Alfa Romeo Giulia Sprint GT Veloce

Alfa-Romeo Giulia Sprint GT Veloce
1965 – 4 cyl. en ligne 8V
125 ch (SAE) – 185 km/h
1 000 kg

Depuis déjà une année, le coupé Giulia GT Sprint séduit les amateurs de conduite sportive et passionnée. Avec sa carrosserie dont le dessin est l’œuvre d’un jeune talent (Giorgetto Giugiaro) chez Bertone, le coupé milanais fait mouche par son gabarit et ses proportions harmonieuses. Charmant, il se paie le luxe de jouer les mini-GT avec un quatre cylindres de 1 570 cm3 qui vaut en onctuosité et disponibilité certains six cylindres. Mais Alfa Romeo ne compte pas en rester là, et poursuit le développement de son coupé à succès vers une version plus sportive. Alors pas d’emballement tout de même car côté moteur, c’est du saupoudrage avec seulement 3 ch SAE supplémentaires. Pour distinguer l’Alfa Romeo Sprint GT « Veloce » de la Sprint GT, les plus fins observateurs relèveront la calandre simplifiée à trois barres horizontales, un trèfle à quatre feuille sur les montants de custode arrière et le logo « Veloce » apposé sur la malle arrière. Pour le reste, ne changez rien, c’est parfait avec ses jantes tôles de 15 pouces et leurs enjoliveurs, les Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Lotus Europa Special Twin Cam Type 74

Lotus Europa Special Twin Cam Type 74
1972 – 4 cyl. en ligne 8V
126 ch – 195 km/h
712 kg

Partis d’un projet initialement proposé à Ford pour contrer Ferrari, c’est finalement Lotus qui va reprendre à son compte à 100% l’Europe en 1966. Un coupé sportif très radical et sans concession, inspiré techniquement de la Lotus Elan mais dont la principale différence réside dans l’emplacement en position centrale arrière du groupe motopropulseur, comme les monoplaces de Formule 1 contemporaines. Lotus a néanmoins du faire évoluer son coupé (très !) sportif pour élargir la cible des clients potentiels en lui conférant un peu plus de place aux notions de confort (même relatif). Depuis 1971, c’est le moteur Lotus-Ford de l’Elan qui donne son allégresse à la frêle Lotus Europa (qui prend l’appellation internationale du coup). Et pour 1972, faisant suite au nouveau sacre de Lotus en Formule 1 (son 5e titre constructeur), Colin Chapman nous gâte avec une variante plus performante encore puisque le 1,6 litres twin cam passe à de 105 à 126 ch tandis que le poids se maintient. Voilà de quoi faire un bond en avant côté performances ! Extérieurement, pas de changement entre les deux versions. Le design d’origine tracé en 1963 par Ron Hickman n’a que très légèrement évolué : face avant revue avec intégration différente des clignotants avec la série 2 en 1968 et depuis 1971 une nouvelle poupe dont le principal objectif avoué est d’améliorer la visibilité arrière qui était nulle auparavant. Pour le reste, la recette qui fait tout l’attrait de Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Nouvelle BMW M2 Coupé 2018

Avec la nouvelle BMW M2 Competition (consommation de carburant en cycle mixte avec boîte de vitesses manuelle 6 rapports : 9,9 – 10,0 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 225 – 228 g/km* ; consommation en cycle mixte avec Boîte de vitesses M DKG 7 rapports à double embrayage optionnelle : 9,2 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 209 – 210 g/km*), BMW M GmbH, filiale sportive de BMW, établit une nouvelle référence dans le segment des sportives compactes hautes performances et affirme encore davantage le caractère de la BMW M2 Coupé. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle Ford Fiesta ST 2018

Développée par Ford Performance, la nouvelle Fiesta ST est une véritable sportive qui s’adresse aussi bien aux novices qu’aux experts du pilotage, tout en procurant plaisir et confort de conduite au quotidien. Disponible en concession à partir de l’été 2018, la nouvelle Fiesta ST est animée par le tout nouveau moteur EcoBoost 1,5l trois cylindres, délivrant 200 ch. Ford dévoile aujourd’hui les nouvelles caractéristiques et technologies qui permettent à la nouvelle Fiesta ST de revendiquer des sensations Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Renault 25 V6 Turbo Phase 1 185 ch

Renault 25 V6 Turbo Phase 1 185 ch
1985 – 6 cyl. en V 12V Turbo
185 ch – 225 km/h
1 325 kg

Au salon de Paris 1984, les visiteurs ont découvert avec bonheur la remplaçante du duo Renault 20 & 30. Renault renouvelle avec talent son vaisseau amiral qui semble prêt à en découdre avec les sempiternelles rivales allemandes qui font la loi dans le segment des limousines de prestige. Souhaitant conserver le hayon inauguré par la Renault 16, l’équipe de design maison sous la houlette de Robert Opron et avec Gaston Juchet à la table à dessin va décliner une nouvelle interprétation sous la forme d’un hayon bulle pour alléger le profil. Bien vu ! Il y a de la Fuego dans l’air ?… Porte-à-faux prononcés, ligne élancée et presque sportive, la Renault 25 apporte une bouffée d’air frais dans un marché où ses rivales directes se nomment Peugeot 505 et Citroën CX, directement issues des années 70. Pour son porte étendard, Renault va néanmoins apporter quelques modifications : nouveau boucliers (peints ton caisse) avec quatre lave-phares intégrés à l’avant, fine lame chromée pour plus de luxe, calandre et optiques inédites et spécifiques Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP

TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP
2000 – 8 cyl. en V 16V
420 ch – 253 km/h
1 100 kg

Pour de début de millénaire, TVR laisse Damian McTaggart s’emparer de la griffe maison concernant le style extérieur. La TVR Tuscan devient le premier étendard d’un style décalé et original qui à coup sûr permet d’identifier une sportive de la firme de Blackpool dès le premier coup d’oeil. Il est donc temps pour la TVR Cerbera d’emboîter le pas de sa filleul et de signer quelques gimmicks du nouveau style maison. Mais bon, partant d’une base existante, et pour un modèle en fin de carrière, pas question néanmoins de dépenser des fortunes en études de design et maquettes. Ce sont ainsi les face avant et arrière qui sont repensées subtilement pour s’intégrer au mieux dans la nouvelle gamme TVR depuis l’arrêt de la Griffith. Les optiques sont donc inédites à l’avant avec des doubles optiques rondes dont le look nous ramène aux belles heures des doubles optiques Morette.  Tandis que les blocs optiques arrière sont sont toujours des cabochons mais qui laissent transparaître non plus des feux arrière de Ford Fiesta en position inversée, mais des optiques rondes séparées ayant une fonction unique. Pour le reste, la TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

GP F1 Azerbaïjan Bakou 2018 – 29 avril

GP F1 Azerbaijan – Bakou (2018)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. RAIKKONEN (Ferrari)
3. PEREZ (Force India)

Si lors des essais libres les places d’honneur étaient très disputées, la phase de qualifications dévoile une fois de plus un Kimi Raikkonen très en forme. Mais impossible pour lui néanmoins de prendre la pole position suite à une erreur de pilotage en Q3. Il partira donc de la 3 e ligne derrière Verstappen. Vettel et Hamilton vont donc se partager la première ligne avec le pilote Ferrari qui remporte sa 3e pole position consécutive. Bottas est en troisième ligne avec Verstappen. Ricciardo sur la 3e ligne aux côtés de l’autre Ferrari. Les 6 premières places sont trustées par les trois écuries de pointe, pas de réelle surprise. Derrière, comme à la parade, les deux Force India qui retrouvent de la performance suivies des deux Renault, même si Hulkenberg est relégué à la 14e place en raison d’un changement de boîte de vitesses. Avec leur moteur Mercedes et leur aérodynamique fine, les Williams échouent en porte de Q3 et se calent ainsi derrière les Renault. McLaren est décevant avec un Fernando Alonso qui est bien loin des avant-postes tandis que Vandoorne ne passe même pas Q1. Dans les poisseux, à noter Romain Grosjean (Haas) qui ne peut se qualifier voiture restant dan les stands et Hartley (Toro Rosso) qui est au-delà des 107%. Tous deux vont être repêchés par la direction de course. Dans les coups d’éclat, on remarque la très belle qualification de Charles Leclerc sur la Sauber Alfa-Romeo à la 14e position juste derrière Alonso. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle Opel Corsa E GSI

Comportement ultra précis au service du plaisir de conduire : les qualités revendiquées avec maestria par l’Insignia GSi en catégorie familiale sont transposées sur le segment des citadines avec la nouvelle Opel Corsa GSi. Une petite sportive très affûtée, particulièrement à son avantage dès que l’itinéraire se fait sinueux, par la magie d’un châssis sport aux réglages affinés sur la Nordschleife du Nürburgring. Le design extérieur de la Corsa GSi ne laisse pas place au doute : il s’agit là d’une véritable sportive qui réussit à se montrer également très efficace en conduite de tous les jours. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Opel GT fête ses 50 ans

« Nur Ist Fliegen schöner… » – seul le vol procure plus de sensations. Le slogan en quatre mots ouvrant la porte à la passion et aux rêves a marqué l’époque. A l’image de sa publicité, la voiture est également devenue une grande classique : voilà exactement 50 ans que sortait des chaines de production l’Opel GT. Cette sportive était et est restée une véritable voiture de rêve qui a marqué l’histoire de l’automobile. Les célébrations de l’anniversaire de la naissance de l’Opel GT vont commencer en mai au « Bodensee-Klassik », le grand salon des anciennes. Les admirateurs de cette icône auront l’occasion de la redécouvrir au cours de nombreux autres événements organisés tout au long de l’année. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

BMW M3 E46

BMW M3 E46
2000 – 6 cyl. en ligne 24V
343 ch – 250 km/h
1 570 kg

En septembre 1999, BMW dévoile au salon de Francfort celle qui doit confirmer l’essor récent de la saga M3. D’abord pensée avec quatre cylindres 16 soupapes, la BMW M3 E30 avait pour vocation de servir d’homologation en DTM. Mais ensuite, après quelques belles évolutions marquantes (Sport et Sport Evolution), BMW passe au 6 cylindres en ligne maison avec la BMW M3 E36. Un sacré changement de philosophie pour écrire néanmoins de très belles pages marquantes et des volumes de vente en forte hausse. Alors avec la génération E46, BMW n’a pas, semble-t-il, pris trop de risques pour sa nouvelle M3 E46 : concept identique, six en ligne, propulsion, caractère sportif oscillant entre super sportive et Grand Tourisme. Identique ?… Pas réellement car BMW est reparti d’une feuille blanche ou presque et a repris tous les points un par un pour optimiser tout ce qui peut l’être. Et comparée à sa devancière, la BMW M3 3L2 E36, la BMW M3 E46 se distingue plus dans la circulation de ses sœurs plus apaisées par une esthétique plus agressive : boucliers avant et arrière enveloppants et bardés de trous pour l’aération, grosses jantes alu de 18 pouces, renflement des passages de roues (+3 cm en largeur) qui mêlé avec l’assiette abaissée donne une toute autre allure et becquet sur la malle arrière. Dans les détails on appréciera les grilles latérales siglées Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 2 votes)