Bugatti

bugatti-eb110s-1993-1La marque Bugatti est présente depuis de nombreuses années sur le marché des voitures de sport. Bugatti dispose de véhicules performants. Si Bugatti n’est pas présent dans tous les segments sportifs (cabriolets, roadsters, berlines, breaks, coupés, supercars, Grand Tourismes, berlinettes…), son offre au fil des années permet à chaque passionnés de Bugatti de goûter aux joies de la conduite sportive et passion.

[slideshow id=245]

Articles à la Une du Guide des Sportive

Bugatti EB110 GT

Romano Artioli et Jean-Marc Borel se sont mis en tête de faire renaître Bugatti. Une idée qui a nécessité de nombreux et coûteux efforts (rachat de la marque à Messier), construction d’une usine inédite et ultra-moderne à Campogalliano (Italie) et conception d’une super Grand Tourisme qui doit assumer son héritage avec talent et passion. Rien que ça ! Paulo Stanzani (ex-Lamborghini) est alors chargé de projet et c’est Marcello Gandini ...

Lire la suite...

Bugatti Veyron 16.4 Super Sport

La Bugatti Veyron poursuit sa quête de voiture la plus rapide et la plus chère du monde… Après avoir franchi les 400 km/h pour une voiture de (petite !) série, la version Super Sport met la barre encore plus haut et a même enregistré le record de 431 km/h le 4 juillet 2010 sur la piste d’essai Volkswagen à Ehra-Lessien (Allemagne). Voilà qui explique cette version très spéciale qui est ...

Lire la suite...

The Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport convertible at the Ehlers Estate in St. Helena, CA, on Jun. 6, 2009.
(Photo By: Peter DaSilva)

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport

Depuis 2005, après une gestation complexe et coûteuse pour VAG aux destinées de Bugatti dès 1998, la Bugatti Veyron a assommé toute la concurrence avec des chiffres d’un autre monde : moteur W16 de 8 litres, 4 turbos, 1 001 ch et surtout 406 km/h. Forte de ce premier succès d’estime, Bugatti poursuit le développement et dévoile (c’est le mot !) une variante « targa ». On enlève le haut ...

Lire la suite...

Bugatti Veyron 16.4

Depuis les années 50, Bugatti s’était éteint dans le monde automobile après avoir symbolisé ce qui se faisait de mieux. Un retour remarqué sur le devant de la scène de 1991 à 95 avec les Bugatti EB110, puis l’ombre de nouveau. Enfin, VAG reprend les destinés de la firme fondée par Ettore : relocalisation à Molsheim dans le fief historique et éclosion après plusieurs reports de la Bugatti Veyron 16.4. ...

Lire la suite...

Retrouvez toutes vos voitures de sport préférées produites par Bugatti, modèle, gamme, génération après génération. Le Guide des Sportives recense toutes les Bugatti considérées et choisies par la rédaction comme « sportives », aucune n’étant oubliée de nos rédacteurs. Chaque voiture est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. Le Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers consacrés à la firme de Molsheim. Pour ne manquer aucune nouveauté et mise à jour sur les voitures sportives « Bugatti », inscrivez-vous sur notre Newsletter ! Chaussez vos bottines de course, votre casque et vos gants, la performance des Bugatti est au programme…

002_Type_41_Royale_Studio

Constructeur automobile : Bugatti – Molsheim – Gamme et modèles Bugatti

Voitures de sport : Cabriolets Bugatti – Roadsters – Berlines – Breaks – Coupés – Grand-Tourismes (GT)

