Volkswagen Golf 2 GTI 16S

Volkswagen Golf 2 GTI 16S
1985 – 4 cyl. en ligne 16V
139 ch – 210 km/h
990 kg

C’est Volkswagen France qui avait grillé la politesse à la maison mère de Wolfsburg avec sa Golf GTI 16 Oettinger. Mais l’usine ne comptait pas rester impassible et pour le deuxième volet de la Golf commercialisée depuis 1983 et 1984 en variante GTI, il aura fallu attendre 1985 pour (enfin) profiter d’une version 16 soupapes de la Golf 2 GTI. Une longue attente enfin récompensée puisque c’est au salon de Francfort de 1983 qu’un coupé Scirocco avait présenté une étude 16 soupapes. La Volkswagen Golf 2 GTI 16S offre un air de déjà vu tant les modifications esthétiques sont quasi imperceptibles même au spécialiste. On note ainsi les jantes alu de 14 pouces de série en France, une assiette plus basse et un spoiler avant plus imposant. Les monogrammes « GTI 16S » sont là pour rappeler que c’est sous le capot que l’essentiel des modifications sont situées. De série, la calandre accueille quatre phares ronds (avec les deux au centre de diamètre réduit) et le bouclier avant est percé pour améliorer le refroidissement des freins. Pour le reste, on retrouve à l’identique l’équipement extérieur « GTI » qui se limite aux extensions d’ailes en plastique noire et le petit becquet de hayon tandis que la calandre est cerclée d’un liseré rouge.

Deux ans de gestion pour son nouveau moteur 16 soupapes ! La VW Golf 2 GTI 16S est donc la première à profiter enfin de cette nouvelle mécanique. Du bel ouvrage mais qui éloigne la Golf 2 GTI 16S des GTI pour lorgner vers les sportives bourgeoises…

Si au départ Volkswagen s’était très nettement inspiré des travaux du sorcier Oettinger pour son moteur exposé à Francfort en 83, beaucoup de différences ont finalement été étudiées pour garantir une fiabilité en phase avec les valeurs de la marque, mais aussi pour réduire les bruits de distribution. Le « KR », est donc basé sur le bloc en fonte quatre cylindres de 1 781 cm3 de la Volkswagen Golf 2 GTI inauguré sur la Golf 1 GTI 1800. La grande nouveauté est évidemment la culasse en alu de 16 soupapes. Les soupapes d’échappement (remplies de sodium pour optimiser leur refroidissement) passent de 33 mm à 28 mm et celles d’admission de 40 mm à 32 mm. Le mécanisme d’entraînement est également inédit avec un premier arbre à cames en tête (échappement) qui entraîne le second (admission). Par une minuscule chaîne. Un dispositif plus silencieux que les engrenages Oettinger. Toujours pour un souci de réduction de bruits, des poussoirs hydrauliques ont été privilégiés et ne nécessitent pas d’entretien particulier. L’autre différence notable avec les travaux d’Oettinger est l’angle de disposition des soupapes d’échappement qui est nul (ce qui n’est pas le cas des soupapes d’échappement avec un angle de 25°). L’allumage est n’est plus simplement transistorisé mais cartographique avec les réglages mémorisés et vient compléter l’injection Bosch mécanique KA-Jetronic.. Le régime maxi a été fixé à 7 2000 tr/mn tandis que le rapport volumétrique est élevé à 10:1. A noter que face aux nouvelles contraintes mécaniques par rapport au 8 soupapes, le circuit de lubrification est modifié avec des gicleurs qui arrosent par en-dessous les têtes de pistons. Le résultat de ces modifications permet de porter la puissance de 112 à 139 ch à 6 100 tr/mn et le couple à 168 Nm à 4 600 tr/mn. Des valeurs intéressantes sur le papier mais peu démonstratives à l’usage. Oubliez la hargne des GTI, ni même des reprises canons puisque, pourtant équipée de la même transmission (boîte de vitesses mécanique 5 rapports avec le dernier rapport allongé), et avec 40 kilos de plus, la Volkswagen Golf 2 GTI 16S fait moins bien en reprises comparé à la VW Golf 2 GTI. Un comble ? Pas réellement car il est établi que les moteurs 16 soupapes sont plus pointus et moins souples à bas régime que les 8 soupapes. En revanche, et ce malgré un Cx défavorable de 0,35, la VW Golf 2 GTI 16S reprend un sacré avantage avec une vitesse de pointe de 210 km/h (+20 km/h) et des accélérations en (trop) légers progrès : 0 à 100 km/h en 9’’7; km DA en 30‘‘2. Et dans les bonnes surprises, il convient de souligner la frugalité en carburant du moteur „KR“. Pour accompagner ces transformations mécaniques, la base reste la même que la Golf 2 GTI avec une coque autoporteuse et son McPherson triangulé avant et son essieu arrière déformable. Les modifications ont été portées sur une assiette abaissée de 10 mm avec des nouveaux ressorts et amortisseurs. Côté freinage, les quatre disques (ventilés avant) sont reconduits, mais les étriers sont plus gros et leur refroidissement accru. La direction à crémaillère est précise mais pesante sans l’assistance hydraulique qui est en option. Avec ce dernier équipement, on gagne en facilité mais on perd en feeling de retour des roues avant. Les jantes alu de 14 pouces seulement sont montées en pneumatiques non plus en indice HR mais en VR pour mieux digérer l’augmentation des performances notamment à haute vitesse (185/60 VR14 AV et 185/60 VR14 AR). La tenue de route est néanmoins transformée comparée celle de la Golf 2 GTI. L’arrière est plus vif et plus agile et la GTI 16S s’écrase moins sur ses suspensions. Direction précise et freinage puissant complète la panoplie. Seui l’équipement pneumatique trop timide montre ses limites en motricité dans certaines situations. A noter un niveau de confort très acceptable et appréciable sur long parcours malgré le durcissement des suspensions. L’habitacle brille toujours par son espace à bord et la qualité des sièges Recaro dont les réglages multiples avec la colonne de direction autorisent une position de conduite optimale. La qualité de fabrication est sérieuse au prix d’une présentation austère et simpliste. Seule l’instrumentation améliorée, la sellerie à rayure, le volant quatre branches et le monogramme « 16S » sur la planche de bord mettent dans l’ambiance. C’est bien maigre. D’autant que l’équipement de série est chiche avec vitres teintées électriques et fermeture centralisée de série. Pour le reste, c’est dans le catalogue des options qu’il faudra chercher et payer en supplément. Enfin, en bonne compacte sportive, la Volkswagen Golf 2 GTI 16S offre 410 dm3 de capacité de coffre qui peut aller jusqu’à 1 360 dm3 une fois la banquette arrière rabattue. Vous avez dit polyvalent ?…

Notre avis
emoticonNotre patience a-t-elle été récompensée ? Autant lever d’emblée le voile sur notre sentiment : oui car ce moteur est une très belle pièce mécanique et que le niveau de performances à haute vitesse permet à la Golf 2 GTI 16S d’aller chercher d’autres voitures plus prestigieuses ou plus onéreuses. Mais du coup, on hésite à placer la WV Golf 2 GTI 16S dans la catégorie des GTI car le caractère est émoussé et plus policé et le niveau de performances moins ressenti sans jeter un coup d’œil au tachymètre. Autre philosophie ou véritable virage que prendra le segment des GTI ? Seul l’avenir le dira. Pour le reste, la Volkswagen Golf 2 GTI 16S conserve intactes les qualités de la saga des Golf GTI avec une finition certes triste mais sérieuse et de qualité, une tenue de route sécurisante et efficace et une polyvalence d’usage qui fait plus que jamais sa force…

Autres versions :

Les Rivales :

  • BMW 325i E30 La BMW Série 3 génération E30 a renouvelé avec beaucoup d’élégance et des proportions qui semblent idéales et compactes la saga désormais inauguré par la Série 02. Mais dès son lancement en 1983, la version de pointe reprenait le moteur 2,3 litres de la BMW 323i E21. Pour 1985, BMW apporte quelques modifications bienvenue à ...
  • BMW 325is E30 Depuis le printemps 1985, la série 3 E30 a hérité du six en ligne M20 qui cube à 2,5 litres garantissant plus de couple à bas régime et une vingtaine de chevaux de plus pour cumuler à 170 ch. Mais pour ce millésime 1989 BMW apporte quelques discrètes retouches pour garder sa compacte dans le ...
  • Citroën Visa GTI Citroën se démène pour que sa Visa trouve une place au soleil dans un marché très disputé. La vague des GTI est une belle occasion pour mettre la Visa sur l’avant-scène. Après les variantes Chrono et 1000 pistes, Citroën joue avec le partage des organes au sein du groupe PSA. Ainsi, au salon de Paris ...
  • Fiat 131 Racing Depuis 1974, Fiat a vu grand pour sa nouvelle berline 131 Supermirafiori. Classique dans sa conception et au design très cubique, sans prise de risque, c’est clairement la grande diffusion internationale qui est visé. Mais Fiat n’a pas oublié les amateurs de voitures de sport, tant pour son engagement en rallyes, que sur route ouverte. ...
  • Ford Escort XR3 En 1980, Ford revoie sa copie de fond en comble pour son modèle à large diffusion. L’Escort nous revient en effet avec une ligne modernisée et des dessous qui le sont d’autant plus ! Exit la propulsion, les essieux rigides…, bonjour la traction ! Et dans le plan de bataille de ce projet baptisé « ...
  • Lancia Delta HF 4WD Depuis 1979, la Lancia Delta promène sa silhouette cubique et élégante signée Giorgetto Giugiaro. Depuis 1982, la Delta escalade les catégories sportives avec la GT (140 ch), puis la HF Turbo et ses 130 ch un an plus tard. Mais pour mai 1986, coup de tonnerre ! Lancia dote sa Delta d’une transmission intégrale et ...
  • Mazda 323 4WD Turbo Mazda n’entend pas passer à côté d’un engagement en championnat du monde des rallyes pour lutter face aux ténors du moment : Lancia, Ford et Toyota, pour ne citer qu’eux. Ainsi, c’est la compacte Mazda 323 qui sert de base à l’homologation. Et pour tenter de faire la course en tête il est donc peut ...
  • Opel Kadett GSI E Depuis 1984, un vent nouveau souffle à Rüsselsheim chez Opel. La nouvelle Kadett innove avec un design aérodynamique moderne. Pour 1985, la Kadett GSI vient coiffer la gamme. Conservant cette ligne taillée par Opel pour le vent (Cx de 0,30), et habillée de boucliers peints ton caisse, la Kadett GSI soigne ses angles avec la ...
  • Peugeot 309 GTI Avec une genèse mouvementée, la 309 est finalement née Peugeot en 1986. Un an plus tard, la version GTI vient coiffer la gamme 309. Pas de surprise, la Peugeot 309 GTI partage plateforme, cellule centrale et organes mécaniques avec la 205 GTI 1,9 litres. Si la Peugeot 309 n’est pas gratifiée d’un physique original et ...
  • Renault 9 Turbo En 1984, un an après la Renault 11 Turbo, la Renault 9 et son design aussi cubique que consensuel a enfin le droit à sa variante Turbo ! La recette est identique à celle de la Renault 11 Turbo, et pour cause puisque la base est commune. La Renault 9 Turbo enfile sa tenue de ...
  • Volkswagen Golf 1 GTI 1800 Depuis 1976 la Golf GTI fait une razzia chez les sportives compactes et a même imposé son label GTI comme nouvelle catégorie. A l’écoute des critiques, Volkswagen consent à faire évoluer son best-seller par petites touches. En juillet 1982, afin d’apporter plus de confort dans la conduite, ce sont les débuts du 1 781 cm3 ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI Si depuis 1975 la Golf GTI s’était taillé la part du lion, depuis le début des années 80, la concurrence l’a rattrapé et même dépassé parfois. Et le passage au 1,8 litres ne changeait pas la donne. En 1984, la Golf 2 GTI vient apporter une première réponse de Volkswagen pour ses rivales (205 GTI, ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI 16S C’est Volkswagen France qui avait grillé la politesse à la maison mère de Wolfsburg avec sa Golf GTI 16 Oettinger. Mais l’usine ne comptait pas rester impassible et pour le deuxième volet de la Golf commercialisée depuis 1983 et 1984 en variante GTI, il aura fallu attendre 1985 pour (enfin) profiter d’une version 16 soupapes ...

Avant d’acheter
Sur les 6 410 000 exemplaires de VW Golf 2 tous modèles produits (!) on dénombre 470 000 VW Golf 2 GTI 112 ch. La VW Golf 2 GTI 16S a été produite à 160 000 exemplaires (G60 incluses) de 1985 à 1991 dont 1 200 Golf 2 GTI 16S Match (1988) ainsi que quelques exemplaires de séries spéciales suisses les « Silverstone » (1988), « Spécial » (1988) et la « One » en 1990. Les Volkswagen Golf 2 GTI 16S ne sont donc pas rares dans les petites annonces, mais beaucoup d’exemplaires ont été victimes de la mode du tuning dans les années 80 & 90. Beaucoup ont connu des entretiens négligés au creux de la vague. Fiables et endurantes, les VW Golf 2 GTI 16S dépassent allègrement les 300 000 km pour certaines avec moteur et boîte d’origine. Les habitacles sont généralement robustes. Il convient de s’assurer que tous les accessoires sont bien présents car les prix des pièces de rechange sont très chers, même si certains spécialistes se font fort de proposer des pièces. Bien que plutôt épargnées, il faut tout de même vérifier l’état de la carrosserie pour détecter toute trace de corrosion. D’une manière générale, les VW Golf 2 GTI 16S ne présentent que peu de tares et son indestructibles si elles sont entretenues régulièrement. En cas de doute au moment de l’achat, n’hésitez pas à remplacer la courroie de distribution et la pompe à eau.
Entretien : Entretien tous les 15 000 km ou tous les ans.

Mots clés : Volkswagen | Golf 2 | GTI | 16S | VW | Compacte Sportive | 16 soupapes | Wolfsburg | KR | Digifiz | VOLKSWAGEN | GOLF 2 GTI 16S | COMPACTE SPORTIVE

TOP Moteur technique et raffiné ǀ Qualité de finition ǀ Polyvalence d’usage ǀ Position de conduite ǀ Habitabilité ǀ Coffre ǀ Poids sous la tonne ǀ Confort ǀ Consommation ǀ Comportement routier efficace ǀ Vitesse de pointe FLOP Prix ǀ Reprises à bas régime ǀ Intérieur triste ǀ Equipement de série chiche ǀ Présentation extérieure discrète ǀ Insonorisation perfectible ǀ Accélérations décevantes ǀ Sonorité moteur quelconque ǀ Direction lourde ǀ Motricité

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS


– VW Golf GTI 1600 – Discuter de la Golf 2 GTI dans le forum GTI – Discuter des Volkswagen dans le forum GTI –Volkswagen Golf 2 GTI – Passion Golf GTI – Volkswagen Golf 4 R32

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Volkswagen
Golf 2 GTI 16S
1985
9 CV – 109 550 FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (2×1 ACT) –1 781 cm3
139 ch à 6 100 tr/mn (78,05 ch/litre)
168 Nm à 4 600 tr/mn (94,33 Nm/litre)
Non
traction + BV5 manuelle
960 kilos (6,91 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 14″ AV et AR + pneus en 185/60 VR14 AV et 185/60 VR14 AR
0 à 100 km/h en 9’’7; 210 km/h, km DA en 30‘‘2

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Volkswagen Golf 2 GTI 16S
« 1 de 2 »
  • Volkswagen Up! GTI Volkswagen se rappelle à tous son bon souvenir. Non content d’avoir été l’initiateur en 1976 du genre GTI en masse avec la VW Golf 1 GTI, c’est désormais toute une déclinaison de GTI pour toutes les bourses. Car aux côtés des Golf GTI et Polo GTI, il faut désormais compter sur une entrée en matière ...
  • Nouvelle Volkswagen Golf 7 TCR Concept Pour la deuxième année consécutive, la rencontre GTI « Coming Home » se tiendra à Wolfsburg. Les fans de GTI et les visiteurs auront accès au lieu de l’événement à la Volkswagen Arena et à l’Autostadt à partir de 10h, le 1er septembre 2018. Afin de créer une passerelle jusqu’à la prochaine rencontre GTI au ...
  • Volkswagen ID R et Romain Dumas vainqueurs du Pikes Peak 2018 Volkswagen et l’I.D. R Pikes Peak sont entrés dans l’histoire à l’occasion de la Pikes Peak International Hill Climb. Au volant de son bolide de 680 ch, Romain Dumas s’est imposé devant les véhicules  à propulsion. Ce faisant, il bat non seulement le précédent record des véhicules électriques, mais améliore aussi (de 16 secondes) le record ...
  • Volkswagen Polo GTI : une sacrée Saga depuis 1979 Quatre décennies de dynamisme. La Polo est disponible depuis des décennies dans sa variante Grand Tourisme (GT), tout d’abord sans le I (signifiant « Injection »). Ce qui est certain, c’est que le dynamisme fait partie de l’ADN de cette ligne de produits. L’histoire des versions sportives de la Polo débute en 1979 avec la GT. Avec ...
  • Nouvelle Volkswagen Polo GTI 2018 en détail Une icône sportive. Ces trois lettres sont inséparables de Volkswagen : GTI (Grand Tourisme Injection). Une nouvelle GTI fait aujourd’hui ses débuts : la prochaine Polo GTI. Avec ses 200 ch (147 kW) et sa boîte DSG à 6 rapports de série, elle atteint les 237 km/h. 6,7 s lui suffisent pour atteindre 100 km/h. Les 5,9 l/100 km de consommation reflètent l’efficience de ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI 16S C’est Volkswagen France qui avait grillé la politesse à la maison mère de Wolfsburg avec sa Golf GTI 16 Oettinger. Mais l’usine ne comptait pas rester impassible et pour le deuxième volet de la Golf commercialisée depuis 1983 et 1984 en variante GTI, il aura fallu attendre 1985 pour (enfin) profiter d’une version 16 soupapes ...
  • Nouvelle Volkswagen Up! GTI en détail Cette petite GTI va permettre aux jeunes automobilistes d’exaucer un rêve et aux moins jeunes de le raviver : 42 ans après les débuts de la première Golf GTI, la nouvelle up! GTI fait ses premiers tours de roue. Cette sportive reprend le format de la GTI d’origine. Par sa conception et sa puissance, la up! GTI de ...
  • Volkswagen I.D. R Pikes Peak comme étendard de l’électrique chez VW Volkswagen I.D. R Pikes Peak : voilà le nom du prototype de course entièrement électrique que Volkswagen fera concourir à la Pikes Peak International Hill Climb, la plus célèbre course de côte du monde qui se tiendra dans le Colorado le 24 juin prochain. Le prototype à quatre roues motrices combine son rôle d’ambassadeur de ...
  • VW-Porsche 914-4 1700 Volkswagen et Porsche intimement liés depuis leurs débuts respectifs (après tout leur géniteur commun n’est autre que Ferdinand Porsche !) sont à la recherche d’une offre alternative qui comblerait un trou dans leurs gammes. Volkswagen chercher à remplacer son vieillissant coupé Karmann Ghia et Porsche de son côté doit trouver une solution pour ses anciens ...
  • Nouvelle Volkswagen Golf 7 GTI TCR Restylage pour la Golf GTI TCR, la version de course à succès de la compacte sportive de Wolfsburg, pour la saison 2018. La partie avant a été retravaillée de façon similaire au modèle de série et met d’avantage en avant les similitudes visuelles et la relation technique étroite qu’entretiennent les deux modèles sportifs de la ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.2/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 5 votes)
Volkswagen Golf 2 GTI 16S, 8.2 out of 10 based on 6 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.