GP F1 Miami Florida USA 2022 – 8 mai

GP F1 Miami Floride USA 2022

GP F1 Miami Florida USA 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. LECLERC (Ferrari)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Premier Grand Prix moderne de F1 à Miami en Floride, et côté show off on a pas été déçu ! Des peuples et VIP par dizaine, avec du connu et pas du pique assiette (Michael Douglas, David Beckham, des joueurs de foot, les soeurs Williams, Pharrel Williams…), un sacré soleil, des jupes courtes, des peau bronzées. Bref, c’est le GP où il faut se montrer, et avec tous les excès. Monaco fait figure d’élégance à côté. Tout ce folklore est bien, mais c’est sur la piste que le championnat se joue. Et dans l’exercice des qualifications, c’est Ferrari qui domine les débats depuis le début de la saison, et avec Leclerc en chef de file qui prend la pole position devant son coéquipier Sainz Jr.. Derrière, les deux Red Bull comme à la parade, avec Verstappen devant Perez. Ensuite c’est toujours Bottas qui détone avec son Alfa qui reste très performante, tandis qu’Hamilton se rebelle et se retrouve 6e sur sur la 3e ligne à ses côtés. Pierre Gasly est également bien qualifié, tandis que Lando Norris limite la casse, mais les McLaren sont moins performantes ce WE. Dans les déceptions, Ocon ne prend pas part aux qualifications et partira dernier car sa voiture en réparation suite au crash de la veille n’était pas prête, tandis que Russel ne passe pas la 2. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Djeddah Arabie Saudite 2022 – 27 mars

GP F1 Djeddah Arabie Saudite 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. LECLERC (Ferrari)
3. SAINZ JR. (Ferrari)

Ferrari et Red Bull se sont positionnés d’ores et déjà comme les deux écuries à battre en 2022. C’est en tout cas l’enseignement du premier Grand Prix. Dans les très bonnes surprises notons la puissance remarquable du moteur Ferrari, la bonne forme du Honda et du Renault. En revanche, chez Mercedes c’est la soupe à la grimace. Voilà qui rebat quelque peu les cartes des dernières saisons. Et c’est tant mieux !… Petit coup de tonnerre à Djeddah puisque plusieurs attentats eurent lieu pendant le WE de Grand Prix dont un très spectaculaire au niveau des raffineries de pétrole engendrant un spectaculaire incendie. Résultat, les pilotes votent en majorité pour ne pas courir (trop de risques). Mais la direction de course et les écuries ont vu la chose autrement, et finalement le Grand Prix va bien se poursuivre au grand damn des pilotes. Lors des qualifications, autre petit tremblement puisque Lewis Hamilton ne passe pas le stade de la Q1 ! Il partira 16e sur la grille… Devant, le duel est orchestré entre Red Bull et Ferrari. On pense que Leclerc est le plus rapide, mais Sergio Perez nous sort le chrono du siècle et prend la pole devant Leclerc, Sainz Jr. et Verstappen. Derrière, c’est Ocon qui démontre que les Alpine sont véloce cette année, avec Russel puis Alonso juste derrière. A noter que le gros crash de Mick Schumacher lors de la Q2 déclenche le drapeau rouge et le privera du départ de la course le lendemain pour précaution médicale même s’il dit se sentir bien. Autre malheureux aux qualifications, Tsunoda qui n’a pas pu réaliser de chrono. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Bahrein Sakhir 2022 – 20 mars

GP F1 SAKHIR BAHREIN 2022

GP F1 Sakhir Bahrein 2022
1. LECLERC (Ferrari)
2. SAINZ JR. (Ferrari)
3. HAMILTON (Mercedes)

