Maserati Khasmin

Maserati Khasmin Tipo AM120 (1974)

Maserati Khasmin
1974 – 8 cyl. en V 16V
320 ch – 275 km/h
1 700 kg

Si la Maserati Bora regorge de qualités sportives, par sa définition de GT à moteur central arrière, elle perd un peu en polyvalence d’usage, surtout face aux GT à moteur avant qui rencontrent les faveurs d’une clientèle traditionnelle qui aime pouvoir jouir en toute circonstance de son pur sang mécanique. La Maserati Ghibli étant arrivée en bout de course (sa conception remonte au début des sixties), et la Maserti Indy devenant finalement assez vite démodée et anonyme, il est temps de repenser le haut de gamme des Grand Tourisme frappé du Trident de Modène. Toutes les planètes semblent alignées pour Giulio Alfiero l’ingénieur en chef de Maserati : un propriétaire Citroën depuis 1968 qui est solide et dispose de technologies d’avant-garde en matière de suspensions et d’hydraulique, la Carrozerria Bertone qui a certes laissé filé Giorgetto Giugiaro mais qui avec Marcello Gandini trouve un sacré souffle stylistique. C’est d’ailleurs Bertone qui a dégainé le premier en dévoilant au salon de Turin 1972 sa Maserati Khasmin. Une GT 2+2 à l’allure peu commune et moderne. Moteur V8 presque placé en postion centrale avant imposant ainsi la cabine rejeté vers l’arrière, et un long capot avec phares escamotables. Les flancs profitent d’un traitement très intéressant avec la reprise des formes de coques de bateau qui allège l’ensemble et donne une certaine élégance avec la sensation que la Khasmin flotte au-dessus de la route. Les jantes Campagnolo de 15 pouces en magnésium sont d’un dessin connu en interne, tandis que la lunette arrière reprend à son compte le principe déjà élaboré par Gandini pour la Lamborghini Espada : les blocs optiques sont noyés dans une vitre transparence permettant une meilleure rétrovision arrière doublée d’une élégance charmante… Chaque détail est pensé et soigné (pare-chocs, grilles d’aérations…) et la fonction et la forme sont en perpétuel accords, sans que l’un prenne le dessus sur l’autre. La Maserati Khasmin trouve ainsi le chic de revisiter le genre Grand Tourisme avec originalité et élégance. Une œuvre d’art à elle seule. Citroën et Maserati dévoile ainsi la version définitive en octobre 1973 au salon de Paris, début de la commercialisation de la Maserati Khasmin…

La Maserati Khasmin hérite d’une carrosserie dessinée par un Marcello Gandini (Bertone) particulièrement inspiré. Elégante, originale et sportive, la Khasmin joue les GT accomplie profitant des apports de Citroën en matière d’hydraulique pour adoucir les commandes. Et le sport dans tout ça ?…

Maserati Khasmin Tipo AM120 (1974)

Le V8 Maserati est ici dans son configuration 4,9 litres avec sa course plus longue de +4 mm. Il est repris à l’identique à la Maserati Ghibli SS. Voilà 320 ch à la clé et surtout un couple copieux de près de 500 Nm…

Le V8 à 90° qui est logé longitudinalement sous le long capot est repris aux Maserati Ghibli et Indy SS. Il dispose donc de la cylindrée de 4,9 litres par une augmentation de la course de 4 mm comparé au 4,7 litres. La distribution à deux doubles arbres à cames en tête (une paire par rangée de cylindres) est évoluée, et permet à ce V8 de respirer dans les tours, mais également de favoriser le remplissage à bas régime. Ainsi le couple de 480 Nm à 4 000 tr/mn est éloquent et confère une conduite très agréable et souple mécaniquement. La puissance maxi est étalonnée par Maserati à 320 ch à 5 500 tr/mn ce qui est un peu moins que sur les Ghibli SS (-10 ch). L’alimentation est confiée à quatre carburateurs Weber double corps 42 DCNF 41. L’échappement résonne fortement sur les sollicitations de la pédale de droite, tenant ainsi à rappeler que vous êtes bien en présence d’une Grand Tourisme transalpine. Puissante et disponible, la Maserati Khasmin doit concéder le revers de la médaille avec une consommation de carburant très conséquente. La boîte de vitesses est manuelle à 5 rapports et fournie par ZF avec un embrayage à simple disque. Une boîte automatique à 3 rapports Borg Warner peut être retenue en option. La Maserati Khasmin profite de son profil tendu pour fendre l’air à près de 280 km/h ! Les accélérations sont également dans le ton des GT supersportives contemporaines avec un 0 à 100 km/h en 5’’8 et la borne kilométrique en 26’’0. Un exploit serait-on tenté d’écrire, qui souligne encore plus la vigueur du V8 Maserati, car avec 1,7 tonnes sur la bascule, la Maserati Khasmin est une Grand Tourisme lourde. Côtés dessous, nous sommes très éloignés des structures à tubes comme la Maserati Birdcage de course signée également Giulio Alfieri. Désormais c’est une (moderne) structure monocoque acier autoporteuse qui reçoit groupe motopropulseur et trains roulants. Ces derniers sont particulièrement évolués avec des doubles triangulations superposés et quatre roues indépendantes. Amortisseurs télescopiques et barres antiroulis se chargent de maintenir la Khasmin sur ses appuis, sans pour autant sacrifier le confort qui reste excellent en toutes circonstances. La direction à crémaillère est assistée du système DIRAVI Citroën. Une incursion de l’hydraulique de la firme aux chevrons que l’on trouve également dans l’assistance de freinage des quatre disques ventilés. Résultat, chaque sollicitation de son conducteur sur la pédale de frein doit s’opérer avec une certaine habileté et précision sous peine de se retrouver le nez dans le pare-brise comme sur la Citroën SM Maserati ou la Citroën DS. Au moins doit-on reconnaître que l’hydraulique apporte une douceur de manipulation et fonctionnement très agréable et qualitative. Les jantes en magnésium sont montées en pneumatiques de 215/70 VR15 aux quatre coins. Très équilibrée de comportement, la Maserati Khasmin est la reine des « autostrada » et se joue des grandes enfilades. Rouler dans les autostrada dans les passages couverts dans

Maserati Khasmin Tipo AM120 (1974)

La Maserati Khasmin est plus à son aise dans les grandes courbes des autoroutes que dans les enchaînements serrés. Le poids élevé de 1 700 kg n’aide pas dans ce domaine. L’équilibre général est excellent !

le nord de l’Italie le long de la côte est un instant d’intense plaisir d’épicurien, entre vitesse, le son du V8 résonnant sur les parois et la tenue de route imperturbable. Evidemment, dès que vous attaquez le réseau secondaire, le poids se fait sentir et la Khasmin sousvire plus et est peu agile. On ne peut pas tout avoir… D’ailleurs, le traitement intérieur confirme la vocation de Grand Tourisme rapide et luxueuse plus que de supersportive. La planche de bord est ultra complète, mais peu gratifiante au regard, tandis que l’équipement de série pléthorique. Et la finition est particulièrement soignée dans ses moindres détails, à l’image du (petit) coffre entière moquetté et à la vue de tous. La Maserati Khasmin soigne son élégance et son art de rouler dans ses moindres détails, et c’est sa force première…

Notre avis
emoticonVoilà une offre intéressante et un peu décalée. Moins sportive qu’une Ferrari, moins outrancière qu’une Lamborghini, moins bourgeoise qu’une Aston-Martin et moins roturière qu’une Chevrolet Corvette, la Maserati Khasmin se propose de tenter l’art de la synthèse. Un exercice toujours périlleux dans lequel elle s’en sort avec les honneurs. Sa plastique superbe et le soin apporté à sa conception plaident en sa faveur. Dommage que le poids soit si élevé, et que sa tenue de route la cantonne aux grandes escapades. Pour le reste c’est du tout bon, avec un charme et du caractère…

Autres versions :
Maserati Khasmin

Les Rivales :
GT Super Sport 1970, 1974

  • de Tomaso Pantera GTS Depuis 1971, Alejandro de Tomaso a réussi son impossible pari ! Tenir la dragée haute à Ferrari, Maserati et Lamborghini. Rien que ça… Il faut avouer que son entregent et ses idées fixes lui ont permis de construire les premiers jalons avec la de Tomaso Mangusta et de lui ouvrir les portes de Ford. Il profite de la lancée du programme Ford Total Performance (qui conduit Ford à remporter les 24 Heures du Mans avec la Ford GT 40 et ...
  • Lancia Stratos Stradale A l’automne 70 au Salon de Turin Bertone va une nouvelle fois créer une onde de choc. Avec son designer vedette, Marcello Gandini, déjà auteur de la Lamborghini Miura (entre autres), le carrossier italien va dévoiler son concept car Lancia Strato’s Zero. Ligne en coin chère au carrossier italien, moteur V4 Lancia en position centrale arrière, tout concours à capter l’attention et le regard. Ce qui n’a pas échappé au patron de Lancia, à commencer par Ugo Gobatto qui décide ...
  • Maserati Bora 4L7 L’ingénieur en chef de Maserati, le célèbre Giulio Alfieri, s’est lancé un défi à la fin des années 60. Concevoir une nouvelle GT à moteur central arrière, mais avec pour obsession le maintien de l’esprit Grand Tourisme : à savoir un minimum de confort et de luxe. Une démarche qui est initiée alors en pleine période Citroën puisque la firme du Quai de Javel a racheté Maserati en 1968. La Maserati Bora est ainsi développée sous le patronage de Citroën ...
  • Maserati Khasmin Maserati Khasmin Si la Maserati Bora regorge de qualités sportives, par sa définition de GT à moteur central arrière, elle perd un peu en polyvalence d’usage, surtout face aux GT à moteur avant qui rencontrent les faveurs d’une clientèle traditionnelle qui aime pouvoir jouir en toute circonstance de son pur sang mécanique. La Maserati Ghibli étant arrivée en bout de course (sa conception remonte au début des sixties), et la Maserti Indy devenant finalement assez vite démodée et anonyme, il est temps ...

Avant d’acheter
La Maserati Khasmin a été produite à 435 exemplaires entre 1974 et 1982. Bien moins couronné de succès que la Ghibli, la Maserati Khasmin est logiquement très rare dans les annonces. Si le V8 est réputé fiable et robuste (merci la distribution par chaînes) l’entretien doit être régulier et l’œuvre de spécialistes réputés et connaisseurs du modèle. Les coûts d’entretien restent élevés. Dans les faiblesses d’usage à vérifier on note en priorité l’état de la carrosserie, la corrosion faisant des ravages sur ces belles GT italiennes, tandis que l’état du pont arrière (écouter les sifflements) doit être parfait. L’électricité peut jouer des siennes, comme souvent sur ce type d’auto. Et l’hydraulique Citroën doit être en parfait état et entretenu, sinon c’est la bérézina financière… D’une manière générale, on achète pus un entretien suivi et régulier avec un historique limpide plus qu’une automobile, tant les mauvaises surprises et frais de remise en état seront ruineux. Attention également, les pièces de rechange ne sont pas faciles à trouver. Enfin, les trains roulants peuvent souffrir du poids (silent-blocs) et il faut également surveiller leur état avant achat. Sous des allures de bonne GT bien élevée et élégante, la Maserati Khasmin n’en demeure pas moins un GT de luxe à l’instar des Ferrari, Lamborghini et Aston-Martin et réclame les mêmes attentions et égards monétaires pour vivre avec dans son garage… Bon à savoir avant de s’emballer.

Mots clés : Maserati | Khasmin | 4L9 | Tipo AM120 | V8 | GT | Grand Tourisme | Coupé | Coupé Sport | Modène | Italie | MASERATI KHASMIN TIPO AM120 | GRAND TOURISME | COUPE SPORT

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS


TOP Performances ! ǀ Confort ǀ Tenue de route ǀ Equilibre de comportement ǀ Souplesse moteur ǀ Filtration des trains roulants ǀ Design exquis et innovant ǀ Qualité de finition ǀ Equipement ǀ Aspects pratiques préservés ǀ Freinage ǀ Agrément de conduite exceptionnel ǀ Position de conduite FLOP Poids ! ǀ Consommation ǀ Ergonomie du poste de certaines commandes ǀ Endurance des freins en usage intensif ǀ Agilité dans les lacets ǀ Prix ǀ Coffre ǀ Dosage délicat de la pédale de frein

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Maserati
Khasmin
1974
28 CV – ND FF
8 cylindres en V 16 soupapes (2×2 ACT) – 4 930 cm3
320 ch à 5 500 tr/mn (64,91 ch/litre)
480 Nm à 4 000 tr/mn (97,36 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 ZF manuelle (BV3 Automatique Borg Warner en option)
1 700 kilos (5,31 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR
jantes magnésium 15″ + pneus en 215/70 VR15 AV et 215/70 VR15 AR
0 à 100 km/h en 5’’8; 275 km/h, km DA en 26’’0

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Maserati Khasmin
« 1 de 2 »
Maserati
  • Nouvelle Maserati GranTurismo 100% électrique photographiée dans les rues de Modèle The first prototype of the new Maserati GranTurismo was driven out of the Maserati Innovation Lab and was photographed on the streets of Modena. The new Maserati GranTurismo will be the Brand’s first car to adopt a100% electric solution. Ahead of the launch of the new model, the prototype cars are currently undergoing a period of intensive ...
  • Maserati célèbre les 60 ans de la victoire au Nürbürgring de sa légendaire Maserati Tipo 61 Birdcage Le 28 mai, Maserati célèbre un anniversaire important : il y a exactement 60 ans, la Tipo 61 remportait une victoire éclatante lors de la septième édition des 1 000 kilomètres du Nürburgring, la grande classique d’endurance organisée sur la Nordschleife en Allemagne, qui a atteint l’apogée de sa splendeur et de sa popularité ces ...
  • Nouvelles Maserati Ghibli F Tributo Special Edition et Levante F Tributo Special Edition Des sports mécaniques dans ses gènes, une puissance ancrée dans l’esprit de la compétition pure, des victoires sans précédent et des réalisations inégalées, Maserati célèbre son passé de course avec l’édition spéciale F Tributo. Les débuts de Maserati en course ont eu lieu il y a exactement 95 ans ; c’est le 25 avril 1926 que ...
  • Maserati Quattroporte Mk4 Evoluzione V8 3L2 Biturbo Pas toujours facile de suivre la généalogie des Biturbo au sein de la firme au trident. Alejandro de Tomaso, propriétaire et aux commandes de la firme depuis 1975, cultive l’art des poupées russes avec sa saga Biturbo initiée en 1983. Il n’a eu de cesse de brouiller les cartes en multipliant les déclinaisons sur la ...
  • Maserati revient sur la Maserati Bora qui fête ses 50 ans Maserati célèbre la Bora, la première voiture routière à moteur arrière central de l’histoire de la Marque, tout comme la MC20 est le premier véhicule à moteur arrière central de la nouvelle ère. Le vent de la Maserati Bora traverse 50 ans d’histoire et marque l’aube d’une nouvelle phase pour la Marque : tous les nouveaux ...
  • Maserati Spyder 4200 V8 La Maserati 3200 GT, conçue sous l’égide de Ferrari, a remis la firme au trident en 1998 sur le chemin de la réussite et de la prospérité. Design étincelant de Giorgietto Giugiaro (Ital Design), finition intérieure soignée et haut de gamme, performances élevées avec des manières civilisées, tout a été remis en question pour faire ...
  • Maserati revient sur Maria Teresa de Filippis la première femme à se qualifier pour un Grand Prix de Formule 1 au volant d’une Maserati 250F Maria Teresa de Filippis a été la première femme à se qualifier pour un Grand Prix de Formule 1, au volant d’une Maserati 250F. C’est une histoire de passion et d’audace et c’est pour cette raison que Maserati célèbre ses réalisations à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars. Maria Teresa de ...
  • Maserati fête les 70 ans de sa Maserati A6G 2000 Partir des racines de Maserati pour planifier son avenir : les valeurs d’exclusivité, de design unique et d’ADN 100% italien des voitures du passé sont aujourd’hui renouvelées dans les modèles qui marquent la nouvelle ère de la marque. C’est dans cet esprit que Maserati célèbre le 70e anniversaire de l’A6G 2000. La première A6G 2000, une ...
  • Maserati GranTurismo – Guide Achat La Maserati Coupé avait redonné des couleurs au Trident. En réalité, c’est la Maserati 3200 GT, dessinée par Giugiaro qui dès 1998 avait soufflé un vent nouveau apportant rigueur, modernité et glamour élégant. Depuis, Ferrari a pris le pouvoir pleinement partageant son savoir-faire technologique (moteur V8 et boîte Cambiocorsa appelée F1 à Maranello) pour que ...
  • Nouvelle Maserati MC20 élue Car of the Year en Chine pour 2020 Le prix très attendu de la « Voiture chinoise de l’année 2021 » a été officiellement annoncé hier à Guangzhou. Suivis de près par les initiés de l’industrie et les consommateurs, ces prix visent à promouvoir l’amélioration continue de l’industrie et du marché automobile chinois. Les prix de la Voiture chinoise de l’année 2021 ont été sélectionnés ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. Ferrari, Porsche, Lamborghini, Aston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (Lotus, BMW,Mercedes-Benz, Audi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTI, R8 Gordini, VW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Maserati Khasmin, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.