Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82

Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82
1981 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
210 ch – 222 km/h
1 220 kg

Chez Lotus, l’idée de donner plus de puissance à sa GT phare est déjà ancienne. Mais faute de moyens, le turbocompresseur qui semble la solution idéale (envisagé dès 1978 – Projet M72), et plus réaliste qu’un V8, ne sera finalement une réalité sur la route que depuis février 1980 avec la série spéciale limitée à 100 exemplaires : la Lotus Esprit Turbo « Essex Commemoratiive Edition ». Ce n’est que l’année suivante que la Lotus Esprit Turbo Mk1 entre durablement au catalogue de la firme fondée par Colin Chapman. Impossible de ne pas la distinguer des Esprit S1, S2 et S2.2, car la Lotus Esprit Turbo Mk1 adopte des nouveaux appendices aérodynamiques pour améliorer la portance et le refroidissement mécanique. On note ainsi spoilers et bas de caisse qui ceinture la Lotus, tandis qu’un aileron arrière semblant une pièce rapportée a été également ajoutée sur la poupe. On remarque les prises d’air NACA dans les bas de caisse devant les roues arrière. Un attirail qui dégrade quelque peu la pureté originelle du dessin de Giorgetto Giugiaro mais qui dans le même temps apporte plus d’agressivité qui sied à toute Grand Tourisme de haut niveau. Après tout, ses rivales déclarées se nomment Ferrari 308 GTB, BMW M1, Alpine A310 V6 voire, Aston-Martin V8 Vantage. Pour le reste, la Lotus Esprit Turbo Mk1 fait toujours figure d’ovni sur route ouverte avec une ligne acérée sans rupture (ou presque) entre capot avant et parebrise, tandis que ses dimensions peu communes (1,12 mètres de hauteur et 1,85 mètres de large) lui assure un physique à nulle autre pareil. Campée sur ses jantes alu BBS en nid d’abeille de 15 pouces, la Lotus Esprit Turbo Mk1, même à l’arrêt assure le spectacle et change bel et bien l’Esprit de catégorie…

Avec un coup de soufflette magique, la Lotus Esprit Turbo Mk1 change de catégorie et vient jouer parmi les ténors des Grand Tourisme. Non sans un sacré talent et de beaux arguments…

Depuis la Lotus Esprit S2.2, le quatre cylindres maison bien connu, installé en position central arrière longitudinal (incliné gauche de 45°) dispose d’une cylindrée de 2 174 cm3 avec un alésage de 95,29 mm et une course de 76,20 mm. Ce moteur Lotus type 910 tout alu (bloc et culasse) qui présente sur le papier un caractère de mécanique à course courte privilégiant la vivacité de rotation de l’équipage mobile (pistons, vilebrequin…). D’ailleurs, la culasse est conçue pour un remplissage maximal des chambres de combustion avec quatre soupapes par cylindres animées par deux arbres à cames en tête entraînées par courroie crantée. L’alimentation est assurée par deux carburateurs double corps horizontaux Dell’Orto 40 DHLA H complétés d’un turbocompresseur Garrett AiResearch T3 dépourvu d’échangeur. Un choix finalement pertinent, mais pas réellement dans l’air du temps où de plus en plus les moteurs suralimentés sont mariés avec une injection (souvent du Bosch K-Jetronic). Cet ensemble autorise une belle souplesse de fonctionnement et un temps de réponse du turbo relativement imperceptible. La Lotus Esprit Turbo Mk1 gagne donc +50 ch dans l’opération pour porter la puissance maximale à 210 ch de 6 000 à 6 500 tr/mn et le couple passe à 270 Nm de 4 000 à 4 500 tr/mn. Côté transmission, la boîte de vitesses manuelle à cinq rapports est toujours d’origine Citroën SM. A noter que la commande de boîte mériterait d’être plus précise et rapide. Les performances changent de catégorie puisque la Lotus Esprit Turbo Mk1, malgré un poids en hausse (1 220 kg), descend sous les 6 secondes au 0 à 100 km/h. Le kilomètre départ arrêté est annoncé à 26’’1 tandis que la vitesse maximale tutoie les 230 km/h. Sous la peau de « plastique » qui constitue la carrosserie, la Lotus Esprit Turbo Mk1 conserve son châssis poutre centrale en acier zingué. Le train avant à double triangulation est équipé également d’une barre antiroulis, de ressorts hélicoïdaux et d’amortisseurs concentriques. Le train arrière est à roues indépendantes par biellettes superposées et larges bras de poussée caissonnés (et ressorts hélicoïdaux et d’amortisseurs concentriques). Dans les grosses différences avec les versions atmosphériques, la Lotus Esprit Turbo Mk1 dispose de réglages des trains roulants inédits pour la rendre plus souple et facile à conduire en raison du surcroit de performances. Résultat, le train avant sous-vire plus naturellement, rendant les grandes courbes plus rassurantes à aborder. Mais le revers de la médaille et une agilité en berne dans les enchaînements serrés, d’autant plus que le poids est plus élevé (300 kilos de plus !). Pas de doute, l’Esprit Turbo passe de berlinette sportive à une véritable Grand Tourisme, tant dans sa présentation que dans son comportement routier. Un comportement routier qui conserve intact ce compromis confort et efficacité cher à Colin Chapman. La direction à crémaillère est sans assistance. Si le bilan global est très positif au volant de la Lotus Esprit Turbo, le freinage appelle à plus de réserve surtout sur son endurance. Curieux en effet de trouver quatre disques pleins même à l’avant (!). Dommage… Les jantes BBS monobloc de 15 pouces sont équipées de pneumatiques GoodYear NCT en 195/60 VR15 AV et 235/60 VR15 AR. Malgré l’absence d’autobloquant, la motricité n’est pas prise en défaut, même sur route à chaussée dégradée (preuve de l’excellent amortissement), même si en bonne propulsion, il convient d’être prudent dès que le revêtement devient glissant. Toujours difficile d’accès, l’habitacle a pris du galon ou plutôt du cuir plissé sur les sièges baquets, la planche de bord et le combiné d’instrument. Moquette épaisse et équipement de série très riche de série. L’instrumentation se veut complète et une fois en place la position de conduite semi-couchée met tout de suite dans l’ambiance et en confiance… sauf pour la visibilité latérale. Difficile en effet de cerner les contours de la Lotus. L’ergonomie parfois fantasque (la chaine hifi Panasonic en option positionnée sur le plafonnier !) nous rappelle que nous sommes dans une voiture à la construction (semi) artisanale. Véritable Grand Tourisme dans sa définition, seule la contenance très limitée de son coffre à bagages est un frein aux voyages aux longs cours.

Notre avis
cropped-emoticon.jpgLotus réussi magistralement l’intégration du turbocompresseur dans son Esprit. Si cela ne compense pas l’absence de 6 ou 8 cylindres plus nobles par nature, il est indéniable que l’agrément de conduite fait un bond en avant, consécutivement avec des performances dignes des Grand Tourismes auxquelles la Lotus Esprit Turbo Mk1 s’oppose désormais. Confortable, rapide, elle perd en sportivité ce qu’elle gagne en noblesse d’usage. Plus cossue aussi, elle est ainsi plus agréable à l’usage et surtout beaucoup plus performante. Reine d’une conduite rapide, elle marque le pas néanmoins en conduite très sportive dans les petits enchaînements. Après tout pour ce style de conduite, c’est sa petite sœur S2.2 qui s’y colle…

Autres versions :
Lotus Esprit

Les Rivales :
GT sport 1980, 1981

  • Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5 Alfa-Romeo n’a de cesse de faire monter en puissance son coupé Alfetta né GT puis devenu GTV. De 1,8 litres la cylindrée a évolué à 2 litres (un 1,6 litres économique a également existé), mais pour 1981, c’est le V6 magique de la statutaire Alfa 6 qui est glissé sous le capot de l’Alfetta GTV relookée pour l’occasion. Fini la finesse du trait de Giugiaro mariée aux luxe des pare-chocs chromés. On plonge dans les eighties et Alfa Romeo se ...
  • Alpine A310 V6 Phase 2 Depuis 1977, Alpine a su monter d’un cran et enfin jouer les troubles fêtes parmi les GT plus huppées et établies. L’Alpine A310 V6 peut ainsi compter sur une finesse aérodynamique (Cx 0,34) et un V6 PRV qui change la donne. Certes, il n’a pas la noblesse d’un Flat 6 de Porsche 911, mais avec 150 ch, l’Alpine est rapide. Les véritables reproches qui sont adressés à la frêle A310 portent avant tout sur sa tenue de route qui impose ...
  • Ferrari Mondial 8 Après une tentative infructueuse avec Bertone pour dessiner une 2+2 à moteur central AR, Ferrari fait appel à Pininfarina. Un exercice de style difficile avec lequel le carrossier italien va s’en tirer avec les honneurs. Pour 1980, la Ferrari Mondial dévoile ainsi une ligne élancée, à la fois sportive et élégante, avec quelques artifices de style qui rappellent que la Mondial est bien fabriquée à Maranello : phares escamotables, grilles, 4 feux AR ronds, jantes 5 branches… Du sport pour ...
  • Lamborghini Jalpa La Lamborghini Jalpa est une miraculée et peut se targuer d’une généalogie complexe, bien dans la veine des tourments du constructeur de Sant’Agata. Née Urraco en concept 2+2 (1970), puis Silhouette en Targa 2 places (1976) pour conquérir les USA. Mais rien ne va plus chez Lamborghini en 1978, au bord de la faillite, et Patrick Mimran va racheter la firme au taureau. Deux objectifs : capitaliser sur la Lamborghini Countach, et remettre au goût du jour le modèle V8. ...
  • Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82 Chez Lotus, l’idée de donner plus de puissance à sa GT phare est déjà ancienne. Mais faute de moyens, le turbocompresseur qui semble la solution idéale (envisagé dès 1978 – Projet M72), et plus réaliste qu’un V8, ne sera finalement une réalité sur la route que depuis février 1980 avec la série spéciale limitée à 100 exemplaires : la Lotus Esprit Turbo « Essex Commemoratiive Edition ». Ce n’est que l’année suivante que la Lotus Esprit Turbo Mk1 entre durablement ...
  • Matra Murena 2L2 La Matra Bagherra a su rencontrer son public en surfant tant sur la mode des voitures coupés à caractère sportif, ainsi que sur les succès de Matra aux 24 Heures du Mans. Mais entre-temps, Matra s’est retiré de la compétition et planche sur des voitures de loisir, tandis que le groupe Simca-Chrysler Europe est racheté par PSA qui trouve Matra comme partenaire dans la corbeille de la mariée. Philippe Guesdon, alors PDG de Matra Automobile, convainc les dirigeants de PSA ...
  • Porsche 924 Carrera GT Depuis 1975, malgré un réel succès commercial, la gamme Porsche 924 peine à acquérir ses lettres de noblesses. Porsche saisit l’opportunité de la 924 Turbo pour la transformer en version groupe 3 pour les courses d’endurance et les 24 Heures du Mans. Seulement il faut commercialiser 400 exemplaires pour être éligible. Pas grave, Anatole Lapine trace un kit carrosserie aux ailes larges apte à passer des voies plus larges, et les motoristes trouvent une quarantaine de chevaux supplémentaire pour la ...
  • Porsche 928 Coup de tonnerre à Weissach pour cette année 1977 ! Porsche commercialise ainsi celle qui a la lourde tâche de remplacer la Porsche 911, complétant ainsi l’offre moteur AV. Pour y parvenir, le designer Anatole Lapine a dessiné une ligne qui ne ressemble à aucune autre, tandis que sous le capot, le Flat 6 cède sa place à un inédit V8 atmo refroidi par eau. Sacrilège ? On pourrait le penser car avec la crise pétrolière, les prétentions ont été ...
  • Porsche 944 2L5 Malgré un incontestable succès commercial de sa Porsche 924, Porsche surfe sur le succès d’estime de la Porsche 924 Carrera GT auprès du public pour monter d’un cran son coupé sportif à moteur avant. La Porsche 944 reprend ainsi le look intégral (ou presque) de la Carrera GT avec son faciès plus agressif, ses ailes larges aux découpes suggestives et ses voies élargies. La Porsche 944 2L5 est ainsi plus virile que la 924. Mais le ramage n’est pas la ...

Avant d’acheter
La Lotus Esprit Turbo Mk1 a été produite à 1 301 exemplaires de 1981 à 1986. Il convient également de prendre en compte quelques séries spéciales à commencer par la Lotus Esprit Turbo Essex avec ses 100 exemplaires, la série spéciale « Investor’s Edition » et ses 50 exemplaires (USA – 1983), la Lotus Esprit Turbo HCi (injection pour les USA 1986-87) avec 407 exemplaires ou encore la Lotus Esprit HC (Europe – 1986-87) et ses 257 exemplaires. Enfin n’oublions pas les 21 exemplaires de la Lotus Esprit HC Limited Edition. On décompte ainsi 2 136 exemplaires toutes variantes confondues. Il n’est donc pas si rare de trouver des Lotus Esprit Turbo Mk1 dans les petites annonces, mais il faut patienter qu’un propriétaire accepte de s’en séparer. Il convient ainsi de prendre son temps et de trier les offres entre celles importées d’Angleterre avec volant à droite (pas bien gênant, mais la cote est plus basse sur le continent), et les séries spéciales. Bref, il faut être patient pour choisir la bonne. Le réseau SAV de Lotus est peu dense en France et tous ne connaissent pas nécessairement les Esprit, beaucoup étant avant tout focalisés sur les Elise et Exige. Comme toute voiture de sport de ce pedigree, c’est avant tout un historique qu’il faudra acheter, car la facture peut vite devenir salée en cas de remise en état de différents organes. On notera que l’habitacle, s’il est mieux fini et qualitatif ne vieillit pas toujours très bien, le moteur reste pointu et doit être respecté en usage (temps de chauffe respectés) comme en entretien (huile de qualité, entretien régulier…). La carrosserie en matériaux composite peut souffrir avec le temps avec une peinture ou un vernis qui se craquèle. Attention, tous les carrossiers ne savent pas toujours réparer ce type de matériaux. La Lotus Esprit Turbo Mk1 doit être avant tout un achat passion pour un véhicule plaisir d’épicurien. Usage quotidien à proscrire en raison de la visibilité très mauvaise qui pénalise l’usage en zone urbaine.

Mots clés : Lotus | Esprit | Turbo | Mk1 | 2,2 litres | Type 82 | James Bond | 007 | Hethel | GT | Grand Tourisme | Coupé Sport | LOTUS | ESPRIT TURBO MK1 | GRAND TOURISME | COUPE SPORT

TOP Allure d’ovni sur route ! ǀ Performances ǀ Efficacité tenue de route ǀ Compromis Amortissement ǀ Position de conduite ǀ Présentation intérieur ǀ Motricité ǀ Equipement de série ǀ Facile à conduire sport ǀ Souplesse mécanique ǀ Plaisir de conduite FLOP Tarif ǀ 4 cylindres seulement ? ǀ Design abîmé ? ǀ Bruit à bord ǀ Visibilité ǀ Aspects pratiques ǀ Endurance freinage ǀ Aspects pratiques inexistants ǀ Polyvalence d’usage ǀ Réseau Lotus éparse ǀ Manque d’agilité (sous-virage marqué) ǀ Commande de boîte

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Lotus
Esprit Turbo Mk1
1981
ND CV – 202 000 FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (2×1 ACT) –2 174 cm3
210 ch de 6 000 à 6 500 tr/mn (96,60 ch/litre)
270 Nm de 4 000 à 4 500 tr/mn (124,20 Nm/litre)
turbocompresseur Garrett AiReasearch T3 (Ø ND bars)
propulsion + BV5 manuelle
1 220 kilos (5,81 kg/ch)
2 disques pleins AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 15″ AV et AR + pneus en 195/60 VR15 AV et 235/60 VR15 AR
0 à 100 km/h en 5‘55; 222 km/h, km DA en 26‘‘1

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82
Lotus
  • Nouvelle Lotus Exige Sport 410 20th Anniversary Une nouvelle édition exclusive pour le 20e anniversaire de l’une des voitures de sport les plus exaltantes et dynamiques du monde, l’Exige Sport 410, a été dévoilée par Lotus. Proposée dans un choix de nouvelles couleurs vibrantes d’inspiration rétro, la passionnante biplace est dotée d’un équipement de série de plus haut niveau et d’un intérieur ...
  • Nouvelle Lotus Evora Norton & Sons Lotus travaille avec le célèbre pourvoyeur de Savile Row et le tailleur sur mesure Norton & Sons pour concevoir et créer quelque chose de spécial « pour les chauffeurs ». Le projet créatif, une collaboration entre les deux icônes britanniques par excellence qui sera officiellement dévoilée plus tard cette année, intégrera les valeurs fondamentales des deux marques, à ...
  • Stirling Moss marque la première victoire Lotus en Formule 1 à Monaco en 1960 Le 29 mai 1960, Sir Stirling Moss a conduit sa Lotus pendant près de trois heures de course éprouvante, se battant sous la pluie dans les rues de Monte-Carlo pour remporter le Grand Prix de Monaco. C’était la première victoire de Lotus dans une course du championnat du monde de Formule 1. Exactement 60 ans après ...
  • La Nouvelle Lotus Evija entre en production à Hethel La nouvelle usine de fabrication où Lotus construira l’hypercar entièrement électrique Evija est en cours de préparation pour la production du prototype final. La production en série et les premières livraisons aux clients de la biplace entièrement électrique commenceront cet été. Le hall est situé dans la maison historique de la marque, Hethel, à Norfolk, au Royaume-Uni. ...
  • Nouvelle Lotus Evija prépare son nouveau site de production à Hethel La nouvelle usine de fabrication où Lotus construira l’hypercar entièrement électrique Evija est en cours de préparation pour la production du prototype final. La production en série et les premières livraisons aux clients de la biplace entièrement électrique commenceront cet été. Le hall est situé dans la maison historique de la marque, Hethel, à Norfolk, au ...
  • Nouvelle Lotus Cup 250 Bathurst Edition Lotus a accueilli la meilleure journée de piste de l’hémisphère sud et la plus grande célébration de la marque Lotus, sur le plus grand circuit de course d’Australie – le Mount Panorama. Ce lieu emblématique du sport automobile, qui accueille la légendaire course des 12 heures de Bathurst, est imprégné de l’histoire de la compétition ...
  • Nouvelle Lotus Evora 410 GT Lotus a lancé une nouvelle version de l’Evora – la GT410. Il s’agit du deuxième modèle de la gamme qu’elle commercialise aux côtés de l’Evora GT410 Sport, qui bénéficie également d’une spécification révisée. L’Evora GT410 est dotée d’une spécification de série améliorée par rapport à la GT410 Sport, offrant aux propriétaires une plus grande facilité d’utilisation ...
  • La nouvelle Lotus Evija fait ses premiers tests et tours de roues Lotus confirme aujourd’hui que l’Evija est entrée dans sa phase initiale de construction au Royaume-Uni, alors que la tournée mondiale de l’hypercar se poursuit cette semaine avec ses débuts chinois au Salon de Guangzhou. Pour fêter ça, Lotus a présenté un nouveau film lors de sa conférence de presse à Guangzhou. Il révèle le prototype d’ingénierie ...
  • Lotus célèbre Jim Clark at Bo’ness Revival Hillclimb 60 après sa victoire en Lotus Elan La légende du lotus Jim Clark – un héros national, l’un des plus grands pilotes de sa génération et une véritable icône du sport automobile – a été célébré au Bo’ness Revival Hillclimb 60 ans après sa participation à l’événement. En 1959, armé du même Lotus Elite qu’il avait couru aux 24 Heures du Mans des ...
  • Nouvelle Lotus Evija en détail La première hypercar britannique entièrement électrique au monde, la toute nouvelle Lotus Evija, a été dévoilée. Avec des performances inégalées et une puissance de sortie cible de 2 000 CV, il établit de nouveaux standards en termes d’ingénierie EV avancée. Tout simplement, la Lotus Evija est la voiture de série la plus puissante jamais construite. ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. Ferrari, Porsche, Lamborghini, Aston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (Lotus, BMW,Mercedes-Benz, Audi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTI, R8 Gordini, VW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)
Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82, 10.0 out of 10 based on 4 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.