Peugeot 504 Coupé 1800

Peugeot 504 Coupé 1800
1969 – 4 cyl. en ligne 8V
90 ch – 175 km/h
1 190 kg

Alors que Peugeot dispose dans son catalogue depuis l’année précédente d’une berline classique et sérieuse dont les seules excentricités sont une face avant au regard trapézoïdale et une malle arrière pour le moins étonnant dans son décroché, tous les amateurs de belles carrosseries attendaient avec impatience la présentation en mars 1969 à Genève des dérivés coupés et cabriolets. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’ont pas été déçus. En effet, c’est un Pininfarina particulièrement inspiré qui a tracé un profil élégant, ponctué de proportions idéales et de détails de styles aussi bien sentis que drapés d’une élégance folle. Sur un empattement raccourci (255 cm) par rapport à la berline, la Peugeot 504 Coupé étire une ligne féline avec un porte-à-faux réduit avant et prononcé à l’arrière. Un léger plu de tôle traverse les flancs pour alléger encore le port altier, et mettre en valeur la ligne de caisse parfaitement droite. La proue se singularise par ses quatre optiques oblongues à iode. La poupe est certainement la plus grande réussite avec ce style concave et ses feux arrière striés aussi originaux qu’élégants. Notez la lunette arrière et son entourage particulier. L’ensemble, ainsi conçu, est de trois-quarts arrière très suggestif et particulièrement irrésistible. Vous êtes conquis ?… nous aussi !! Les touches de chromes sont nombreuses (rétroviseurs, tours de vitres, poignées de portes, pare-chocs) tandis que les jantes en tôle de 14 pouces identiques à la berline sont coiffées d’un petit voile chromé. L’élégance jusqu’au bout des pneus…

Des dessous classique et sérieux en tenue de soirée ? Pininfarina sort tout son talent pour offrir un design teinté d’élégance et de charme pour la Peugeot 504 Coupé. Mais sa mécanique n’est-elle pas trop timorée ?…

Si la plastique des Peugeot 504 Coupé est très séduisante, sous le capot (qui s’ouvre dans le bon sens désormais) c’est déjà moins l’euphorie. Pas de surprise puisqu’on retrouve le quatre cylindres de 1 796 cm3 déjà vu dans les berlines. Installé longitudinalement en position incliné à 45°, ce bloc est coiffé d’une culasse à 8 soupapes en tête animées par tiges et culbuteurs via un arbre à cames latéral. Ce dernier est entraîné par une chaîne de distribution. Depuis la Peugeot 404, la maison Sochalienne fait confiance à un système de pompe à injection Kugelfischer. Résultat, Peugeot garantit 90 ch à 5 600 tr/mn (97 avec ventilateur débrayé) et un couple de 137 Nm à 3 000 tr/mn. Voilà qui est bien modeste, d’autant que curieusement, la Peugeot 504 coupé est plus lourde que la berline avec 1 190 kilos (13,22 kg/ch) et que la boîte de vitesses à quatre rapports seulement est entichée d’un étagement comportant un trou important entre le 3e et 4e rapport. Résultat, pas étonnant que la nervosité soit relative et les performances bien modestes, surtout eu égard à la ligne qui en promet bien plus. La vitesse maximale est donnée pour 175 km/h, ce qui reste correct, mais les accélérations sont à la peine avec près de 14 secondes pour le 0 à 100 km/h et 34’’5 secondes pour franchir la borne kilométrique depuis l’arrêt. Bon, côté consommation, la Peugeot 504 Coupé arrive à tirer son épingle du jeu avec une moyenne de 10 litres aux cent. La coque est autoporteuse sur laquelle les trains roulants sont fixés. La suspension avant est indépendante avec bras articulés, ressorts hélicoïdaux et barre antiroulis. La suspension arrière, également à roues indépendantes, est à bras tirés, barre antiroulis et ressorts hélicoïdaux. Quatre amortisseurs télescopiques sont montés. La Peugeot 504 Coupé est une propulsion. La direction à crémaillère est dépourvue d’assistance et a été réglée avec une démultiplication marquée pour rendre la conduite agréable à basse vitesse et dans les manœuvres (rayon de braquage 5 mètres de butée à butée). Le freinage est assuré par quatre disques pleins autorisant de belles décélérations et une résistance à l’échauffement efficace. Les jantes en tôle sont équipées de pneumatiques en 175 x 14. Au volant, la Peugeot 504 Coupé souffle le chaud et le froid. Chaud d’abord avec une tenue de route en progrès par rapport à la berline avec un comportement plus vif et une motricité améliorée encore. Agréable, confortable et sécurisante, la Peugeot 504 Coupé marque de sacrés points en comportement routier, mettant encore plus en relief le « froid » sur sa mécanique et son étagement de boîte qui peinent à faire briller cet élégant étalage. Dommage, et il semble important que Peugeot se remette à l’ouvrage pour donner plus de tonus à son coupé. L’habitacle est sérieux et bien dans la lignée maison position de conduite parfaite, dessin de la planche de bord net à défaut d’être original, finition de bon aloi… Mais des lacunes d’équipements comme l’absence de compte-tours laissent pantois, tout comme l’atmosphère intérieur qui ne respire pas la joie de vivre, contrastant par là avec le spectacle de la carrosserie. L’habitabilité et l’accès aux places arrière est précaire et réservé aux petits trajets pour dépanner. Avec 226 dm3 de capacité, le coffre autorise des voyages au long court pour deux personnes. Le confort général rappelle la vocation plus bourgeoise que sportive du coupé sochalien.

