Honda NSX – Guide Achat

Design Honda NSX

Design Honda NSX

Honda NSX

Honda NSX

Pininfarina Honda HP-X (1984)

Pininfarina Honda HP-X (1984)

MG EX-E concept Car 1985

MG EX-E concept Car (1985)

Dans les années 80, Honda a fait sa réapparition en F1 en tant que motoriste à l’ère des V6 turbo. D’abord chez Lotus avec un pilote prometteur en pleine ascension (Ayrton Senna), puis chez Williams qui remporte le titre constructeur et pilote, et enfin chez McLaren à compter de 1988, le rusé Ron Dennis ayant réussi à attirer dans ses filets le motoriste nippon. Dans le même temps, chacun y va de sa supercar, à commencer par Porsche et sa 959 ou Ferrari qui avec sa F40 donne de sacrées idée à tous. Et pourquoi Honda n’aurait pas sa supercar, ou à défaut sa Grand Tourisme avec la philosophie Honda héritée de la course et de la moto ? Courant 1985, après un concept car signé Pininfarina équipé d’un V6 Turbo Honda, la décision est prise de développer la future Honda NSX. C’est le designer japonais Ken Okuyama qui va se charger de tracer les traits et l’allure de la Honda NSX. L’inspiration avec le concept car MG EX-E présenté en 1985 au salon de Birmingham est assez évident, et logique puisque le groupe Austin-Rover, propriétaire de MG, est alors en lien avec Honda. Le projet technique est sous la houlette de Shigeru Uehara. Et de la technique de pointe, la Honda NSX n’en manque pas à commencer par sa coque en aluminum (une première mondiale pour une voiture de série) pour réduire le poids (la coque à elle seule ne pèse que 210 kilos). Ce critère est un leitmotiv chez les ingénieurs japonais, à raison, pour garantir une tenue de route efficace et précise. Les trains roulants sont à double triangulation comme sur les voitures de course. La compétition automobile est une source d’inspiration très nette pour réussir l’entrée de Honda chez le monde prestigieux des GT. Ferrari et Porsche n’ont qu’à bien se tenir ?…
Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro 8N

Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro 8N

Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro 8N
2003 – 6 cyl. en V 24V
250 ch – 250 km/h
1 520 kg

L’Audi TT est déjà une sacrée histoire… Partis de la plateforme de la Golf (!) le tout a été rhabillé sous la forme d’un coupé 2 portes au design sacrément moderne et innovant. Ramassé, compact, lisse, avec proue et poupe qui semblent joue les siamois, l’Audi TT est tout sauf mièvre avec ses arches de roues surlignées pour élargir les épaules. Pourtant, après un départ en fanfare, malgré des mécaniques ans saveurs, l’Audi TT est accablé par une instabilité du train arrière dans certaines circonstances à très haute vitesse. Finalement la firme aux anneaux s’en sort avec la pose en série de l’ESP et d’un becquet arrière pour stabiliser cet arrière train baladeur à compter du facelift de 2000. Et pour 2003, cerise sur le gâteau, l’Audi TT adopte le V(R)6 maison déjà vu sous le capot de la Golf R32. Voilà de quoi donner une voix et un ramage à la hauteur du plumage. L’Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro adopte donc des jantes de 17 pouces de série (du 18 est en option) et un spoiler avant intégré tandis que le becquet est plus prononcé avec son allure bicolore. Peu de différences visibles de l’extérieur, car c’est sous le capot que tout se passe…

L’Audi TT donne de la voix avec son V(R)6 de 3,2 litres de 250 ch pour changer de catégorie. La voilà face à des GT plus prestigieuses, avec son look toujours aussi craquant et sa transmission intégrale Quattro sécurisante. Enfin le charisme qui manquait au TT jusqu’ici ?!…

Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro 8N

Un V6 bien connu puisque repris à la Golf R32, et héritier du célèbre VR6. Pour le coupé TT, il gagne +10 ch et donne toujours de la voix avec un timbre charmeur. Voilà le coupé TT avec une once de noblesse qui lui manquait…

Le VR6 3,2 litres est déjà connu et mis à l’honneur par la Golf 4 R32, lui même héritier de l’illustre VR6 qui avait fait le bonheur de la Golf 3 éponyme. Avec son V fermé à 15° il est très compacte et se contente d’une seule culasse pour les deux rangées de cylindres. Et qui dit une seule culasse dit un seul double arbres à cames en tête pour gérer les 24 soupapes qui profitent d’un variateur de phase modifiant en continu le calage à l’admission et à l’échappement. Les soupapes sont commandées hydrauliquement par des leviers oscillants à galets. La gestion électronique est confiée à une centrale Bosch Motronic permettant un remplissage supérieur des chambres de combustion pour conférer plus de puissance à l’Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro. Résultat, ce sont 250 ch à 6 300 tr/mn qui piaffent sous le capot et un couple de 320 Nm de 2 800 à 3 200 tr/mn. L’autre grosse modification apportée au VR6 pour le coupé TT est le nouvel échappement spécifique avec un clapet intégré qui joue pour beaucoup pour la résonnance et la voix de ce V6. Voilà l’Audi TT V6 qui donne de la voix et change de catégorie. Enfin !… Et en prime, l’Audi TT V6 3L2 Quattro est économe en carburant consommé, ce qui ne gâche rien. Côté boîte de vitesses, c’est manuelle à 6 rapports de série ou la toute nouvelle boîte DSG 6 rapports à double embrayage. Un système intelligent, qui avec ses deux embrayages évite toute rupture de charge entre les rapports. Et a toujours le rapport d’avant ou d’après pré-engagé. Les deux embrayages de type bain d’huile s’ouvrent et se ferment grâce à la pression hydraulique d’une pompe peu énergivore en puissance. Voilà qui autorise une conduite manuelle via les palettes derrière le volant (et non plus des boutons comme avec la boîte Tiptronic) ou automatique, et surtout un confort de conduite excellent. Dommage que le mode « S » soit si brutal. Les performances sont de très haut niveau, malgré un poids du coupé TT assez conséquent (1 520 kg). La vitesse de pointe est auto-limitée à 250 km/h tandis que le 0 à 100 km/h est avalé en 6’’4 avec la DSG6 (6’’5 avec la boîte manuelle). La transmission intégrale non permanente a beau être baptisée « Quattro » dans le TT, il est en réalité l’équivalent du 4Motion de VAG, en raison de l’implantation transversale du VR6. Résultat, c’est un différentiel central Haldex , et non le classique Torsen utilisé habituellement par Audi, qui redistribue la puissance entre les deux essieux. Voilà qui autorise néanmoins une belle motricité pour l’Audi Coupé TT V6 3L2 Quattro même sur chaussée dégradée ou humide. Pas étonnant dès lors que les sensations ressenties dans une Golf V6 4 Motion se retrouvent dans le TT coupé, mais avec ici des suspensions plus fermes (ressorts plus durs et barre antiroulis plus grosses), dégradant légèrement le

Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro 8N

Sécurité intégrale Quattro, même si c’est l’approche Volkswagen (Haldex) et non le Torsen à la sauce Audi. Pas grave, l’Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro reste souveraine en toute circonstance avec un amortissement très ferme et un manque d’agilité. Plus coupé très rapide et sûr qu’une sportive endiablée…

confort de conduite sur route non lisse. L’ESP de série veille au grain en cas d’écarts de conduite… La direction à crémaillère assistée (hydraulique) n’est pas trop démultipliée (10,6 mètres) encore qu’avec son empattement réduit, un effort supplémentaire aurait pu être réalisé dans ce domaine. Le système de freinage est de très bon niveau avec ses quatre disques ventilés et ses assistances ABS et ABV. A noter que les freins avant sont repris à la Golf R32 tandis que l’arrière vient du coupé TT Quattro. Les roues de 17 pouces de série sont montées en 245/45 mais du 18 en 245/40 est possible en option pour un confort encore plus ferme. L’habitacle n’évolue pas et c’est tant mieux, tant la présentation est originale et bien finie. La position de conduite est toujours à louer, tandis les places arrière sont symboliques. Heureusement que le coffre grand et modulable (220 à 490 dm3) autorise de longs voyages à deux bercés par le ronron du V6…

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteTotalement opposé au Porsche Boxster S, l’Audi TT V6 3L2 Quattro vaut le détour à commencer par son VR6 sonore et volubile. De la gouaille pour un coupé qui a déjà une sacrée gueule, le tout posé sur une transmission Quattro qui autorise une conduite rapide en toute sécurité, l’Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro convainc largement. D’aucun pourront pester sur sa fausse polyvalence d’usage en raison de places arrière inexistantes ou presque et d’une habitabilité digne d’un bathyscaphe, mais l’Audi TT est pétrie de qualité et dispense une signature stylique unique et singulière qui fait mouche… Un vrai classic pour demain, assurément…

Autres versions :
Audi TT 8N

Les Rivales :
GT Sport 2000, 2003

  • Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916 Depuis 1995, Alfa Romeo a fait un retour remarqué dans le segment des coupés sportifs et passionnants. Ses forces sont connues : une ligne sculpturale dessinée par Pininfarina, et des moteurs pétillants signés Alfa Romeo. La plateforme est celle du groupe Fiat qu’elle partage avec bon nombre de modèles (coupé Fiat, Tipo, Delta, Dedra…). S’inspirant ...
  • Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro 8N L’Audi TT est déjà une sacrée histoire… Partis de la plateforme de la Golf (!) le tout a été rhabillé sous la forme d’un coupé 2 portes au design sacrément moderne et innovant. Ramassé, compact, lisse, avec proue et poupe qui semblent joue les siamois, l’Audi TT est tout sauf mièvre avec ses arches de ...
  • BMW M3 E46 En septembre 1999, BMW dévoile au salon de Francfort celle qui doit confirmer l’essor récent de la saga M3. D’abord pensée avec quatre cylindres 16 soupapes, la BMW M3 E30 avait pour vocation de servir d’homologation en DTM. Mais ensuite, après quelques belles évolutions marquantes (Sport et Sport Evolution), BMW passe au 6 cylindres en ...
  • Ferrari 360 Modena Depuis la Dino 206 GT dans les années 60, Enzo Ferrari a accepté de compléter son offre par le bas en démocratisant le Cavallino Rampante. Désormais, l’entrée de gamme s’opère par une berlinette à moteur central arrière, en V6 au départ, puis en V8 dès la 308 GT4. Depuis, c’est ne success story qui ne ...
  • Lotus Esprit V8 Souvent en panne de moteur noble, la Lotus Esprit hérite enfin pour 1996 d’un moteur à la mesure de son talent. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du tout nouveau V8 biturbo maison de 350 ch ! Toujours aussi basse (1,15 mètres de haut), plate, le trait originel de Giorgietto Giugiaro a été agrémenté de ...
  • Maserati Coupé 4200 GT C’est le marché américain qui justifie cette nouvelle Maserati Coupé 4200 GT. Dérivée étroitement de la 3200 GT, cette dernière n’avait pas l’autorisation de l’administration américaine d’être importée en raison de la forme notamment de ses optiques arrière. Impensable pour la firme au trident en plein renouveau de se passer de ce marché juteux. Le ...
  • Mercedes-Benz CLK 55 AMG W208 Depuis la Mercedes-Benz C36 AMG W202, Affalterbach et la firme de Stuttgart ont définitivement leurs destins liés. De « simple » tuner, AMG est passé au statut de constructeur puis de filiale de Mercedes-Benz. Il est donc logique que pour 1999 le très réussi coupé Mercedes-Benz CLK W208 fasse un stage d’amélioration dans les ateliers ...

Avant d’acheter
L’Audi TT 8N première génération a connu un beau succès notamment en France avec près de 7 000 exemplaires écoulés entre 1998 et 2006. La variante V6 3L2 est produite de 2003 à 2006 et uniquement en facelift. Eut égard à son prix élevé et sa polyvalence relative, sa diffusion est des plus limitée en France et dans les petites annonces. Il vous faudra choisir entre une boîte manuelle ou la DSG6 qui a fait ses preuves. Evitez les exemplaires qui auront subit des modifications esthétiques ou techniques imposant un retour à l’origine onéreux. Dans les bonnes nouvelles, le V6 est réputé fiable et capable d’encaisser des gros kilométrages. Entretien tous les 15 000 km ou tous les 2 ans (c’est l’ordinateur de maintenance qui vous le dira) et une vidange du Haldex et de la DSG tous les 60 000 km. Si l’Audi TT V6 3L2 reste très robuste et solide, il convient de sélectionner un modèle qui a reçu un entretien selon ce que le constructeur préconise. Et le prix des pièces détachées est conséquent. Si le conseil semble éculé, il est toujours d’actualité : une Audi TT V6 est une auto haut de gamme et sportive qui demande un entretien prouvé et tracé pour vivre sereinement sa passion ensuite. Sinon, c’est la ruine assurée…
Entretien : Tous les 2 ans/15 000 km ou selon indicateur de maintenance

Mots clés : Audi | TT | Coupé | 8N | Mk1 | FL | V6 | DSG | Coupé Sport | Grand Tourisme | GT | VAG | Ingolstadt | AUDI | TT COUPE V6 3L2 DSG QUATTRO | GRAND TOURISME | COUPE SPORT

TOP Look toujours craquant ǀ Performances ǀ V6 musical ǀ Boîte DSG excellente ǀ Motricité signée Quattro ǀ Consommation | Présentation intérieure | Finition soignée ǀ Tenue de cap ǀ Freinage ǀ Ergonomie | Position de conduite | Image | Capacité du coffre FLOP Habitabilité restreinte ǀ Prix ǀ Amortissement à parfaire ǀ Polyvalence d’usage à démontrer ǀ Places AR symboliques ǀ Caractère trop lisse ǀ Poids ǀ Agilité

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Audi
TT Coupé V6 3L2 Quattro 8N
2003
17 CV – 42 670 Euros
6 cylindres en V 24 soupapes (1×2 ACT) – 3 189 cm3
250 ch à 6 300 tr/mn (78,39 ch/litre)
320 Nm de 2 800 à 3 200 tr/mn (100,34 Nm/litre)
non
intégrale + Coupleur Haldex + BV6 manuelle ou DSG6 + ESP + ASR
1 520 kilos (6,08 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR + ABS + EBV
jantes alu 17″ + pneus en 225/45 ZR17 AV et AR (225/40 ZR18 en option)
0 à 100 km/h en 6’’5; 250 km/h, km DA en 26’’4 (0 à 100 km/h en 6’’4; 250 km/h, km DA en 26’’4 avec DSG6)

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro 8N
« 1 de 2 »
Audi
  • Nouvelle Audi RS3 Performance Edition L’Audi RS 3 performance edition (Consommation de carburant combinée en l/100 km : – NEDC ; 9,5 – 8,9 (WLTP) ; émissions combinées de CO2 en g/km : – NEDC ; 216 – 201 (WLTP)), la compacte la plus sportive d’Audi Sport, est aussi agile que rapide. Développée pour des performances maximales, cette édition spéciale ...
  • Ken Block et l’Audi S1 Hoonitron électrisent Las Vegas Le mardi 25 octobre est sorti Electrikhana, la vidéo tant attendue de l’artiste américain du drift Ken Block, dont l’Audi S1 Hoonitron est l’un des protagonistes. Développé et assemblé dans l’usine Audi Sport de Neckarsulm, le prototype tout-électrique imaginé par Audi Design et inspiré d’une icône Audi ne manquera pas de fasciner les spectateurs. Lien ...
  • Audi fait le choix de Sauber comme partenaire stratégique pour son entrée en Formule 1 Audi vient de franchir l’étape suivante sur le chemin vers le Championnat du monde de Formule 1 de la FIA : le constructeur a choisi Sauber comme partenaire stratégique pour le projet et envisage d’acquérir une participation dans le groupe. Dans le cadre de ce partenariat, l’équipe suisse courra en tant qu’équipe d’usine Audi à partir de ...
  • Nouvelle Audi R8 Coupé V10 GT RWD Douze ans après la première apparition de l’Audi R8 GT, Audi Sport GmbH lance une nouvelle version de cette supercar exclusive : l’Audi R8 Coupé V10 GT RWD. La puissance du moteur V10 atmosphérique de 5,2 litres est portée à 620 ch (Consommation combinée en l/100km : 15,0 – 15,0 (WLTP) ; émission combinées de ...
  • Nouvel Audi TT RS Coupé iconic edition Exclusivité et haute performance : le lancement sur le marché de l’Audi TT RS Coupé iconic edition, limitée à 100 unités en Europe, célébrera 25 ans de réussite pour l’Audi TT Coupé. Avec ses lignes épurées, cette voiture de sport a été une source d’inspiration dans le monde entier depuis sa première apparition en 1998, ...
  • Nouvelle Audi S1 e-tron quattro Hoonitron fera ses débuts aux États-Unis pendant la Monterey Car Week Modernisée, électrifiée et inspirée par le design iconique de l’Audi Sport quattro S1 de 1985, l’Audi S1 e-tron quattro Hoonitron sera dévoilée pour la première fois au public nord-américain lors de la Rolex Monterey Motorsports Reunion organisée à Laguna Seca pendant la Monterey Car Week du 17 au 20 août. Ce véhicule unique en son ...
  • Audi entre en Formule 1 avec un moteur pour la saison 2026 Audi entre dans la catégorie reine du sport automobile. À partir de 2026, la marque premium participera au championnat du monde de Formule 1 de la FIA avec un moteur spécialement développé pour l’occasion. Le projet sera piloté sur le site d’Audi Sport à Neuburg, près d’Ingolstadt. C’est la première fois en plus de dix ...
  • Audi RS6 – Guide Achat Depuis 20 ans, une voiture fait vibrer Audi Sport GmbH ainsi qu’une communauté de fans mondiale comme aucune autre : sur quatre générations, l’Audi RS 6 a donné le ton aux breaks hautes performances grâce à ses prestations impressionnantes et ses qualités exceptionnelles au quotidien. Elle doit le succès de son concept sous-jacent, datant de ...
  • Audi TT Coupé V6 3L2 Quattro 8N L’Audi TT est déjà une sacrée histoire… Partis de la plateforme de la Golf (!) le tout a été rhabillé sous la forme d’un coupé 2 portes au design sacrément moderne et innovant. Ramassé, compact, lisse, avec proue et poupe qui semblent joue les siamois, l’Audi TT est tout sauf mièvre avec ses arches de ...
  • Nouveaux Pack Compétition pour les Audi RS4 et Audi RS5 Coupé et Sportback Dans le cadre d’une mise au point approfondie, Audi Sport GmbH renforce la sportivité des Audi RS 4 Avant et Audi RS 5. Le nouveau pack competition regorge d’éléments additionnels qui, ensemble, accentuent l’apparence des véhicules et rendent leur conduite encore plus riche en émotions. Avec sa suspension à combinés filetés (châssis sport RS pro) ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Maserati Spyder 4200 V8

Maserati Spyder 4200 V8 Tipo M138

Maserati Spyder 4200 V8
2001 – 8 cyl. en V 32V
390 ch – 285 km/h
1 730 kg

La Maserati 3200 GT, conçue sous l’égide de Ferrari, a remis la firme au trident en 1998 sur le chemin de la réussite et de la prospérité. Design étincelant de Giorgietto Giugiaro (Ital Design), finition intérieure soignée et haut de gamme, performances élevées avec des manières civilisées, tout a été remis en question pour faire oublier la saga Biturbo de l’ère de Tomaso. Seul le V8 Biturbo qui est sous le capot avant est une réminiscence de cette époque désormais révolue à Modène où l’usine a été totalement modernisée pour l’occasion. Seulement voilà, ses feux arrière boomerang à LED, entre autre, lui interdit l’accès du juteux marché américain. Mais chez Ferrari, on a d’autres projets à commencer par l’intégration du V8 atmosphérique de Maranello dérivé de la Ferrari 360 Modena. Maserati dévoile ainsi pour 2001 la Maserati Spyder qui semble extrapolée de la Maserati 3200 GT. Semble, Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Maserati Coupé 4200 GT

Maserati Coupé 4200 GT

Maserati Coupé 4200 GT
2002 – 8 cyl. en V 32V
390 ch – 285 km/h
1 570 kg

C’est le marché américain qui justifie cette nouvelle Maserati Coupé 4200 GT. Dérivée étroitement de la 3200 GT, cette dernière n’avait pas l’autorisation de l’administration américaine d’être importée en raison de la forme notamment de ses optiques arrière. Impensable pour la firme au trident en plein renouveau de se passer de ce marché juteux. Le Spyder fut le premier acte en 2001, et c’est désormais le coupé qui complète la panoplie et range la 3200 GT au garage. La Maserati Coupé 4200 GT reprend ainsi intégralement la carrosserie admirablement dessinée par Ital Design (Giorgetto Giugiaro). La poupe se démarque avec ses nouvelles optiques plus proéminentes et également disons-le plus anodins dans leur forme. Dommage, mais cela ne dénature nullement la ligne d’orgine qui reste toujours aussi séduisante, élégante et évocatrice de performance. Toujours ramassée et encore compacte (4,523 mètres de long et 1,822 mètres de large), la Maserati Coupé 4200 GT Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

BMW M3 E46

BMW M3 E46
2000 – 6 cyl. en ligne 24V
343 ch – 250 km/h
1 570 kg

En septembre 1999, BMW dévoile au salon de Francfort celle qui doit confirmer l’essor récent de la saga M3. D’abord pensée avec quatre cylindres 16 soupapes, la BMW M3 E30 avait pour vocation de servir d’homologation en DTM. Mais ensuite, après quelques belles évolutions marquantes (Sport et Sport Evolution), BMW passe au 6 cylindres en ligne maison avec la BMW M3 E36. Un sacré changement de philosophie pour écrire néanmoins de très belles pages marquantes et des volumes de vente en forte hausse. Alors avec la génération E46, BMW n’a pas, semble-t-il, pris trop de risques pour sa nouvelle M3 E46 : concept identique, six en ligne, propulsion, caractère sportif oscillant entre super sportive et Grand Tourisme. Identique ?… Pas réellement car BMW est reparti d’une feuille blanche ou presque et a repris tous les points un par un pour optimiser tout ce qui peut l’être. Et comparée à sa devancière, la BMW M3 3L2 E36, la BMW M3 E46 se distingue plus dans la circulation de ses sœurs plus apaisées par une esthétique plus agressive : boucliers avant et arrière enveloppants et bardés de trous pour l’aération, grosses jantes alu de 18 pouces, renflement des passages de roues (+3 cm en largeur) qui mêlé avec l’assiette abaissée donne une toute autre allure et becquet sur la malle arrière. Dans les détails on appréciera les grilles latérales siglées Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 3 votes)

Lotus Elise S2 111 Mk2

lotus-elise-s2-111-mk2-16

Lotus Elise S2
2000 – 4 cyl. en ligne 16V
120 ch – 200 km/h
756 kg

La Lotus Elise a posé un pavé dans la mare en 1996 chez les supersportives ! Légère, agile, se jouant des lois de la physique et avec sa mécanique issue de la grande série et ses 120 ch seulement, elle se paie le luxe de s’offrir un joli minois néo-rétro très réussi. Résultat, plus de 10 000 exemplaires produits toutes versions confondues malgré un usage pour le moins exclusif et contraignant. Mais il faut bien renouveler la petite Elise et pour ce nouveau millénaire Lotus dévoile la Lotus Elise S2. Le constructeur anglais, propriété de Proton, ose la rupture de style avec un style signé Steven Crijns du bureau de style Lotus. Plus longue (+2 cm) et large (+6 cm), basée sur la structure de la cousine germaine, l’Opel Speedster, la Lotus Elise S2 bande ses muscles et adopte des détails plus acérés. Exit les rondeurs douces des sixties, c’est désormais plus agressif. Les optiques Wipac s’inspirent de la 340R, tandis que la poupe reçoit quatre feux ronds plus volumineux. Le becquet arrière, prévu dès les premiers dessins est mieux intégré que sur la S1. Histoire d’améliorer le refroidissement, la carrosserie est tailladée d’aération en grand nombre avec des grilles. Le diamètre des jantes à 6 branches gagne un pouce sur chaque Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Lotus Elise 111S Mk2

lotus-elise-111s-mk2-11

Lotus Elise 111S Mk2
2002 – 4 cyl. en ligne 16V
158 ch – 211 km/h
806 kg

Quoique dans une situation financière toujours délicate, Lotus peut compter sur le soutien de son actionnaire principal Proton. La preuve, deux ans après les premières Lotus Elise S2, c’est un variante plus performante proposée en deux finitions : Elise 111 et Elise 111S. Cette dernière étant mieux équipée de série et rencontre les faveurs des acheteurs. Extérieurement, peu de signes distinctifs permettent de différencier la « petite » Elise 120 ch et la 111S de 158 ch. Les observateurs avertis remarqueront les nouvelles jantes type « araignées » qui conservent les mêmes dimensions (16 pouces AV et 17 pouces AR) ainsi que le nouveau diffuseur arrière inédit et retravaillé pour plus d’efficacité. Pour le reste, tout au plus relève-t-on les strippings discrets sur les ailes avant « 111S » pour rappeler que nous sommes en présence d’une version haut de gamme. La Lotus Elise 111S Mk2 confirme tout l’attrait du dessin de Steven Crijns qui réinterprète de manière plus moderne et aiguisée le style Elise. Les optiques avant acérées avec ses clignotants Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Ford StreetKa

ford-streetka-3

Ford StreetKa
2003 – 4 cyl. en ligne 8V
95 ch – 227 km/h
1 061 kg

Après une période bien triste et fade chez Ford à la fin des années 90 (plus de coupés, plus de sportives, plus de cabriolet, plus de grosse berline…), un virage à 180° est pris. Ouf ! L’offensive est en route et après la Focus ST170, la Mondeo ST 220, la SportKa et fin du fin la diabolique Focus RS, Ford commercialise pour 2003 la StreetKa. La recette est (presque) simple : prenez une SportKa, emmenez-là chez Pininfarina et vous obtenez la Ford StreetKa. Partant du dessin de Ghia et du concept car présenté à Turin en 2000, Pininfarina a su rendre vie à ce petit roadster. Chaque roue est repoussée aux quatre coins, le masque avant est repris intégralement à la SportKa, tandis que la poupe est inédite. Des rondeurs et des traits saillants, tel est le cocktail du Edge Design qui sied à merveille à la Ford StreetKa qui se paie même Kylie Minogue en marraine de luxe. Campée sur ses grosses jantes de 16 pouces la StreetKa ne laisse personne indifférent et déclenche immédiatement un Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Toyota MR S

toyota-mr-s-15

Toyota MR S
1999 – 4 cyl. 16V
115 ch – 200 km/h
1 165 kg

Depuis 1985, Toyota poursuit sa tactique du petit coupé à moteur central arrière. Après une longue période d’abstinence, le constructeur japonais a intégralement revu sa copie pour ce 3e millénaire. La Toyota MR 3e génération se présente désormais sous les traits d’un petit roadster (3,9 mètres de long) toujours à moteur central arrière. Voies larges et roues rejetées aux quatre coins, la Toyota MR S peut même se parer d’un hard-top en option pour un usage hivernal. Son design semble s’inspirer d’un autre roadster à succès : la Porsche Boxster. Simple hasard ?… Pas si sûr, mais on en voudra pas à Toyota tant le dessin est homogène avec des proportions idéales pour une petite sportive. Cela lui permet ainsi de rouler sur des jantes de 15 pouces sans que cela Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Volvo C70 T5

Volvo C70 T5

Volvo C70 T5
1998 – 5 cyl. en ligne 20V Turbo
240 ch – 250 km/h
1 530 kg

Chez Volvo, la tradition des coupés n’est pas nouvelles et régulièrement des coupés marquants sont élaborés : Amazon, 262C, P1800, 780… Pour 1998, Volvo revient aux affaires avec son beau coupé C70. Basé sur la plateforme rallongée des berlines 850/S70, c’est Anders Gunnarsson qui est l’auteur des lignes de ce coupé nordique. Elancé et élégant, le style s’inspire très largement de la tendance Volvo contemporaine comme les berlines S40/V40. La proue adopte la calandre Volvo classique, certes plus fine pour mieux s’intégrer et profiter à l’aérodynamisme (Cx de 0,29). Le style se remarque par des lignes fluides et arrondies confirmant que les designers suédois ont (enfin ?) laissé leurs règles et équerres dans le tiroir. La poupe est d’une élégance rare avec un arrière qui se rétrécie légèrement. Et histoire d’alléger visuellement la ligne de caisse, un fin pli de carrosserie court du clignotant avant jusqu’à l’optique arrière. Pas de six cylindres sous le capot de la version de pointe baptisée Volvo C70 T5, mais un Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)