Mercedes-Benz 420 SEC W126

Mercedes-Benz 420 SEC W126

Mercedes-Benz 420 SEC W126
1985 – 8 cyl. en V 16V
218 ch – 218 km/h
1 600 kg

Depuis 1981, Mercedes-Benz a remis les pendules à l’heure dans le monde du coupé bourgeois et racé. Si la génération précédente (W107) ne manquait pas d’atout, son destin partagé avec le Mercedes-Benz SL lui imposait une plateforme raccourcie et un design certes original, mais moins élégant que les coupés S du passé. Les coupés SEC basés sur la berline S W126 reprennent donc la tradition d’un coupé 4 places confortable, mais à la ligne élancée et statutaire. Bruno Sacco responsable du design de Mercedes-Benz et son équipe ont donc repris comme base la plateforme de la berline Classe S mais avec un empattement raccourci de -2,3 cm. L’aveu de réaliser une carrosserie plus aérodynamique est concrétisé par un Cx de 0,34. Preuve qu’on peut réaliser une belle auto qui est également efficace en aérodynamique. Pour 1985, Mercedes-Benz revoit légèrement sa copie sur l’ensemble de la gamme S W126, berlines et coupés, avec un subtil facelift. Pas de révolution, mais de nombreux détails qui rendent la ligne plus fluide et plus moderne, tout en améliorant l’aérodynamique. Ainsi les jupes descendent plus bas (gain de 30% de portance à l’avant et amélioration de la stabilité à grande vitesse), les protections latérales sont lisses et plus imposantes et les jantes sont redessinées en passant de 14 à 15 pouces. Et cerise sur le gâteau, la gamme SEC adopte de nouvelles motorisations, toujours exclusivement en V8, avec comme nouvelle entrée de gamme un 4,2 litres qui donne ainsi sa nouvelle appellation : Mercedes-Benz 420 SEC (W126). Extérieurement, peu de signes distinctifs entre les différentes versions, et la 420 SEC conserve donc tous les détails luxueux de ses aînées à commencer par les touches de chromes autour des vitrages, ou surplombant les feux arrière striés.

 

La Mercedes-Benz 420 SEC W126 joue les accessits à la gamme des coupés Classe S pour 1985. Une nouveauté justifiée pour mieux digérer l’introduction du catalyseur. Pour rester performante, les coupés SEC prennent donc de la cylindrée pour un agrément au diapason de leur style élégant…

Mercedes-Benz 420 SEC W126

La Mercedes-Benz 420 SEC W126 profite des dernières modifications mécanique. Le V8 prend de la cylindrée pour mieux digérer les normes antipollution.

Le moteur V8 M116 à 90° est toujours de la partie, mais sa cylindrée évolue pour passer de 3,8 litres à 4,2 litres. Un choix délibéré des motoristes allemands car l’introduction du catalyseur sur les gros V8 atmosphériques peuvent entraîner jusqu’à 20% de perte de puissance. Et comme Mercedes-Benz ne souhaite pas avoir recours à la suralimentation, pas d’autre choix que d’accroître la cylindrée. C’est l’alésage qui a été retouché passant de 88 mm à 92 mm. Placé en position longitudinale avant, ce V8 est de type tout alu (bloc et culasses) et dispose d’une distribution à un arbre à cames en tête par rangée de cylindres. Son alimentation est assurée par une injection à commande mécanique KE-Jetronic Bosch. La puissance passe ainsi à 218 ch à 5 200 tr/mn (+14 ch par rapport au 380 SEC) et son couple à 330 Nm à 3 750 tr/mn (+16 Nm). Voilà qui permet à la Mercedes-Benz 420 SEC de profiter d’une sacrée réserve de puissance en usage courant. Idéalement marié avec l’excellente boîte automatique Mercedes à 4 rapports, on regrette néanmoins l’absence de choix pour obtenir une boîte manuelle. C’est ainsi, chez Mercedes-Benz tous les V8 sont exclusivement associés à la boîte auto. Un parti-pris qui se justifie tant l’agrément de conduite est remarquable, mais on aurait aimé avoir le choix comme chez BMW par exemple. Les performances sont déjà de très haut niveau avec une vitesse maxi qui firte avec les 220 km/h tandis que les accélérations sont énergiques (0 à 100 km/h en 7’’8; km DA en 28“3) malgré la masse à embarquer (1 600 kg). Un différentiel autobloquant taré à 35% peut améliorer la motricité mais est uniquement disponible en option. Toujours caisse autoporteuse en acier, les suspensions sont greffées dessus. Le train avant est à bras superposés (supérieur en alu et inférieur en acier) et dispose d’un système anti-plongé et d’un déport nul. Des triangles obliques constituent l’essieu arrière qui n’est toujours pas à cinq bras comme sur les „petites“ Mercedes-Benz W201 et W124. Une barre antiroulis se charge de contenir les mouvements de caisse dans les courbes. La direction à recirculation de billes est assistée hydrauliquement et offre comme de coutume chez Mercedes-Benz un sacré rayon de braquage, bien pratique dans les manoeuvres serrées. Avec les nouvelles jantes de 15 pouces (montées en pneumatiques de 205/65 VR15 AV et AR), Mercedes-Benz a pu loger des freins plus épais, à quatre disques (ventilés avant) et complétés de l’ABS de série. Puissant et endurant, il ne faut pas les imaginer indestructible si l’envie vous prenait d’attaquer en montagne sur route sinueuses. Car la Mercedes-Benz 420 SEC (W126) conserve une certaine tenue, et si son efficacité est remarquable, il faut néanmoins conserver à l’esprit son gabarit imposant (près de 5 mètres de long) et son poids élevé. Ni GTI, ni coupé sportif, son credo reste à jamais l’esprit Grand Tourisme très rapide. Un

Mercedes-Benz 420 SEC W126

La Mercedes-Benz 420 SEC W126 excelle dans l’art du Grand Tourisme rapide. Véloce, mais confortable, ce coupé allemand est une ode au voyage…

domaine dans lequel le coupé allemand est passé maître, le tout dans un niveau de confort exceptionnel. Il faut avouer que tout concourt dans l’habitacle à mettre ses quatre occupants à l’aise (même si les places arrière sont un peu étroite pour l’espace aux jambes). Tout est cossu, ergonomiqiue et bien pensé. Si vous recherchez le charme d’une italienne ou l’excentricité chaleureuse d’une anglaise, vous serez déçu. Si vous aimez lorsque tout à est sa bonne place et bien fini, votre séant est pile sur le bon siège. Sellerie velours ou cuir au choix du client pour le même prix, boiseries, la Mercedes-Benz 420 SEC est construite pour durer. La liste des équipements de série est déjà fort complète, mais on dénombre encore beaucoup d’options possibles gonflant à chaque ligne supplémentaire un prix déjà très onéreux et élitiste. Enfin, notons les 505 dm3 du coffre qui autorise de voyager loin sans avoir à choisir les vêtements qu’on emporte…

Notre avis
emoticonMercedes-Benz a revu en détail sa gamme Classe S, coupés SEC compris. Si au premier abord toutes les nouveautés sont subtiles, il faut souligner que le V8 4,2 litres joue les entrées de gammes avec un réel talent et démontre tout son intérêt. Pour moins cher que les coupés 500 et 560 SEC, au prix il est vrai de performances moindres, vous pouvez rouler dans une des meilleures autos de la planète si vous aimez le style grand tourisme noble et rapide. Moins sport que les Porsche, BMW ou Ferrari, mais plus dynamique d’une Jaguar XJ-S, la Mercedes-Benz 420 SEC W126 est certainement ce qui se fait de mieux en la matière, à la condition de pouvoir y mettre le prix.

Autres versions :
Mercedes-Benz S Coupé SEC W126

Les Rivales :
GT Luxe Sport 1980, 1985

  • Alpina B7 Turbo Coupé E24 Depuis les années 60, à Buchloe, fief d’Alpina, on se fait fort de donner du tonus aux BMW. La BMW série 6 (E24), n’échappe pas à cette tradition et profite même d’une déclinaison exceptionnelle : l’Alpina B7 Turbo de 300 ch. Chez BMW Motorsport, la M635 CSi, quelques années plus tard, a préféré une solution ...
  • BMW 635 CSi E24 1982 En juillet 1982, BMW revoit quelques détails sur son coupé série 6 (E24). Anciennement basé sur la Série 5 E12, c’est désormais la série 5 E28 qui sert de donneuse d’organes. Le 6 en ligne est ainsi légèrement revu dans sa partie haute mais conserve les mêmes prestations. L’esthétique est légèrement revue, notamment sa poupe, ...
  • BMW M635 CSi E24 En 1984, BMW dévoile un coupé 635 CSI qui sort de ses ateliers Motorsport. Pas de doute, la BMW M635 CSI (baptisée aussi M6 aux USA) annonce fièrement la couleur du sport avec une présentation tapageuse : spoiler AV proéminent, passages d’ailes, becquet de malle AR plat, jantes TRX… Le capot abrite le 3,5 litres ...
  • Ferrari 412 Classique parmi les classiques de Maranello, la saga des Ferrari 2+2 nées « 365 » en 1972 (déjà !) est devenue « 400 » avec un V12 en évolution, puis adopte l’injection pour satisfaire aux normes antipollutions américaines en 1979. Seulement au passage la belle GT italienne doit sacrifier 30 ch de sa puissance. Sacrilège ...
  • Mercedes-Benz 420 SEC W126 Mercedes-Benz 420 SEC W126Depuis 1981, Mercedes-Benz a remis les pendules à l’heure dans le monde du coupé bourgeois et racé. Si la génération précédente (W107) ne manquait pas d’atout, son destin partagé avec le Mercedes-Benz SL lui imposait une plateforme raccourcie et un design certes original, mais moins élégant que les coupés S du passé. Les coupés SEC ...
  • Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126 Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126Fort de ses premières réalisations réussies sur la base des berlines et coupé Classe S W126, AMG persiste et signe avec une évolution supplémentaire pour la Mercedes-Benz 500 SEC W126 qui rappelons-le est équipée d’origine d’un V8 de 5 litres développant 231 ch. AMG pousse le bouchon toujours plus loin, et pour aller chercher toujours ...
  • Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126 Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126Chez AMG, dans les locaux d’Affalterbach, la passion des voitures surplombées d’une étoile n’est pas qu’une simple image. Depuis les années 60, messieurs Melcher et Aufrecht s’escriment à transformer les notables Mercedes-Benz en voiture de sport, sans pour autant sacrifier les qualités intrinsèques de la marque allemande de Stuttgart. Les coupés SEC W126 présentés en ...
  • Mercedes-Benz 500 SEC W126 Après un coupé SLC controversé sur sa plastique, Mercedes-Benz profite de la sortie de sa limousine Classe S W126 pour en extrapoler un coupé aux lignes élégantes et très équilibrées dans la même veine que son ancêtre des années 60 et 70 dessinée alors par Paul Bracq. Outre le « petit » V8 3,8 litres ...

Avant d’acheter
Sacrée réussite que cette génération de coupés SEC frappés de l’étoile dans la calandre ! Entre 1981 et 1991 se sont 74 060 exemplaires qui ont été produits. A décomposer comme suit avec 11 267 ex de 380 SEC (81-85), 3 680 ex de 420 SEC (85-91), 30 184 ex de 500 SEC (81-91) et 28 929 ex de 560 SEC (85-91). La bonne nouvelle est que les coupés SEC profitent d’une large diffusion et sont donc présentes en nombre dans les petites annonces. Pas de précipitation, il convient de prendre son temps. Dans le cas de la Mercedes-Benz 420 SEC W126 qui nous intéresse ici, c’est le modèle le moins répandu et souvent oublié. Comme toutes les Mercedes-Benz des années 80, la robustesse est une de leur grande force. Finitions exemplaires, qualité des matériaux, « surdimensionnement » de nombreux éléments mécaniques, V8 tournant à des rotations dignes des rythmes américains… les coupés SEC présentent sur le papier tout de la compagne idéale. Seulement voilà, l’entretien reste onéreux, tout comme le prix des pièces de rechange et il faut s’assurer que l’exemplaire convoité a reçu un entretien régulier dans le réseau portant l’étoile sur le devanture, ou à défaut chez un spécialiste reconnu qui connaît et sait comment entretenir et réparer ces coupés allemands. La distribution des V8 est assurée par des chaînes, donc solides mais à tendre régulièrement. La vidange est à réaliser tous les ans ou tous les 10 000 km, tandis que le remplacement de tous les filtres intervient tous les 20 000 km. La boîte automatique est à vidanger aux intervalles préconisés avec remplacement des filtres. Elle doit présenter un état de fonctionnement impeccable et sans heurt. La carrosserie peut souffrir quelque peu de corrosion (tour de vitres, coffre et ailes arrière). Le poids élevé de l’auto fait vite souffrir silent-blocs, rotules et barres stabilisatrices. A vérifier en essai (si pas de bruits suspects). Enfin sachez que ces modèles n’aiment pas trop l’inactivité prolongée (système d’injection) et il convient de rouler souvent avec pour en profiter pleinement. D’une manière générale, il faut bien choisir son modèle, tant en raison des différentes (et nombreuses) options qui peuvent apporter un réel plus, et surtout s’assurer que l’auto est complète et entretenue pour éviter toute coûteuse déconvenue en après-vente.
Entretien : tous les 10 000 km ou tous les ans.

Mots clés : Mercedes-Benz | Daimler | 420 | SEC | V8 | W126 | Classe S | GT | Coupé | Grand Tourisme | Stuttgart | Allemagne | MERCEDES-BENZ 420 SEC W126 | COUPE | GRAND TOURISME

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

TOP Ligne élégante et séduisante ǀ V8 agréable et disponible ǀ Performances ǀ Comportement routier excellent ! ǀ Confort ǀ Efficacité ǀ Présentation intérieure ǀ Boîte auto réussie ǀ Freinage ǀ FInition ǀ Ergonomie ǀ Position de conduite ǀ Image ǀ Sécurité FLOP Tarif ǀ Encore des options ? ǀ Poids élevé ǀ Agilité dans les enchaînements rapides ǀ Consommation ǀ Autobloquant en option ǀ Gabarit imposant ǀ Taille du volant

    Fiche Technique

    Marque :
    Gamme :
    Année :
    PA – Prix neuf :
    Moteur :
    Puissance :
    Couple :
    Suralimentation:
    Transmission :

    Poids (RPP) :
    Freins :
    Roues :
    Performances :

    Mercedes-Benz
    420 SEC W126
    1985
    26 CV – 461 200 FF
    8 cylindres en V 16 soupapes (2×1 ACT) – 4 196 cm3
    218 ch à 5 200 tr/mn (51,95 ch/litre)
    330 Nm à 3 750 tr/mn (78,65 Nm/litre)
    non
    propulsion + BV4 automatique + autobloquant AR 35% (en option)
    1 600 kilos (7,34 kg/ch)
    2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS
    jantes alu 15″ + pneus en 205/65 VR15 AV et 205/65 VR15 AR
    0 à 100 km/h en 7’’8; 218 km/h, km DA en 28“3

    Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

    Mercedes-Benz 420 SEC W126 218 ch
    Mercedes-Benz
    • GP F1 Bahrain 2020 – 29 Novembre Le rendez-vous de Bahrain au calendrier de la F1 est toujours discutable : températures élevées, roulage de nuit, éclairage total… en ces temps de crise (énergétique), c’est assez gonflé, osons l’avouer. Mais la passion qui nous réunit autour de la Formule 1 et la compétition automobile est plus forte que ses griefs. Et le tracé ...
    • La Nouvelle Mercedes-Benz AMG GT Black Series tape un record sur le Nürbürgring La nouvelle Mercedes-AMG GT Black Series (consommation de carburant combinée : 12,8 l/100 km ; émissions de CO2 combinées : 292 g/km) est très proche du sport automobile, comme l’a démontré de façon impressionnante Maro Engel, pilote de GT3, sur la Nordschleife du Nürburgring. Avec un temps officiellement mesuré et certifié par un notaire de ...
    • GP F1 Istambul Turquie 2020 – 15 Novembre Le circuit d’Istanbul en Turquie est costaud et séduit d’ordinaire les pilotes. Mais là, deux problèmes changent la donne. D’une part l’enrobé a été refait très récemment et n’offre que très peu d’adhérence. Les pilotes et écurie s’en plaignent ouvertement. Mais si on ajoute les conditions météo qui se dégradent dès les qualifications avec des ...
    • Retour sur la Mercedes-Benz 190 de tourisme qui introduit le freinage ABS en DTM Mercedes-Benz « st – sport technik » a surpris la concurrence avec sa remarquable voiture de tourisme de course 190 E 2.5-16 Evolution II lors d’une course sur invitation du DTM à Kyalami, en Afrique du Sud, le 18 novembre 1990. Cette EVO II était la première voiture d’essai d’usine à être équipée du système de freinage ...
    • La Nouvelle Mercedes-Benz AMG GT 4 Portes 63S 4Matic+ prend le record sur le Nürbürgring Avec l’année modèle 2021, en production depuis septembre 2020, la Mercedes-AMG La GT 63 S 4MATIC+ (consommation de carburant combinée : 12,5 l/100 km ; émissions de CO2 combinées : 286 g/km) est encore plus rapide sur la légendaire Nordschleife du Nürburgring. Grâce à la nouvelle élasto-cinématique et à d’autres mesures de réglage, l’ingénieur en développement ...
    • GP F1 Emilie Romagne Imola Italie 2020 – 1er Novembre Encore un « vieux » tracé, ou plutôt un tracé historique qui fait son retour au calendrier. Il faut bien trouver quelques avantages à cette situation compliquée avec le COVID-19… Un Grand-Prix au format un peu adapté, puisque les essais libres sont regroupés sur une seule journée. Les qualifications ont donc lieu avec moins d’informations pour les ...
    • GP F1 Portimao Portugal 2020 – 25 Octobre Comme tout est chamboulé, c’est un retour à Portimao de manière exceptionnelle dont profitent les amateurs ainsi que les écuries de F1. Une bonne nouvelle, tant le tracé portugais basé dans l’Algarve est une réussite un peu dans l’esprit de celui d’Autriche : un cirque vallonné avec beaucoup de vitesse et, on l’espère, beaucoup de ...
    • Mercedes-Benz revient sur la Mercedes 500E W124 qui fête ses 30 ans « 500 E » – Il suffit de mentionner le nom de ce modèle pour que les yeux de beaucoup de gens s’illuminent. En effet, la berline haute performance de la série 124 continue de surpasser tous les autres membres de cette génération de berlines intermédiaires Mercedes-Benz. Sur le total de plus de deux millions de voitures ...
    • GP F1 Eifel Nürbürgring Allemagne 2020 – 11 Octobre Le Calendrier 2020 de la Formule 1 est sacrément perturbé par le Covid 19 et c’est peu de l’écrire. Voilà un GP qui fait une apparition au calendrier exceptionnel avec le retour du GP du Nürbürgring qui s’appelle cette saison le GP de l’Eiffel. Comme nous sommes déjà début octobre, et il fait plus froid ...
    • Nouvelles Mercedes-Benz Classe E 53 et 63s AMG BR213 et BR238 La Classe E fait partie des modèles qui constituent le cœur de la marque Mercedes-AMG. La mise à jour complète de la dernière génération inclut une berline, un break, un coupé et un cabriolet dotés de moteurs six et huit cylindres couvrant une gamme de puissances comprise entre 320 kW (435 ch) et 450 kW ...

    Guide des Sportives
    Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
    La rédaction

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
    Mercedes-Benz 420 SEC W126, 10.0 out of 10 based on 1 rating
    Please follow and like us:
    20

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.