Notre avis
emoticonPeugeot frappe un grand coup grâce à la maestria de son vieux complice de toujours : Pininfarina. Reposant sur des bases sérieuses et éprouvées, le designer italien a su mettre tout son talent dans une ligne magnifique qui capte le regard des passants. Seulement Peugeot n’a pas jugé utile de lui offrir une mécanique à la hauteur de son écrin. Du coup, la Peugeot 504 Coupé manque de caractère (un comble en la regardant !) et justifie difficilement un tarif élevé, d’autant plus que l’équipement de série, hormis les vitres électriques de série, dévoile quelques lacunes assez inacceptables à ce niveau de prix, à l’instar du compte-tours aux abonnés absents. Alors on se laissera séduire avant tout par son confort, son style et son comportement routier. Une griffe vaut bien quelques compromis…

Autres versions :
Peugeot 504

Les Rivales :
Coupé 1970, 1969

  • Peugeot 504 Coupé 1800 Alors que Peugeot dispose dans son catalogue depuis l’année précédente d’une berline classique et sérieuse dont les seules excentricités sont une face avant au regard trapézoïdale et une malle arrière pour le moins étonnant dans son décroché, tous les amateurs de belles carrosseries attendaient avec impatience la présentation en mars 1969 à Genève des dérivés coupés et cabriolets. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’ont pas été déçus. En effet, c’est un Pininfarina particulièrement inspiré qui a tracé ...

Avant d’acheter
Une sacrée saga que celle des coupés et cabriolets Peugeot 504 ! De 1969 à août 1983, près de 23 000 exemplaires ont été produits en coupé et cabriolets avec des moteurs quatre cylindres 1,8 et 2,0 litres, ainsi que le V6 PRV à carbu et injection. Fort logiquement les variantes quatre cylindres, moins onéreuses neuves sont les plus diffusées, tandis que la version la plus rare demeure la Peugeot 504 Cabriolet V6 produite à 977 exemplaires. Les coupés quatre cylindres sont produits quant à eux à 16 746 exemplaires, dont 2 163 en boîte automatique. A noter que cette dernière n’est disponible qu’à compter de 1971 et qu’entre 1974 et 1977 les quatre cylindres n’était plus produits. La fin de production intervient en 1983. Côté mécanique c’est du solide et de l’éprouvé avec sa distribution par chaîne qui ne nécessite qu’un contrôle de tension aux intervalles préconisés par Peugeot, tout au juste note-t-on des faiblesses de joint de culasse. Seule la pompe d’injection Kugelfischer peut se montrer capricieuse et onéreuse à remettre en état. Le vrai hic sur les Peugeot 504 Coupés et Cabriolets est cette propension à rouiller allègrement. Bas de caisse, tour d’ailes, tour de parebrise et lunette arrière, ouvrants, plancher, fond de coffre… rien n’est épargné à se demander ce qu’on fabriqué les ouvriers italiens chez Pininfarina lorsqu’ils ont construit les coques avec ouvrants ! C’est donc ce thème qui doit retenir toute votre attention avant achat. L’habitacle peut bien résister aux outrages du temps si un certain égard a été porté par les différents propriétaires successifs. Ce qui est important est que tous les équipements et détails de présentation soient bien là et en état de marche car la disponibilité des pièces de rechange est complexe.
Entretien : ND

Mots clés : Peugeot | 504 | Coupé | Cabriolet | 4 cylindres | CC | Pininfarina ǀ Sochaux | PEUGEOT | 504 COUPE 4 CYLINDRES 1800 | COUPE ǀ CABRIOLET

TOP Ligne élégante et racée ǀ Freinage ǀ Tenue de route efficace et sure ǀ Consommation ǀ Commande de boîte ǀ Vitres électriques de série ǀ Confort ǀ Polyvalence d’usage ǀ Finition intérieure ǀ Détails de style charmants ǀ Image sérieuse FLOP  Performances modeste (nervosité) ǀ Présentation intérieure triste ǀ Lacunes d’équipement ǀ Prix ǀ Habitabilité et accès aux places AR ǀ Etagement de boîte (entre 2e et 3e) ǀ Pas de compte-tours ǀ Pas sportive ǀ Démultiplication direction

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Peugeot
504 Coupé 4 Cylindres 1800
1969
10 CV – 24 000 FF
4 cylindres en ligne 8 soupapes (1 ACL) –1 796 cm3
90 ch à 5 600 tr/mn (50,11 ch/litre)
137 Nm à 3 000 tr/mn (76,28 Nm/litre)
non
propulsion + BV4 manuelle
1 190 kilos (13,22 kg/ch)
2 disques pleins AV et 2 disques pleins AR
jantes tôle 14″ AV et AR + pneus en 175 x 15 AV et 175 x 15 AR
0 à 100 km/h en 13″3 ; 175 km/h, km DA en 34‘‘5

