GP F1 Abu Dhabi 2022 – 20 novembre

GP F1 Abu Dhabi 2022

GP F1 Abu Dhabi 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. LECLERC (Ferrari)
3. PEREZ (Red Bull)

Dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi avec un final qui sera nécessairement plus calme que l’année dernière le championnat étant déjà clos à son pinacle du classement. Néanmoins, reste à confirmer la 2e place de Perez, et les classements inter-constructeurs (Alpine vs McLaren, et Alfa Romeo vs Aston-Martin). Les qualifications éliminent de la lutte finale assez justement les deux Williams, les Alpha Tauri, les Haas, l’Aston-Martin de Stroll et les Alfa-Romeo. En revanche, il y en a un qui fait une fin de saison tonitruante c’est Sebastian Vettel qui termine sa carrière à Abu Dhabi. « Danke Seb » voit-on fleurir partout dans les stands et les tribunes, sachant que de nombreuses équipes et officiels lui rendent un hommage vibrant. Si Fernando Alonso échoue à se placer haut dans la hiérarchie de la grille, ce n’est pas le cas pour Ocon qui accroche une belle 8e place sur la grille. En haut de classement, pas de surprise avec une première ligne 100% Red Bull, une 2e 100% Ferrari et la 3e 100% Mercedes, résumant ainsi assez bien la saison de F1 2022… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Ferrari 360 Modena

Ferrari 360 Modena
1999 – 8 cyl. en V 32V
400 ch – 295 km/h
1 390 kg

Depuis la Dino 206 GT dans les années 60, Enzo Ferrari a accepté de compléter son offre par le bas en démocratisant le Cavallino Rampante. Désormais, l’entrée de gamme s’opère par une berlinette à moteur central arrière, en V6 au départ, puis en V8 dès la 308 GT4. Depuis, c’est ne success story qui ne se dément pas et représente le plus gros des ventes de Ferrari. Après des débuts controversés pour la Ferrari 348 tb, Ferrari s’est repris à deux fois, pour redresser finalement la barre magistralement avec la F355. En mars 1999 au salon de Genève, Ferrari dévoile ainsi la Ferrari 360 Modena, qui prend le passage de témoin avec de nombreux atouts. A commencer par son style, que l’on peut trouver trop « bio design », mais qui a été dicté par le vent pour une aérodynamique efficace jonglant entre les extrêmes : Cx de 0,33 mais un appui de 180 kilos à 290 km/h sans aileron. Ainsi, on note la face avant avec ses deux prises d’air rejetées sur les côtés et laisser une échancrure au centre pour que l’air s’engouffre et fasse marcher le fond plat au maximum (génération de l’effet de sol).Pininfarina et son designer Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Sao Paulo Brésil 2022 – 13 novembre

GP F1 Sao Paulo Brésil 2022

GP F1 Sao Paulo Brésil 2022
1. RUSSEL (Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Et revoilà la course Sprint, avec les qualifications qui démarrent ainsi le vendredi. Et déjà grosse surprise avec Magnussen en pole position pour la course Sprint. Voilà le résultat lié aux intempéries et à la météo changeante. La bonne fenêtre de tir était celle de Magnussen, d’autant que Russel s’est sorti tout seul imposant le drapeau rouge. Une fois la Q3 relancée, c’était trop tard pour faire mieux. Le samedi, pour la course Sprint, c’est donc Magnussen en pole, avec Verstappen à ses côtés. Voilà qui est inédit. Le départ donné, c’est assez logiquement que Magnussen va devoir s’incliner progressivement. C’est finalement George Russel qui va s’imposer et partira en tête dimanche. Si Sainz Jr. termine 2e, il sera pénalisé de 5 places pour remplacement mécanique. C’est donc une première ligne 100% Mercedes pour la course. Derrière, Verstappen a connu quelques infortunes et part au milieu du peloton tandis que c’est la zizanie dans le clan Alpine avec les deux pilotes qui s’accrochent. Et chez Aston-Martin Vettel a failli être sorti de la piste par Lance Stroll. Ca promet pour la course !… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Mexico 2022 – 30 octobre

GP F1 Mexico 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. PEREZ (Red Bull)