En savoir plus : Bugatti Sportives

  • Bugatti EB110 GT Romano Artioli et Jean-Marc Borel se sont mis en tête de faire renaître Bugatti. Une idée qui a nécessité de nombreux et coûteux efforts (rachat de la marque à Messier), construction d’une usine inédite et ultra-moderne à Campogalliano (Italie) et conception d’une super Grand Tourisme qui doit assumer son héritage avec talent et passion. Rien ...
  • Nouvelle Bugatti Chiron Bugatti célèbre une grande première mondiale au Salon de l’Automobile de Genève : Avec la Bugatti Chiron, la marque de luxe française présente la supercar de série la plus puissante, rapide, luxueuse et exclusive au monde. La Chiron est la toute dernière génération de la supercar la plus pointue et a été entièrement revue. Fort ...
  • Bugatti Vision Gran Turismo Le Mans Première mondiale pour un show car d’un genre particulier : en exclusivité pour la 66e édition de l’IAA, le Salon de l’automobile de Francfort, Bugatti a fait sortir sa Bugatti Vision Gran Turismo du monde virtuel fait d’octets et de pixels et l’a convertie en un bolide en carbone bien réel. La marque française de ...
  • Bugatti Veyron La Finale Lever de rideau sur une icône ! Au Salon de l’Automobile de Genève, Bugatti fête la Veyron, la super-voiture de sport de série la plus rapide au monde, dont les caractéristiques de puissance suscitent l’enthousiasme dans le monde entier depuis son lancement sur le marché, il y a dix ans. La Veyron est limitée à ...
  • Bugatti Veyron 16.4 Super Sport La Bugatti Veyron poursuit sa quête de voiture la plus rapide et la plus chère du monde… Après avoir franchi les 400 km/h pour une voiture de (petite !) série, la version Super Sport met la barre encore plus haut et a même enregistré le record de 431 km/h le 4 juillet 2010 sur la ...
  • Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Depuis 2005, après une gestation complexe et coûteuse pour VAG aux destinées de Bugatti dès 1998, la Bugatti Veyron a assommé toute la concurrence avec des chiffres d’un autre monde : moteur W16 de 8 litres, 4 turbos, 1 001 ch et surtout 406 km/h. Forte de ce premier succès d’estime, Bugatti poursuit le développement ...
  • Bugatti Veyron 16.4 Depuis les années 50, Bugatti s’était éteint dans le monde automobile après avoir symbolisé ce qui se faisait de mieux. Un retour remarqué sur le devant de la scène de 1991 à 95 avec les Bugatti EB110, puis l’ombre de nouveau. Enfin, VAG reprend les destinés de la firme fondée par Ettore : relocalisation à ...
  • Bugatti Veyron : la fin après 400 exemplaires produits… Bugatti a vendu la 400e Veyron. La production de la Veyron et de ses variantes étant limitée à un total de 450 exemplaires, il ne reste plus que 50 véhicules disponibles. La 400e Veyron est une Grand Sport Vitesse et a été vendue à un client du Moyen-Orient. En vendant sa 400e Veyron, Bugatti célèbre ...
  • Bugatti Dubaï récompensé Partenaire Service d’Excellence Bugatti a nommé son concessionnaire officiel établi de longue date à Dubaï, Al Habtoor Motors, « Partenaire Service d’excellence ». Le nombre de concessionnaires Bugatti proposant une offre Service étendue et pouvant se prévaloir d’un niveau de qualité particulier s’élève donc désormais à cinq au plan mondial. « Bugatti garantit un Service excellent à la ...
  • Bugatti Royale : retour sur une icône à Goodwood Bugatti se rend cette année au « Festival de vitesse » de Goodwood, qui aura lieu en Angleterre du 11 au 14 juillet, avec une icône automobile. À l’occasion du 20ème anniversaire de ce célèbre événement du sport automobile, la marque de luxe française présente, dans le cadre de l’exposition de véhicules « Cartier‚ Style ...
  • Bugatti Grand Sport Vitesse « Jean Bugatti » Après le lancement réussi de sa série des « Légendes de Bugatti » (Bugatti Legends) il y a quelques semaines à Pebble Beach, Californie, Bugatti présente à l’occasion du 65e salon international de l’automobile (IAA) à Francfort, en première mondiale, le deuxième véhicule de cette édition exclusive. Avec la Bugatti Grand Sport Vitesse «Jean Bugatti», ...

