GP F1 Suzuka Japon 2024 – 7 avril

GP F1 Suzuka Japon 2023

GP F1 Suzuka Japon 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Après trois Grand Prix, peu de doute désormais sur le déroulé de la saison. Red Bull et Verstappen sont bien devant, et si son abandon lors de la dernière course a laissé des miettes de victoire aux autres, et à Sainz Jr. en particulier, l’avance de performances pure est incroyable. D’ailleurs, dès les qualifications, Verstappen met tout le monde d’accord et prend la pole position avec 4 dixièmes d’avance sur Norris le premier « non Red Bull ». Les Mercedes GP sont à près de 1 seconde pleine sur la grille, qui rend Hamilton maussade. Chez Ferrari, Sainz Jr. poursuit sa belle lancée et se pose sur la 2e ligne aux côté de la McLaren de Norris. Fernando Alonso confirme le bienfondé des nouveautés techniques apportées chez Aston avec un regain net de performances. Chez Alpine une lueur d’espoir avec de belles qualifications de Esteban Ocon, tandis que chez Racing Bulls, Tsunoda et Ricciardo se tirent la bourre, toujours à l’avantage du volcanique japonais. Enfin, se Grand Prix du Japon voit les réflexions et suppositions sur le remplaçant de Hamilton chez Mercedes pour 2025 aller bon train… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Nouvelle Alpine A290 roule sur le cercle arctique polaire

« Notre future citadine sportive A290 s’exprime actuellement dans les conditions extrêmes et exigeantes de la Laponie suédoise. Cette étape essentielle a pour objectif de confirmer les orientations prises en termes de comportement et d’agilité propre à notre ADN sur basses adhérences. Afin de peaufiner son développement et qu’elle puisse être efficace en toutes circonstances et par tous les temps, l’étape du développement hivernal de l’A290 est cruciale puisqu’il s’agit d’un tout nouveau modèle. Tous les critères ont été passés au crible par notre équipe d’ingénierie et les résultats sont de très bon augure en vue de son lancement dans les prochains mois. » Philippe Krief, CEO Alpine. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Nouvelle Alpine AGTZ Twin Tail Zagato

Un partenariat innovant entre La Squadra et Zagato fait entrer l’art exquis de la carrosserie dans une nouvelle ère. Révélée dans les murs de l’atelier historique de Zagato à Milan, l’AGTZ Twin Tail représente un mélange intrépide d’art et d’ingénierie. Héritage et technologie. L’histoire et le progrès. « À l’aube d’une nouvelle ère pour l’automobile, les gens souhaitent se remémorer le passé, et donc les voitures épiques des années 1950 et 1960 », explique Andrea Zagato, dont le grand-père Ugo a fondé la Carrozzeria Zagato en 1919. « Les histoires des voitures emblématiques de l’histoire doivent tout simplement être racontées aujourd’hui. C’est une tâche cruciale si nous voulons inspirer les nouvelles générations à créer leurs propres histoires. Sans connaître le passé, on ne peut pas inventer l’avenir ». Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Renault Clio ou 33 ans de souvenirs publicitaires

Si on vous dit « Elle a tout d’une grande » ou « Pas assez cher mon fils », à quelle voiture pensez-vous ? Ces slogans publicitaires sont devenus aussi culte que la voiture qu’ils désignent, en l’occurrence la Renault Clio. Deux coups de maître qui en ont appelé de nombreux autres. Arnaud Belloni, Renault Global Chief Marketing Officer, apporte son regard de spécialiste sur les campagnes et les slogans les plus marquants de 33 ans de carrière publicitaire pour Clio. Il nous dévoile ses coups de cœur, revient sur la campagne actuelle « Oh l’amour » et nous donne quelques indices sur la prochaine qui arrivera d’ici la fin de l’année. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Renault Clio 2 RS Phase 2 172 ch C2RS

renault-clio2-rs-phase2-172ch-37

Renault Clio 2 RS Phase 2 172 ch C2RS
2001 – 4 cyl. en ligne 16V
172 ch – 220 km/h
1 035 kg

Après une Clio RS commercialisée depuis 1999, louée pour son caractère, mais qui était affublée d’un look peu gracieux et d’une finition catastrophique, Renault opère un face-lift en 2001. La Clio 2  RS phase 2 (C2RS) se distingue surtout par son nouveau regard. La Clio fronce les sourcils et devient plus sérieuse. De nombreux détails de style ont été revus pour rendre la Clio plus cossue et Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.7/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +6 (from 6 votes)

Renault Sport Story ou de le culte des voitures de sport de route… et de piste

Dernier modèle siglé Renault Sport, la Mégane R.S. Ultime est l’aboutissement de 20 ans de passion et d’expertise développées au sein du bureau d’études et de l’atelier des Ulis (France). Fidèle pilote d’essais de ce commando, Laurent Hurgon revient, à travers des modèles emblématiques de la gamme Renault Sport, sur ce culte de la performance qui anime au quotidien toutes les équipes des Ulis, désormais dédiées à l’aventure Alpine. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Singapour 2023 – 17 septembre

GP F1 Singapour 2023

GP F1 Singapour 2023
1. SAINZ JR. (Ferrari)
2. NORRIS (McLaren)
3. HAMILTON (Mercedes)

La petite nouveauté à Singapour est l’annonce par la FIA d’un contrôle renforcé et désormais possible sur la flexibilité des éléments aérodynamique semble changer la donne. Le paddock savait que Red Bull usait (et abusait ?) de cet artifice. La méforme des Red Bull à Singapour alors qu’elles dominent outrageusement la saison laisse à penser qu’ils ont modifié la flexibilité de leurs appendices pour rester dans les tolérances du règlement et force est de constater : la performance n’est pas là. Dès les essais libres, cela est évident. Du coup, devant, c’est jour de fête pour les autres avec les Ferrari particulièrement véloces, ainsi que les McLaren et les Mercedes. Finalement, Sainz Jr. particulièrement en forme en ce moment et dans une belle série, arrache la pole position, devant George Russel (Mercedes). En deuxième ligne on retrouve Charles Leclerc et Lando Norris. Chez Aston-Martin, Lance Stroll qui a eu un énorme crash en qualifications a détruit son auto et ne courra finalement pas en course, faute d’auto prête et en raison de douleurs persistantes consécutives au choc. Oscar Piastri a été piégé dans les qualifications et est resté en Q1 tandis que les Haas ont été particulièrement véloces et bien placées sur la grille. Côté Red Bull, c’est la Bérézina avec Verstappen 11e et Perez 13e sur la grille. Voilà longtemps qu’on avait pas vu ça. De bon augure pour la course… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Monza Italie 2023 – 3 septembre

GP F1 Monza Italie 2023

GP F1 Monza Italie 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Le réveil de la deuxième partie de saison a été brutal : oui Verstappen est toujours intouchable. Alors à Monza, là où les surprises ont été nombreuses (Vettel, Gasly, Leclerc…), on avait de sérieux espoirs. Les Tifosi encore plus avec des Ferrari particulièrement véloces en qualifications. Ailerons fins, fuselage affûté, les monoplaces de la Scuderia vont finalement truster les deux premières lignes. Sainz Jr. arrache ainsi la pole position à Verstappen qui est 2e, et Leclerc est 3e sur la ligne avec Russel qui décidément fait des étincelles en qualifications. Si Hamilton ne se qualifie que 9e et semble surnager en plein marasme, Albon continue de pousser au maximum sa modeste Williams et sa terrible vitesse de pointe. Dans les sources d’insatisfaction, les Alpine n’ont pas de vitesse, tout comme les Haas, tandis que Aston-Martin déçoit à Monza, avec un Alonso qui est 10e, derrière Tsunoda et son AlphaTauri. Réponse de toute cette hiérarchie au premier virage le lendemain… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Zandvoort Pays-Bas 2023 – 27 août

GP F1 Zandvoort Pays-Bas 2023

GP F1 Zandvoort Pays-Bas 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. ALONSO (Aston-Martin)
3. GASLY (Alpine)

Terminé les vacances estivales pour le petit monde de la F1 ! C’est reparti, et c’est dans le fied de Max Verstappen à Zandvoort que cela se déroule. Solidement campé en tête du championnat, le pilote batave n’a de cesse de remporter course après course et domine la F1 2023 du casque et des bottines. Et sur le banking de Zandvoort, balayé par le vent de la côté et encrassé par le sable, la pluie s’invite et rebat les cartes. A commencer par l’infortuné Ricciardo blessé en essais libres pour éviter le crash avec Piastri qui s’est sorti dans le mur. Résultat, il va être indisponible pour plusieurs Grand Prix certainement, et c’est Liam Lawson le jeune net zélandais qui le remplace au débotté. Avec la pluie, les qualifications peuvent être vite un piège. Lewis Hamilton et Esteban Ocon en font les frais, tout comme Pierre Gasly. Rescapés en Q3, dans les surprises viennent des Williams, très rapides, des McLaren et de Russel. Perez déçoit une nouvelle fois alors qu’Alonso aurait pu mieux faire encore. Mais la course réserve encore son lot de surprises… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2023 – 30 juillet

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2023

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2023
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. PEREZ (Red Bull)
3. LECLERC (Ferrari)

Un grand prix de F1 à Spa Francorchamps sans pluie ? Serait-ce réellement le GP de Belgique ?… Un WE avec une course Sprint pour donner des points supplémentaires aux heureux élus. Pour les qualifications, c’est un duel Red Bull et Ferrari qui s’installe pour attraper la pole position, avec en embuscade les Mercedes et McLaren. D’autant plus intéressant que Verstappen sera pénalisé de 5 places sur la grille, quoiqu’il arrive en raison d’un remplacement de l’intérieur de sa boîte de vitesses. Il parvient à prendre la pole position de justesse dans des conditions extrêmement changeantes devant Leclerc, Perez et Hamilton. Les McLaren sont en embuscade. Tous les favoris sont parvenus en Q3, sauf les Alpine qui sont pénalisées par une vitesse de pointe qui n’est pas là, le moteur étant un peu juste par rapport à la concurrence. Dans la course Sprint, les conditions de pluie toujours volatiles viennent rebattre les cartes. Ainsi, après un départ lancé derrière le pace car après avoir été retardé, une partie des compétiteurs rentre tout de suite aux stands pour mettre des pneus plus adaptés, la piste séchant finalement rapidement. Un choix payant. De son côté Alonso, s’impatiente et sort de la piste et abandonne. C’est Verstappen qui gagne la course Sprint, une fois de plus, tandis que surprise Pierre Gasly termine 3e avec son choix audacieux, juste derrière Oscar Piastri. Autre malheureux dans la course Sprint, c’est Perez qui est à l’agonie, a cramé ses pneus trop rapidement. Résultat, il se fait dépasser par tous et rentre aux stands pour abandonner. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)