Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5

Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5
1981 – 6 cyl. en V 12V
160 ch – 214 km/h
1 210 kg

Alfa-Romeo n’a de cesse de faire monter en puissance son coupé Alfetta né GT puis devenu GTV. De 1,8 litres la cylindrée a évolué à 2 litres (un 1,6 litres économique a également existé), mais pour 1981, c’est le V6 magique de la statutaire Alfa 6 qui est glissé sous le capot de l’Alfetta GTV relookée pour l’occasion. Fini la finesse du trait de Giugiaro mariée aux luxe des pare-chocs chromés. On plonge dans les eighties et Alfa Romeo se sent obligé de moderniser la ligne avec des chromes qui se ternissent en noir mat, tandis que les pare-chocs en plastiques noirs sont plus épais et imposants. Histoire de faire la différence, l’Alfa-Romeo GTV 6 possède des jantes alu de 15 pouces tandis que le capot trahit la présence du V6 avec son bossage suggestif. La calandre noire à double optique semble toujours froncer du front avec sa découpe de capot. Capot plongeant, ligne fastback, le dessin tracé par Giugiaro avec cette poupe tronquée, et ses optiques d’un seul tenant désormais, est toujours aussi séduisant et reste dans le coup. Du charme et du caractère avec une voix qui continue de faire des ravages auprès des passants et des occupants…

L’Alfa-Romeo GTV 6 passe à la classe supérieure pour jouer les GT anoblies. Equilibrée et volubile, l’Alfa GTV6 est une compagne idéale, attachante prête à faire oublier quelques faiblesses d’usages comme sa commande de boîte…

En 1979, l’Alfa Romeo Alfa 6 inaugure le V6 de 2,5 litres conçu par Giuseppe Busso qui va donner son nom à cette pièce mécanique d’exception. Né avec une alimentation à 6 carburateurs, pointu et délicat dans ses réglages, l’Alfetta GTV 6 va hériter d’une injection électronique Bosch L-Jetronic qui va parachever les talents de ce 6 cylindres. Placé en position longitudinal avant, ce V6 à 60° est intégralement en aluminium (bloc et culasse). La culasse recèle deux soupapes par cylindres entraînées par courroie et deux simples arbres à cames en tête. Le conducteur de ce coupé milanais peut ainsi compter sur 160 ch à 5 600 tr/mn (64,21 ch/litre) et un couple de 216 Nm à 4 000 tr/mn (86,8 Nm/litre). Mais plus que les chiffres, c’est l’empreinte sonore du V6 Busso qui séduit en enivrant ses passagers, tout autant que sous le capot il flatte l’œil avec sa belle technique. La transmission est assurée par une boîte de vitesses à 5 rapports placée sur le train arrière pour répartir idéalement le poids. Bien pour l’équilibre et le comportement routier, mais déjà moins bon pour la précision de la commande de boîte avec les deux premiers rapports qui sont accrocheurs, et une commande qui impose de bien décomposer le mouvement et prendre son temps. Ainsi, malgré un moteur disponible et qui possède du coffre, tant puissance que sonore, les performances restent moyennes : 0 à 100 km/h en 9‘‘6; 214 km/h, km DA en 30ʺ4. Entre un Cx de 0,39 qui accuse le poids des ans et une masse dépassant les 1,2 tonnes, l’Alfa Romeo Alfetta GTV 6 n’affole pas les chronos. Si le train avant est constitué de triangles superposés, l’essieu arrière est toujours un antique de Dion rigide. Classique certes, mais efficace à défaut d’être réactif. La direction à crémaillère sans assistance se fait remarquer par une lourdeur qui se manifeste jusque dans le poids sur le train avant (merci le V6). Résultat, avec le beau volant bois en main, l’Alfa Romeo Alfetta GTV 6 enroule les kilomètres et les grandes courbes avec bonheur au rythme du souffle inépuisable de son V6, mais rechignera à briller dans les enchaînements resserrés. Son truc à elle c’est le Grand Tourisme classique. Les routes type spéciales de rallye ou les tracés de circuit, elle laisse cela à des sportives plus populaires… Le freinage à quatre freins à disques (ventilés avant) est puissant mais peut montrer quelques signes de fatigues en usage très intensif. La rançon d’un esprit qui hésite entre sport et bourgeois. L’habitacle est prévu pour quatre adultes et sait recevoir. Si l’habitabilité arrière est correcte (exceptée la garde au toit) l’accès aux places est délicate avec des sièges qui ne s’avancent pas suffisamment. La position de conduite reste typée coupé sport avec bras tendus et jambes allongées et permet différentes positions. Compte tours face au pilote pour mettre l’accent sur le cœur mécanique incontournable de la GTV6. Côté ergonomie et qualité de finition c’est en revanche digne de la « comedia d’ell arte ». Plastiques durs, assemblages approximatifs… bref, passons à autre chose et apprécions pleinement la formidable polyvalence de ce coupé V6 quatre places qui chante juste et permet même d’emmener beaucoup de bagages avec son coffre à grande contenance (merci les poupes tronquées !).

Notre avis
emoticonAlfa Romeo ne s’est pas endormi et revient même sur le devant de la scène avec son coupé Alfetta GTV. Doté du chef d’œuvre de Giuseppe Busso, l’Alfa Romeo Alfetta GTV6 est une synthèse admirable du Grand Tourisme avec une polyvalence et une âme mécanique exceptionnelles pour sa catégorie. Certes, on peut lui reprocher un style vieillissant et empâté d’appendices plastiques moins esthétique qu’ à son lancement en 1975, mais force est de reconnaître que sur le marché elle ne possède peu d’équivalent aussi charismatique et complètes, surtout à ce niveau de prix. Les autres sont soit plus sérieuses, soit moins homogènes. Une réussite à consommer sans modération et à utiliser pour voyager loin dans un art de rouler que beaucoup vous envieront…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5 Alfa-Romeo n’a de cesse de faire monter en puissance son coupé Alfetta né GT puis devenu GTV. De 1,8 litres la cylindrée a évolué à 2 litres (un 1,6 litres économique a également existé), mais pour 1981, c’est le V6 magique de la statutaire Alfa 6 qui est glissé sous le capot de l’Alfetta GTV ...
  • Alpine A310 V6 Phase 2 Depuis 1977, Alpine a su monter d’un cran et enfin jouer les troubles fêtes parmi les GT plus huppées et établies. L’Alpine A310 V6 peut ainsi compter sur une finesse aérodynamique (Cx 0,34) et un V6 PRV qui change la donne. Certes, il n’a pas la noblesse d’un Flat 6 de Porsche 911, mais avec ...
  • Ferrari Mondial 8 Après une tentative infructueuse avec Bertone pour dessiner une 2+2 à moteur central AR, Ferrari fait appel à Pininfarina. Un exercice de style difficile avec lequel le carrossier italien va s’en tirer avec les honneurs. Pour 1980, la Ferrari Mondial dévoile ainsi une ligne élancée, à la fois sportive et élégante, avec quelques artifices de ...
  • Lamborghini Jalpa La Lamborghini Jalpa est une miraculée et peut se targuer d’une généalogie complexe, bien dans la veine des tourments du constructeur de Sant’Agata. Née Urraco en concept 2+2 (1970), puis Silhouette en Targa 2 places (1976) pour conquérir les USA. Mais rien ne va plus chez Lamborghini en 1978, au bord de la faillite, et ...
  • Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82 Chez Lotus, l’idée de donner plus de puissance à sa GT phare est déjà ancienne. Mais faute de moyens, le turbocompresseur qui semble la solution idéale (envisagé dès 1978 – Projet M72), et plus réaliste qu’un V8, ne sera finalement une réalité sur la route que depuis février 1980 avec la série spéciale limitée à ...
  • Matra Murena 2L2 La Matra Bagherra a su rencontrer son public en surfant tant sur la mode des voitures coupés à caractère sportif, ainsi que sur les succès de Matra aux 24 Heures du Mans. Mais entre-temps, Matra s’est retiré de la compétition et planche sur des voitures de loisir, tandis que le groupe Simca-Chrysler Europe est racheté ...
  • Porsche 924 Carrera GT Depuis 1975, malgré un réel succès commercial, la gamme Porsche 924 peine à acquérir ses lettres de noblesses. Porsche saisit l’opportunité de la 924 Turbo pour la transformer en version groupe 3 pour les courses d’endurance et les 24 Heures du Mans. Seulement il faut commercialiser 400 exemplaires pour être éligible. Pas grave, Anatole Lapine ...
  • Porsche 928 Coup de tonnerre à Weissach pour cette année 1977 ! Porsche commercialise ainsi celle qui a la lourde tâche de remplacer la Porsche 911, complétant ainsi l’offre moteur AV. Pour y parvenir, le designer Anatole Lapine a dessiné une ligne qui ne ressemble à aucune autre, tandis que sous le capot, le Flat 6 cède ...
  • Porsche 944 2L5 Malgré un incontestable succès commercial de sa Porsche 924, Porsche surfe sur le succès d’estime de la Porsche 924 Carrera GT auprès du public pour monter d’un cran son coupé sportif à moteur avant. La Porsche 944 reprend ainsi le look intégral (ou presque) de la Carrera GT avec son faciès plus agressif, ses ailes ...

Avant d’acheter
Pour s’offrir un coupé qui chante le bel canto, il faut avant tout être très rigoureux la future élue de votre garage. Dans les bonnes nouvelles, l’Alfa Romeo Alfetta GTV6 a été beaucoup produite de 1980 à 86 avec 22 400 exemplaires. Cela permet ainsi d’être plus difficile dans sa sélection. Un coupé Alfa Romeo GTV doit avoir été entretenu tous les 10 000 km ou 12 mois. Le V6 est certes fiable mais doit être non seulement entretenu mais également recevoir des égards quant à son usage (respecter les montées en température avant de le solliciter fortement). Certaines techniques retenues dans la conception même des Alfetta GTV alourdissent la note à l’atelier (freins accolés à la boîte AR qui nécessite la dépose des cardans notamment !). Si on ne devait mentionner qu’un seul point à observer avec intransigeance : la rouille ! Elle ronge irrémédiablement les carrosseries des coupés GTV finissant ainsi d’achever bon nombre d’exemplaires. Dans les peccadilles usuelles sur les vieilles italiennes, on notera une finition qui vieilli assez mal, une électricité parfois fantaisiste et surtout un synchro de seconde souvent HS dû à un maniement irritant qui finit par lasser ledit synchro ! Le coupé Alfa GTV6 reste une très belle machine à rouler, pleine de charme, qui peut se révéler très fiable, à la seule condition d’être rigoureusement entretenue. Accessible à l’achat, c’est à l’entretien qu’elle demande du budget additionnel. Bon à savoir avant de céder aux vocalise V6…
Entretien : tous les 10 000 km ou 12 mois

Mots clés : Alfa-Romeo | Alfetta | GTV | V6 | GTV6 | De Dion | GT | Grand Tourisme | 2+2| Coupé Sport | ALFA-ROMEO | ALFETTA GTV6 | COUPE SPORT | COUPE

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

TOP Ligne ǀ V6 superbe ǀ Agrément de conduite ǀ Habitabilité ǀ Comportement équilibré ǀ Equipement ǀ Performances ǀ Sobriété ǀ Position de conduite ǀ Freinage ǀ Polyvalence FLOP Commande de boîte ǀ Comportement pataud ǀ Hayon de coffre peu pratique ǀ Train avant lourd ǀ Qualité de finition ǀ Accès aux places arrière

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Alfa-Romeo
Afetta GTV6
1981
14 CV – 94 144 FF
6 cylindres en V 12 soupapes (2×1 ACT) –2 492 cm3
160 ch à 5 600 tr/mn (64,21 ch/litre)
216 Nm à 4 000 tr/mn (86,8 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle
1 210 kilos (7,56 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 15″ + pneus en 195/65 HR15 AV et 195/65 HR15 AR
0 à 100 km/h en 9‘‘6; 214 km/h, km DA en 30ʺ4

