GP F1 Zandvoort Pays-Bas 2023 – 27 août

GP F1 Zandvoort Pays-Bas 2023

GP F1 Zandvoort Pays-Bas 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. ALONSO (Aston-Martin)
3. GASLY (Alpine)

Terminé les vacances estivales pour le petit monde de la F1 ! C’est reparti, et c’est dans le fied de Max Verstappen à Zandvoort que cela se déroule. Solidement campé en tête du championnat, le pilote batave n’a de cesse de remporter course après course et domine la F1 2023 du casque et des bottines. Et sur le banking de Zandvoort, balayé par le vent de la côté et encrassé par le sable, la pluie s’invite et rebat les cartes. A commencer par l’infortuné Ricciardo blessé en essais libres pour éviter le crash avec Piastri qui s’est sorti dans le mur. Résultat, il va être indisponible pour plusieurs Grand Prix certainement, et c’est Liam Lawson le jeune net zélandais qui le remplace au débotté. Avec la pluie, les qualifications peuvent être vite un piège. Lewis Hamilton et Esteban Ocon en font les frais, tout comme Pierre Gasly. Rescapés en Q3, dans les surprises viennent des Williams, très rapides, des McLaren et de Russel. Perez déçoit une nouvelle fois alors qu’Alonso aurait pu mieux faire encore. Mais la course réserve encore son lot de surprises… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Montreal Canada 2023 – 18 Juin

GP F1 Montreal Canada 2023

GP F1 Montreal Canada 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. ALONSO (Aston-Martin)
3. HAMILTON (Mercedes)

Le Grand Prix du Canada nous réserve comme souvent une météo très instable, avec des plages de pluie bien marquées. Les qualifications sont particulièrement concernées, avec des pilotes qui échouent dans l’exercice, à l’instar de Pierre Gasly, gêné dans son tour rapide par Sainz Jr. qui restera en Q1. Perez, toujours en délicatesse, échouera à la régulière en Q2, tout comme Stroll et Leclerc ! Voilà qui laisse des places pour les seconds couteaux en Q3… Et comme la pluie ajoute du suspense, avec Piastri qui part dans le mur, bloquant la Q3, voilà Hulkenberg qui se place avec sa Haas sur la première ligne aux côtés de Verstappen qui prend la pole (la 25e de sa carrière). Derrière Alonso est particulièrement véloce sur son Aston-Martin, et est 3e, avec Hamilton à ses côtés. Les Mercedes profitent des nouveautés techniques et confirment leur amélioration de performances puisque Russel est 5e sur la ligne. A noter Albon qui est dans le top 10, et Ocon qui fait une belle qualification. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Miami USA 2023 – 7 Mai

GP F1 Miami USA 2023

GP F1 Miami USA 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. ALONSO (Aston-Martin)

Miami c’est le rendez-vous attendu par tous ceux qui aiment le show et ne sont pas nécessairement passionnés par la course de F1… Résultat, c’est un show à l’américaine tout le week end de Grand Prix qui donne le ton et donne le sourire aux amateurs et même aux fans. Toutefois, toute la mise en scène devient un peu ton much et surtout n’apporte pas plus à l’intérêt de la course si ce n’est aux VIP et autres people de se montrer dans des accoutrements et styles vestimentaires voyants. Bref… passons aux qualifications avec une piste pas simple et une adhérence pas toujours idéale. En Q1 et Q2, il y a les confirmations habituelles désormais avec les éliminations des AlphaTauri, des Alfa-Romeo, des Williams. Les McLaren qui avaient démontré un regain de cohérence et performances à Bakou retombent dans la contreperformance et restent également sur le carreau. Dans les mauvaises surprises, on note Stroll qui part en fond de grille, ne parvenant pas à faire un bon chrono en Q1, et Hamilton placé avec un modeste 13e temps. En Q3, on attendait la grosse bagarre avec les deux Red Bull, mais Verstappen se loupe dans un premier run, et ressortant trop tard il ne pourra porter l’estocade à son coéquipier, Charles Leclerc déclenchant un drapeau rouge à moins de de 2′ de la fin de séance par sortie de piste. Ainsi, Perez prend la pole position avec Alonso à ses côtés en première ligne. Derrière la Ferrari de Sainz Jr. est aux côtés de Magnussen et sa Haas qui ne s’imaginait pas à pareil fête. Et derrière, Pierre Gasly sur son Alpine confirme le regain de performances des monoplaces bleues entrevu aux essais libres. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Melbourne Australie 2023 – 2 avril

GP F1 Melbourne Australie 2023

GP F1 Melbourne Australie 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. ALONSO (Aston-Martin)

Et voilà la F1 qui se retrouve à Melbourne en Australie, sur son tracé semi-urbain et aux vitesses rapides, un peu à l’image du circuit de Montreal. Aux abords de la piste et dans le paddock, les stars ne sont pas nécessairement ceux dans le baquet, puisque Daniel Ricciardo, pilote de réserve est souvent acclamé par la foule, tout comme Kylie Minogue, la star de la pop australienne. Pour les qualifications, le coup de tonnerre vient de Sergio Perez qui sort de la piste et déclenche le drapeau rouge. Voilà ses chances de bien se placer sur la grille réduite à néant. Sans temps chronométré, voiture dans le bac à sable, le voila qui partira des stands. Dans les monoplaces en difficultés en qualification en Australie on note les deux Alfa Romeo, les AlphaTauri et les McLaren. Chez Haas et Williams, c’est très contrasté avec Hulkenberg (Haas) 10e et Albon (Williams) 8e qui réalisent une superbe qualification. Devant, c’est Verstappen qui doit se battre un peu, surtout que dès la Q2, les deux Mercedes se montrent bien plus à leur avantage que depuis le début de saison. Finalement, Verstappen prend la pole position, et c’est Russel (Mercedes) qui prend la 2e place. Derrière, c’est Hamilton qui est 3e, tandis que Alonso est à ses côtés. A noter la belle qualification en Q3 in-extrémis de Pierre Gasly qui prend le dessus sur Ocon pour la première fois de la saison… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Djeddah Arabie Saoudite 2023 – 19 mars

GP F1 Djeddah Arabie Saoudite 2023
1. PEREZ (Red Bull)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. ALONSO (Aston-Martin)

Le Grand-Prix de Djeddah en Arabie Saoudite a déjà été le théâtre d’affrontement marquants et de rebondissements pour le titre mondial. Placé en début de saison 2023, on se contentera déjà d’une course à venir qui voit généralement l’intervention de la voiture de sécurité, en raison des nombreux murs qui bordent la piste. Mais en attendant place aux qualifications, qui seront un peu tronquées pour certains puisque Charles Leclerc va être rétrogradé pour remplacement d’organes sur sa monoplace suite à son abandon lors du précédent Grand Prix, et Logan Sargeant qui a été repêché après avoir crashé sa voiture dans le mur. Norris va louper le coche en touchant le mur et faussant sa direction. Résultat, il va partir en fond de grille sa qualification étant avortée rapidement. Devant, le gros coup de semonce est l’abandon sur bris mécanique en Q2 de Verstappen qui va donc partir 15e sur le grille. Voilà qui nous promet une belle remontée en perspective en course. Devant, Alonso est vif, mais va se placer derrière Leclerc 2e avant sa rétrogradation, et Perez qui arrache la pole position. Lance Stroll est aussi dans le top 5 confirmant ainsi le rôle de 2e force derrière les Red Bull des deux Aston Martin. Russel de son côté prend le pas sur Hamilton. Mais les Mercedes ne sont pas dans le coup et le Team a avoué que leur conception technique était une erreur stratégique dans leurs choix. Voilà une saison qui promet d’être longue pour les flèches sombres… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Sakhir Bahrain 2023 – 5 mars

GP F1 Sakhir Bahrain 2023 - 5 mars

GP F1 Sakhir Bahrain 2023 – 5 mars
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. ALONSO (Aston-Martin)

On prend les mêmes et on recommence ?… oui et non. Certes, le gel des monoplaces techniques dans le règlement, avec des modifications dans le détail pourraient craindre une hiérarchie 2022 figée pour 2023 ? Mais entre les changements de pilotes, et des modifications techniques mineures, les espoirs sont grands. D’autant que lors des essais hivernaux, Aston-Martin et Alonso semblent prêts à en découdre cette saison. Ce qui se confirme lors des essais et de la qualification puisque les deux Aston-Martin brillent et accrochent la 5e et 8e position sur la grille en allant vaillamment jusqu’à la Q3. Ce qui ne change pas est la domination des Red Bull et Ferrari en qualifications puisque Verstappen prend la pole, aux cotés de Perez, tandis que Leclerc est 3e devant Sainz Jr.. Les deux Mercedes s’intercalent entre les deux Aston-Martin. Dans les déceptions, on note les Alpine qui naviguent à vue, avec un Pierre Gasly éjecté dès la Q1… ça promet ! Dans les bonnes surprises, les Williams et les Alfa Romeo semblent rapides et vont être aux avant-postes pour marquer des points en ce début de saison… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Montreal Canada 2022 – 19 juin

GP F1 Montreal Canada 2022

GP F1 Montreal Canada 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. SAINZ JR. (Ferrari)
3. HAMILTON (Mercedes)

Retour sur le circuit Gilles Villeneuve de Montreal après deux ans d’absence suite aux vagues Covid 19. Et si le soleil est au beau fixe, surprise pour les qualifications puisque c’est la pluie et une piste détrempée qui s’offre aux monoplaces. Voilà de quoi niveler les performances et permettre à des pilotes aguerris mais au matériel déficient de faire la différence. Et à ce petit jeu, si Verstappen et sa Red Bull se montrent redoutable et arrache la pole position sans discussion au reste de la troupe, derrière c’est la surprise avec Fernando Alonso qui se place à ses côtés sur la première ligne. Les Alpine sont plus rapides grand prix après grand prix, même si elles peinent après en course. Mais peu importe, Alonso est toujours là, et Ocon qualifié pas très loin derrière sur la 4e ligne. Sur la 2e ligne, autre surprise avec Sainz Jr. (Ferrari) 3e et… Hamilton 4e (Mercedes) qui se place (enfin) devant Russel. Autres surprises, les deux Haas sont sur la 3e ligne (5e et 6e). Dans les regrets, Pierre Gasly très rapide depuis le début du week end est confronté à des problèmes de freins pendant les qualifications le pénalisant et le reléguant en fond de grille. Tout comme Leclerc à qui on remplace chez Ferrari plusieurs éléments mécaniques. Il partira en fond de grille… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Qatar 2021 – 21 Novembre

GP F1 Qatar 2021

GP F1 Qatar 2021
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. ALONSO (Alpine)

Nouveau circuit inauguré par la Formule 1, mais qui a déjà servi et été conçu pour la moto, le Qatar accueille avec ferveur et passion la catégorie reine de la course automobile. Lors des qualifications, Hamilton se montre indubitablement le plus véloce ! La pole est donc pour lui… Derrière, Verstappen fait le job et prend le 2e temps, tandis que Bottas est 3e. A noter le très bon 4e chrono de Pierre Gasly sur son AlphaTauri. Derrière en embuscade, on trouve Alonso et son Alpine en forme, Norris (McLaren) et Carlos Sainz Jr.. Les déçus des qualifications sont dans un premier temps Charles Leclerc (Ferrari) et Perez (Red Bull) qui échouent en Q2. Puis coup de théâtre, lors de la crevaison de Gasly à la fin de la Q3, un drapeau jaune est sorti. Et voilà Bottas et Verstappen qui sont pénalisés et rétrogradés sur la grille de quelques places. Voilà Hamilton qui a déjà un peu d’air dès le départ avec Pierre Gasly à ses côtés et Alonso et Norris juste derrière… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Alpine F1 Team et Fernando Alonso reconfirment leur partenariat pour la saison 2022 du Championnat du Monde FIA de Formule 1

Alpine F1 Team est ravie d’annoncer que le double Champion du Monde de Formule 1 Fernando Alonso continuera de la représenter en 2022 au côté d’Esteban Ocon. Le prolongement du contrat de l’Espagnol marque la poursuite d’une collaboration forte après une première victoire historique au Grand Prix de Hongrie dans laquelle Fernando a joué un rôle central.

Six mois seulement après ses deux années sabbatiques en Formule 1, Fernando a déjà démontré un niveau inégalé d’intelligence de course, de talent et de vitesse. Sa quatrième place au Grand Prix de Hongrie était non seulement son meilleur résultat en Formule 1 depuis 2014, mais aussi une démonstration de résilience et d’habileté ayant grandement contribué au premier succès de l’écurie en Formule 1 sous les couleurs d’Alpine. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Hungaroring Hongrie 2021 – 1er août

GP F1 Hungaroring Hongrie 2021 - 1er août

GP F1 Hungaroring Hongrie 2021
1. OCON (Alpine)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. SAINZ (Ferrari)

Le Grand Prix de Silverstone nous avait quelque peu étourdi… Nouveau format de qualifications avec la course Sprint le samedi, le duel Hamilton – Verstappen qui tourne au pugilat, remontée d’Hamilton qui finalement remporte la course, quel scénario ! Alors nécessairement, en arrivant en Hongrie au Hungaroring dans les abords de Budapest, on s’attendait à une course classique constituée par le petit train des monoplaces, tant le circuit hongrois est réputé difficile en dépassements. Les qualifications y revêtent ici un rôle primordial. Et pour une fois, les Mercedes ont le dessus en performances pures sur les Red Bull sur ce tracé. Hamilton et Bottas vont donc truster la première ligne à l’issue de la Q3, et partiront avec des gommes jaunes (médium). Au contraire des deux Red Bull qui sont 3e et 4e sur la deuxième ligne et ont fait le choix des gommes tendres pour attaquer d’emblée. derrière, Pierre Gasly a réalisé les qualifications parfaites, tout comme Norris (McLaren) et Leclerc (Ferrari). A noter que les deux Alpine, Ocon devant Alonso se montrent de plus en plus fringantes au fil des courses. Dans les déceptions, citons Carlos Sainz Jr. qui se sort en Q2 bêtement et tout seul. Mais tout cela c’est le samedi sur piste sèche… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)