BMW M3 E46

BMW M3 E46
2000 – 6 cyl. en ligne 24V
343 ch – 250 km/h
1 570 kg

En septembre 1999, BMW dévoile au salon de Francfort celle qui doit confirmer l’essor récent de la saga M3. D’abord pensée avec quatre cylindres 16 soupapes, la BMW M3 E30 avait pour vocation de servir d’homologation en DTM. Mais ensuite, après quelques belles évolutions marquantes (Sport et Sport Evolution), BMW passe au 6 cylindres en ligne maison avec la BMW M3 E36. Un sacré changement de philosophie pour écrire néanmoins de très belles pages marquantes et des volumes de vente en forte hausse. Alors avec la génération E46, BMW n’a pas, semble-t-il, pris trop de risques pour sa nouvelle M3 E46 : concept identique, six en ligne, propulsion, caractère sportif oscillant entre super sportive et Grand Tourisme. Identique ?… Pas réellement car BMW est reparti d’une feuille blanche ou presque et a repris tous les points un par un pour optimiser tout ce qui peut l’être. Et comparée à sa devancière, la BMW M3 3L2 E36, la BMW M3 E46 se distingue plus dans la circulation de ses sœurs plus apaisées par une esthétique plus agressive : boucliers avant et arrière enveloppants et bardés de trous pour l’aération, grosses jantes alu de 18 pouces, renflement des passages de roues (+3 cm en largeur) qui mêlé avec l’assiette abaissée donne une toute autre allure et becquet sur la malle arrière. Dans les détails on appréciera les grilles latérales siglées « M3 » sur les ailes avant, les deux double sorties d’échappement et les rétroviseurs plus aérodynamiques. Enfin, le capot (tout alu) adopte un renflement pour laisser passer le six en ligne revu pour l’occasion. La BMW M3 E46 s’assume ainsi plus en véritable sportive…

BMW pousse son concept de M3 dans ses derniers retranchements avec un caractère toujours très sportif mais assumé au grand jour. Et le compromis sport et confort reste toujours son atout majeur qui ne ménage pas les Porsche 911…

