Saab 900 S Cabriolet

Saab 900 S Cabriolet
1992 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
145 ch – 190 km/h
1 340 kg

Depuis 1986, Saab a « découpé » sa version 900 2 portes avec beaucoup de réussite. D’ailleurs, dans les premières années de production, Saab annonçait alors douze mois de délais de livraison. En plus de la version Turbo 16S de 185 ch, Saab proposait en entrée de gamme une version atmosphérique « i16 » trop placide pour convaincre. Il faut dire que le poids par rapport au coupé dont le cabriolet dérive a pris près de 100 kilos de plus… La Saab 900 S Cabriolet adopte un turbo basse pression pour une conduite améliorée et s’offre désormais en ticket d’entrée du plein air de Trollhättan. Ou doit-on écrire de Valmet (Finlande) puisque c’est chez ce spécialiste que sont assemblées les Saab 900 Cabriolets. La Saab 900 S Cabriolet conserve intacte la ligne inchangée depuis 1987. La face avant est large et inclinée avec au centre la calandre maison, conférant ainsi un faciès reconnaissable entre tous. Le parebrise est légèrement plus incliné que sur le coupé mais paraît toujours très droit. Capote en place, l’intégration est parfaite et harmonieuse. Une fois repliée et (presque) totalement escamotée dans son couvre capote, elle dévoile une ceinture de caisse spécifique et originale semblant faire comme un becquet au départ de la malle arrière. Une malle arrière et son pli caractéristique qui porte la signature des designers suédois. Seuls les longs porte-à-faux avec les roues (de 15 pouces au dessin stylisé) très centré commencent sérieusement à dater le dessin de cette suédois cabriolet…

Le ticket d’entrée du cabriolet Saab évolue et devient plus attractif : la Saab 900 S Cabriolet hérite d’un turbo basse pression pour une conduite plus dynamique… mais pas sportive.

Depuis 1987 Saab avait coiffé d’une culasse à 16 soupapes sont quatre cylindres en ligne qui prend l’appellation B202. Avec 128 ch, il avait toutefois quelques peines à animer avec vigueur la Saab 900i 16v Cabriolet en raison du poids conséquent. Pour 1991, Saab revoit sa copie avec intelligence en faisant son marché chez Garrett. Leur attention s’est arrêtée sur un turbocompresseur basse pression soufflant à 0,45 bars qui permet un temps de réponse diminué et plus de disponibilité à bas régime. Dès 1 500 tr/mn le turbo permet ainsi de profiter d’une majeure partie du couple disponible. La Saab 900 S cabriolet dispose ainsi de 17 ch de plus que la version atmosphérique avec une puissance de 145 ch à 5 600 tr/mn (73,05 ch/litre) et un couple de 205 Nm à 3 800 tr/mn (103,27 Nm/litre). Pour le reste, le quatre « pattes » installé longitudinalement à l’avant conserve sa culasse 16 soupapes (4 par cylindres) avec deux arbres à cames en tête. Une injection électronique se charge d’orchestrer la partition mécanique. La boîte de vitesses à 5 rapports manuels joue les intermédiaires pour laisser filer la force mécanique aux seules roues avant. Avec ses nombreux renforts de carrosserie pour compenser la perte de rigidité du au décapsulage, la Saab 900 S Cabriolet affiche désormais une masse coquette de près de 1,4 tonnes. Son jumeau fermé (comprenez la Saab 900 S deux portes) pèse pour sa part 1,3 tonnes). C’est tout de même beaucoup et justifie pleinement le choix de l’évolution mécanique (turbocompresseur) pour cet accessit à la gamme Saab 900 Cabriolet. L’essieu avant est de type McPherson triangulé, tandis que le train arrière rappelle la concession ancienne désormais hérité des Saab 99 avec son essieu rigide. Le freinage à quatre disques (ventilés avant) est complété d’un ABS. La direction à crémaillère est assistée hydrauliquement. Volant en main et cheveux au vent, la Saab 900 S Cabriolet n’est certes pas à manier comme une GTI. Confort prédominant des suspensions et poids conséquent se chargent de vous le rappeler. En outre, sur chaussée dégradée ou lors de grosses phases d’appuis, la Saab 900 S Cabriolet démontre quelques signes de faiblesses côté rigidité. Mais à allure rapide, la conduite reste très sûre en toute circonstance, finalement agréable et précise, le tout dans un confort qui préserve les quatre passagers particulièrement à leur aise. D’ailleurs, la Saab 900 S Cabriolet n’est pas si mollassonne avec des performances flatteuses : 0 à 100 km/h en 11‘‘9; 190 km/h, km DA en 31‘‘5. Un confort aussi privilégié dans la monte pneumatique des jantes de 15 pouces avec des pneus en 195/60 VR15 AV et 195/60 VR15 AR. Avant de s’attarder sur l’habitacle, la capote mérite amplement le détour et est un des (nombreux atouts) de cette Saab cabriolet. Largement qualitative avec ses multiples épaisseurs et ciel de toit, elle s’efface électriquement et possède une lunette arrière en verre chauffante. Et si on vous précise qu’elle a été d’abord élaborée pour supporter les rugueux hivers nordiques, voilà qui en dit long sur le soin porté à son crédit lors de sa conception et fabrication. Et le logement qui lui est affecté n’empiète que très peu sur la capacité du coffre qui autorise toujours 480 dm3, une valeur remarquable pour un cabriolet, même 4 places (la Mercedes-Benz 300 CE-24 Cabriolet W124 en offre « que » 300 dm3). Pour le reste on retrouve toutes les qualités des habitacles des Saab 900 avec une belle position de conduite, une ergonomie bien pensée, et une qualité de présentation et réalisation de bon aloi. Et comme toujours chez Saab : la clé de contact est entre les sièges.

Notre avis
emoticonSi vous trouviez la Saab 900 Turbo 16 Cabriolet trop chère à votre goût et la 900i 16v trop molle, bonne nouvelle ! La Saab 900 S Cabriolet est faite pour vous. Saab a complété son offre avec pertinence et la greffe de ce turbo basse pression est une réussite. De placide, la Saab cabriolet devient pertinente et dynamique. Elle n’est cependant pas à ranger chez les sportives pures et dures mais plus comme une (belle) machine à dévorer les distances cheveux au vent, même avec quatre personnes à bord, bagages compris. C’est tellement rare pour être souligné. Et cette motorisation semble finalement aller comme un gant à cette Saab 900 S Cabriolet, et la rend la plus pertinente de la gamme, la fougueuse Turbo 16v ayant un train avant et une rigidité quelques peu dépassés par les évènements…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Mercedes-Benz 300 CE-24 Cabriolet A124 mercedes-benz-300-ce-24-cabriolet-a124-20 Depuis 1987, Mercedes-Benz gratifie sa série W124 dérivé de la classique mais néanmoins moderne berline E un coupé CE dont le pavillon sublime la ligne originelle, sans encadrement de porte. Il aura fallu attendre 1992 pour qu’un dérivé cabriolet voie le jour. Mais le résultat valait la peine de quelques années de patience ! Pas ...
  • Renault Mégane Cabriolet 2L 16V renault-megane-cabriolet-2l-16v-10Un an après la Mégane Coupé 16V, Renault poursuit de décliner son offensive Mégane avec une cinquième variante : le cabriolet. Et comme Renault ne compte pas passer à côté des cabriolets sportifs, la Mégane Cabriolet se dote également du moteur 2 litres 16 soupapes de 150 ch. Si le cabriolet semble se baser sur ...
  • Saab 900 S Cabriolet Saab 900 S Cabriolet Depuis 1986, Saab a « découpé » sa version 900 2 portes avec beaucoup de réussite. D’ailleurs, dans les premières années de production, Saab annonçait alors douze mois de délais de livraison. En plus de la version Turbo 16S de 185 ch, Saab proposait en entrée de gamme une version atmosphérique « i16 » trop ...

Avant d’acheter
Produits de 1986-94 à 48 894 exemplaires, les Saab 900 Cabriolet ont rencontré véritablement leur public, malgré un tarif élevé et un réseau de distribution confidentiel. Si les exemplaires sont suffisamment nombreux dans les petites annonces, les Saab 900 S Cabriolet sont déjà plus rares et souvent moins connues. Il faut donc scruter les petites annonces et prendre son temps. Les Saab 900 S Cabriolet sont réputées très fiables, et, à la condition d’être entretenues, elles peuvent dépasser largement les 200 000 km. Evidemment, pour l’entretien, le réseau officiel n’existant plus, il faut se tourner vers des spécialistes compétents. Le prix des pièces n’est pas bon marché et il faut donc y penser lorsque l’on doit passer à la caisse pour des réparations. L’habitacle résiste admirablement aux outrages du temps, à la condition d’y prendre soin. Comme toute mécanique turbocompressée, veillez à vous assurer, tant que faire se peut, que les précédents propriétaires ont toujours privilégié une huile moteur de la qualité préconisée, tandis que les temps de chauffe étaient respectés et le petit coup de gaz à la coupure moteur totalement prohibé. La capote doit être en parfait état de fonctionnement étant un des éléments les plus onéreux de la Saab 900 S Cabriolet. En raison d’un poids élevé il faudra également penser à vérifier l’état des trains roulants (silent-blocs, barres stabilisatrices, amortisseurs…).

Mots clés : Saab | 900 | S | Cabriolet | Turbo | Trollhättan | Cabriolet 4 places | SAAB | 900 S CABRIOLET | CABRIOLET | CABRIOLET 4 PLACES

TOP Ligne singulière ǀ Présentation intérieure ǀ Confort ǀ Image ǀ Qualité de la capote (doublée et électrique) ǀ 4 vraies places ǀ Position de conduite ǀ Couple à bas régime ǀ Contenance du coffre FLOP Tarif ǀ Poids ! ǀ Performances ǀ Rigidité prise en défaut ǀ Réseau SAV peu dense

Pour en savoir plus…
Saab – Blog Saab – News Saab – Photos Saab

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Saab
900 S Cabriolet
1991
9 CV – ND FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (1×2 ACT) –1 985 cm3
145 ch à 5 600 tr/mn (73,05 ch/litre)
205 Nm à 3 800 tr/mn (103,27 Nm/litre)
Turbocompresseur Garrett (ø 0,45 bars)
traction + BV5 manuelle
1 340 kilos (9,24 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS
jantes alu 15″ + pneus en 195/60 VR15 AV et 195/60 VR15 AR
0 à 100 km/h en 11‘‘9; 190 km/h, km DA en 31‘‘5

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Saab 900 S Cabriolet
  • Saab 900 S Cabriolet Depuis 1986, Saab a « découpé » sa version 900 2 portes avec beaucoup de réussite. D’ailleurs, dans les premières années de production, Saab annonçait alors douze mois de délais de livraison. En plus de la version Turbo 16S de 185 ch, Saab proposait en entrée de gamme une version atmosphérique « i16 » trop ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Saab 900 S Cabriolet, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *