Nouvelle Opel Corsa E GSI

La très attendue nouvelle Opel Corsa GSi fait son apparition sur le marché dopée par sa suralimentation et rivée au bitume grâce à son châssis OPC. La nouvelle venue s’adresse à de véritables amateurs du genre des « petites sportives ». Elle les convaincra par la précision de sa tenue de route et son freinage, autorisant des distances d’arrêt très courtes. Après l’Insignia, la Corsa est le deuxième modèle de l’offre Opel à porter le sigle GSi. La Corsa GSi est propulsée par un moteur Opel plein de vitamines, le 1,4 litre turbo de 110 kW/150 ch et 220 Nm de couple (consommations1 : urbaine 8,0-7,7 l100 km ; extra-urbaine 5,5-5,1 l/100 km ; mixte 6,4-6,1 l/100 km, 139-147 g/km de CO2). Accouplé à une boîte de vitesses six vitesses à rapports courts, le quatre-cylindres offre un punch exceptionnel en seconde et en troisième, ainsi qu’une plage de couple très droite de 3.000 à 4.500 tr/mn. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Maserati 222 E Biturbo

222E-4

Maserati 222 E Biturbo
1988 – 6 cyl. en V 24V Biturbo
225 ch – 230 km/h
1 175 kg

Difficile de suivre la saga des Maserati Biturbo tant le propriétaire de la marque, le passionné et fort en caractère Alejandro de Tomaso joue avec les différents éléments de son puzzle industriel sous le signe du Trident. Coupé, Spyder, berline, trois empattements, plusieurs V6 biturbo (2,0 ; 2,5 ; 2,8)… pas évident de s’y retrouver. Pour simplifier le propos, on peut retenir déjà trois séquences dans la « story Biturbo ». En 1981, le lancement de ce coupé qui va vite après un énorme succès (plus de 8 000 exemplaires en 2 e 2,5 litres) et essuyer les plâtres d’une mise au point bâclée. En 1985, Maserati corrige le tir avec la Biturbo II qui élimine beaucoup de défaut de conception. Il était temps, mais le mal est fait ! Pour 1988, Alejandro de Tomaso a fait appel à Marcello Gandini pour retoucher à moindre frais le style tracé par Pierangelo Andreani. Ainsi les arêtes de capot sont plus douces, tout comme les contours de la calandre maison. Les rétroviseurs extérieurs sont inédits et plus modernes. Et… c’est tout ! Si, désormais la Maserati Biturbo s’appelle 222 comme pour conjurer le sort et lui enlever l’étiquette désastreuse qui lui colle à la carrosserie. Mais là nous sommes face à la Maserati 222 E Biturbo. Un petit « E » qui Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Porsche Panamera 4 e Hybrid

porsche-panamera-4-e-hybrid-1Quatrième modèle de la gamme Panamera, la nouvelle Porsche Panamera 4 E-Hybrid sera dévoilée au prochain Salon de Paris. Dotée d’une transmission intégrale et bénéficiant d’une autonomie en mode électrique de 50 kilomètres, la nouvelle Panamera 4 E-Hybrid développe une puissance totale de 340 kW (462 ch) tout en ne consommant que 2,5 litres/100km en vertu des normes NEDC (New European Driving Cycle), ce qui équivaut à des émissions de CO2 de seulement 56 g/km. Les commandes de la Panamera 4 E-Hybrid sont d’ores et déjà ouvertes. En Belgique, le prix de base est fixé à 110 957 euros TVAC.

Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Porsche 911 E 2.0

porsche-911e-2-0-1968-1

Porsche 911 E 2.0
1968 – 6 cyl. à plat (Flat 6)
140 ch – 215 km/h
1 030 kg

Depuis le salon de Francfort 1963, la Porsche 901… pardon 911 (!), s’est posée en GT de référence chez les voitures de sport. Forte en caractère, elle a su imposer sa solution technique particulière (porte-à-faux AR) et sa bouille inimitable héritée des Porsche 356. En 1968, pour améliorer la tenue de cap en ligne droite, l’empattement gagne 5,8 cm sans dénaturer la ligne. Et dans la foulée, la Porsche 911 L est remplacée par la Porsche 911 E, Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)
Please follow and like us:
20