Maserati 228 Biturbo

maserati-228-15

Maserati 228 Biturbo
1986 – 6 cyl. en V 18V Biturbo
225 ch – 235 km/h
1 240 kg

Les Maserati Biturbo ont connu moult variantes : berlines, coupés et spyders. Mais dans cette généalogie complexe, à l’image de son patron d’alors, Alejandro de Tomaso, un coupé va vite être la grande oubliée : la Maserati 228. Basée sur la berline Biturbo, mais dotée d’une carrosserie de coupé cossu, la Maserati 228 reçoit le « gros » V6 2,8 litres biturbo. Plus de couple, un tempérament toujours bouillant mais dans une ambiance de luxe baroque à nulle autre pareille…

Gros V6 biturbo et empattement de berline pour un coupé peu commun : la Maserati 228…

Etrennant l’inédit V6 2,8 litres, la 228 adopte la « méthode » Biturbo : 2 (petits) turbos IHI, 2 échangeurs air/air (un par turbo), 3 soupapes par cylindres (deux d’admission et une d’échappement). Plus gros, ce V6 réduit son rapport ch/l retombant sous les 100 ch/l pour une meilleure fiabilité et confort : 225 ch à 5 500 tr/mn et 384 Nm à 3 500 tr/mn. En carbu la 228 développait 250 ch, mais finalement la plupart des marchés (dont la France) était dotée de l’ »iniezionze » (Injection) Marelli-Weber. Avec sa boîte ZF mécanique à 5 rapports, Maserati annonçait alors des performances de choix avec un 0 à 100 km/h en 5″6; 235 km/h et km DA en 26″3. Avec sa coque autoporteuse, la Maserati 228 reçoit le schéma de suspensions des Biturbo : McPherson AV et bras indépendants fixés à une traverse ancrée à la coque par des éléments flexibles AR. Barres antiroulis, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs à gaz Bilstein complètent ce dispositif. Le différentiel autobloquant est là pour canaliser la motricité des roues AR. Direction à crémaillère tandis que les freins à disques ventilés AV et pleins AR pincés par des étriers flottants. Les jantes alu de 15 pouces sont chaussées de pneus 205/55 VR 15 AV et 225/50 VR15 AR. L’habitacle est un hymne au luxe selon de Tomaso : cuir intégral plissé, boiseries, volant quatre branches, équipement et instrumentation complets… A noter des places AR plus spacieuses et accessibles. Equipement riche et complet… heureusement à ce tarif !

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteLa Maserati 228 véhicule un style décalé dans un concept qui ne l’est pas moins ! Jouant plus la carte du luxe et de l’habitabilité, venant chasser sur les terres des Mercedes 560 SEC et BMW 635 CSi, mais conservant une mécanique biturbo aussi bouillante que performante, la Maserati 228 étonne et met à mal son comportement routier pas exempt de tout reproche. Une genèse difficile, et une carrière fort discrète dans la saga des Maserati Biturbo, la Maserati 228 est le numéro qu’il convient de découvrir…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alpina B7 Turbo Coupé E24 Depuis les années 60, à Buchloe, fief d’Alpina, on se fait fort de donner du tonus aux BMW. La BMW série 6 (E24), n’échappe pas à cette tradition et profite même d’une déclinaison exceptionnelle : l’Alpina B7 Turbo de 300 ch. Chez BMW Motorsport, la M635 CSi, quelques années plus tard, a préféré une solution atmo, mais Alpina fait confiance au turbo pour rester fidèle à l’état d’esprit maison : souplesse et performances. L’esthétique, si réussie du coupé série 6 ...
  • BMW 635 CSi E24 1982 En juillet 1982, BMW revoit quelques détails sur son coupé série 6 (E24). Anciennement basé sur la Série 5 E12, c’est désormais la série 5 E28 qui sert de donneuse d’organes. Le 6 en ligne est ainsi légèrement revu dans sa partie haute mais conserve les mêmes prestations. L’esthétique est légèrement revue, notamment sa poupe, s’inspirant des détails de la nouvelle Série 5. On notera également le train AR repris à la berline à succès de Münich… Avec son 3,5 litres ...
  • BMW M635 CSi E24 En 1984, BMW dévoile un coupé 635 CSI qui sort de ses ateliers Motorsport. Pas de doute, la BMW M635 CSI (baptisée aussi M6 aux USA) annonce fièrement la couleur du sport avec une présentation tapageuse : spoiler AV proéminent, passages d’ailes, becquet de malle AR plat, jantes TRX… Le capot abrite le 3,5 litres qui officiait déjà dans la BMW M1. Un moteur de supercar dans une GT ? Presque ça, tandis que le châssis profite de toutes les ...
  • Ferrari 412 Classique parmi les classiques de Maranello, la saga des Ferrari 2+2 nées « 365 » en 1972 (déjà !) est devenue « 400 » avec un V12 en évolution, puis adopte l’injection pour satisfaire aux normes antipollutions américaines en 1979. Seulement au passage la belle GT italienne doit sacrifier 30 ch de sa puissance. Sacrilège ?!… Avec l’arrivée de la sculpturale Ferrari Testarossa dans la gamme, la Ferrari 400i semble d’un autre temps. Pour autant, le dessin de Pininfarina de ...
  • Maserati 228 Biturbo Les Maserati Biturbo ont connu moult variantes : berlines, coupés et spyders. Mais dans cette généalogie complexe, à l’image de son patron d’alors, Alejandro de Tomaso, un coupé va vite être la grande oubliée : la Maserati 228. Basée sur la berline Biturbo, mais dotée d’une carrosserie de coupé cossu, la Maserati 228 reçoit le « gros » V6 2,8 litres biturbo. Plus de couple, un tempérament toujours bouillant mais dans une ambiance de luxe baroque à nulle autre pareille… Gros ...

Avant d’acheter
Peu répandue dans l’hexagone, et pour cause (à ce prix de vente frisant les 500 000 FF !), la Maserati 228 traîne derrière elle l’image sulfureuse de la saga tumultueuse et passionnante des Maserati Biturbo. Alors ? Pas de fumée sans feu dit-on, mais surtout les Maserati 228 sont des sportives dotées de mécaniques exceptionnelles et précises qui ne supportent pas l’à peu près. Révisions très régulières avec huile de très haute qualité, distribution à vérifier régulièrement,… Et comme si cela ne suffit pas, le réseau officiel Maserati-Ferrari ne sera pas particulièrement ravi de vous accueillir, ne connaissant pas réellement ce modèle de l’ère pré-Ferrari. Du coup, seuls quelques rares spécialistes avertis et passionnés peuvent vous entretenir votre Maserati 228 avec sérieux. La disponibilité des pièces spécifiques n’est également pas toujours la première force des Maserati 228 ce qui complique la recherche des pièces et augmente les tarifs. Enfin, il faut avoir conscience que posséder une 228 est avant tout un choix personnel qui oblige souvent à prévoir un budget entretien et réparation vite supérieur à la valeur vénale de l’auto. Toujours bon à savoir avant de craquer.

Mots clés : Maserati | 228 | Biturbo | V6 | 2+2 | Modène | Italie | MASERATI | 228 BITURBO | Coupé Sport

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

 

TOP V6 chaud bouillant ! | Performances ! | Luxe original | Equipement de série | Fiabilité et finition en progrès | Habitabilité FLOP Entretien coûteux et exigeant | Image ? | Poids | Freinage | Direction démultipliée et légère | Comportement à la limite

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Maserati
228 (Biturbo)
1986
12 CV – 441 920 FF
6 cylindres en V, 18 soupapes (2×2 ACT) – 2 790 cm3
225 ch à 5 500 tr/mn (80,64 ch/litre)
384 Nm à 3 500 tr/mn (137,69 Nm/litre)
2 turbocompresseurs IHI (Ø ND bars) + échangeurs air/air
propulsion + BV5 manuelle + autobloquant
1 240 kilos (5,51 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 15″ + pneus en 205/50 VR15 AV et 225/50 VR15 AR
0 à 100 km/h en 5″6; 235 km/h, km DA en 26″3

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Maserati 228 Biturbo
  • Maserati Biturbo Coupé – Guide Achat Après une période des plus sombres pour Maserati (cession de Citroën, dépôt de bilan), c’est l’avisé Alejandro de Tomaso qui rachète en 1975 Maserati pour une somme finalement modique tout en se faisant aider par l’état Italien. Faisant du neuf avec l’existant, il lance la conception de la Maserati Biturbo. Présentée en septembre 1981, elle ...
  • Maserati 222.4v Biturbo Fort du succès (d’estime !) de la Maserati Racing, Maserati avait dans sa manche développé de concert son pendant à moteur V6 2,8 litres biturbo 24 soupapes. Finalement, le rafraîchissement de la gamme Maserati Biturbo suit la même architecture à deux têtes qu’auparavant avec un V6 deux litres pour le marché italien afin de satisfaire ...
  • Maserati Ghibli II 2L0 Après la tonitruante mais élitiste Shamal, Maserati poursuit le développement de sa gamme Biturbo en dévoilant au salon de Turin 1992 sa nouvelle Maserati Ghibli II. Reprenant l’illustre patronyme de la GT des années 60-70, c’est néanmoins sur la base des carrosseries des Biturbo qu’est basée la nouvelle Ghibli. C’est comme de coutume dans la ...
  • Maserati Shamal Maserati sous l’égide d’Alejandro de Tomaso connait des hauts et des bas depuis sa reprise. Toute la stratégie initiale a été misée sur la Maserati Biturbo dont la vocation initiale était de concurrencer notamment BMW. Mais le sémillant argentin a de la suite dans les idées et affiche des ambitions d’expansion. Ainsi, coup sur coup, ...
  • Maserati Ghibli Tipo 115M Au salon de Turin 1966, c’est l’effervescence sur le stand Maserati ! La firme au trident sous les destinées de la famille Orsi, poursuit le développement de sa gamme Tourisme avec sa nouvelle Ghibli. Un patronyme qui reprend le nom d’un vent chaud du désert égyptien qui en dit long sur les prétentions de la ...
  • Maserati 2.24v Facelift Biturbo La très exclusive Maserati Racing a ouvert la voie en s’inspirant des codes stylistiques de la Maserati Shamal. Marcello Gandini est toujours à la table à dessin avec un budget des plus serrés. Pas étonnant donc de constater une réelle similitude d’une Maserati « Biturbo » à l’autre qui passe entre ses griffes. Si la ...
  • Maserati 222 SE Biturbo Depuis 1988, la gamme Biturbo est dénommée 222 comme pour chasser la mauvaise réputation qui colle au patronyme Biturbo. C’est Marcello Gandini qui avait alors eu le privilège de retoucher (très ! trop ?) subtilement le trait de Pierangelo Andreani qui commence à accuser le poids des années. Avec la sortie de la Maserati 2.24v ...
  • Maserati Biturbo Si Maserati a pris le temps ! Après avoir essuyé une pluie de critiques la Biturbo II depuis 1985 est améliorée sur de nombreux points de fiabilité et de tenue de route. Il était temps, mais elle conserve alors encore son antique alimentation par carburateurs. Il aura fallu attendre encore une année supplémentaire pour que Alejandro ...
  • Maserati 420 Si Biturbo En 1983, de Tomaso et son designer attitré Andreani eurent l’idée de rallonger la Biturbo pour la transformer en berline avec la 425. Basée sur un empattement allongé à 2,6 mètres. Ajoutez-y deux portes arrière, une malle allongée portant la longueur hors tout à 4,4 mètres, et vous obtenez ainsi une berline racée, inspirée par ...
  • Maserati 2.24v Biturbo Maintenant que les errements de jeunesse de la saga Biturbo semble de l’histoire ancienne, Maserati sous l’égide d’Alejandro de Tomaso est prêt à aller de l’avant côté sport et performances. Et c’est la 222 avec sa petite cylindrée favorable à la fiscalité italienne dissuasive au-delà de 2 litres qui va évoluer en adoptant 24 soupapes. ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.0/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 6 votes)
Maserati 228 Biturbo, 8.0 out of 10 based on 6 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.