GP F1 SPA Francorchamps Belgique 2020 – 30 août

GP F1 SPA Francorchamps Belgique 2020 - 30 août

GP F1 SPA Francorchamps Belgique 2020
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Voilà une année bien singulière pour la Formule 1 : Covid-19, calendrier retardée et réduit, absence de spectateurs sur les circuits, Ferrari qui est totalement hors du coup… Mais dans les constantes, Mercedes GP et Hamilton sont toujours au firmament. Lors de ce Grand Prix de Belgique à SPA Francorchamps, un Classic du calendrier et un circuit « d’hommes », la F1 annonce que des Grand-Prix supplémentaires sont ajoutés au planning 2020. Voilà qui sonne un retour vers plus de courses, ce qui est une très bonne nouvelle en soi. Autre bonne nouvelle, dès les essais libres, les Renault ont démontré de beaux progrès avec des performances élevées de Ricciardo et Ocon. Voilà qui promet ! SPA Francorchamps est un circuit de moteur. Résultat, vu les piètres qualités du moteur de Maranello cette saison, toutes les monoplaces se retrouvent en fond de grille ou presque ! De la 13e à la 20e place, toutes les monoplaces à moteur Ferrari sont tankées en Q1 (Haas, Alfa-Romeo) et Q2 (Ferrari). Seul Latifi (Williams) est perdu dans ce fond de grille avec son moteur Mercedes. Russel son coéquipier a réussi à passer en Q2 mais y restera ensuite avec le dernier temps. Pas grave sa performance est une nouvelle fois remarquée et saluée… Les AlphaTauri sont les derniers recalés de la Q2. En Q1, pas de doute possible, les deux Mercedes mettent tout le monde d’accord, avec Hamilton en chef de file qui signe sa 93e pole position. Verstappen arrive à se qualifier 3e, et Ricciardo 4e sur a Renault très véloce ici. Derrière, les autres se partagent les restent. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Please follow and like us:
20

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019 – 1er septembre

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019 - 1er septembre

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019
1. LECLERC (Ferrari)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. BOTTAS (Mercedes)

Premier Grand Prix après la pause estivale, et le lot d’annonces et surprises est déjà bien chargé. Commençons par le plus spectaculaire avec l’infortuné Pierre Gasly qui fait les frais de son début de saison jugé trop timoré par Helmut Marko. Résultat, il doit jouer les échanges de baquet avec Alexander Albon qui est tout sourire de piloter la Red Bull. Retour à la case départ temporairement pour Pierre Gasly, la décision finale sera prise en fin de saison. C’est le syndrome Kvyatt ? Bottas est confirmé chez Mercedes pour 2020, tandis que Hulkenberg ne sera plus chez Renault et sera remplacé par Esteban Ocon. Le samedi après les qualifications, le GP de F2 se déroule, et un accident de course impliquant plusieurs pilote entraîne le décès d’Anthoine Hubert. Une perte pour ses proches et pour le monde des pilotes français. Les qualifications sont cruelles pour les Toro Rosso (Gasly et Kvyatt) qui restent en Q1. Les Williams également, ainsi que Sainz Jr. (McLaren). Des pilotes piégés à vouloir tenter le chrono en toute fin de séance. Mais la Williams en flammes de Kubica va compromettre leurs tentatives. En Q2, Albon prend ses marques au volant de la Red Bull mais n’ira pas plus loin. Stroll, Grosjean, Norris et Giovinnazzi devront également rendre les armes. En Q1, on retrouve un Perez très véloce depuis que les Racing Point Force India ont été modifiées. Devant, les Ferrari semblent intouchables et c’est Leclerc qui met tout le monde d’accord en prenant la pole nettement devant Vettel. Une première ligne toute rouge qui change la donne. Derrière, les deux Mercedes (Hamilton devant Bottas). Verstappen arrache une 3e ligne, mais souffre au volant. Les deux Renault sont juste en embuscade et Raikkonen fait encore des étincelles. Les différentes pénalisations vont bouleverser quelque peu cette grille mais pas sur les deux premières lignes. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Ginion Wavre est le premier partenaire Certified BMW Classic

BMW possède une histoire riche de plus de 1.000 modèles, basée sur une tradition de 90 ans de construction automobile. Ginion Wavre est, dès à présent, la première concession BMW certifiée BMW Classic Partner dans l’ensemble du Benelux. Avec les équipements techniques de travail de l’époque et l’accès direct à un catalogue de pièces anciennes, ils pourront répondre aux besoins des enthousiastes de BMW classiques. Pour célébrer ceci, Ginion Wavre présentera la BMW 2002 turbo de 1974 au Salon Dream Cars au palais 1 du Heysel (du 19 au 27/01). Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Les clients belges célèbrent les 20 ans de l’Audi TT à Zolder

L’Audi TT a 20 ans, un anniversaire qu’elle a fêté en grande pompe sur le circuit de Zolder. Pas moins de 140 fans belges ont profité d’un petit tour de circuit en Audi TT. Ce fut également l’occasion d’admirer un ensemble hétéroclite de 69 Audi TT, parmi lesquelles une TT Roadster qui affichait du haut de ses 16 ans 260 000 km au compteur. « Elle ne m’a jamais causé de problème, elle a juste nécessité quelques frais d’entretien », a déclaré l’heureux propriétaire de 73 ans. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Une Alfa Romeo 6C 2500 SS Touring Superleggera Coupé de 1948 remporte le prix « Best of Show » au Concours d’élégance du Zoute Grand Prix 2018

Lors du Concours d’Elégance organisé dans le cadre du Zoute Grand Prix 2018 du 4 au 7 octobre, la plus prestigieuse manifestation belge consacrée aux voitures de collection, le jury, présidé par M. Philippe Kantor, Head of Department Motor Cars chez Bonhams Europe, a attribué le prix « Best of Show » à une Alfa Romeo 6C 2500 SS Coupé de 1948, carrossée par Touring Superleggera. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2018 – 26 août

GP F1 Spa Francorchamps – Belgique (2018)
1. VETTEL (Ferrari)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Retour de vacances d’été pour les pilotes et les écuries dans un cadre mythique du championnat du monde de Formule 1 : Spa Francorchamps. Le tracé belge vallonné et enchâssé dans la forêt est long de 7 kilomètres et se pose en morceau d’anthologie pour les pilotes avec de sacrés passages dont le célèbre raidillon qui mêle une compression, une montée et un virage aveugle à plus de 300 km/h en haut de la côte ! Dantesque. Ce tracé demande un sacré châssis, mais aussi du moteur et une belle aéro pour mettre pleinement le pilote en confiance. En Q1, ce sont les deux Renault, deux McLaren et les deux Williams. A noter que dans l’intersaison la valse des transferts et annonces fracassantes outre le transfert de Ricciardo chez Renault, le rachat de Force India par Lawrence Stroll (le papa de Lance), c’est surtout la décision de Fernando Alonso de quitter la F1 qui a fait l’objet d’une bombe. En Q2, les deux Sauber et les deux Toro Rosso font les frais de la compétitivité des autres écuries. Passent donc en Q1 Ferrari, Mercedes, Red Bull, Haas et Point Force India. Une séance Q1 qui va être perturbée par la pluie. Résultat, les deux Point Force India tirent leur épingle du jeu avec une très belle qualification en 3e et 4e place. Devant, c’est Hamilton qui parvient à décrocher le meilleur temps et la pole en jouant avec les conditions tandis que Vettel parvient à rester sur la 1ère ligne. Romain Grosjean réalise un très beau 5e temps, tandis que Kimi Raikkonen aux prises avec des problèmes techniques ne pourra confirmer sa suprématie. Valteri Bottas n’est que 10e précédé des deux Red Bull et de Magnussen sur sa Haas. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

50 ans de la première victoire Porsche aux 24 Heures de Spa Francorchamps

50ans-porsche-1ere-victoire-24h-spa-francorchamps-2Porsche fait partie des constructeurs les plus capés aux 24 Heures de Spa-Francorchamps avec pas moins de six succès glanés entre 1967 et 2010. Cette année, la firme de Stuttgart est en lice pour revendiquer une septième victoire dans les Ardennes belges avec, entre autres, la 911 GT3-R n°117 du KÜS Team75 Bernhard, qui sera confiée à Laurens Vanthoor, Kévin Estre et Michael Christensen. Cette 69e édition aura une saveur particulière pour le constructeur allemand qui fêtera le 50e anniversaire de sa première victoire spadoise acquise par Gaban-« Pedro » sur une 911. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Opel Astra TCR en Belgique

New Astra TCRLa mise au point de la nouvelle Opel Astra TCR destinée à courir dans le tout nouveau mais déjà très prisé championnat Touring Car Racing Series (TCR) suit son cours. La version compétition-client basée sur la nouvelle Opel Astra sera dévoilée lors de la présentation officielle du championnat TCR Benelux, qui se tiendra sur le circuit Jules Tacheny de Mettet le 15 octobre 2015. L’Astra TCR, développée par Opel Motorsport en collaboration avec Kissling, partenaire technique de longue date, est animée par un moteur deux litres turbocompressé délivrant environ 330 ch et offre une pléiade de raffinements techniques. La voiture s’inscrit dans une Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 2015 Belgique

gp-F1-2015-belgique-spa-francorchamps-23-aout-45

GP F1 Belgique 2015
1. HAMILTON (Mercedes)
2. ROSBERG (Mercedes)
3. GROSJEAN (Lotus)

Le Grand Prix de Spa est l’un des plus anciens du petit monde de la F1, puisqu’il existait déjà avant la création du championnat en 1950. Véritable circuit pour ceux « qui en ont » dans la combinaison, il offre la possibilité d’un tracé vallonné, long (44 tours seulement pour la course par conséquent) et avec des enchaînements très rapides et des vitesses de pointe qui dépasse les 300 km/h… Les essais libres ont été pas mal interrompus par des sorties de piste et des interruptions de séance pour dégager les monoplaces incriminées (Maldonado, Ericksson et Rosberg notamment). D’autres se sont fait quelques belles frayeurs en haut du raidillon sur la bosse avec des contrebraquages d’anthologie (Ricciardo, Vettel). Dans les faits marquants, on reste toujours étonné du pneu arrière droit de Nico Rosberg qui éclate à plus de 300 km/h dans les enchainements. Un vrai miracle, la Mercedes GP a fait une série de tête à queue mais n’a rien touché ! Ouf… Mais tout de même ces éclatements de pneus avaient disparus et semblaient de l’histoire ancienne. Pour les qualifications Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20