GP F1 Singapour 2019 – 22 septembre

GP F1 Singapour 2019 - 22 septembre

GP F1 Singapour 2019
1. VETTEL (Ferrari)
2. LECLERC (Ferrari)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Singapour est un tracé urbain exigeant avec un climat éprouvant (chaud et humide) pour les pilotes et les machines. Romain Grosjean arrive souriant avec un contrat en poche pour 2020 chez Haas, tandis que Hulkenberg est sans volant pour la saison prochaine… En Q1 et Q2 on retrouve les écuries habituelles qui restent dans l’arrière grille. Les Haas sont particulièrement contre-performantes, sans parler des Williams. Devant c’est en Q3 que la bataille s’annonce. Première salve avec Vettel qui claque un temps de nul part ! On le croit intouchable… mais derrière dans la dernière tentative, Hamilton, le coiffe de peu, et c’est Leclerc qui marque la 3e pole position de sa carrière. Verstappen (Red Bull) est 4e et devance Bottas bien terne. Vettel est donc 3e et amer. Mais la course sera longue… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Singapour 2018 – 16 Septembre

GP F1 Singapour (2018)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. VETTEL (Ferrari)

L’air de rien, il suffit de deux Grands Prix pour que l’échiquier de la Formule 1 soit une fois de plus chamboulé côté pilotes ! Après Monza, Ferrari et Sauber ont annoncé l’échange entre eux de Charles Leclerc et de Kimi Raikkonen. Sacrée nouvelle !… Entre Pierre Gasly qui remplace Ricciardo chez Red Bull, Leclerc qui va chez Ferrari, le clan tricolore (et monégasque) pourrait se féliciter pleinement si l’infortuné Ocon n’allait pas se retrouver sans volant en 2019 alors qu’on attend une confirmation chez Haas avec Romain Grosjean. Voilà qui place les pilotes sous pression pour ce Grand Prix urbain de Singapour. Les monoplaces sans grip sont rapidement éliminées après la Q1 (les deux Williams, la Toro Rosso de Hartley, Magnussen et sa Haas et Vandoorne sur sa McLaren). En Q2, les Red Bull mais également Hamilton semblent en mesure de contester la suprématie des Ferrari qui sont sous pression pour revenir au championnat, Vettel au premier chef. Q2 laisse ainsi sur place sans surprise les deux Sauber, Alonso et sa McLaren, Sainz Jr. (Renault) et Pierre Gasly sur la dernière Toro Rosso. E Q1, c’est le « Hammer time » avec un Hamilton qui va assumer tout le monde et réaliser un chrono exceptionnel lui permettant de prendre la pole position. Verstappen se glisse sur la première ligne à ses côtés reléguant Vettel en deuxième ligne, peu heureux de ce dénouement. Suivent les deux Finlandais (Bottas, Raikkonen), Ricciardo (Red Bull). Derrière, un étonnant Romain Grosjean qui a du compenser le manque de grip de sa monoplace prend la 8e place sur la grille, au milieu des deux Racing Point Force India et de la Renault d’Hulkenberg. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Singapour 2017 – 15 septembre

GP F1 Singapour (2017)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. RICCIARDO (Red Bull)
3. BOTTAS (Mercedes)

Un Grand Prix particulier que celui de Singapour. Et force est de constater à l’issue d’une course (d)étonnante que le simple fait de courir de nuit sous l’éclairage des projecteurs n’a été que finalement anecdotique. Un tracé urbain qui ne convient pas aux Mercedes, comme aux monoplaces privilégiant les vitesses de pointe mais chauffant trop rapidement leurs gommes arrière. Une aubaine pour Vettel et Ferrari qui ont là une belle opportunité sur le papier pour reprendre l’avantage au championnat. D’ailleurs les qualifications et les essais libres démontrent vite les difficultés des Williams, Force India et Mercedes. Red Bull truste les deux première places dans les essais libres avec les Ferrari en embuscade qui semblent en garder sous la pédale. D’emblée, sont éliminés de la Q1 les deux Williams, les deux Sauber et Magnussen. La 2e Haas de Romain Grosjean passe le cut in-extremis mais c’est de courte durée puisqu’il sera le dernier de la Q2. Dans les belles surprises, les deux McLaren sont particulièrement véloces tout comme Carlos Sainz Jr. sur sa Toro Rosso qui a retrouvé des ailes. Dans les deux cas, peut-on imposer cela sur la fourniture pour les uns, et le contrat pour l’autre avec Renault F1 ? En Q2 l’hécatombe concerne les deux Force India ainsi que Palmer qui dispute certainement ses derniers Grand-Prix chez Renault F1. En Q3, les Ferrari sortent du bois et c’est Vettel qui par deux fois réalise le meilleur tour signe du départ sur la première ligne en pole position. Verstappen et Ricciardo sur leurs Red Bull prennent la suite tandis que Raikkonen prend la quatrième place sur la grille de départ. Les deux Mercedes ne peuvent faire mieux que la 3e ligne (suffisamment rare pour être souligné cette année !). L’étonnant Hulkenberg s’infiltre devant les deux McLaren avec Alonso qui marque son territoire devant Vandoorne. Sainz Jr. prend la 10e place. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20