GP F1 Barcelone Espagne 2019 – 12 Mai

GP F1 Barcelone Espagne 2019

GP F1 Barcelone Espagne 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Le tracé de Barcelone est important et marquant à plus d’un titre dans la saison de Formule 1. C’est tout d’abord le premier Grand Prix disputé en Europe. Surtout, c’est le circuit test qui va donner le niveau de qualité des monoplaces pour le reste de la saison. Une sorte de circuit étalon en quelque sorte. Un circuit également bien connu des écuries puisqu’il accueille les tests autorisés en avant-saison et au cours de la saison. Les qualifications sont sans appel avec des Mercedes qui caracolent en tête. La seule question est de savoir qui de Bottas ou Hamilton va prendre la pole position. Et c’est le finlandais qui va infliger une gifle à son illustre coéquipier. Derrière il ne reste que le miettes. Les Ferrari ne sont pas à la fête et l’équipe des « rouges » n’arrive pas à trouver les bons réglages. Pire, on se demande s’ils ne sont pas perdus avec les réglages ?! Sur un circuit aussi connu et testé que Barcelone, c’est tout bonnement inadmissible. Vettel sauve la 3e place sur la grille, tandis que Verstappen s’intercale et devance l’autre Ferrari (Leclerc). Mine de rien, le pilote hollandais fait une sacrée saison, tant en qualification qu’en course. Pierre Gasly (Verstappen) se place 6e sur la grille et montre enfin plus d’aisance dans une monoplace aux réglages plus propices à Verstappen. Les deux Haas (Grosjean en tête) sont bien placées juste derrière et semblent à leur aise. Derrière, il reste les miettes, avec les McLaren qui sont les meilleures des « autres » et les Williams qui ferment toujours la marche… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Azerbaijan 2019 – 28 avril

GP F1 Azerbaijan 2019

GP F1 Azerbaijan Bakou 2019
1. BOTTAS (Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

Le GP de Bakou est l’un des rares tracés urbain. Une curiosité qui permet aux monoplaces de filer à près de 360 km/h dans les lignes droites, et se faufiler entre les murailles historiques. Une particularité qui coûte cher à plusieurs pilotes qui touchent les glissières et échouent dans les échappatoires. Pour cette séance de qualification, c’est l’hécatombe avant même de démarrer puisque Kubica, Gasly, Giovinazzi et Raikkonen sont pénalisés pour différentes raisons et sont déclassés de 10 places ou partent en fond de grille ou des stands. Le plus infortuné étant Gasly qui ne voit pas l’appel pour la pesée, et est donc pénalisé alors même qu’il est enfin plus à l’aise avec sa Red Bull. Les séances de qualifications sont émaillées de deux drapeaux rouges en raison de monoplaces qui s’encastrent dans le goulot d’étranglement. Le premier est Kubica en Q1 et le deuxième… Charles Leclerc (Ferrari) en Q2. Dommage car il était particulièrement véloce. Comme souvent, les Mercedes restent en retrait pendant tous les essais libres, puis en qualification elles jouent les premières places. Bottas devance Hamilton, tandis que Vettel et Verstappen doivent se contenter de la 2e ligne. Derrière c’est la grosse performance de Perez particulièrement à l’aise à Bakou, tandis que Kvyatt et les McLaren sont bien placées. Les Alfa Romeo sont également bien en qualification mais seront en difficulté en course… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Chine 2019 – 14 avril

GP F1 Chine 2019

GP F1 Chine 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

Voilà un Grand Prix et un tracé qui met de la distance entre les écuries ! C’est bien simple, parmi ces multiples célébrations du 1 000e Grand Prix depuis la création de la F1 en 1950, les qualifications ont respecté les écuries par échelonnement de performances. Ainsi à l’issue de la Q3, nous avons les deux Mercedes en première ligne (Bottas en pole), les deux Ferrari ensuite (Vettel devant Leclerc), les deux Red Bull Racing (Verstappen devant Gasly), les 2 Renault (Ricciardo devant Hulkenberg) et les deux Haas (Magnussen devant). Derrière, les autres se partagent les miettes, avec des Toro Rosso qui se mettent en valeur à l’exception de Albon non classé en raison d’un gros crash aux essais libres qui détruit son auto. Il partira dernier. Pour une fois, les deux Williams ne seront pas dernières sur la grille. A noter que les deux Alfa Romeo et les deux McLaren ne sont pas à la fête dans ces qualifications. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Bahrain 2019 – 31 mars

GP F1 Bahrain 2019 - Hamilton & Leclerc

GP F1 Bahrain 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. LECLERC (Ferrari)

Après l’Australie, quelques questions restent en suspens. Notamment la contre-performance des Ferrari qui semblaient si véloces aux essais d’intersaison. D’emblée, les essais libres démontrent que les rouges sont très affûtés et semblent plus rapides que les Mercedes GP. Les qualifications confirment cela puisque les Ferrari vont monopoliser la première ligne à l’issue de Q3, avec un Charles Leclerc qui épingle sa première pole position de sa jeune carrière devant Vettel. Chapeau ! Derrière, les deux Mercedes GP font de la figuration sur la deuxième ligne, avec Hamilton devant Botta. 3e ligne avec Max Verstappen qui est définitivement le 5e incontesté derrière les deux écuries de pointe. Le reste des places d’honneur est clos par les deux Haas, les deux McLaren et Raikkonen qui sauve les meubles chez Sauber Alfa Romeo. Dans les déceptions, les deux Renault qui ne sont pas dans le coup, avec même un Hulkenberg qui ne passe pas la Q1, tandis que Pierre Gasly peine à faire fonctionner sa Red Bull et reste scotché en Q2. Comme d’habitude, les deux Williams terminent la marche avec un Kubica qui n’est vraiment pas performant. Enfin, notons que Romain Grosjean malgré sa belle qualification en 8e place est déclassé de 3 position pour avoir gêné Lando Norris (McLaren) pendant la séance de qualification. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Melbourne Australie 2019 – 17 Mars

GP F1 Melbourne Australie 2019

GP F1 Melbourne Australie 2019
1. BOTTAS (Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Le premier Grand Prix de la saison est toujours un moment excitant et palpitant. Plus par les multiples questions ouvertes que par la course en elle-même. Quels seront les favoris ? Allons-nous découvrir de nouveaux talents ? Les cartes vont-elles être rebattues ? Autant de questions qui attisent la curiosité. Et lors des essais libres, les espoirs sont permis de voir des écarts plus serrés qu’en 2018. Néanmoins, dès que la qualification démarre, Mercedes GP qui cache une nouvelle fois (bien) son jeu domine sans partage avec une première ligne, Hamilton en tête à l’issue de la Q3. Derrière, le talentueux Verstappen sur sa Red Bull s’intercale entre les deux Ferrari (Vettel devant et Leclerc derrière). Une performance qui ne fait que regretter amèrement la contre-performance de Pierre Gasly qui ne franchit pas la Q1. Les deux Haas se suivent comme à la parade, Grosjean devançant Magnussen, tandis que le surprenant Lando Norris et sa McLaren se place 8e sur la grille de départ devant Raikkonen (Alfa Romeo) et Perez (Racing Point). Derrière, les miettes sont distribuées avec une mauvaise performance des deux Renault, et des Williams totalement à l’agonie. Kubica notamment est bien loin des autres, et même à près de 2 secondes de son coéquipier. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Car Of The Year 2019: L’Alpine A110 sur la deuxième marche du podium

L’Alpine A110 figurait parmi les sept finalistes de l’élection Car Of The Year (COTY) 2019, prix décerné par un panel réunissant soixante journalistes européens. Seul coupé en finale de la compétition, l’Alpine A110 réalise une performance inédite dans l’histoire du COTY ; elle termine première ex aequo avec 250 points comptabilisés à l’issue du premier décompte des points attribués par les soixante membres du jury.

Un deuxième tour permettant de départager les deux finalistes sélectionnera finalement la Jaguar I-pace.

« Avoir l’Alpine A110 en finale était déjà une performance en soi. Mais avoir l’A110 première ex aequo à l’issue du premier décompte des points est une grande fierté pour les équipes Alpine, » déclare Sébastien Erphelin, Directeur Général d’Alpine.

« Le fait que les membres du jury nous attribuent 250 points est la preuve que le plaisir de conduite reste un marqueur fort pour tous les passionnés d’automobile. »  

L’Alpine A110 est commercialisée dans quatorze pays à travers le monde. Disponible en version Pure et Légende, l’A110 reste fidèle aux principes intemporels qui ont fait le succès d’Alpine : compacité, légèreté et agilité au service du plaisir de conduire. Le délai moyen de livraison d’une A110 est de neuf mois.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

De la piste à la route ou le turbo selon Renault à Retromobile 2019

Pour Renault, le sport automobile en général – et la Formule 1 en particulier – représentent un laboratoire et une vitrine de son savoir-faire technologique. Au-delà de la passion du défi sportif et du goût des victoires, la compétition est une formidable opportunité de développer des technologies de pointe, dont bénéficient ensuite, directement ou indirectement, ses véhicules de série. Depuis 1977, l’engagement de Renault en Formule 1 en a fait un acteur majeur de la discipline, reconnu non seulement pour ses titres, mais aussi pour les innovations qui ont porté ses monoplaces et celles qu’il motorisait vers les succès. A commencer par ce fameux moteur V6 turbocompressé qui équipe la Renault RS01 et représente une totale révolution pour l’époque. Passé la nouveauté, les premières casses et les quolibets, le succès ne se fit guère attendre. Le 1er juillet 1979 marque ainsi un tournant dans l’histoire du turbo : Jean-Pierre Jabouille impose sa RS 10 au Grand Prix de France sur le circuit de Dijon-Prenois et offre sa première victoire à Renault en championnat du Monde de Formule 1. René Arnoux, troisième de la course, complète le succès de la jeune écurie, après une bataille homérique avec Gilles Villeneuve (Ferrari 312T). Renault vient de révolutionner le sport automobile : pour la première fois, un moteur 1,5 litre turbocompressé s’impose face aux traditionnels 3,0 litres atmosphériques engagés dans la catégorie reine. Cette victoire au Grand Prix de France 1979 sera la première d’une longue série pour Renault qui totalise à ce jour 177 victoires et 507 podiums dans la catégorie (châssis et moteurs). Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Renault Clio 4 phase 2

Renault renouvelle sa gamme Clio 4 avec des optiques de phares avant et arrière au dessin modernisé et s’intégrant mieux dans la gamme actuelle. L’habitacle est également revu avec une planche de bord qui évolue tout comme la télématique. La Clio R.S. Line, aux lignes plus sportives, remplacera progressivement l’ancienne GT Line.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Renault Megane 4 RS Cup

Renault Megane 4 RS Cup
2018 – 4 cyl. 16V Turbo
280 ch – 250 km/h
1 407 kg

Pour son troisième chapitre, la Renault Megane 4 RS joue les caméléons et la possibilité d’être configurée à la carte. Un art du compromis que Renault semble avoir voulu jouer au plus fin quitte à frustrer les amateurs de sportives pures et dures ? La version « Sport » joue les polyvalentes ultra efficaces mais policée. Renault Sport a néanmoins prévu dès le lancement commercial de la Megane 4 RS une version « Cup » avec des trains roulants plus à même de jouer les reines du circuit et satisfaire les amateurs de trajectoires précises. Extérieurement, impossible de déceler les différences entre une Sport et Cup sans en prendre le volant ! Le seul indice est une assiette un poil plus basse de -2 mm. Pour le reste, on retrouve la Megane 4 RS que nous connaissons désormais avec ses ailes renflées de 60 mm à l’avant et 45 mm à l’arrière par rapport à la Megane 4 GT. Les tics sportifs sont nombreux à l’image du bouclier avant à large entrée d’air et intégrant la lame F1, ou encore la grille de calandre spécifique avec sa trame 3D en nid d’abeille réinterprétée par Renault Sport. Les extracteurs d’air ne sont pas là que pour la figuration mais concourent néanmoins à viriliser le look de cette compacte sportif qui reste désespérément une 5 portes… On s’attendait à des jantes de 19 pouces de série pour faire une rupture avec la variante « Sport », mais las, il va falloir passer par la case option, malgré le supplément du châssis Cup… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Les tarifs de la nouvelle Renault Megane 4 RS Trophy

Venant accompagner MÉGANE R.S. sur le segment des berlines sportives, MÉGANE R.S. TROPHY peaufine ses attributs sportifs pour offrir toujours plus de performances.

    VERSIONS MÉGANE R.S. TROPHY
VERSION PRIX TTC L/100 KM G/KM OUVERTURE DES COMMANDES
TROPHY 300 BVM 44 100 € 8,1 183 Fin 2018
TROPHY 300 EDC 45 900 € 7,8 176

MÉGANE R.S. TROPHY
EQUIPEMENTS DE SERIE en plus de MÉGANE R.S.
Equipements Affichage tête haute
Châssis Cup
Différentiel mécanique Torsen® à glissement limité
Frein bi-matière
Ligne d’échappement avec clapet
Design extérieur Jantes 19 » diamantées noires et liseret rouge
Etriers de frein rouge
Ligne d’échappement avec clapet
Design intérieur Sellerie et volant cuir Alcantara®
Multimédia RS Monitor
Bose Sound System avec radio numérique DAB

OPTIONS MÉGANE R.S. TROPHY 
Options Prix TTC
Jantes alliage 19 » allégées Fuji Light 2 000 €
Pack Easy Parking (Avertisseur d’angle mort, Easy Park Assist) 500 €
Peinture métallisée Gris titanium ou Noir étoile 650 €
Peinture métallisée Rouge Flamme ou Blanc nacré 850 €
Peintures métallisées spéciale R.S. Orange Tonic ou Jaune Sirius 1 600 €
Régulateur de vitesse adaptatif 300 €
RS Monitor Expert (télémétrie embarquée) 450 €
Sièges baquet RECARO 1 200 €
Toit ouvrant électrique 900 €
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20