Lotus Elan Coupé S2 Type 36

lotus-elan-coupe-s2-type-36-7

Lotus Elan Coupé S2 Type 36
1965 – 4 cyl. en ligne 16V
105 ch – 190 km/h
710 kg

En 1962, Colin Chapman décide avec son cabriolet Elan de tirer les enseignements de la Lotus Elite au succès réel auprès des amateurs de voitures de sport et des clients, mais dont le bilan économique a été désastreux pour la firme. Ron Hickman est chargé de tracer des lignes du nouveau cabriolet Elan avec un format compact et élégant, tandis que les dessous sont très sportifs et précis. Rapidement, La Lotus Elan cabriolet se pose en sportive accomplie et bouscule même certaines sportives plus prestigieuses et puissantes sur le papier. En revanche, Colin Chapman note tout de même que certains clients aimeraient une auto plus GT que sportive avec un aspect moins spartiate. Lotus profite ainsi de sa 2e série (la S2) pour présenter en 1965 la Lotus Elan Coupé S2 Type 36. Plus qu’un simple hard top posé, certains détails sont repensés, comme le dessin de la malle de coffre qui est désormais plus étanche pour vos bagages. Les amateurs avertis auront noté les nouveaux blocs optiques Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Lotus Esprit S2

Lotus Esprit S2
1978 – 4 cyl. en ligne 16V
160 ch – 220 km/h
899 kg

Depuis 1976, Colin Chapman a pris la balle au bond en lançant la Lotus Esprit. D’abord présentée comme une étude de style par Giorgetto Giugiaro, le succès d’estime auprès du public a incité Colin Chapman à pousser plus loin le concept. Si pour la Lotus Esprit, le dessin originel a été émoussé, il n’en demeure pas moins que l’Esprit conserve une ligne en coin à couper le souffle. Imaginez un peu, une GT plate (1,111 mètre), anguleuse et très large (1,86 mètre !), avec les incontournables phares escamotables qui s’offre tout de même un parebrise incliné de 23° qui semble être dans le prolongement du parebrise. Et puis, depuis la Lotus Esprit S1, la GT conçue par Colin Chapman est devenue la voiture de James Bond dans L’Espion qui m’aimait. Ce n’est pas rien… Les amateurs les plus avertis et fans de la première heure de la GT anglaise auront remarqué que la Lotus Esprit S2 reçoit quelques détails inédits : blocs optiques arrière striées plus gros d’origine Rover, des jantes Speedline 14 pouces dessinées par Lotus, bas de caisse arrière moins enveloppant, nouveau spoiler avant plus Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Lotus Excel

lotus-excel-4

Lotus Excel
1982 – 4 cyl. en ligne 16V
160 ch – 213 km/h
1 135 kg

En 1975, Colin Chapman déploie une gamme de GT 2+2 en deux modèles distincts avec la Lotus Elite, sorte de break de chasse à l’esthétique pour le moins particulière, et la Lotus Eclat son clone en coupé fastback plus heureux dans ses traits. Pour 1982 Peter Stevens reprend ses crayons pour s’attaquer à moderniser la ligne des Eclat Excel qui perd l’Eclat que de nom, car pour le reste le résultat est très réussi. La Lotus Excel à la sauce Stevens est ainsi dotée d’une proue plus affinée avec des boucliers mieux intégrés avec ses clignotants. Les observateurs avertis apprécieront les jantes alu de 14 pouces de la Toyota Supra, symbolisant les derniers accords de coopération entre Hethel et le constructeur japonais. Bas de caisse et bouclier arrière sont également mieux intégrés et l’ensemble reste peint ton caisse. De profil, la Lotus Excel ainsi remise au goût du jour souligne encore plus sa ligne de caisse assez haute. Le Cx de 0,34 démontre que malgré un dessin d’origine qui remonte à 1975, la partie aérodynamique est efficace. A noter que l’Excel reste une GT assez longue puisque 2+2 et large (1,80 mètres) afin de privilégier un habitacle pour quatre personnes… ou tout Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Lotus Evora 400

lotus-evora-400-5-1

Lotus Evora 400
2015 – 6 cyl. en V 24 Compresseur
406 ch – 300 km/h
1 395 kg

Depuis 2009, Lotus a surpris tout le monde en dévoilant son Evora. Un modèle plus cossu mais sans perdre l’ADN de la firme d’Hethel fondée par Colin Chapman. Certes moins « light », l’Evora venait jouer sur les plates-bandes de la Porsche Cayman avec des arguments maison, mais surtout un V6 compressé Toyota jugé alors trop timoré avec ses 280 ch. Lotus n’est pas resté sourde aux critiques, et le temps de se débarrasser de son PDG d’alors aux ambitions démesurées, voilà que la Lotus Evora S s’approprie un V6 de 350 ch bien plus en phase avec les prétentions affichées par cette menue GT. Un moteur partagé ensuite avec la Lotus Exige S qui deviend Exige Sport 350. Avec l’arrivée de Jean-Marc Gales aux manettes d’Hethel, c’est un souffle nouveau ou plutôt du renouveau car l’accent est mis sur la génétique originelle Lotus. Projets pharaoniques remisés au placard, ce sont les modèles actuels qui sont optimisés et revus pour être en ligne avec les fondamentaux du pilotage et de l’efficacité. La Lotus Evora 400 part de ce principe avec de sérieux atouts. Son museau a été revu pour l’occasion. Il perd en finesse ce qu’il gagne en agressivité et en efficacité aérodynamique avec ses naseaux élargis et ses fines Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Lotus Exige Sport 350

lotus-exige-sport-350-6

Lotus Exige Sport 350
2015 – 6 cyl. en V 24V Compresseur
350 ch – 274 km/h
1 125 kg

Lotus fait preuve d’un beau dynamisme et affiche des chiffres de vente à la hausse. Lorgnant régulièrement vers le Grand Tourisme, Lotus fait évoluer son offre pour essayer de couvrir tous les segments de marché, sans pour autant vendre son âme au diable. La Lotus Elise continue ainsi d’avoir la mission de l’intransigeance du light is right, tandis que depuis 2012 la Lotus Exige S s’est dotée d’un V6 Toyota compressé pour plus de performances et déplacer le light is right vers plus de polyvalence. Pour 2015, la Lotus Exige Sport 350 évolue vers plus de radicalisation et un souci d’allègement mêlé d’efficacité accrue. Les modifications esthétiques sont mineures. Citons ainsi les nouvelles jantes forgées en 17 et 18 pouces, le diffuseur arrière monobloc et la persienne arrière ajourée qui remplace la vitre. Et c’est tout ! Pour le reste, la Lotus Exige Sport 350 exhibe un look peu commun mais qui l’identifie d’emblée à la généalogie Elise. La lotus Exige Sport 350 appartient à cette catégorie de sportives radicales qui Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Lotus Elan S2 M100

lotus-elan-s2-1

Lotus Elan S2 M100
1993 – 4 cyl. 16V Turbo
155 ch – 214 km/h
1 100 kg

Lotus est dans une mauvaise passe, et General Motors stoppe en 1992 la production des Lotus Elan SE et revend le constructeur anglais à Romano Artioli aussi propriétaire de Bugatti et ses prestigieuses EB110. Et au moment de l’état des lieux après achat, une surprise attend le nouveau propriétaire : 800 châssis et groupe motopropulseurs complets de Lotus Elan SE attendant sagement ! Romano Artioli décide de relancer la Lotus Elan qui devient « S2 ». Quelques modifications de détails (jantes BBS 16″) et un Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Lotus Elan SE M100

lotus-elan-mk2-5

Lotus Elan SE M100
1990 – 4 cyl. 16V Turbo
165 ch – 220 km/h
1 020 kg

Comment faire plus de volume et être rentable ? Cette question Lotus se la pose sans cesse, et espère trouver un dénouement avec la nouvelle Lotus Elan SE présentée en 1989 et commercialisée pour 1990 en France. Puisant son groupe motopropulseur chez Isuzu, le passage à la traction AV s’imposait… Sa ligne ramassée, dont les porte-à-faux sont réduits à leur plus simple expression est signée Peter Stevens. On notera quelques emprunts à des véhicules connus pour les détails Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Lotus Europa S

lotus-europa-s-59

Lotus Europa S
2006 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
200 ch – 242 km/h
995 kg

En 2006, alors que la future Lotus 2+2 est toujours en gestation, le constructeur anglais surprend son monde avec l’Europa S. Une appellation ressortie des anciens catalogues, tandis que la base retenue est celle de l’Opel Speedster Turbo pour garantir plus de polyvalence. Reste son design spécifique qui lui offre un nouveau visage avec ses feux biseautés et sa poupe plus rebondie. Attention, l’Europa S Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)

Lotus Elise S Cup Racer

lotus-elise-s-cup-racer-11

Lotus Elise S Cup Racer
2014 – 4 cyl. en ligne 16V Compresseur
220 ch – 232 km/h
905 kg

La Lotus Elise multiplie les déclinaisons à l’envie pour mieux correspondre à chaque client généralement très passionné. Pour 2014, Lotus a pensé aux amateurs de track days qui souhaitent une Elise (et pas céder à la tentation inflationniste de la Lotus Exige S) plus affûtée histoire d’aller bousculer les GT très puissantes. En partant de l’Elise S avec son compresseur et ses 220 ch, Lotus a opéré la cure d’amaigrissement qui permet de gagner 19 kilos, Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Lotus Evora S

lotus-evora-s-4

Lotus Evora S
2011 – 6 cyl. en V 24 Compresseur
350 ch – 277 km/h
1 437 kg

La Lotus Evora a marqué un tournant dans l’histoire récente de la marque en 2009. Hyper spécialisée dans les light cars, Lotus apporte sa vision du Grand Tourisme avec l’Evora. Si son look séduit et son châssis étonne par son compromis aussi redoutable que son efficacité, le V6 Toyota est en revanche assez atone malgré ses 270 ch. Pas grave, en 2011, Lotus lui greffe un compresseur pour Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)