Porsche 944 2L5

Porsche 944 2L5
1981 – 4 cyl. en ligne 8V
163 ch – 219 km/h
1 205 kg

Malgré un incontestable succès commercial de sa Porsche 924, Porsche surfe sur le succès d’estime de la Porsche 924 Carrera GT auprès du public pour monter d’un cran son coupé sportif à moteur avant. La Porsche 944 reprend ainsi le look intégral (ou presque) de la Carrera GT avec son faciès plus agressif, ses ailes larges aux découpes suggestives et ses voies élargies. La Porsche 944 2L5 est ainsi plus virile que la 924. Mais le ramage n’est pas la seule nouveauté, puisqu’un inédit quatre cylindres en ligne de 2,5 litres est placé sous le capot avant. Bien campée sur ses jantes ATS de 15 pouces au voile peint en noir. Pour le reste on retrouve les gimmicks de la Porsche 924 avec ses phares avant escamotables permettant de maintenir le Cx à 0,35, ou encore sa bulle arrière en guise de hayon bien pratique. Plus agressive dans son look, la Porsche 944 2L5 reste pour autant une classique Grand Tourisme 2+2 bien proportionnée et qui attire l’œil. Est-ce pour autant suffisant pour enfin venir bousculer la Porsche 911 ? Certes pas avec un quatre cylindres…

La Porsche 944 vient coiffer la gamme 924 avec un moteur inédit et plus noble et surtout le look sportif de la Carrera GT. Voilà de quoi faire de l’inédit avec du vieux. C’est dans les vieux pots…

Souvent décrié, le moteur d’origine Audi de la Porsche 924 est pourtant bien dans son rôle. Cependant, Porsche n’est pas resté sourd aux critiques et a conçu un moteur quatre cylindres de 2,5 litres inédit. Cette mécanique est dans les grandes lignes un demi-V8 de Porsche 928. Excusez du peu ! Certes, les ayatollahs du Flat 6 (on les comprend) feront toujours une moue dubitative tant pour les deux cylindres en moins, que le refroidissement liquide qui n’autorisent pas à la Porsche 944 de proposer un timbre caractéristique qui participe souvent au charisme d’une voiture de sport. Pourtant des raffinements, ce quatre pattes maison n’en manque pas. Pour compenser l’absence de 2 cylindres, ce moteur a reçu deux arbres d’équilibrage entraînés au double de la vitesse du vilebrequin. Ils annulent ainsi les vibrations de deuxième ordre provoqués par l’inversion de sens du piston et le basculement de la tête de bielle au niveau du maneton de vilebrequin. Avec cette technique ingénieuse, ce 2,5 litres se montre rond et plus velouté en singeant ainsi un 6 cylindres sans être aussi volumineux. Ce bloc tout alu est coiffé d’une culasse du même alliage, avec un arbre à cames en tête et ses 8 soupapes entraînées par courroie. Le taux de compression est élevé à 10,6. L’alimentation est confiée à un système Bosch L-Jetronic. Si le moteur de la Porsche 944 2L5 est raffiné techniquement, il manque cruellement de voix suggestive. Dommage… Les valeurs de ce quatre cylindres sont déjà flatteuses avec 163 ch à 5 800 tr/mn et un couple de 205 Nm à 3 000 tr/mn. La boîte de vitesses à 5 rapports est rejetée sur l’essieu arrière avec le pont (système Transaxle avec l’arbre de transmission qui tourne dans un tube rigide) pour privilégier une répartition des masses idéales et participer à la tenue de route équilibrée. Chez Porsche, on construit solide pour garder une belle rigidité gage d’une tenue de route efficace. Mais cela se paie sur la bascule avec 1,2 tonnes. La coque autoporteuse fait office de châssis et reçoit les trains roulants. Un McPherson avant triangulé se charge de l’essieu avant, tandis que le train arrière est composé de bras obliques avec barres de torsion transversales et leurs barres stabilisatrices. Le freinage est puissant et endurant comme souvent chez Porsche avec quatre disques (ventilés avant). La direction à crémaillère est sans assistance (même pas en option) et reste lourde dans les manœuvres à l’arrêt et méritait moins de démultiplication pour une meilleure précision de conduite. La tenue de route est sécurisante et facile à appréhender, même pour le quidam. L’équilibre général et la qualité des suspensions sont les meilleurs atouts de cette Porsche 944 2L5. Toutefois, l’amateur de conduite réellement sportive la trouvera trop pataude et pas assez réactive et précise en toucher de route, avec une GT qui s’écrase quelque peu sur ses roues de 15 pouces (185/70) dans les phases d’appui. Pas de panique, Porsche propose toute une liste d’options techniques incontournables. Rageant car il faut recourir à une rallonge budgétaire conséquente, mais le résultat transfigure totalement le comportement routier de la Porsche 944 2L5. D’équilibré mais pataud, il passe à un toucher de route sensitif et efficace sans perdre pour autant son équilibre. Pour cela il faut adopter l’autobloquant à 40% (4 009 FF), les barres antiroulis plus épaisses (933 FF), les pneus Pirelli P6 en 205/60 VR 15 (1 085 FF) et les amortisseurs sport (2 389 FF) soit au total une hausse de tarif de près de 7%. L’habitacle ne dépaysera pas l’habitué des Porsche 924 puisque la planche de bord est reprise telle quelle avec son austérité et ses gros cadrans. Noir c’est noir chantait Johnny Hallyday, et dans la Porsche 944 2L5 c’est du même tonneau… La finition est très correcte tandis que la position de conduite est excellente à l’exception d’un volant positionné un peu bas et non réglable. On apprécierait des sièges baquets plus enveloppants en conduite sportive afin d’être mieux tenu. C’est possible, mais en option à 2 020 FF voir 8 290 FF avec revêtement cuir. Pas de doute vous êtes bien chez Porsche où tout se paie au prix fort ! L’équipement de série reste chiche et il ne faut pas hésiter à prendre directement une Porsche 944 « Luxe » dont le tarif est majoré certes de 5 100 FF (+4%) mais qui vous donne accès d’office aux vitres teintées électriques, essuie-glace arrière et aux rétroviseur électrique dégivrant). Enfin les deux petites places arrière peuvent dépanner, alors que le coffre modulable est une véritable aubaine pour un usage quotidien et les voyages au long cours. N’est-ce pas là le propre d’une Grand Tourisme ?…

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteLa Porsche 944 2L5 mise avant tout sur un physique plus mature et plus virile pour convaincre ceux qui trouvaient la Porsche 924 trop mièvre. Jouant sur tous les tableaux, la Porsche 944 marque de nombreux points partout avec un look, un moteur raffiné et performant à défaut de charmer et donner de la voix et surtout un comportement routier à la carte qui reste quoi qu’il arrive au-dessus du lot. Equilibré et facile à appréhender, il peut être confort pour tous les jours à ceux qui préfèrent une conduite coulée et surtout sensible à la polyvalence de la Porsche 944 2L5. Ou avec les options idoines, la Porsche 944 peut devenir beaucoup plus sportive et précise dans sa tenue de route. C’est cette dernière que nous recommandons pleinement, mais pour cela il faut payer plus cher et ça commence à faire beaucoup…

Autres versions :
Porsche 944

Les Rivales :
GT sport 1980, 1981

  • Alfa Romeo Alfetta GT & GTV – Guide AchatAlfa Romeo Alfetta GT & GTV - Guide Achat
    Il faut trouver un successeur au vieillissant et pourtant toujours charmeur coupé Alfa-Romeo Giulia « Bertone ». C’est donc la nouvelle berline Alfetta tipo 116 qui va servir de plateforme pour le nouveau coupé qui va porter le patronyme de sa « donneuse » : Alfetta GT. Dans le cahier des charges le constructeur milanais a pensé dès la fin des années 60 au successeur à son coupé Giulia à succès, en prenant une orientation plus Grand Tourisme. Plus de place, un coffre accru ...
  • Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5
    Alfa-Romeo n’a de cesse de faire monter en puissance son coupé Alfetta né GT puis devenu GTV. De 1,8 litres la cylindrée a évolué à 2 litres (un 1,6 litres économique a également existé), mais pour 1981, c’est le V6 magique de la statutaire Alfa 6 qui est glissé sous le capot de l’Alfetta GTV relookée pour l’occasion. Fini la finesse du trait de Giugiaro mariée aux luxe des pare-chocs chromés. On plonge dans les eighties et Alfa Romeo se ...
  • Alpine A310 V6 Phase 2Alpine A310 V6 Phase 2
    Depuis 1977, Alpine a su monter d’un cran et enfin jouer les troubles fêtes parmi les GT plus huppées et établies. L’Alpine A310 V6 peut ainsi compter sur une finesse aérodynamique (Cx 0,34) et un V6 PRV qui change la donne. Certes, il n’a pas la noblesse d’un Flat 6 de Porsche 911, mais avec 150 ch, l’Alpine est rapide. Les véritables reproches qui sont adressés à la frêle A310 portent avant tout sur sa tenue de route qui impose ...
  • BMW M1 E26BMW M1 E26
    Voilà une Grand Tourisme à la conception peu banale et tourmentée. Est-ce que la touche du constructeur de Sant’Agata a complexifié la donne ? On peut le penser, mais pas seulement. Dans le prolongement du concept car BMW Turbo dessiné par Paul Bracq alors premier crayon à Münich, Jochen Neerspach patron de la branche sportive lance l’étude d’une GT dès 1977. C’est donc Giorgetto Giugiaro (Ital Design) qui est consulté pour le style général et Lamborghini pour l’étude et l’assemblage ...
  • Ferrari Mondial 8Ferrari Mondial 8
    Après une tentative infructueuse avec Bertone pour dessiner une 2+2 à moteur central AR, Ferrari fait appel à Pininfarina. Un exercice de style difficile avec lequel le carrossier italien va s’en tirer avec les honneurs. Pour 1980, la Ferrari Mondial dévoile ainsi une ligne élancée, à la fois sportive et élégante, avec quelques artifices de style qui rappellent que la Mondial est bien fabriquée à Maranello : phares escamotables, grilles, 4 feux AR ronds, jantes 5 branches… Du sport pour ...
  • Lamborghini JalpaLamborghini Jalpa
    La Lamborghini Jalpa est une miraculée et peut se targuer d’une généalogie complexe, bien dans la veine des tourments du constructeur de Sant’Agata. Née Urraco en concept 2+2 (1970), puis Silhouette en Targa 2 places (1976) pour conquérir les USA. Mais rien ne va plus chez Lamborghini en 1978, au bord de la faillite, et Patrick Mimran va racheter la firme au taureau. Deux objectifs : capitaliser sur la Lamborghini Countach, et remettre au goût du jour le modèle V8. ...
  • Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82
    Chez Lotus, l’idée de donner plus de puissance à sa GT phare est déjà ancienne. Mais faute de moyens, le turbocompresseur qui semble la solution idéale (envisagé dès 1978 – Projet M72), et plus réaliste qu’un V8, ne sera finalement une réalité sur la route que depuis février 1980 avec la série spéciale limitée à 100 exemplaires : la Lotus Esprit Turbo « Essex Commemoratiive Edition ». Ce n’est que l’année suivante que la Lotus Esprit Turbo Mk1 entre durablement ...
  • Maserati KhasminMaserati Khasmin
    Si la Maserati Bora regorge de qualités sportives, par sa définition de GT à moteur central arrière, elle perd un peu en polyvalence d’usage, surtout face aux GT à moteur avant qui rencontrent les faveurs d’une clientèle traditionnelle qui aime pouvoir jouir en toute circonstance de son pur sang mécanique. La Maserati Ghibli étant arrivée en bout de course (sa conception remonte au début des sixties), et la Maserti Indy devenant finalement assez vite démodée et anonyme, il est temps ...
  • Matra Murena 2L2Matra Murena 2L2
    La Matra Bagherra a su rencontrer son public en surfant tant sur la mode des voitures coupés à caractère sportif, ainsi que sur les succès de Matra aux 24 Heures du Mans. Mais entre-temps, Matra s’est retiré de la compétition et planche sur des voitures de loisir, tandis que le groupe Simca-Chrysler Europe est racheté par PSA qui trouve Matra comme partenaire dans la corbeille de la mariée. Philippe Guesdon, alors PDG de Matra Automobile, convainc les dirigeants de PSA ...
  • Porsche 924 Carrera GTPorsche 924 Carrera GT
    Depuis 1975, malgré un réel succès commercial, la gamme Porsche 924 peine à acquérir ses lettres de noblesses. Porsche saisit l’opportunité de la 924 Turbo pour la transformer en version groupe 3 pour les courses d’endurance et les 24 Heures du Mans. Seulement il faut commercialiser 400 exemplaires pour être éligible. Pas grave, Anatole Lapine trace un kit carrosserie aux ailes larges apte à passer des voies plus larges, et les motoristes trouvent une quarantaine de chevaux supplémentaire pour la ...
  • Porsche 928Porsche 928
    Coup de tonnerre à Weissach pour cette année 1977 ! Porsche commercialise ainsi celle qui a la lourde tâche de remplacer la Porsche 911, complétant ainsi l’offre moteur AV. Pour y parvenir, le designer Anatole Lapine a dessiné une ligne qui ne ressemble à aucune autre, tandis que sous le capot, le Flat 6 cède sa place à un inédit V8 atmo refroidi par eau. Sacrilège ? On pourrait le penser car avec la crise pétrolière, les prétentions ont été ...
  • Porsche 930 Turbo 3L3Porsche 930 Turbo 3L3
    Au salon de Paris 1974, Porsche a jeté un pavé dans la mare des supercars et super GT avec sa nouvelle Porsche 930 Turbo 3L0. La Porsche 911 se fâche ? En quelque sorte… Conservant intactes les qualités intrinsèques de la Porsche 911 (polyvalence d’usage, finition, impression de robustesse, performances, caractère du Flat 6, pilotage singulier mais efficace pour qui sait, places arrière d’appoint…), le turbocompresseur KKK a jouté une « turbodimension » avec des performances d’un autre monde ! ...
  • Porsche 944 2L5Porsche 944 2L5
    Malgré un incontestable succès commercial de sa Porsche 924, Porsche surfe sur le succès d’estime de la Porsche 924 Carrera GT auprès du public pour monter d’un cran son coupé sportif à moteur avant. La Porsche 944 reprend ainsi le look intégral (ou presque) de la Carrera GT avec son faciès plus agressif, ses ailes larges aux découpes suggestives et ses voies élargies. La Porsche 944 2L5 est ainsi plus virile que la 924. Mais le ramage n’est pas la ...

Avant d’acheter
Produite à près de 65 000 exemplaires, la Porsche 944 est donc largement courante dans les petites annonces. Pas d’urgence donc à se précipiter, l’important étant de prendre son temps pour trouver la bonne. Car la Porsche 944 peut représenter la bonne affaire chez les Grand Tourisme avec une cote accessible et de nombreux modèles sur le marché. D’autant que la diversité des taux d’équipements en raison des très nombreuses options peuvent transfigurer l’auto convoitée en matière de tenue de route et de plaisir de conduite. Seulement, si la 944 est devenue accessible, elle n’en demeure pas moins une « vraie » Porsche, n’en déplaise aux intégristes des Flat 6, et demande ainsi des coûts d’entretien et remise en état très élevé. Les gros kilométrages ne lui font pas peur si l’entretien est suivi et régulier : tous les 15 000 km pour l’entretien, filtre à air et huile de boîte tous les 50 000 km et courroie de distribution tous les 80 000 km ou tous les 5 ans. Dans les faiblesses d’usage on énumèrera la crémaillère de direction assistée qui est susceptible de montrer des signes de faibles (coût de remplacement élevé), le relais DME qui commande la pompe à essence, des roulements avant et arrière tandis qu’il n’est pas rare que le robuste 3 litres peut être sujet à des fuites d’huile. Les quelques pièces d’origine VW et l’électricité peut parfois montrer quelques caprices. Enfin, il faut traquer la corrosion qui peut venir se nicher au niveau du bac de batterie, les ailes, les bas de caisse, passages de roues, baie de parebrise, toit ouvrant et fixations du train arrière. Tous ces points état à inspecter scrupuleusement, faute de quoi vous devrez dépenser souvent plus que le prix initial d’achat pour la réparation ou remise en état… Privilégiez donc un exemplaire peut être plus onéreux à l’achat, mais dont vous êtes certains de l’historique.
Entretien : tous les ans ou tous les 15 000 km.

Mots clés : Porsche |944 | 2,5 litres | 4 cylindres | Weissach | Zuffenhausen | GT | Grand Tourisme | Coupé Sport | PORSCHE | 944 | COUPE SPORT | GRAND TOURISME | PMA

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS


TOP Moteur souple et puissant ǀ Tenue de route facile et équilibrée ǀ Performances ǀ Freinage ǀ Confort ǀ Finition ǀ Polyvalence d’usage ǀ Coffre pratique FLOP Habitacle austère ǀ Autobloquant en option ǀ Poids ǀ Equipement de série | Volant fixe et trop bas | Comportement plus Grand Tourisme que Sport | Tarif ǀ Sonorité moteur quelconque

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Porsche
944
1981
14 CV – 129 800 FF
4 cylindres en ligne 8 soupapes (1 ACT) –2 479 cm3
163 ch à 5 800 tr/mn (65,75 ch/litre)
205 Nm à 3 000 tr/mn (82,69 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle + autobloquant (option)
1 205 kilos (7,39 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 15″ + pneus en 185/70 VR15 AV et 185/70 VR15 AR
0 à 100 km/h en 8‘‘5; 219 km/h, km DA en 29ʺ0

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Porsche 944 2L5
Porsche
  • Nouvelle Porsche 911 T-Hybrid type 992
    Le modèle iconique de la marque franchit un nouveau cap. Porsche propose en effet la nouvelle 911 Carrera GTS, le tout premier modèle 911, homologué pour la route, doté d’un système d’hybridation haute performance et optimisé en poids. Avec ses 3,6 litres de cylindrée, le nouveau groupe motopropulseur innovant offre des performances encore améliorées. La ...
  • Porsche 911 E 2.0
    Depuis le salon de Francfort 1963, la Porsche 901… pardon 911 (!), s’est posée en GT de référence chez les voitures de sport. Forte en caractère, elle a su imposer sa solution technique particulière (porte-à-faux AR) et sa bouille inimitable héritée des Porsche 356. En 1968, pour améliorer la tenue de cap en ligne droite, ...
  • Porsche 944 Turbo 951
    Après des participations concluante en endurance début 80 de la Porsche 924 GTP, véritable laboratoire de la Porsche 944 Turbo, à Weissach on dévoile l’offensive « Turbo » pour sa 944 en 1985. Véritablement revue intégralement, et nettement plus performante que les Porsche 944 et 944 S, la version Turbo profite d’un faciès plus carré ...
  • Porsche 928 GTS
    Lorsque Porsche dévoilait la 928 en 1979, le contexte était délicat (chocs pétroliers) et la puissance avait été amputée. Démarrage complexe avec pour mission de remplacer la Porsche 911. En 1992, la Porsche 911 est plus que jamais en croissance, et Porsche opère par retouche à sa GT qui était révolutionnaire. Passage à 5,4 litres ...
  • La voiture électrique la plus rapide de Zuffenhausen
    Lars Kern, pilote de développement chez Porsche, s’est surpassé sur le Nürburgring : il a parcouru la Boucle Nord en 7:07,55 minutes au volant d’un Taycan de présérie. Il améliore ainsi de 26 secondes le record qu’il avait établi en août 2022 au volant d’un Taycan Turbo S équipé d’un pack performance. « En sport automobile, ...
  • Nouvelle Porsche 912 KAMManufaktur Carbon
    La société KAMManufaktur, basée à Budapest, porte l’emblématique voiture de sport 912 à de nouveaux niveaux de performance et de facilité d’utilisation, sans perdre son allure classique et son style de conduite analogique. Lancée en 2022, la KAMM 912c a été très appréciée dans le monde entier pour son mélange de hautes performances et de légèreté. ...
  • Nouvelle Theon Design Porsche 911 1992 964 C2 GBR002
    Theon Design a dévoilé sa dernière Porsche 911 (964) personnalisée, la deuxième pour un client britannique. Finie en vert chêne métallisé classique avec des rayures « fantômes » foncées, des éléments chromés satinés et des jantes de 18 pouces de style Fuchs assorties, elle illustre une fois de plus le respect de Theon pour l’éthique de Porsche. ...
  • Nouvelle Porsche 914 Restomod de Fifteen Eleven Design
    Près de trois ans après avoir annoncé le projet, la société de construction et de restauration de voitures de prestige Fifteen Eleven Design a ouvert le carnet de commandes de sa Porsche 914 sur mesure, une recréation contemporaine de la voiture classique refroidie par air. L’entreprise, basée à Bakewell, dans le Derbyshire, est la branche classique ...
  • Sacrilege Motors dévoile sa première Porsche 911 Classic 100% électrique reconversion
    Sacrilege Motors, un studio de restauration et de conversion électrique sur mesure, dévoilera sa première Porsche 911 commandée sur la Concept Lawn du Concours d’Elégance de Pebble Beach. Sacrilege Motors est la première entreprise de restauration et de conversion électrique qui se consacre à l’évolution de la Porsche 911 classique en préservant ses sensations de ...
  • Nouvelles Porsche 911 S et 911 T type 992
    Porsche célèbre les 60 ans du modèle emblématique de la marque en proposant une édition spéciale de la 911 conçue pour un plaisir de conduire absolu. Produite en 1 963 exemplaires, la Porsche 911 S/T se caractérise par une conception optimisée en poids et une expérience de conduite à l’état pur. Pour la première fois, ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Porsche 944 2L5, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.