Lotus Esprit S2

Lotus Esprit S2
1978 – 4 cyl. en ligne 16V
160 ch – 220 km/h
899 kg

Depuis 1976, Colin Chapman a pris la balle au bond en lançant la Lotus Esprit. D’abord présentée comme une étude de style par Giorgetto Giugiaro, le succès d’estime auprès du public a incité Colin Chapman à pousser plus loin le concept. Si pour la Lotus Esprit, le dessin originel a été émoussé, il n’en demeure pas moins que l’Esprit conserve une ligne en coin à couper le souffle. Imaginez un peu, une GT plate (1,111 mètre), anguleuse et très large (1,86 mètre !), avec les incontournables phares escamotables qui s’offre tout de même un parebrise incliné de 23° qui semble être dans le prolongement du parebrise. Et puis, depuis la Lotus Esprit S1, la GT conçue par Colin Chapman est devenue la voiture de James Bond dans L’Espion qui m’aimait. Ce n’est pas rien… Les amateurs les plus avertis et fans de la première heure de la GT anglaise auront remarqué que la Lotus Esprit S2 reçoit quelques détails inédits : blocs optiques arrière striées plus gros d’origine Rover, des jantes Speedline 14 pouces dessinées par Lotus, bas de caisse arrière moins enveloppant, nouveau spoiler avant plus classique et entrées d’air inédites. On ne change pas une formule qui gagne surtout deux ans à peine après le lancement initial de la S1. Une chose est certaine, lorsque vous êtes au volant de la Lotus Esprit S2, les pouces se lève dans la rue et vous ne passez pas inaperçu…

Deux ans après son lancement, Colin Chapman capitalise sur les qualités de sa GT phare et corrige par petites touches sa Lotus Esprit qui devient S2. Plus aboutie, mais pas plus performante…

Totalement conçu en interne, ce quatre cylindres tout alu fait la fierté de Lotus. Initialement inauguré sous le capot de la Jensen Healey, Lotus l’a ensuite déployé dans sa gamme. La Lotus Esprit S2 reprend ainsi à l’identique le quatre cylindres 2 litres de la S1. Installé en position longitudinale central arrière, il est sensiblement incliné vers la gauche. Tout alu pour être le plus léger possible (le light is right cher à Colin Chapman), il est coiffé d’une culasse 16 soupapes à deux arbres à cames en tête entraînés par courroie. L’alimentation est assurée par deux carburateurs double corps Dell’Orto. Avec un rapport volumétrique de 9,5:1, le quatre cylindres Lotus développe 160 ch à 6 200 tr/mn, soit un rapport de 81,09 ch/litre démontrant par là un beau caractère sportif qui doit beaucoup à course « courte » (62,9 mm de course pour 95,2 mm d’alésage). Le couple s’affiche à 190 Nm à 4 900 tr/mn. La boîte manuelle à 5 rapports d’origine Citroën et est complétée d’un différentiel autobloquant arrière pour garantir une belle motricité, peu mise à mal par le couple du 4 cylindres. Les performances n’évoluent pas avec 220 km/h annoncés par l’usine, et des accélérations intéressantes à défaut d’être détonantes : 8’’0 pour le 0 à 100 km/h et une borne kilométrique franchie en 29’’6. La structure est composée d’un châssis-poutre rectangulaire en tôle d’acier, à l’instar d’Alpine, sur lequel est fixé à l’arrière un berceau tubulaire pour accueillir le groupe motopropulseur. La carrosserie en polyester est ainsi fixée par-dessus pour habiller l’ensemble, garantissant légèreté et poids contenu puisque restant sous les 900 kilos ! L’essieu avant a été chipé dans le catalogue Opel puisque c’est l’Ascona qui cède ses triangles supérieurs avec bras inférieurs transversaux liés par une barre antiroulis. Cette dernière sert également d’élément de guidage. L’essieu arrière est en revanche 100% de conception maison avec des roues semi-tirées et bras transversaux superposés où les bras supérieurs sont les… demi-arbres de transmission ! Simple et efficace. En revanche, pas de barre antiroulis. Les quatre freins à disques (ventilés avant) présentent la particularité à l’arrière d’être accolés à la boîte de vitesses pour réduire le poids des masses non suspendues. Les jantes alu 14 pouces désormais signées Speedline (et non plus Wolfrace) sont équipées de pneumatiques Dunlop SP Sport en 205/70 R14 à l’avant et en 205/60 R14 à l’arrière, modifiant ainsi quelque peu l’assiette et le centre de gravité de la Lotus Esprit S2. La direction à crémaillère est dépourvue d’assistance. La Lotus Esprit S2 conserve un toucher de route assez unique mariant avec tact et talent un confort de suspension bien réel, mais également une tenue de route efficace. Précise, équilibrée et facile à appréhender, la Lotus Esprit S2 est homogène et offre une qualité dans sa direction et son placement du train avant appréciable. Le freinage est puissant et endurant (merci le poids contenu…). L’habitacle se mérite par son accès à bord assez acrobatique en raison de la faible hauteur de l’Esprit S2. Une fois dans le baquet, les réglages sont peu nombreux, mais la position de conduite semi-couchée est finalement efficace. Tout est bien disposé sous vos yeux avec un combiné d’instruments qui concentre toutes les informations utiles. En revanche on louera moins certains détails d’ergonomie, ventilation et chauffage faiblards et une visibilité précaire pour situer cette (large) GT dans un environnement urbain. D’ailleurs, lever les phares escamotables peut parfois être utile pour avoir des repères lors des manœuvres… L’équipement de série est complet et s’est enrichi, tandis que la présentation se veut cossue. Enfin, ne cherchez pas d’aspects pratiques avec l’absence totale de rangement à bord qui impose d’avoir recourt au (petit) coffre dévolu aux bagages des deux occupants…

Notre avis
cropped-emoticon.jpgLotus avait marqué les esprits en 1976. Pour 1978, la Lotus Esprit S2 corrige les menus détails que l’on reprochait à la GT made in Norwich. Certes, acheter une Lotus Esprit S2 impose une certaine abnégation : réseau Lotus embryonnaire en France et en redémarrage, prix d’achat élevé, sonorité moteur présente à bord, polyvalence d’usage… Pourtant, il est impossible de ne pas tomber sous le charme de sa ligne si unique signée Giugiaro, l’image Lotus et sa tenue de route à nulle autre pareille combinant sport et confort à un très haut niveau. Reste que les performances marquent le pas et que son quatre cylindres, aussi raffiné techniquement soit-il, doit évoluer vers le haut du panier pour donner à l’Esprit S2 un ramage à la hauteur de son plumage et surtout de son excellent châssis…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alpine A110 1300 G On peut juger la Berlinette Alpine 1300 S et son magique moteur Mignotet de 106 ch trop pointu. Et l’arrivée de la R8 Gordini 1300 annoncée pour juin 1966 va donner une belle occasion à Alpine de donner le moteur phare qui lui manquait pour faire le gros de son volume de vente : ni trop pointu, ni dépourvu d’âme sportive. Une mécanique que l’on trouve également sous le capot arrière de la Matra Jet 6. Extérieurement, difficile de différencier ...
  • Alpine A110 1300 S Trop modeste la mécanique de l’Alpine A110 1100 ? Après avoir étrenné le moteur de la Renault Dauphine à ses débuts, puis celui de la Renault 8 Gordini, Jean Rédélé a missionné Marc Mignotet pour concevoir un 1300 cm3 en partant du 1100 Gordini. Pas de doute, avec ce millésime 1966 dopé par le quatre cylindres sur mesure qui développe 106 ch, la légère et déjà terriblement agile Alpine Berlinette va faire des étincelles. Extérieurement, il est difficile de faire ...
  • Alpine A110 1300 V85 Alpine n’a de cesse de penser aux amateurs de la berlinette en essayant d’élargir sa cible de conquête par un prix plus serré. Ainsi en 1970, Alpine puise dans le catalogue Renault une nouvelle mécanique, celle de la Renault 12 TS, pour abaisser le prix d’accès à sa gamme A110. L’Alpine A110 V85 s’offre donc pour 30% de moins qu’une prestigieuse et ultra-sportive A110 1600 S. Une aubaine ?…. L’Alpine A110 V85 est extérieurement identique aux modèles plus puissants de ...
  • Alpine A310 1600 VE (A310 VE) A Dieppe l’enjeu est de taille à la fin des années 60. Il faut sortir de l’artisanat pour pérenniser les méthodes, la qualité, mais aussi aller chercher des volumes additionnels pour gagner plus d’argent. Jean Rédélé a un objectif, devenir en quelque sorte le « Porsche français ». La berlinette A110 a fait son temps, malgré une immense cote d’amour, et en 1971 l’Alpine A310 1600 VE vient apporter une nouvelle réponse bleu-blanc-rouge. Une ligne aiguisée due à Yves Legal, ...
  • Alpine A310 V6 Dur, dur, de succéder à la berlinette Alpine dans le cœur du public. A Dieppe, on avait tenté le même pari que chez Porsche avec son incontournable 911 en élaborant un modèle inédit, pouvant à terme remplacer l’égérie. L’Alpine A310, née quatre cylindres avec le moteur de la R16 TX, devait donc progressivement remiser l’Alpine A110 au placard. Seulement rien ne s’est passé comme prévu et l’Alpine A310 4 cylindres a été mise en défaut en raison d’une mécanique trop ...
  • BMW 635 CSi E24 1978 En 1976, BMW renouvelle ses coupés 3.0 CS et CSI. Mais c’est un peu la douche froide pour les amateurs de l’hélice car les BMW 630 CS et 633 CSI jouent plus la carte cossue et confort que celle du sport. Mais en 1978, BMW a vite fait de nous rassurer avec l’adoption du 6 en ligne de 3,5 litres, déjà vu sous le capot de la BMW 3.0 CSL ! Toujours sonore et mélodieux, il donne un nouvel élan ...
  • Jaguar Type E V12 Série 3 Depuis 1961, la Jaguar Type E dessinée par Malcom Sayer, promène son allure féline, élégante et sportive sur les routes. Pour cette année 71, c’est le grand chambardement dans la gamme Type E avec la série 3 : V12, carrosserie 2+2 pour le coupé, et dimensions revues. Scandale ?! Un peu oui, car ce qui saute d’emblée aux yeux est le look revu d’une ligne au départ exceptionnellement équilibrée et qui devient dénaturé par trop de changements. A commencer par ...
  • Lotus Esprit S2 Depuis 1976, Colin Chapman a pris la balle au bond en lançant la Lotus Esprit. D’abord présentée comme une étude de style par Giorgetto Giugiaro, le succès d’estime auprès du public a incité Colin Chapman à pousser plus loin le concept. Si pour la Lotus Esprit, le dessin originel a été émoussé, il n’en demeure pas moins que l’Esprit conserve une ligne en coin à couper le souffle. Imaginez un peu, une GT plate (1,111 mètre), anguleuse et très large ...
  • Maserati Indy 4200 Initialement dévoilée sous la forme d’un prototype sur le stand Vignale au salon de Turin, c’est finalement en mars 1969 à Genève que Maserati confirme la Maserati Indy. Tracée par Virginio Vairo et Delio Meinardi, la Maserati Indy doit son nom aux succès de la firme au Trident dans la mythique course américaine en 1939 et 1940. La Maserati Indy affiche une élégance folle par un classicisme de bon aloi. Sa silhouette, elle la doit plus à des mensurations peu ...
  • Porsche 928 Coup de tonnerre à Weissach pour cette année 1977 ! Porsche commercialise ainsi celle qui a la lourde tâche de remplacer la Porsche 911, complétant ainsi l’offre moteur AV. Pour y parvenir, le designer Anatole Lapine a dessiné une ligne qui ne ressemble à aucune autre, tandis que sous le capot, le Flat 6 cède sa place à un inédit V8 atmo refroidi par eau. Sacrilège ? On pourrait le penser car avec la crise pétrolière, les prétentions ont été ...

Avant d’acheter
Après 714 exemplaires de Lotus Esprit S1 produites de 1976 à 78, la Lotus Esprit S2 trouve son essor avec 1 060 exemplaires. On trouve donc des Lotus Esprit S2 à vendre dans les petites annonces, mais il faut patienter qu’un propriétaire accepte de s’en séparer. Il convient ainsi de prendre son temps et de trier les offres entre celles importées d’Angleterre avec volant à droite (pas bien gênant, mais la cote est plus basse sur le continent), les séries spéciales John Player Special (147 exemplaires) et ne pas confondre avec les S1 semblables, ou les S2.2 avec le quatre cylindres plus gros. Bref, il faut être patient pour choisir la bonne. Le réseau SAV de Lotus est peu dense en France et tous ne connaissent pas nécessairement les Esprit, beaucoup étant avant tout focalisés sur les Elise et Exige. Comme toute voiture de sport de ce pedigree, c’est avant tout un historique qu’il faudra acheter, car la facture peut vite devenir salée en cas de remise en état de différents organes. On notera que l’habitacle, s’il est mieux fini et qualitatif ne vieillit pas toujours très bien, le moteur reste pointu et doit être respecté en usage (temps de chauffe respectés) comme en entretien (huile de qualité, entretien régulier…). La carrosserie en matériaux composite peut souffrir avec le temps avec une peinture ou un vernis qui se craquèle. Attention, tous les carrossiers ne savent pas toujours réparer ce type de matériaux. La Lotus Esprit S2 doit être avant tout un achat passion pour un véhicule plaisir d’épicurien. Usage quotidien à proscrire en raison de la visibilité très mauvaise qui pénalise l’usage en zone urbaine.

Mots clés : Lotus | Esprit | S2 | Atmo | 2 litres | Hethel | GT | Grand Tourisme | Coupé Sport | LOTUS | ESPRIT S2 | GRAND TOURISME | COUPE SPORT

TOP Design terrible ! ǀ Performances ǀ Efficacité tenue de route ǀ Compromis Amortissement ǀ Position de conduite ǀ Améliorations subtiles mais réelles (vs S1) ǀ Motricité (autoboquant) ǀ Equipement de série ǀ Freinage FLOP Tarif ǀ 4 cylindres seulement ? ǀ Bruit à bord ǀ Visibilité ǀ Aspects pratiques ǀ Performances modestes ǀ Aspects pratiques inexistants ǀ Polyvalence d’usage ǀ Réseau Lotus éparse ǀ Simple évolution de la S1 ?


Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Lotus
Esprit S2
1978
ND CV – 125 000 FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (2×1 ACT) –1 973 cm3
160 ch à 6 200 tr/mn (81,09 ch/litre)
190 Nm à 4 900 tr/mn (96,30 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle + différentiel AR autobloquant
899 kilos (5,62 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 14″ AV et AR + pneus en 205/70 R14 AV et 205/60 R14 AR
0 à 100 km/h en 8‘‘0; 220 km/h, km DA en 29‘‘6

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Lotus Esprit S2
  • Sortie Circuit Abbeville – Association Gentlemen Drivers – 1er octobre 2017 L’association des Gentlemen Drivers a organisé une journée circuit dans la Somme, sur le tracé d’Abbeville. Un retour aux sources en quelque sorte pour les adhérents de l’association mais également les fidèles de longue date, puisqu’au milieu des années 2000 les “GD” fréquentaient chaque année le circuit d’Abeille. Puis l’éclosion de nouveaux circuits et les ...
  • Lotus Esprit GT3 Depuis le 3e restyling opéré par les designers qui se sont chargés de dessiner la Lotus Elise, la Lotus Esprit s’est inscrite définitivement dans les annales des GT marquantes et durables du paysage des voitures de sport. Depuis 1976 elle promène sa ligne à nulle autre pareille tracée par un Giorgietto Giugiaro particulièrement inspiré. La ...
  • Lotus Esprit Sport 300 Lotus n’a peur de rien et veut prendre sa part du gâteau depuis les changements de règlementation aux 24 Heures du Mans et l’avènement de la catégorie Grand Tourisme (GT). La Lotus Esprit, bien qu’apparue en 1972, va venir défier Ferrari, Venturi, Porsche, McLaren, Corvette et autres rivales huppées et bien établies dans la Sarthe. ...
  • La Lotus Elise à toutes les sauces ? Sacrée Lotus Elise ! Elaborée en pleine tourmente de la firme fondée par Colin Chapman, alors propriété de Romano Artioli qui était aussi le propriétaire de Bugatti lors de la renaissance des années 90 avec la Bugatti EB110, la petite égérie du constructeur anglais fait mouche. Légère, conçue avec intelligence et malice, elle fait honneur ...
  • Lotus ouvre sa Lotus Driving Academy à Hethel Lotus est bien au fait de sa renommée auprès de ses fans et ses clients. C’est une pierre de plus dans le pré-carré des fans que Lotus a posé en décidant d’ouvrir dès le mois d’août 2017 sa piste d’Hethel aux propriétaires de Lotus. Différents accès en fonction du prix (de 119 jusqu’à 899 livres ...
  • Lotus Esprit S4 Depuis 1976, la Lotus Esprit ne cesse d’évoluer et de se bonifier. Toujours fidèle à son quatre cylindres maison, il est gavé de chevaux supplémentaires par un turbocompresseur depuis 1980. Présenté au salon de Genève 1994, la Lotus Esprit S4 fait de la résistance et évolue une énième fois pour tenter un baroud d’honneur avec ...
  • Nouvelle Lotus Elise Cup 250 Jouant crânement dans la cour des grands, la nouvelle Lotus Elise Cup 250 allie avec brio pureté et performance, et vient couronner la gamme Elise récemment renouvelée. Suralimenté, ultra-léger et imprégné de toute l’expérience sportive de Lotus, ce nouveau modèle embarque 246 ch sur un châssis conçu pour fournir une tenue de route de référence ...
  • Lotus Elan Coupé S2 Type 36 En 1962, Colin Chapman décide avec son cabriolet Elan de tirer les enseignements de la Lotus Elite au succès réel auprès des amateurs de voitures de sport et des clients, mais dont le bilan économique a été désastreux pour la firme. Ron Hickman est chargé de tracer des lignes du nouveau cabriolet Elan avec un ...
  • Lotus Evora Sport 410 honore la mémoire de la lotus esprit s1 de James Bond La Lotus Evora Sport 410 fait la fierté de la maison Lotus en posant de nouveaux jalons en matière de performances, mais surtout de comportement, caractère et précision de conduite… voire même de pilotage. Lancée en octobre 2016, sa production est limitée à 150 exemplaires. Déjà une rareté sur nos routes, Lotus en profite pour ...
  • Lotus Esprit S2 Depuis 1976, Colin Chapman a pris la balle au bond en lançant la Lotus Esprit. D’abord présentée comme une étude de style par Giorgetto Giugiaro, le succès d’estime auprès du public a incité Colin Chapman à pousser plus loin le concept. Si pour la Lotus Esprit, le dessin originel a été émoussé, il n’en demeure ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Lotus Esprit S2, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *