Honda S800 Coupé

Honda S800 Coupé (1967)

Honda S800 Coupé
1967 – 4 cyl. en ligne 8V
78 ch SAE – 160 km/h
750 kg

La saga de Honda est à l’image de l’ambition et la passion de son créateur Sochoïro. Spécialisé dans la moto depuis 1947, c’est à partir du début des années 60 que Honda se tourne également vers l’automobile, ponctué par un engagement en compétition automobile et notamment en Formule 1 sans connaître pour autant un réel succès. En 1966, Honda dévoile son nouveau S800 Coupé et le commercialise dans la foulée l’année suivante dans l’hexagone. Menue dans ses proportions (1,4 m de large et 3,35 m de long), la Honda S800 Coupé s’offre une sacrée bouille ! Les connaisseurs avertis noteront que le style inauguré sur la Honda S500 a été reconduit et modifié par détails. Le coupé offre une ligne de pavillon qui singe celle des breaks de châsse, un peu dans le style de la MGB GT ou la Triumph GT6. Dans les nouveautés, la calandre est inédite tandis que les optiques arrière sont plus grosses et englobent les feux de recul (pas si courant sur les automobiles contemporaines). Très basse avec une hauteur de 1,195 m, la Honda S800 coupé annonce fièrement la couleur quant à sa sportivité. Nous ne boudons pas Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Opel Monza – Guide Achat

Berline Senator et Coupé Monza est la paire sortie par Opel en septembre 1977 au salon de Francfort.

Au salon de Francfort 1977, Opel dévoile un nouveau duo choc avec les berlines Senator et coupés Monza. Basés sur la plateforme des berlines Record & Commodore, ces duettistes remplacent la vénérable Commodore de la génération précédente. Néanmoins, l’Opel Monza affiche une ligne nettement plus sportive avec ses lignes tendues et sa carrosserie à hayon que les anglais dénomment Hatchback. Toujours avec 4 places, le coupé Monza dispose d’un empattement raccourci de 10 cm, mais conserve tous les attributs stylistique reconnaissables de l’Opel Senator : optiques de phares, partie avant commune (pour quelques éléments),… La calandre se distingue en revanche pour essayer de conférer une nouvelle signature visuelle. Les larges portes donnent sur un habitacle spacieux et lumineux grâce au hayon qui recèle un coffre à bagage de contenance généreuse et modulable. Pratique ! Dans les points forts de l’auto, l’apparition des quatre roues indépendantes dont les suspensions sont particulièrement bien conçues garantissent un confort d’excellent niveau, rarement vu sur une production allemande contemporaine… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Peugeot 504 Coupé 1800

Peugeot 504 Coupé 1800
1969 – 4 cyl. en ligne 8V
90 ch – 175 km/h
1 190 kg

Alors que Peugeot dispose dans son catalogue depuis l’année précédente d’une berline classique et sérieuse dont les seules excentricités sont une face avant au regard trapézoïdale et une malle arrière pour le moins étonnant dans son décroché, tous les amateurs de belles carrosseries attendaient avec impatience la présentation en mars 1969 à Genève des dérivés coupés et cabriolets. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’ont pas été déçus. En effet, c’est un Pininfarina particulièrement inspiré qui a tracé un profil élégant, ponctué de proportions idéales et de détails de styles aussi bien sentis que drapés d’une élégance folle. Sur un empattement raccourci (255 cm) par rapport à la berline, la Peugeot 504 Coupé étire une ligne féline avec un porte-à-faux réduit avant et prononcé à l’arrière. Un léger plu de tôle traverse les flancs pour alléger encore le port altier, et mettre en valeur la ligne de caisse parfaitement droite. La proue se singularise par ses quatre optiques oblongues à iode. La poupe est certainement la plus grande réussite avec ce style concave et ses feux arrière striés aussi originaux qu’élégants. Notez la lunette arrière et son entourage particulier. L’ensemble, ainsi conçu, est de trois-quarts Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Saab 900 S Cabriolet

Saab 900 S Cabriolet
1992 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
145 ch – 190 km/h
1 340 kg

Depuis 1986, Saab a « découpé » sa version 900 2 portes avec beaucoup de réussite. D’ailleurs, dans les premières années de production, Saab annonçait alors douze mois de délais de livraison. En plus de la version Turbo 16S de 185 ch, Saab proposait en entrée de gamme une version atmosphérique « i16 » trop placide pour convaincre. Il faut dire que le poids par rapport au coupé dont le cabriolet dérive a pris près de 100 kilos de plus… La Saab 900 S Cabriolet adopte un turbo basse pression pour une conduite améliorée et s’offre désormais en ticket d’entrée du plein air de Trollhättan. Ou doit-on écrire de Valmet (Finlande) puisque c’est chez ce spécialiste que sont assemblées les Saab 900 Cabriolets. La Saab 900 S Cabriolet conserve intacte la ligne inchangée depuis 1987. La face avant est large et inclinée avec au centre la calandre maison, conférant ainsi un faciès reconnaissable entre tous. Le parebrise est légèrement plus incliné que sur le coupé mais paraît toujours très droit. Capote en place, l’intégration est parfaite et harmonieuse. Une fois repliée et (presque) totalement Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Porsche 944 2L5

Porsche 944 2L5
1981 – 4 cyl. en ligne 8V
163 ch – 219 km/h
1 205 kg

Malgré un incontestable succès commercial de sa Porsche 924, Porsche surfe sur le succès d’estime de la Porsche 924 Carrera GT auprès du public pour monter d’un cran son coupé sportif à moteur avant. La Porsche 944 reprend ainsi le look intégral (ou presque) de la Carrera GT avec son faciès plus agressif, ses ailes larges aux découpes suggestives et ses voies élargies. La Porsche 944 2L5 est ainsi plus virile que la 924. Mais le ramage n’est pas la seule nouveauté, puisqu’un inédit quatre cylindres en ligne de 2,5 litres est placé sous le capot avant. Bien campée sur ses jantes ATS de 15 pouces au voile peint en noir. Pour le reste on retrouve les gimmicks de la Porsche 924 avec ses phares avant escamotables permettant de maintenir le Cx à 0,35, ou encore sa bulle arrière en guise de hayon bien pratique. Plus agressive dans son look, la Porsche 944 2L5 reste pour autant Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Fiat Barchetta

fiat-barchetta-17

Fiat Barchetta
1995 – 4 cyl. 16V
130 ch – 206 km/h
1 060 kg

Après une longue période de vaches maigres pour les amateurs de Fiat sportives et de caractère, la Fiat Coupé avait sonné la charge. C’est désormais les amateurs de roadsters qui peuvent se réjouir pour cette année 1995 avec la Fiat Barchetta. Si elle reprend bon nombre de composants de la Punto dont elle dérive, elle propose en revanche un style très personnel et réussi œuvre du Centro Style Fiat avec Alessandro Cavazza et Andreas Zapatinas aux crayons, Chris Bangle ne remportant les suffrages que pour le Coupé. Force est de reconnaître que la bouille de la Fiat Barchetta est craquante et fait de l’œil aux passants, nous replongeant avec délice dans la flânerie automobile découverte des années 60 où la Dolce Vita battait son plein. Fine nervure qui souligne les flancs et les allège visuellement, poignées de portes chromées escamotables (mais peu pratiques à l’usage ; on ne peut pas tout avoir…), optiques arrière posés élégamment sur le dessus de la poupe ronde à souhait, la Fiat Barchetta soigne ses rondeurs pour séduire. La proue est peut-être la partie la plus banale avec Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Ford Focus 3 RS

All-New Focus RS

Ford Focus 3 RS
2015 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
350 ch – 266 km/h
1 524 kg

Depuis 2002 avec sa Focus RS, Ford n’ a de cesse d’être la locomotive des compactes sportives avec un leitmotiv permanent : sport et efficacité. Pour ceux qui cherchent les compactes sportives élégantes et confort, Ford laisse cela à d’autres (308 GTI par exemple…). La précédente génération de Focus RS avait déjà très nettement marqué les esprits (et le bitume !) allant jusqu’à 350 ch sur les seules roues avant !… Pour ce troisième volet de la saga Focus RS, Ford renoue avec l’intégrale rappelant ainsi les années 90 avec les Escort RS Cosworth et Sierra RS Cosworth 4×4. Véritable voiture mondiale, la Ford Focus 3 RS est vendue sur tous les continents y compris aux Etats-Unis. Une aubaine pour amortir le développement d’excentricités techniques mais un frein côté coup de crayon. En effet, la Ford Focus 3 RS tombe dans un design trop convenu et uniquement disponible en 5 portes comme le veut la tendance actuelle chez les compactes sportives. En passant dans le magasin de la griffe RS Ford, la Focus 3 RS bande les muscles avec des grosses jantes de 19 pouces au voile noir, des voies élargies (+2 cm vs la Focus ST) et une assiette abaissée, un extracteur d’air arrière abritant deux grosses sorties rondes d’échappement Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouveau Porsche 718 Boxster et 718 Boxster S

718 Boxster S20 ans après l’apparition du premier Boxster, Porsche redéfinit sa gamme de roadsters à moteur central, les modèles de nouvelle génération étant désormais baptisés 718 Boxster et 718 Boxster S. Rendant hommage aux moteurs quatre cylindres à plat équipant la célèbre Porsche 718 ayant remporté de nombreuses compétitions sur circuit dans les années 1960, ces roadsters biplaces affichent une puissance et une efficience rehaussées. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Porsche 944 B 2L7

porsche-944-2l7-4

Porsche 944 2.7
1988 – 4 cyl. en ligne
163 ch – 220 km/h
1 290 kg

Depuis 1980, Porsche a fait taire une partie des critiques avec la 944 venant épauler par le haut la « populaire » 924. Pour 1988, Porsche retouche son modèle à grande diffusion avant tout sous le capot avec un passage de 2,5 à 2,7 litres de cylindrée et une puissance qui progresse de 5 (petits) chevaux pour atteindre 163 ch. Le look extérieur de la 944 2.7 ne change pas hormis Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +6 (from 6 votes)
Please follow and like us:
20

BMW M3 E30

BMW M3 E30
1986 – 4 cyl. en ligne 16V
200 ch – 235 km/h
1 200 kg

Pour les besoins de l’homologation en compétition, BMW Motorsport va suivre le même chemin que Ford et sa Sierra Cosworth ou encore (et surtout !) Mercedes-Benz et sa 190 2.3-16. Mais BMW sera le dernier à « tirer » avec le démarrage de la production de sa M3 E30 à compter de septembre 1986 soit plus de 2 ans après sa rivale frappée de l’étoile. L’attente n’était pas vaine, avec un look totalement transformé (ailes larges, boucliers épais) jusqu’au montant C de lunette AR inédit, et son gros aileron de malle AR. Posée sur Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)
Please follow and like us:
20