GP F1 Singapour 2023 – 17 septembre

GP F1 Singapour 2023

GP F1 Singapour 2023
1. SAINZ JR. (Ferrari)
2. NORRIS (McLaren)
3. HAMILTON (Mercedes)

La petite nouveauté à Singapour est l’annonce par la FIA d’un contrôle renforcé et désormais possible sur la flexibilité des éléments aérodynamique semble changer la donne. Le paddock savait que Red Bull usait (et abusait ?) de cet artifice. La méforme des Red Bull à Singapour alors qu’elles dominent outrageusement la saison laisse à penser qu’ils ont modifié la flexibilité de leurs appendices pour rester dans les tolérances du règlement et force est de constater : la performance n’est pas là. Dès les essais libres, cela est évident. Du coup, devant, c’est jour de fête pour les autres avec les Ferrari particulièrement véloces, ainsi que les McLaren et les Mercedes. Finalement, Sainz Jr. particulièrement en forme en ce moment et dans une belle série, arrache la pole position, devant George Russel (Mercedes). En deuxième ligne on retrouve Charles Leclerc et Lando Norris. Chez Aston-Martin, Lance Stroll qui a eu un énorme crash en qualifications a détruit son auto et ne courra finalement pas en course, faute d’auto prête et en raison de douleurs persistantes consécutives au choc. Oscar Piastri a été piégé dans les qualifications et est resté en Q1 tandis que les Haas ont été particulièrement véloces et bien placées sur la grille. Côté Red Bull, c’est la Bérézina avec Verstappen 11e et Perez 13e sur la grille. Voilà longtemps qu’on avait pas vu ça. De bon augure pour la course… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Monza Italie 2023 – 3 septembre

GP F1 Monza Italie 2023

GP F1 Monza Italie 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Le réveil de la deuxième partie de saison a été brutal : oui Verstappen est toujours intouchable. Alors à Monza, là où les surprises ont été nombreuses (Vettel, Gasly, Leclerc…), on avait de sérieux espoirs. Les Tifosi encore plus avec des Ferrari particulièrement véloces en qualifications. Ailerons fins, fuselage affûté, les monoplaces de la Scuderia vont finalement truster les deux premières lignes. Sainz Jr. arrache ainsi la pole position à Verstappen qui est 2e, et Leclerc est 3e sur la ligne avec Russel qui décidément fait des étincelles en qualifications. Si Hamilton ne se qualifie que 9e et semble surnager en plein marasme, Albon continue de pousser au maximum sa modeste Williams et sa terrible vitesse de pointe. Dans les sources d’insatisfaction, les Alpine n’ont pas de vitesse, tout comme les Haas, tandis que Aston-Martin déçoit à Monza, avec un Alonso qui est 10e, derrière Tsunoda et son AlphaTauri. Réponse de toute cette hiérarchie au premier virage le lendemain… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Zandvoort Pays-Bas 2023 – 27 août

GP F1 Zandvoort Pays-Bas 2023

GP F1 Zandvoort Pays-Bas 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. ALONSO (Aston-Martin)
3. GASLY (Alpine)

Terminé les vacances estivales pour le petit monde de la F1 ! C’est reparti, et c’est dans le fied de Max Verstappen à Zandvoort que cela se déroule. Solidement campé en tête du championnat, le pilote batave n’a de cesse de remporter course après course et domine la F1 2023 du casque et des bottines. Et sur le banking de Zandvoort, balayé par le vent de la côté et encrassé par le sable, la pluie s’invite et rebat les cartes. A commencer par l’infortuné Ricciardo blessé en essais libres pour éviter le crash avec Piastri qui s’est sorti dans le mur. Résultat, il va être indisponible pour plusieurs Grand Prix certainement, et c’est Liam Lawson le jeune net zélandais qui le remplace au débotté. Avec la pluie, les qualifications peuvent être vite un piège. Lewis Hamilton et Esteban Ocon en font les frais, tout comme Pierre Gasly. Rescapés en Q3, dans les surprises viennent des Williams, très rapides, des McLaren et de Russel. Perez déçoit une nouvelle fois alors qu’Alonso aurait pu mieux faire encore. Mais la course réserve encore son lot de surprises… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Autriche 2023 – 2 juillet

GP F1 Autriche 2023

GP F1 Autriche 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. LECLERC (Ferrari)
3. PEREZ (Red Bull)

Sur les terres de Red Bull, l’écurie autrichienne, à fortiori avec un Verstappen impérial, se sont montrés intouchables. Que cela soit en qualifications, en course Sprint ou en course, Verstappen a tout raflé. Y compris le meilleur tour en course le dimanche, quitte à le réaliser dans le dernier tour après être rentré. Le Week-end a été émaillé par la pluie, sauf pour la course le dimanche. Pour les qualifications, derrière l’intouchable Verstappen, les deux Ferrari sont toujours autant efficaces pour aller « taper » un temps. Dans les surprises agréables, notons Norris et McLaren qui gagnent des places, tout comme les Mercedes qui sont rapides. Albon et sa petite Williams fait des étincelles avec sa vitesse de pointe en se qualifiant 10e et en atteignant la Q3. Côté Alpine, l’embellie des précédents Grand Prix n’est pas là, tandis Perez reste en perte de confiance avec des qualifications médiocres. Dès les essais libres, on aura aussi compris que les limites de pistes sont facilement atteintes avec des annulations de chronos, puis dans la course des pénalités à coup de +5″. La course Sprint confirme, sous la pluie, peu ou prou la qualification à part du Sprint, avec les deux Red Bull en tête (évidemment Verstappen en tête). Derrière, on aura surtout constaté le grotesque des consignes (certainement contractuelles) où Alonso bien plus rapide, n’a pas dépassé Lance Stroll. Ridicule, et désastreux pour le championnat lorsqu’il faudra compter les points… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Nouvelle Lotus Emira GT4 pour gentlemen drivers

La Lotus Emira GT4 est en production et maintenant prête à être livrée à ses premiers clients, avec des spécifications et des performances considérablement améliorées.
Les premiers exemplaires de la très attendue nouvelle voiture de course Lotus seront livrés aux propriétaires au cours de l’été, avec des commandes provenant du Royaume-Uni, d’Europe, de Chine, d’Australie et des États-Unis. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Peugeot 206 GT

Peugeot 206 GT

Peugeot 206 GT
1999 – 4 cyl. en ligne 16V
137 ch – 210 km/h
1 083 kg

Peugeot veut engager sa 206 en championnat du monde des rallyes (WRC). Voilà qui confirme la volonté de refaire le coup de la Peugeot 205 Turbo 16. Seulement voilà, pour courir en WRC, la voiture de retenue doit alors mesurer minimum 4 mètres de long, alors que la Peugeot 206 n’en mesure que… 3,83 mètres. Voilà qui compromet sérieusement le projet de Peugeot Sport. Et comme pour ajouter de la complexité, il faut produire minimum 2 500 exemplaires pour être éligible en WRC, ce qui exclut de devoir réaliser une 206 spéciale sur mesure. Alors Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Bakou Azerbaijan 2023 – 30 avril

GP F1 Bakou Azerbaijan 2023

GP F1 Bakou Azerbaijan 2023
1. PEREZ (Red Bull)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. LECLERC (Ferrari)

Retour à Bakou avec un format expérimental diversement apprécié des pilotes mais avec un engouement positif général, sans vouloir le mettre à chaque Grand Prix et le limiter dans la saison : qualifications pour la course de dimanche, puis qualifications pour la course Sprint qui suit dans l’après-midi du samedi. Les qualifications pour la course de dimanche ont démontré les progrès de certaines équipes à commencer par Ferrari avec un Charles Leclerc qui arrache la pole devant Verstappen. Sainz Jr. se place sur la 2e ligne aux côtés de Sergio Perez. Derrière, Hamilton devance Alonso qui a réalisé de belles fins de qualifications alors que les Aston-Martin n’étaient pas particulièrement leur aise sur le tracé de Bakou. Dans les déceptions des qualifications notons Pierre Gasly qui n’a pas réussi à sortir de ce guêpier sans toucher le mur, tout comme Nyck de Vries qui a provoqué un drapeau rouge en finissant dans le mur. A noter une belle performance absolue pour Albon sur sa modeste mais véloce Williams, et les deux McLaren qui remontent dans le classement suite aux modifications apportées sur les monoplaces oranges. Pour la course Sprint, Sergio Perez réalise le bon coup et emporte la course, devant Leclerc qui avait fait une nouvelle pole position, et Verstappen qui termine 3e. Ce dernier s’est ouvertement plaint auprès de Russel de son attitude trop agressive. Un comble de la part de Verstappen ?…Logan Sargeant a déclenché la Safety Car en tapant un pur, faisant les affaires de Perez qui a pu maintenir sa première place et ses pneus. A noter AlphaTauri qui renvoie Tsunoda en piste avec une suspension arrière finalement cassée. Albon est vif en sprint et se classe dans les points. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Melbourne Australie 2023 – 2 avril

GP F1 Melbourne Australie 2023

GP F1 Melbourne Australie 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. ALONSO (Aston-Martin)

Et voilà la F1 qui se retrouve à Melbourne en Australie, sur son tracé semi-urbain et aux vitesses rapides, un peu à l’image du circuit de Montreal. Aux abords de la piste et dans le paddock, les stars ne sont pas nécessairement ceux dans le baquet, puisque Daniel Ricciardo, pilote de réserve est souvent acclamé par la foule, tout comme Kylie Minogue, la star de la pop australienne. Pour les qualifications, le coup de tonnerre vient de Sergio Perez qui sort de la piste et déclenche le drapeau rouge. Voilà ses chances de bien se placer sur la grille réduite à néant. Sans temps chronométré, voiture dans le bac à sable, le voila qui partira des stands. Dans les monoplaces en difficultés en qualification en Australie on note les deux Alfa Romeo, les AlphaTauri et les McLaren. Chez Haas et Williams, c’est très contrasté avec Hulkenberg (Haas) 10e et Albon (Williams) 8e qui réalisent une superbe qualification. Devant, c’est Verstappen qui doit se battre un peu, surtout que dès la Q2, les deux Mercedes se montrent bien plus à leur avantage que depuis le début de saison. Finalement, Verstappen prend la pole position, et c’est Russel (Mercedes) qui prend la 2e place. Derrière, c’est Hamilton qui est 3e, tandis que Alonso est à ses côtés. A noter la belle qualification en Q3 in-extrémis de Pierre Gasly qui prend le dessus sur Ocon pour la première fois de la saison… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Scuderia Ferrari et Mick Schumacher mettent un terme mutuellement à leur collaboration

La Scuderia Ferrari et Mick Schumacher ont mutuellement décidé de ne pas prolonger leur collaboration, après avoir travaillé ensemble pendant quatre ans, Mick ayant fait partie de la Ferrari Driver Academy.

Mick a rejoint la famille Ferrari par le biais du programme des jeunes pilotes en 2019 et, en tant que pilote FDA, a participé à la Formule 2 pendant deux saisons avec l’équipe Prema Racing. Il a remporté trois courses et s’est assuré le titre de champion 2020. L’année suivante, il a fait ses débuts en Formule 1 avec l’équipe Haas F1 Team. Il a couru pour l’équipe pendant deux ans, prenant part à 43 courses et marquant 12 points, terminant 6e au Grand Prix d’Autriche de cette année et 8e au Grand Prix de Grande-Bretagne. En outre, il a couvert le rôle de pilote de réserve de la Scuderia Ferrari pour la saison 2022 de Formule 1.

La Scuderia Ferrari remercie Mick pour ces quatre années et les nombreux kilomètres parcourus ensemble, et lui souhaite le meilleur pour l’avenir.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

La Porsche 911 GT3 RS a parcouru le ‘ring en 6:49.328 minutes

La nouvelle Porsche 911 GT3 RS a parcouru les 20,8 kilomètres de la Nordschleife du Nürburgring en 6:49,328 minutes, soit 10,6 secondes de moins que l’actuelle 911 GT3. Au volant se trouvait l’ambassadeur de la marque Porsche, Jörg Bergmeister, qui a participé activement au développement du nouveau fleuron de la série 911. Un officiel était présent pour constater le temps au tour.

La nouvelle 911 GT3 RS est conçue sans compromis pour des performances maximales. Cette voiture de sport hautes performances de 386 kW (525 PS) homologuée pour la route tire pleinement parti de la technologie et des concepts du sport automobile. Outre le moteur atmosphérique à haut régime à l’ADN de course et la construction légère intelligente, c’est surtout le concept de refroidissement et d’aérodynamisme qui prouve sa parenté directe avec ses frères de sport automobile. À 285 km/h, la 911 GT3 RS atteint une force d’appui totale de 860 kilogrammes, soit trois fois plus qu’une 911 GT3. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)