Porsche 968 – Guide Achat

Porsche 968 Coupé (1991-1995)

Porsche 968 Coupé (1991-1995)

Porsche 968 Coupé (1991-1995)

Porsche 968 Coupé (1991-1995)

Chez Porsche, la mono-culture de la 911 résiste. Et bien que des partisans de la diversité ont été largement entendus depuis l’apparition de la Porsche 924 (1976), puis 928 (1977) et même 944 (1982), la saga des Porsche à moteur avant ne parvient pas à détrôner la GT au Flat 6 en porte-à-faux arrière. Certes, le succès commercial des Porsche 924 puis 944 est indéniable, mais les divergences demeurent au directoire de Porsche à la fin des années 80. Tant et si bien que l’évolution en cours de la Porsche 944 S2 et son gros quatre cylindres de 3 litres de cylindrée, accouche finalement d’un nouveau modèle qui change de nom : Porsche 968. Il faut dire que seulement 20% des pièces du nouveau modèle sont communes avec la Porsche 944 S2. Le design est sacrément réactualisé et oeuvre de Harm Lagaay, le designer hollandais de Porsche. L’inspiration prise à la Porsche 928 est évidente avec ses optiques avant rondes basculants, ses boucliers arrondis mais toujours épais, et ses optiques arrière rouges et plus fins et actuels pour faire entrer de pleins pneus la Porsche 968 dans la décennie 90. L’architecture à moteur avant et système transaxle (boîte et pont arrière) est conservée conservant ainsi les qualités d’équilibre de sa tenue de route. Finalement, en octobre 1991 au salon de Francfort, Porsche dévoile ainsi ses Porsche 968 Coupé et Porsche 968 Cabriolet.


Porsche 968 Coupé (1991-1995)

Porsche 968 (1991-1995)

Pays : Allemagne
Constructeur : Porsche
Modèle : Coupé & Cabriolet
Années de production : 1991-1995
Présentation : Octobre 1991
Production totale : 12 776 ex.
Motorisations : 4 cyl. en ligne
Cylindrées : 3L0
Carrosserie : Coupé/cabriolet 2+2 places
Designer : Harm Lagaay (Porsche)

 


Porsche 968 CS (1993-1995)

Porsche 968 CS (1993-1995)

 

Porsche 968 Coupé (1991-1995)

Porsche 968 Coupé (1991-1995)

1991 : Porsche 968 Coupé ou la saga 924-944 sublimée…
Conservant le principe monocoque avec éléments de suspensions McPherson avant et bras obliques et barres de torsion AR, la Porsche 968 repose sur des jantes de 16 pouces (205/55 ZR16 AV et 225/50 ZR16 AR). La grosse nouveauté technique, outre sa plastique sérieusement revisitée est son moteur quatre cylindres de 3 litres de cylindrée dérivé de la Porsche 944 S2. Mais il a été sérieusement revu, puisque outre les arbres d’équilibrages d’origine, un système d’admission variable Variocam est installé pour permettre une disponibilité mécanique améliorée. Le couple est ainsi de 305 Nm à 4 100 tr/mn et la puissance de 240 ch à 5 600 tr/mn. C’est +29 ch et +24 Nm par rapport à la Porsche 944 S2, et place ainsi la Porsche 968 Coupé au niveau des performances de la Porsche 944 Turbo (0 à 100 km/h en 6″8; 247 km/h, km DA en 26″7). Disponible mais aphone, le quatre cylindres malgré ses indéniables qualités, manque de personnalité face à des rivales plus volubiles. A commencer par la Porsche 911 et son Flat 6. La boîte de vitesses est mécanique à 6 rapports, mais peut être également Automatique Tiptronic. La force première de la Porsche 968 est sa présentation intérieure bien finie (qui intègre maintenant un Airbag), ses 2+2 places et son coffre de belle contenance pour une polyvalence d’usage, et surtout l’équilibre et efficacité de sa tenue de route. Il faut dire que la structure transaxle permet une répartition des masses quasi idéale 49% AV/51% AR. Véritable accès au blason Porsche, le prix reste tout de même très élevé, surtout face à la BMW M3 E36 qui vient casser les prix et proposer un 6 en ligne…

