Nouvelle Jaguar F-Type Reims Edition

En ce jour traditionnellement considéré comme le plus déprimant de l’année, le Lundi Bleu, Jaguar a sorti l’antidote parfait : le F-TYPE Reims Edition. Cette édition est disponible uniquement pour les clients britanniques, avec seulement 150 unités produites dans les configurations P300 ou P450 RWD Coupé.

La teinte extérieure sur mesure est réservée uniquement à la F-TYPE Reims Edition, qui devient la deuxième Jaguar de la série, après la XE Reims Edition fin 2019. Parmi les autres améliorations extérieures, citons l’équipement standard de l’Exterior Black Pack, avec des aérations latérales noires brillantes, les inscriptions Jaguar et Leaper, et le contour de la calandre. Un ensemble de jantes en alliage noir brillant de 20 pouces à cinq rayons séparés constitue le parfait complément. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Please follow and like us:
20

Maserati Khasmin

Maserati Khasmin Tipo AM120 (1974)

Maserati Khasmin
1974 – 8 cyl. en V 16V
320 ch – 275 km/h
1 700 kg

Si la Maserati Bora regorge de qualités sportives, par sa définition de GT à moteur central arrière, elle perd un peu en polyvalence d’usage, surtout face aux GT à moteur avant qui rencontrent les faveurs d’une clientèle traditionnelle qui aime pouvoir jouir en toute circonstance de son pur sang mécanique. La Maserati Ghibli étant arrivée en bout de course (sa conception remonte au début des sixties), et la Maserti Indy devenant finalement assez vite démodée et anonyme, il est temps de repenser le haut de gamme des Grand Tourisme frappé du Trident de Modène. Toutes les planètes semblent alignées pour Giulio Alfiero l’ingénieur en chef de Maserati : un propriétaire Citroën depuis 1968 qui est solide et dispose de technologies d’avant-garde en matière de suspensions et d’hydraulique, la Carrozerria Bertone qui a certes laissé filé Giorgetto Giugiaro mais qui avec Marcello Gandini trouve un sacré souffle stylistique. C’est d’ailleurs Bertone qui a dégainé le premier en dévoilant au salon de Turin 1972 sa Maserati Khasmin. Une GT 2+2 à l’allure peu commune et moderne. Moteur V8 presque placé en postion centrale avant imposant ainsi la cabine rejeté vers l’arrière, et un long capot avec phares escamotables. Les flancs profitent d’un traitement très intéressant avec la reprise des formes de coques de bateau qui allège l’ensemble et donne une certaine élégance avec la sensation que la Khasmin flotte au-dessus de la route. Les jantes Campagnolo Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Alfa Romeo 33 Stradale

Alfa Romeo 33 Stradale (1967)

Alfa Romeo 33 Stradale
1967 – 8 cyl. en V 16V
230 ch – 260 km/h
700 kg

Au milieu des années 60, Giuseppe Luraghi le président d’Alfa Romeo Spa veut mettre la compétition à l’honneur, et faire briller le blason Alfa Romeo dans les courses d’endurance qui ont alors un grand retentissement auprès du grand public. Pour recréer une équipe de course, il acquiert Autodelta (constructeur des Giulia TZ) qu’il rapatrie d’Udine à Milan, et ramène ainsi sous la bannière milanaise Carlo Chiti. Ainsi démarra en 1964 le projet « Tipo 33 ». Cela prendra trois années de gestation pour que l’Alfa Romeo 33 Corsa démarre sa carrière en compétition le 12 mars 1967. Côté véhicule de série, Alfa Romeo nous réserve une surprise car une variante route (« Stradale » en italien) est aussi en gestation. Une aubaine pour tous les passionnés de voitures de sport radicales. Et histoire de faire les choses avec l’art et la manière, Alfa Romeo s’est tourné vers Franco Scaglione désormais à son compte (après avoir débuté chez Pininfarina, puis être passé chez Bertone) pour dessiner la carrosserie de l’Alfa Romeo 33 Stradale. C’est la Carrozzeria Marazzi qui se charge de la fabrication et du façonnage. « Façonnage » car les panneaux Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Ford GT40 Mk3

Ford GT40 Mk3 (1967)

Ford GT40 Mk3
1967 – 8 cyl. en V 16V
306 ch SAE – 260 km/h
1 061 kg

En 1963, Ford construit sa première GT en partant de l’excellente base conçue par Erik Broadley (la Lola GT Mk6). Le constructeur américain n’a de cesse de vouloir moucher Enzo Ferrari et la Scuderia histoire de laver l’affront des négociations de rachat avorté. Et cette initiative s’inscrit également dans le programme « Ford Total Performance » qui doit rajeunir l’image de marque du constructeur à l’ovale. Premier pavé dans la mare de ce programme, avec la Ford Mustang présentée en 1964. Côté circuit, la Ford GT 40 doit remporter les 24 Heures du Mans. Mais la course mancelle ne s’offre pas au premier venu, même avec de beaux moyens techniques et financiers. John Wyer, Carroll Shelby et Lee Iaccoca sont dans les principaux artisans de l’énergie mise dans cette initiative. Mais il faudra attendre 1966 pour que la Ford GT 40 Mk2 triomphe enfin au Mans avec un triplé historique. Ford poursuit son engagement en compétition mais développe pour 1967 une version routière. C’est Ford Advance Vehicles (FAV) qui a pris les choses en main, en parallèle des GT 40 Mk1 routières adaptées par John Wyer. Ford va mettre des nouvelles optiques de phare plus hautes imposant un museau inédit. Nouveau également, la poupe allongée pour laisser de la place pour Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Chevrolet Corvette C6 LS3

Chevrolet Corvette C6 LS3

Chevrolet Corvette C6 LS3
2008 – 8 cyl. en V 16V
437 ch – 306 km/h
1 461 kg

Depuis 2004, la Chevrolet Corvette C6 a poursuit le travail de fond initié avec la C5. Plus rigoureuse, plus aboutie, plus efficace, et toujours autant performante, ses rivales européennes désignées (Porsche 911, Ferrari F430, Aston-Martin V8 Vantage, Maserati Gran Turismo) peuvent commencer à s’inquiéter. Et comme toujours, sa plastique (dans tous les sens du terme !) est toujours avantageuse et signée sur la C6 par Tom Peters. Pour le millésime 2008, Chevrolet apporte des modifications à sa gamme Corvette pour lui donner un deuxième souffle, pour une GT qui n’en manque pourtant pas ! Extérieurement difficile de constater les différences (nouvelles jantes et deux teintes inédites –bleu et rouge métallisé-, car Chevrolet a préféré se concentrer sur les entrailles pour améliorer encore l’efficacité sportive et le plaisir de conduite. On en voudra pas à Chevrolet de laisse inchangée l’esthétique de sa Corvette C6 tant elle est réussie : élancée, mais aux proportions équilibrées, elle étonne toujours par son long capot et, à l’instar de ce que la Corvette C5 avait inauguré, possède un porte-à-faux arrière réduit. La poupe est de forme concave avec les doubles optiques rondes qui inscrivent sans le moindre doute possible la C6 dans la généalogie Corvette initiée depuis 1953. Large (1,84 mètres) et basse (1,25 mètres), la Corvette C6 LS3 attire le regard. Posée sur ses jantes de 18 pouces avant et 19 pouces arrière, et avec ses sorties d’échappement dans le diffuseur arrière la Chevrolet Corvette C6 LS3 en impose ! Enfin, signe génétique depuis la Corvette C3, la bulle arrière ménage tant la ligne que les aspects pratiques (coffre de 634 dm3) permettant un usage des plus polyvalents. Mais le meilleur à venir se situe sous le capot avec le nouveau V8 LS3…

Revue de détails pour la Chevrolet Corvette C6 qui troque son V8 LS2 pour un LS3 plus performant et à la cylindrée accrue. Bigger is better, d’autant plus que les trains roulants ont été améliorés et la boîte automatique également. La Chevrolet Corvette C6 LS3 est plus que jamais une alternative crédible et séduisante chez les GT super sportives…