Voilà une saison de F1 attendue avec impatience !! Après une année de gel du règlement et la complexité du Covid, voilà donc ces nouvelles monoplaces à l’aérodynamique revue, générant une traînée aéro plus propre, logiquement plus propice aux attaques et suivis des monoplaces, et également ces nouveaux pneus à profils tailles basses. Voilà des grosses nouveautés pour la saison 2022. Premier rendez-vous au calendrier, c’est le circuit de Sakhir à Bahrein qui ouvre le bal. Après les essais hivernaux, Ferrari avait montré de belles dispositions, notamment avec son unité de puissance particulièrement véloce. Les essais libres de Bahrein confirment cela, ainsi que pour les écuries qui sont équipées du même moteur : Haas et Alfa-Romeo. Alfa notamment s’est montré très véloce donnant le sourire à Bottas qui peut se féliciter du changement « forcé » de Mercedes à Alfa Romeo. Et s’il était le grand gagnant des transferts ? Un peu tôt pour le dire et Mercedes et Hamilton n’ont pas dit leur dernier mot… En qualification, le duel s’est résumé à Verstappen (Red Bull) et Leclerc (Ferrari), laissant assez loin Sainz Jr. et Perez. Le duel de l’année semble se dessiner aux essais entre red Bull et Ferrari, avec néanmoins un avantage à la Scuderia qui devance chaque monoplace, Leclerc prenant la pole. Hamilton limite les dégâts et se place 5e, juste devant… Valteri Bottas et son Alfa ! A noter Magnussen et sa Haas qui est… 7e devant Alonso et son Alpine. Les cartes sont sacrément rebattues. Et c’est tant mieux pour l’intérêt du championnat. A noter que les McLaren, Aston-Martin et Williams sont les lanternes rouges des qualifications et semblent en grande difficulté notamment les monoplaces oranges de Woking… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: -1 (from 1 vote)

GP F1 Monaco 2021 – 23 Mai

GP F1 Monaco 2021

GP F1 Monaco 2021
1. VERSTAPPEN (Red Bull Honda)
2. SAINZ JR. (Ferrari)
3. NORRIS (McLaren)

Monaco, c’est « LE » RDV glamour et people de la saison. Et si le Covid19 limite quelque peu le public, il n’en demeure pas moins que beaucoup de pilotes jouent à domicile puisque résidant sur place. Pour Charles Leclerc, c’est « son » Grand Prix, et il compte bien faire des étincelles, lui qui n’a jamais réussi à faire une performance ici. Le premier recalé des qualifications est Mick Schumacher qui a planté sa Haas lors des essais libres et ne peut prendre part à la séance chronométrée. Il sera repêché par la direction de course et partira ainsi dernier. Dans les premières confirmations, on note la contre-performances des Alpine avec Alonso qui reste en Q1 et Ocon qui parvient dans un sursaut d’orgueil et de talent de passer en Q2. Mazzepin (Haas) et Latifi (Williams) sont logiquement laissés en Q1. Moins convaincant est Tsunoda (AlphaTauri) qui reste également dans ce niveau, alors que Pierre Gasly parviendra jusqu’à la Q3 et se positionnera 6e sur la 3e ligne. En Q2, Russel (Williams), Raikkonen (Alfa Romeo), Stroll (Aston-Martin), Ricciardo (McLaren) et Ocon (Alpine) en resteront là. Un coup dur notamment pour Ricciardo qui est très loin de son coéquipier Lando Norris très en verve depuis le début de saison. En Q1, les exploits sont multiples, à commencer par Giovinazzi (Alfa Romeo) qui est 10e ou encore Sebastian Vettel sur son Aston-Martin qui se qualifie 8e devant Perez et sa Red Bull. C’est Charles Leclerc qui décroche la pole position en réalisant une première tentative parfaite, tandis que lors de sa 2e tentative, il sort et tape le rail déclenchant le drapeau rouge et la fin prématurée de la Q3. Voilà qui va agacer Sainz Jr. qui se sentait capable de disputer la pole. Derrière Leclerc, Verstappen est 2e, et Bottas 3e. Dans les déceptions Hamilton n’est que 7e. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2019 – 1er décembre

GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. LECLERC (Ferrari)

Le GP de F1 de Yas Marina à Abu Dhabi ne représentait un enjeu que pour certaines écuries. Pour les autres, c’est racing just for fun ! « just » ?… Pas réellement, car les Mercedes GP sont à l’attaque. Tant et si bien que Bottas harponne même l’infortuné Grosjean (Haas) en essais libres. Lors des qualifications, Bottas va faire le maximum mais sera contraint de partir de la dernière ligne en fond de grille. Devant, c’est la bataille des gros bras…! C’est Hamilton qui prend la pole position devançant Bottas au chrono. Pour un peu on avait le droit à une première ligne 100% flèche d’argent. Seul Verstappen avec sa Red Bull parvient à se rapprocher des deux Mercedes qui semblent intouchables à Abu Dhabi. Les deux Ferrari sont derrière, et Albon sur l’autre Red Bull juste après. Les autres écuries aux bonnes places sont Renault et McLaren qui se disputent la 5e place constructeur. Derrière, les autres se partagent les miettes. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Sotchi Russie 2019 – 29 septembre

GP F1 Sotchi Russie 2019

GP F1 Sotchi Russie 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. LECLERC (Ferrari)

Une semaine après Singapour, les questions sur la constance des Ferrari vont bon train… Force est de constater qu’en qualification, elles restent encore impériales. Tant et si bien que passé l’écueil classique de la Q1 avec les éliminés usuels (Williams) et d’autres recalés pour des raisons techniques comme Kvyat (Toro Rosso) et Albon (Red Bull), Charles Leclerc va remporter une nouvelle pole position sur le tracé de Sotchi (Russie). Ce diable d’Hamilton sort le grand jeu également et se permet de s’intercaler entre les deux Ferrari devançant Vettel d’un cheveux. Derrière, Bottas ne peut que constater le match des titans, d’autant plus que Verstappen est devant lui sur la grille car plus rapide… Derrière, les deux McLaren et la Renault d’Hulkenberg prennent les places d’honneur sur la grille. A noter que Romain Grosjean avec sa Haas semble avoir trouvé les bons réglages pour les qualifications avec une très belle 9e place devant la Renault de Ricciardo. Derrière sont répartis les recalés de la Q2. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Singapour 2019 – 22 septembre

GP F1 Singapour 2019 - 22 septembre

GP F1 Singapour 2019
1. VETTEL (Ferrari)
2. LECLERC (Ferrari)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Singapour est un tracé urbain exigeant avec un climat éprouvant (chaud et humide) pour les pilotes et les machines. Romain Grosjean arrive souriant avec un contrat en poche pour 2020 chez Haas, tandis que Hulkenberg est sans volant pour la saison prochaine… En Q1 et Q2 on retrouve les écuries habituelles qui restent dans l’arrière grille. Les Haas sont particulièrement contre-performantes, sans parler des Williams. Devant c’est en Q3 que la bataille s’annonce. Première salve avec Vettel qui claque un temps de nul part ! On le croit intouchable… mais derrière dans la dernière tentative, Hamilton, le coiffe de peu, et c’est Leclerc qui marque la 3e pole position de sa carrière. Verstappen (Red Bull) est 4e et devance Bottas bien terne. Vettel est donc 3e et amer. Mais la course sera longue… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Monza Italie 2019 – 8 septembre

GP F1 Monza Italie 2019 - 8 septembre

GP F1 Monza Italie 2019
1. LECLERC (Ferrari)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. HAMILTON (Mercedes)

En arrivant à Monza, le temple de la vitesse, et véritable chaudron dédié à la Scuderia, Charles Leclerc est gonflé à bloc ! Sa première victoire à Spa l’a galvanisé et tous les tifosi sont très confiants sur l’issu de ce week-end. Depuis 2010, seules les Mercedes ont remporté la course italienne dans le jardin de la Scuderia Ferrari. Les rouges vont-ils inverser la tendance ?… Les essais qualificatifs se déroulent de manière assez surprenante, laissant apparaître plus que jamais une aberration de situation qui confine à la bêtise sans compter parfois le danger provoqué par les écarts de vitesse entre ceux qui sont chronométrés et ceux qui roulent au ralenti pour préparer leur tour lancé. En Q1, Verstappen qui n’avait rien à gagné puisqu’il partira en fond de grille, ne pourra pas faire un tour complet, son moteur Honda montrant des signes de fatigue. Outre les deux Williams, Perez et Grosjean ne passe pas le stade de la Q1. Cela roule vite à Monza et se joue à quelques dixièmes. L’aspiration y joue un rôle fondamental. Le placement sur la piste en se calant derrière d’autres monoplaces est donc stratégiquement indispensable. En Q2, la cohue commence à s’organiser sur la piste et dans les stands, chacun voulant temporiser au maximum pour repartir derrière les autres et profiter de l’aspiration… En Q2, les éliminations se poursuivent avec les deux Toro Rosso, Norris (McLaren), Giovinnazzi (Alfa Romeo) et Magnussen sur la Haas. Dans les bonnes nouvelles, Stroll passe en Q1 mais ne pourra pas faire de temps, tout comme Raikkonen qui va sortir de la piste et provoquer un drapeau rouge. La séance reprend et tous les pilotes et écuries attendent, attendent… puis à quelques encablures de la fin, c’est la cohue ! Tous sortent en même temps des stands, mais roulent au ralenti pour ne pas être celui qui sera devant et jouera l’aspirateur pour les autres… Résultats, ils passent tous la ligne trop tard et ne peuvent être chronométrés. Du coup, c’est Leclerc qui obtient la pole position devant les deux Mercedes (Hamilton 2e et Bottas et 3e), Vettel étant 4e. Les Renault très véloce avec des appuis très fins font des merveilles et se qualifient en haut de la grille (5e et 6e) tandis que Sainz Jr. suit derrière (7e). Pas si mal le moteur Renault !… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019 – 1er septembre

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019 - 1er septembre

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019
1. LECLERC (Ferrari)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. BOTTAS (Mercedes)

Premier Grand Prix après la pause estivale, et le lot d’annonces et surprises est déjà bien chargé. Commençons par le plus spectaculaire avec l’infortuné Pierre Gasly qui fait les frais de son début de saison jugé trop timoré par Helmut Marko. Résultat, il doit jouer les échanges de baquet avec Alexander Albon qui est tout sourire de piloter la Red Bull. Retour à la case départ temporairement pour Pierre Gasly, la décision finale sera prise en fin de saison. C’est le syndrome Kvyatt ? Bottas est confirmé chez Mercedes pour 2020, tandis que Hulkenberg ne sera plus chez Renault et sera remplacé par Esteban Ocon. Le samedi après les qualifications, le GP de F2 se déroule, et un accident de course impliquant plusieurs pilote entraîne le décès d’Anthoine Hubert. Une perte pour ses proches et pour le monde des pilotes français. Les qualifications sont cruelles pour les Toro Rosso (Gasly et Kvyatt) qui restent en Q1. Les Williams également, ainsi que Sainz Jr. (McLaren). Des pilotes piégés à vouloir tenter le chrono en toute fin de séance. Mais la Williams en flammes de Kubica va compromettre leurs tentatives. En Q2, Albon prend ses marques au volant de la Red Bull mais n’ira pas plus loin. Stroll, Grosjean, Norris et Giovinnazzi devront également rendre les armes. En Q1, on retrouve un Perez très véloce depuis que les Racing Point Force India ont été modifiées. Devant, les Ferrari semblent intouchables et c’est Leclerc qui met tout le monde d’accord en prenant la pole nettement devant Vettel. Une première ligne toute rouge qui change la donne. Derrière, les deux Mercedes (Hamilton devant Bottas). Verstappen arrache une 3e ligne, mais souffre au volant. Les deux Renault sont juste en embuscade et Raikkonen fait encore des étincelles. Les différentes pénalisations vont bouleverser quelque peu cette grille mais pas sur les deux premières lignes. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

GP F1 Silverstone Angleterre 2019 – 14 Juillet

GP F1 Silverstone Angleterre 2019

GP F1 Silverstone Angleterre 2019
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. LECLERC (Ferrari)

Silverstone est un tracé chargé d’histoire pour la Formule 1 puisque c’est là que s’est déroulé le premier Grand Prix de la F1 « moderne » en 1950. Beaucoup de fans viennent sur le circuit, tout comme de nombreux évènements se déroulent avec un côté un peu show-off pas désagréable. Notons au passage la présence de Daniel Craig qui, invité par Red Bull Racing et Aston-Martin, venait représenter « James Bond ». Les qualifications ont vite démontré que les Mercedes étaient en forme, mais une fois encore elle ont caché leur jeu sur Q1 & Q2. Ferrari et Red Bull trustaient les premières places dans les 2 premières séances. Lance Stroll, Kvyatt, Magnussen et les deux Willams restent abonnés à la Q1 et retournent au vestiaire. En Q2, il n’y a plus de Racing Point Force India (Perez), ni de Haas (Grosjean), d’Alfa-Romeo. A noter que Sainz Jr. sur la McLaren est également passé à côté. En Q3, c’est finalement Bottas qui devance Hamilton pour 6 millièmes de seconde… Voilà qui va galvaniser Hamilton pour la course de dimanche. Leclerc parvient à placer sa Ferrari 3e, devant les 2 Red Bull, et Vettel qui est 6e sur la grille en passant à côté. McLaren, Renault et Toro Rosso se partagent les restes de la Q3. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)