers au GP du Venezuela, marquant le début de deux années de grands succès qui ont renforcé la réputation de la marque Trident au niveau international.

Aujourd’hui, Maserati commémore cette importante victoire pour souligner son lien étroit avec le monde de la course automobile. En fait, Maserati est née sur la piste, d’un ensemble unique d’ADN de la course, et de l’audace, d’abord des frères Maserati, puis de ses pilotes. Une tradition et une histoire de victoires sur les routes et les circuits du monde entier, où les victoires du Trident ont fait de lui le porte-drapeau de l’excellence italienne.

La course a toujours été l’habitat naturel de Maserati : c’est en compétition que son mythe a commencé à émerger, et même maintenant, avec sa nouvelle ère, la marque part de ses racines pour construire son avenir. La nouvelle supercar MC20 marquera le retour de Maserati dans le monde des courses.

Maserati Tipo 300S
La Tipo 300S a été créée en 1955 comme une évolution de la monoplace 250S, et elle a été le symbole de Maserati dans les courses internationales jusqu’en 1959. Dès 1954, avec le développement du prototype 250S équipé d’un moteur de 2,5 litres de 230 ch dérivé de l’unité montée dans la 250F utilisée en F1, l’équipe technique de Maserati a commencé à travailler à l’augmentation de la cylindrée et de la puissance. Le résultat a été l’unité à six cylindres en ligne de 3,0 litres, plus puissante et plus performante, mais avec moins de contraintes mécaniques en raison du taux de compression plus faible et d’un régime rassurant, malgré la vitesse plus élevée du piston.

Le reste de l’architecture et des détails du moteur sont identiques à ceux du moteur à six cylindres en ligne de 2,5 litres, y compris les deux arbres à cames en tête et le double allumage : les concepts de construction du Grand Prix ont été transférés à une voiture de sport et, à l’avenir, la même mécanique sera également adoptée pour la production standard. Du point de vue de l’ingénierie, la 300S était un véritable chef-d’œuvre : les sièges des soupapes de grand diamètre et les évidements des deux bougies d’allumage du double allumage sont clairement visibles dans la chambre de combustion hémisphérique du moteur. Les suspensions avant étaient composées de doubles triangles et d’un ressort hélicoïdal avec amortisseur télescopique coaxial.

Enfin, le tambour de frein était un véritable travail d’ingéniosité : la pièce moulée en alliage léger était dotée d’ailettes radiales et de trous pour la dispersion de la chaleur. Le châssis a également été modifié pour répondre aux contraintes plus importantes dues à l’augmentation du poids, avec un treillis de tubes ovales et ronds.

La configuration extérieure, avec une carrosserie de Fantuzzi et des lignes de voitures de sport, était solide mais aux proportions attrayantes. La grande prise d’air avant portait le traditionnel trident encadré par des profils en aluminium, et le siège du conducteur était protégé par un petit pare-brise. Des aérations à ailettes étaient disposées sur les côtés pour empêcher l’air de stagner dans le compartiment moteur. Des tuyaux d’échappement doubles descendaient en bas du côté gauche, se terminant près de la roue arrière. Enfin, la queue était plus volumineuse car elle dissimulait le réservoir de carburant de 150 litres, le réservoir d’huile latéral de 20 kg et la roue de secours.

Au milieu des années 1950, de nouvelles théories de l’aérodynamique ont été élaborées, et la carrosserie de la 300S a donc subi une série d’améliorations de style au cours de sa vie pour accroître son efficacité.

Si l’on se penche sur sa carrière de course, la 300S a immédiatement révélé ses prouesses en compétition lors de ses premiers événements en 1955, et ses succès sur piste ont été confirmés par le grand nombre de commandes passées par les équipes de course et les gentlemen drivers.

Giulio Alfieri a introduit une série d’améliorations expérimentales de la voiture pour la rendre de plus en plus compétitive – comme l’injection de carburant – et elle a connu un grand succès dans les courses italiennes et internationales, devenant pendant deux saisons la meilleure voiture de la marque dans les événements de la catégorie sportive. En 1955, la Tipo 300S a remporté le GP du Venezuela avec Juan Manuel Fangio au volant, mais 1956 a été l’année de ses plus grands triomphes, et quand elle a manqué de peu de remporter le championnat du monde des voitures de sport. La fiabilité de son moteur et la parfaite réponse de son châssis ont été les deux principales caractéristiques qui ont permis à la Tipo 300S d’obtenir un succès bien mérité.

En 1956, Stirling Moss et Carlos Menditeguy ont remporté les 1 000 km de Buenos Aires avec la Tipo 300S. Pietro Taruffi a remporté le Giro di Sicilia (1er de la catégorie des moins de 3 000 cc) et la Targa Florio (1er de la catégorie des moins de 2 000 cc), Jean Behra les courses sur le circuit de Bari et Castelfusano, et Franco Bordini les cinq heures de Messine. La même année, la voiture a remporté le succès au 1 000 km du Nürburgring, avec Stirling Moss, Jean Behra, Pietro Taruffi et Harry Schell au volant à tour de rôle.

La nouvelle 450S, plus puissante, a été lancée en 1957, mais la 300S est restée en production jusqu’en 1959.

Le nombre total de voitures Tipo 300S construites de 1955 à 1959 était de 27.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Ferrari 250 GT SWB Revival par GTO Engineering

Suite à la révélation par GTO Engineering des moteurs et des spécifications de sa 250 SWB Revival, la firme d’ingénierie britannique et spécialiste Ferrari de renom a confirmé qu’elle travaillait sur un nouveau projet. Sous le nom de code Moderna, la nouvelle voiture sera une voiture de sport de moins de 1 000 kg célébrant le meilleur de l’automobile des années 60 avec une ingénierie moderne et dérivée du sport automobile, et sera créée à la main sous le nom de GTO Engineering.

La philosophie du nouveau projet de GTO Engineering est de repousser les limites de l’artisanat moderne, avec de nouveaux matériaux et en utilisant les connaissances que l’équipe a acquises en construisant et en entretenant une gamme de Ferrari pour la route et la course depuis 1991. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Ferrari Roma récompensée du Car Design Award dans la catégorie voitures de série

La Ferrari Roma a remporté la catégorie des voitures de série du prestigieux Prix du design automobile, qui a été décerné de 1984 à 1997 avant d’être relancé sous sa forme actuelle en 2016. La cérémonie à distance de remise des prix 2020 s’est tenue aujourd’hui sur la chaîne YouTube du Car Design Award. Le plaudit est une reconnaissance du travail des équipes de conception responsables des meilleurs designs de production de l’année dans le secteur automobile. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelle VW Golf 8 R annoncée

La Golf R est la version emblématique de la plus célèbre des Volkswagen. Le compte à rebours de la première mondiale de la nouvelle Golf R est lancé : le suspense prendra fin le 4 novembre Après les lancements des GTI3, GTI Clubsport4, GTE5 et GTD6, c’est maintenant au tour du modèle sportif emblématique de la Golf de huitième génération : la nouvelle Golf R. Comme toutes les autres versions, la Golf R est produite à l’usine de Wolfsburg, berceau de la Golf.

Plus puissante, plus dynamique, plus efficace, plus étroitement intégrée, plus numérique : c’est ainsi que se présente la nouvelle Golf R, modèle dynamique de la Golf de huitième génération. La nouvelle Golf R se caractérise également par un système de transmission intégrale innovant avec contrôle sélectif du couple sur l’essieu arrière. Le dispositif est contrôlé par un Système de Gestion de Comportement Dynamique qui a été étroitement intégré avec d’autres systèmes du train de roulement tels que le blocage de différentiel électronique avant (XDS) et le contrôle adaptatif du châssis DCC. La nouvelle Golf R offre donc des caractéristiques de traction optimales, une tenue de route neutre et précise et une grande agilité. L’objectif étant d’offrir un plaisir de conduite maximal à un niveau encore jamais atteint. La puissance moteur associée est générée par un moteur turbo quatre cylindres, 2.0 litres, dans la version la plus puissante des motorisations EA 888 disponibles pour la nouvelle Golf. Le moteur high-tech à injection directe se caractérise par des éléments innovants, comme l’intégration du système d’acheminement des gaz d’échappement refroidis par eau vers le turbocompresseur dans la culasse ou le calage variable des soupapes avec réglage du double arbre à cames.
Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Please follow and like us:
20

Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi reconduits chez Alfa Romeo Racing ORLEN de Formule 1 pour 2021

Alfa Romeo annonce le renouvellement des contrats de Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi avec l’équipe Alfa Romeo Racing ORLEN de Formule 1 pour 2021. Premier pilote italien en course au volant d’une Formule 1 après huit ans, Antonio Giovinazzi a joué un rôle déterminant dans le développement de l’équipe Alfa Romeo Racing ORLEN. Ses progrès et ses performances au cours de ses deux premières saisons ont été à la fois significatifs et constants, cette dernière qualité étant un facteur fondamental pour réussir en Formule 1. Au cours de la saison en cours, Antonio a produit de nombreuses performances solides, s’affichant comme l’un des meilleurs lors des phases de départ, avec plusieurs positions régulièrement gagnées à chaque course. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20