GP F1 Montreal Canada 2022 – 19 juin

GP F1 Montreal Canada 2022

GP F1 Montreal Canada 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. SAINZ JR. (Ferrari)
3. HAMILTON (Mercedes)

Retour sur le circuit Gilles Villeneuve de Montreal après deux ans d’absence suite aux vagues Covid 19. Et si le soleil est au beau fixe, surprise pour les qualifications puisque c’est la pluie et une piste détrempée qui s’offre aux monoplaces. Voilà de quoi niveler les performances et permettre à des pilotes aguerris mais au matériel déficient de faire la différence. Et à ce petit jeu, si Verstappen et sa Red Bull se montrent redoutable et arrache la pole position sans discussion au reste de la troupe, derrière c’est la surprise avec Fernando Alonso qui se place à ses côtés sur la première ligne. Les Alpine sont plus rapides grand prix après grand prix, même si elles peinent après en course. Mais peu importe, Alonso est toujours là, et Ocon qualifié pas très loin derrière sur la 4e ligne. Sur la 2e ligne, autre surprise avec Sainz Jr. (Ferrari) 3e et… Hamilton 4e (Mercedes) qui se place (enfin) devant Russel. Autres surprises, les deux Haas sont sur la 3e ligne (5e et 6e). Dans les regrets, Pierre Gasly très rapide depuis le début du week end est confronté à des problèmes de freins pendant les qualifications le pénalisant et le reléguant en fond de grille. Tout comme Leclerc à qui on remplace chez Ferrari plusieurs éléments mécaniques. Il partira en fond de grille… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Bakou Azerbaïdjan 2022 – 12 juin

GP F1 Bakou Azerbaïdjan 2022

GP F1 Bakou Azerbaïdjan 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. RUSSEL (Mercedes)

Fini les paillettes de la principauté de Monaco. C’est en Azerbaïdjan à Bakou que le petit monde de la F1 se retrouve tandis que d’autres se défient dans la Sarthe pour les 24H du Mans. Le circuit urbain de la ville de Bakou est très exigeant et ne pardonne pas les écarts, rappelant en ce sens Monaco 15 jours plus tôt. Toute erreur se solde par des monoplaces souvent froissées, sauf si le pilote maladroit peut passer dans un échappatoire. C’est bien ce que Lance Stroll va expérimenter pendant les qualifications heurtant par deux fois le mur, dont la deuxième fois un drapeau rouge va interrompre la séance. Devant, c’est Charles Leclerc et sa Ferrari qui va une nouvelle fois épingler la pole position juste devant Sergio Perez (Red Bull). Derrière, Verstappen partira 3e en 2e ligne avec l’autre Ferrari de Sainz Jr. La 3e ligne est dévolue à George Russel qui exploite bien mieux sa monoplace imparfaite que son illustre coéquipier Hamilton (7e) et à Pierre Gasly et son AlphaTauri. Dans les autres bonnes surprises, notons Sebastian Vettel et son Aston qui se place haut dans la hiérarchie. Affaire à suivre… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Monaco 2022 – 29 mai

GP F1 Monaco 2022
1. PEREZ (Red Bull)
2. SAINZ JR. (Ferrari)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Monaco est l’un des rendez-vous phare et « people » du calendrier de la formule 1. Le Grand Prix de Monaco qui se déroule depuis 1929, est devenu une institution, et chaque pilote rêve d’accrocher à son palmarès une victoire ici. Il y en a un en ce moment qui l’espère peut être plus que d’autres encore : Charles Leclerc, le régional de l’étape. Et cette année, avec Ferrari qui est particulièrement véloce, il peut se frotter les mains et espérer briller sur ses terres. Et il faut avouer que c’est bien parti pendant les qualifications puisqu’il décroche la pole position, avec Carlos Sainz jr. à ses côtés. Voilà une première ligne 100% Ferrari. Derrière, ce sont les deux Red Bull qui sont sur la deuxième ligne, mais avec Perez 3e, et Verstappen 4e qui peine à trouver l’équilibre qui lui convient. Les deux rivaux anglais, Norris (McLaren) et Russel (Mercedes) sont sur la 3e ligne, devançant ainsi Alonso et son Alpine et Hamilton. A noter la belle qualification d’un Sebastian Vettel sur son Aston Martin dans le top 10. Seule grosse déception, un Ricciardo qui continue de sombrer, tandis que Pierre Gasly, pourtant rapide à Monaco, est victime d’une mauvaise stratégie de l’équipe AlphaTauri et partira en fond de grille. A Monaco c’est déjà un mauvais présage… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Barcelone Espagne 2022 – 22 mai

GP F1 Barcelone Espagne 2022

GP F1 Barcelone Espagne 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. RUSSEL (Mercedes)

Le circuit catalan est le juge de paix pour juger le niveau des monoplaces. Et pas de surprises dès les essais libres. Ou plutôt si ! Une bonne surprise, puisque Mercedes est venu sur le circuit avec des modifications qui marchent… fort. D’ailleurs, elles ont désormais une sacrée vitesse de pointe et permet enfin à Hamilton de retrouver le sourire. Peu d’écuries n’ont aucune modifications à Barcelone puisque on compte AlphaTauri et Haas. Lors des qualifications, c’est encore un duel Ferrari et Red Bull, avec Verstappen et Leclerc dans les deux coqs. C’est la Ferrari qui est la plus rapide, même si Leclerc a eu chaud et s’était loupé lors de sa première tentative en Q3. Sainz Jr. est sur la 2e ligne et c’est Russel qui se faufile à ses côtés, démontrant toute la puissance retrouvée des flèches d’argent. Derrière, Perez, Hamilton et Bottas trouvent les premiers rangs. Dans les déceptions Pierre Gasly ne trouve toujours pas la formule magique avec son AlphaTauri, et Alpine pourtant rapide aux essais mais qui trébuche aux qualifications. Alonso, sur ses terres partira dernier finalement avec un changement de moteur. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Miami Florida USA 2022 – 8 mai

GP F1 Miami Floride USA 2022

GP F1 Miami Florida USA 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. LECLERC (Ferrari)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Premier Grand Prix moderne de F1 à Miami en Floride, et côté show off on a pas été déçu ! Des peuples et VIP par dizaine, avec du connu et pas du pique assiette (Michael Douglas, David Beckham, des joueurs de foot, les soeurs Williams, Pharrel Williams…), un sacré soleil, des jupes courtes, des peau bronzées. Bref, c’est le GP où il faut se montrer, et avec tous les excès. Monaco fait figure d’élégance à côté. Tout ce folklore est bien, mais c’est sur la piste que le championnat se joue. Et dans l’exercice des qualifications, c’est Ferrari qui domine les débats depuis le début de la saison, et avec Leclerc en chef de file qui prend la pole position devant son coéquipier Sainz Jr.. Derrière, les deux Red Bull comme à la parade, avec Verstappen devant Perez. Ensuite c’est toujours Bottas qui détone avec son Alfa qui reste très performante, tandis qu’Hamilton se rebelle et se retrouve 6e sur sur la 3e ligne à ses côtés. Pierre Gasly est également bien qualifié, tandis que Lando Norris limite la casse, mais les McLaren sont moins performantes ce WE. Dans les déceptions, Ocon ne prend pas part aux qualifications et partira dernier car sa voiture en réparation suite au crash de la veille n’était pas prête, tandis que Russel ne passe pas la 2. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Emilie Romagne Imola – San Marino 2022 – 24 avril

GP F1 EMILIE ROMAGNE SAN MARINO 2022

GP F1 Emilie Romagne – San Marino 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. NORRIS (McLaren)

Le GP de F1 d’Emilie Romagne à San Marino (sur le tracé d’Imola), reprend à son compte le principe de la course Sprint pour déterminer la grille de départ. C’est donc qualifications classiques pour la course Sprint le vendredi, et le samedi la course Sprint qui définira le départ de la course dimanche. Le vendredi de belles surprises éclatent sur la piste comme la 5e position d’Alonso (Alpine), ou la 4e de Magnussen (Haas). La pluie joue les invitées et vient troubler quelque peu les performances, mais c’est toujours une lutte en haut de la grille entre Leclerc et sa Ferrari et Verstappen sur sa Red Bull. Dans les grosses déceptions on relève Hamilton et Gasly qui restent en fond de grille. La course Sprint n’est pas favorable à Alonso qui perd de nombreuses places. Verstappen conserve la pole position, et les Ferrari et Red Bull s’intercalent sur les deux premières lignes pour le dimanche. McLaren s’installe comme la troisième force du plateau, avec les Haas et les Alfa Romeo en embuscade. Chez Mercedes c’est toujours l’incompréhension avec cette monoplace. Lewis Hamilton s’agace et s’exprime ouvertement auprès de Toto Wolff, tandis que Russel s’en tire mieux que lui… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Melbourne Australie 2022 – 10 avril

GP F1 Melbourne Australie 2022
1. LECLERC (Ferrari)
2. PEREZ (Red Bull)
3. RUSSEL (Mercedes)

le tracé de Melbourne en Australie est modifié et retrouve enfin la F1 après une longue absence due au Covid. Plus rapide, les pilotes doivent passer encore plus vite entre les murets, n’autorisant pas les erreurs d’appréciation. Lors des qualifications, Lance Stroll se démarque avec ses frasques sur la piste entraînant le drapeau rouge et l’accrochage avec Latifi (Williams). Pas de quoi inquiéter les leaders, qui se se disputent la pole position. Un duel entre Verstappen et Leclerc. C’est ce dernier qui prend le dessus avec une pole position. Dans les surprises, McLaren a retrouvé de la vitesse avec Norris qui se place sur la 2e ligne aux côtés de Perez sur l’autre Red Bull. Sainz Jr. en revanche est à la peine et ne sera que 9e sur la grille… Les deux Mercedes sont encadrées par les McLaren, Ricciardo reprenant confiance sur ses terres. A noter la déception d’Alonso qui pouvait se battre pour les premières lignes avec son Alpine très rapide mais qui est sorti de la piste sur panne mécanique… Avec toutes ces interruptions, Vettel parvient finalement à boucler quelques tours en Q1 et ne pas être qualifié dernier… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Djeddah Arabie Saudite 2022 – 27 mars

GP F1 Djeddah Arabie Saudite 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. LECLERC (Ferrari)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Ferrari et Red Bull se sont positionnés d’ores et déjà comme les deux écuries à battre en 2022. C’est en tout cas l’enseignement du premier Grand Prix. Dans les très bonnes surprises notons la puissance remarquable du moteur Ferrari, la bonne forme du Honda et du Renault. En revanche, chez Mercedes c’est la soupe à la grimace. Voilà qui rebat quelque peu les cartes des dernières saisons. Et c’est tant mieux !… Petit coup de tonnerre à Djeddah puisque plusieurs attentats eurent lieu pendant le WE de Grand Prix dont un très spectaculaire au niveau des raffineries de pétrole engendrant un spectaculaire incendie. Résultat, les pilotes votent en majorité pour ne pas courir (trop de risques). Mais la direction de course et les écuries ont vu la chose autrement, et finalement le Grand Prix va bien se poursuivre au grand damn des pilotes. Lors des qualifications, autre petit tremblement puisque Lewis Hamilton ne passe pas le stade de la Q1 ! Il partira 16e sur la grille… Devant, le duel est orchestré entre Red Bull et Ferrari. On pense que Leclerc est le plus rapide, mais Sergio Perez nous sort le chrono du siècle et prend la pole devant Leclerc, Sainz Jr. et Verstappen. Derrière, c’est Ocon qui démontre que les Alpine sont véloce cette année, avec Russel puis Alonso juste derrière. A noter que le gros crash de Mick Schumacher lors de la Q2 déclenche le drapeau rouge et le privera du départ de la course le lendemain pour précaution médicale même s’il dit se sentir bien. Autre malheureux aux qualifications, Tsunoda qui n’a pas pu réaliser de chrono. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Bahrein Sakhir 2022 – 20 mars

GP F1 SAKHIR BAHREIN 2022

GP F1 Sakhir Bahrein 2022
1. LECLERC (Ferrari)
2. SAINZ JR. (Ferrari)
3. HAMILTON (Mercedes)

Voilà une saison de F1 attendue avec impatience !! Après une année de gel du règlement et la complexité du Covid, voilà donc ces nouvelles monoplaces à l’aérodynamique revue, générant une traînée aéro plus propre, logiquement plus propice aux attaques et suivis des monoplaces, et également ces nouveaux pneus à profils tailles basses. Voilà des grosses nouveautés pour la saison 2022. Premier rendez-vous au calendrier, c’est le circuit de Sakhir à Bahrein qui ouvre le bal. Après les essais hivernaux, Ferrari avait montré de belles dispositions, notamment avec son unité de puissance particulièrement véloce. Les essais libres de Bahrein confirment cela, ainsi que pour les écuries qui sont équipées du même moteur : Haas et Alfa-Romeo. Alfa notamment s’est montré très véloce donnant le sourire à Bottas qui peut se féliciter du changement « forcé » de Mercedes à Alfa Romeo. Et s’il était le grand gagnant des transferts ? Un peu tôt pour le dire et Mercedes et Hamilton n’ont pas dit leur dernier mot… En qualification, le duel s’est résumé à Verstappen (Red Bull) et Leclerc (Ferrari), laissant assez loin Sainz Jr. et Perez. Le duel de l’année semble se dessiner aux essais entre red Bull et Ferrari, avec néanmoins un avantage à la Scuderia qui devance chaque monoplace, Leclerc prenant la pole. Hamilton limite les dégâts et se place 5e, juste devant… Valteri Bottas et son Alfa ! A noter Magnussen et sa Haas qui est… 7e devant Alonso et son Alpine. Les cartes sont sacrément rebattues. Et c’est tant mieux pour l’intérêt du championnat. A noter que les McLaren, Aston-Martin et Williams sont les lanternes rouges des qualifications et semblent en grande difficulté notamment les monoplaces oranges de Woking… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: -1 (from 1 vote)

GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2021 – 12 décembre

GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2021
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Suspense terrible pour ce dernier Grand Prix puisque le champion du monde de F1 2021 ne sera décidé qu’à Abu Dhabi. Verstappen et sa Red Bull ou Hamilton et sa Mercedes. Le pilote hollandais a pour lui l’avantage d’un châssis plus vif et efficace, et une soif de gagner (l’oeil du tigre l’habite). En revanche son moteur Honda manque encore de puissance face au bloc de puissance Mercedes. Hamilton a pour lui outre la puissance moteur, une équipe bien rodée à la gagne (8 titres constructeurs d’affilés), et une Mercedes qui dispose d’une sacrée vitesse de pointe lui autorisant plus d’appui mais moins de vivacité dans les enchaînements rapides et serrés. Pas de chance pour Red Bull, Abu Dhabi a modifié son tracé avec des courbes plus grandes favorisant la vitesse de passage et réduisant ainsi les zones à petites vitesses tortueuses. Pour les essais, c’est donc un duel Verstappen-Hamilton. Finalement c’est Verstappen qui prend la pole position en adoptant les pneus rouges (tendres) dès la Q2 pour prendre le départ le lendemain avec lesdits pneus. La stratégie est claire : rester devant Hamilton. Ce dernier a réussi une très belle qualification et n’a pas à rougir de sa 2e place sur la grille. Derrière dans les très bonnes surprises, notons Lando Norris qui se place 3e, juste devant Sergio Perez qui permet à Red Bull d’espérer qu’il aidera Verstappen. Autre héros des qualifications : Sainz Jr. et sa Ferrari qui se permet d’être devant Bottas. Dans les déceptions, soulignons Pierre Gasly (AlphaTauri) et Fernando Alonso (Alpine) qui ne passent pas le cap de la Q2… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)