Sous le capot bombé, on trouve toujours le 6 cylindres en ligne (S54B32) mais sérieusement revisité. Première étape, les motoristes bavarois ont augmenté la cylindrée de 3 201 à 3 246 cm3 en augmentant l’alésage (de 86,4 à 87 mm). Un gros travail a été concentré sur l’accroissement des rotations des pièces mobiles portant ainsi le régime maximum de 7 600 à 8 000 tr/mn : bielles brisées en acier matricé, vilebrequin allégé, soupapes refroidies au sodium commandées par linguets… Cet ensemble tout alu est coiffé d’une culasse à 24 soupapes (4 par cylindres) et deux arbres à cames en tête entraînés par chaîne. Un nouveau calculateur MSS 54 développé par M Motorsport, la branche sportive maison de la firme à l’hélice, se charge d’orchestrer les enchaînements mécaniques avec rapidité et adaptation idoines. Il est à noter que la distribution variable Vanos est de la partie et permet de varier le calage de l’arbre à cames d’admission de 60° d’angle de vilebrequin et celui de l’arbre à cames d’échappement de 46°. Le six en ligne de la BMW M3 E46 repousse donc plus haut encore les valeurs de performances mécaniques avec 343 ch à 7 900 tr/mn (contre 321 ch à 7 400 tr/mn sur la M3 E36 3L2 avec 100,21 ch/l) soit un rapport de près de 106 ch/litre ce qui constitue une véritable prouesse pour une mécanique atmosphérique. Seuls Ferrari et Honda restent dans la course sur ce thème. Le refroidissement est particulièrement poussé, tandis que comme sur la M5 E39, le compte-tours est équipé de diodes qui s’éteignent progressivement en fonction de la montée en température du moteur. Une fois toutes les diodes éteintes jusqu’aux extrémités du compte-tours, vous avez l’autorisation d’ouvrir en grand ! Puisque cette mécanique est pointue, on pourrait craindre un manque de couple, notamment en bas dans les bas régimes. Mais en réalité, le conducteur d’une BMW M3 E46 peut compter sur 365 Nm à 4 900 tr/mn dont 80% est disponible dès 2 000 tr/mn. C’est une boîte classique manuelle à 6 rapports qui est montée de série, mais une transmission SMG II, séquentielle dépourvue de pédale d’embrayage, est disponible en option. Cette dernière est en réel progrès comparée à la première génération et permet une conduite sportive tout en conservant selon les désirs du conducteur un mode automatique. Le pont repris à la BMW M5 E39 intègre un autobloquant M Variable taré à 25% pour permettre de passer la puissance du six cylindres en toutes circonstances. L’exercice imposé des accélérations n’est pas vain pour la M3 E46 avec un 0 à 100 km/h en 5’’2 et le kilomètre départ arrêté en 24’’2. Des valeurs de très haut niveau qui valent celles de la Porsche 911 Carrera type 996 et tiennent en respect la Maserati 3200 GT. La vitesse maxi est autolimitée à 250 km/h. Partant des trains roulants de la génération E36, les ingénieurs de BMW se sont attachés à faire mieux et alléger au maximum ce qu’il était possible de faire. Mais auparavant, la caisse a été rigidifiée et certains éléments sont en aluminium à l’instar du capot pour réduire la prise de poids. Le train avant est toujours un McPherson triangulé avec barre antiroulis. L’essieu arrière est de type multibras avec désormais un triangle inférieur en aluminium. Malgré 22 kilos de gagnés par l’emploi de l’aluminium, et BMW qui annonce avec fierté une répartition des masses à 50/50, la BMW M3 E46 grimpe à 1 570 kg soit 100 de plus que la M3 E36 3L2. La directuion à crémaillère est assistée. Le freinage à quatre disques ventilés généreux en diamètre reste désespérément pincé par des étriers flottants à un seul piston ! Le talon d’Achille des BMW est donc toujours d’actualité : un freinage trop timide et surtout peu endurant. L’ABS de série n’y change rien. Les jantes en alu forgées de 18 pouces de série (du 19 en option) sont montées en pneumatiques 225/45 ZR18 AV et 255/40 ZR18 AR. En fonction des réglages adoptés, la BMW M3 E46 joue les caméléons. Docile et facile DSC (antipatinage et antidévers) connecté et mode Sport désactivé sur route ouverte, elle est déconcertante d’aisance en conduite et de plaisir sur du velours. En revanche, une fois le mode « Sport » enclenché depuis la console centrale qui modifie la loi d’ouverture des papillons, et avec le DSC totalement en sommeil, la BMW M3 E46 se montre très sportive et demande un certain savoir faire aux limites. Seul le freinage va montrer quelques signes de faiblesses qui vont en refroidir plus d’un dans ces conditions extrêmes. L’habitacle pour quatre personnes, est avant tout dédié pour le pilote avec un poste de conduite tourné vers lui. Si l’équipement de série est déjà complet, on note toutefois quelques lacunes d’équipements agaçantes qui imposent de passer par la case option. Position de conduite et sièges sont au top pour permettre une conduite idéale. Sellerie cuir, climatisation, direction assistée peinent néanmoins à masquer quelques détails de finition qui pourraient être améliorés.

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteLa première BMW 318is E30 était, tant par son gabarit que par sa solitude dans son marché, directement confrontée aux grosses GTI. La BMW 318iS Coupé E36 change de registre, en même temps que les autrPas facile de passer après la BMW M3 E36 ? Certes, mais BMW a su la jouer fine avec une stratégie d’optimisation et non de révolution. Une évolution néanmoins admirablement menée car la BMW M3 E46 continue de distiller son art du compromis entre sport et Grand Tourisme avec un talent rare. C’est bien simple, peu de ses rivales peuvent se targuer d’être aussi polyvalentes en usage courant, puis de libérer un sacré caractère sportif une fois toutes les aides déconnectées. Et là, seul le pilote démontrera ses limites et peut être également l’endurance des freins. Dommage, car sans cela, c’était le sans-faute.

