Lamborghini Urraco 3000 Silhouette

Lamborghini Urraco 3000 Silhouette

Lamborghini Urraco 3000 Silhouette
1976 – V8 16V
260 ch – 250 km/h
1 240 kg

Depuis que Ferruccio Lamborghini a laissé les rennes de son entreprise en 1974 à René Leimer, c’est l’escalade des problèmes entre la crise pétrolière, une trésorerie en délicatesse et un marché américain qui se refuse à Sant’Agata. Et pire encore, la Lamborghini Countach est très demandée, mais l’usine n’arrive pas à les livrer et répondre pleinement à la demande tant pour des problèmes de trésorerie qu’en raison de conflits sociaux. Ajoutez à cela le départ de Bob Wallace (l’essayeur maison historique) la même année, puis de Paolo Stanzani début 1975, tout semble définitivement mal engagé. Mais l’arrivée de Gianpaolo Dallara à la direction technique et le renfort de Luigi Cappellini (ancien bras droit de Alejandro de Tomaso) vont œuvrer pour tenter un retour sur le marché américain avec une Lamborghini Urraco spécialement revue et qui s’appelle désormais Lamborghini Urraco 3000 Silhouette. C’est en mars 1976 au salon de Genève que le grand public découvre cette Urraco à deux places seulement et à l’esthétique plus agressive et sportive revue par Bertone. Dans les nouveautés, on relève un toit découvrable, des ailes larges aux extensions « carrées » pour abriter des pneus taille basse. Le capot moteur est désormais plat et les vitres latérales ont disparues au profit d’un épais montant central et d’éléments en plastiques pour un effet de style. Un déflecteur avant sous le nez de l’Urraco 3000 Silhouette joue autant l’agressivité que l’appui aérodynamique pour fixer le train avant à haute vitesse. La Lamborghini Silhouette est surtout la première découvrable officielle de la firme au taureau…

Pour (re)conquérir le marché américain, Lamborghini en pleine tourmente développe à moindre frais la Lamborghini Urraco 3000 Silhouette, basée sur l’Urraco P300, mais désormais découvrable, deux places avec un look plus agressif. Un peu court pour convaincre…

Lamborghini Urraco 3000 Silhouette

Toujours adopte du moteur central arrière, Lamborghini innove avec un V8 100% inédit et compact, offrant de belles performances et une sonorité à multiples visages.

Depuis le salon de Turin en novembre 1974, la Lamborghini Urraco P300 avait remis les pendules à l’heure chez les GT 2+2 avec son V8 à l’alésage plus costaud. Ainsi, la cylindrée avait été portée de 2 463 à 2 996 cm3 en augmentant l’alésage de 56 à 64,5 mm grâce à un nouveau vilebrequin (le carter et le bloc moteur restent en revanche inchangés). Plus de coffre, une distribution inédite à double arbre à cames en tête par rangée de cylindre entraînés par chaîne (et non plus courroie crantée), et toujours une alimentation par quatre carburateurs double corps inversés Weber DCNF 40, voilà qui permet au V8 de donner de la voix et prendre du muscle. Depuis l’Urraco P300, la Silhouette gagne même +10 ch et +10 Nm de couple pour porter ses valeurs à 260 ch à 7 500 tr/mn et 274 Nm à 3 500 tr/mn. La boîte de vitesses est toujours manuelle à 5 rapports et la puissance transmise aux seules roues arrière. Avec son poids contenu à 1 240 kilos et son puissant V8, la Lamborghini Urraco 3000 Silhouette dépasse les 250 km/h selon l’usine. La structure générale est maintenue avec le principe monocoque avec des trains roulants McPherson privilégiant du confort et un gain de place, même si dans le cas de la Silhouette et ses deux places l’intérêt est nettement moindre. Surtout ce sont les voies qui ont été largement augmentées (+32 mm avant et +66 mm arrière) avec les nouvelles roues en magnésium de 16 pouces montées en 195/50 avant et 285/40 arrière. Plus larges, profils plus bas, les pneumatiques Pirelli P7 améliorent encore le grip et la motricité, quitte à dégrader le confort jusqu’ici impeccable de l’Urraco. Le freinage est à quatre disques ventilés (inchangé), tout comme la direction sans assistance. La Lamborghini Urraco 3000 Silhouette vire plus à plat, prend moins de roulis et semble plus franche. En revanche, tout décrochage aux limites est évidemment plus brutal et soudain et demande plus de finesse au volant. L’habitacle n’évolue pas hormis la suppression de la banquette arrière et la réduction de l’habitabilité. Le fait de pouvoir retirer le toit transforme la Lamborghini Silhouette en Targa, ce qui est bien agréable, mais génère beaucoup de remous d’airs dans l’habitacle. L’équipement de série est correct, et on apprécie le nouveau dessin de la planche de bord, avec sa batterie de manomètres et compteurs

Lamborghini Urraco 3000 Silhouette

La Lamborghini Urraco 3000 Silhouette avec ses voies plus larges et ses pneus à profils bas, vire plus à plat et est plus franche dans ses appuis. Au prix d’un comportement plus pointu à la limite. On ne peut pas tout avoir…

regroupé désormais derrière le volant sous les yeux du « pilote ». Le levier de vitesse coulisse dans une grille en acier comme chez Ferrari, claquant et chuintant à chaque engagement. La position de conduite est excellente, et seule la rétrovision arrière et latérale impose une certaine prudence lors des changements de cap. Si quelques détails de finition détonnent sur certains plastiques, l’ensemble reste très exclusif avec de la peau retournée noir mat sur toute la planche de bord. Les sièges baquets plus enveloppants avec les appui-têtes intégrés sont également très réussis.

Notre avis
cropped-emoticon.jpgPlus sportive dans sa définition, moins polyvalente à l’usage, la Lamborghini Urraco 3000 Silhouette est un pari à peu de frais pour faire parler de la marque et surtout séduire un marché américain qui peine à accepter les productions italiennes en raison de normes draconiennes d’homologation et de pollution. Tant mieux pour nous, car cela permet de revisiter le thème technique de la Lamborghini Urraco avec une approche plus intimiste. Basée sur l’Urraco P300 avec son gros V8 de 3 litres, la Lamborghini Silhouette est aussi la première découvrable officielle de la firme. Reste à accepter de payer le prix fort pour ce modèle que d’aucun préfère juger un replâtrage hâtif quand d’autres la trouve plus affirmée…

Autres versions :
Lamborghini Urraco - Silhouette - Jalpa

Les Rivales :
GT Sport 1970, 1976

  • Alpine A110 1600 SX La cloche semble prête à sonner la fin d’une époque pour 1976. La berlinette Alpine va devoir tirer sa révérence après 13 années d’une carrière riche en évolution et dotée d’un palmarès record en rallyes, régional, national mais également mondial avec à la clé un titre de champion du monde des rallyes constructeur. Ce n’est ...
  • Dino 308 GT4 En octobre 1973, au salon de Paris, c’est la surprise sur le stand Dino – Ferrari avec la nouvelle Dino 308 GT4. Pour mieux comprendre, il faut conjuguer deux facteurs clés : la prise de contrôle de Ferrari Spa par Fiat en 1969 (Ford en sait quelque chose…) et la marque Dino qui permet à ...
  • Lamborghini Urraco – Silhouette – Jalpa – Guide Achat Dès le départ, Ferruccio Lamborghini avait pour idée d’étendre sa gamme de GT pour élargir sa cible de clients et être moins « élitiste ». Mais dans un premier temps les grosses GT ont pris le dessus et monopoliser attentions et investissements. Pourtant, notamment dans le cas du concept car Marzal, Gian Paolo Dallara, l’ingénieur en chef ...
  • Lamborghini Urraco 3000 Silhouette Depuis que Ferruccio Lamborghini a laissé les rennes de son entreprise en 1974 à René Leimer, c’est l’escalade des problèmes entre la crise pétrolière, une trésorerie en délicatesse et un marché américain qui se refuse à Sant’Agata. Et pire encore, la Lamborghini Countach est très demandée, mais l’usine n’arrive pas à les livrer et répondre ...
  • Lancia Stratos Stradale A l’automne 70 au Salon de Turin Bertone va une nouvelle fois créer une onde de choc. Avec son designer vedette, Marcello Gandini, déjà auteur de la Lamborghini Miura (entre autres), le carrossier italien va dévoiler son concept car Lancia Strato’s Zero. Ligne en coin chère au carrossier italien, moteur V4 Lancia en position centrale ...
  • Lotus Esprit S2 Depuis 1976, Colin Chapman a pris la balle au bond en lançant la Lotus Esprit. D’abord présentée comme une étude de style par Giorgetto Giugiaro, le succès d’estime auprès du public a incité Colin Chapman à pousser plus loin le concept. Si pour la Lotus Esprit, le dessin originel a été émoussé, il n’en demeure ...
  • Maserati Bora 4L7 L’ingénieur en chef de Maserati, le célèbre Giulio Alfieri, s’est lancé un défi à la fin des années 60. Concevoir une nouvelle GT à moteur central arrière, mais avec pour obsession le maintien de l’esprit Grand Tourisme : à savoir un minimum de confort et de luxe. Une démarche qui est initiée alors en pleine ...
  • Maserati Khasmin Maserati Khasmin Si la Maserati Bora regorge de qualités sportives, par sa définition de GT à moteur central arrière, elle perd un peu en polyvalence d’usage, surtout face aux GT à moteur avant qui rencontrent les faveurs d’une clientèle traditionnelle qui aime pouvoir jouir en toute circonstance de son pur sang mécanique. La Maserati Ghibli étant arrivée ...
  • Porsche 930 Turbo 3L0 Depuis 1972, Porsche a inauguré le turbocompresseur en compétition avec un franc succès. D’abord avec les évolutions de la Porsche 917 qui a quitté l’endurance suite au changement de réglementation (réduction des cylindrées à 3 litres). Le modèle aux plusieurs victoires au Mans, se mue en Porsche 917/30 en courses CanAm en Amérique du Nord ...

Avant d’acheter
Commercialisées au compte-gouttes à partir de 1972, les Lamborghini Urraco ont connu quelques variations : Urraco P250 (1970-76 mais premières livraisons en 1972), Urraco P250 S (1972-76), Urraco P111 (1973-75 une P250 dépolluée pour les USA avec 180 ch) Urraco P200 pour l’Italie avec 2 litres de cylindrée (1974-77) et Urraco P300 (1974-79). A cela on peut ajouter la Lamborghini Silhouette (1976), puis la Lamborghini Jalpa. Au total on dénombre 795 Lamborghini Urraco de 1972 à 1979 (522 P250/S/111, 69 P200 et 305 P300), 52 Lamborghini Silhouette. Trouver une Lamborghini Urraco est donc un acte volontariste et motivé, tant les exemplaires sont rares dans les petites annonces. Il ne faudra pas faire trop le difficile sur les versions. Le premier sujet de surveillance avant achat et après est évidemment la détection de toute trace de corrosion aux endroits usuels qui fait des ravages. Côté moteur, le V8 est (hélas) doté de courroies de distribution et non de chaînes. Des améliorations en après-vente avaient été réalisées à l’époque sur ce sujet (tendeurs revus, poulies aux dents plus nombreuses). D’ailleurs les Urraco P300 avec le V8 plus « gros » ont adopté des chaînes de distribution plus robustes. Les supports moteurs peuvent souvent souffrir avec le temps et sont à remplacer en raison de l’architecture sous-châssis qui supporte le moteur, la boîte et la suspension arrière. L’électricité peut s’avérer fantaisiste avec des lève-vitres électriques un peu faiblards. Le réglage des quatre carburateurs ne s’improvise pas, même pour un mécanicien chevronné, tandis que certains éléments sont à surveiller car fragiles comme les soupapes au sodium ou la tête d’allumeur. L’entretien est régulier (vidange moteur tous les 5 000 km, boîte de vitesses tous les 10 000 km) et la courroie de distribution est à remplacer tous les trois ans. Autant être clair, l’acquisition d’une Lamborghini Urraco ne s’improvise pas et se fait en connaissance de cause. L’auto doit être complète, en bon état, et entretenue chez les spécialistes reconnus. Sans cela, c’est la ruine assurée…
Entretien : Tous les 5 000 km ou tous les ans.

Mots clés : Lamborghini | Urraco | Silhouette | V8 | 3000 | P300 | McPherson | GT | Grand Tourisme | Bertone | Coupé Sport | Gandini | LAMBORGHINI | URRACO 3000 SILHOUETTE | GRAND TOURISME | COUPE SPORT

TOP Design plus agressif ǀ Solutions techniques pour gagner de la place (McPherson) ǀ Tenue de route efficace et sportive ǀ Design intérieur ǀ V8 époustouflant | Confort | Equipement de série et finition | Position de conduite ǀ Poids contenu | Performances | Instrumentation fournie | Freinage FLOP Prix élevé ǀ Commande de boîte ǀ Consommation ǀ Image (toujours) à construire ǀ Replâtrage facile ? ǀ Rétrovision arrière | Entretien exigeant | Situation financière du constructeur (toujours) confuse…

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Lamborghini
Urraco 3000 Silhouette
1976
ND CV – ND FF
8 cylindres en V à 90° 16 soupapes (2×2 ACT) – 2 996 cm3
260 ch à 7 500 tr/mn (86,78 ch/litre)
274 Nm à 3 500 tr/mn (96,80 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle
1 240 kilos (4,77 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR
jantes magnésium 15″ + pneus en 195/50 VR15 AV et 285/40 VR15 AR
0 à 100 km/h en ND; 250 km/h, km DA en ND

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Lamborghini Urraco 3000 Silhouette
Lamborghini
  • Nouvelle Lamborghini Huracan Sterrato À l’approche du dévoilement du premier super sport Lamborghini  » tout terrain  » à Art Basel à Miami Beach, Automobili Lamborghini célèbre le concept-car Huracán Sterrato, présenté en 2019 et utilisé comme base stylistique et technique pour le véhicule qui arrivera sur le marché en 2023. Conçu, dessiné et conçu pour explorer tous les terrains, ...
  • Automobili Lamborghini livre le tout dernier coupé Aventador LP 780-4 Ultimae Automobili Lamborghini livre le tout dernier coupé Aventador LP 780-4 Ultimae, ainsi que le NFT exclusif créé en collaboration avec Krista Kim et Steve Aoki, au collectionneur ayant remporté une vente aux enchères. L’Aventador Ultimae et un NFT 1 : 1 ont été créés en collaboration avec deux des artistes contemporains les plus emblématiques, Krista Kim ...
  • Nouvelle Lamborghini Huracán Sterrato Automobili Lamborghini est sur le point de présenter la nouvelle Huracán Sterrato : la première super voiture de sport conçue pour un plaisir de conduite maximal, même loin de l’asphalte, sur des surfaces meubles ou en terre, réinterprétant le concept même de sportivité et soulignant les principes de la marque : courageux, authentique et inattendu. Trois ...
  • Lamborghini Urraco 3000 Silhouette Depuis que Ferruccio Lamborghini a laissé les rennes de son entreprise en 1974 à René Leimer, c’est l’escalade des problèmes entre la crise pétrolière, une trésorerie en délicatesse et un marché américain qui se refuse à Sant’Agata. Et pire encore, la Lamborghini Countach est très demandée, mais l’usine n’arrive pas à les livrer et répondre ...
  • Lamborghini célèbre les Beatles dans Londres avec sa Lamborghini 400 GT 2+2 Lamborghini a entrepris une tournée londonienne très spéciale dans une Lamborghini 400 GT 2+2, des studios d’Abbey Road à Savile Row, en passant par de nombreuses rues célèbres. Ce voyage a contribué à définir le groupe le plus populaire et le plus influent du monde, les Beatles, auxquels Lamborghini rend hommage le jour du 60e ...
  • Clap de fin pour la Lamborghini Avantador qui termine aussi une ère du V12 atmosphérique Automobili Lamborghini cesse la production de l’Aventador : un dernier Aventador LP 780-4 Ultimae Roadster, dans une couleur spéciale bleu clair Ad Personam destinée au marché suisse, est le dernier Lamborghini V12 atmosphérique pur produit à Sant’Agata Bolognese, et marque la fin d’une époque. Dévoilé au Salon de l’automobile de Genève en 2011 sous le nom ...
  • Lamborghini Urraco – Silhouette – Jalpa – Guide Achat Dès le départ, Ferruccio Lamborghini avait pour idée d’étendre sa gamme de GT pour élargir sa cible de clients et être moins « élitiste ». Mais dans un premier temps les grosses GT ont pris le dessus et monopoliser attentions et investissements. Pourtant, notamment dans le cas du concept car Marzal, Gian Paolo Dallara, l’ingénieur en chef ...
  • Lamborghini revient sur la saga de la Lamborghini Murcielago En 2022, Lamborghini célèbre le V12 : le légendaire moteur 12 cylindres qui équipe ses modèles les plus emblématiques depuis près de 60 ans. Parmi ceux-ci figure le Murciélago, le modèle Lamborghini qui, lors de sa première apparition au salon de l’automobile de Francfort en septembre 2001, avait pour mission de faire entrer l’historique moteur ...
  • Lamborghini dévoile les premières informations sur son projet LMDh dans la catégorie Hypercar du championnat du monde d’endurance et au Mans Lamborghini Squadra Corse a dévoilé les premières spécifications techniques de son projet LMDh pour sa future aventure dans la catégorie Hypercar du Championnat du monde d’endurance de la FIA et dans la catégorie GTP du Championnat IMSA WeatherTech SportsCar. Conformément au règlement LMDh de l’Automobile Club de l’Ouest (ACO), de l’International Motor Sports Association (IMSA) et ...
  • Lamborghini Urraco P250/P250S Ferruccio Lamborghini l’avait imaginé dès le début de son aventure industrielle automobile : une gamme de GT d’exception certes, mais avec une offre « entrée de gamme » pour élargir la gamme en place (Miura, Espada, Jarama). Au salon de Turin 1970, Lamborghini dévoile ainsi sa nouvelle Lamborghini Urraco. Son design signé Bertone, est l’œuvre ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Lamborghini Urraco 3000 Silhouette, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.