Honda Legend Coupé V6 EX

honda-legend-coupe-v6ex-1

Honda Legend Coupé V6 EX
1987 – 6 cyl. en V 24V
177 ch – 215 km/h
1 400 kg

Au salon de Tokyo 1985, Honda lance la berline Legend. Elle partage sa plate-forme avec la Rover série 800, confirmant les ambitions d’Honda vers le haut. En 1987, la France en profite enfin, et l’année suivante un coupé Legend V6 EX est commercialisé. Avec une ligne classique dont le profil n’est pas sans rappeler la BMW Série 6 (E24), Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.9/10 (7 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +6 (from 6 votes)

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2023 – 30 juillet

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2023

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. LECLERC (Ferrari)

Un grand prix de F1 à Spa Francorchamps sans pluie ? Serait-ce réellement le GP de Belgique ?… Un WE avec une course Sprint pour donner des points supplémentaires aux heureux élus. Pour les qualifications, c’est un duel Red Bull et Ferrari qui s’installe pour attraper la pole position, avec en embuscade les Mercedes et McLaren. D’autant plus intéressant que Verstappen sera pénalisé de 5 places sur la grille, quoiqu’il arrive en raison d’un remplacement de l’intérieur de sa boîte de vitesses. Il parvient à prendre la pole position de justesse dans des conditions extrêmement changeantes devant Leclerc, Perez et Hamilton. Les McLaren sont en embuscade. Tous les favoris sont parvenus en Q3, sauf les Alpine qui sont pénalisées par une vitesse de pointe qui n’est pas là, le moteur étant un peu juste par rapport à la concurrence. Dans la course Sprint, les conditions de pluie toujours volatiles viennent rebattre les cartes. Ainsi, après un départ lancé derrière le pace car après avoir été retardé, une partie des compétiteurs rentre tout de suite aux stands pour mettre des pneus plus adaptés, la piste séchant finalement rapidement. Un choix payant. De son côté Alonso, s’impatiente et sort de la piste et abandonne. C’est Verstappen qui gagne la course Sprint, une fois de plus, tandis que surprise Pierre Gasly termine 3e avec son choix audacieux, juste derrière Oscar Piastri. Autre malheureux dans la course Sprint, c’est Perez qui est à l’agonie, a cramé ses pneus trop rapidement. Résultat, il se fait dépasser par tous et rentre aux stands pour abandonner. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Hungaroring Budapest Hongrie 2023 – 23 juillet

GP F1 Hungaroring Budapest Hongrie 2023

GP F1 Hungaroring Budapest Hongrie 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. NORRIS (McLaren)
3. PEREZ (Red Bull)

La coupure estivale s’approche à grand pas, et le circuit Hungarorig de Budapest a été placé avant pour une fois. Comme d’habitude, ce tracé apprécié des pilotes, a besoin d’une qualification excellente et réussie impérative pour pouvoir espérer terminer devant en course, tant il est difficile de dépasser et remonter sur les autres monoplaces. Le format des qualifications était inédit avec les choix de pneus imposés pour tous par qualifications : pneus durs en Q1, pneus intermédiaire en Q2 et pneus tendre en Q3. Voilà qui ne réussit pas aux Alpine, Sainz Jr. sur sa Ferrari ou encore Russel qui restent « tankés » en Q2. En Q1, devant c’est une lutte entre les McLaren, Verstappen et Hamilton qui a retrouvé des forces et des chevaux. Côté Perez en revanche ce n’est pas encore la réussite escomptée, mais au moins a-t-il franchi la Q2. Insuffisant au volant d’une Red Bull cette année… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Honda NSX – Guide Achat

Design Honda NSX

Design Honda NSX

Honda NSX

Honda NSX

Pininfarina Honda HP-X (1984)

Pininfarina Honda HP-X (1984)

MG EX-E concept Car 1985

MG EX-E concept Car (1985)

Dans les années 80, Honda a fait sa réapparition en F1 en tant que motoriste à l’ère des V6 turbo. D’abord chez Lotus avec un pilote prometteur en pleine ascension (Ayrton Senna), puis chez Williams qui remporte le titre constructeur et pilote, et enfin chez McLaren à compter de 1988, le rusé Ron Dennis ayant réussi à attirer dans ses filets le motoriste nippon. Dans le même temps, chacun y va de sa supercar, à commencer par Porsche et sa 959 ou Ferrari qui avec sa F40 donne de sacrées idée à tous. Et pourquoi Honda n’aurait pas sa supercar, ou à défaut sa Grand Tourisme avec la philosophie Honda héritée de la course et de la moto ? Courant 1985, après un concept car signé Pininfarina équipé d’un V6 Turbo Honda, la décision est prise de développer la future Honda NSX. C’est le designer japonais Ken Okuyama qui va se charger de tracer les traits et l’allure de la Honda NSX. L’inspiration avec le concept car MG EX-E présenté en 1985 au salon de Birmingham est assez évident, et logique puisque le groupe Austin-Rover, propriétaire de MG, est alors en lien avec Honda. Le projet technique est sous la houlette de Shigeru Uehara. Et de la technique de pointe, la Honda NSX n’en manque pas à commencer par sa coque en aluminum (une première mondiale pour une voiture de série) pour réduire le poids (la coque à elle seule ne pèse que 210 kilos). Ce critère est un leitmotiv chez les ingénieurs japonais, à raison, pour garantir une tenue de route efficace et précise. Les trains roulants sont à double triangulation comme sur les voitures de course. La compétition automobile est une source d’inspiration très nette pour réussir l’entrée de Honda chez le monde prestigieux des GT. Ferrari et Porsche n’ont qu’à bien se tenir ?…
Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Honda Civic Type R – Guide Achat

Honda Integra Type R

Honda Integra Type R : la première de la lignée !

L’association de plusieurs lettres forme souvent le sigle d’une voiture sportive comme GTI ou RS. Une seule lettre suffit quand l’esprit sportif de cette dernière est efficient. C’est le cas des mythiques Honda R. C’est à l’initiative de l’excellent ingénieur Shigeru Uehara que la R a été conçue. Il voulait créer une version plus sportive de la Civic, qui avec le temps, s’était embourgeoisée par rapport aux excitantes versions 1600 cm3 V-TEC des années 90. Le concept R fut d’abord introduit sur le coupé Civic baptisé Intégra vendu sous la marque Acura notamment aux USA. Il offrait non seulement une puissance accrue, des qualités dynamiques en hausse mais aussi une présentation spécifique.

Honda Accord Type R

Honda Accord Type R : la berline aussi !

Honda tenait beaucoup à ce que les R restent des routières utilisables au quotidien. D’ailleurs le constructeur la définissait comme « une voiture de course pour la route ». L’Intégra se reconnaissait à sa couleur uniformément blanche en hommage à la première Honda de F1 RA 272 avant que la pub n’envahisse leur coque. Elle en reprenait également le logo H de Honda teinté en rouge qui devint la couleur de reconnaissance des R. Ses magnifiques sièges Recaro rouge et son volant Momo étaient aussi spécifiques à la R. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

La nouvelle génération de Honda Civic Type R établi un nouveau record du tour pour une voiture à traction avant sur le célèbre circuit de Suzuka au Japon

La Civic Type R de nouvelle génération de Honda a établi un nouveau record du tour pour une voiture à traction avant sur le célèbre circuit de Suzuka au Japon. Elle a parcouru les 5,8 km du circuit en 2 minutes 23,120 secondes*, soit 0,873 seconde de moins que son prédécesseur, la Honda Civic Type R Limited Edition de 2021.

Le nouveau temps de référence a été établi lors de l’évaluation finale du développement du nouveau modèle le 15 mars 2022. La toute nouvelle Civic Type R est le dernier véhicule de performance à avoir fait ses preuves sur l’emblématique circuit international de Suzuka, célèbre pour ses chicanes à grande vitesse et ses virages difficiles. Le circuit, souvent décrit comme l’un des plus grands circuits du monde, est un banc d’essai pour les Honda de performance depuis 1962 et a accueilli le Grand Prix de Formule 1 du Japon pendant toutes les années sauf deux depuis 1987. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Djeddah Arabie Saudite 2022 – 27 mars

GP F1 Djeddah Arabie Saudite 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. LECLERC (Ferrari)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Ferrari et Red Bull se sont positionnés d’ores et déjà comme les deux écuries à battre en 2022. C’est en tout cas l’enseignement du premier Grand Prix. Dans les très bonnes surprises notons la puissance remarquable du moteur Ferrari, la bonne forme du Honda et du Renault. En revanche, chez Mercedes c’est la soupe à la grimace. Voilà qui rebat quelque peu les cartes des dernières saisons. Et c’est tant mieux !… Petit coup de tonnerre à Djeddah puisque plusieurs attentats eurent lieu pendant le WE de Grand Prix dont un très spectaculaire au niveau des raffineries de pétrole engendrant un spectaculaire incendie. Résultat, les pilotes votent en majorité pour ne pas courir (trop de risques). Mais la direction de course et les écuries ont vu la chose autrement, et finalement le Grand Prix va bien se poursuivre au grand damn des pilotes. Lors des qualifications, autre petit tremblement puisque Lewis Hamilton ne passe pas le stade de la Q1 ! Il partira 16e sur la grille… Devant, le duel est orchestré entre Red Bull et Ferrari. On pense que Leclerc est le plus rapide, mais Sergio Perez nous sort le chrono du siècle et prend la pole devant Leclerc, Sainz Jr. et Verstappen. Derrière, c’est Ocon qui démontre que les Alpine sont véloce cette année, avec Russel puis Alonso juste derrière. A noter que le gros crash de Mick Schumacher lors de la Q2 déclenche le drapeau rouge et le privera du départ de la course le lendemain pour précaution médicale même s’il dit se sentir bien. Autre malheureux aux qualifications, Tsunoda qui n’a pas pu réaliser de chrono. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Arabie Saoudite 2021 – 5 décembre

GP F1 Arabie Saoudite 2021
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. BOTTAS (Mercedes)

Encore un nouveau circuit en Formule 1 et un tracé particulièrement intéressant et exigeant. Sinueux, très rapide, et serré par endroit, le circuit d’Arabie saoudite promet quelques accrochages en cascades et des courses mouvementées. Premiers signaux déjà aux essais et en qualifications avec quelques sorties de pistes notables, notamment chez Ferrari : Leclerc en essais libres, et Sainz Jr. lors des qualifications ce qui le positionnera très loin sur la grille de départ. Devant, ce sont les Mercedes qui mènent le bal, avantagées par leur sacrée vitesse de pointe (326 km/h dans la ligne droite contre 319  km/h pour les Red Bull). Hamilton est particulièrement efficace et Verstappen va tenter le tout pour le tout avec un dernier tour hallucinant de virtuosité et prise de risque… jusqu’au dernier virage où il échoue dans le mur amortissant. C’est donc une première ligne 100% Mercedes sur la grille de départ, avec Verstappen derrière avec Leclerc à ses cotés. Dans les bonnes performances en qualifications, notons les AlphaTauri dont Pierre Gasly est 6e. Ocon et son Alpine est dans le top 10, alors qu’Alonso va souffrir tout le week-end… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Qatar 2021 – 21 Novembre

GP F1 Qatar 2021

GP F1 Qatar 2021
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. ALONSO (Alpine)

Nouveau circuit inauguré par la Formule 1, mais qui a déjà servi et été conçu pour la moto, le Qatar accueille avec ferveur et passion la catégorie reine de la course automobile. Lors des qualifications, Hamilton se montre indubitablement le plus véloce ! La pole est donc pour lui… Derrière, Verstappen fait le job et prend le 2e temps, tandis que Bottas est 3e. A noter le très bon 4e chrono de Pierre Gasly sur son AlphaTauri. Derrière en embuscade, on trouve Alonso et son Alpine en forme, Norris (McLaren) et Carlos Sainz Jr.. Les déçus des qualifications sont dans un premier temps Charles Leclerc (Ferrari) et Perez (Red Bull) qui échouent en Q2. Puis coup de théâtre, lors de la crevaison de Gasly à la fin de la Q3, un drapeau jaune est sorti. Et voilà Bottas et Verstappen qui sont pénalisés et rétrogradés sur la grille de quelques places. Voilà Hamilton qui a déjà un peu d’air dès le départ avec Pierre Gasly à ses côtés et Alonso et Norris juste derrière… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Mexico City Mexique 2021 – 7 novembre

GP F1 Mexico City Mexique 2021
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. PEREZ (Red Bull)

Covid 19 oblige, 2020 avait fait l’impasse sur l’étape mexicaine. Dommage car l’ambiance sur place est survoltée et colorée. Masques, sombreros et autres artifices sont de sortie pour un public tout acquis à la cause de Sergio Perez alias Checo, le 2e pilote Red Bull. Et pendant les essais libres, il met le feu sur la piste. Cependant les qualifications vont démontrer une nouvelle fois la roublardise de l’écurie Mercedes qui cache bien son jeu et sa puissance moteur. Lors des essais libres, elles n’ont jamais été devant. Pourtant, dès les 3 séances de de qualifications, les Mercedes mettent la pression, et malgré le talent de Max Verstappen et la motivation décuplée devant son public de Checo, c’est Valtteri Bottas qui décroche la pole devant Hamilton. Voilà une première ligne 100% Mercedes. Derrière, les 2 Red Bull sont en embuscades et espèrent bien tirer profit de l’aspiration dans la longue, longue ligne droite du départ. A noter la très belle séance de Yuki Tsunoda, et surtout Pierre Gasly toujours très rapide. Beaucoup de pilotes partiront en fond de grille pour remplacement de moteur (Norris, Stroll, Ocon, Russel). A noter le gros carton de Stroll en Q1 qui stoppa la séance pour quelques dizaines de minutes. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)