Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5

Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5
1981 – 6 cyl. en V 12V
160 ch – 214 km/h
1 210 kg

Alfa-Romeo n’a de cesse de faire monter en puissance son coupé Alfetta né GT puis devenu GTV. De 1,8 litres la cylindrée a évolué à 2 litres (un 1,6 litres économique a également existé), mais pour 1981, c’est le V6 magique de la statutaire Alfa 6 qui est glissé sous le capot de l’Alfetta GTV relookée pour l’occasion. Fini la finesse du trait de Giugiaro mariée aux luxe des pare-chocs chromés. On plonge dans les eighties et Alfa Romeo se sent obligé de moderniser la ligne avec des chromes qui se ternissent en noir mat, tandis que les pare-chocs en plastiques noirs sont plus épais et imposants. Histoire de faire la différence, l’Alfa-Romeo GTV 6 possède des jantes alu de 15 pouces tandis que le capot trahit la présence du V6 avec son bossage suggestif. La calandre noire à double optique semble toujours froncer du front avec sa découpe de capot. Capot plongeant, ligne fastback, le dessin tracé par Giugiaro avec cette poupe tronquée, et ses optiques d’un seul tenant désormais, est toujours aussi séduisant et reste dans le coup. Du charme et du caractère avec une voix qui continue de faire des ravages auprès des passants et des occupants…

L’Alfa-Romeo GTV 6 passe à la classe supérieure pour jouer les GT anoblies. Equilibrée et volubile, l’Alfa GTV6 est une compagne idéale, attachante prête à faire oublier quelques faiblesses d’usages comme sa commande de boîte…

En 1979, l’Alfa Romeo Alfa 6 inaugure le V6 de 2,5 litres conçu par Giuseppe Busso qui va donner son nom à cette pièce mécanique d’exception. Né avec une alimentation à 6 carburateurs, pointu et délicat dans ses réglages, l’Alfetta GTV 6 va hériter d’une injection électronique Bosch L-Jetronic qui va parachever les talents de ce 6 cylindres. Placé en position longitudinal avant, ce V6 à 60° est intégralement en aluminium (bloc et culasse). La culasse recèle deux soupapes par cylindres entraînées par courroie et deux simples arbres à cames en tête. Le conducteur de ce coupé milanais peut ainsi compter sur 160 ch à 5 600 tr/mn (64,21 ch/litre) et un couple de 216 Nm à 4 000 tr/mn (86,8 Nm/litre). Mais plus que les chiffres, c’est l’empreinte sonore du V6 Busso qui séduit en enivrant ses passagers, tout autant que sous le capot il flatte l’œil avec sa belle technique. La transmission est assurée par une boîte de vitesses à 5 rapports placée sur le train arrière pour répartir idéalement le poids. Bien pour l’équilibre et le comportement routier, mais déjà moins bon pour la précision de la commande de boîte avec les deux premiers rapports qui sont accrocheurs, et une commande qui impose de bien décomposer le mouvement et prendre son temps. Ainsi, malgré un moteur disponible et qui possède du coffre, tant puissance que sonore, les performances restent moyennes : 0 à 100 km/h en 9‘‘6; 214 km/h, km DA en 30ʺ4. Entre un Cx de 0,39 qui accuse le poids des ans et une masse dépassant les 1,2 tonnes, l’Alfa Romeo Alfetta GTV 6 n’affole pas les chronos. Si le train avant est constitué de triangles superposés, l’essieu arrière est toujours un antique de Dion rigide. Classique certes, mais efficace à défaut d’être réactif. La direction à crémaillère sans assistance se fait remarquer par une lourdeur qui se manifeste jusque dans le poids sur le train avant (merci le V6). Résultat, avec le beau volant bois en main, l’Alfa Romeo Alfetta GTV 6 enroule les kilomètres et les grandes courbes avec bonheur au rythme du souffle inépuisable de son V6, mais rechignera à briller dans les enchaînements resserrés. Son truc à elle c’est le Grand Tourisme classique. Les routes type spéciales de rallye ou les tracés de circuit, elle laisse cela à des sportives plus populaires… Le freinage à quatre freins à disques (ventilés avant) est puissant mais peut montrer quelques signes de fatigues en usage très intensif. La rançon d’un esprit qui hésite entre sport et bourgeois. L’habitacle est prévu pour quatre adultes et sait recevoir. Si l’habitabilité arrière est correcte (exceptée la garde au toit) l’accès aux places est délicate avec des sièges qui ne s’avancent pas suffisamment. La position de conduite reste typée coupé sport avec bras tendus et jambes allongées et permet différentes positions. Compte tours face au pilote pour mettre l’accent sur le cœur mécanique incontournable de la GTV6. Côté ergonomie et qualité de finition c’est en revanche digne de la « comedia d’ell arte ». Plastiques durs, assemblages approximatifs… bref, passons à autre chose et apprécions pleinement la formidable polyvalence de ce coupé V6 quatre places qui chante juste et permet même d’emmener beaucoup de bagages avec son coffre à grande contenance (merci les poupes tronquées !).

