Aston-Martin Vantage Zagato

Aston-Martin Vantage Zagato (1986)

Aston-Martin Vantage Zagato
1986 – V8 32V
432 ch – 300 km/h
1 650 kg

En 1981, la marque Aston-Martin subit un énième soubresaut. Les changements de propriétaires s’enchaînent et c’est désormais Victor Guntlett qui prend les destinées de la marque de Newport Pagnell. La première étape est de remettre l’usine en ordre de bataille, et de relancer les ventes. Cela fait, les projets sont nombreux dans les cartons comme le projet Bulldog finalement non retenu, ou la berline Lagonda qui poursuit son évolution. Et au salon de Genève 84, Victor Guntlett passe commande d’une cinquantaine d’une série spéciale aux dirigeants de Zagato (Peter Livanos et Eiio Zagato, petit fils du fondateur). Voilà de quoi remettre Aston-Martin sous les feux de la nouveauté alors que sa gamme actuelle remonte, certes avec de multiples évolutions, à la DBS de 1967 à la fin de l’ère David Brown. Aston-Martin et Zagato, un mariage déjà heureux du temps de la DB4 avec l’Aston-Martin DB4 GT Zagato en 1960. Néanmoins, à l’époque c’est la DB4 GT et non Vantage qui a servi de base de développement au carrossier italien. Or désormais, Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Aston-Martin Vantage – Guide Achat

Le nom Vantage figure fièrement sur plus d’un tiers de toutes les voitures de sport jamais fabriquées par la marque britannique de luxe. S’étendant sur sept décennies et couvrant certaines des voitures de sport les plus vénérées de la société, la famille Vantage constitue une partie cruciale de l’histoire en constante évolution d’Aston Martin. Depuis les premiers jours de la DB2 Vantage jusqu’aux voitures emblématiques des années 60 : DB4, DB5 et DB6, puis les modèles musclés qui ont fait d’Aston Martin une marque de renommée mondiale au cours des décennies suivantes, puis les voitures à l’architecture « VH » qui ont changé la donne et enfin la voiture de sport Vantage d’aujourd’hui, ce nom historique est devenu synonyme de vitesse, de puissance et de plus d’une touche de style. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Red-Bull racing RB16 présentée avec les Aston-Martin Valkyrie

Aston Martin a libéré la puissance de trois modèles Aston Martin Valkyrie, tout en donnant aux pilotes d’Aston Martin Red Bull Racing Max Verstappen et Alex Albon leur premier aperçu de l’hypercar révolutionnaire. Chaque pilote de Formule 1 prenant le volant du premier prototype de vérification (VP) qui a fait ses débuts publics au Grand Prix de Grande-Bretagne l’an dernier – Aston Martin Valkyrie VP1 – les VP2 et VP3 ont également été mis à l’épreuve dans la célèbre enceinte du sport automobile britannique par le pilote d’essai haute performance Chris Goodwin et les pilotes d’Aston Martin Racing WEC Darren Turner et Alex Lynn, marquant ainsi la prochaine étape du programme de développement physique de la voiture. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Aston-Martin confirme que la production de la nouvelle Aston-Martin V12 Speedster sera limitée

Aston Martin confirme aujourd’hui la production d’un nombre strictement limité de l’étonnant nouveau V12 Speedster. La voiture fera ses débuts mondiaux plus tard dans l’année, et les pilotes les plus exigeants du monde entier se sont vus offrir l’opportunité d’acquérir cette célébration viscérale du fier passé et de l’avenir passionnant de la marque de voitures de sport britannique. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Airbus et Aston-Martin associés pour un hélicoptère

L’ACH130 Aston Martin Edition, première offre issue du partenariat récemment annoncé entre Aston Martin Lagonda et Airbus Corporate Helicopters, a été dévoilée à Courchevel dans les Alpes françaises. Cette élégante édition spéciale de l’hélicoptère ACH130 est équipée d’une gamme de quatre designs intérieurs et extérieurs générés par Aston Martin, qui raviront les propriétaires et les pilotes d’hélicoptères qui apprécient le plaisir de posséder et de conduire des voitures de luxe sur mesure et de haute performance. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Aston-Martin DBS Superleggera Concorde Edition

Peu d’avions de l’ère des avions à réaction sont plus reconnaissables instantanément, ou dont on se souvient aussi bien, que le Concorde à la renommée mondiale. Aujourd’hui, 50 ans après son premier vol, cet avion de ligne supersonique – créé dans le cadre d’une coopération franco-britannique unique en son genre – est la source d’inspiration du dernier membre de la très désirable série Aston Martin Wings. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2019 – 1er décembre

GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. LECLERC (Ferrari)

Le GP de F1 de Yas Marina à Abu Dhabi ne représentait un enjeu que pour certaines écuries. Pour les autres, c’est racing just for fun ! « just » ?… Pas réellement, car les Mercedes GP sont à l’attaque. Tant et si bien que Bottas harponne même l’infortuné Grosjean (Haas) en essais libres. Lors des qualifications, Bottas va faire le maximum mais sera contraint de partir de la dernière ligne en fond de grille. Devant, c’est la bataille des gros bras…! C’est Hamilton qui prend la pole position devançant Bottas au chrono. Pour un peu on avait le droit à une première ligne 100% flèche d’argent. Seul Verstappen avec sa Red Bull parvient à se rapprocher des deux Mercedes qui semblent intouchables à Abu Dhabi. Les deux Ferrari sont derrière, et Albon sur l’autre Red Bull juste après. Les autres écuries aux bonnes places sont Renault et McLaren qui se disputent la 5e place constructeur. Derrière, les autres se partagent les miettes. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Sao Paulo Brésil 2019 – 17 novembre

GP F1 Sao Paulo Brésil 2019
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. GASLY (Toro Rosso)
3. SAINZ JR. (McLaren)

Plus d’enjeu titre pilote et constructeur. Néanmoins, un Grand Prix de F1 au Brésil, c’est toujours un évènement dans ce pays marqué par Ayrton Senna, mais qui possède son lot de pilotes renommés (Fittipaldi & Piquet) et titrés en F1. Le circuit de Sao Paulo est un formidable chaudron pour les pilotes et le spectacle. Ca va vite et ça double néanmoins à différents endroits. Les qualifications apportent quelques confirmations : les Red Bull sont à l’aise et particulièrement véloce. Surtout Verstappen qui décroche la pole position. Il n’y a que les Ferrari et Hamilton pour tenter de contrecarrer les plans du pilote batave. Albon son coéquipier échoue à la 6e place (Vettel 2e, Hamilton 3e, Leclerc 4e & Bottas 5e). Derrière, cocorico ! Nos deux pilotes français, Gasly (Toro Rosso) & Grosjean (Haas) sont 7e et 8e sur la grille. Kimi Raikkonen (Alfa-Romeo) et Magnussen (Haas) constituent les heureux bénéficiaires des 9e et 10e positions sur la grille. Pour les autres c’est la soupe à la grimace, particulièrement les deux Renault qui ne sont pas performantes en qualification et Sain Jr. qui a un problème moteur dès la Q1. Sans chrono, il devra partir de la dernière ligne et être repêché. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Austin Texas USA 2019 – 4 novembre

GP F1 Austin Texas Usa 2019 - 4 novembre

GP F1 Austin Texas USA 2019
1. BOTTAS(Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Week end très « show » à l’américaine avec son lot de VIP et de « people » dans le paddock et dans les stands. Mais c’est sur la piste que tout se joue véritablement… En Q1, les deux Williams et les deux Alfa Romeo n’iront pas plus loin. Tout comme Perez qui manqué la pesée pendant les essais libres et sera pénalisé (il partira des stands). En Q2, les éclats temporaires des Haas vont s’éteindre ainsi que Lance Stroll (Racing Point), Kvyatt (Toro Rosso) et Hulkenberg (Renault). On salut ainsi une nouvelle performance en qualifications de Ricciardo (Renault) et de Gasly (Toro Rosso). Les deux McLaren semblent désormais bien établies juste derrière les écuries de pointe. Devant, c’est la bagarre des gros bras, avec un Albon moins fringant en qualifications qu’en course. Hamilton est lui également peu en réussite puisqu’il ne fera pas mieux que 5e. C’est Bottas qui va arracher la pole devant Vettel qui fait un sacré tour chrono. Vettel et Verstappen sont relégués à la deuxième ligne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Mexico – Mexique 2019 – 27 Octobre

GP F1 Mexico - Mexique 2019

GP F1 Mexico – Mexique 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. BOTTAS (Mercedes)

Week-End particulier avec une météo changeante, notamment côté températures. Résultat, c’est le casse-tête mexicain (et non chinois !) pour définir la bonne stratégie pneumatiques. A l’entame des qualifications, il semble acquis que les écuries en difficultés sont encore et toujours Williams, mais également Haas et Alfa Romeo. Ces deux dernières écuries, depuis plusieurs Grand Prix, marquent le pas tant en qualifications qu’en course. D’ailleurs aucune ne parviendra à s’extraire de la Q1 pour Haas, et Q2 pour Alfa Romeo. Quoique surmotivé puisque pilotant à domicile, Sergio Perez, tout comme son co-équipier ne passeront pas respectivement la Q2 et la Q1. Les deux Renault, pénalisées lors du Grand Prix du Japon à postériori restent également abonnées à la Q2, au grand désespoir de Ricciardo qui ne cache pas sa frustration. Heureusement sa course sera tout autre… En Q3, les ténors montent les puissances, et contre toute attente, les Red Bull font des sacrés chronos, malgré la longue (longue) ligne droite. Qui a dit que le Honda n’avait pas de puissance ?! Finalement, la pole semblait acquise à Verstappen véritablement plus rapide que les autres. Mais Bottas se plante dans le dernier tour des qualifications entraînant un drapeau jaune. Verstappen le voit mais continue son effort et ne décolère pas. Malgré son meilleur temps, il va être déclassé et relégué sur la 2e ligne (recul de 3 places) à côté d’Hamilton qui est 4e. Voilà donc Charles Leclerc qui hérite de la pole malgré lui. C’est sa 7e pole position cette année, étant ainsi « LE » poleman de la saison 2019. Vettel 2e est à ses côtés. Bottas est relégué sur la 3e ligne aux côtés d’Albon. Les deux McLaren sont ensemble sur la 5e ligne, et les deux Toro Rosso sur la 6e ligne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20