Maserati Ghibli II 2L8

Maserati Ghibli II 2L8 (1992)

Maserati Ghibli II 2L8
1992 – 6 cyl. en V 24V Biturbo
284 ch – 260 km/h
1 385 kg

En parallèle de la version 2 litres réservée au marché intérieur italien, Maserati dédouble son offre Ghibli II au salon de Turin 1992 avec une variante de plus grosse cylindrée (2,8 litres). Maserati poursuit donc le développement vers le haut de sa saga Biturbo après la très exclusive Maserati Shamal. D’ailleurs, si la Maserati Ghibli II 2L8 reprend un patronyme d’une illustre GT de la firme au trident qui officia dans les années 60 et 70, elle s’inspire très nettement de la Shamal côté style. Pas étonnant, car c’est toujours Marcello Gandini, déjà auteur des facelift successifs des Biturbo (à compter de la série des 222, puis Racing, SR…) et de ladite Shamal. Et comme à chaque fois, l’argent disponible chez Maserati manque bien que Fiat soit entrée au capital depuis quelques années désormais. Résultat, Marcello Gandini doit composer sur une base existante en conservant de nombreux emboutis. Par opposition à la Shamal, la Maserati Ghibli II est basée non pas sur la plateforme raccourcie des Karif/Spyder/Shamal, mais sur celle des Biturbo coupés dont l’empattement est plus long au bénéfice de l’habitabilité. Deux objectifs dans ce relooking spécial « Gandini » : agressivité et aérodynamisme. Pour la première partie, le postulat de départ est parfaitement rempli, en témoigne les ailes élargies et musclées, la calandre frappée d’un gros trident ou encore les optiques de phares lenticulaires de la Shamal logés derrière une vitre. Côté aéro, la Maserati Ghibli II fait des progrès remarquables. Les gros boucliers sont plus enveloppants, et la malle arrière Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Peugeot 309 GTI16 Catalysée

Peugeot 309 GTI16 Catalysée (1992)

Peugeot 309 GTI16 Catalysée
1992 – 4 cyl. en ligne 16V
148 ch – 214 km/h
875 kg

Depuis 1990 la Peugeot 309 GTI s’est dédoublée d’une version de pointe à 16 soupapes et surtout s’est offert un relooking pour être à la page face à une concurrence plus moderne (Astra GSI, R19 16S, Golf 3 GTI…). Un effort louable de Peugeot, mais qui ne suffit pas faire oublier une genèse polémique et une présentation vieillotte. En variante GTI16, la Peugeot 309 singe la présentation de la GTI standard avec gros boucliers enveloppants intégrant à l’avant quatre feux additionnels, ou encore les jantes alu 15 pouces désormais bien connues chez PSA. Le becquet de malle arrière rappelle que vous êtes en présence d’une variante sportive. Les optiques arrière s’inspirant très nettement du dessin de ceux de la Peugeot 405 pour mieux intégrer la Peugeot 309 GTI16 dans la gamme Peugeot. Une unité de style bienvenue pour raccrocher les wagons. En septembre 1992 la réglementation européenne sur les normes antipollutions impose le pot catalytique à toutes les motorisations essence. Résultat, la Peugeot 309 GTI16 n’échappe pas à cette Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Maserati Ghibli II 2L0

Maserati Ghibli II 2L0 (1992)

Maserati Ghibli II 2L0
1992 – 6 cyl. en V 24V Biturbo
306 ch – 265 km/h
1 365 kg

Après la tonitruante mais élitiste Shamal, Maserati poursuit le développement de sa gamme Biturbo en dévoilant au salon de Turin 1992 sa nouvelle Maserati Ghibli II. Reprenant l’illustre patronyme de la GT des années 60-70, c’est néanmoins sur la base des carrosseries des Biturbo qu’est basée la nouvelle Ghibli. C’est comme de coutume dans la firme au Trident que tout est pioché dans la gamme Biturbo, ainsi que les artifices de style. Si la nouvelle Maserati Ghibli II s’inspire très nettement de la Maserati Shamal, sa base est totalement différente. Elle est en effet basée non pas sur la plateforme raccourcie des Karif/Spyder/Shamal, mais sur celle des Biturbo coupés dont l’empattement est plus long au bénéfice de l’habitabilité. Tous les tics stylistiques sont repris à la Shamal dont Marcello Gandini est le maître d’œuvre. Deux objectifs dans ce relooking spécial : agressivité et aérodynamisme. Pour la première partie, le postulat de départ est parfaitement rempli, en témoigne les ailes élargies et musclées, la calandre frappée d’un gros trident ou encore les optiques de phares lenticulaires de la Shamal logés derrière une vitre. Côté aéro, la Maserati Ghibli II fait des progrès remarquables. Les gros boucliers sont Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Mercedes-Benz 300 CE-24 Cabriolet A124

Mercedes-Benz 300 CE-24 Cabriolet A124
1992 – 6 en ligne 24V
220 ch – 230 km/h
1 710 kg

Depuis 1987, Mercedes-Benz gratifie sa série W124 dérivé de la classique mais néanmoins moderne berline E un coupé CE dont le pavillon sublime la ligne originelle, sans encadrement de porte. Il aura fallu attendre 1992 pour qu’un dérivé cabriolet voie le jour. Mais le résultat valait la peine de quelques années de patience ! Pas d’arceau, pas d’artifices disgracieux ne viennent altérer la ligne pure et très classique de la Mercedes-Benz 300 CE-24 Cabriolet A124. Avec 4,7 mètres de long, ce cabriolet aux quatre vraies places produit à Stuttgart étire sa ligne à l’envie décapoté, mais conserve toute sa tenue une fois son couvre-chef remis en place. Un résultat à souligner, qui conjugue élégance mais aussi efficacité aérodynamique puisque le Cx de 0,33 reste très acceptable (0,31 pour le coupé). Pour le reste, la proue est désormais bien connue promenant sa calandre maison surplombée de son étoile. La poupe adopte les feux arrière striés antisalissure du coupé. Posée sur des Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Chevrolet Corvette C4 LT-1

Chevrolet Corvette C4 LT-1
1992 – 8 cyl. en V 16V
300 ch – 250 km/h
1 462 kg

Depuis 1984, Chevrolet a revisité avec un beau succès et un certain talent sa saga Corvette. La Chevrolet Corvette C4 profite avant tout d’une plastique terriblement séduisante, tout en conservant intact son ADN : carrosserie « plastique », gros V8 coupleux et des trains de roulements sportifs. Mais si le succès est bien là, Chevrolet n’a de cesse de monter en puissance son égérie. D’ailleurs, la Corvette C4 ZR-1 a démontré le bien-fondé de cette stratégie. Mais elle reste réservée à une élite. Pour les acheteurs « classiques » de Corvette, Chevrolet revoit sa copie de très belle manière pour ce millésime 92. La ZR-1 ayant tracé la voie, la Chevrolet Corvette C4 LT-1 reprend à son compte la poupe arrondie et ses quatre phares « écarlates » qui regroupent toutes les fonctionnalités de signalisation. C’est la face avant qui s’arrondit et permet à la Corvette C4 de tracer sa route vers le futur. Pour le reste, les jantes alu de 17 pouces type turbine sont du plus bel effet et désormais identiques, en dessin, à celles de la ZR-1 millésime 92. D’ailleurs, c’est bien simple, hormis la largeur des roues arrière, et le troisième feu stop sur le toit pour la ZR-1 et encastré dans la poupe pour la LT-1, il est impossible de distinguer au premier coup d’œil les deux Corvette. Bien que lancée en 1984, la ligne générale de la Chevrolet Corvette C4 LT-1 reste toujours son point marquant et un atout indéniable Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

BMW 318iS Coupé E36

BMW 318iS Coupé E36 (1992)

BMW 318iS Coupé E36
1992 – 4 cyl. en ligne 16V
140 ch – 210 km/h
1 240 kg

Si les BMW 325i et BMW M3 se chargent de coiffer avec autorité la gamme Série 3 Coupé E36, le principe d’un coupé sportif d’entrée de gamme inauguré sur la 318is E30 est reconduit. Ce qui séduit d’emblée, c’est la ligne de la BMW 318iS Coupé E36 qui est d’une rare élégance et aux proportions parfaites. Son secret provient du fait que contrairement à ce que l’on pourrait croire, les pièces communes de carrosserie avec la berline sont quasi nulles. CQFD… Autre atout de la 318iS Coupé, difficile extérieurement de la distinguer de sa (grande) sœur la 325i Coupé, ce qui la valorise d’autant plus. Jantes 16 pouces, boucliers peints ton caisse, double naseaux en haricots et phares ronds derrière la « verrière », pas de doute, nous sommes bien en présence d’une BMW Coupé, et peu importe son quatre Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Honda Prelude 2L3i 4WS 4G

honda-prelude-2l3i-4ws-4g-2

Honda Prelude 2L3i 4WS 4G
1992 – 4 cyl. en ligne 16V
160 ch – 216 km/h
1 250 kg

Honda change radicalement son approche pour 1992 avec sa 4e génération de coupé Prelude. Terminé l’aspect par trop conventionnel (vous avez dit « féminin » ?) ! Désormais la Honda Prelude 4G s’affiche comme un coupé au design affirmé, certes toujours très élégant, mais beaucoup plus sportif dans son approche et son coup de crayon. Bien que peu évident au premier coup d’œil, la Honda Prelude 4G est 7 cm plus courte (4,40 mètres) et 7 cm plus large (1,75 mètres) que sa devancière. Son museau très fin lui autorise un très bon Cx de 0,32. La poupe est certainement la partie la plus réussie avec ses optiques arrière en « oreilles de chat ». Ses belles jantes alu de 15 pouces renforcent le look résolument sportif de la Prelude, d’autant que sa faible hauteur alliée à une garde au sol réduite renforce cette impression. Aux côtés de la version 2 litres 120 ch d’entrée de gamme, la Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Honda Civic VTi EG6

Honda Civic VTi EG6

Honda Civic VTi EG6
1992 – 4 cyl. en ligne 16V
160 ch – 215 km/h
1 080 kg

Déjà la 5e génération de Honda Civic ! Pour 1992, Honda a revu son modèle fétiche qui séduit une clientèle très fidèle totalement accroc au modèle et son look particulier. Car Honda semble ne pas se laisser influencer par les modes dans le dessin de la Civic. On retrouve donc cette silhouette compacte qui ressemble presque à un mini « hatchback » comme l’appelle les anglais. Très compacte (4 mètres de long), les jantes de 15 pouces repoussées aux quatre coins, tout au plus les designers japonais ont daigné arrondir les angles de la précédente génération. Force est de reconnaître que l’ensemble est réussi, fluide et très séduisant. En variante VTI, le modèle de pointe équipé du fameux moteur à distribution variable, la Civic reste… une Civic ! Trop civilisé son look ? C’est certain qu’au premier coup d’œil, il semble difficile d’identifier une GTI de pointe. Seule l’assiette basse et les grosses jantes vous délivreront quelques indices quant à la vocation très sportive de la Honda Civic 1L6 VTI EG6

Honda n’a pas baissé les armes au contraire ! La Civic 1L6 VTI EG6 joue les Dr Jeckyl et Mr Hyde avec une plastique élégante et discrète qui cache un tempérament sportif rare sur le marché ! Et que dire des envolées de sa mécanique jusqu’à 8 000 tr/mn ?…

Honda Civic VTi EG6

8 000 tr/mn et une distribution variable, le quatre cylindres 1,6 litres développe 160 ch soit… 100 ch/l ! Dément ? Du caractère pour la Honda Civic VTi EG6 au détriment de la souplesse à bas régime.

Ses rivales ont toutes des mécaniques plus grosses en cylindrée. Mais Honda possède une botte secrète encore peu répandue lui permettant d’obtenir un rendement supérieur à 100 cheval/litre. Une valeur exceptionnelle pour un moteur atmosphérique que peu de moteurs de voitures de série contemporaines peuvent se prévaloir. On retrouve ainsi sous le capot de la Honda Civic 1L6 VTI EG6 le quatre cylindres en ligne de 1 595 cm3 déjà vu sur la génération précédente. Les 16 soupapes et les deux arbres à cames en tête sont donc animées de manière variable, tant à l’admission qu’à l’échappement. L’injection électronique Honda PGM-F1 pilote tous les paramètres qui permet ainsi à ce moteur à deux visages de grimper très haut dans les tours (8 000 tr/mn) et d’exploser au-dessus de 5 500 tr/mn. Très creux en bas, il se réveille en haut et hurle sa colère. On peut donc compter sur 160 ch à 7 600 tr/mn, avec un excellent rapport de 100 ch/l (!) et 150 Nm de couple trop haut perchés à 7 000 tr/mn. Le taux de compression est également très élevé avec 10,2:1 rappelant tout le talent de motoriste de Honda. La boîte mécanique est à 5 rapports. Les performances sont très élevées avec 215 km/h en vitesse maxi. Mais ce sont surtout les accélérations qui sont dantesques tant en ambiance qu’en performances pures (0 à 100 km/h en 7ʺ9; km DA en 28‘‘0). Et comme la commande de boîte est parfaite, on peut enchaîner les rapports à l’arrivée du rupteur à 8 000 tr/mn. Limité à 1 080 kilos, la Honda Civic 1L6 VTI EG6 reste encore menue. Un bon point pour la vivacité de comportement et pour l’inertie. Comme toujours désormais chez Honda, les trains roulants sont très soignés et inspirés de la course. Pas étonnant de retrouver un train avant à double triangulations avec barres antiroulis, tandis que l’essieu arrière est constitué de bras de torsion. L’amortissement reste très ferme, même si le confort a progressé par rapport à la génération précédente. La caisse étant plus rigide, les suspensions permettent ainsi aux pneus de 195/55 VR15 de travailler plus à plat. La direction à crémaillère avec assistance est un régal de précision. Enfin, dernier point non négligeable dans l’efficacité de la tenue de route sportive d’une voiture de sport : le freinage. Là encore, Honda a réalisé du bon boulot avec quatre disques (ventilés avant) complété de l’ABS maison. Bien suspendue, pas trop lourde, rigide et dotée d’un groupe motopropulseur qui fait parler la poudre, il n’en faut pas plus pour que la Honda Civic 1L6 VTI EG6 soit une des plus sportive avec en prime un tempérament très affirmé parmi ses rivales directes. L’habitacle reste mesuré, sans compter le coffre minuscule de 180 dm3.

Honda Civic VTi EG6

La Honda Civic VTi EG6 affiche une tenue de route très efficace et sportive avec des trains roulants parfaitement conçus. Et le confort progresse par rapport à sa devancière. Le sans faute ?…

Petits bagages obligatoires. La planche de bord est trop commune aux autres modèles de la gamme et l’instrumentation indigne de ce que l’on attend d’une sportive. En revanche, la position de conduite se révèle excellente et de nombreux détails d’ergonomie sont bien pensé avec des commandes au maniement doux et agréable. L’équipement de série est déjà bien complet avec l’ABS, la direction assistée, les vitres et toit ouvrant électrique, la fermeture centralisée et les sièges sport. Enfin, il faut relever que l’autonomie est trop faible pour ce type d’auto imposant de fréquents passages chez le pompiste…

Notre avis
emoticonHonda joue le chaud et le froid avec sa Civic 1L6 VTI EG6. Discrète dehors, elle reste aussi consensuelle dans son habitacle. De même, sous les 5 500 tr/mn, seule la fermeté des suspensions peut commencer à donner les premiers signes d’une trempe sportive. Passé les 5 500 tr/mn, le système VTEC entre en action (et s’entend !) et la Civic hurle jusqu’à 8 000 tr/mn. Vous n’aurez de cesse alors que de jouer avec le levier de vitesses pour enchaîner les virages dans un rythme endiablé que peu de ses rivales pourront suivre. Pas de doute, une fois le masque tombé, la Honda Civic 1L6 VTI EG6 est une véritable GTI d’exception pour qui accepte de passer outre sa plastique de voiture des beaux quartiers. Reste un tarif coquet et un niveau de confort encore raide pour les moins sportifs d’entre-nous…

Autres versions :
Honda Civic mk5

Les Rivales :
GTI 1990, 1992

  • Citroën AX GTI Citroën AX GTI (1991)Après une Citroën AX Sport, pétillante, sportive à souhait, mais si mal finie et à la carburation capricieuse, Citroën rajeunit toute sa gamme AX en 1991. Exit la version Sport, mais on gagne en échange une Citroën AX GTI aussi performante mais nettement mieux élevée. Elle revêt même son « jogging » à l’instar des cousines GTI de Peugeot avec des extensions d’ailes en plastique noir, becquet, boucliers plus sportifs… Plus cossue, l’AX GTI reprend le 1,4 litres mais avec ...
  • Fiat Uno Turbo ie Phase 2 Si la Fiat Uno connaît un succès commercial européen et même sur d’autres continents qui ne se dément pas depuis 1983 date de son lancement, on ne peut en dire de même pour sa version de pointe : la Fiat Uno Turbo ie (1985). Si tout le monde a loué sa mécanique remarquable avec une intégration de la suralimentation digne des GT les plus prestigieuses, Porsche 944 Turbo en tête, ses qualités dynamiques discutables l’ont empêché de profiter de ses ...
  • Ford Fiesta XR2i Après la présentation début 1989 de la nouvelle Fiesta, Ford lâche la Fiesta XR2i en juillet 1989 sur les routes françaises. Avec son design nettement plus actuel et sexy, elle s’inspire sans complexe de la star de la catégorie, la Peugeot 205. Plus grande dehors et dedans, la Fiesta XR2i se pare de tous les attributs sportifs ad hoc, avec boucliers peints, liseré bleu (!), jantes alu et peinture pimpantes. Derrière sa batterie de phares sur la proue, on retrouve ...
  • Ford Fiesta XR2i 16V Ford s’est lancé à son tour dans la course à la puissance avec sa Fiesta pour jouer dans le peloton de tête des GTI. Dominé depuis la fin des années 80 par la Peugeot 205 GTI, la Supercinq GT Turbo et la VW Golf GTI, il faut avoir 130 ch pour jouer des coudes. Après une Fiesta XR2i peu charismatique, Ford avait trouvé l’astuce en mettant un coup de turbo sous le capot avec la Fiesta RS Turbo. Las, le ...
  • Honda Civic VTi EG6 Honda Civic VTi EG6Déjà la 5e génération de Honda Civic ! Pour 1992, Honda a revu son modèle fétiche qui séduit une clientèle très fidèle totalement accroc au modèle et son look particulier. Car Honda semble ne pas se laisser influencer par les modes dans le dessin de la Civic. On retrouve donc cette silhouette compacte qui ressemble presque à un mini « hatchback » comme l’appelle les anglais. Très compacte (4 mètres de long), les jantes de 15 pouces repoussées aux quatre ...
  • Mitsubishi Colt GTI 4G93 Après avoir fait confiance au turbocompresseur au plus fort de la vague GTI dans les années 80, Mitsubishi change de braquet et adopte une mécanique atmosphérique 16 soupapes à la fin des années 80. En 1991, la Colt 1.8 GTI permet à Mistubishi de recoller le peloton des GTI survoltées avec 140 ch. Côté design, le bio-design bat son plein avec ses rondeurs, optiques comprises. Sans tomber dans la mièvrerie, la Colt GTI séduit avec des boucliers enveloppant et peints ...
  • Opel Corsa A GSI FL Opel Corsa A GSI FL (1990)Opel est enfin sur le segment des petites GTI depuis 1988. Il était temps !… Mais n’allez pas imaginer que la firme au Blitz ait décidé de jouer les références de la catégorie, car entre-temps les plus performantes sont équipées de mécaniques fortes de 130 ch (Peugeot 205 GTI 1,9 litres, VW Golf GTI 16S…). C’est d’ailleurs l’Opel Kadett E GSI qui cette mission d’aller batailler avec le haut du panier. Pour 1990, Opel en profite pour remettre au goût ...
  • Peugeot 106 XSI 1400 Dur de succéder à la Peugeot 205 GTI ? C’est ce que Peugeot a dû penser puisqu’elle n’est pas remplacée directement. Les 106 et 306 se chargent de joindre les deux bouts pour tenter d’éclipser progressivement la (trop ?) célèbre Peugeot 205. Pari gagnant ? Pas si sûr, car face aux autres GTI plus velues, la Peugeot 106 XSI change non seulement de patronyme (pourquoi pas « GTI » ?!…), mais change aussi de catégorie pour aller jouer dans la ...
  • Renault Clio 16S Renault Clio 16S (1991)Depuis mai 1990, la Renault Clio apporte une sacrée dose de modernité et fait rapidement oublier la Renault Supercinq. Elle inaugure des dimensions à la hausse qui fera date chez les petites citadines avec +5 cm en longueur et +6 cm en largeur. D’ailleurs, elle est élue en novembre voiture de l’année. Pour 1991, la Renault Supercinq GT Turbo a une descendance. Mais cette fois-ci, Renault fait un virage à 360° et délaisse le turbocompresseur pour une mécanique aspirée naturellement ...
  • Volkswagen Polo G40 Coupé Type 3 Volkswagen Polo G40 Coupé Type 3Depuis 1985, la fourmi s’est fâchée ! Volkswagen avait alors doté d’un compresseur G40 sa petite Polo GT Coupé type 2. D’abord commercialisée sous la forme de séries limitées la Polo G40 va intégrer la gamme Volkswagen en France. Le constructeur de Wolfsburg opère un restyling de la Polo en octobre 1990. En septembre 1991, les amateurs de petites GTI frappées du logo « VW » sont de nouveau comblés avec la commercialisation de la Volkswagen Polo G40 Coupé Type ...

Avant d’acheter
Les Honda Civic 5e génération cultivent leur différence avec un look bien à elles qui séduit ses client(es) fidèles. Les ventes ont donc connu une belle embellie, et les exemplaires à vendre dans les petites annonces sont bien représentés. Comme souvent chez Honda, les mécaniques, à la condition d’être entretenues et respectées sont indestructible avec des kilométrages qui dépassent allègrement les 200 000 km. A surveiller le joint de soupape du VTEC qui peut montrer des signes de fatigue et nécessite à être remplacé. Egalement les habitacles résistent bien. Un SAV Honda dont les pièces en France ne sont pas toujours « cadeau », mais de nombreux spécialistes de pièces japonaises sur le net permettent d’alléger quelque peu les factures pour qui sait faire son entretien lui-même. Dans les (mauvaises) surprises, les Honda Civic VTI EG6 ne sont pas à l’abri de la corrosion (ailes AR et bas de caisse). Mais surtout le plus gros travers des Honda Civic VTI EG6, est d’être passées entre de très nombreuses mains pas toujours soigneuses dont l’entretien a été trop longtemps négligé. Pour les exemplaires fatigués et sans preuve d’un entretien probant et officiel, passez votre chemin, tout comme la maudite « mode » Fast and Furious qui touche trop souvent les Honda de caractère en les dénaturant…

Mots clés : Honda | Civic | 1L6 | VTI | 16V | VTEC | Mügen | GTI | Type R | EG6 | HONDA | CIVIC 1L6 VTI EG6 | GTI

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

 

 TOP Jolie ligne ǀ Moteur VTEC ǀ Précision de la tenue de route ǀ Plaisir de conduire ǀ Equipement complet de série ǀ Performances ǀ Position de conduite ǀ Polyvalence d’usage ǀ Agilité ǀ Commande de boite  FLOP Tarif ǀ Autonomie ǀ Coffre mesuré ǀ Instrumentation ǀ Présentation intérieure quelconque ǀ Souplesse moteur à bas régime

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Honda
Civic 1.6 VTI EG6
1992
9 CV –135 800 FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (1×2 ACT) –1 595 cm3
160 ch à 7 600 tr/mn (100,31 ch/litre)
150 Nm à 7 000 tr/mn (94,04 Nm/litre)
non
traction + BV5 manuelle
1 080 kilos (6,75 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS
jantes alu 15″ + pneus en 195/55 VR15 AV et 195/55 VR15 AR
0 à 100 km/h en 7ʺ9; 215 km/h, km DA en 28‘‘0

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Honda Civic 1L6 VTI EG6
Honda
  • GP F1 Istambul Turquie 2020 – 15 Novembre Le circuit d’Istanbul en Turquie est costaud et séduit d’ordinaire les pilotes. Mais là, deux problèmes changent la donne. D’une part l’enrobé a été refait très récemment et n’offre que très peu d’adhérence. Les pilotes et écurie s’en plaignent ouvertement. Mais si on ajoute les conditions météo qui se dégradent dès les qualifications avec des ...
  • GP F1 Emilie Romagne Imola Italie 2020 – 1er Novembre Encore un « vieux » tracé, ou plutôt un tracé historique qui fait son retour au calendrier. Il faut bien trouver quelques avantages à cette situation compliquée avec le COVID-19… Un Grand-Prix au format un peu adapté, puisque les essais libres sont regroupés sur une seule journée. Les qualifications ont donc lieu avec moins d’informations pour les ...
  • GP F1 Portimao Portugal 2020 – 25 Octobre Comme tout est chamboulé, c’est un retour à Portimao de manière exceptionnelle dont profitent les amateurs ainsi que les écuries de F1. Une bonne nouvelle, tant le tracé portugais basé dans l’Algarve est une réussite un peu dans l’esprit de celui d’Autriche : un cirque vallonné avec beaucoup de vitesse et, on l’espère, beaucoup de ...
  • GP F1 Eifel Nürbürgring Allemagne 2020 – 11 Octobre Le Calendrier 2020 de la Formule 1 est sacrément perturbé par le Covid 19 et c’est peu de l’écrire. Voilà un GP qui fait une apparition au calendrier exceptionnel avec le retour du GP du Nürbürgring qui s’appelle cette saison le GP de l’Eiffel. Comme nous sommes déjà début octobre, et il fait plus froid ...
  • Honda se retire de la Formule 1 à la fin de la saison 2021 Honda Motor Co., Ltd. a annoncé aujourd’hui qu’elle a décidé de mettre un terme à sa participation au championnat du monde de Formule 1 (F1) de la FIA*1 en tant que fournisseur de groupes électrogènes à la fin de la saison 2021. En 2015, Honda a repris la compétition en F1, la plus prestigieuse série de ...
  • GP F1 Sotchi Russie 2020 – 27 Septembre Sotchi (Russie) et son tracé qui serpente l’ancien site Olympique, est un Grand Prix rapide avec des vitesses de passage en courbe costauds et souvent à deux de front. Les qualifications confirment une nouvelle fois les performances absolues des Mercedes GP. Signalons tout de même dans les (bonnes) surprises la prestation de Romain Grosjean en ...
  • GP F1 Mugello Toscane 2020 – 13 septembre Les Grands Prix ont beau s’enchaîner à un rythme effréné, cela n’empêche pas les annonces et surprises entre deux courses. Cette semaine c’est la non reconduction de Sergio Perez pour 2021 chez Racing Point qui deviendra Aston-Martin et la confirmation de Sebastian Vettel à sa place qui a fait couler beaucoup d’encre. Retour ce WE ...
  • GP F1 Monza Italie 2020 – 6 septembre Monza est le temple de la vitesse. D’ordinaire, l’ambiance est terrible avec une foule de tifosi venus voir leur « scuderia Ferrari ». Mais avec la méforme totale des Ferrari, notamment en moteur et vitesse de pointe, plus le Covid qui empêche d’avoir des spectateurs en nombre, c’est la soupe à la grimace. Ajoutez à cela la ...
  • GP F1 SPA Francorchamps Belgique 2020 – 30 août Voilà une année bien singulière pour la Formule 1 : Covid-19, calendrier retardée et réduit, absence de spectateurs sur les circuits, Ferrari qui est totalement hors du coup… Mais dans les constantes, Mercedes GP et Hamilton sont toujours au firmament. Lors de ce Grand Prix de Belgique à SPA Francorchamps, un Classic du calendrier et ...
  • GP F1 Barcelone Espagne 2020 – 16 Août Le Grand-Prix de Barcelone est un rendez-vous important dans la saison car il est un peu le circuit « juge de paix » pour l’efficacité des monoplaces. Seules les monoplaces bien nées sont performantes à Barcelone et seront à l’aise sur la plupart des tracés de la saison. Forcément, les Mercedes et les Red Bull sont vite ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Ford Escort RS Cosworth

Ford Escort RS Cosworth (1992)

Ford Escort RS Cosworth
1992 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
220 ch – 226 km/h
1 275 kg

C’est une véritable lutte frénétique entre constructeurs dans le Championnat du Monde des Rallyes ! Lancia fait la course en tête depuis la fin des années 80 avec Toyota qui semble le seul apte de disputer la couronne avec sa Celica et Carlos Sainz au volant. Après une saga confiée à la Sierra RS Cosworth (d’abord en 2 roues motrices coupé 2 portes, puis berline 4 portes, c’est en 4 roues motrices qu’elle termine sa carrière), Ford donne son va-tout à la dernière Escort plus compacte et plus propice sur le papier à être agile dans les spéciales de rallye. Si la Ford Escort de série est du style passe-partout pour ne choquer personne à défaut de séduire, la version Cosworth se pose en total contre-pied ! Plus longue de 1,7 cm mais surtout élargie de +5 cm, la Ford Escort RS Cosworth se dote de la panoplie complète de la bête de rallyes : bouclier et bavette avant proéminent, ailes largement enflées dans le plus pur style BMW M3 E30 ou Lancia Delta HF Integrale, assiette abaissée posée sur des belles jantes de 16 pouces à 5 branches, double aileron arrière. A noter des entrées d’air éparses pour favoriser Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Opel Astra F GSI 16V

Opel Astra F GSI 16V (1992)

Opel Astra F GSI 16V
1992 – 4 cyl. en ligne 16V
150 ch – 218 km/h
1 100 kg

Opel a eu beau faire évoluer sa Kadett GSI (1,8 litres 115 ch, puis 2 litres 120 ch, puis 16 soupapes 150 ch), son image est souvent en deçà de ses rivales plus renommées (Golf GTI, 205 GTI, Supercinq GT Turbo). Pourtant des qualités, à commencer mécaniques, la saga Kadett n’en a pas manqué. Pour 1992, Opel profite de sa nouvelle gamme désormais baptisée Astra y compris en Europe continentale (elle s’appelait déjà Astra en Angleterre sous la marque Vauxhall) pour enfoncer le clou. Avec sa ligne compacte mais fluide, Opel a une nouvelle fois soigné la pénétration dans l’air (Cx de 0,30). Disponible en carrosserie 3 portes, l’Opel Astra F GSI 16V vient coiffer avec autorité la gamme Astra en reprenant à son compte le 2 litres 16 soupapes de 150 ch déjà étrenné avec succès sous le capot de la Kadett GSI 16V. Sportive certes, l’Astra se pare d’atours sportifs, mais sans pour autant jouer dans le clinquant. On appréciera ainsi ses boucliers enveloppants, mais pas Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.0/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20