Autres versions :

Chronologie :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916 Depuis 1995, Alfa Romeo a fait un retour remarqué dans le segment des coupés sportifs et passionnants. Ses forces sont connues : une ligne sculpturale dessinée par Pininfarina, et des moteurs pétillants signés Alfa Romeo. La plateforme est celle du groupe Fiat qu’elle partage avec bon nombre de modèles (coupé Fiat, Tipo, Delta, Dedra…). S’inspirant ...
  • BMW M3 E46 En septembre 1999, BMW dévoile au salon de Francfort celle qui doit confirmer l’essor récent de la saga M3. D’abord pensée avec quatre cylindres 16 soupapes, la BMW M3 E30 avait pour vocation de servir d’homologation en DTM. Mais ensuite, après quelques belles évolutions marquantes (Sport et Sport Evolution), BMW passe au 6 cylindres en ...
  • Ferrari 360 Modena Depuis la Dino 206 GT dans les années 60, Enzo Ferrari a accepté de compléter son offre par le bas en démocratisant le Cavallino Rampante. Désormais, l’entrée de gamme s’opère par une berlinette à moteur central arrière, en V6 au départ, puis en V8 dès la 308 GT4. Depuis, c’est ne success story qui ne ...
  • Lotus Esprit V8 Souvent en panne de moteur noble, la Lotus Esprit hérite enfin pour 1996 d’un moteur à la mesure de son talent. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du tout nouveau V8 biturbo maison de 350 ch ! Toujours aussi basse (1,15 mètres de haut), plate, le trait originel de Giorgietto Giugiaro a été agrémenté de ...
  • Maserati 3200 GT Maserati 3200 GT Biturbo (1998)Sous le patronage de Ferrari et Luca di Montezemolo, Maserati met définitivement un terme à l’héritage de l’ère de Tomaso. Exit la saga des Maserati Biturbo, aussi charmeuses que particulières et à l’efficacité en amélioration uniquement en fin de carrière. C’est Giorgetto Giugiaro qui préside au dessin de la nouvelle GT ornée du Trident commercialisée ...
  • Mercedes-Benz CLK 55 AMG W208 Depuis la Mercedes-Benz C36 AMG W202, Affalterbach et la firme de Stuttgart ont définitivement leurs destins liés. De « simple » tuner, AMG est passé au statut de constructeur puis de filiale de Mercedes-Benz. Il est donc logique que pour 1999 le très réussi coupé Mercedes-Benz CLK W208 fasse un stage d’amélioration dans les ateliers ...
  • Porsche 911 Carrera 996 Porsche 911 Carrera 996Porsche bouscule les habitudes avec sa génération 996 commercialisée fin 1997. Totalement inédite, la Porsche 911 Carrera 996 revisite le thème stylistique en conservant la silhouette bien connue. Mais dès le premier regard on peut être frappé de la similitude de face avec la petite sœur Boxster. Shocking ?! Ouf, la poupe se singularise et ...
  • Toyota Supra A80 Depuis 1979 Toyota coiffe ses coupés par la Supra. Mais pour 1994, la Supra ne se contente plus seulement de coiffer un genre de carrosserie chez Toyota, elle devient le porte-étendard et vient chasser sur les terres des GT plus confirmées et prestigieuses. Semblant issue d’un manga, le style de la Toyota Supra Turbo peut ...