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Peugeot 504 Coupé 1800
Peugeot
  • Le retour en endurance de Peugeot Sport se concrétise avec une dreamteam en guise de pilotes Après avoir dévoilé les premières esquisses de son Hypercar et les caractéristiques de son powertrain LMH, PEUGEOT Sport passe un troisième jalon en officialisant la liste des sept pilotes qui défendra ses couleurs dans le championnat du Monde d’endurance FIA (FIA WEC) et lors des 24 Heures du Mans. Au cours de leur carrière respective, ces ...
  • Peugeot revient sur la Peugeot 405 T16 30 ans après Avec ses quatre roues motrices permanentes, ses 220 ch. et sa VMax de 235 km/h, l’élégante PEUGEOT 405, déclinée en version sport T16 au début des années 1990, est alors la voiture idéale pour tous ceux qui recherchent un modèle familial aux performances élevées. La PEUGEOT 405 T16 se pose ainsi en véritable devancière de la ...
  • L’Aventure Peugeot restaure une Peugeot 205 GTI pour les 210 ans de la firme de Sochaux A l’occasion des 210 ans de la marque PEUGEOT, l’association de L’Aventure PEUGEOT crée une nouvelle activité : la restauration et la vente de véhicules anciens. Les véhicules seront restaurés dans les ateliers du Musée de L’Aventure Peugeot à Sochaux et recevront un certificat d’authenticité à l’issue de la restauration avant d’être mis en vente. Le ...
  • Nouvelle Peugeot 508 Peugeot Sport Engineered « Nous sommes PEUGEOT SPORT ENGINEERED : la division haute performance de PEUGEOT. Nous voulons définir un nouveau type de performance en construisant des machines dont la puissance électrique génère des sensations et des expériences de conduite inédites. Nous ouvrons la voie à une nouvelle ère où le kilowatt est roi et sert des niveaux de puissance et de couple jamais atteints pour les ...
  • Peugeot reviendra au Mans avec Total avec une nouvelle hypercar Dans le cadre de la 88e édition des 24 Heures du Mans, PEUGEOT et TOTAL donnent officiellement le coup d’envoi de leur projet Le Mans Hypercar (LMH). Un nouveau règlement qui préfigure une ère nouvelle pour la catégorie reine de l’endurance et qui incarne la transition énergétique des deux entreprises.  » Le Mans est le ...
  • Peugeot s’associe avec Rebellion pour disputer les prochains 24 Heures du Mans en 2022 avec la nouvelle règlementation en catégorie Hypercar PEUGEOT et REBELLION ont décidé d’unir leurs forces pour répondre au défi du championnat du monde d’endurance (WEC) et des 24 Heures du Mans. Les deux compagnies sont engagées dès 2022 dans la catégorie Hypercar, utilisant des chaînes de traction hybrides électrifiées. Elles s’appuient sur leur passion commune du sport automobile, leur palmarès exceptionnel ainsi que ...
  • Groupe PSA et FCA envisagent d’unir leurs forces pour construire un leader mondial et entrer dans une nouvelle ère de la mobilité durable Le Conseil de Surveillance de Peugeot S.A et le Conseil d’Administration de Fiat Chrysler Automobiles N.V. (“FCA”) (NYSE: FCAU / MTA: FCA) sont convenus à l’unanimité d’œuvrer en vue d’une fusion à 50/50 des activités des deux groupes. Les deux conseils ont donné à leurs équipes respectives le mandat de finaliser les discussions et conclure ...
  • Peugeot 309 GTI16 Catalysée Depuis 1990 la Peugeot 309 GTI s’est dédoublée d’une version de pointe à 16 soupapes et surtout s’est offert un relooking pour être à la page face à une concurrence plus moderne (Astra GSI, R19 16S, Golf 3 GTI…). Un effort louable de Peugeot, mais qui ne suffit pas faire oublier une genèse polémique et ...
  • Nouvelle Peugeot e-LEGEND CONCEPT au Villa d’Este Concorso d’Eleganza Parce que l’ennui ne fait pas partie de notre ADN, parce qu’autonome ne rime pas avec monotone, PEUGEOT présente e-LEGEND CONCEPT dans le cadre du prestigieux concours d’élégance de la Villa d’Este. Cet évènement fête cette année son 90ème anniversaire et se déroulera sur les rives du lac de Côme du 24 au 26 mai ...
  • Peugeot 309 GTI16 Mal aimée la Peugeot 309 ? Force est de constater que cette intégration forcée dans une gamme Peugeot, elle qui devait être commercialisée sous le badge Talbot avec le patronyme Arizona, la Peugeot 309 peine à trouver sa place dans une gamme Peugeot dont le design est bien plus attrayant pour ne pas dire sexy ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Peugeot 504 Coupé 1800, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.