Retour à Mexico, Grand Prix qui jusqu’ici n’a connu que des vainqueurs différents dans sa version moderne. Mais jamais Sergio Perez le local de l’étape n’est parvenu à gagner « son » grand prix. Est-ce que l’insatiable Verstappen sera plus clément et partager à Mexico ? Rien n’est moins sûr, car si les Mercedes semblent les plus rapides, et la Red Bull rétive dans les enchaînements lents avec beaucoup de sous-virage, le pilote hollandais réussi pourtant l’exploit d’arracher la pole position à George Russel. Ils partageront ainsi la première ligne. Hamilton est 3e, avec Perez à ses côtés. Les deux Ferrari se partagent la 3e et 4e ligne, leur baisse de forme tout au long de la saison semble plus évident désormais et se fait cruellement sentir. Dans les sacrifiés de la qualifications, les deux Williams, les deux Aston et Sebastian Vettel qui sortait pourtant d’un beau GP des USA la semaine passée, ne passent pas le « cut » de la Q1. Dans la bataille constructeur de la 4e place entre Alpine et McLaren, les deux bleus s’intercalent sur la grille entre les deux orange. Grosse surprise en revanche de Bottas et son Alfa-Romeo très fringants qui se qualifie à 6e place entre les deux Ferrari. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Audi fait le choix de Sauber comme partenaire stratégique pour son entrée en Formule 1

Audi vient de franchir l’étape suivante sur le chemin vers le Championnat du monde de Formule 1 de la FIA : le constructeur a choisi Sauber comme partenaire stratégique pour le projet et envisage d’acquérir une participation dans le groupe. Dans le cadre de ce partenariat, l’équipe suisse courra en tant qu’équipe d’usine Audi à partir de 2026 et utilisera le groupe motopropulseur développé spécialement par Audi.

Après l’annonce des débuts d’Audi en Formule 1 fin août, la confirmation de son partenaire stratégique marque une nouvelle étape vers l’entrée du constructeur dans l’univers de la discipline reine du sport automobile. Avec près de 30 ans d’expérience dans la compétition, Sauber est l’une des équipes traditionnelles les plus reconnues en Formule 1. Si le groupe motopropulseur sera créé au Motorsport Competence Center d’Audi à Neubourg-sur-le-Danube, c’est Sauber qui développera et fabriquera la voiture de course sur son site à Hinwil (Suisse). Sauber sera également responsable de la planification et de l’exécution des opérations des épreuves. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Austin Texas USA 2022 – 23 octobre

F1 Grand Prix of USA 2022

GP F1 Austin Texas USA 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. LECLERC (Mercedes)

Surprise pour nous Européens, mais les USA commencent à se passionner pour la F1 ! Oui messieurs… ou doit-on dire Mister. Chase Media réussi là où Ecclestone avait échoué. Résultat, l’affluence est record (plus de 440 000 spectateurs), les people toujours plus nombreux (on voit ainsi Brad Pitt qui déambule dans les stands et le paddock pour repérer et apprendre dans l’optique d’un futur film sur la F1), et tout le monde a le sourire à Austin. Et ce n’est pas Theo Pourchaire le jeune pilote français qui fait ses premiers tests F1 sur Alfa-Romeo qui va nous contredire… Les qualifications ne font pas rire tout le monde en revanche. Alors que Perez veut prendre la deuxième place du championnat, il échoue à bien se qualifier et ne sera que sur la 9e place en raison d’un changement de moteur. Charles Leclerc qui monopolisait la 1ère ligne derrière la très belle pole position de Sainz Jr. sera lui aussi relégué à la 12e place en raison d’un remplacement de moteur et turbocompresseur. C’est donc Verstappen qui se retrouve sur la première ligne du bon côté de la piste aux côté du pilote espagnol de la Scuderia. Derrière, Alpine déchante avec des qualifications peu satisfaisantes, Ocon, partira donc des stands avec des éléments neufs quitte à sacrifier ces qualifications. Dans les surprises, notons Albon et sa Williams dans le top 10, ainsi que Norris encore très bien classé tandis que Ricciardo est scotché dès la Q1… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Suzuka Japon 2022 – 9 octobre

GP F1 Suzuka Japon 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. LECLERC (Mercedes)

A l’instar de Singapour, le GP de Suzuka n’était pas revenu au calendrier depuis la crise du Covid 19. Une aubaine ce retour pour tous les fans japonais de F1, et ils sont nombreux ! Et comme à Singapour, la pluie vient jouer les troubles-fêtes. Lors des qualifications, le sol est plus sec, et certains pilotes sont particulièrement en verve à Suzuka à l’instar de Tsunoda qui joue à domicile et se hisse en Q2 alors que Pierre Gasly échoue en Q1. Les Alpine sont en forme, et c’est Esteban Ocon qui se qualifie en 5e position (Alonso est 7e), confirmant la belle fin de saison des monoplaces bleues. Les Alpine font jeu égal avec les Mercedes… Et si Hamilton résiste, Russel peine à passer à travers d’une mauvaise passe. Devant, les Red Bull et les Ferrari mettent les autres d’accord. Mais c’est Verstappen qui va ravir la pole position prenant ainsi une sérieuse option pour la victoire et le titre final… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Pierre Gasly pilotera une Alpine chez BWT Alpine F1 Team en 2023 aux côtés d’Esteban Ocon

BWT Alpine F1 Team a le plaisir d’annoncer l’arrivée de Pierre Gasly au côté d’Esteban Ocon à partir de la saison 2023 du Championnat du Monde FIA de Formule 1. Vainqueur en Grand Prix et fort de plusieurs podiums à son actif, Pierre allie ambition et résultats concrets tout en possédant l’expérience nécessaire pour faire progresser l’équipe qu’il rejoint dans le cadre d’un contrat pluriannuel.

Natif de Rouen, le Normand complète le duo 100 % français d’Alpine, le premier du genre en Championnat du Monde FIA de Formule 1 depuis 1995.

Âgé de vingt-six ans, Pierre a fait ses débuts en F1 avec la Scuderia Toro Rosso en 2017 dans la foulée de son titre en GP2 Series l’année précédente. Promu chez Red Bull Racing, il a ensuite retrouvé la Scuderia Toro Rosso, avec laquelle il a signé sa première victoire au Grand Prix d’Italie 2020 sous les couleurs AlphaTauri. Pierre est bien connu de Renault Group pour avoir remporté la Formule Renault Eurocup en 2013, terminé deuxième de la Formula Renault 3.5 Series en 2014 et roulé pour Renault e.dams en Formule E. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Singapour 2022 – 2 Octobre

GP F1 Singapour 2022

GP F1 Singapour 2022
1. PEREZ (Red Bull)
2. LECLERC (Ferrari)
3. SAINZ JR. (Mercedes)

Retour à Singapour après une absence prolonge due au Covid 19. Circuit urbain par excellence, exigeant et avec sa météo humide et chaude elle met à rude épreuve les hommes et les machines. Et la pluie joue les invitées avec de sacrées trombes d’eau et un circuit détrempé, voire totalement trempé. Voilà qui peut rebattre les cartes lors des qualifications. Mais malgré cet écueil, c’est surtout Verstappen qui est stoppé dans son élan en Q3, en raison d’un réservoir de carburant insuffisamment rempli. Il est donc contraint d’arrêter son effort alors qu’il allumait tous les secteurs. Il est furieux ! Voilà qui permet à Leclerc de décrocher la pole position, précieuse à Singapour tant il est difficile de dépasser. Dans les piégés de la Q1, on déplore Ricciardo qui doit trouver la fin de saison longue et douloureuse, et Ocon alors que les Alpine semblent rapides. En Q2, la surprise vient de Russel qui en reste-là. En Q3, derrière Leclerc, Perez se place à ses côtés tandis que la 2e ligne est constituée de Sainz Jr. et de Hamilton. Ce dernier très rapide entrevoyait la pole mais en vain. A noter les belles qualifications de Magnussen (Haas), et des deux AlphaTauri, Pierre Gasly devant Tsunoda. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Zandvoort Hollande 2022 – 3 septembre

GP F1 Zandvoort Hollande 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. RUSSEL (Mercedes)
3. LECLERC (Ferrari)

Attention ! Nous voilà sur les terres de Max Verstappen. Il faut savoir, que ce dernier outre une chanson à sa gloire qu’entonne le public batave flanqué de leurs tuniques oranges, a été décoré d’une distinction nationale par le gouvernement hollandais. Ajoutez à cela les festivités potaches habituelles de Red Bull (ici une course en DAF en marche arrière…), et on pourrait croire notre champion déconcentré. Mais même si les deux Ferrari semblent prendre le dessus en qualifications, comme souvent cette année, c’est finalement Verstappen qui arrache pour 21 millièmes la pole position. Derrière, les Mercedes se montrent plus menaçantes et encadrent Perez. A noter que dans les grosses surprises, Tsunoda et Mick Schumacher ont créé la surprise en se hissant en Q3. Les écarts étant infimes entre les pilotes, les places pour passer les rounds de qualifications ont été chères et ne laissaient pas de place au hasard. La moindre petite faute de pilotage se paie cash. Les monoplaces qui ne font pas fonctionner les pneus parfaitement sont vite pénalisées ici… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)