Avant d’acheter
Près de 86 000 BMW M3 E46 toutes versions confondues ont été produites de 2000 à 2006. Pour le modèle coupé « standard » on dénombre 56 133 coupés M3 E46 (dont 1 383 versions CSL) et 29 633 cabriolets M3 E46. Le succès est donc bien réel pour ce 3e opus de la BMW M3. Les versions à vendre ne sont donc pas rares, surtout en coupé, et il convient donc de prendre son temps pour choisir le modèle de son choix avec les coloris, kilométrages et options préférées. Un historique limpide et prouvé en matière d’enchaînements de propriétaires successifs ainsi que des entretiens et réparations par des pros reconnus (spécialistes ou réseau BMW). L’entretien est géré par l’ordinateur de bord et recommande une maintenance tous les 25 000 km ou tous les ans comprenant le remplacement des fluides et filtres usuels (et les bougies tous les 50 000 km) plus des contrôles visuels. Interviennent ensuite à d’autres intervalles différentes interventions telles le remplacement du liquide de frein tous les deux ans, ou encore le liquide de direction assistée tous les 100 000 km. Dans les bonnes nouvelles, la distribution est assurée par une chaîne. En fin de développement, la BMW M3 E46 est donc plus pointue et fragile techniquement, et n’est pas avare en désagréments de fiabilité qui impose de mettre la main au porte-monnaie. Il faut ainsi s’assurer que le six en ligne a bénéficié de la campagne de rappel en mai 2001 selon le millésime de l’auto retenue : coussinets de bielles, joint de culasse qui claque… Une prise de compression du moteur avant achat n’est pas superflue. Le Vanos montre quelques signes de fatigue (soudures du boîtier et fuite des tuyaux de descentes d’huile). Le pont arrière ne doit pas être bruyant, sinon c’est une belle facture additionnelle à la clé. La boîte SMG II n’est pas exempte de tous reproches non plus avec une pompe haute pression qui peut déclarer forfait et est très onéreuse, tandis que l’embrayage est à remplacer tous les 120 000 km. Côté carrosserie et trains roulants, on note que les fixations du berceau de pont arrière se déchirent et nécessitent d’être renforcés (problème largement connu chez BMW). Enfin, la finition intérieure n’est pas toujours très endurante sur certains détails, surtout si l’exemplaire convoité n’est pas soigné par son propriétaire. D’une manière plus générale, fuyez les exemplaires non d’origine, ceux dont les modification sont réalisées de manière hasardeuses, les préparations moteurs et boîtiers reprogrammés ou encore ceux dont vous avez un doute sur la conduite du (des) propriétaire(s). L’avantage est qu’avec un nombre d’exemplaires suffisants dans les petites annonces, vous pouvez faire le difficile et prendre votre temps.
Entretien : Tous les 25 000 km ou tous les ans.

Mots clés : BMW |Motorsport | M3 | E46 | Six en Ligne | Série 3 | Coupé Sport | GT | Grand Tourisme | Münich | BMW | M3 E46 | COUPE SPORT | GRAND TOURISME

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

BMW-M3-e46-2004-brochure-usa

TOP Ligne élégante ǀ Six en ligne d’exception ǀ Comportement routier très efficace ǀ Rapport prix/prestations ǀ (toujours) tueuse de Porsche ! ǀ Polyvalence d’usage ǀ Commande de boîte ǀ Poste de conduite ǀ Boîte SMG II en net progrès ǀ Confort préservé ǀ Aspects pratiques (coffre modulaire) ǀ Performances ! FLOP Endurance freinage ǀ Poids en hausse ǀ Assise trop haute ǀ Détails de style un poil chargé ? ǀ Direction flou en point milieu ǀ Course de la pédale d’embrayage longue

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

BMW
M3 E46
2000
25 CV – 419 500 FF
6 cylindres en ligne 24 soupapes (2×1 ACT) – 3 246 cm3
343 ch à 7 900 tr/mn (105,67 ch/litre)
365 Nm à 4 900 tr/mn (112,45 Nm/litre)
non
propulsion + BV6 manuelle (SMG II Robotisée en option) + autobloquant M Variable + DSC (déconnectable)
1 570 kilos (4,58 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR + ABS
jantes alu 18″ + pneus en 225/45 ZR18 AV et 255/40 ZR18 AR (225/40 ZR 19 AV et 255/35 ZR 19 AR en option)
0 à 100 km/h en 5’’2; 250 km/h (limitée électroniquement), km DA en 24’’2

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

BMW M3 E46
« 1 de 2 »
  • Nouveaux accessoires pour la BMW M2 La nouvelle BMW M2 promet un plaisir de conduite inégalé à chaque kilomètre, que ce soit pour les trajets quotidiens ou les sessions sur circuit. Le caractère très sportif de la voiture compacte à hautes performances peut être accentué de façon spectaculaire grâce aux Accessoires BMW M Performance spécialement développés pour ce modèle. Disponibles dès ...
  • Nouvelle BMW M4 3L0 CSL La BMW 3.0 CSL combine un design unique à une expérience de pure performance pour deux personnes. Elle transpose au présent, de manière extrêmement précise, le concept créé dans les années 1970, qui consistait à appliquer sur la route une technologie de compétition conçue pour le pur plaisir de conduire. La BMW 3.0 CSL a été ...
  • Nouvelle BMW M2 Coupe G87 Les dimensions compactes associées à des technologies moteur et châssis adaptées des BMW M3/BMW M4 sont au cœur du concept qui confère une agilité et une maniabilité incomparables à cette nouvelle génération, même lorsque le conducteur explore les limites de la voiture. Ce caractère distinctif se manifeste également dans le design extérieur expressif avec ses ...
  • BMW M GmbH peaufine un prototype en vue du développement de modèles hautes performances 100 % électriques BMW M GmbH ouvre le prochain chapitre de son histoire et poursuit sa transformation vers la mobilité électrique. Avec les premiers essais d’un prototype destiné au développement de systèmes innovants de contrôle de la transmission et du châssis, une équipe multidisciplinaire de développeurs met à l’épreuve les solutions matérielles et logicielles conçues pour les futures ...
  • Nouvelle BMW M Hybrid V8 courra dans la série IMSA à partir de 2023 BMW M Motorsport revient au championnat du monde d’endurance de la FIA (WEC) et aux 24 heures du Mans (FRA) en 2024. Un an après sa première saison dans le championnat nord-américain IMSA WeatherTech SportsCar en 2023, la nouvelle BMW M Hybrid V8 se mesurera également à l’opposition de première classe dans la catégorie Hypercars ...
  • BMW M3 E46 CSL BMW nous avait mis l’eau à la bouche dès septembre 2001 au salon de Francfort avec un concept car CSL (Coupé Sport Leicht) qui annonçait une approche radicale apte à faire de l’ombre à la Porsche 911 GT3 : 200 kilos de moins, plus de banquette arrière et des performances qu’on imagine en hausse. Et ...
  • Nouvelle BMW M3 Touring MotoGP™ Safety Car Munich. Cette année, BMW M GmbH concentrera ses activités au Festival de la vitesse de Goodwood (du 23 au 26 juin) sur les célébrations de son 50e anniversaire. Pour l’occasion, BMW M présentera de nombreux modèles du passé, du présent et du futur. Cela inclut des premières mondiales comme celle de la toute première BMW ...
  • Nouvelle BMW M4 CSL Plus puissante, plus rapide, plus légère. BMW M GmbH présente une édition spéciale exclusive de sa voiture de sport hautes performances : BMW M4 CSL : 550 ch (405 kW), accélération 0 -100 km/h : 3,7 secondes, 0 -200 km/h : 10,7 secondes, poids à vide DIN : 1 625 kilogrammes, consommation de carburant combinée ...
  • Nouvelle BMW M Hybrid V8 Avant la phase d’essais du prototype LMDh pour la saison 2023 du championnat IMSA WeatherTech SportsCar, BMW M Motorsport annonce le nom, le design et une excitante livrée de camouflage pour la voiture. La BMW M Hybrid V8 arborera un look conçu par BMW Group Designworks, et célèbre l’histoire de BMW M Motorsport en Amérique ...
  • Nouvelle BMW M4 – 50 Jahre BMW M Edition BMW M GmbH célèbre les cinq premières décennies de son existence tout au long de cette année. Le 24 mai 1972, les statuts de la société BMW Motorsport GmbH ont été déposés. Exactement 50 ans plus tard, jour pour jour, l’entreprise connue aujourd’hui sous le nom de BMW M GmbH présente l’édition limitée d’un modèle ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 3 votes)
BMW M3 E46, 10.0 out of 10 based on 4 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.