Histoire de Bugatti

1881. Ettore naît le 15 septembre à Milan. Il est le fils de l’ébéniste designer artiste italien Carlo Bugatti et son jeune frère n’est autre que le célèbre sculpteur Rembrandt Bugatti.
Il fréquente l’Académie des Beaux-arts de Milan, avant de découvrir sa passion pour l’automobile.
1901. Âgé de 20 ans à peine, il présente sa première création automobile à l’occasion d’une exposition internationale qui se tient à Milan. La licence de construction du véhicule est vendue à la société De Dietrich, sise à Niederbronn, en Alsace.
1909. Après avoir travaillé avec Émile Mathis (1905 à Strasbourg) et ensuite le constructeur automobile Deutz (1907 à Cologne), Ettore Bugatti s’installe à son compte dans une usine de teinturerie désaffectée à Molsheim (Alsace).
1911. Premiers succès en compétition automobile. Contrat avec Peugeot pour la fabrication de la Peugeot Bébé, la Bugatti Type 19. Ce véhicule sera construit à plusieurs milliers d’exemplaires et deviendra la Bugatti qui aura été fabriquée en plus grand nombre.
1921. La petite Bugatti Type 13 remporte, lors du Grand Prix des Voiturettes de Brescia, les quatre premières places et immortalise Bugatti et la Type 13. Par la suite, tous les modèles 16 soupapes de Bugatti porteront le nom de la ville de Brescia.
1921/22. Construction de la première voiture de course à 8 cylindres de Bugatti. La voiture comporte une carrosserie révolutionnaire en forme de cigare et est équipée de freins hydrauliques. En 1923, une nouvelle carrosserie de Bugatti, très profilée et dotée de roues carénées, fait sensation. La Type 32 se caractérise par son empattement très court et la concurrence la surnomme le « Tank ».
1924. Même si la Bugatti Type 35 ne remporte pas le Grand Prix de France à Lyon lors de sa première participation, son palmarès restera inégalé. Elle dominera la compétition pendant près d’une décennie et sera non seulement utilisée en course automobile, mais deviendra également l’une des premières super voitures de sport à être commercialisée dans le secteur privé.
1927. Dès 1914, Ettore Bugatti rêve de construire l’automobile la plus parfaite, la plus luxueuse et la plus élégante de tous les temps. La première guerre mondiale l’empêchera de réaliser son projet. Grâce aux victoires remportées en compétition et au succès des ventes de la Type 35, il peut enfin réaliser son rêve en 1926. Avec la Type 41
« Royale », il conçoit l’automobile la plus chère de tous les temps – elle l’est restée
jusqu’à nos jours. Le moteur de 8 cylindres comporte une cylindrée de 12,7 litres et développe 300 chevaux. Ce véhicule légendaire arrive sur le marché juste au moment où la crise économique mondiale éclate. Seules six « Royales » seront construites.
1932-1934. La créativité d’Ettore Bugatti ne connaît pas de limites : en 1931, il remporte le marché de la construction d’un nouvel autorail en France, qu’il équipe de ses moteurs de Royale et qui devient ainsi le précurseur de l’actuel TGV. Simultanément, il sort la Type 57, une élégante routière. Vendue à quelque 750 exemplaires, ce sera le dernier de ses grands succès.
1937. Avec la première victoire aux 24 Heures du Mans de Jean-Pierre Wimille et Robert Benoist au volant d’une Type 57 G carrossée en Tank, Bugatti renoue avec sa glorieuse époque des années 20.
1938. Bugatti construit la Type 57 SC Atlantic. Avec ses proportions insolites et son arête rivetée courant le long de sa carrosserie, elle constitue la voiture la plus étonnante de l’avant-guerre. Seuls quatre exemplaires de ce véhicule ont été construits. Deux d’entre ont survécu ; l’un d’entre eux appartient à la collection privée de M. Ralph Lauren, un autre a été vendu en mai 2010 pour la somme de plus de 33 millions.
En 1939, Bugatti remporte à nouveau les 24 Heures du Mans avec une seule Type 57C Tank engagée dans la course et pilotée par Jean-Pierre Wimille et Pierre Veyron. Ce sera la dernière grande victoire de Bugatti. Quelques semaines plus tard, le 11 août, Jean, le fils d’Ettore et son successeur désigné, trouve la mort lors d’essais au volant de ce même véhicule, vainqueur du Mans. Trois semaines plus tard, c’est le début de la seconde guerre mondiale….
1947. Après la guerre, les timides tentatives de reprise de la production à Molsheim échouent pour des raisons de manque de moyens financiers. Ettore Bugatti décède le 21 août 1947 à l’âge de 66 ans des suites d’une pneumonie dans un hôpital parisien. Environ 7900 véhicules ont été construits au total sous son égide.
1987. L’entrepreneur italien Romano Artioli rachète les droits de la marque et érige à Campogalliano, près de Modène, une nouvelle usine, où il prévoit de construire une nouvelle super voiture de sport Bugatti.
1991. La nouvelle super voiture de sport EB 110 est présentée à Paris le 15 septembre à l’occasion du 110ème anniversaire d’Ettore Bugatti.
1995. Après avoir construit seulement 140 Bugatti EB 110, la Bugatti Automobili S.P.A fait faillite. L’étude de style EB 112, conçue par Giorgetto Giugiaro (Italdesign) n’entrera pas en production.
Volkswagen rachète en 1998 les droits de la marque et présente lors du Mondial de l’Automobile de Paris la EB 118 : un coupé quatre places, deux portes, portant également la griffe de Giorgetto Giugiaro (Italdesign).
1999. En mars, l’étude de style EB 218, une berline quatre portes, est exposée au Salon de l’Auto de Genève. En septembre, la super voiture de sport 18/3 Chiron peut être admirée au Salon Automobile de Francfort.
2001. Le concept-car EB 16/4 Veyron, qui s’apparente à la série, est exposé au Salon Automobile de Francfort. Ferdinand Piech fixe quatre critères pour la construction de la Veyron : le premier – au moins 400 km/h, le deuxième – au moins 1000 ch, le troisième ; une accélération de zéro à cent km/h en moins de trois secondes et enfin le quatrième ; il faut pouvoir prendre cette voiture pour se rendre à l’Opéra.
2005. Une fois l’« atelier » achevé à Molsheim, la production de la Veyron débute. La nouvelle unité de fabrication est inaugurée solennellement le 3 septembre 2005.
2006. La livraison de la première Veyron s’effectue en avril. Il s’agit d’un modèle bicolore noir-rouge avec un intérieur argent, destiné aux États-Unis.
En 2007, Bugatti obtienne la centième Veyron en juin.
2008. Bugatti présente la version décapotable de la Veyron, le modèle Grand Sport, au Concours d’Élégance de Pebble Beach, USA en août. Le châssis n°1 est adjugé aux enchères pour 3,2 millions de dollars par la maison Gooding & Company.
2009. Bugatti fête son centenaire à Molsheim dans le mois de Septembre et présente le concept d’une berline quatre portes, la 16 C Galibier.
2010. En mars, Bugatti commercialise sa 250ème Veyron. Le 26 juin, la Bugatti Veyron 16.4 Super Sport remporte, avec 431 km/h, le record du monde de vitesse des voitures de sport de série. À la mi-août, le véhicule détenteur du record du monde est présenté au public international lors du Concours d’Élégance du Quail Lodge, en Californie.
2011. En Février le Dr. Franz-Joseph Paefgen laisse sa place à la présidence de Bugatti Automobiles S.A.S. à Wolfgang Dürheimer.
2011. La 300ième commande de Veyron est rentrée en Juin : il s’agit d’un modèle Super Sport qui a été vendu à un nouveau client en Suisse. Le succès de la marque continue à être assuré par la production de la Grand Sport.
2011. Bugatti expose à l’IAA de Frankfort le modèle « L’Or Blanc », une œuvre d’art automobile créée en collaboration avec la manufacture royale de porcelaine (KPM) de Berlin.
2012. Bugatti présente la Grand Sport Vitesse, un cabriolet de 1200 cv, au Salon de l’Automobile de Genève.
2012. En septembre M. Wolfgang Dürheimer laisse la présidence de Bugatti Automobiles S.A.S. au Dr. Wolfgang Schreiber. Le Dr. Schreiber était de 2003 à 2011 le Directeur du Technique du Développement de Bugatti.

[nggalbum id=45 template=compact]

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Bugatti, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *