Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916

alfa-romeo-gtv-3L0-v6-24v-916-11

Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916
1997 – 6 cyl. en V 24V
220 ch – 240 km/h
1 415 kg

Depuis 1995, Alfa Romeo a fait un retour remarqué dans le segment des coupés sportifs et passionnants. Ses forces sont connues : une ligne sculpturale dessinée par Pininfarina, et des moteurs pétillants signés Alfa Romeo. La plateforme est celle du groupe Fiat qu’elle partage avec bon nombre de modèles (coupé Fiat, Tipo, Delta, Dedra…). S’inspirant du concept car Proteo, l’Alfa Romeo GTV se singularise par son gabarit compact (4,28 mètres de long et 1,78 mètres de large) et ses tics stylistiques très (re)marqués : pli de caisse qui ceinture l’habitacle, doubles optiques rondes avant détourées dans le capot, calandre Alfa Romeo bien visible et bandeau arrière en guise de feux sur une poupe tronquée. Avec la sortie pour 1997 d’une version de pointe dotée du V6 3 litres 24 soupapes, Alfa Romeo ne retouche pas le dessin originel, preuve d’une belle réussite qui continue de faire tourner les têtes dans les rues. Alors comment reconnaître l’Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V type 916 ? Ses jantes au dessin plus aéré avec de grands trous d’aérations qui laissent entrevoir les étriers de freins rouges frappés du monogramme « Alfa-Romeo » en lettrages blanc. Les plus érudits du coupé italien auront noté une nouvelle teinte inédite « vert Sargasse » dédiée au coupé V6 24V. Et c’est… tout ! Après tout, la carrosserie faisait déjà le spectacle, et le bel canto c’est sous le capot que cela se passe…

Plus fermement suspendue, l’Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916 dispose d’un âme mécanique sous la forme de son gros V6 mélodieux, performant et disponible. Une offre peu commune sur le marché des coupés sportifs….

Le moteur V6 à 60° « Busso » de l’Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V est une vieille connaissance dont les origines remontent aux années 70. Preuve que la conception originelle était excellente. Mais pour être glissé sous le capot de ce coupé milanais, il a été modifié sur de nombreux points : nouvelle disposition des organes auxiliaires pour un encombrement réduit, pompe à huile commandée par le vilebrequin, courroies (distribution et organes auxiliaires) avec tendeurs automatiques, collecteurs d’échappement en acier inoxydable et échangeur thermique inédit. Pour le reste, on retrouve toute la maestria technique de ce V6 a timbre si envoûtant et à la disponibilité généreuse sur toute la plage de régimes puisque dès 1 500 tr/mn le conducteur peut compter sur 215 Nm et 245 Nm à 4 000 tr/mn. Les culasses à chambres de combustion hémisphériques de ce V6 tout alu accueillent des bougies centrales. Les deux culasses sont surmontées chacune de deux arbres à cames en tête avec quatre soupapes par cylindres commandées par poussoirs hydrauliques. Les données techniques mentionnent ainsi une puissance de 220 ch à 6 300 tr/mn, un couple maxi de 270 Nm à 5 000 tr/mn. La gestion moteur est assurée par une central Bosch Motronic M3.7.1. En complément, une boîte mécanique manuelle à cinq rapport est de la partie et sert d’intermédiaire avant de transférer la puissance aux roues avant. Classique traction, l’Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V fait claquer le chrono sur le sec tant que l’adhérence des pneus avant n’est pas prise en défaut. Comptez 6’’7 sur l’exercice du 0 à 100 km/h et 26’’8 pour le kilomètre départ arrêté. La vitesse maximale est donnée pour 240 km/h. L’Alfa-Romeo GTV gréée avec son gros V6 n’est pas particulièrement svelte avec 1 415 kg, dont 63% sur l’essieu avant. Reprenant la plateforme connue du groupe Fiat inaugurée par la Fiat Tipo, l’Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916 est donc une coque autoporteuse accueillant un ensemble McPherson avant à bras oscillants et barre antiroulis, et un essieu arrière à bras multiples. Histoire de mieux digérer le surcroit de performances et de puissance sur les seules roues avant, les réglages de trains ont été revus ainsi que l’amortissement qui est désormais plus fermement suspendu. Bien pour la stabilité de l’ensemble et l’efficacité dans les courbes, mais en revanche côté confort de roulement pour les occupants c’est nettement moins probant que sur la version Twin Spark. L’empreinte au sol est également élargie avec les nouvelles jantes alu de 16 pouces en 6’5 de large montées en pneumatiques de 205/50 R16. La direction à crémaillère est assistée hydrauliquement de série et présente un feeling et une précision de conduite et de placement des roues avant très probants, participant activement au plaisir de conduite. Le freinage a été renforcé et se laisse entrevoir fièrement tout de pourpre à travers les nouvelles jantes. Alfa Romeo n’a pas hésité à opter pour des étriers avant fixes Brembo (flottants AR) pour pincer les disques ventilés (uniquement à l’avant, l’arrière recevant des disques pleins). Et pour les distraits ou maladroits, l’ABS est de série. Sur la route, les progrès de la tenue de route sont bien réels et on louera l’initiative d’Alfa Romeo dans ce domaine pour corriger le tir, même si le confort en paye le prix fort. En revanche, l’absence d’autobloquant avant (alors que la Fiat Coupé Turbo 20V en profite !) montre vite les limites en motricité dès que la chaussée se dégrade ou s’humidifie. Dans ces conditions, dosez bien l’effort de vos orteils sur la pédale des gaz, faute de louvoyer ou faire du sur place au départ. L’habitacle ne change guère, exceptés la nouvelle sellerie cuir et les sièges baquets Momo (en série sur la version « Lusso »). On retrouve ainsi une habitabilité limitée, un banquette arrière qui frise la blague tant par l’accès que par l’espace pour les jambes et la tête. Une fois en place, la position de conduite est bonne avec de nombreux réglages, même si le toit très bas peut sembler oppressant et ramène rapidement votre champ de vision en haut du parebrise. L’équipement de série est complet à l’exception de l’autoradio (!), le toit ouvrant et l’airbag passager qui sont en option. Si la présentation est agréable et sportive, avec enfin un volant intégrant l’airbag avec un design trois branches à l’esthétique plus heureuse, la finition pêche encore par des assemblages approximatifs par endroits et de (trop) nombreux plastiques durs. Enfin il est à noté que malgré sa vocation Grand Tourisme, l’Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V vous imposera de sérieux dilemmes côtés bagages puisque le coffre est peu pratique et surtout ne peut emmener que 110 dm3…

Notre avis
emoticonUne Alfa Romeo c’est avant tout un moteur d’exception qui enchante à l’usage et chante des vocalises. L’Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916 n’échappe pas à cette tradition et son V6 allié à la plastique avantageuse du coupé milanais vaut à lui seul de céder à ses sirènes. Le comportement routier progresse encore, même si c’est au détriment du confort, et les performances sont de premier plan. Alors il faudra passer rapidement un regard indulgent sur la finition pas toujours exemplaires et quelques aspects peu pratiques en usage courant (habitabilité, coffre), et être prêt à signer un chèque désormais coquet. Mais force est de reconnaître que même à ce tarif, peu de rivales peuvent être mise face au GTV 3L0 V6 24V type 916 à prestations identiques.

Autres versions :
Alfa-Romeo GTV 916

Les Rivales :
Coupé Sport 1990, 1997

  • Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916 Depuis 1995, Alfa Romeo a fait un retour remarqué dans le segment des coupés sportifs et passionnants. Ses forces sont connues : une ligne sculpturale dessinée par Pininfarina, et des moteurs pétillants signés Alfa Romeo. La plateforme est celle du groupe Fiat qu’elle partage avec bon nombre de modèles (coupé Fiat, Tipo, Delta, Dedra…). S’inspirant ...
  • Fiat Coupé 16V Turbo Le groupe Fiat semble fonctionner par cycle. Bonne pioche pour les amateurs de voitures de sport, le Coupé apporte (enfin) une réponse aux amateurs de voiture de caractère frappé du blason du géant turinois. Avec ses traits pour le moins personnels et originaux, œuvre du designer Chris Bangle, le Coupé Fiat en met plein la ...
  • Fiat Coupé 20V Turbo Après 3 années de commercialisation en 4 cylindres, l’étonnant Fiat Coupé dessiné par Chris Bangle se dote pour 1997 des moteurs 5 cylindres déjà vus sous le capot des Lancia Kappa. Quelques retouches mineures de styles interviennent, mais c’est avant tout une personnalité déjà affirmée qui prend de la voix avec un 5 cylindres turbo ...
  • Hommell Berlinette Echappement Après une discussion passionnée au restaurant, puis un sondage dans le magazine Echappement, le projet était lancé ! La Berlinette des années 90 allait voir le jour… Gilles Dupré à la technique, Eric de Paw au crayon, et des organes mécaniques issu de la banque d’organe de PSA. Sans concession, la Berlinette Echappement affiche une ...
  • Toyota Celica 2.0 GT T20 Aussitôt le titre mondial remporté en Rallyes à la fin de la saison 1993, Toyota présente sa 6e génération de Celica baptisée T20. Fini l’ère du biodesign particulier et clivant de sa devancière, la nouvelle Toyota Celica T20 arbore des traits plus consensuels, équilibrés, dont l’originalité se situe avant tout dans ses deux doubles optiques rondes ...

Avant d’acheter
La saga des Alfa Romeo GTV type 916 a connu un succès d’estime sur le marché avec 80 747 Alfa Romeo GTV & Spider type 916 produits, dont 41 649 exemplaires de coupés GTV produits entre 1995 et 2003. Et plus précisément dans l’hexagone, 1 905 exemplaires de GTV & Spider ont été vendus. Il n’est donc pas rare de trouver des versions 2 litres dans les petites annonces tant en quatre cylindres, qu’en V6 turbo. Les versions plus rares car plus chères à l’achat en neuf, étant les V6 3 litres 24V, puis les versions les plus récentes, le succès des GTV & Spider 916 s’étiolant au fil des millésimes, logiquement en phase avec les cycles de vie des voitures de sport lors de leur commercialisation neuve. Réputé finalement fiable, l’Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916 souffre généralement d’un manque d’entretien des précédents propriétaires. Souvent abordable en occasion à l’achat, un GTV V6 nécessite tout de même un budget adéquat et des interventions régulières : entretien tous les 20 000 km ou tous les ans (vidanges et révision un coup sur deux), remplacement de la courroie de distribution tous les 5 ans ou 120 000 km. Cette dernière intervention est onéreuse mais vitale pour la longévité du V6 Busso. Avec beaucoup de poids sur le train avant et une transmission de la force du V6 aux seules roues avant, il n’est donc pas étonnant d’avoir des pneus à remplacer très fréquemment ainsi que les silent-blocs. Pas de corrosion à signaler, d’autant moins que certaines parties de la carrosserie sont en plastique (ailes avant et capot), mais la carrosserie est mal protégée et souffre des affres de la circulation quotidienne. L’habitacle ne vieillit pas très bien si on n’en prend pas soin en raison d’une finition légère et de plastiques durs. Les pannes électriques/électroniques ne sont pas rares, mais rarement immobilisantes. Si l’achat d’un coupé GTV 3L0 V6 24V type 916 peut s’avérer alléchant, le budget d’entretien et réparation doit en revanche tenir la route. Un V6, même Alfa Romeo, cela se mérite !
Entretien : tous les 20 000 km ou tous les ans.

Mots clés : Alfa-Romeo | GTV ǀ V6 | 24V | 3L0 | 916 | GT ǀ Grand Tourisme ǀ 2+2 ǀ Coupé Sport | Milan | Italie | ALFA-ROMEO | GTV 3L0 V6 24V 916 | GRAND TOURISME ǀ COUPE SPORT

TOP Design torride ǀ V6 d’anthologie ǀ Performances ǀ Présentation intérieure (sellerie Momo) ǀ Tenue de route équilibrée et efficace ǀ Equipement de série ǀ Pédalier + repose-pied ǀ Freinage ǀ Retour d’Alfa Romeo aux avant-postes | Caractère ǀ Direction FLOP Détails de finition ǀ Motricité sur le mouillé ǀ Habitabilité AR ǀ Volume du coffre ǀ Position de conduite imparfaite ǀ Confort « ferme » ǀ Visibilité ¾ AR

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Alfa Romeo
GTV 3L0 V6 24V 916
1997
16 CV – 238 800 FF
6 cylindres en V 24 soupapes (2×2 ACT) –2 959 cm3
220 ch à 6 300 tr/mn (74,35 ch/litre)
270 Nm à 5 000 tr/mn (91,25 Nm/litre)
non
traction + BV5 manuelle
1 415 kilos (6,43 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS
jantes alu 16″ +pneus en 205/50 R 16 AV et 205/50 R 16 AR
0 à 100 km/h en 6‘7 ; 240 km/h, km DA en 26‘‘8

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Alfa-Romeo GTV 3L0 V6 24V 916
Alfa-Romeo
  • GP F1 Istambul Turquie 2020 – 15 Novembre Le circuit d’Istanbul en Turquie est costaud et séduit d’ordinaire les pilotes. Mais là, deux problèmes changent la donne. D’une part l’enrobé a été refait très récemment et n’offre que très peu d’adhérence. Les pilotes et écurie s’en plaignent ouvertement. Mais si on ajoute les conditions météo qui se dégradent dès les qualifications avec des ...
  • GP F1 Emilie Romagne Imola Italie 2020 – 1er Novembre Encore un « vieux » tracé, ou plutôt un tracé historique qui fait son retour au calendrier. Il faut bien trouver quelques avantages à cette situation compliquée avec le COVID-19… Un Grand-Prix au format un peu adapté, puisque les essais libres sont regroupés sur une seule journée. Les qualifications ont donc lieu avec moins d’informations pour les ...
  • Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi reconduits chez Alfa Romeo Racing ORLEN de Formule 1 pour 2021 Alfa Romeo annonce le renouvellement des contrats de Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi avec l’équipe Alfa Romeo Racing ORLEN de Formule 1 pour 2021. Premier pilote italien en course au volant d’une Formule 1 après huit ans, Antonio Giovinazzi a joué un rôle déterminant dans le développement de l’équipe Alfa Romeo Racing ORLEN. Ses progrès et ...
  • Nouvelle Alfa-Romeo Giulia GTA testée par les pilotes Alfa Romeo Racing ORLEN F1 Räikkönen et Giovinazzi Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi, pilotes de l’équipe Alfa Romeo Racing ORLEN F1, ont participé à une journée de tests en conditions réelles au volant des nouvelles berlines ultra-sportives d’Alfa Romeo : les Giulia GTA et GTAm. Ces tests se sont déroulés sur le célèbre centre d’essais de Balocco, là même où toutes les voitures de ...
  • GP F1 Portimao Portugal 2020 – 25 Octobre Comme tout est chamboulé, c’est un retour à Portimao de manière exceptionnelle dont profitent les amateurs ainsi que les écuries de F1. Une bonne nouvelle, tant le tracé portugais basé dans l’Algarve est une réussite un peu dans l’esprit de celui d’Autriche : un cirque vallonné avec beaucoup de vitesse et, on l’espère, beaucoup de ...
  • GP F1 Eifel Nürbürgring Allemagne 2020 – 11 Octobre Le Calendrier 2020 de la Formule 1 est sacrément perturbé par le Covid 19 et c’est peu de l’écrire. Voilà un GP qui fait une apparition au calendrier exceptionnel avec le retour du GP du Nürbürgring qui s’appelle cette saison le GP de l’Eiffel. Comme nous sommes déjà début octobre, et il fait plus froid ...
  • GP F1 Sotchi Russie 2020 – 27 Septembre Sotchi (Russie) et son tracé qui serpente l’ancien site Olympique, est un Grand Prix rapide avec des vitesses de passage en courbe costauds et souvent à deux de front. Les qualifications confirment une nouvelle fois les performances absolues des Mercedes GP. Signalons tout de même dans les (bonnes) surprises la prestation de Romain Grosjean en ...
  • GP F1 Mugello Toscane 2020 – 13 septembre Les Grands Prix ont beau s’enchaîner à un rythme effréné, cela n’empêche pas les annonces et surprises entre deux courses. Cette semaine c’est la non reconduction de Sergio Perez pour 2021 chez Racing Point qui deviendra Aston-Martin et la confirmation de Sebastian Vettel à sa place qui a fait couler beaucoup d’encre. Retour ce WE ...
  • GP F1 Monza Italie 2020 – 6 septembre Monza est le temple de la vitesse. D’ordinaire, l’ambiance est terrible avec une foule de tifosi venus voir leur « scuderia Ferrari ». Mais avec la méforme totale des Ferrari, notamment en moteur et vitesse de pointe, plus le Covid qui empêche d’avoir des spectateurs en nombre, c’est la soupe à la grimace. Ajoutez à cela la ...
  • GP F1 SPA Francorchamps Belgique 2020 – 30 août Voilà une année bien singulière pour la Formule 1 : Covid-19, calendrier retardée et réduit, absence de spectateurs sur les circuits, Ferrari qui est totalement hors du coup… Mais dans les constantes, Mercedes GP et Hamilton sont toujours au firmament. Lors de ce Grand Prix de Belgique à SPA Francorchamps, un Classic du calendrier et ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. Ferrari, Porsche, Lamborghini, Aston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (Lotus, BMW,Mercedes-Benz, Audi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTI, R8 Gordini, VW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)
Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916, 10.0 out of 10 based on 4 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.