Chevrolet Corvette C6 LS3

La Chevrolet Corvette C6 du cru 2008 s’offre un nouveau moteur baptisé LS3 dont la cylindrée est portée de 6 à 6,2 litres. Avec 437 ch (+33 ch), les performances progressent tout comme l’agrément et la polyvalence de conduite…

C’est évidemment sous le capot avant que se trouve la plus grosse nouveauté. Ce qui ne semble pas évident pour nous Européens, c’est que ce nouveau V8 LS3 qui remplace l’ancien bloc LS2 de 6,0 litres de cylindrée, est considéré en interne chez GM comme un « small block » ! Question de point vu et de références… Les motoristes américains ont joué sur l’alésage en faisant passer le diamètre des cylindres de 101,60 à 103,25 mm (la course reste inchangée à 92 mm). La cylindrée est ainsi portée de 5 967 cm3 à 6 162 cm3. L’objectif avoué est d’améliorer les valeurs de consommation et de performances du V8. Beaucoup d’éléments ont été revus, bien que dans l’architecture générale GM a conservé ses grands principes de bases : V8 à 90°, distribution à un arbre à cames central avec culbuteurs, bloc en fonte, culasse en alu. L’équipage mobile a été profondément revu avec de nouveaux pistons (logique avec le changement d’alésage) tandis que les longues pipes d’admission sont nouvelles et s’inspirent de celles du V8 LS7 de la Corvette C6 Z06. Le nouvel arbre à cames central voit son diamètre augmenté de +9%. La tubulure d’admission est revue pour conférer plus de coffre au timbre du V8. La puissance est ainsi portée à 437 ch à 5 900 tr/mn (+33 ch) et le couple à 585 Nm à 4 600 tr/mn (+39 Nm 200 tr/mn plus haut). Les modifications apportées vont ainsi vers plus de vivacité dans les tours du V8 et par conséquent une sportivité accrue. Seule déception, dans l’habitacle la sonorité reste un peu trop étouffée à notre goût. La transmission a également évolué côté boîte automatique. Enfin une boîte moderne à 6 rapports (bye-bye l’antique boîte auto 4 rapports) avec commande de sélection au volant (palettes) et deux modes de conduite (Drive ou Sport). General Motors annonce 30% de rapidité en plus à la montée des rapports, et 50% au rétrogradage. Mais pour les amoureux du levier, la boîte 6 rapports manuelle Tremec T56 est toujours de service, et se distingue par des débattements plus courts et un effort de passage réduit de 15%. Une fois la pédale des gaz au plancher, la Corvette C6 LS3 s’écrase sur son essieu arrière (toujours rigide !), fait parler la poudre… Le 0 à 100 km/h est avalé en 4’’4 tandis que les 306 km/h sont atteints sans perte d’effort. Pas de doute, la cylindrée a du bon… Evidemment, la contrepartie est une consommation assez conséquente (15 litres/100 km en moyenne) d’autant que son (petit) réservoir de 68 litres oblige à un passage fréquent à la pompe à essence. Les ingénieurs des liaisons au sol ont travaillé sur différents points pour que la Corvette C6 LS3 soigne ses manières malgré la puissance et le couple copieux. Ainsi le tarage des amortisseurs et la flexibilité des ressorts ont été recalibrés, de même que la taille des barres antiroulis. Dans les éléments intégralement revus, notons que les bras de suspensions, les fusées et le boîtier de direction sont totalement redessinés. La suspension Magnetic Ride (en option) permet de composer un amortissement à la carte au gré de vos envies. Fini les moqueries des Européens, le train arrière reçoit des doubles triangles superposés. Les cerbères électroniques sont autant là pour veiller au grain que aider le fougueux pilote à maintenir sa Chevrolet Corvette C6 LS3 sur la route. Mais néanmoins, il est autorisé de s’amuser sans réserves, puisque l’ESP dispose d’un mode « compétition » qui laisse plus de liberté aux (vrais !) pilotes. Le freinage est toujours à disques ventilés avec ABS, mais profite d’un refroidissement amélioré avec de nouvelles écopes. Le poids de l’ensemble reste sous les 1,5 tonnes ce qui est une bonne nouvelle, profitant ainsi de son architecture sous la forme d’une coque en acier hydro formée revêtue d’une carrosserie en fibre de verre. La rigidité est ainsi maximale permettant aux trains roulants de travailler au mieux. Tous les efforts de Chevrolet pour améliorer sa

Chevrolet Corvette C6 LS3

La Chevrolet Corvette C6 LS3 est intégralement revue dans le détail de ses trains roulants (réglages, géométrie, triangles de suspensions, fermeté, roues…) pour canaliser encore plus la fougue du généreux V8 LS3.

Corvette C6 LS3 ont porté leurs fruits. La Corvette tient la route, est facile à conduire dans la plupart des circonstances. Seul point toujours critique, un amortissement (notamment train arrière) qui perd de sa superbe sur nos petites routes bosselées et qui sautille. Les pertes de motricité en usage intensif peuvent alors apparaître. Evidemment, sous la pluie, une propulsion avec ces caractéristiques de puissance impose d’avoir du sang froid et de la retenue… Sur circuit, la Chevrolet Corvette C6 LS3 fait preuve d’une belle assurance et efficacité, avec en prime une endurance des freins rarement prise en défaut. Respect ! L’habitacle n’est pas en reste côté évolution. La finition est en progrès, notamment sur la qualité des plastiques et les accastillages (nouveaux habillages de porte, console centrale). L’ergonomie progresse avec des interrupteurs lumineux pour la suspension Magnetic Ride, mais la grosse évolution vient de l’équipement embarquée en matière de télématique : démarrage sans clé, écran tactile avec radio/CD intégrant le format MP3. Au quotidien la Corvette C6 LS3 démontre une belle polyvalence d’usage.

Notre avis
emoticonSi extérieurement les modifications sont (quasi) invisibles, la Chevrolet Corvette C6 LS3 soigne ses manières et donne de la voix. Son V8 gagne en performance sans perdre en souplesse d’utilisation. Véritable GT à deux visages, la Chevrolet Corvette C6 LS3 peut au choix cruiser sur un filet de gaz ou dévisser les vertèbres une fois l’accélérateur soudé au plancher. Apte à déloger les GT européennes de leur piédestal, la Chevrolet Corvette conserve son parfum d’Amérique et une exclusivité bien à elle. Et dans les bonnes nouvelles son rapport prix/prestations reste toujours imbattable puisqu’elle est vendue 50% du prix d’une Aston-Martin V8 Vantage et 40% d’une Ferrari F430. Voilà qui fait réfléchir…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo 8C Competizione Après un premier concept car de salon tracé en 2003 par le designer Wolfgang Egger, Alfa Romeo a continué le projet devant l’accueil du public. Ainsi en 2008, une poignée d’amateurs fortunés peut commander ce coupé Alfa Romeo 8C Competizione dont la fabrication est limitée à 500 exemplaires. Inspirée par l’Alfa 33 Stradale de 1967, ...
  • Aston-Martin DBS mk2 Aston-Martin DBS Mk2 (2008)Remplacer la tonitruante Vanquish en se basant sur la DB9, telle est la gageure d’Aston-Martin. Comment en effet passer d’une lourde GT de prestige à une supersportive capable de venir bousculer la Ferrari 599 Fiorano ?… La réponse s’appelle DBS. La ligne générale reste celle de la DB9 mais une fois passée à la cure ...
  • Chevrolet Corvette C6 LS3 Depuis 2004, la Chevrolet Corvette C6 a poursuit le travail de fond initié avec la C5. Plus rigoureuse, plus aboutie, plus efficace, et toujours autant performante, ses rivales européennes désignées (Porsche 911, Ferrari F430, Aston-Martin V8 Vantage, Maserati Gran Turismo) peuvent commencer à s’inquiéter. Et comme toujours, sa plastique (dans tous les sens du terme ...
  • Chevrolet Corvette C6 Z06 La Corvette, c’est une institution US dans la voiture de sport depuis 1953. Pour son 6e acte, la Corvette C6 s’est dotée en 2006 d’une version affûtée la Z06. Le V8 grimpe en cylindrée pour atteindre 7 litres et 512 ch tandis que le châssis se met au diapason. Virile mais désormais efficace, la Corvette ...
  • Ferrari 599 GTB Fiorano La Ferrari 599 GTB, c’est la grande classique de la marque : moteur V12 avant, ligne signée Pininfarina, performances à couper le souffle, le tout dans une polyvalence mariant luxe et sport. Réservée à deux passagers privilégiés, ils pourront goûter à des instants uniques de l’art de profiter du bitume avec l’art et la manière. ...
  • Ferrari F430 En 5 ans, la Ferrari 360 Modena a rencontré un franc succès avec 10 000 exemplaires. Mais surtout elle est la première berlinette qui a ramené Ferrari au niveau de la concurrence sur des domaines où à Maranello on n’était pas très concentré : qualité de finition et équipements embarqués. En 2004, la F430 vient ...
  • Lamborghini Gallardo 2003 Après plusieurs projets avortés pour remplacer les Urraco et Jalpa (les fans de Rocky IV apprécieront !…), c’est sous la houlette de Audi que Lamborghini peut enfin disposer pour 2003 de sa « baby Lambo » avec la Gallardo. Sa ligne s’inspire des réalisations de la marque avec un poste de conduite avancé et le ...

Avant d’acheter
La Chevrolet Corvette C6 a été produite de 2004 à 2013 à 215 123 exemplaires. La C6 LS3 a été produite de 2008 à 2012 et représente assez naturellement la plus grosse partie des 89 703 exemplaires de Corvette C6 tous modèles confondus entre 2008 et 2012. La Corvette C6 LS3 est disponible en variante coupé ou cabriolet. Les Corvette C6 LS3 sont donc assez nombreuses dans les petites annonces, d’autant plus qu’elles ont été importées officiellement en France. Il convient de prendre son temps au moment du choix, et bien retenir un modèle qui a été entretenu avec rigueur par des spécialistes reconnus. Car c’est l’un des problèmes majeurs de Corvette en France, c’est l’absence d’un réel réseau officiel conséquent. Résultat, il faut souvent vous tourner soit vers le réseau officiel quitte à accepter de faire des longues distances (remarquez c’est un concept qui permet de rouler et profiter de sa GT US !). Reste ensuite les spécialistes reconnus en américaines. Ne négligez pas les forums et clubs spécialisés qui seront de précieux conseils. Dans les bonnes nouvelles, la Chevrolet Corvette C6 est généralement robuste (merci la technique rustique) et toutes les pièces de rechange sont souvent disponibles en raison de sa large diffusion. Si les Corvette sont généralement attractives en prix d’achat sur le marché de l’occasion les frais d’entretien sont en revanche ceux d’une GT européenne d’exception : taille (et prix) des consommables (pneumatiques, freins…), prix des pièces détachées et de la main d’œuvre. A signaler également un budget carburant conséquent. Il faut bien observer le fonctionnement de la boîte automatique et les éventuels sifflements du pont arrière, car le couple conséquent peut en cas d’usage extrême faire souffrir la Corvette C6. Enfin sans protection de carrosserie, les affres de la circulation quotidienne peuvent faire des stigmates sur la belle carrosserie de la C6…

Mots clés : Chevrolet | Corvette | C6 | LS3 | V8 | GT | Grand Tourisme | Coupé | Coupé Sport | Bowling Green | USA | CHEVROLET CORVETTE C6 LS3 | GRAND TOURISME | COUPE SPORT

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS






 

TOP Design séduisant ǀ Polyvalence d’usage ǀ Tenue de route ǀ Equilibre de comportement ǀ Souplesse moteur ǀ Prix canon ! ǀ Freinage (endurance) ǀ Qualité de finition en progrès ǀ Equipement de série ǀ Aspects pratiques préservés ǀ Télématique moderne ǀ Nouveau V8 ǀ Position de conduite ǀ Direction ǀ Plaisir de conduite ǀ Poids ǀ Coffre FLOP Autonomie (petit réservoir) ǀ Consommation ǀ Détail de finition toujours imparfaits ǀ Gabarit imposant ǀ Motricité à la limite ǀ Prudence sur le mouillé ǀ Image en Europe ? ǀ Réseau SAV éparse ǀ Sonorité moteur (trop) discrète dans l’habitacle ǀ Amortissement sur chaussée dégradée ǀ Technologie conservatrice

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Chevrolet
Corvette LS3
2008
31 CV – 65 850 Euros
8 cylindres en V 16 soupapes (1×1 ACC) – 6 162 cm3
437 ch à 5 900 tr/mn (70,92 ch/litre)
585 Nm à 4 600 tr/mn (94,94 Nm/litre)
non
propulsion + BV6 Tremec manuelle (BV6 Automatique en option) + TC
1 461 kilos (3,34 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR + ABS
jantes alu 18″ & 19’’ + pneus en 245/40 ZR18 AV et 285/35 ZR19 AR
0 à 100 km/h en 4’’4; 306 km/h, km DA en ND

Textes : Arthur Fox (Alis Webzine) – Photos : D.R

Chevrolet Corvette C6 LS3 (2008)
« 1 de 5 »
  • Chevrolet Corvette C6 LS3 Depuis 2004, la Chevrolet Corvette C6 a poursuit le travail de fond initié avec la C5. Plus rigoureuse, plus aboutie, plus efficace, et toujours autant performante, ses rivales européennes désignées (Porsche 911, Ferrari F430, Aston-Martin V8 Vantage, Maserati Gran Turismo) peuvent commencer à s’inquiéter. Et comme toujours, sa plastique (dans tous les sens du terme ...
  • La toute nouvelle Chevrolet Corvette Stingray a été sélectionnée comme voiture nord-américaine de l’année 2020 par un jury de 50 membres formé de journalistes indépendants La toute nouvelle Chevrolet Corvette Stingray a été sélectionnée comme voiture nord-américaine de l’année 2020 par un jury de 50 membres formé de journalistes indépendants. La Stingray a été choisie non seulement pour sa configuration révolutionnaire à moteur central, mais aussi pour son niveau de raffinement et ses performances impressionnantes. La Corvette a déjà été récompensée par ce ...
  • La nouvelle Chevrolet Corvette C8 Stingray démarre sa production à Bowling Green La production régulière du coupé Chevrolet Corvette Stingray 2020 commence le 3 février 2020 à l’assemblée de General Motors Bowling Green à Bowling Green, Kentucky. Les premières livraisons de véhicules aux concessionnaires devraient commencer fin février ou début mars. (Photo par Miranda Pederson pour General Motors)
  • Nouveau V8 Chevrolet SP383 EFI small block dévoilé au SEMA Show de Los Angeles Au salon SEMA, Chevrolet Performance célèbre 65 ans d’innovation Small Block avec son tout nouveau SP383 EFI. Le SP383 EFI associe le couple élevé de la 383 à longue course à la maniabilité de l’injection électronique de carburant, ce qui donne une touche contemporaine à la combinaison classique 383 Small Block « stroker ». « Le tout nouveau moteur ...
  • Nouvelle Chevrolet Corvette C8.R Plus de 60 années de course automobile ont rendu possible l’évènement le plus important de l’histoire liant les Corvette au sport automobile : l’apparition surprise de la première voiture de catégorie GTLM à moteur central de Chevrolet – la Corvette C8.R – aux côtés du nouveau cabriolet Corvette Stingray au Kennedy Space Center. La C8.R et ...
  • Nouvelle Chevrolet Corvette C8 Stingray Convertible La conduite cheveux au vent fait depuis toujours partie de la tradition de la Chevrolet Corvette. En fait, lors de sa sortie en 1953, la Corvette n’était disponible qu’en version cabriolet. Le nouveau cabriolet Corvette Stingray de Chevrolet, qui s’inspire de cet héritage, est le premier cabriolet à toit rigide et moteur central de l’histoire ...
  • Nouvelle Chevrolet Corvette C8 Stingray en détail Chevrolet honore la promesse à long terme de la Corvette culte avec le lancement de la nouvelle Stingray, la première Corvette à moteur central jamais commercialisée par la marque. La nouvelle Stingray, qui réunit les enseignements de tout ce qui l’a précédée, a été réinventée pour apporter aux clients des niveaux inédits de performance, de ...
  • La nouvelle Chevrolet Corvette C8 révélée en juillet prochain Mary Barra a présenté en avril dernier la nouvelle Chevrolet Corvette C8 qui sera dévoilée en première mondiale le 18 juillet 2019. Totalement camouflée, seul un décalcomanie avec la date de révélation officielle est apposé sur la carrosserie. Ce qui est évidemment confirmé à la vue des premières photos, même avec camouflage, la position du ...
  • 24 Heures du Mans 2019 – Victoire de Toyota avec Alonso-Buemi-Nakajima au volant TOYOTA GAZOO Racing a remporté la 87e édition des 24 Heures du Mans avec un doublé sur le circuit de la Sarthe, finale palpitante de la Super-Saison 2018-2019 du Championnat du Monde FIA d’Endurance (WEC). Au volant de la TS050 Hybrid #8, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso ont défendu leur trophée, s’assurant par ...
  • Chevrolet Corvette C2 Sting Ray L84 Depuis 1953, General Motors sous sa bannière Chevrolet crève l’écran avec sa Corvette qui peut se targuer d’être la première véritable voiture de sport américaine. Véritable réussite esthétique, la Corvette et sa carrosserie en « plastique » rivalise avec les meilleures réalisations européennes, tout en conservant néanmoins des tics techniques très yankee (comprenez gros moteurs ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Lamborghini Huracán EVO Fluo Capsule

Automobili Lamborghini présente la Huracán EVO Fluo Capsule : une nouvelle collection de couleurs vives et audacieuses pour la super voiture de sport V10, réalisée dans une peinture extérieure mate avec des options de couleurs et de garnitures intérieures complémentaires.

Inspirée de la tradition des couleurs vives qui mettent en valeur les lignes et les formes inimitables des modèles Lamborghini, la Huracán EVO Fluo adopte un schéma extérieur bicolore saisissant qui anime le dynamisme de la voiture et souligne sa présence sur la route. Cinq configurations extérieures et intérieures en Verde Shock (vert), Arancio Livrea (orange), Celeste Fedra (bleu), Arancio Dac (orange) et Giallo Clarus (jaune) se combinent avec un toit, un pare-chocs avant et des jupes latérales noirs mats. Les détails des composants noirs mats sont repris dans les nouvelles couleurs fluo, comme une ligne colorée sur les rétroviseurs latéraux noirs et des lignes verticales colorées sur le séparateur arrière, ce qui confère à la voiture une personnalité à la fois sportive et glamour. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Maserati Coupé GT – Guide Achat

Maserati Coupé GT

Maserati Coupé GT

Maserati 3200 GT Biturbo

Maserati 3200 GT Biturbo

Après des heures incertaines, et un passé tumultueux, Maserati semble enfin avoir trouvé la sérénité sous la protection du cheval cabré. Fiat a en effet regroupé sous un même pole Maserati et Ferrari. Un premier travail avait été réalisé sur la fiabilisation et optimisation des gammes alors existantes (Quattroporte, Ghibli) pour rassurer les clients et en attirer de nouveaux. Dès 1998, la présentation de la Maserati 3200 GT donne le nouveau tempo de la marque. Un nouveau départ, qui conserve encore un patrimoine génétique de la firme au trident sous la forme du bouillant V6 3,2 litres biturbo. L’ère de Tomaso a donc encore une descendance de haute volée avec un sacré caractère et du charisme à revendre. Et pour donner corps à cette nouveau chapitre de la firme de Modene, c’est Ital Design (Giorgetto Giugiaro) qui réalise un design moderne et sans faute. Du glamour sportif et luxueux qui remet Maserati sur le devant de la scène. L’aventure continue…
Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Maserati Bora 4L7

Maserati Bora 4L7

Maserati Bora 4L7
1971 – 8 cyl. en V 16V
310 ch – 270 km/h
1 500 kg

L’ingénieur en chef de Maserati, le célèbre Giulio Alfieri, s’est lancé un défi à la fin des années 60. Concevoir une nouvelle GT à moteur central arrière, mais avec pour obsession le maintien de l’esprit Grand Tourisme : à savoir un minimum de confort et de luxe. Une démarche qui est initiée alors en pleine période Citroën puisque la firme du Quai de Javel a racheté Maserati en 1968. La Maserati Bora est ainsi développée sous le patronage de Citroën (donc de Michelin, toujours propriétaire de Citroën) et Giulio Alfieri va pouvoir piocher dans la banque d’organe hydraulique Citroën, nous y reviendrons peu après. C’est vers Giogetto Giugiaro (Ital Design) que Maserati se tourne pour dessiner cette nouvelle GT à moteur central arrière. Le constructeur italien mise ainsi sur une continuité stylistique avec la Ghibli et l’Indy également tracées chez Ital Design. Le designer s’en est tiré admirablement, car le cahier des charges imposait notamment un empattement long (2,6 mètres, soit 10 cm de plus qu’une Lamborghini Miura et 20 cm de plus qu’une Ferrari Daytona) avec une longueur contenue à 4,34 mètres. Le résultat est convaincant avec une GT qui semble plus menue qu’elle ne l’est en réalité. La clé de son succès est une proue fine et plongeante avec ses phares escamotables, et une ligne de toit type fastback. Et pour clore cela un pan coupé inversé joue les figures de… poupe ! La découpe des vitres latérales est faite d’arrondis forts distingués, faisant ainsi de la Maserati Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Lamborghini Countach 5000 S (LP 500S)

Lamborghini Countach 5000 S (LP 500S)
1982 – V12 48V
375 ch – 290 km/h
1 480 kg

Lamborghini a résisté au naufrage annoncé ! Après quelques errements, c’est aux mains des frères Mimran que Nuova Lamborghini est sur des bons rails. De 64 exemplaires sortis des chaînes de Sant’Agata en 1980, Lamborghini a produit 90 voitures en 1981. Alors en mars 1982 à Genève, Lamborghini dévoile sa nouvelle Lamborghini Countach 5000 S (LP 500 S). Remplaçant la « LP 400 S », la nouvelle venue est une évolution sous l’égide de Giulio Alfieri qui est le « boss technique » de Santa’Agata. Plus féru de mécanique, l’ingénieur italien ne s’est pas attaché à modifier l’esthétique de la Countach. Une sage décision tant il semblerait une gageure de vouloir retoucher un dessin unique tracé par un Marcello Gandini particulièrement inspiré. Travaillant alors pour le compte de Bertone, le designer italien a su donner une empreinte unique avec cette forme en coin et cunéiforme digne des canons des années 70. Tout au juste le design a évolué avec un kit carrosserie qui a été apposé dès 1978 avec des extensions d’ailes bien marquées quitte à adoucir la découpe originale des passages de roue arrière. Le museau hérita pour sa part d’un spoiler aérodynamique. Tous les tics des voitures de sport de prestige sont bien là avec phares escamotables, prises d’air multiples à l’instar de celles qui Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Maserati Ghibli II Cup 2L0

Maserati Ghibli II Cup 2L0 (1996)

Maserati Ghibli II Cup 2L0
1996 – 6 cyl. en V 24V Biturbo
330 ch – 270 km/h
1 365 kg

Au Salon de Bologne en décembre 1995, Maserati dévoile différentes nouveautés sur le thème de la Ghibli II. Celle qui retient notre attention est la version Cup destinée à poursuivre l’idée de la compétition monomarque déjà expérimentée avec succès avec la Maserati Barchetta. Et comme souvent avec les voitures de compétition, elle a son pendant sur la route pour permettre l’homologation. Basée sur la Maserati Ghibli II, la Ghibli II Cup reprend ainsi à son compte beaucoup de modifications apportées à la version course, tant dans ses trains roulants, sa structure que pour son V6 Biturbo. Plus basse avec sa suspension rabaissée, la Maserati Ghibli Cup est reconnaissable en premier lieu à ses nouvelles jantes Speedline Aliseo en alu démontables de 17 pouces. Un logotype « Ghibli Cup » est apposé Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20