Alpine et Signatec se sont engagés en LMDh aux 24 Heures du Mans 2024

Quarante-trois ans après sa victoire historique et quelques semaines après être montée sur le podium des 24 Heures du Mans, Alpine confirme la poursuite de son programme en Endurance. La marque roulera dans la catégorie reine dès 2024 en LMDh.

Depuis le retour d’Alpine en Endurance en 2013 avec le concours de Signatech, les victoires se sont enchaînées. D’abord en European Le Mans Series (ELMS) avec les titres pilotes et équipes en 2013 et 2014. Puis ensuite à l’échelon supérieur en Championnat du Monde FIA WEC, avec deux titres mondiaux (2016 et 2019) et trois victoires aux 24 Heures du Mans dans la très disputée catégorie LMP2 (2016, 2018 et 2019), plus un podium dans la catégorie Hypercar dans la Sarthe cette année. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Peugeot 9X8 ou 30 ans de nouveautés techniques et innovations depuis la Peugeot 905

Depuis plus de 210 ans, PEUGEOT accompagne son époque, anticipe les changements de comportements, et ouvre la voie à de nouvelles solutions de mobilité. Laboratoire technologique par excellence, le Sport Automobile offre à PEUGEOT le champs d’exploration idéal pour pleinement déployer ses capacités d’innovation : la PEUGEOT 9X8, nouvelle Hypercar de la Marque tout juste dévoilée au début de l’été, et destinée à courir bientôt en Endurance et aux 24 Heures du Mans, le démontre une fois de plus. Trente ans plus tôt, en 1991, c’est la PEUGEOT 905 qui avait porté au plus haut l’esprit pionnier et les valeurs de la Marque – Exigence, Allure et Emotion – lesquelles lui ont permis de traverser toutes les révolutions des deux derniers siècles – industrielle, technologique, politique, sociale, digitale, et maintenant, environnementale. Tout ceci forme l’ADN de PEUGEOT. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Mazda revient sur la victoire de la 787B aux 24 Heures du Mans 1991 et revisite ses participations passées

Le 23 juin 1991, à 16 heures, Johnny Herbert franchit la ligne d’arrivée des 24 heures du Mans pour marquer un exploit unique. Mazda est devenu le premier constructeur japonais à remporter la plus célèbre course d’endurance du monde, et ce, avec un moteur totalement unique qui a captivé les fans sur le circuit avec sa bande sonore percutante. La Mazda 787B numéro 55 a parcouru 362 tours du célèbre circuit français et, au cours de ses 28 arrêts au stand, la Mazda gagnante n’a reçu qu’un appoint d’huile, un changement de disques et de plaquettes de frein et un changement de nez. En dehors de cela, la 787B à quatre rotors R26B de 700 ch n’a eu besoin que de carburant et de pneus pour prouver la fiabilité, l’efficacité et les performances de la technologie unique du moteur rotatif de Mazda. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Alpine GTA – V6 GT – Turbo – A610 – Guide Achat

Alpine V6 GT (GTA) - 1985

Alpine V6 GT (GTA) – 1985

Alpine V6 GT (GTA) - 1985

Alpine V6 GT (GTA) – 1985

L’Alpine A310 fut véritablement la voiture charnière pour la firme fondée par Jean Rédélé. Initialement commercialisée en 1972 et développée avec un quatre cylindres, faute de V6 encore disponible, elle correspond à un changement de stratégie et la volonté de concurrencer plus directement la Porsche 911. Las, entre le quatre cylindres insuffisant, un lancement assez catastrophique en fiabilité, et des finances exsangues, Jean Rédélé doit définitivement passer la main et laisser Renault seul maître à bord. Au lieu d’un élan salvateur, Renault ne va avoir de cesse de mettre le losange en avant et laisser Alpine en arrière plan. Heureusement l’Alpine A310 V6 va remettre du baume au coeur des fans de la marque de Dieppe, mais cela reste insuffisant. Après avoir envisagé une GT à moteur central arrière, Renault révise ses options et se concentre sur une remise à jour très sérieuse et totale de sa GT tricolore. Ainsi dès 1981 le cahier des charges démarre et est fixé : la future Alpine GTA (Grand Tourisme Alpine) conservera le principe du châssis-poutre cher à la marque, et son moteur sera le V6 PRV placé en porte-à-faux arrière. L’habitacle devra être plus spacieux et plus confortable (critiques récurrentes sur l’A310 V6) tandis que la tenue de route doit être plus accessible au quidam et moins « acrobatique ». Berex, Centre de Design Renault et Heuliez sont mis en concurrence et c’est finalement ce dernier avec un Gerard Godefroy (puis cofondateur et designer des Venturi) très inspiré qui va dessiner une ligne très aérodynamique (Cx de 0,28 pour l’Alpine V6 GT) pour l’Alpine GTA. En mars au salon de Genève, Renault présente sur son stand les deux nouvelles Alpine GTA : Alpine V6 GT (160 ch) et Alpine V6 Turbo (200 ch).
Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

La victoire revendiquée comme ADN de la compétition chez Alpine

A en croire Pierre de Coubertin, l’essentiel serait de participer… Pas pour Alpine ! Artisan du retour de la marque en compétition dès 2013, Philippe Sinault, Directeur Général de l’équipe d’endurance Signatech-Alpine, nous explique à quel point la victoire fait partie intégrante de l’identité d’Alpine.

Dans la mémoire de certains, l’action se passe sur une spéciale de rallye, tracée sur une route escarpée des Alpes – un théâtre qui a inspiré le nom de la marque Alpine – ou sur les pistes poussiéreuses du Rallye de l’Acropole ou du Maroc. Pour d’autres, c’est sur un circuit que se dessine une réminiscence : lors d’une course de monoplaces ou sur la longue ligne droite des 24 Heures du Mans… Ou encore sur le parcours mi-terre mi-asphalte d’une épreuve de rallycross. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Le retour en endurance de Peugeot Sport se concrétise avec une dreamteam en guise de pilotes

Après avoir dévoilé les premières esquisses de son Hypercar et les caractéristiques de son powertrain LMH, PEUGEOT Sport passe un troisième jalon en officialisant la liste des sept pilotes qui défendra ses couleurs dans le championnat du Monde d’endurance FIA (FIA WEC) et lors des 24 Heures du Mans.

Au cours de leur carrière respective, ces sept pilotes ont partagé des moments intenses aussi bien en Formule 1 qu’en endurance. Ils ont été équipiers, adversaires mais aussi complices dans leur quotidien et dans leur préparation sportive. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Nouvelle Toyota Gazoo GR10 Hybrid Hypercar

Les Champions du Monde en titre et trois fois vainqueurs consécutifs des 24 Heures du Mans défendront leurs couronnes contre de nouveaux constructeurs concurrents avec cette version de course dérivée de la prochaine hypercar sur route Toyota, dotée de la technologie développée dans la TS050 HYBRID et mise en avant pas signature Racing Hybrid.

Le prototype de course GR010 HYBRID a été développé au cours des 18 derniers mois en partenariat, par les ingénieurs du siège de l’équipe à Cologne, en Allemagne, et les experts des groupes motopropulseurs hybrides électriques du centre technique de Higashi-Fuji au Japon. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Retour de Porsche aux 24 Heures du Mans 2023 avec un prototype LMDh

Le Directoire de Porsche AG a donné son feu vert au développement d’un prototype LMDh. À l’issue d’une phase d’évaluation exhaustive, Porsche Motorsport s’est vu confier la mission de développer un modèle de course conforme au futur règlement de la nouvelle catégorie LMDh, qui deviendra à partir de 2023 une catégorie majeure du Championnat du monde d’endurance de la FIA (WEC) – dont les 24 Heures du Mans font partie – et du Championnat d’endurance américain IMSA WeatherTech avec notamment la course des 24 Heures de Daytona. Le constructeur de voitures de sport de Stuttgart attache une grande importance à ces deux compétitions. À ce titre, Porsche a accueilli favorablement l’annonce conjointe faite par l’ACO/WEC et l’IMSA qui préfigure l’introduction d’une nouvelle catégorie de prototypes hybrides. Avec un poids de 1 000 kg environ, les nouvelles voitures de course seront dotées d’un groupe motopropulseur hybride d’une puissance de 500 kW (680 ch). Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Alfa Romeo 33 Stradale

Alfa Romeo 33 Stradale (1967)

Alfa Romeo 33 Stradale
1967 – 8 cyl. en V 16V
230 ch – 260 km/h
700 kg

Au milieu des années 60, Giuseppe Luraghi le président d’Alfa Romeo Spa veut mettre la compétition à l’honneur, et faire briller le blason Alfa Romeo dans les courses d’endurance qui ont alors un grand retentissement auprès du grand public. Pour recréer une équipe de course, il acquiert Autodelta (constructeur des Giulia TZ) qu’il rapatrie d’Udine à Milan, et ramène ainsi sous la bannière milanaise Carlo Chiti. Ainsi démarra en 1964 le projet « Tipo 33 ». Cela prendra trois années de gestation pour que l’Alfa Romeo 33 Corsa démarre sa carrière en compétition le 12 mars 1967. Côté véhicule de série, Alfa Romeo nous réserve une surprise car une variante route (« Stradale » en italien) est aussi en gestation. Une aubaine pour tous les passionnés de voitures de sport radicales. Et histoire de faire les choses avec l’art et la manière, Alfa Romeo s’est tourné vers Franco Scaglione désormais à son compte (après avoir débuté chez Pininfarina, puis être passé chez Bertone) pour dessiner la carrosserie de l’Alfa Romeo 33 Stradale. C’est la Carrozzeria Marazzi qui se charge de la fabrication et du façonnage. « Façonnage » car les panneaux Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Aston-Martin revient sur les Vantage GT3 et GT4 multi-championnes

Aston Martin Racing a créé la Vantage Legacy Collection pour commémorer l’une des périodes les plus réussies de l’histoire des courses automobiles de la marque de voitures de sport britannique de luxe, ainsi que l’une des voitures de course les plus réussies de la société – l’Aston Martin Vantage. Cette période, entre 2009 et 2018, a permis à Aston Martin de remporter deux victoires aux 24 heures du Mans (en 2014 et 2017) et sept titres de champion du monde d’endurance de la FIA, ainsi que de nombreux titres de champion du monde de voitures de sport en GT britannique, GT World Challenge (Europe) et Le Mans Series européen. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)