La nouvelle Renault Megane 4 RS Trophy-R établit un nouveau record sur le circuit de Suzuka au Japon

La Renault Megane 4 R.S. TROPHY-R établit un nouveau temps record de 2’25’’454 (plus de 3s d’écart par rapport au record précédent) sur le prestigieux circuit de Suzuka au Japon, après son record sur la fameuse Nordschleife du Nürburgring et son chrono de référence à Spa-Francorchamps dans le cadre des R.S. Days, diffusé en live sur YouTube et Facebook. Un succès important dans ce pays qui compte quelque 10 000 fans de TROPHY-R et de Renault Sport en général : à fin septembre 2019, le Japon est le premier marché mondial de Renault Sport pour la gamme R.S., devant l’Allemagne et la France, et le troisième pour Mégane R.S., alors même que la version TROPHY n’y est pas encore lancée. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Suzuka Japon 2019 – 13 Octobre

GP F1 Suzuka Japon 2019 - 13 Octobre

GP F1 Suzuka Japon 2019
1. BOTTAS (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. HAMILTON (Mercedes)

Le passage du typhon Hagibis au dessus de l’île de Honshu le samedi 12 octobre, entraîne la fermeture du circuit et l’annulation totale de cette journée. Résultat, les qualifications sont reportées au dimanche matin. Dans ce contexte particulier, alors que les Mercedes dominaient les essais libres, ce sont les Ferrari qui remportent la mise de la première ligne avec Vettel en pole position. Ensuite derrière, comme à la parade, on trouve les deux Mercedes, les deux Red Bull, les deux McLaren. Ensuite les autres écuries se partagent les miettes. Ce qui semble au moins acquis, c’est le retour en forme de Sebastian Vettel qui reprend le dessus sur un Charles Leclerc particulièrement agressif dans son pilotage. La course promet… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Suzuka – Japon 2018 – 7 octobre

GP F1 Suzuka – Japon (2018)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Le GP du Japon a oscillé entre pluie et beau temps ; pour la séance de qualifications, c’est encore mitigé avec du beau temps pour la première séance. A la fin de la Q1, sont exclu du reste des qualifications les deux McLaren bien mal en point en matière de performance (Alonso doit être pressé de retourner dans sa Toyota en endurance pour disputer le titre mondial), Sirotkin (Williams), Ericsson et Hulkenberg sur sa Renault sorti de la piste plus tôt et que les techniciens ont du remettre en état en toute urgence. En Q2, l’hécatombe concerne Leclerc, Magnussen, Stroll, Sainz Jr. et Ricciardo. Restent donc en Q1 les ténors habituels des fins de qualifications. Mais le suspense est de courte durée, tant Hamilton et sa Mercedes semblent faire une véritable symbiose puisqu’il prend la pole position de manière indiscutable avec une avance énorme sur Bottas qui partage la première ligne avec lui. Derrière, les autres se contentent des miettes, avec Ferrari qui loupe le coche, d’autant que la pluie se mêle à la fête en cours de séance. Vettel partira ainsi de la 9e place tandis que Raikkonen est 4e derrière Verstappen. Les heureux gagnants de cette séance sont Romain Grosjean et sa Haas 5e, et les deux Toro Rosso qui suivent avec Hartley en tête. Les deux Racing Point Force India s’intercalent entre Vettel. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Suzuka 2017 – 9 Octobre

GP F1 Suzuka (2017)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. RICCIARDO (Red Bull)

Le tracé de Suzuka reste un des plus excitants de la saison avec de sacrés enchaînements techniques à commencer par les S de Senna. Les pilotes sont toujours ravis de s’y retrouver, d’autant que le public japonais est fan et connaisseur de courses automobiles, à fortiori de Formule 1. Pour ce Grand Prix c’est chez Renault qu’il y a de l’effervescence. En effet, Jolyon Palmer confirme que c’est son dernier Grand Prix chez Renault F1 cette saison, Carlos Sainz Jr. prenant sa suite dès le prochain GP des USA. Et puis il y’a a également ce nouvel ingénieur qui a été débauché et qui créé une petite polémique dont la F1 a le secret. Une fois cela passé, place aux pilotes et leurs machines. Les essais réservent peu de surprises si ce n’est que les qualifications se déroulent sur une piste peu réchauffée, donnant ainsi l’avantage aux Mercedes qui peuvent faire étalage de leur supériorité mécanique, les pneus tenant le coup. La course s’annonce ensoleillée devant être plus favorable aux Ferrari. Dans les malheureux de la Q1 on note Gasly qui ne parvient pas à trouver le bon rythme pour le passage au-dessus, les deux Sauber (Wehrlein et Ericsson). Grosjean part à la faute en fin de séance déclenchant le drapeau rouge. Un drapeau qui coince l’infortuné Stroll avec sa Williams en Q1. En Q2, la hiérarchie de la saison est respectée avec les McLaren qui continue de progresser mais reste à la porte de la Q3 avec Vandoorne, ainsi que Magnussen (Hasas), Sainz Jr. (Toro Rosso) et les deux Renault (Hulkenberg et Palmer). En Q1, c’est Hamilton qui une fois de plus imprime sa marque et ne pourra être détrôné de la pole position. Bottas, sous le feu des critiques, à commencer par celles de Niki Lauda, se reprend et prend la deuxième place suivi par Vettel, les deux Red Bull, Raikkonen et les Force India (Ocon puis Perez). Suivent Massa (Williams) et Alonso (McLaren). Une grille de départ néanmoins chamboulé par le jeu des pénalités dues à des changements mécaniques majeurs. Ainsi Raikkonen, Palmer, Alonso, Bottas sont rétrogradés ce qui nous donne une première ligne Hamilton-Vettel de bon augure pense-t-on pour la course, les deux Red Bull en embuscade, et les deux Force India, Ocon en chef de file aux côtés de Bottas et Perez derrière… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20