Nouvelle McLaren 620R ou la GT4 Street Legal Version

McLaren a annoncé la 620R, la première voiture de sa catégorie à offrir de véritables références en matière de sport automobile dans un ensemble entièrement légal. Le coupé en édition limitée – 350 exemplaires seulement seront construits – fait évoluer les spécifications de compétition de la McLaren 570S GT4 pour offrir une expérience de course automobile sur piste ou sur route. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

McLaren 720S Spider nommée meilleure supercar de l’année aux Coyote Automobile Awards

La McLaren 720S Spider a été nommée « meilleure supercar de l’année 2019 » aux Coyote Automobile Awards à Paris, la dernière d’une longue liste de récompenses pour la deuxième génération de la Super Series. Depuis son lancement en 2017, la 720S a fait l’objet de nombreuses louanges pour ses performances extrêmes, son luxe artisanal et l’expérience de conduite inégalée qu’elle peut offrir.

La McLaren 720S Spider a été dévoilée pour la première fois lors du McLaren Winter Ball en 2018, près de deux ans après les débuts de la version coupé au Salon International de l’Automobile de Genève. La 720S Spider, qui est à ce jour la supercar la plus accomplie de McLaren, est propulsée par un moteur V8 turbo de 4,0 litres qui développe une puissance de 720 ch et un couple de 770 Nm, et présente une accélération de 0 à 100 km/h en seulement 2,8 secondes et de 0 à 200 km/h en 7,9 secondes, avec une vitesse maximale de 341 km/h.

La 720S Spider, qui a été conçue pour être une décapotable sans compromis, continue d’innover avec un toit rigide électrique escamotable d’une seule pièce qui ne prend que 11 secondes pour s’abaisser ou se relever et avec des arcs-boutants arrière vitrés pour améliorer considérablement la visibilité. Tout en conservant la forme aérodynamique époustouflante de la 720S, les nouveaux éléments ajoutent moins de 50 kg au poids en ordre de marche de la 720S Coupé, grâce au châssis rigide et ultraléger en fibre de carbone Monocage II-S.

Les Coyote Awards sont organisés par Lionel Robert, journaliste automobile expérimenté, qui a dirigé un jury de 12 personnes dont le pilote Nicolas Prost, fils d’Alain, ancien champion du monde de F1 McLaren, Margot Laffite, pilote automobile et présentatrice télé, ou encore Simone Zanoni, chef étoilé Michelin. Le prix a été accepté par Steve Harvey, Directeur des Ventes Europe de McLaren Automotive.

« Le fait que la 720S Spider ait été élue ‘Meilleure Supercar de l’année’ aux Coyote Awards est un autre résultat fantastique pour la 720S, qui a reçu de nombreuses récompenses depuis ses débuts au Salon International de l’Automobile de Genève en 2017. Ce succès continu témoigne jusqu’à quel point nous avons repoussé les limites avec cette voiture dans la poursuite de l’excellence et de l’innovation qui inspire chaque produit de McLaren Automotive. »
Steve Harvey, Directeur des Ventes Europe de McLaren Automotive

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2019 – 1er décembre

GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. LECLERC (Ferrari)

Le GP de F1 de Yas Marina à Abu Dhabi ne représentait un enjeu que pour certaines écuries. Pour les autres, c’est racing just for fun ! « just » ?… Pas réellement, car les Mercedes GP sont à l’attaque. Tant et si bien que Bottas harponne même l’infortuné Grosjean (Haas) en essais libres. Lors des qualifications, Bottas va faire le maximum mais sera contraint de partir de la dernière ligne en fond de grille. Devant, c’est la bataille des gros bras…! C’est Hamilton qui prend la pole position devançant Bottas au chrono. Pour un peu on avait le droit à une première ligne 100% flèche d’argent. Seul Verstappen avec sa Red Bull parvient à se rapprocher des deux Mercedes qui semblent intouchables à Abu Dhabi. Les deux Ferrari sont derrière, et Albon sur l’autre Red Bull juste après. Les autres écuries aux bonnes places sont Renault et McLaren qui se disputent la 5e place constructeur. Derrière, les autres se partagent les miettes. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Sao Paulo Brésil 2019 – 17 novembre

GP F1 Sao Paulo Brésil 2019
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. GASLY (Toro Rosso)
3. SAINZ JR. (McLaren)

Plus d’enjeu titre pilote et constructeur. Néanmoins, un Grand Prix de F1 au Brésil, c’est toujours un évènement dans ce pays marqué par Ayrton Senna, mais qui possède son lot de pilotes renommés (Fittipaldi & Piquet) et titrés en F1. Le circuit de Sao Paulo est un formidable chaudron pour les pilotes et le spectacle. Ca va vite et ça double néanmoins à différents endroits. Les qualifications apportent quelques confirmations : les Red Bull sont à l’aise et particulièrement véloce. Surtout Verstappen qui décroche la pole position. Il n’y a que les Ferrari et Hamilton pour tenter de contrecarrer les plans du pilote batave. Albon son coéquipier échoue à la 6e place (Vettel 2e, Hamilton 3e, Leclerc 4e & Bottas 5e). Derrière, cocorico ! Nos deux pilotes français, Gasly (Toro Rosso) & Grosjean (Haas) sont 7e et 8e sur la grille. Kimi Raikkonen (Alfa-Romeo) et Magnussen (Haas) constituent les heureux bénéficiaires des 9e et 10e positions sur la grille. Pour les autres c’est la soupe à la grimace, particulièrement les deux Renault qui ne sont pas performantes en qualification et Sain Jr. qui a un problème moteur dès la Q1. Sans chrono, il devra partir de la dernière ligne et être repêché. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelle McLaren Elva

McLaren Automotive dévoile aujourd’hui son nouveau roadster Ultimate Series, la McLaren Elva. Première voiture de route à habitacle ouvert de la marque, l’Elva ajoute une nouvelle dimension à la gamme Ultimate Series. Comme ses prédécesseurs McLaren P1TM, McLaren Senna et Speedtail, le volume de la nouvelle McLaren Elva sera strictement limité : seulement 399 exemplaires sont proposés à la commande. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Austin Texas USA 2019 – 4 novembre

GP F1 Austin Texas Usa 2019 - 4 novembre

GP F1 Austin Texas USA 2019
1. BOTTAS(Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Week end très « show » à l’américaine avec son lot de VIP et de « people » dans le paddock et dans les stands. Mais c’est sur la piste que tout se joue véritablement… En Q1, les deux Williams et les deux Alfa Romeo n’iront pas plus loin. Tout comme Perez qui manqué la pesée pendant les essais libres et sera pénalisé (il partira des stands). En Q2, les éclats temporaires des Haas vont s’éteindre ainsi que Lance Stroll (Racing Point), Kvyatt (Toro Rosso) et Hulkenberg (Renault). On salut ainsi une nouvelle performance en qualifications de Ricciardo (Renault) et de Gasly (Toro Rosso). Les deux McLaren semblent désormais bien établies juste derrière les écuries de pointe. Devant, c’est la bagarre des gros bras, avec un Albon moins fringant en qualifications qu’en course. Hamilton est lui également peu en réussite puisqu’il ne fera pas mieux que 5e. C’est Bottas qui va arracher la pole devant Vettel qui fait un sacré tour chrono. Vettel et Verstappen sont relégués à la deuxième ligne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Mexico – Mexique 2019 – 27 Octobre

GP F1 Mexico - Mexique 2019

GP F1 Mexico – Mexique 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. BOTTAS (Mercedes)

Week-End particulier avec une météo changeante, notamment côté températures. Résultat, c’est le casse-tête mexicain (et non chinois !) pour définir la bonne stratégie pneumatiques. A l’entame des qualifications, il semble acquis que les écuries en difficultés sont encore et toujours Williams, mais également Haas et Alfa Romeo. Ces deux dernières écuries, depuis plusieurs Grand Prix, marquent le pas tant en qualifications qu’en course. D’ailleurs aucune ne parviendra à s’extraire de la Q1 pour Haas, et Q2 pour Alfa Romeo. Quoique surmotivé puisque pilotant à domicile, Sergio Perez, tout comme son co-équipier ne passeront pas respectivement la Q2 et la Q1. Les deux Renault, pénalisées lors du Grand Prix du Japon à postériori restent également abonnées à la Q2, au grand désespoir de Ricciardo qui ne cache pas sa frustration. Heureusement sa course sera tout autre… En Q3, les ténors montent les puissances, et contre toute attente, les Red Bull font des sacrés chronos, malgré la longue (longue) ligne droite. Qui a dit que le Honda n’avait pas de puissance ?! Finalement, la pole semblait acquise à Verstappen véritablement plus rapide que les autres. Mais Bottas se plante dans le dernier tour des qualifications entraînant un drapeau jaune. Verstappen le voit mais continue son effort et ne décolère pas. Malgré son meilleur temps, il va être déclassé et relégué sur la 2e ligne (recul de 3 places) à côté d’Hamilton qui est 4e. Voilà donc Charles Leclerc qui hérite de la pole malgré lui. C’est sa 7e pole position cette année, étant ainsi « LE » poleman de la saison 2019. Vettel 2e est à ses côtés. Bottas est relégué sur la 3e ligne aux côtés d’Albon. Les deux McLaren sont ensemble sur la 5e ligne, et les deux Toro Rosso sur la 6e ligne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Suzuka Japon 2019 – 13 Octobre

GP F1 Suzuka Japon 2019 - 13 Octobre

GP F1 Suzuka Japon 2019
1. BOTTAS (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. HAMILTON (Mercedes)

Le passage du typhon Hagibis au dessus de l’île de Honshu le samedi 12 octobre, entraîne la fermeture du circuit et l’annulation totale de cette journée. Résultat, les qualifications sont reportées au dimanche matin. Dans ce contexte particulier, alors que les Mercedes dominaient les essais libres, ce sont les Ferrari qui remportent la mise de la première ligne avec Vettel en pole position. Ensuite derrière, comme à la parade, on trouve les deux Mercedes, les deux Red Bull, les deux McLaren. Ensuite les autres écuries se partagent les miettes. Ce qui semble au moins acquis, c’est le retour en forme de Sebastian Vettel qui reprend le dessus sur un Charles Leclerc particulièrement agressif dans son pilotage. La course promet… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Sotchi Russie 2019 – 29 septembre

GP F1 Sotchi Russie 2019

GP F1 Sotchi Russie 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. LECLERC (Ferrari)

Une semaine après Singapour, les questions sur la constance des Ferrari vont bon train… Force est de constater qu’en qualification, elles restent encore impériales. Tant et si bien que passé l’écueil classique de la Q1 avec les éliminés usuels (Williams) et d’autres recalés pour des raisons techniques comme Kvyat (Toro Rosso) et Albon (Red Bull), Charles Leclerc va remporter une nouvelle pole position sur le tracé de Sotchi (Russie). Ce diable d’Hamilton sort le grand jeu également et se permet de s’intercaler entre les deux Ferrari devançant Vettel d’un cheveux. Derrière, Bottas ne peut que constater le match des titans, d’autant plus que Verstappen est devant lui sur la grille car plus rapide… Derrière, les deux McLaren et la Renault d’Hulkenberg prennent les places d’honneur sur la grille. A noter que Romain Grosjean avec sa Haas semble avoir trouvé les bons réglages pour les qualifications avec une très belle 9e place devant la Renault de Ricciardo. Derrière sont répartis les recalés de la Q2. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

McLaren fait son marché chez Mercedes-Benz et sera motorisé par le constructeur allemand dès 2021 !

McLaren Racing et Mercedes-Benz ont annoncé aujourd’hui que le McLaren F1 Team sera propulsé par Mercedes de 2021 jusqu’à au moins la saison 2024 en vertu d’un contrat à long terme. L’accord réunira McLaren et Mercedes en tant qu’équipe client et fournisseur d’unités de puissance pour la première fois depuis 2014. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20