Notre avis
emoticonAlfa Romeo ne s’est pas endormi et revient même sur le devant de la scène avec son coupé Alfetta GTV. Doté du chef d’œuvre de Giuseppe Busso, l’Alfa Romeo Alfetta GTV6 est une synthèse admirable du Grand Tourisme avec une polyvalence et une âme mécanique exceptionnelles pour sa catégorie. Certes, on peut lui reprocher un style vieillissant et empâté d’appendices plastiques moins esthétique qu’ à son lancement en 1975, mais force est de reconnaître que sur le marché elle ne possède peu d’équivalent aussi charismatique et complètes, surtout à ce niveau de prix. Les autres sont soit plus sérieuses, soit moins homogènes. Une réussite à consommer sans modération et à utiliser pour voyager loin dans un art de rouler que beaucoup vous envieront…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5 Alfa-Romeo n’a de cesse de faire monter en puissance son coupé Alfetta né GT puis devenu GTV. De 1,8 litres la cylindrée a évolué à 2 litres (un 1,6 litres économique a également existé), mais pour 1981, c’est le V6 magique de la statutaire Alfa 6 qui est glissé sous le capot de l’Alfetta GTV ...
  • Alpine A310 V6 Phase 2 Depuis 1977, Alpine a su monter d’un cran et enfin jouer les troubles fêtes parmi les GT plus huppées et établies. L’Alpine A310 V6 peut ainsi compter sur une finesse aérodynamique (Cx 0,34) et un V6 PRV qui change la donne. Certes, il n’a pas la noblesse d’un Flat 6 de Porsche 911, mais avec ...
  • Alpine V6 GT Après une (très !) longue carrière, l’Alpine A310 s’efface fin 1984 à l’annonce de la nouvelle gamme Alpine GTA (Grand Tourisme Alpine). Si l’A310 avait été conçue sous l’ère Jean Rédélé, les GTA sont des purs produits de l’époque Renault. Premier acte en 1985 avec l’Alpine V6 GT. Sa ligne signée Heuliez, très fluide (Cx ...
  • Alpine V6 Turbo GTA D501 Après le lancement « tiède » de l’Alpine V6 GT, la saga GTA poursuit sa saga en 1985 avec la version de pointe : l’Alpine V6 Turbo. Si la ligne extérieure reste identique, les jantes sont nouvelles. Mais les trains roulants sont améliorés, et surtout le V6 2,5 litres PRV reçoit un turbocompresseur qui apporte ...
  • Alpine V6 Turbo Mille Miles Après le lancement « tiède» de l’Alpine V6 GT, la saga GTA poursuit sa saga en 1985 avec la version de pointe : l’Alpine V6 Turbo. Si la ligne extérieure reste identique, les jantes sont nouvelles. Mais les trains roulants sont améliorés, et surtout le V6 2,5 litres PRV reçoit un turbocompresseur qui apporte 200 ch. ...
  • BMW 635 CSi E24 1982 En juillet 1982, BMW revoit quelques détails sur son coupé série 6 (E24). Anciennement basé sur la Série 5 E12, c’est désormais la série 5 E28 qui sert de donneuse d’organes. Le 6 en ligne est ainsi légèrement revu dans sa partie haute mais conserve les mêmes prestations. L’esthétique est légèrement revue, notamment sa poupe, ...
  • Chevrolet Corvette C4 Après 30 ans de carrière et 730 000 exemplaires produits, la Chevrolet Corvette attaque son 4e opus d’une saga désormais incontournable dans le monde des voitures de sport. Véritable GT à la sauce US, la Corvette offre pourtant une ligne plus fine et élégante très réussie signée Jerry Palmer. Elle en impose toujours autant mais ...
  • Chevrolet Corvette C4 1987 Depuis 1984, Chevrolet a renouvelé avec modernité sa saga Corvette. Certes, le style est moins spectaculaire que la précédente génération, mais pas de doute c’est toujours une Corvette : capot long, arrière tronqué bardé de ses 4 phares ronds, habitacle reculé, carrosserie plastique et gros V8 AV. Les détails de style sont heureusement toujours là ...
  • Ferrari 308 GTB Quattrovalve QV Depuis 1975 Ferrari règne en maître sur le petit monde des berlinettes à moteur central arrière avec sa Ferrari 308 GTS/GTB. Mais au fil des années, l’injection a remplacé les carburateurs et la carrosserie a troqué le polyester pour de l’acier dès 1977 en Europe (1976 aux USA). Plus de poids sur la balance et ...
  • Ferrari 308 GTS QV Depuis 1975 Ferrari règne en maître sur le petit monde des berlinettes à moteur central arrière avec sa Ferrari 308 GTS/GTB. Mais au fil des années, l’injection a remplacé les carburateurs et la carrosserie a troqué le polyester pour de l’acier dès 1977 en Europe (1976 aux USA). Plus de poids sur la balance et ...
  • Ferrari 328 GTB Le temps passe et même les beaux dessins doivent se mettre au goût du jour. A fortiori lorsque, comme dans la gamme Ferrari, la nouvelle Testarossa présentée en 1984 révolutionne l’empreinte stylistique de Maranello. A ses côtés la Ferrari 308 GTB/GTS Quattrovalve semble désormais démodée. Ferrari se charge donc de lui offrir un lifting de ...
  • Ferrari 348 tb Après 15 ans de loyaux services, la saga des Ferrari 308-328 tire sa révérence au salon de Francfort 1989 avec la présentation de la nouvelle Ferrari 348. Destin funeste, puisqu’elle peut se targuer d’être la première Ferrari de route depuis la mort d’Enzo Ferrari. Qu’importe, Pininfarina a su composer une ligne ramassée et élégante, reprenant ...
  • Ferrari Mondial 3L2 Depuis 1980 Ferrari tente de convaincre dans le rayon des coupés 2+2 avec sa Mondial. Une tentative déjà peu concluante commercialement avec la Dino 308 GT4 dans les années 70 avec Bertone aux crayons. Ferrari a depuis renoué avec Pininfarina, mais force est de constater que si le designer italien favori d’Enzo Ferrari s’en tire ...
  • Ferrari Mondial 8 Après une tentative infructueuse avec Bertone pour dessiner une 2+2 à moteur central AR, Ferrari fait appel à Pininfarina. Un exercice de style difficile avec lequel le carrossier italien va s’en tirer avec les honneurs. Pour 1980, la Ferrari Mondial dévoile ainsi une ligne élancée, à la fois sportive et élégante, avec quelques artifices de ...
  • Lamborghini Jalpa La Lamborghini Jalpa est une miraculée et peut se targuer d’une généalogie complexe, bien dans la veine des tourments du constructeur de Sant’Agata. Née Urraco en concept 2+2 (1970), puis Silhouette en Targa 2 places (1976) pour conquérir les USA. Mais rien ne va plus chez Lamborghini en 1978, au bord de la faillite, et ...
  • Lotus Esprit Turbo 1987 La Lotus Esprit serait-elle immortelle ? On peut le croire, en raison de son apparition en 1977 et de ses évolutions successives tant stylistiques que mécaniques. Le Turbo a assurément été une étape marquante pour lui donner des performances à la hauteur de son châssis. Pour 1987, c’est Peter Stevens, le designer maison, qui a ...
  • Lotus Excel En 1975, Colin Chapman déploie une gamme de GT 2+2 en deux modèles distincts avec la Lotus Elite, sorte de break de chasse à l’esthétique pour le moins particulière, et la Lotus Eclat son clone en coupé fastback plus heureux dans ses traits. Pour 1982 Peter Stevens reprend ses crayons pour s’attaquer à moderniser la ...
  • Maserati 2.24v Biturbo Maintenant que les errements de jeunesse de la saga Biturbo semble de l’histoire ancienne, Maserati sous l’égide d’Alejandro de Tomaso est prêt à aller de l’avant côté sport et performances. Et c’est la 222 avec sa petite cylindrée favorable à la fiscalité italienne dissuasive au-delà de 2 litres qui va évoluer en adoptant 24 soupapes. ...
  • Maserati 222 Biturbo Depuis 1981, Alejandro de Tomaso a initié la Maserati Biturbo avec un bouillant V6 2 litres de 180 ch. Avec un dessin particulier signé Pirangelo Andreani, cette Maserati compacte va vite se tailler une réputation de sportive sulfureuse. Depuis, au fil des millésimes, Maserati corrige le tir. En 1989, le V6 biturbo 2 litres est toujours ...
  • Maserati 222 E Biturbo Difficile de suivre la saga des Maserati Biturbo tant le propriétaire de la marque, le passionné et fort en caractère Alejandro de Tomaso joue avec les différents éléments de son puzzle industriel sous le signe du Trident. Coupé, Spyder, berline, trois empattements, plusieurs V6 biturbo (2,0 ; 2,5 ; 2,8)… pas évident de s’y retrouver. ...
  • Maserati Biturbo 2500 Coupé Depuis 1981, Alejandro de Tomaso a dynamisé la firme au Trident suite à son rachat à Citroën. Avec la Maserati Biturbo et son petit V6 biturbo de 2 litres de cylindrée, de Tomaso a confié à Pirangelo Andreani de tracé des lignes discrètes et classiques. Une tenue correcte cachant un tempérament de feu, tel est ...
  • Maserati Biturbo Si Maserati a pris le temps ! Après avoir essuyé une pluie de critiques la Biturbo II depuis 1985 est améliorée sur de nombreux points de fiabilité et de tenue de route. Il était temps, mais elle conserve alors encore son antique alimentation par carburateurs. Il aura fallu attendre encore une année supplémentaire pour que Alejandro ...
  • Maserati Karif Biturbo Alejandro de Tomaso, propriétaire de Maserati depuis 1979 n’est pas avare de bonnes idées pour faire parler de ses modèles. Depuis 1981, les Maserati Biturbo n’en finissent pas de se bonifier, et de se décliner : coupé, berline, cabriolet… Pour noël 1988, une tradition désormais à Modène, Alejandro de Tomaso dépose une nouvelle variante au ...
  • Matra Murena 2L2 La Matra Bagherra a su rencontrer son public en surfant tant sur la mode des voitures coupés à caractère sportif, ainsi que sur les succès de Matra aux 24 Heures du Mans. Mais entre-temps, Matra s’est retiré de la compétition et planche sur des voitures de loisir, tandis que le groupe Simca-Chrysler Europe est racheté ...
  • Matra Murena 2L2 S Depuis 1980, Matra a renouvelé avec succès son coupé sport 3 places de front à moteur central arrière. Avec succès… techniquement et esthétiquement parlant car en termes de chiffres de vente, c’est l’agonie, surtout comparé au succès de sa devancière la Matra Bagherra. Pourtant des qualités, la Matra Murena n’en manque pas à commencer par ...
  • Mazda RX7 GLX FC En 1978 avec son coupé RX-7, Mazda a démocratisé le moteur rotatif licence Wankel dans le milieu des GT sport, si on fait exception de la Cosmo Sport des années 60. Pour 1986, Mazda revoit sa copie de fond en comble. Au programme une technologie raffinée à tous les étages, et bien entendu le rotatif ...
  • Mazda RX7 LX FC En 1978 avec son coupé RX-7, Mazda a démocratisé le moteur rotatif licence Wankel dans le milieu des GT sport, si on fait exception de la Cosmo Sport des années 60. Pour 1986, Mazda revoit sa copie de fond en comble. Au programme une technologie raffinée à tous les étages, et bien entendu le rotatif ...
  • MVS Venturi 2.80 SPC MVS, la « Manufacture de Voitures de Sport », a démontré depuis ses débuts au salon de Paris en 1984 un sacré potentiel. Alors lorsqu’en 1987, le fruit du travail initié par Claude Poiraud et Gérard Godefroy prend enfin la route sous la forme de la MVS Venturi 200, les fans de voitures de sport ...
  • Nissan 300 ZX Z32 La saga des coupés Z chez Nissan a glissé du sport vers des coupés sportifs mais confortables pour répondre à la demande du marché américain. Pour 1990, Nissan décide de redonner du tonus à une saga célèbre avec la Nissan 300 ZX Z32. Fumio Yoshida le designer de l’ancienne 240Z est rappelé et le résultat ...
  • Opel Monza GSE Présent depuis l’automne 78 en France, le coupé Monza évolue pour 1984 et prend du muscle ! L’Opel Monza GSE, c’est son nom, se présente sous une forme inchangée mais dont les traits ont été passablement modernisés, notamment la proue. Plus aérodynamique, la Monza GSE dispose désormais d’un museau plus fin et rond, adoptant au ...
  • Porsche 911 Carrera 3L2 La 911 en danger ? C’était le sentiment début 80’ avec une puissance en baisse sur les SC. Inadmissible pour la star des voitures de sport. Les clients de la marque, malgré un succès commercial certain, refusent donc que les Porsche à moteur avant (924, 944 et 928) préparent le linceul de leur égérie chérie. ...
  • Porsche 924 Carrera GT Depuis 1975, malgré un réel succès commercial, la gamme Porsche 924 peine à acquérir ses lettres de noblesses. Porsche saisit l’opportunité de la 924 Turbo pour la transformer en version groupe 3 pour les courses d’endurance et les 24 Heures du Mans. Seulement il faut commercialiser 400 exemplaires pour être éligible. Pas grave, Anatole Lapine ...
  • Porsche 928 Coup de tonnerre à Weissach pour cette année 1977 ! Porsche commercialise ainsi celle qui a la lourde tâche de remplacer la Porsche 911, complétant ainsi l’offre moteur AV. Pour y parvenir, le designer Anatole Lapine a dessiné une ligne qui ne ressemble à aucune autre, tandis que sous le capot, le Flat 6 cède ...
