Lotus Omega

Lotus Omega
1990 – 6 cyl. en ligne 24V Biturbo
376 ch – 284 km/h
1 615 kg

Force est de constater que depuis 1986 l’Opel Omega n’enflamme pas les foules malgré d’indéniables qualités et des six cylindres en ligne multisoupapes modernes. Mais General Motors dispose d’une botte secrète située à Hethel, puisque Lotus lui appartient. Et Lotus sait comment améliorer des autos plutôt placides départ à l’instar des Ford Cortina et Talbot Sunbeam qui seront de véritables sportives une fois parées du badge Lotus, signe d’un travail de fond du constructeur anglais. L’Opel Omega (Vauxhall Carlton sur le marché anglais) est donc envoyée en cure de préparation chez Lotus. Et le moins qu’on puisse dire est que le résultat du travail opéré se remarque au premier coup d’œil ! Alors que chez Alpina on joue la discrétion, la Lotus Omega singe l’excentricité de Brabus avec ses boucliers proéminents, ses extensions d’ailes rapportées, ses bases de caisse et son gros aileron intégré sur la malle arrière. Aucun doute, la Lotus Omega veut sortir de l’ombre, même si côté couleur vous aurez le choix entre le vert Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

TVR Cerbera Speed Six AJP-6

TVR Cerbera Speed Six AJP-6
1998 – 6 cyl. en ligne 24V
350 ch – 270 km/h
1 163 kg

Peter Wheeler le patron de TVR est aussi fin connaisseur qu’idéaliste. Aussi, après un V8 maison dont les racines et la conception sont très largement inspirées de la course automobile (d’ailleurs ce V8 fut préalablement testé dans le Tuscan Challenge), c’est vers un 6 cylindres en ligne qu’il jette son dévolu. Ambassadeur de l’Union Jack, il n’a pas oublié que le 6 en ligne fit les heures de gloire des Grand Tourisme et roadsters britanniques chez Aston-Martin et Jaguar dans les années 50 et 60. D’ailleurs, se plait-il à répéter, James Bond lui-même ne roule-t-il pas dans une Aston-Martin DB5 avec un 6 en ligne sous le capot. Il missionne donc une nouvelle fois Al Melling pour le design et les plans d’un six en ligne inédit 100% TVR et c’est John Ravenscroft qui se charge de l’industrialiser. Ce choix du six en ligne est dicté par une volonté d’apporter une réponse différente en matière de personnalité et d’usage à la TVR Cerbera éponyme. C’est donc une variante supplémentaire qui vient rejoindre le catalogue Cerbera avec pourtant un réel intérêt sans création de doublon inutile. Les TVR Cerbera V8 sont plus exhubérantes et intransigeantes, en un mot ultra-sportives échappées des circuits, alors que la TVR Cerbera Speed Six AJP-6 vient plus jouer sur les terres des Jaguar XKR et Aston-Martin DB7 pour rester au Royaume Uni. Extérieurement difficile de distinguer une TVR Cerbera Speed Six AJP-6 de ses sœurs V8. Seul le monogramme « Cerbera Speed Six » qui sert également de commande d’ouverture de Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)
Please follow and like us:
20

Ferrari 365 GTB-4 Daytona

Ferrari 365 GTB-4 Daytona
1968 – 12 cyl. en V 24V
352 ch – 280 km/h
1 280kg

Alors que la Ferrari 275 GTB-4 fait ses tours de roues depuis moins d’un an, Ferrari réagit face à l’agression caractérisée de Lamborghini avec sa sculpturale et innovante Miura (GT à moteur central arrière transversal). Au salon de Paris 1968 c’est le choc pour le public qui découvre la nouvelle Ferrari 365 GTB-4. Se présentant sous une architecture des plus classiques (moteur longitudinal avant), c’est Pininfarina qui a réalisé le patron de la nouvelle Grand Tourisme de Maranello dont la fabrication est ensuite confiée à Scaglietti. Aux outrages et excès de fille de Ferrucchio Lamborghini, le designer italien joué un registre dans lequel il est passé maître : le classique élégant et racé. Et il faut avouer que la Ferrari 365 GTB-4 assure avec des proportions idéales, un profil souligner tant par une surface vitrée conséquente que par un pli de carrosserie qui ceinture l’auto pour la rendre plus gracile. Et comme l’élégance est le propre de Pininfarina, ce sont les détails qui vont souligner cette ligne classique. On note ainsi une poupe fastback avec lunette arrière et les quatre petits feux ronds Ferrari Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Lamborghini Miura S

Lamborghini Miura S
1968 – V12 24V
370 ch – 280 km/h
1 180 kg

Depuis deux ans déjà, la Lamborghini Miura électrise le petit monde de la voiture de sport. Si la carrosserie œuvre de Marcello Gandini, « premier crayon » de la Carrozzeria Bertone, captive le regard par sa ligne basse et très large, ses feux avant tels des yeux humain lorsqu’ils se lèvent et sa silhouette qui l’identifie immédiatement dans le flot automobile contemporain. Mais ce sont surtout ses dessous, d’ailleurs dévoilés en primeur dès novembre 1965 qui marquent les esprits et font grincer des dents ses deux rivaux italiens d’à côté (Ferrari et Maserati). En effet, avec son V12 en position transversale central arrière, la Lamborghini Miura reprend à son compte un concept hérité de la course automobile qui est censé favoriser la vivacité de comportement routier. Pour novembre 1968 Lamborghini dédouble sa gamme Miura avec la Lamborghini Miura S qui apporte un gain de 20 ch supplémentaire mais pas seulement. Extérieurement, le dessin Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Lamborghini Jarama 400 GT

Lamborghini Jarama 400 GT
1970 – V12 24V
350 ch – 246 km/h
1 540 kg

La Carrosserie Touring avait fermé ses portes prenant Lamborghini au dépourvu. Bertone avait ainsi dessiné l’Islero qui avait pour vocation de perpétuer le châssis 400 GT et se voyait ainsi comme un modèle de transition. Le temps est venu pour 1970 de la remplacer et c’est toujours Bertone qui s’y colle, confirmant ainsi sa vocation de designer attitré de Lamborghini à l’instar de Pininfarina avec Ferrari. Ferruccio lamborghini rend coup pour coup à son rival de Maranello, Enzo Ferrari ! Déjà auteur des lignes de la sculpturale Lamborghini Miura, Marcello Gandini, jeune designer vedette de la Carrozzeria Bertone est aux crayons pour la nouvelle Lamborghini Jarama 400 GT. La plateforme du coupé Espada est reprise mais l’empattement a été raccourci (de 2,65 à 2,35 mètres). Cela impose à Gandini de tracer des lignes tendues et de composer avec une empreinte au sol très large : 1,82 mètres ! Force est de constater que l’ensemble composer est assez lourd de ligne et mal équilibré en raison d’une très faible hauteur de toit (1,19 mètres seulement), qui alliée avec la largeur extrême de l’auto semble l’écraser. Les lignes sont très tendues tandis que les porte-à-faux sont exagérés et déséquilibrent le profil. Enfin les grosses roues (15 pouces avec pneus de 70) et les larges arches de roues débordantes semblent s’approprier tout le flanc de la Lamborghini Jarama 400 GT. Dans les petites subtilités Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Porsche 718 Boxster S

718 Boxster S

Porsche 718 Boxster S
2016 – 4 cyl. à plat (Flat 4) 12V Turbo
350 ch – 285 km/h
1 385 kg

Porsche reste maître dans l’art subtil de la communication. Pour passer les normes environnementales avec succès, le downsizing touche également les « petites » de la famille Boxster et Cayman. Et comme pour mieux faire digérer la pilule de la perte de 2 cylindres du Flat 6 qui mue en Flat 4 (oui, un quatre cylindres !), Porsche n’hésite pas à rebaptiser sa saga avec le label « 718 » en guise d’hommage aux voitures de course éponymes équipées de quatre cylindres à plat aux nombreuses victoires. La Porsche 718 Boxster S recèle ainsi en son sein un quatre cylindres à plat. Voilà c’est dit ! Elle se démarque de la génération 981 avec son Flat 6 sur de nombreux détails esthétiques, mais reste sur la même base stylistique. On note ainsi une proue revue avec des naseaux agrandis et des optiques bi-xénon avec éclairage diurne à LED intégrés. En option, des feux diurnes à LED à quatre points sont également disponibles. La silhouette de la nouvelle 718 Boxster se distingue aussi par ses nouvelles ailes, ses nouveaux bas de caisse et ses poignées de porte intégrées. De série, le 718 Boxster S bénéficie de nouvelles jantes de 19 pouces qui peuvent être remplacées Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Ferrari Testarossa

ferrari-testarossa-24

Ferrari Testarossa
1984 – 12 cyl. à plat (Boxer) 48V
380 ch – 290 km/h
1 500 kg

En ce salon de Paris en septembre 1984, le public est tombé sous le choc de la nouvelle production star de Maranello. La Ferrari Testarossa doit en effet perpétuer la saga des Grand Tourisme de la firme au cheval cabré et faire mordre la poussière à sa rivale désignée : la Lamborghini Countach. Depuis la sortie de la Miura à la fin des années 60, Lamborghini et Ferrari se livrent une bataille de clochers à coup de V12. Un match également arbitré par deux designers qui s’opposent dans leurs styles : Pininfarina plus sobre, classique et élégant pour Ferrari et Bertone plus novateur, dérangeant et excentrique pour Lamborghini. Cette fois-ci, Pininfarina a dû composer avec des contraintes techniques dictées par les ingénieurs de Maranello, notamment l’emplacement des radiateurs sur les flancs comme en F1 pour améliorer la répartition des masses. Une gageure dont Pininfarina va se sortir avec un talent fou puisque ces prises d’air béantes latérales sont habillées d’ailettes superposées conférant un style unique. Une véritable signature même ! Museau fin avec long porte-à-faux avant, la Ferrari Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Mercedes-Benz CLK 55 AMG W208

Ab 1998 ist auch im CLK Coupé und CLK Cabriolet das 5,5-Liter-V8-Triebwerk erhältlich, als CLK 55 AMG mit 255 kW/347 PS Leistung und 510 Newtonmetern Drehmoment.

Mercedes-Benz CLK 55 AMG W208
1999 – V8 24V
347 ch – 250 km/h
1 525 kg

Depuis la Mercedes-Benz C36 AMG W202, Affalterbach et la firme de Stuttgart ont définitivement leurs destins liés. De « simple » tuner, AMG est passé au statut de constructeur puis de filiale de Mercedes-Benz. Il est donc logique que pour 1999 le très réussi coupé Mercedes-Benz CLK W208 fasse un stage d’amélioration dans les ateliers du sorcier AMG. Ne cherchez pas de look tapageur, ce n’est pas le genre de la maison. La Mercedes CLK 55 AMG W208 reprend à son compte les bonnes recettes maison : boucliers plus sportifs, bas de caisse, des jantes AMG 17 pouces, une assiette abaissée et des échappements sport. Bien que le design du CLK singe celui de la Classe E W210, c’est en réalité la Classe C W202 qui fournit sa plateforme. Et sous le capot surmonté de l’étoile, on trouve un Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.3/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Lotus Exige Sport 350

lotus-exige-sport-350-6

Lotus Exige Sport 350
2015 – 6 cyl. en V 24V Compresseur
350 ch – 274 km/h
1 125 kg

Lotus fait preuve d’un beau dynamisme et affiche des chiffres de vente à la hausse. Lorgnant régulièrement vers le Grand Tourisme, Lotus fait évoluer son offre pour essayer de couvrir tous les segments de marché, sans pour autant vendre son âme au diable. La Lotus Elise continue ainsi d’avoir la mission de l’intransigeance du light is right, tandis que depuis 2012 la Lotus Exige S s’est dotée d’un V6 Toyota compressé pour plus de performances et déplacer le light is right vers plus de polyvalence. Pour 2015, la Lotus Exige Sport 350 évolue vers plus de radicalisation et un souci d’allègement mêlé d’efficacité accrue. Les modifications esthétiques sont mineures. Citons ainsi les nouvelles jantes forgées en 17 et 18 pouces, le diffuseur arrière monobloc et la persienne arrière ajourée qui remplace la vitre. Et c’est tout ! Pour le reste, la Lotus Exige Sport 350 exhibe un look peu commun mais qui l’identifie d’emblée à la généalogie Elise. La lotus Exige Sport 350 appartient à cette catégorie de sportives radicales qui Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Maserati 3200 GT

maserati-3200-gt-biturbo-15

Maserati 3200 GT
1998 – 8 cyl. en V 32V
370 ch – 280 km/h
1 590 kg

Sous le patronage de Ferrari et Luca di Montezemolo, Maserati met définitivement un terme à l’héritage de l’ère de Tomaso. Exit la saga des Maserati Biturbo, aussi charmeuses que particulières et à l’efficacité en amélioration uniquement en fin de carrière. C’est Giorgetto Giugiaro qui préside au dessin de la nouvelle GT ornée du Trident commercialisée fin 1998. Et quel coup de crayon ! Une véritable réussite offrant à la Maserati 3200 GT une ligne très équilibrée et très marquante. Museau affiné avec des petites optiques rondes sous globe, large calandre avec le Trident en son centre et léger bossage sur le long capot avant. Véritable signature du styliste, les optiques arrière en forme de boomerang confère à la poupe une originalité bienvenue qui marque d’emblée l’empreinte de la Maserati 3200 GT dans la production automobile. Ou l’art de concevoir une GT aussi pratique à l’usage et habitable (4,5 mètres de long) avec des tics stylistiques suffisamment exclusifs Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20