Nouvelle Alpine A110 Mk2 Rally

Depuis l’annonce effectuée en mai dernier, l’Alpine A110 Rally suscite la curiosité et l’enthousiasme auprès des concurrents, des passionnés et des observateurs du monde du sport automobile. Conçue et mise au point par Signatech à partir du cadre général défini par Alpine, la version rallye de l’Alpine A110 reprend le châssis aluminium léger et agile des Alpine A110 GT4 et Cup, dérivé du modèle de série. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Monza Italie 2019 – 8 septembre

GP F1 Monza Italie 2019 - 8 septembre

GP F1 Monza Italie 2019
1. LECLERC (Ferrari)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. HAMILTON (Mercedes)

En arrivant à Monza, le temple de la vitesse, et véritable chaudron dédié à la Scuderia, Charles Leclerc est gonflé à bloc ! Sa première victoire à Spa l’a galvanisé et tous les tifosi sont très confiants sur l’issu de ce week-end. Depuis 2010, seules les Mercedes ont remporté la course italienne dans le jardin de la Scuderia Ferrari. Les rouges vont-ils inverser la tendance ?… Les essais qualificatifs se déroulent de manière assez surprenante, laissant apparaître plus que jamais une aberration de situation qui confine à la bêtise sans compter parfois le danger provoqué par les écarts de vitesse entre ceux qui sont chronométrés et ceux qui roulent au ralenti pour préparer leur tour lancé. En Q1, Verstappen qui n’avait rien à gagné puisqu’il partira en fond de grille, ne pourra pas faire un tour complet, son moteur Honda montrant des signes de fatigue. Outre les deux Williams, Perez et Grosjean ne passe pas le stade de la Q1. Cela roule vite à Monza et se joue à quelques dixièmes. L’aspiration y joue un rôle fondamental. Le placement sur la piste en se calant derrière d’autres monoplaces est donc stratégiquement indispensable. En Q2, la cohue commence à s’organiser sur la piste et dans les stands, chacun voulant temporiser au maximum pour repartir derrière les autres et profiter de l’aspiration… En Q2, les éliminations se poursuivent avec les deux Toro Rosso, Norris (McLaren), Giovinnazzi (Alfa Romeo) et Magnussen sur la Haas. Dans les bonnes nouvelles, Stroll passe en Q1 mais ne pourra pas faire de temps, tout comme Raikkonen qui va sortir de la piste et provoquer un drapeau rouge. La séance reprend et tous les pilotes et écuries attendent, attendent… puis à quelques encablures de la fin, c’est la cohue ! Tous sortent en même temps des stands, mais roulent au ralenti pour ne pas être celui qui sera devant et jouera l’aspirateur pour les autres… Résultats, ils passent tous la ligne trop tard et ne peuvent être chronométrés. Du coup, c’est Leclerc qui obtient la pole position devant les deux Mercedes (Hamilton 2e et Bottas et 3e), Vettel étant 4e. Les Renault très véloce avec des appuis très fins font des merveilles et se qualifient en haut de la grille (5e et 6e) tandis que Sainz Jr. suit derrière (7e). Pas si mal le moteur Renault !… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Alpine annonce la nomination de Patrick Marinoff au poste de Directeur Général

Alpine annonce la nomination de Patrick Marinoff au poste de Directeur Général. A ce titre, il aura la responsabilité d’écrire le prochain chapitre de la renaissance d’Alpine. De nationalité allemande, Patrick Marinoff a débuté sa carrière chez Daimler en stratégie marketing. Il a ensuite été nommé Executif Assistant auprès du PDG.

En 2006, il rejoint la marque de luxe Maybach en qualité Brand Manager monde. En 2013, il est nommé Responsable de l’identité visuelle de Mercedes-Benz, en charge de l’architecture corporate globale de Mercedes-Benz, notamment du réseau de concessionnaires, des salons et des événements.

Depuis 2014, il était responsable des ventes pour AMG et membre du Directoire de Mercedes-AMG GmbH.

Je suis très heureux d’accueillir Patrick dans l’équipe. Il apportera une grande expérience dans la gestion de marques emblématiques. Sa connaissance et sa passion pour les voitures de sport seront un atout majeur et un élément moteur pour développer la marque Alpine et ses ventes, a déclaré François Renard, Vice-Président Exécutif, Marketing monde du Groupe Renault.

La nomination de Patrick Marinoff est effective depuis le 2 septembre.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019 – 1er septembre

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019 - 1er septembre

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019
1. LECLERC (Ferrari)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. BOTTAS (Mercedes)

Premier Grand Prix après la pause estivale, et le lot d’annonces et surprises est déjà bien chargé. Commençons par le plus spectaculaire avec l’infortuné Pierre Gasly qui fait les frais de son début de saison jugé trop timoré par Helmut Marko. Résultat, il doit jouer les échanges de baquet avec Alexander Albon qui est tout sourire de piloter la Red Bull. Retour à la case départ temporairement pour Pierre Gasly, la décision finale sera prise en fin de saison. C’est le syndrome Kvyatt ? Bottas est confirmé chez Mercedes pour 2020, tandis que Hulkenberg ne sera plus chez Renault et sera remplacé par Esteban Ocon. Le samedi après les qualifications, le GP de F2 se déroule, et un accident de course impliquant plusieurs pilote entraîne le décès d’Anthoine Hubert. Une perte pour ses proches et pour le monde des pilotes français. Les qualifications sont cruelles pour les Toro Rosso (Gasly et Kvyatt) qui restent en Q1. Les Williams également, ainsi que Sainz Jr. (McLaren). Des pilotes piégés à vouloir tenter le chrono en toute fin de séance. Mais la Williams en flammes de Kubica va compromettre leurs tentatives. En Q2, Albon prend ses marques au volant de la Red Bull mais n’ira pas plus loin. Stroll, Grosjean, Norris et Giovinnazzi devront également rendre les armes. En Q1, on retrouve un Perez très véloce depuis que les Racing Point Force India ont été modifiées. Devant, les Ferrari semblent intouchables et c’est Leclerc qui met tout le monde d’accord en prenant la pole nettement devant Vettel. Une première ligne toute rouge qui change la donne. Derrière, les deux Mercedes (Hamilton devant Bottas). Verstappen arrache une 3e ligne, mais souffre au volant. Les deux Renault sont juste en embuscade et Raikkonen fait encore des étincelles. Les différentes pénalisations vont bouleverser quelque peu cette grille mais pas sur les deux premières lignes. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Tragique disparition d’Anthoine Hubert

Renault Sport Racing est dévasté à l’annonce de la disparition de l’un de ses plus brillants espoirs, Anthoine Hubert, décédé aujourd’hui à la suite d’un accident impliquant plusieurs voitures sur le Circuit de Spa-Francorchamps en Belgique. Le Français de 22 ans évoluait au sein de l’équipe BWT-Arden en Championnat FIA de Formule 2.

Membre de la Renault Sport Academy, Anthoine disputait le Championnat FIA de Formule 2, l’ultime marche avant la F1. Champion GP3 Series en titre et pilote de l’Équipe de France FFSA, le Français était un immense talent qui apportait son enthousiasme à toute épreuve et son énergie à sa discipline, ses écuries ainsi qu’à la Renault Sport Academy. Son sourire et sa personnalité rayonnante étaient de véritables phares pour notre groupe de jeunes espoirs, avec qui il avait noué des liens étroits et durables.

Ses excellents résultats en F2 cette saison, auréolés de victoires à domicile à Monaco et en France, ont suscité l’inspiration auprès de ses camarades et, à plus grande échelle, au sein de Renault Sport Racing.

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing

Nos pensées vont aux amis et à la famille d’Anthoine en cette période tragique. Anthoine était un jeune homme brillant. Ses performances ainsi que son comportement sur la piste et en dehors en faisaient un vrai gentleman. C’était un plaisir et un honneur de l’avoir accueilli dans notre Academy. Il manquera terriblement à nos équipes d’Enstone et de Viry, mais son esprit continuera de nous accompagner et nous courrons en sa mémoire. 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Esteban Ocon rejoindra Renault F1 Team pour la saison 2020

Renault F1 Team confirme qu’Esteban Ocon rejoindra Daniel Ricciardo à partir de 2020. Le duo franco-australien aura la responsabilité de participer à la dynamique de l’équipe pour sa cinquième saison. Esteban, âgé de 22 ans, rejoindra Renault F1 Team pour un contrat de plusieurs années. Le Normand est bien connu chez Renault, ayant été pilote de réserve en 2016 et précédemment membre du programme de développement de Lotus.

Esteban a fait ses débuts en F1 en 2016 avec Manor Racing, avant de rejoindre Sahara Force India F1 Team en 2017. Il a inscrit 87 points dans sa première saison complète en F1 avec une huitième place au championnat des pilotes. En 2018, Esteban a ajouté 49 points à son compteur avant de rejoindre Mercedes AMG Petronas F1 Team en tant que pilote de réserve pour la saison 2019.

Le CV d’Esteban dans les catégories junior est aussi remarquable, avec la couronne GP3 en 2015 et le titre FIA European Formula 3 en 2014, ainsi que de nombreuses victoires en Formula Renault.

Cyril Abiteboul, Team Principal Renault F1 Team:

Nous sommes très contents de retravailler avec Esteban pour les deux prochaines saisons. Par son parcours, Esteban connait la valeur et la difficulté de la F1, l’exigence de tous les instants et la volonté sans faille qui sont nécessaires pour avoir une chance de succès. Au-delà de son talent, sa mission sera de nous faire profiter de son énergie et de son envie naturelles exacerbées par une année sans course. A nous de les inscrire dans la nouvelle dynamique dans laquelle l’équipe doit entrer. Il a montré ces dernières années sa capacité à marquer des points, un très grand professionnalisme sur et en dehors de la piste et son expérience récente en tant que pilote de réserve de la meilleure équipe actuelle sera un atout précieux pour faire progresser l’équipe toute entière. Je souhaite remercier Nico pour son extraordinaire implication et sa contribution massive aux progrès de l’écurie depuis 3 saisons. Quand Nico a décidé de nous rejoindre l’équipe était 9ème, il nous amené à la 4ème place l’an passé et lui s’est classé 7ème. L’arrivée à échéance de son contrat nous a conduit à un choix difficile tant Nico a été un pilier de cette progression. La première partie de cette saison est plus délicate mais je sais pouvoir compter sur lui pour qu’ensemble nous réussissions la seconde.

Esteban Ocon :

Mon premier sentiment est la fierté de piloter pour Renault en tant que pilote titulaire car j’ai grandi à Enstone avec Lotus puis Renault depuis 2010. J’ai beaucoup d’attaches avec cette écurie et les gens qui la composent, ce sont eux qui m’ont ouvert les portes du sport automobile de haut niveau. Mon deuxième ressenti est la reconnaissance car me donner l’opportunité de m’exprimer à nouveau en F1 au plus haut niveau dans une écurie avec de grandes ambitions est une marque de confiance à laquelle je suis très sensible. Cette confiance placée en moi pour participer à la progression de l’équipe est une pression très positive et j’ai hâte de pouvoir donner le meilleur de moi-même.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Hungaroring Hongrie 2019 – 4 août

GP F1 Hungaroring Hongrie 2019

GP F1 Hungaroring Hongrie 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. VETTEL (Ferrari)

Circuit apprécié par les pilotes en matière de pilotage, le Hungaroring est toujours une épreuve pour dépasser ses concurrents. La position sur la grille de départ et la qualification sont donc prédominantes pour espérer un bon résultat en course. Il fait très chaud le jour des qualifications, ce qui ne semble pas avantager les Mercedes de Bottas et Hamilton toujours en difficulté à mesure que la température augmente. En Q1, il fait souligner la performance de Russel sur sa Williams puisqu’il échoue à la porte de Q2 en se classant 16e sur la grille. Dans les échoués de la Q1, outre l’autre Williams, relevons Ricciardo qui est gêné pour s’élancer dans sa dernière tentative par Perez. Résultat, bye bye la Q2 pour les deux pilotes. Voilà qui remet sacrément en question la stratégie d’attendre la dernière minute pour (espérer) claquer un temps… Williams et Racing Point Force India semblent être les abonnés de la Q1. En Q2, c’est Kevin Magnussen (Haas) qui se fait décrocher de son coéquipier, tout comme Giovinnazzi (Alfa Romeo), ainsi que les deux Toro Rosso et la dernière Renault rescapée des qualifications de Hulkenberg. En Q3, c’est devant que cela se passe entre les deux Mercedes et ce diable de Verstappen (Red Bull) qui finit l’intersaison avec brio. C’est l’homme fort du moment ! Dommage que Pierre Gasly ne parvienne pas à coller à son train d’enfer, ce qui va lui porter assurément préjudice devant les exigences et impatience de Helmut Marko. Notons la très belle qualification de Romain Grosjean, des deux McLaren qui poursuivent leur remontée en performance et le vaillant Kimi Raikkonen toujours très fringuant au volant de sa monoplace italienne. C’est finalement Verstappen qui prend la pole position (sa première !) devant Bottas, Hamilton devant se contenter de la 2e ligne partagée avec Vettel. Leclerc est relégué en 3e ligne et à côté de Gasly (Red Bull). Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Hockenheim Allemagne 2019 – 28 Juillet

GP F1 Hockenheim Allemagne 2019

GP F1 Hockenheim Allemagne 2019
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. VETTEL (Ferrari)
3. KVYATT (Toro Rosso)

Alors que Hockenheim n’est pas encore confirmé pour les saisons suivantes, les pilotes apprécient particulièrement ce tracé qui revient dans une portion lente dans le stadium sous les hourras de la foule toute acquise aux pilotes allemands : Vettel et Hulkenberg. Mercedes GP profite de « son » grand prix national pour célébrer les 125 ans de son engagement en compétition automobile. Tout le team adopte ainsi la tenue d’époque qui donne une tonalité sympa, singeant ainsi les pitreries passées marketing de Red Bull (Star Wars, Cow Boys, Daft Punk, tenues autrichiennes…). Et pour les qualifications, force est de constater que l’étoile Mercedes brille au firmament sur ses terres. D’autant plus que dès la Q1 on assiste à un coup de théâtre : Sebastian Vettel entre en piste, mais devra rentrer aux stands sur panne mécanique l’empêchant d’enregistrer tout chrono. Il va ainsi partir 20e et dernier sur la grille de départ ! Les deux Williams restent comme à l’accoutumée en fond de grille, tout comme Albon (Toro Rosso) et Lando Norris (McLaren). Une piste changeante aux chronos qui bougent sacrément. EN Q2, deuxième coup de théâtre, toujours chez la Scuderia avec Leclerc qui ne peut enregistrer un chrono, problème moteur ! C’est vraiment un point noir chez Ferrari la rigueur de la préparation des monoplaces… Stroll qui était parvenu à sortir de la Q1 pour la première fois de la saison en reste là également, tout comme Kvyatt, Magnussen, Ricciardo et Giovinazzi. En Q3, la bagarre se joue entre les deux Mercedes et les deux Red Bull. C’est Hamilton pourtant malade qui va finalement prendre la pole position juste devant Verstappen. Bottas devance Gasly. Voilà qui laisse de la place derrière pour un étonnant Raikkonen (Alfa Romeo) et Grosjean (Haas) sur une vielle version de sa monoplace comparée à celle de Magnussen. Suivent Sainz Jr., Hulkenberg et Perez. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Renault Megane 4 RS Trophy-R bat un record sur le circuit de SPA Francorchamps

MÉGANE R.S. TROPHY-R établit, dans la catégorie traction de série, un nouveau record de 2’48’’338 (plus de 5s d’écart par rapport au record précédent) sur le mythique circuit de Spa-Francorchamps dans le cadre des R.S. Days, après son nouveau chrono de référence sur la fameuse Nordschleife du Nürburgring. Fait exceptionnel, ce record a été diffusé en direct sur les réseaux sociaux de Renault Sport, en ouverture de la 5ème manche de Formule Renault Eurocup Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Silverstone Angleterre 2019 – 14 Juillet

GP F1 Silverstone Angleterre 2019

GP F1 Silverstone Angleterre 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. LECLERC (Ferrari)

Silverstone est un tracé chargé d’histoire pour la Formule 1 puisque c’est là que s’est déroulé le premier Grand Prix de la F1 « moderne » en 1950. Beaucoup de fans viennent sur le circuit, tout comme de nombreux évènements se déroulent avec un côté un peu show-off pas désagréable. Notons au passage la présence de Daniel Craig qui, invité par Red Bull Racing et Aston-Martin, venait représenter « James Bond ». Les qualifications ont vite démontré que les Mercedes étaient en forme, mais une fois encore elle ont caché leur jeu sur Q1 & Q2. Ferrari et Red Bull trustaient les premières places dans les 2 premières séances. Lance Stroll, Kvyatt, Magnussen et les deux Willams restent abonnés à la Q1 et retournent au vestiaire. En Q2, il n’y a plus de Racing Point Force India (Perez), ni de Haas (Grosjean), d’Alfa-Romeo. A noter que Sainz Jr. sur la McLaren est également passé à côté. En Q3, c’est finalement Bottas qui devance Hamilton pour 6 millièmes de seconde… Voilà qui va galvaniser Hamilton pour la course de dimanche. Leclerc parvient à placer sa Ferrari 3e, devant les 2 Red Bull, et Vettel qui est 6e sur la grille en passant à côté. McLaren, Renault et Toro Rosso se partagent les restes de la Q3. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20