  • Porsche 944 2L5 Malgré un incontestable succès commercial de sa Porsche 924, Porsche surfe sur le succès d’estime de la Porsche 924 Carrera GT auprès du public pour monter d’un cran son coupé sportif à moteur avant. La Porsche 944 reprend ainsi le look intégral (ou presque) de la Carrera GT avec son faciès plus agressif, ses ailes ...
  • Porsche 944 B 2L7 Depuis 1980, Porsche a fait taire une partie des critiques avec la 944 venant épauler par le haut la « populaire » 924. Pour 1988, Porsche retouche son modèle à grande diffusion avant tout sous le capot avec un passage de 2,5 à 2,7 litres de cylindrée et une puissance qui progresse de 5 (petits) ...
  • Porsche 944 S2 Depuis 1982 Porsche décline sa 944 à l’envie avec différentes versions. La 944 S (190 ch) devait faire la jonction entre la très véloce et puissante 944 Turbo (220 ch) et la 944 2,5 litres (163 ch). Pour 1989, la gamme est retravaillée en détail et toutes les versions évoluent, sauf la Porsche 944 S ...
  • Porsche 944 Turbo 951 Après des participations concluante en endurance début 80 de la Porsche 924 GTP, véritable laboratoire de la Porsche 944 Turbo, à Weissach on dévoile l’offensive « Turbo » pour sa 944 en 1985. Véritablement revue intégralement, et nettement plus performante que les Porsche 944 et 944 S, la version Turbo profite d’un faciès plus carré ...
  • Porsche 944 Turbo S Depuis 1985, la Porsche 944 Turbo a posé de nouveaux jalons en matière de Grand Tourisme. Malgré des prestations dynamiques remarquables et remarquées, et une polyvalence d’usage au top, elle manque souvent d’image à l’ombre de la Porsche 911. Pas grave, Porsche poursuit son développement avec la version 944 Turbo Cup ! Limitée à 80 ...
  • Venturi 200 Coupé Cup 221 Depuis 1984, le projet de la Ventury passé à Venturi a évolué. La petite équipe qui s’est constituée autour des 2 fondateurs, Claude Poiraud et Gérard Godefroy, a monté en gamme le projet en lui greffant le V6 PRV turbo de 200 ch et en dessinant des suspensions inédites. Le dessin de la Venturi 200 ...

Avant d’acheter
Pour s’offrir un coupé qui chante le bel canto, il faut avant tout être très rigoureux la future élue de votre garage. Dans les bonnes nouvelles, l’Alfa Romeo Alfetta GTV6 a été beaucoup produite de 1980 à 86 avec 22 400 exemplaires. Cela permet ainsi d’être plus difficile dans sa sélection. Un coupé Alfa Romeo GTV doit avoir été entretenu tous les 10 000 km ou 12 mois. Le V6 est certes fiable mais doit être non seulement entretenu mais également recevoir des égards quant à son usage (respecter les montées en température avant de le solliciter fortement). Certaines techniques retenues dans la conception même des Alfetta GTV alourdissent la note à l’atelier (freins accolés à la boîte AR qui nécessite la dépose des cardans notamment !). Si on ne devait mentionner qu’un seul point à observer avec intransigeance : la rouille ! Elle ronge irrémédiablement les carrosseries des coupés GTV finissant ainsi d’achever bon nombre d’exemplaires. Dans les peccadilles usuelles sur les vieilles italiennes, on notera une finition qui vieilli assez mal, une électricité parfois fantaisiste et surtout un synchro de seconde souvent HS dû à un maniement irritant qui finit par lasser ledit synchro ! Le coupé Alfa GTV6 reste une très belle machine à rouler, pleine de charme, qui peut se révéler très fiable, à la seule condition d’être rigoureusement entretenue. Accessible à l’achat, c’est à l’entretien qu’elle demande du budget additionnel. Bon à savoir avant de céder aux vocalise V6…
Entretien : tous les 10 000 km ou 12 mois

Mots clés : Alfa-Romeo | Alfetta | GTV | V6 | GTV6 | De Dion | GT | Grand Tourisme | 2+2| Coupé Sport | ALFA-ROMEO | ALFETTA GTV6 | COUPE SPORT | COUPE

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

TOP Ligne ǀ V6 superbe ǀ Agrément de conduite ǀ Habitabilité ǀ Comportement équilibré ǀ Equipement ǀ Performances ǀ Sobriété ǀ Position de conduite ǀ Freinage ǀ Polyvalence FLOP Commande de boîte ǀ Comportement pataud ǀ Hayon de coffre peu pratique ǀ Train avant lourd ǀ Qualité de finition ǀ Accès aux places arrière

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Alfa-Romeo
Afetta GTV6
1981
14 CV – 94 144 FF
6 cylindres en V 12 soupapes (2×1 ACT) –2 492 cm3
160 ch à 5 600 tr/mn (64,21 ch/litre)
216 Nm à 4 000 tr/mn (86,8 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle
1 210 kilos (7,56 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 15″ + pneus en 195/65 HR15 AV et 195/65 HR15 AR
0 à 100 km/h en 9‘‘6; 214 km/h, km DA en 30ʺ4

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Alfa-Romeo Alfetta GTV6 2L5
« 1 de 2 »
  • Alfa Romeo Alfasud Ti 1500 85 ch Depuis 1971 l’Alfa Romeo Alfasud hérisse le poil des alfistes traditionnels. Conçue pour donner un essor économique à une Italie du sud alors très pauvre en emploi, l’Alfasud cumulait sur le papier toutes les tares : traction avant, modèle populaire et construction approximative en raison de nouvelles habitudes de travail à acquérir à Pomigliano d’Arco. ...
  • Alfa Romeo GTV 1L8 TS 916 Alfa Romeo profite d’un petit nettoyage de printemps pour repenser l’architecture de sa gamme GTV type 916. Pour 1998, c’est le moment d’offrir à ses clients une version d’accès à la gamme avec un moteur 1,8 litres sous le capot. Sacrilège ? Pas réellement, car bon nombre de ses rivales se satisferaient d’un quatre cylindres ...
  • Alfa Romeo GTV 3L0 V6 24V 916 Depuis 1995, Alfa Romeo a fait un retour remarqué dans le segment des coupés sportifs et passionnants. Ses forces sont connues : une ligne sculpturale dessinée par Pininfarina, et des moteurs pétillants signés Alfa Romeo. La plateforme est celle du groupe Fiat qu’elle partage avec bon nombre de modèles (coupé Fiat, Tipo, Delta, Dedra…). S’inspirant ...
  • Alfa Romeo GTV 916 – Guide Achat C’est en octobre au Mondial 1994 de Paris qu’Alfa Romeo va présenter les nouvelles Alfa Romeo GTV et Spider type 916. En 1991 déjà, le concept car dessiné par Pininfarina l’Alfa Romeo Proteo basé sur la plateforme de la berline 164 avait annoncé la couleur côté style dont les GTV type 916 vont reprendre les ...
  • Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5 Alfa-Romeo n’a de cesse de faire monter en puissance son coupé Alfetta né GT puis devenu GTV. De 1,8 litres la cylindrée a évolué à 2 litres (un 1,6 litres économique a également existé), mais pour 1981, c’est le V6 magique de la statutaire Alfa 6 qui est glissé sous le capot de l’Alfetta GTV ...
  • Alfa Romeo 75 2L0 Twin Spark L’Alfetta n’en finit pas de mourir ?… On peut le penser tant la filiation (plutôt dérivés) se perpétue. Après l’Alfetta, la Giulietta, allez comptons même l’Alfa 90 et l’Alfa 6 basées sur la même plateforme, l’Alfa-Romeo 75 reprend à son compte ce lourd héritage. Puis, en 1986, Alfa-Romeo décide enfin de redonner du tonus à ...
  • Nouvelle Alfa-Romeo Giulia Quadrifoglio boîte auto ZF Alfa Romeo poursuit le déploiement de la gamme Giulia en commercialisant en France une nouvelle version Quadrifoglio équipée de la transmission automatique à 8 rapports. Accouplée au puissant moteur essence tout en aluminium 2.9 BiTurbo de 510 ch et 600 Nm à 2500 tr/mn, elle contribue aux performances exceptionnelles de cette version : vitesse de ...
  • Alfa Romeo 147 GTA Dans la dynamique du renouveau de la firme au trèfle, la compacte 147 confirme le beau coup de crayon de Walter Da Silva initié sur la berline 156. Pour 2003, Alfa Romeo muscle le jeu en introduisant le V6 3,2 litres de la 156 GTA sous le capot de la compacte 147. Reprenant cette célèbre ...
  • Alfa Romeo 156 GTA Fin 1997, Alfa Romeo réchauffe le cœur des amateurs de la marque au trèfle avec sa nouvelle berline 156. Son dessin du au crayon de Walter Da Silva séduit d’emblée avec des proportions idéales et élégantes. Pour 2002 Alfa retouche avec discrétion sa belle berline mais nous réserve une belle surprise : la 156 GTA. ...
  • Alfa Romeo 4C Spider Depuis 2013, Alfa Romeo a fait un retour remarqué dans le segment des voitures plaisir. Et quel retour ! L’Alfa Romeo 4C vient en effet chasser sur le terrain de jeu des Lotus Elise et Exige avec son gabarit menu, posée au ras du bitume, son quatre cylindres turbo dans le dos des occupants et ...
  • La nouvelle Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio annoncée au prix de €76.000 La star absolue du Salon de Bruxelles 2016 sera certainement la nouvelle Alfa Romeo Giulia, exposée sur le stand Alfa Romeo au Palais 5 dans sa version la plus puissante: la Quadrifoglio. L’arrivée de ce nouveau modèle, disposant d’une architecture exclusive à roues arrière motrices, inaugure le retour de la marque mythique italienne dans le ...
  • Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio Plusieurs exemplaires de l’Alfa Romeo Giulia sont dévoilées au Salon de Francfort, toutes arborant le Quadrifoglio, signe distinctif des versions haute performance du nouveau modèle et qui seront proposées en cinq coloris différents : Rouge Competizione, Blanc Trofeo, Noir Vulcano, Gris Vesuvio et Bleu Montecarlo. Des coloris qui s’harmonisent avec la sellerie intérieure en cuir et Alcantara.  Les ...
  • Alfa Romeo 75 V6 3L0 America 162B Alfa-Romeo peut aller de l’avant après son rachat et intégration délicate au sein du groupe Fiat. Première surprise agréable, les dirigeants de la firme au Biscione mette le fabuleux V6 maison sous le capot de sa berline 75 lancée initialement en 1985. L’Alfa 75 V6 3.0 America conserve toujours ce profil étonnant avec sa malle ...
  • Alfa Romeo Giulia La nouvelle Giulia, dans sa version ultra performante arborant le légendaire Quadrifoglio, vient d’être présentée à la presse internationale au sein du Musée Alfa Romeo à Arese, près de Milan. Il s’agissait d’un événement exceptionnel et de la célébration d’un siècle d’histoire Alfa Romeo, la Marque célèbre en effet cette année ses 105 ans d’existence, ...
  • Première victoire Alfa Romeo en F1 il y a 65 ans Le 13 mai était célébré l’anniversaire du premier triomphe d’une monoplace Alfa Romeo dans le premier championnat de Formule 1. Le 13 mai 1950, quatre monoplaces Alfetta 158 participaient au Grand Prix de Silverstone. Giuseppe ”Nino” Farina remportait la victoire et réalisait le premier ”hat trick” de la Formule 1 en s’adjugeant également la pole ...
  • Alfa Romeo Spider 2 litres Twin Spark 916 Alfa Romeo fait « d’une pierre 2 coups » : un coupé GTV et un Spider sur la même plateforme avec Pininfarina aux crayons ! Au Mondial de Paris 1994, Alfa Romeo renoue avec sa tradition des cabriolets de caractère en ressuscitant la lignée des Spider. Partageant la plateforme de la Fiat Coupé, l’Alfa Romeo ...
  • Alfa Romeo 145 Quadrifoglio Verde QV Après une longue carrière démarrée en 1984, l’Alfa Romeo 33 cède la place en 1994 à la nouvelle 145. Avec un dessin inédit s’inspirant d’un break de chasse, marqué par une grosse nervure latérale, l’Alfa 145, uniquement disponible en 3 portes, se verra complétée d’une version berline 4 portes en mai 95. Quelques mois plus ...
  • Alfa-Romeo 4C Spider L’appellation Alfa Romeo 4C Spider rappelle la grande tradition sportive de la Marque : les acronymes 8C et 6C dans les années 1930 et 1940 désignaient des voitures de course comme des routières équipées de puissants moteurs à 6 et 8 cylindres. Comme le Coupé 4C, le nom choisi pour la toute nouvelle Alfa Romeo ...
  • Alfa Romeo Sprint 1300 En 1971, c’est la révolution chez Alfa Romeo avec l’Alfasud. Populaire, produite dans une usine toute neuve dans le sud de l’Italie (d’où son nom Alfasud), elle passe au tout à l’AV. Scandale ? Pour 1976, sous le crayon de Giugiaro et partageant son boxer avec celui de l’Alfasud Ti, l’Alfasud Sprint joue l’atout charme. ...
  • Alfa Romeo Spider Série 4 Immortel Spider Alfa ?… C’est la première impression qui vient à l’esprit en ce début d’année 1990 avec la présentation aux Etats Unis de l’Alfa Romeo Spider Série 4. Depuis 1966, ce spider italien a déjà connu moult évolutions. Mais cette fois-ci, l’idée est de faire du neuf avec du vieux. Et il faut avouer ...
  • Alfa Romeo Junior Z 1600 Initialement basé sur la Giulia GT 1300 junior en 1970, le coupé Junior Z adopte le 1600 cm3 de 109 ch en 1972 pour plus de performances. Le style dessiné par la Carrozzeria Zagato si caractéristique et novateur est repris à l’identique : lignes tranchantes, capot plongeant, AR tronqué, poupe vitrée… Une ligne dynamique qui ...
  • Alfa-Romeo Giulietta Sprint Alfa Romeo va débuter les livraisons des toute nouvelle série spéciale Giulietta Sprint suite à sa présentation au Mondial de l’Automobile de Paris. Cette version inédite rend hommage à son prestigieux homonyme présenté en 1954. Il s’agit là d’un véritable passage de témoin entre deux modèles reconnus pour leur agilité, leur puissance et l’élégance typiquement ...
  • Alfa Romeo GTV Twin Spark 16V Avec son coupé GTV, Alfa Romeo renoue avec son passé avant tout par une ligne sculptée par Pininfarina… Au Mondial de Paris 1994, Alfa Romeo renoue avec sa tradition des coupés de caractère en ressuscitant la lignée des GTV. Partageant la plateforme de la Fiat Coupé, l’Alfa Romeo GTV se distingue avant tout par une ...
  • Alfa Romeo 4C Depuis la fin des années 70, Alfa Romeo c’est l’éternel retour authentique annoncé. Las, on repart toujours pour des périodes troubles. Pourtant, les occasions n’ont pas manqué avec les Alfa ES30/SZ, les 156 et 147 GTA ou encore les sublimes Alfa 8C et 8C Spider. Tiens, Alfa serait de retour… (!) Force est de reconnaître ...
  • Alfa Romeo Giulietta QV L’Alfa Romeo 147 s’est éteinte amputée de sa version GTA et avec un replâtrage de la face AV peu gracieux. Courant 2010, la Giulietta vient renouveler la présence d’Alfa Romeo dans le segment très disputé des compactes. Et pour lutter face aux ténors des compactes sportives (Golf R, Mégane RS, Mazda 3 MPS…), le blason ...
  • Alfa Romeo à Rétromobile 2014 Alfa Romeo sera largement présent au prochain Salon Rétromobile qui se tiendra du 5 au 9 février au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris (hall 1) puisque deux modèles exceptionnels provenant du Museo Storico Alfa Romeo y seront exposés et la Marque italienne sera la vedette d’une vente aux enchères exceptionnelle ...
  • Alfa Romeo 8C Competizione Après un premier concept car de salon tracé en 2003 par le designer Wolfgang Egger, Alfa Romeo a continué le projet devant l’accueil du public. Ainsi en 2008, une poignée d’amateurs fortunés peut commander ce coupé Alfa Romeo 8C Competizione dont la fabrication est limitée à 500 exemplaires. Inspirée par l’Alfa 33 Stradale de 1967, ...
  • Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 1980 Depuis 1976, le coupé Alfetta GTV2000 sillonne les routes d’Europe avec son charisme et sa belle voix. Sa ligne signée Giugiaro commence à accuser le poids des ans et pour juillet 1980 Alfa Romeo décide de remettre au goût du jour le look de son coupé. En devenant Alfetta GTV 2.0, le coupé italien hérite ...
  • Alfa Romeo 4C : premieres livraisons clients Le 31 octobre dernier s’est déroulée au Centre Expérimental de Balocco (Vercelli) la cérémonie de remise des 5 premières Alfa Romeo 4C « Launch Edition », l’édition numérotée de la supercar, limitée à 500 exemplaires pour l’Europe, qui marque le retour de la marque au Biscione dans le monde des coupés ultra sportifs. Pierluigi De Silvestro ...
  • Alfa Romeo Giulietta MY 2014 : retouches pour un nouveau millésime… Alfa Romeo poursuit cette année le renouvellement de ses modèles. Outre la MiTo MY14 lancée en juin dernier et la commercialisation de la déjà célèbre 4C, Alfa Romeo lance en France la nouvelle Alfa Romeo Giulietta MY 2014 au style rénové, offrant une nouvelle motorisation et plus de contenus technologiques (voir communiqué N°20 sur le ...
  • L’Alfa Romeo 4C défie le Nürburgring Le 12 septembre dernier, sur la célèbre Nordschleife, la nouvelle Alfa Romeo 4C accomplit son tour le plus rapide en seulement 8’04”: un temps record dans la catégorie des voitures à la puissance inférieure à 250 ch et du niveau de sportives à la puissance et au tarif beaucoup plus élevés. Au volant de la ...
  • L’Alfa Romeo 4C entre en scène… L’Alfa Romeo 4C, le nouveau pur-sang du Biscione, signe le retour de la Marque italienne dans le monde des coupés sportifs ultra-légers. Performances extraordinaires, comportement et maniabilité uniques, aérodynamisme extrême et style qui reprend les codes de la tradition Alfa Romeo : voici en synthèse l’Alfa Romeo 4C, voiture de sport sans compromis qui invite ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *