GP F1 Bakou Azerbaïdjan 2022 – 12 juin

GP F1 Bakou Azerbaïdjan 2022

GP F1 Bakou Azerbaïdjan 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. RUSSEL (Mercedes)

Fini les paillettes de la principauté de Monaco. C’est en Azerbaïdjan à Bakou que le petit monde de la F1 se retrouve tandis que d’autres se défient dans la Sarthe pour les 24H du Mans. Le circuit urbain de la ville de Bakou est très exigeant et ne pardonne pas les écarts, rappelant en ce sens Monaco 15 jours plus tôt. Toute erreur se solde par des monoplaces souvent froissées, sauf si le pilote maladroit peut passer dans un échappatoire. C’est bien ce que Lance Stroll va expérimenter pendant les qualifications heurtant par deux fois le mur, dont la deuxième fois un drapeau rouge va interrompre la séance. Devant, c’est Charles Leclerc et sa Ferrari qui va une nouvelle fois épingler la pole position juste devant Sergio Perez (Red Bull). Derrière, Verstappen partira 3e en 2e ligne avec l’autre Ferrari de Sainz Jr. La 3e ligne est dévolue à George Russel qui exploite bien mieux sa monoplace imparfaite que son illustre coéquipier Hamilton (7e) et à Pierre Gasly et son AlphaTauri. Dans les autres bonnes surprises, notons Sebastian Vettel et son Aston qui se place haut dans la hiérarchie. Affaire à suivre… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Barcelone Espagne 2022 – 22 mai

GP F1 Barcelone Espagne 2022

GP F1 Barcelone Espagne 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. RUSSEL (Mercedes)

Le circuit catalan est le juge de paix pour juger le niveau des monoplaces. Et pas de surprises dès les essais libres. Ou plutôt si ! Une bonne surprise, puisque Mercedes est venu sur le circuit avec des modifications qui marchent… fort. D’ailleurs, elles ont désormais une sacrée vitesse de pointe et permet enfin à Hamilton de retrouver le sourire. Peu d’écuries n’ont aucune modifications à Barcelone puisque on compte AlphaTauri et Haas. Lors des qualifications, c’est encore un duel Ferrari et Red Bull, avec Verstappen et Leclerc dans les deux coqs. C’est la Ferrari qui est la plus rapide, même si Leclerc a eu chaud et s’était loupé lors de sa première tentative en Q3. Sainz Jr. est sur la 2e ligne et c’est Russel qui se faufile à ses côtés, démontrant toute la puissance retrouvée des flèches d’argent. Derrière, Perez, Hamilton et Bottas trouvent les premiers rangs. Dans les déceptions Pierre Gasly ne trouve toujours pas la formule magique avec son AlphaTauri, et Alpine pourtant rapide aux essais mais qui trébuche aux qualifications. Alonso, sur ses terres partira dernier finalement avec un changement de moteur. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Emilie Romagne Imola – San Marino 2022 – 24 avril

GP F1 EMILIE ROMAGNE SAN MARINO 2022

GP F1 Emilie Romagne – San Marino 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. NORRIS (McLaren)

Le GP de F1 d’Emilie Romagne à San Marino (sur le tracé d’Imola), reprend à son compte le principe de la course Sprint pour déterminer la grille de départ. C’est donc qualifications classiques pour la course Sprint le vendredi, et le samedi la course Sprint qui définira le départ de la course dimanche. Le vendredi de belles surprises éclatent sur la piste comme la 5e position d’Alonso (Alpine), ou la 4e de Magnussen (Haas). La pluie joue les invitées et vient troubler quelque peu les performances, mais c’est toujours une lutte en haut de la grille entre Leclerc et sa Ferrari et Verstappen sur sa Red Bull. Dans les grosses déceptions on relève Hamilton et Gasly qui restent en fond de grille. La course Sprint n’est pas favorable à Alonso qui perd de nombreuses places. Verstappen conserve la pole position, et les Ferrari et Red Bull s’intercalent sur les deux premières lignes pour le dimanche. McLaren s’installe comme la troisième force du plateau, avec les Haas et les Alfa Romeo en embuscade. Chez Mercedes c’est toujours l’incompréhension avec cette monoplace. Lewis Hamilton s’agace et s’exprime ouvertement auprès de Toto Wolff, tandis que Russel s’en tire mieux que lui… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Mexico City Mexique 2021 – 7 novembre

GP F1 Mexico City Mexique 2021
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. PEREZ (Red Bull)

Covid 19 oblige, 2020 avait fait l’impasse sur l’étape mexicaine. Dommage car l’ambiance sur place est survoltée et colorée. Masques, sombreros et autres artifices sont de sortie pour un public tout acquis à la cause de Sergio Perez alias Checo, le 2e pilote Red Bull. Et pendant les essais libres, il met le feu sur la piste. Cependant les qualifications vont démontrer une nouvelle fois la roublardise de l’écurie Mercedes qui cache bien son jeu et sa puissance moteur. Lors des essais libres, elles n’ont jamais été devant. Pourtant, dès les 3 séances de de qualifications, les Mercedes mettent la pression, et malgré le talent de Max Verstappen et la motivation décuplée devant son public de Checo, c’est Valtteri Bottas qui décroche la pole devant Hamilton. Voilà une première ligne 100% Mercedes. Derrière, les 2 Red Bull sont en embuscades et espèrent bien tirer profit de l’aspiration dans la longue, longue ligne droite du départ. A noter la très belle séance de Yuki Tsunoda, et surtout Pierre Gasly toujours très rapide. Beaucoup de pilotes partiront en fond de grille pour remplacement de moteur (Norris, Stroll, Ocon, Russel). A noter le gros carton de Stroll en Q1 qui stoppa la séance pour quelques dizaines de minutes. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Austin USA 2021 – 24 octobre

GP F1 Austin USA 2021

GP F1 Austin USA 2021
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. PEREZ (Red Bull)

Après une année d’absence en raison de la crise du Covid, Austin (Texas) reçoit une nouvelle fois le cirque de la F1. Une ambiance festive, avec grande roue, barbecues, et Guest stars invitées dans les paddocks (George Lucas, Ben Stiller…). Le tracé plait aux pilotes, mais impose un châssis au point et un beau moteur plein pour briller. Que dire des enchaînements avec une entrée à plus de 280 km/h… Dantesque ! Pour les qualifications, on sait d’avance que certains seront pénalisés pour remplacement de moteur à l’instar de Valtteri Bottas qui du coup n’a pas besoin de se retenir face à Hamilton. D’emblée aux qualifications, les Alpine, Alfa Romeo, Aston-Martin et Haas sont à la peine et vont échouer en Q1 et Q2. Finalement en Q3, c’est Verstappen qui va accrocher une nouvelle pole position, devant Hamilton. Puis derrière leurs deux lieutenants. Et ensuite, c’est une ligne par écurie : Ferrari, McLaren et Alpha Tauri. On s’attend à un départ chaud bouillant car le premier virage est souvent le théâtre d’accrochages. Et comme les deux leaders du championnat pas avares en accrochages mutuels sont sur la première ligne… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Castellet France 2021 – 20 Juin

GP F1 Castellet France 2021 - 20 Juin

GP F1 Castellet France 2021
1. VERSTAPPEN (Red Bull Honda)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. PEREZ (Red Bull Honda)

Après une année d’abstinence, le public français peut goûter de nouveau à son Grand Prix national au Castellet. Comme une fête nationale, les drapeaux tricolores fleurissent dans les tribunes. Sur la piste, Christian Horner fanfaronne devant la grande forme de ses monoplaces. Il n’hésite pas à affirmer que si les Red Bull battent les Mercedes au Castellet elles peuvent prendre le dessus partout. Et force est de constater que Verstappen enfonce le clou et prend la pole position sans discussion. Derrière lui, Hamilton et Bottas ne sont pas dans le même rythme et prennent respectivement les 2e et 3e places sur la grille. Perez complète la 2e ligne. Derrière, Pierre Gasly est encore au top et prend la 3e ligne avec Sainz Jr. Aux qualifications, la Scuderia Ferrari fait des étincelles, mais aura du mal à confirmer le dimanche en course. Norris (McLaren) et Leclerc (Ferrari) sont sur la 4e ligne tandis qu’Alonso poursuit son amélioration continue et se qualifie en 5e ligne. Et voilà une Alpine bien qualifiée… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Bakou Azerbaïdjan 2021 – 6 juin

GP F1 Bakou Azerbaïdjan 2021

GP F1 Bakou Azerbaïdjan 2021
1. PEREZ (Red Bull Honda)
2. VETTEL (Aston Martin)
3. GASLY (Alpha Tauri)

Après un Grand Prix de Monaco assez soporifique, il faut le dire, et constatant la supériorité d’un Max Verstappen et de Red Bull, nous attendions avec impatience ce Rendez-vous de Bakou en Azerbaïdjan. Un tracé également en ville mais bien plus rapide qu’à Monaco et qui occasionne lui aussi une sanction immédiate dans le rail en cas d’excès de confiance ou d’erreur de pilotage. Une règle que nous allons d’ailleurs pouvoir constater dans les qualifications avec quelques belles bévues : Lance Stroll (Aston Martin) et Antonio Giovinnazzi (Alfa Romeo) qui se prennent les rails dans la Q1 semant un peu de zizanie et des drapeaux rouges. En Q2, c’est Daniel Ricciardo qui continue de manger son pain noir, en accrochant le rail le laissant ainsi dans la deuxième partie de la grille. En Q3, Tsunoda qui était convaincant et rapide commet lui aussi la faute, entrainant Sainz Jr. également à la faute. Résultat, drapeau rouge et fin de séance. Dans tout ce mic mac, c’est Charles Leclerc et sa Ferrari qui va prendre une nouvelle pole position devant Hamilton. Verstappen et Gasly sont sur la deuxième ligne, confirmant la sacrée forme du moteur Honda et du clan Red Bull et AlphaTauri. Si Tsunoda est 8e sur la grille, et Alonso 9e, c’est Bottas qui passe à côté de ces qualifications et peine à convaincre une nouvelle fois. Il ne semble pas apte à briser la spirale négative qui l’affecte en ce moment… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Sakhir 2020 – 6 Décembre

GP F1 Sakhir 2020

GP F1 Sakhir 2020
1. PEREZ (Racing Point)
2. OCON (Renault)
3. STROLL (Racing Point)

Un Grand-Prix fou et plein de promesses ! D’abord, le tracé de Sakhir qui est celui de Bahrein mais exploité différemment : très court, et très rapide avec peu de virage à la manière de l’IndyCar en Amérique du Nord. Voilà qui permet des belles remontées en perspectives et on ne sera pas déçu… Dans les autres données clés, notons que évidemment Romain Grosjean ne court pas dans sa Haas laissant la place au brésilien Pietro Fittipaldi. Romain qui voulait tout de même courir le dernier Grand-Prix 2020 après son gros crash à Bahrein annoncera finalement qu’il met un terme à sa carrière de pilote. Une sage décision qui a du rassurer sa famille. L’autre événement, c’est Lewis Hamilton qui a été déclaré positif au Covid19. Résultat c’est George Russel qui le remplace chez Mercedes GP, et Aitken qui profite du baquet de la Williams. Un duel Bottas contre Russel qui s’annonce chaud, d’autant que Valteri Bottas n’est pas dans une séquence particulièrement bonne, et Russel ne peut qu’arriver gonflé à bloc !… Finalement l’expérience au sein de l’écurie a parlé, et Bottas va arracher la pole position devant Russel. Derrière, l’indéboulonnable Verstappen est 3e sur la grille et l’étincelant Leclerc 4e (!) avec sa Ferrari qui manque de performances. La 13e place sur la grille de Vettel en dit long sur la performance du monégasque en compétition. Les Racing Point, McLaren, AlphaTauri et Renault se partagent les places suivantes, avec Perez, Kvyatt et Ricciardo qui sont les chefs de file de ces qualifications. En fond de grille, pas trop de surprises pour les Williams (Russel n’est pas là pour y faire des étincelles), Haas et Alfa-Romeo particulièrement à la peine sur ce tracé rapide… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Istambul Turquie 2020 – 15 Novembre

GP F1 Istambul Turquie 2020

GP F1 Istambul Turquie 2020
1. HAMILTON (Mercedes GP)
2. PEREZ (Racing Point)
3. VETTEL (Ferrari)

Le circuit d’Istanbul en Turquie est costaud et séduit d’ordinaire les pilotes. Mais là, deux problèmes changent la donne. D’une part l’enrobé a été refait très récemment et n’offre que très peu d’adhérence. Les pilotes et écurie s’en plaignent ouvertement. Mais si on ajoute les conditions météo qui se dégradent dès les qualifications avec des trombes d’eau, la piste devient une véritable patinoire, au point de dérouter la plupart des écuries et bouleverser la hiérarchie habituelle. Et ce n’est pas pour nous déplaire. Dès la Q1 le ton est donné avec une interruption de séance (drapeau rouge) vers la fin de séance en raison des conditions d’adhérence jugées trop précaires par les commissaires de course. Si les éliminés de la Q1 sont dans la norme habituelle, en Q2 les deux Ferrari et McLaren restent « tankées » à ce niveau. Egalement l’infortuné Pierre Gasly qui ne trouve pas la bonne mesure. Et ses efforts seront vains puisqu’il changera son moteur et partira finalement de la 19e place. En Q3, les conditions sont changeantes, et la pluie va redoubler en cours de séance. Résultat, c’est la surprise avec la pole position de Lance Stroll, juste devant un Verstappen mal inspiré d’être rentré pour mettre d’autres pneus alors qu’il pouvait terminer le tour de la pole. Perez complète la réussite de Racing Point en étant 3e, avec à ses côtés Albon sur l’autre Red Bull. Et les Mercedes GP dans tout ça ? C’est une piètre séance avec les 6e et 9e place sur la grille, Hamilton devant Bottas, tandis les Renault et les Alfa-Romeo font des étincelles. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)