GP F1 Chine 2018 – 15 avril

GP F1 Chine (2018)
1. RICCIARDO (Red Bull)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. RAIKKONEN (Ferrari)

A l’issue des essais libres et des qualifications, la domination des rouges semblait inéluctable en Chine. On s’attendait alors à un Grand Prix terne avec les rouges devant et les autres derrière. Les qualifications confirme ce fait avec une pole position magique de Sebastian Vettel en Q3 qui vient chiper la place à un Raikkonen pourtant très en verve. Derrière les rouges, c’est comme à la parade avec les deux Mercedes (Bottas, Hamilton) sur la 2e ligne, puis les deux Red Bull (Verstappen, Ricciardo) sur la troisième ligne. Dès la quatrième ligne, la bataille fut plus âpre avec les Haas, Renault et Force India qui se partagent les places d’honneur. Les deux McLaren sont décevantes en se positionnant derrière ce joli monde, mais on peut faire confiance à la combativité d’Alonso en course. Enfin, Toro Rosso, Williams et Sauber restèrent scotchés en Q1 et Q2 et vont constituer le fond de grille. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Bahrein 2018 – 10 avril

GP F1 Sakhir Bahreïn (2018)
1. VETTEL (Ferrari)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. HAMILTON (Mercedes)

Le premier Grand Prix de la saison à Melbourne a démontré que les cartes n’étaient pas totalement rebattues. Les ténors et les leaders sont bien là. Quelques déceptions néanmoins et quelques surprises. Citons ainsi les McLaren pas aussi fringuantes que prévues malgré leur moteur Renault, ou encore des Red Bull et Force India moins efficaces et fiables qu’en 2017. Au contraire et comme souvent en début de saison, les Haas et Toro Rosso font bonne figure à la condition de pouvoir terminer les courses et faire des belles qualifications ! Dans les qualifications, dès la Q1 se sont les deux Williams et les deux Sauber qui restent scotchées en fond de grille. Le dernier pilote « puni » est Romain Grosjean qui n’est pas parvenu à trouver les bons réglages et le bon feeling. Dans Q2 les deux McLaren marquent le pas, tout comme Perez (Force India), Hartley (Toro Rosso) et… Verstappen (Red Bull) qui en a trop fait et échoue dans les protections de rails. Reste Q1 et d’emblée on est surpris du niveau de compétitivité de Pierre Gasly sur sa Toro Rosso à moteur Honda qui navigue toujours dans le top 5. Devant c’est sans surprise avec les deux Ferrari sur la première ligne, Vettel en pole, suivi de Bottas tandis qu’Hamilton est relégué en 9e position pour remplacement de boîte de vitesses. Ricciardo (Red Bull suit, et est talonné par Pierre Gasly. Dans les réussites de la Q1, notons Magnussen (Haas), Hulkenberg (Renault), Ocon (Force India) et Sainz Jr. (Renault). Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Nouvelle McLaren 570 GT MSO Black

McLaren Special Operations (MSO), le département de customisation de McLaren Automotive, élargit l’offredes modèles de la catégorie Sports Series avec la 570GT MSO Black Collection. Cette nouvelle collection, qui présente une nouvelle peinture de carrosserie Carbon Black de MSO Bespoke ainsi qu’un pot d’échappementTitanium SuperSports de MSO Defined et un pack sport de conduite dynamique qui lui donne une allure encore plus sportive, est limitée à 100 exemplaires dans le monde entier. Avec un prix de € 230,000, cette voiture promet de devenir un véritable objet de collection et offre une conduite encore plus enivrante et une gamme enrichie et unique de contenus MSO. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Melbourne Australie 2018 – 25 Mars

GP F1 Melbourne Australie (2018)
1. VETTEL (Ferrari)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

Certes, les essais d’intersaison à Barcelone donnent un premier indice sur la hiérarchie des monoplaces de l’année 2018. Mais rien ne vaut l’épreuve de la course dans la tension d’un championnat naissant… Les nouveautés à Melbourne ne sont pas minces avec le Halo qui fait son apparition avec son lot de polémiques, finalement bien relatives. Pour le reste, on note que dès la séance qualificative il va falloir compter avec un quatuor bien connu : Mercedes et Ferrari. Après les trois séances (Q1, Q2 & Q3), on en retrouve trois aux premières places avec la pole pour Hamilton et les deux Ferrari derrière. Toutefois il manque Bottas sur l’autre Mercedes qui se crache assez violamment en début de Q3 et il partira donc de la 10e place. Voilà qui ne va pas arranger les affaires de son coéquipier. Juste derrière on retrouve les deux Red Bull et, heureuse surprise, les deux Haas avec Grosjean en premier. Voilà qui est de bon augure pour la course de l’écurie américaine ?… Puis les deux Renault et les deux McLaren quelque peu décevantes en essais malgré leur nouveau moteur Renault. Woking a du néanmoins composer très tardivement avec le moteur français. Dans les bonnes surprises de fond de grille, Charles Leclerc et Ericsson sur les deux Sauber Alfa Romeo qui sont en milieu de bas de grille. En revanche Force India et Williams peinent à briller, sans parler de Toro Rosso et son moteur Honda… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Abu Dhabi Yas Marina 2017 – 26 Novembre

GP F1 Abu Dhabi Yas Marina (2017)
1. BOTTAS (Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

C’est la clôture de la saison… Une saison de F1 2017 qui aura été riche avec de belles bagarres. Pas assez au goût de certains, mais il y a du mieux. Mais place à la course sur le circuit de Yas Marina à Abu Dhabi. Après les essais libres, la Q1 ne laisse que peu de surprises avec les deux Sauber qui restent en fond de grille tout comme les deux Toro Rosso qui définitivement terminent la saison en net retrait. Qu’en sera-t-il l’année prochaine avec le moteur Honda ?… Réponse en 2018. Grosjean et sa Haas ne parvient pas non plus à passer le cap. Pour la Q2, les victimes sont deux McLaren Honda avec Alonso devant son coéquipier, la Renault de Sainz Jr., la Williams de Stroll et la Haas de Kevin Magnussen. En Q1, c’est une première ligne 100% Mercedes qui finalement se dessine avec une fois n’est pas coutume cette saison Bottas en pole position devant Hamilton. Derrière, les anciens coéquipiers Vettel (Ferrari) et Ricciardo (Red Bull) se partagent la 2e ligne. En 3e ligne, Raikkonen et Verstappen sont en embuscade. Puis suit un très bon Hulkenberg et sa Renault, avec les deux Force India (Perez en tête) et Massa et sa Williams qui ferme la marche de Q1. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Brésil Interlagos 2017 – 12 Novembre

GP F1 Brésil Interlagos (2017)
1. VETTEL (Ferrari)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. RAIKKONEN (Ferrari)

Un GP de F1 du Brésil à Interlagos en bordure de la ville de Sao Paulo où Felipe Massa fait pour la deuxième année consécutive ses adieux à son public de F1 Brésilien. Galvanisé tout au long du WE, il va réaliser de très belles performances qui vont mettre un sacré écart entre son coéquipier Lance Stroll et lui. Les qualifications démarrent et d’emblée c’est la surprise avec un Lewis Hamilton sur sa Mercedes, tout frais et moulu champion du monde, qui va s’encastrer en début de Q1 dans le mur de pneus. Voiture hors d’usage et donc pas de chrono pour lui. Il sera au-delà des 107% de la pole, mais sera évidemment repêché par la direction de course et partira des stands. Bottas sera le seul représentant de l’écurie Mercedes dans ces qualifications. Les deux Sauber font les frais de ces qualifications et restent scotchées en Q1. Tout comme Pierre Gasly pour qui cela ne voulait pas fonctionner. Enfin, Lance Stroll s’est totalement loupé et reste aussi bloqué en Q1. En Q2, Brandon Hartkey sur l’autre Toro Rosso ne sortira plus des stands puisqu’il est déjà pénalisé sur la grille de départ par des remplacements d’éléments. Les deux Haas avec Grosjean devant s’arrêteront en Q2. Stoffel Vandoorne également. Enfin plus décevant après une très belle série, Esteban Ocon ne parvient pas à percer la porte de Q2 alors que son co-équipier Perez si… En Q3 alors que Vettel semble dominer les débats d’un bout de pneu devant Bottas, c’est finalement ce dernier dans un sursaut d’orgueil et sans son illustre coéquipier sur le dos qui va arracher la pole position. Raikkonen complète la deuxième ligne par le 3e temps tandis que les deux Red Bull sont en embuscade. Perez signe un très beau 6e temps tandis qu’Alonso place sa McLaren Honda juste derrière. Sacré Alonso ! Donnez lui un moteur performant et vite… Puis le deux Renault comme à la parade devancent Felipe Massa qui ferme la Q3 à la 10e place. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Deux McLaren MSO spéciales et uniques pour un même client !

Deux McLarens uniques, créées sur la base d’un cahier de charges ad hoc par McLaren Special Operations (MSO), seront bientôt livrées au client qui les a commandées. Nommées MSO R Coupé et MSO R Spider, elles sont les dernières-nées de la famille McLaren fabriquées sur commande spéciale, un service qui permet aux clients de travailler en étroite collaboration avec MSO pour définir l’orientation, les objectifs et les caractéristiques techniques d’un projet. « Les commandes spéciales MSO constituent le niveau le plus élevé de  partenariat entre les clients et McLaren Special Operations, afin de concevoir, de développer et de créer des interprétations uniques de leurs véhicules McLaren, admirablement personnalisés pour répondre aux moindres exigences de leurs propriétaires.  Les résultats des commandes spéciales MSO vont bien au-delà des couleurs, des matériaux et des finitions, car ils comprennent également les changements apportés à la carrosserie et aux intérieurs ainsi que des modifications introduites au niveau du moteur et de l’aérodynamique. Tout véhicule personnalisé par MSO est donc une voiture unique – ou comme c’est le cas pour ces étonnantes MSO R, une paire de voitures sans pareil ». Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

McLaren confirme le lancement d’un nouveau modèle de route plus extrême et focalisé circuit jamais conçu à ce jour par la marque

McLaren, le constructeur automobile britannique spécialisé dans les voitures sportives de luxe haute performance, confirme aujourd’hui que le prochain modèle à être introduit dans le business plan Track 22 sera un ajout dans la catégorie Ultimate Series. Sa mission est d’être la McLaren de route la plus extrême et focalisée sur l’expérience circuit jamais conçue. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

La McLaren P1 célèbre cinq ans de pole position

La McLaren P1™ a été conçue avec un seul objectif, simple mais extrêmement ambitieux : être la meilleure voiture du monde sur route et sur piste. En tant qu’héritière spirituelle de la version route de la McLaren F1 des années 1990 – qui est encore aujourd’hui considérée comme l’une des meilleures supercar de l’histoire – la McLaren P1™ ne devait pas seulement montrer ce que McLaren était capable de faire, mais également positionner encore plus haut la barre des supercars. Il y a cinq ans, le jeudi 27 septembre à 18h45, la voiture qui avait été construite pour répondre à cette ambition fut révélée sous forme de concept lors du ‘Mondial de l’Automobile’ 2012 à Paris. Cinq mois plus tard, la version de production fit ses débuts lors du Salon International de l’Automobile de Genève de 2013. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Mexico 2017 – 29 Octobre

GP F1 Mexico (2017)
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. RAIKKONEN (Ferrari)

A Mexico, la fièvre de la F1 bat son plein. Et depuis la mise en scène de la fête des morts dans le film Spectre (James Bond), tout le Mexique a repris le principe des déguisements de squelettes et têtes de mort. Du coup, le GP est parsemé de personnes déguisées, public ou organisateur. Sympa ! Et le Stadium reste un monument d’anthologie qui accueille le passage des monoplaces en fin de chaque tour dans une ambiance caliente ! Malheureux tous les essais libres et même en Q1, Pierre Gasly sur sa Toro Rosso va très peu tourner en raison de problèmes techniques à répétition. Résultat, il ne prendra pas part aux qualifications. Les quatre autres recalés de la Q1 sont les deux Sauber et les deux Haas, avec les deux Sauber qui sont devant ! Les premiers résultats de la méthode Vasseur ? En Q2, les deux McLaren restent aux stands en raison des pénalités pour changements d’éléments. Dommage, car Alonso avait signé le 5e temps en Q1 ! Hartley sur l’autre Toro Rosso n’aura pas non plus de chrono en Q2. Ce sont les deux Williams qui échouent ainsi à la porte de la Q1. Dans le dernier top 10, Verstappen mène les débats et se permet de coller près d’une seconde à son coéquipier. Et si on a cru un instant que la pole échouerait au jeune pilote hollandais, c’est finalement un Vettel survolté par l’enjeu avec une Ferrari réglée comme il le faut qui hérite de la pole position. Les deux Mercedes sont reléguées sur la deuxième ligne. Ocon est 6e alors que Perez 10e ferme la Q1 devant son public. Les deux Renault restent ensemble avec devant Ricciardo aux côtés de Ocon. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)