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Alfa-Romeo Alfetta GTV6 2L5
« 1 de 2 »
  • Alfa-Romeo Giulia 2000 GT Veloce Depuis 1963, l’Alfa Romeo Giulia « coupé Bertone » comme l’appellent ses fans, n’a eu de cesse d’évoluer. De 1 300 cm3 à 1 779 cm3 (appelée 1 750 en hommage aux Alfa Romeo du passé), rapidement la gamme s’est scindée en deux familles : la Junior en guise d’accessit, et GT Veloce pour les ...
  • GP F1 Silverstone Angleterre 2018 – 7 Juillet Silverstone est un Grand Prix quelque peu particulier, car non seulement il se déroule en Angleterre près de toutes les usines des écuries de Formule 1, mais aussi dans un pays où les anglais savent ce qu’est d’être fan de sport automobile. Et surtout, c’est le lieux qui a marqué le premier Grand Prix ...
  • GP F1 Autriche 2018 – 1er Juillet Sur les terres de Red Bull, au coeur des montagne, le tracé du circuit d’Autriche est enclavé et vallonné. Prometteur de belles bagarres, il a peu tenu ses promesses jusqu’ici depuis sa remise à l’honneur du calendrier en 2014. Pour les qualifications, les premières victimes sont plutôt des seconds couteaux d’écuries peu en forme : ...
  • GP F1 Le Castellet Paul Ricard France 2018 – 24 Juin Après un très long intermède, le Grand Prix de France fait son grand retour en 2018 ! Un plaisir immense pour tous les fans tricolores, à tel point que pour accéder au circuit Paul Ricard il fallait faire preuve de patience. Les essais ont alterné beau temps mais aussi pluie, ce qui n’a pas facilité ...
  • GP F1 Montreal Canada 2018 – 10 Juin Montreal est un circuit très apprécié des pilotes et des fans de F1 canadiens qui sont nombreux et fervents sur toute la durée du WE. Lors des essais, peu de surprise sur une piste qui impose du grip et de la vitesse de pointe pour faire des étincelles. Les murs sont nombreux, notamment celui des ...
  • GP F1 Monaco 2018 – 27 Mai Monaco est le RDV glamour de la saison. La French Riviera accueille le circuit de la Formule Un dans un étroit dédale routier qui perdure depuis des décennies, et qui attire les pilotes désireux d’accrocher une victoire de prestige à leur palmarès. Un pilote est particulièrement excité, c’est Charles Leclerc puisqu’il est le régional de ...
  • Alfa Romeo Giulia Sprint GT Veloce Depuis déjà une année, le coupé Giulia GT Sprint séduit les amateurs de conduite sportive et passionnée. Avec sa carrosserie dont le dessin est l’œuvre d’un jeune talent (Giorgetto Giugiaro) chez Bertone, le coupé milanais fait mouche par son gabarit et ses proportions harmonieuses. Charmant, il se paie le luxe de jouer les mini-GT avec ...
  • GP F1 Barcelona Espagne 2018 – 13 Mai Barcelone est un premier tournant dans la saison de Formule 1. C’est non seulement le retour des écuries en Europe, mais également l’opportunité de courir sur un circuit “archiconnu” des écuries et des pilotes. C’est également une piste de référence qui donne le “la” pour définir une hiérarchie fiable des performances de chaque monoplace. Et ...
  • GP F1 Azerbaïjan Bakou 2018 – 29 avril Si lors des essais libres les places d’honneur étaient très disputées, la phase de qualifications dévoile une fois de plus un Kimi Raikkonen très en forme. Mais impossible pour lui néanmoins de prendre la pole position suite à une erreur de pilotage en Q3. Il partira donc de la 3 e ligne derrière Verstappen. Vettel ...
  • GP F1 Chine 2018 – 15 avril A l’issue des essais libres et des qualifications, la domination des rouges semblait inéluctable en Chine. On s’attendait alors à un Grand Prix terne avec les rouges devant et les autres derrière. Les qualifications confirme ce fait avec une pole position magique de Sebastian Vettel en Q3 qui vient chiper la place à un Raikkonen ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.