Volkswagen Golf 2 GTI 16S

Volkswagen Golf 2 GTI 16S
1985 – 4 cyl. en ligne 16V
139 ch – 210 km/h
990 kg

C’est Volkswagen France qui avait grillé la politesse à la maison mère de Wolfsburg avec sa Golf GTI 16 Oettinger. Mais l’usine ne comptait pas rester impassible et pour le deuxième volet de la Golf commercialisée depuis 1983 et 1984 en variante GTI, il aura fallu attendre 1985 pour (enfin) profiter d’une version 16 soupapes de la Golf 2 GTI. Une longue attente enfin récompensée puisque c’est au salon de Francfort de 1983 qu’un coupé Scirocco avait présenté une étude 16 soupapes. La Volkswagen Golf 2 GTI 16S offre un air de déjà vu tant les modifications esthétiques sont quasi imperceptibles même au spécialiste. On note ainsi les jantes alu de 14 pouces de série en France, une assiette plus basse et un spoiler avant plus imposant. Les monogrammes « GTI 16S » sont là pour rappeler que c’est sous le capot que l’essentiel des modifications sont situées. De série, la calandre accueille quatre phares ronds (avec les deux au centre de Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Fiat 131 Racing

Fiat 131 Racing
1978 – 4 cyl. 8V
115 ch – 180km/h
1 070 kg

Depuis 1974, Fiat a vu grand pour sa nouvelle berline 131 Supermirafiori. Classique dans sa conception et au design très cubique, sans prise de risque, c’est clairement la grande diffusion internationale qui est visé. Mais Fiat n’a pas oublié les amateurs de voitures de sport, tant pour son engagement en rallyes, que sur route ouverte. Ainsi pour cette année 1978, le constructeur italien offre non seulement un premier restyling à sa berline, mais surtout une version sportive pour la route après les tonitruantes Fiat Abarth 131 Rally (140 ch) et Rally Corsa (215 ch) dont la production a été limitée à 400 exemplaires. La Fiat 131 Racing (qui est dénommée « Sport » en Allemagne) pointe donc son faciès carré avec sa calandre plastique grillagée percée de ses quatre phares ronds (dont ceux intérieurs sont de diamètre réduit). Exclusivement basée sur la carrosserie deux portes (coupé), la Fiat 131 Racing étale la panoplie de la parfaite sportive : spoiler avant, extensions d’ailes en plastique, petit rétroviseur obus, et jantes alu de 14 pouces (en option). Petites baguettes noires de finition qui courent sur les flancs tandis que les montants de parebrises tranchent également avec les coloris obligatoirement voyants de la carrosserie. Vous avez dit sport ?… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Citroën Visa GTI

citroen-visa-gti-12

Citroën Visa GTI
1984 – 4 cyl. en ligne 8V
105 ch – 188 km/h
870 kg

Citroën se démène pour que sa Visa trouve une place au soleil dans un marché très disputé. La vague des GTI est une belle occasion pour mettre la Visa sur l’avant-scène. Après les variantes Chrono et 1000 pistes, Citroën joue avec le partage des organes au sein du groupe PSA. Ainsi, au salon de Paris 1984 la Citroën Visa GTI est dévoilée au grand public. Reprenant le moteur et la boîte de la Peugeot 205 GTI, ainsi que son train avant, la Citroën Visa GTI soigne avant tout son physique. Imaginez un peu la « ménagère de cinquante ans » (comme disent les hommes du marketing) qui va chez Décathlon pour se vêtir en sportive. Vous nous trouvez trop sévères ? Si les voies avant élargies et les phares doubles optiques Morette donnent du tonus à la Visa GTI, les voies arrières plus étroites, et les nombreux rajouts sur la partie arrière semblent issues tout droit du rayon Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Mazda 323 4WD Turbo

mazda-323-4wd-turbo-5

Mazda 323 4WD Turbo
1986 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
150 ch – 202 km/h
1 140 kg

Mazda n’entend pas passer à côté d’un engagement en championnat du monde des rallyes pour lutter face aux ténors du moment : Lancia, Ford et Toyota, pour ne citer qu’eux. Ainsi, c’est la compacte Mazda 323 qui sert de base à l’homologation. Et pour tenter de faire la course en tête il est donc peut étonnant que la Mazda 323 4WD Turbo soit dotée d’un turbocompresseur et d’une transmission intégrale. Une technique finalement peu usitée dans son segment de marché en matière de gabarit puisque ses rivales directes se nomment Peugeot 205 GTI ou encore Renault Supercinq GT Turbo. Fidèle à ses habitudes, Mazda a conçu une carrosserie assez classique mais aux larges surfaces vitrées, en classique 3 portes que nos amis britons appellent plus communément « Hatchback ». Histoire de savoir à qui l’on a affaire, Mazda a sorti la panoplie de la fan de rallyes avec des extensions d’ailes, des bas de caisse, boucliers enveloppants, becquet et un bossage sur le capot suggestif. Et en prime, les jantes alu sont en 14 pouces et un stripping « FULL TIME 4WD » rappelle que la 323 4WD Turbo est équipée de la Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

BMW 325i E30

bmw-325i-e30-18

BMW 325i E30
1985 – 6 cyl. en ligne 12V
171 ch – 215 km/h
1 190 kg

La BMW Série 3 génération E30 a renouvelé avec beaucoup d’élégance et des proportions qui semblent idéales et compactes la saga désormais inauguré par la Série 02. Mais dès son lancement en 1983, la version de pointe reprenait le moteur 2,3 litres de la BMW 323i E21. Pour 1985, BMW apporte quelques modifications bienvenue à commencer par une évolution moteur qui porte la cylindrée à 2,5 litres. On note quelques évolutions subtiles sur la 325i (E30) avec un spoiler avant plus prononcé et plus droit, un petit becquet de malle arrière aussi subtil que bien vu et des jantes alu de 14 pouces. Le profil affiche une pureté sans égale, bien qu’en variante 4 portes la BMW 325i E30 soit un peu moins séduisante. Les optiques arrière demeurent inchangées, tandis que la proue reste 100% typée BMW avec les doubles optiques rondes dans la calandre noire, séparées par le double haricot. Quelques touches de chromes subsistent comme sur les entourages de vitres ou sur les Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Renault 9 Turbo

renault-9-turbo-5

Renault 9 Turbo
1984 – 4 cyl. 8V Turbo
105 ch – 188 km/h
845 kg

En 1984, un an après la Renault 11 Turbo, la Renault 9 et son design aussi cubique que consensuel a enfin le droit à sa variante Turbo ! La recette est identique à celle de la Renault 11 Turbo, et pour cause puisque la base est commune. La Renault 9 Turbo enfile sa tenue de sport avec boucliers (avec longues portées AV), liserés rouges et Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Volkswagen Golf 1 GTI 1800

volkswagen-golf-1-gti-1800-15

Volkswagen Golf 1 GTI 1800
1982 – 4 cyl. en ligne
112 ch – 183 km/h
812 kg

Depuis 1976 la Golf GTI fait une razzia chez les sportives compactes et a même imposé son label GTI comme nouvelle catégorie. A l’écoute des critiques, Volkswagen consent à faire évoluer son best-seller par petites touches. En juillet 1982, afin d’apporter plus de confort dans la conduite, ce sont les débuts du 1 781 cm3 dans la Golf GTI. Extérieurement, la Golf 1 GTI 1800 ne change guère, hormis les gros feux rectangulaires Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Peugeot 309 GTI

peugeot-309-gti-1-4

Peugeot 309 GTI
1987 – 4 cyl. en ligne
130 ch – 205 km/h
954 kg

Avec une genèse mouvementée, la 309 est finalement née Peugeot en 1986. Un an plus tard, la version GTI vient coiffer la gamme 309. Pas de surprise, la Peugeot 309 GTI partage plateforme, cellule centrale et organes mécaniques avec la 205 GTI 1,9 litres. Si la Peugeot 309 n’est pas gratifiée d’un physique original et sexy, la version GTI rattrape l’ensemble avec sa tenue de sport copiée sur la « sexy » 205 GTI : jantes 15″ alu, liserés Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)

BMW 325is E30

bmw-325is-e30-16

BMW 325is E30
1988 – 6 cyl. en ligne
170 ch – 217 km/h
1 205 kg

Depuis le printemps 1985, la série 3 E30 a hérité du six en ligne M20 qui cube à 2,5 litres garantissant plus de couple à bas régime et une vingtaine de chevaux de plus pour cumuler à 170 ch. Mais pour ce millésime 1989 BMW apporte quelques discrètes retouches pour garder sa compacte dans le coup : boucliers plus enveloppants et surtout optiques arrière plus carrées et imposantes. Dernier atout que BMW sort de sa manche : la BMW 325iS E30. Un petit « S » qui change tout avec un Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +6 (from 6 votes)

Opel Kadett GSI E

opel-kadett-gsi-6

Opel Kadett GSI E
1985 – 4 cyl. en ligne 8V
115 ch – 200 km/h
950 kg

Depuis 1984, un vent nouveau souffle à Rüsselsheim chez Opel. La nouvelle Kadett innove avec un design aérodynamique moderne. Pour 1985, la Kadett GSI vient coiffer la gamme. Conservant cette ligne taillée par Opel pour le vent (Cx de 0,30), et habillée de boucliers peints ton caisse, la Kadett GSI soigne ses angles avec la suppression des gouttières de toit, tandis que les jantes sont presque Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.8/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 5 votes)