Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126

Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126

Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126
1985 – 8 cyl. en V 32V
340 ch – 260 km/h
1 700 kg

Fort de ses premières réalisations réussies sur la base des berlines et coupé Classe S W126, AMG persiste et signe avec une évolution supplémentaire pour la Mercedes-Benz 500 SEC W126 qui rappelons-le est équipée d’origine d’un V8 de 5 litres développant 231 ch. AMG pousse le bouchon toujours plus loin, et pour aller chercher toujours plus de puissance, sans augmenter la cylindrée, c’est le haut moteur qui va être totalement chamboulé avec une paire de culasses à 32 soupapes. Une hausse des performances, qui va dicter aussi la plastique du coupé Mercedes-Benz. Bruno Sacco, le responsable de design Mercedes-Benz, s’est-il étranglé à la vue du résultat d’AMG ? Pour héberger les nouvelles jantes ultra-larges de 9J AV et 10J AR, AMG a du élargir quelque peu les ailes du coupé SEC W126. Gloups ?… Les ailes sont ainsi élargies (la largeur passe ainsi de 1 828 à 1 920 mm) à la manière d’une BMW M3 E30 ou d’une Porsche 944… On aime ou on déteste, mais force est de reconnaître que la Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V ainsi gréée en impose et intimide. D’autant plus que les habitudes de la maison perdurent avec peinture de tous les chromes, y compris logotypes et étoile, et que le kit carrosserie traditionnel AMG est de la partie avec boucliers, becquet de malle arrière, bas de caisse et tours d’ailes. Les jantes à 5 branches voient leur voile assorti à la teinte de la carrosserie. Et comme l’auto est posée littéralement sur ses pneus, la Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V annonce fièrement la couleur et se démarque de sa sœur de série. Une velléité d’indépendance encore plus criante sous le capot…

Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126

Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126

 

AMG persiste et signe ! La Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V adopte des culasses à 4 soupapes par cylindres (entre-autre) pour porter la puissance de 231 ch à… 340 ch ! Attention, c’est la Panzer division qui débarque dans une poussée et un bruit dantesques. Le tout en conservant les qualités de confort du coupé de série. Dingue !…

Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126

Le V8 M117 est coiffé d’une paire de culasses à 32 soupapes pour faire passer la puissance de 231 à … 34 0 ch !! La Mercedes-Benz S coupé SEC W126 passe encore la vitesse supérieure…

Le V8 à 90° M117 de Mercedes-Benz dont la cylindrée reste à 4 973 cm3 en voit de toutes les couleurs à Affalterbach. Les techniciens AMG ont décidé de rester fidèles à un moteur atmosphérique, mais pour aller chercher plus de puissance et accroître les vitesses de rotations, c’est sous la forme d’une paire de culasses à 32 soupapes inédites. Le V8 Mercedes d’origine typé force tranquille plus que sport extrême change donc totalement de physionomie. Tant et si bien que la puissance passe de 231 à 340 ch (!) et le couple n’est pas en reste avec 451 Nm à 4 500 tr/mn. Voilà qui pose le débat… Evidemment la paire de doubles arbres à cames en tête entraînée par une double chaîne de distribution, est signée AMG avec des angles d’ouverture revus. L’angle des soupapes est de 30° avec un rattrapage hydraulique du jeu. Admission et échappement sont de plus forte sections et optimisés pour la performance. A noter que l’injection mécanique reste toujours le système Bosch K-Jetronic avec un paramétrage AMG. Le rapport volumétrique est également revu avec 9,8:1. Disponible, et surtout très puissant, le V8 AMG 32V propulse le lourd coupé allemand dans une autre dimension avec des performances qui donnent le tournis : 260 km/h en vitesse maxi et un kilomètre départ arrêté sous les 26 secondes. Pas mal pour une auto dont le poids est annoncé à 1,7 tonnes. La transmission aux seules roues arrière passe toujours par une boîte auto 4 rapports Mercedes de série. Mais en option, le client peut demander une boîte manuelle 5 rapports Getrag à l’étagement à la carte entre étagement courts ou 4 +1. Un autobloquant de série taré à 25% peut être remplacé par un ZF plus agressif à 55%. Les trains roulants sont conservés, mais retouchés par AMG. Pas dans leur géométrie qui est reconduite, mais plus dans la fermeté (amortisseurs Bilstein à gaz) et dans la hauteur de caisse et rigidité des ressorts (-34 mm). Les barres anti-roulis sont de forte section avec des diamètres de 24 mm AV et 14 mm AR. Pour le reste, les bras superposés avant avec dispositif antiplongé et à bras tirés obliques arrière sont inchangés. La hauteur de caisse et les ailes enveloppantes, donnent littéralement l’impression que la Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126 est posée sur ses rouleaux qui servent de roues. Les jantes alu sont en effet montées en 255/50 VR16 AV et 255/50 VR16 AR. Voilà qui se ressent dans la direction à recirculation de billes, malgré son assistance hydraulique. C’est viril au volant. Le système de freinage est reconduit avec ses quatre gros disques (ventilés avant) et son ABS. C’est certainement le seul point critique de l’auto, car en usage très intensif, le poids se fait sentir et malmène l’endurance des freins. AMG a pensé à tout puisqu’en option vous pouvez opter pour des freins hautes performances AMG. Notons que l’équilibre général est toujours exceptionnel avec cette répartition des masses à 52% AV et 48% AR. Si la conduite est plus virile que sur le coupé de série, la Mercedes-benz 500 SEC AMG 32V W126 n’en demeure pas moins incroyable de facilité, même à très haute vitesse. Le niveau de confort, certes plus ferme, demeure encore exceptionnel et vous pouvez rouler à des allures très élevées en toute décontraction, qu’une Porsche 911 Turbo (935) aura du mal à vous procurer… L’habitacle de série est déjà un point particulièrement fort de ce coupé allemand : finition, ergonomie, ajustages des accastillages, sécurité… Mais une fois chez AMG, vous avez la possibilité de personnaliser à outrance. Tout est possible ou presque et seul votre portefeuille sera votre limite. L’essentiel finalement est d’éviter les fautes de goût !

Notre avis
emoticonSans rien perdre de polyvalence d’usage et sa facilité de conduite (très) rapide, la Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126 est une réussite totale. Certes, il faut accepter ces élargisseurs d’ailes dont l’esthétique peut vous faire douter, mais dont la vocation est plus technique qu’esthétique : il faut laisser passer des roues suffisamment larges qui peuvent supporter les nouvelles contraintes de performances. Confort préservé, finition exceptionnelle, look unique et personnalisable, ambiance mécanique terrible et surtout un V8 32 soupapes qui n’existe pas chez votre voisin. Voilà les raisons qui peuvent vous faire basculer du côté obscur de la force ?…

Autres versions :
Mercedes-Benz S Coupé SEC W126

Les Rivales :
GT Luxe Sport 1980, 1985

  • Alpina B7 Turbo Coupé E24 Depuis les années 60, à Buchloe, fief d’Alpina, on se fait fort de donner du tonus aux BMW. La BMW série 6 (E24), n’échappe pas à cette tradition et profite même d’une déclinaison exceptionnelle : l’Alpina B7 Turbo de 300 ch. Chez BMW Motorsport, la M635 CSi, quelques années plus tard, a préféré une solution ...
  • BMW 635 CSi E24 1982 En juillet 1982, BMW revoit quelques détails sur son coupé série 6 (E24). Anciennement basé sur la Série 5 E12, c’est désormais la série 5 E28 qui sert de donneuse d’organes. Le 6 en ligne est ainsi légèrement revu dans sa partie haute mais conserve les mêmes prestations. L’esthétique est légèrement revue, notamment sa poupe, ...
  • BMW M635 CSi E24 En 1984, BMW dévoile un coupé 635 CSI qui sort de ses ateliers Motorsport. Pas de doute, la BMW M635 CSI (baptisée aussi M6 aux USA) annonce fièrement la couleur du sport avec une présentation tapageuse : spoiler AV proéminent, passages d’ailes, becquet de malle AR plat, jantes TRX… Le capot abrite le 3,5 litres ...
  • Ferrari 412 Classique parmi les classiques de Maranello, la saga des Ferrari 2+2 nées « 365 » en 1972 (déjà !) est devenue « 400 » avec un V12 en évolution, puis adopte l’injection pour satisfaire aux normes antipollutions américaines en 1979. Seulement au passage la belle GT italienne doit sacrifier 30 ch de sa puissance. Sacrilège ...
  • Mercedes-Benz 420 SEC W126 Mercedes-Benz 420 SEC W126Depuis 1981, Mercedes-Benz a remis les pendules à l’heure dans le monde du coupé bourgeois et racé. Si la génération précédente (W107) ne manquait pas d’atout, son destin partagé avec le Mercedes-Benz SL lui imposait une plateforme raccourcie et un design certes original, mais moins élégant que les coupés S du passé. Les coupés SEC ...
  • Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126 Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126Fort de ses premières réalisations réussies sur la base des berlines et coupé Classe S W126, AMG persiste et signe avec une évolution supplémentaire pour la Mercedes-Benz 500 SEC W126 qui rappelons-le est équipée d’origine d’un V8 de 5 litres développant 231 ch. AMG pousse le bouchon toujours plus loin, et pour aller chercher toujours ...
  • Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126 Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126Chez AMG, dans les locaux d’Affalterbach, la passion des voitures surplombées d’une étoile n’est pas qu’une simple image. Depuis les années 60, messieurs Melcher et Aufrecht s’escriment à transformer les notables Mercedes-Benz en voiture de sport, sans pour autant sacrifier les qualités intrinsèques de la marque allemande de Stuttgart. Les coupés SEC W126 présentés en ...
  • Mercedes-Benz 500 SEC W126 Après un coupé SLC controversé sur sa plastique, Mercedes-Benz profite de la sortie de sa limousine Classe S W126 pour en extrapoler un coupé aux lignes élégantes et très équilibrées dans la même veine que son ancêtre des années 60 et 70 dessinée alors par Paul Bracq. Outre le « petit » V8 3,8 litres ...

Avant d’acheter
Sacrée réussite que cette génération de coupés SEC frappés de l’étoile dans la calandre ! Entre 1981 et 1991 se sont 74 060 exemplaires qui ont été produits. A décomposer comme suit avec 11 267 ex de 380 SEC (81-85), 3 680 ex de 420 SEC (85-91), 30 184 ex de 500 SEC (81-91) et 28 929 ex de 560 SEC (85-91). La bonne nouvelle est que les coupés SEC profitent d’une large diffusion et sont donc présentes en nombre dans les petites annonces. Pas de précipitation, il convient de prendre son temps. Dans le cas de la Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126 qui nous intéresse ici, on est dans le domaine du collector rarissime, surtout en France. A réserver uniquement aux experts es-AMG. Comme toutes les Mercedes-Benz des années 80, la robustesse est une de leur grande force. Finitions exemplaires, qualité des matériaux, « surdimensionnement » de nombreux éléments mécaniques, V8 tournant à des rotations dignes des rythmes américains… les coupés SEC présentent sur le papier tout de la compagne idéale. Seulement voilà, l’entretien reste onéreux, tout comme le prix des pièces de rechange et il faut s’assurer que l’exemplaire convoité a reçu un entretien régulier dans le réseau portant l’étoile sur le devanture, ou à défaut chez un spécialiste reconnu qui connaît et sait comment entretenir et réparer ces coupés allemands. La distribution des V8 est assurée par des chaînes, donc solides mais à tendre régulièrement. La vidange est à réaliser tous les ans ou tous les 10 000 km, tandis que le remplacement de tous les filtres intervient tous les 20 000 km. La boîte automatique est à vidanger aux intervalles préconisés avec remplacement des filtres. Elle doit présenter un état de fonctionnement impeccable et sans heurt. La carrosserie peut souffrir quelque peu de corrosion (tour de vitres, coffre et ailes arrière). Le poids élevé de l’auto fait vite souffrir silent-blocs, rotules et barres stabilisatrices. A vérifier en essai (si pas de bruits suspects). Enfin sachez que ces modèles n’aiment pas trop l’inactivité prolongée (système d’injection) et il convient de rouler souvent avec pour en profiter pleinement. D’une manière générale, il faut bien choisir son modèle, tant en raison des différentes (et nombreuses) options qui peuvent apporter un réel plus, et surtout s’assurer que l’auto est complète et entretenue pour éviter toute coûteuse déconvenue en après-vente.
Entretien : tous les 10 000 km ou tous les ans.

Mots clés : Mercedes-Benz | Daimler | AMG | 500 | SEC | 32V | V8 | W126 | Classe S | GT | Coupé | Grand Tourisme | Stuttgart | Affalterbach | Allemagne | MERCEDES-BENZ 500 SEC AMG 32V W126 | COUPE | GRAND TOURISME

TOP Allure de tueuse ! ǀ V8 ultrasportif et sonore ǀ Performances (encore !) en progrès ǀ Comportement routier excellent ! ǀ Confort préservé ǀ Efficacité ǀ Présentation intérieure ǀ Boîte auto réussie ǀ Freinage ǀ FInition ǀ Ergonomie ǀ Position de conduite ǀ Image ǀ Sécurité ǀ Boîte manuelle Getrag en option FLOP Tarif indécent ? ǀ Encore des options ? ǀ Poids élevé ǀ Agilité dans les enchaînements rapides ǀ Consommation ǀ Autobloquant ZF en option ǀ Gabarit imposant ǀ Endurance des freins en usage intensif ǀ Elégance d’origine quelque peu fanée

    Fiche Technique

    Marque :
    Gamme :
    Année :
    PA – Prix neuf :
    Moteur :
    Puissance :
    Couple :
    Suralimentation:
    Transmission :

    Poids (RPP) :
    Freins :
    Roues :
    Performances :

    Mercedes-Benz
    500 SEC AMG 32V W126
    1984
    ND CV – 600 000 FF
    8 cylindres en V 32 soupapes (2×2 ACT) – 4 973 cm3
    340 ch à 5 750 tr/mn (68,37 ch/litre)
    451 Nm à 4 500 tr/mn (90,69 Nm/litre)
    non
    propulsion + BV4 automatique (BV5 manuelle Getrag en option) + autobloquant AR 25% (autobloquant ZF à 55% en option)
    1 700 kilos (5,00 kg/ch)
    2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS
    jantes alu 16″ + pneus en 255/50 VR16 AV et 255/50 VR16 AR
    0 à 100 km/h en ND; 260 km/h, km DA en 25“8

    Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

     

    Mercedes-Benz
    • GP F1 Portimao Portugal 2020 – 25 Octobre Comme tout est chamboulé, c’est un retour à Portimao de manière exceptionnelle dont profitent les amateurs ainsi que les écuries de F1. Une bonne nouvelle, tant le tracé portugais basé dans l’Algarve est une réussite un peu dans l’esprit de celui d’Autriche : un cirque vallonné avec beaucoup de vitesse et, on l’espère, beaucoup de ...
    • Mercedes-Benz revient sur la Mercedes 500E W124 qui fête ses 30 ans « 500 E » – Il suffit de mentionner le nom de ce modèle pour que les yeux de beaucoup de gens s’illuminent. En effet, la berline haute performance de la série 124 continue de surpasser tous les autres membres de cette génération de berlines intermédiaires Mercedes-Benz. Sur le total de plus de deux millions de voitures ...
    • GP F1 Eifel Nürbürgring Allemagne 2020 – 11 Octobre Le Calendrier 2020 de la Formule 1 est sacrément perturbé par le Covid 19 et c’est peu de l’écrire. Voilà un GP qui fait une apparition au calendrier exceptionnel avec le retour du GP du Nürbürgring qui s’appelle cette saison le GP de l’Eiffel. Comme nous sommes déjà début octobre, et il fait plus froid ...
    • Nouvelles Mercedes-Benz Classe E 53 et 63s AMG BR213 et BR238 La Classe E fait partie des modèles qui constituent le cœur de la marque Mercedes-AMG. La mise à jour complète de la dernière génération inclut une berline, un break, un coupé et un cabriolet dotés de moteurs six et huit cylindres couvrant une gamme de puissances comprise entre 320 kW (435 ch) et 450 kW ...
    • Nouveau départ pour l’AMG Driving Expérience Winter 2021 À partir de janvier 2021, l’AMG Driving Academy accueillera les clients dans la ville suédoise d’Arjeplog dans le cadre de l’expérience hivernale AMG, rebaptisée « AMG Winter Experience ». Les participants vivront les sensations fortes de l’AMG grâce à l’utilisation exclusive d’un lac gelé de plus de 337 000 m² – avec de nombreuses sections et pistes ...
    • La Mercedes E50 AMG W210 fête ses 25 ans Cette berline est une déclaration assurée de Mercedes-Benz pour la sportivité dans la classe exécutive : la Mercedes-Benz E 50 AMG a été présentée en première mondiale à l’automne 1995 au Salon international de l’automobile (IAA) de Francfort-sur-le-Main (14 au 24 septembre 1995). Il y a 25 ans, ce véhicule haute performance de 255 kW ...
    • GP F1 Sotchi Russie 2020 – 27 Septembre Sotchi (Russie) et son tracé qui serpente l’ancien site Olympique, est un Grand Prix rapide avec des vitesses de passage en courbe costauds et souvent à deux de front. Les qualifications confirment une nouvelle fois les performances absolues des Mercedes GP. Signalons tout de même dans les (bonnes) surprises la prestation de Romain Grosjean en ...
    • GP F1 Mugello Toscane 2020 – 13 septembre Les Grands Prix ont beau s’enchaîner à un rythme effréné, cela n’empêche pas les annonces et surprises entre deux courses. Cette semaine c’est la non reconduction de Sergio Perez pour 2021 chez Racing Point qui deviendra Aston-Martin et la confirmation de Sebastian Vettel à sa place qui a fait couler beaucoup d’encre. Retour ce WE ...
    • La légende perdure, début des essais du nouveau SL Roadster pour des véhicules de pré-production La nouvelle génération du légendaire SL Roadster retrouve à ses racines. Mercedes-AMG, en tant que marque de voitures de sport et de performance de Mercedes-Benz AG, a assuré le développement global du véhicule pour le renouvellement du légendaire roadster. Après de longues étapes de développement numérique, des essais sur bancs et simulateur, la nouvelle voiture ...
    • GP F1 Monza Italie 2020 – 6 septembre Monza est le temple de la vitesse. D’ordinaire, l’ambiance est terrible avec une foule de tifosi venus voir leur « scuderia Ferrari ». Mais avec la méforme totale des Ferrari, notamment en moteur et vitesse de pointe, plus le Covid qui empêche d’avoir des spectateurs en nombre, c’est la soupe à la grimace. Ajoutez à cela la ...

    Guide des Sportives
    Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
    La rédaction

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
    Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126, 10.0 out of 10 based on 1 rating
    Please follow and like us:
    20

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.