Porsche 968 Cabriolet (1991-1995)

Porsche 968 Cabriolet (1991-1995)

Porsche 968 Cabriolet : l’art et la manière !
De concert avec la variante Coupé, Porsche commercialise la Porsche 968 Cabriolet. Avec l’implantation de sa capote en toile, les places arrière sont sacrifiées et la 968 Cabriolet est une stricte deux places. La rigidité est maximale limitant les effets de l’ablation du toit, au prix certes d’un poids en hausse comme sur tous les cabriolets (1 440 kg contre 1 370 kg pour le Coupé). Les performances restent néanmoins proches de celle de la variante coupé tandis que le bruit à bord est évidemment plus présent du fait de l’isolation de la capote moins bonne que le coupé. La capacité du coffre est également en baisse tout comme les aspects pratiques. Au total 4 389 exemplaires de 968 Cabriolet seront fabriqués.

Porsche 968 Club Sport (1993-1995)

Porsche 968 Club Sport (1993-1995)

Porsche 968 Club Sport (1993). CS pour plus d’agilité et une sportivité exacerbée…
Porsche tente d’apporter un regain d’intérêt à son modèle 968 qui peine à se faire une place au soleil. Ainsi, en 1993 la Porsche 968 Club Sport (968 CS) fait son apparition au catalogue. Le concept est simple : plus de sport et plus de radicalité. Si la mécanique demeure inchangée, le gros du travail a porté sur une traque à tout kilos superflu : suppression de la banquette arrière, sièges baquets avant Recaro plus léger, suppression lave-phares, batterie plus petite et plus légère… Résultat, près de 100 kilos de gagnés. Voilà qui permet d’améliorer très nettement le rapport poids/puissance. Beaucoup d’équipements ont migré dans la liste des options (climatisation, radio, Airbag conducteur) et vitres et insonorisants sont spartiates. Côté technique, les suspensions sont abaissées de -2 cm pour une assiette plus proche du sol tandis que les jantes Cup passent à 17 pouces et sont un permettent des pneumatiques plus larges en 225 AV et 255 AR. Les performances progressent sensiblement : 0 à 100 km/h en 6″5; 250 km/h, km DA en 26″3. La Porsche 968 Club Sport est reconnaissable à ses coloris voyants qui s’étirent jusqu’aux jantes Cup incluses (Grand Prix White, Black, Speed Yellow, Guards Red, Riviera Blue or Maritime Blue). Et des strippings « Club Sport » stylisés recouvrent ses bas de caisse latéraux. La Porsche 968 CS est une idée louable et qui était pertinente, mais pas encore dans l’ère du temps des track days. Et surtout, en face d’elle, la BMW M3 E36 poursuit son travail de sape !…

1993 : Quelques modifications de détails sur la gamme Porsche 968
Porsche apporte quelques détails nouveaux pour l’année 1993 histoire de peaufiner sa copie. Ainsi, le filtre à pollen est nouveau pour améliorer l’air dans l’habitacle, tandis que les sièges conducteurs peuvent recevoir un chauffage de siège. Autre nouveauté, les jantes alu passent à 17 pouces. De nouveaux packs d’options apparaissent qui améliorent l’existant comme la sono embarquée par exemple (haut-parleurs AR additionnels et ampli). Le freinage est également optimisé avec des disques rainurés et percé.

Porsche 968 Turbo S (1993-1995)

Porsche 968 Turbo S (1993-1995)

Porsche 968 Turbo S : rêve déçu…
En 1993, le département Porsche Motorsport basé à Weissach développe une Porsche 968 Turbo S. Basée sur la 968 Club Sport, elle est près de 2 cm plus basse qu’une 968 Coupé « standard ». Les jantes Cup sont démontables en trois parties avec un diamètre de 18 pouces, tandis que des appendices aérodynamiques sont spécifiques : lèvre inférieure du bouclier avant, prises d’air NACA dans le capot moteur, et aileron arrière réglable. Voilà qui pose le débat. Sous le capot, c’est le bloc de la  944 S2 qui est repris mais la culasse 8 soupapes de la 944 Turbo S, le tout gavé par un gros turbo KKK. La Porsche 968 Turbo S développe ainsi 305 ch à 5 600 tr/mn et un couple de 500 Nm à 3 000 tr/mn. Voilà de quoi propulser la Porsche 968 Turbo S dans une autre dimension en matière de performances avec 282 km/h en vitesse maxi et un 0 à 100 km/h en 4″7. Très onéreuse à l’achat, et malgré ses performances « canon », la Porsche 968 Turbo S initialement prévue pour être commercialisée à 50 exemplaires ne sera produite qu’à… 16 exemplaires.

Porsche 968 Turbo RS (1992-1994)

Porsche 968 Turbo RS (1992-1994)

Porsche 968 Turbo RS pour le championnat GT !
Porsche Weissach a développé entre 1992 et 1994 une variante 968 Turbo RS pour disputer le championnat allemand ADAC GT. Basée sur la 968 Turbo S, la RS développe 345 ch pour un poids de 1 350 kg imposé par la règlementation comme un minimum. La boîte manuelle à 6 rapports dispose de démultiplications spécifiques à la RS. Plusieurs évolutions moteurs en fonction des compétitions ont été disponibles. La Porsche 968 Turbo RS a disputé différentes épreuves outre le championnat GT allemand. Notons ainsi le BPR à Dijon ou les 24 Heures du Mans sans pour autant remporter la victoire ni même un podium. Seuls 4 exemplaires seront construits.

Porsche 968 Sport (UK) 1994-95

Porsche 968 Sport (UK) 1994-95

Le coin des Séries Spéciales
Avec une carrière aussi courte, difficile de trouver une série spéciale sur la base de la Porsche 968. On peut certes chercher du côté des tuners contemporains comme Gemballa ou Strosek pour ne citer qu’eux. C’est en Angleterre qu’il faut se tourner pour découvrir une série un peu spéciale qui n’a pas été commercialisée en France : la Porsche 968 Sport. Il s’agit en réalité d’une Club Sport mais dont l’équipement a été remis au niveau de la 968 standard pour un confort accru, mais l’efficacité en matière de liaisons au sol de la Club Sport. A noter que la présentation extérieur à l’exception des strippings est identique. La 968 Sport était vendue £29,975, soit £5,500 de moins que la 968 standard.

En 1995, Porsche jette l’éponge et arrête la production des Porsche 968 Coupé et Cabriolet après 12 776 exemplaires produits toutes versions confondues. C’est 10 fois moins que la Porsche 944. Porsche arrête également la Porsche 928 enterrant définitivement la saga des Porsche à moteur avant. La Porsche 911 et le Flat 6 ont définitivement remporté la partie…

Tous les Modèles Porsche 968
Porsche 968

  • Porsche 968 Changement radical chez Porsche ! Puisque les PMA (Porsche à Moteur AV) n’enterrerons finalement pas l’incontournable Porsche 911, il reste donc à moderniser la Porsche 944 et mieux l’intégrer visuellement à la gamme contemporaine entre une 911 type 964 et une 928. Contrat rempli au-delà même des attentes des passionnés, car ses proues et poupes inspirés de la 928 GTS cachent des changements bien plus profonds et le plus gros 4 cylindres du monde qui développe 240 ch à 6 ...
  • Porsche 968 – Guide Achat Chez Porsche, la mono-culture de la 911 résiste. Et bien que des partisans de la diversité ont été largement entendus depuis l’apparition de la Porsche 924 (1976), puis 928 (1977) et même 944 (1982), la saga des Porsche à moteur avant ne parvient pas à détrôner la GT au Flat 6 en porte-à-faux arrière. Certes, le succès commercial des Porsche 924 puis 944 est indéniable, mais les divergences demeurent au directoire de Porsche à la fin des années 80. Tant ...
  • Porsche 968 Club Sport 968 CS Malgré d’indéniables qualités, la Porsche 968 ne parvient pas à confirmer les attentes commerciales que ses concepteurs avaient fondé en elle. Il faut avouer que la BMW M3 E36, avec son six en ligne magique, et sa présentation impeccable, avait jeté un pavé dans la marre, le tout à un prix « raisonnable ». Alors Porsche joue la carte de l’esprit « Club Sport » avec la 968 CS : virer des équipements de confort pour pouvoir diminuer le prix ...

Grandes Dates
1982 : Commercialisation de la Porsche 944 qui est une évolution de la 924 en plus virile, et surtout avec un moteur 100% Porsche (un demi-V8 de Porsche 928).
1989 : Commercialisation de la Porsche 944 S2 en coupé & cabriolet (nouveau) équipé du plus gros quatre cylindres (3 litres) au monde.
1991 : En octobre au salon de Francfort Porsche présente les nouvelles Porsche 968 Coupé et Cabriolet. Carrosserie de Porsche 944 S2 modernisé (faces AV & AR style Porsche 928).
1992 : Fabrication de la Porsche 968 Turbo RS (pour la compétition)
1993 : Porsche introduit quelques modifications de détails à la Porsche 968 : nouveau filtre à pollen, nouveaux sièges chauffants, jantes 17″ plus larges, freins plus performants (ventilés et percés)…
Commercialisation de la Porsche 968 Club Sport (968 CS) une variante allégée et plus affûtée de la 968 mais à la puissance inchangée.
1994 : Commercialisation des Porsche 968 Turbo S.
Commercialisation en Angleterre de la Porsche 968 Sport qui est basée sur la Club Sport mais avec un équipement plus luxueux et confortable.
1995 : Arrêt de la production et de la commercialisation de la Porsche 968 et 928 : c’est la fin de la saga des Porsche à moteur avant initiée avec la Porsche 924. Le retour arrivera avec la Porsche Cayenne un SUV.

Les Rivales :

  • Alpine A610 Après des années d’hésitations, Renault se décide en 1989 à redonner une chance à Alpine. La dernière ? Mille Miles et Le Mans finissent la génération des Alpine V6 Turbo (GTA), avant qu’en 1991 la nouvelle Alpine A610 ne soit lancée. Renault avait de grandes ambitions mais pas mis tous les moyens de son côté. A commencer par un style finalement très (trop ?) proche de sa devancière, l’A610 est pourtant pétrie de qualité avec un V6 revisité qui délivre ...
  • BMW M3 3.0 E36 Après avoir lutté face aux Sierra RS Cosworth et aux Mercedes 190 2.3-16s puis 2.5-16s, la BMW M3 E30 laisse sa place à une descendance bien plus noble, sous son capot du moins ! Un gros 6 ligne de 3 litres atmosphérique offre 286 ch bien réels pour des chronos époustouflants ! Et comme BMW a décidé de frapper un grand coup, c’est le sans faute côté châssis, ou presque, avec un caractère bien trempé mais aussi bien élevé, ...
  • Chevrolet Corvette C4 LT-1 Depuis 1984, Chevrolet a revisité avec un beau succès et un certain talent sa saga Corvette. La Chevrolet Corvette C4 profite avant tout d’une plastique terriblement séduisante, tout en conservant intact son ADN : carrosserie « plastique », gros V8 coupleux et des trains de roulements sportifs. Mais si le succès est bien là, Chevrolet n’a de cesse de monter en puissance son égérie. D’ailleurs, la Corvette C4 ZR-1 a démontré le bien-fondé de cette stratégie. Mais elle reste réservée ...
  • Honda NSX Honda monte en puissance dans le sport auto. Avec son engagement qui devient progressivement victorieux en F1, Honda initie dès 1984 le projet NSX. Venir défier Porsche et Ferrari sur leurs terrains, celui des GT de luxe et de sport ! En 1989, La Honda NSX est dévoilée et le résultat est à la hauteur du talent des ingénieurs nippons. Un V6 à distribution variable VTEC autorise 274 ch à 7 300 tr/mn le tout dans un écrin de perfection, ...
  • Jaguar XJR-S La Jaguar XJS (née XJ-S) semble intemporelle. Depuis 1975, aucune réelle modification esthétique n’est venu modifier le trait originel et cette ligne devenue une véritable signature de la firme de Coventry. Lancée en pleine crise pétrolière et au pire moment de l’existence de Jaguar, le coupé XJS peina à convaincre et surtout ne profita jamais de version plus puissante. C’est plutôt l’inverse qui se produisit pour faire diminuer des consommations copieuses à une époque où le cours du pétrole s’envolait. ...
  • Lotus Esprit S4 Depuis 1976, la Lotus Esprit ne cesse d’évoluer et de se bonifier. Toujours fidèle à son quatre cylindres maison, il est gavé de chevaux supplémentaires par un turbocompresseur depuis 1980. Présenté au salon de Genève 1994, la Lotus Esprit S4 fait de la résistance et évolue une énième fois pour tenter un baroud d’honneur avec son quatre cylindres, la version V8 devant prendre le relais et lui donner la noblesse mécanique qui lui faisait défaut jusqu’alors. Ce sont les designers ...
  • Maserati 2.24v Facelift Biturbo Maserati 2.24v facelift Biturbo (1991)La très exclusive Maserati Racing a ouvert la voie en s’inspirant des codes stylistiques de la Maserati Shamal. Marcello Gandini est toujours à la table à dessin avec un budget des plus serrés. Pas étonnant donc de constater une réelle similitude d’une Maserati « Biturbo » à l’autre qui passe entre ses griffes. Si la silhouette reste fidèle à l’originelle signée Pierangelo Andreani, la Maserati 2.24v Facelift Biturbo change de faciès avec un résultat pour le moins discutable. La calandre ...
  • Maserati 222 E Biturbo Difficile de suivre la saga des Maserati Biturbo tant le propriétaire de la marque, le passionné et fort en caractère Alejandro de Tomaso joue avec les différents éléments de son puzzle industriel sous le signe du Trident. Coupé, Spyder, berline, trois empattements, plusieurs V6 biturbo (2,0 ; 2,5 ; 2,8)… pas évident de s’y retrouver. Pour simplifier le propos, on peut retenir déjà trois séquences dans la « story Biturbo ». En 1981, le lancement de ce coupé qui va ...
  • Maserati 222 SR Biturbo Maserati 222 SR BiturboCroyez-le ou pas, mais la saga des Biturbo ne cesse de se renouveler et se décliner. Notamment depuis la commercialisation en 1990 de la Maserati Shamal puis de la plus « populaire » (il faut le dire vite !) Racing en 1991, un nouveau visage signé Marcello Gandini a été instauré. Alors certes, le talentueux designer italien a du composer avec des impératifs budgétaires précis en conservant à l’identique les emboutis existants. C’est donc toute la face avant qui est repensée sur ...
  • Maserati 222.4v Biturbo Maserati 222.4v Biturbo (1991)Fort du succès (d’estime !) de la Maserati Racing, Maserati avait dans sa manche développé de concert son pendant à moteur V6 2,8 litres biturbo 24 soupapes. Finalement, le rafraîchissement de la gamme Maserati Biturbo suit la même architecture à deux têtes qu’auparavant avec un V6 deux litres pour le marché italien afin de satisfaire aux normes fiscales dissuasives au-delà de cette cylindrée, et un V6 2,8 litres biturbo pour les marchés exports (d’où le « E » ou « SE » des précédentes ...
  • Maserati Ghibli II 2L0 Maserati Ghibli II 2L0 (1992)Après la tonitruante mais élitiste Shamal, Maserati poursuit le développement de sa gamme Biturbo en dévoilant au salon de Turin 1992 sa nouvelle Maserati Ghibli II. Reprenant l’illustre patronyme de la GT des années 60-70, c’est néanmoins sur la base des carrosseries des Biturbo qu’est basée la nouvelle Ghibli. C’est comme de coutume dans la firme au Trident que tout est pioché dans la gamme Biturbo, ainsi que les artifices de style. Si la nouvelle Maserati Ghibli II s’inspire très ...
  • Maserati Ghibli II 2L8 Maserati Ghibli II 2L8 (1992)En parallèle de la version 2 litres réservée au marché intérieur italien, Maserati dédouble son offre Ghibli II au salon de Turin 1992 avec une variante de plus grosse cylindrée (2,8 litres). Maserati poursuit donc le développement vers le haut de sa saga Biturbo après la très exclusive Maserati Shamal. D’ailleurs, si la Maserati Ghibli II 2L8 reprend un patronyme d’une illustre GT de la firme au trident qui officia dans les années 60 et 70, elle s’inspire très nettement ...
  • Maserati Karif Biturbo Alejandro de Tomaso, propriétaire de Maserati depuis 1979 n’est pas avare de bonnes idées pour faire parler de ses modèles. Depuis 1981, les Maserati Biturbo n’en finissent pas de se bonifier, et de se décliner : coupé, berline, cabriolet… Pour noël 1988, une tradition désormais à Modène, Alejandro de Tomaso dépose une nouvelle variante au pied du sapin… enfin du trident ! La Maserati Karif est donc basée sur l’empattement court des Spyder (soit 2,4 mètres) auquel on a mis ...
  • Maserati Shamal Maserati Shamal V8 Biturbo (1990)Maserati sous l’égide d’Alejandro de Tomaso connait des hauts et des bas depuis sa reprise. Toute la stratégie initiale a été misée sur la Maserati Biturbo dont la vocation initiale était de concurrencer notamment BMW. Mais le sémillant argentin a de la suite dans les idées et affiche des ambitions d’expansion. Ainsi, coup sur coup, Maserati se lance dans l’étude d’une berlinette à moteur central arrière baptisée Chubasco qui devait concurrencer les Lamborghini et Ferrari, et d’une Grand Tourisme exclusive ...
  • Mazda RX-7 F3DS Depuis 1978, Mazda persévère dans le moteur rotatif Wankel avec la RX-7. Après quelques tâtonnements stylistiques jugés trop proches des Porsche 944, la Mazda RX-7 Turbo mouture 1992 s’offre un design inédit et très personnel. Les performances grimpent sévèrement avec cette fois 239 ch à 6 500 tr/mn grâce à ses 2 turbos, tandis que le succès au Mans lui permet d’espérer d’autres prétentions. Tremblez GT accomplies, la Mazda RX-7 Turbo poursuit sa quête d’autorité ! Avec 2 turbos en série ...
  • Nissan 300 ZX Z32 Nissan 300 ZX Z32La saga des coupés Z chez Nissan a glissé du sport vers des coupés sportifs mais confortables pour répondre à la demande du marché américain. Pour 1990, Nissan décide de redonner du tonus à une saga célèbre avec la Nissan 300 ZX Z32. Fumio Yoshida le designer de l’ancienne 240Z est rappelé et le résultat est tout simplement superbe. Moderne et sportif, le design de la Nissan 300 ZX Z32 est également efficace avec un Cx de 0,32. La ligne reste ...
  • Porsche 911 Carrera 2 964 C2 Depuis 1964, la Porsche 911 s’est imposée valeur étalon chez les voitures de sport. Elle évolue régulièrement par touches, avec parfois, quelques révolutions. En 1989, avec la 964, Porsche revisite son sujet avec beaucoup d’évolutions qui s’imposeront par la suite à chaque générations prochaines : Tiptronic, transmission intégrale, RS… Côté look, la Porsche 911 adopte des boucliers enveloppants, des gros clignos et un bandeau AR plus moderne. Le Flat 6 grimpe à 3,6 litres « pile » et délivre 250 ...
  • Porsche 911 Carrera 993 Rester fidèle à l’esprit 911, telle est la gageure de Porsche à chaque renouvellement de génération. Avec la 911 Carrera (993), Porsche va plus loin que d’habitude ! Malgré un lien de parenté évident, les panneaux ont été redessinés à 80%. Hanches larges, regard revu, la 993 s’offre (enfin !) un train arrière multibras et des réglages de trains roulants qui, sans dénaturer la conduite si particulière des 911, la rend plus conciliante pour le quidam. Mais dès que le ...
  • Porsche 911 RS 964 RS La Porsche 911 Carrera 2 et 4 a offert sa première grosse évolution tant dans ses entrailles que dans son style. Mais le poids grimpe, grimpe pour permettre à la 911 de rester d’une incroyable polyvalence et la référence des GT. Alors ? A Zuffenhausen on a la solution avec la nouvelle Porsche Carrera RS. Un régime drastique pour perdre 130 kg, un moteur amélioré de 10 ch et des liaisons au sol sans concession mais ultra-sportives. Une star est ...
  • Porsche 968 Changement radical chez Porsche ! Puisque les PMA (Porsche à Moteur AV) n’enterrerons finalement pas l’incontournable Porsche 911, il reste donc à moderniser la Porsche 944 et mieux l’intégrer visuellement à la gamme contemporaine entre une 911 type 964 et une 928. Contrat rempli au-delà même des attentes des passionnés, car ses proues et poupes inspirés de la 928 GTS cachent des changements bien plus profonds et le plus gros 4 cylindres du monde qui développe 240 ch à 6 ...
  • Porsche 968 Club Sport 968 CS Malgré d’indéniables qualités, la Porsche 968 ne parvient pas à confirmer les attentes commerciales que ses concepteurs avaient fondé en elle. Il faut avouer que la BMW M3 E36, avec son six en ligne magique, et sa présentation impeccable, avait jeté un pavé dans la marre, le tout à un prix « raisonnable ». Alors Porsche joue la carte de l’esprit « Club Sport » avec la 968 CS : virer des équipements de confort pour pouvoir diminuer le prix ...
  • Venturi 260 Coupé Cup 511 Pour 1990, les grosses cylindrées en France doivent passer au pot catalytique. Une opération diversement réalisée, qui va même froisser les amateurs de voitures de sport françaises puisque si la Renault 25 V6 Turbo passe à 205 ch (+5 ch) pour digérer le catalyseur, l’Alpine V6 Turbo Le Mans chute elle à 185 ch (-15 ch). Et chez MVS devenu Venturi pour 1989 ? La fin de la MVS Venturi 2.80 SPC laissait craindre le pire, mais non. Le constructeur ...
  • Volkswagen Corrado VR6 Depuis 1988, le très réussi coupé Corrado avait renvoyé la VW Scirocco au placard. Sa ligne ramassée et suggérant la vitesse est aussi très personnelle. Une réussite ! Trapu, et bien campé sur ses jantes de 15 pouces, le coupé Corrado offre un arrière massif privilégiant ainsi une habitabilité et un coffre modulable de 235 à 810 dm3. La version de pointe était jusqu’ici la VW Corrado G60 et son glouton compresseur en G. Mais l’arrivée du moteur VR6 en ...

Photos Porsche 968

PORSCHE 968

Derniers Dossiers Porsche
Porsche

  • Un renouveau pour la légendaire Porsche 911 – Porsche 911 Turbo S type 992 Au printemps dernier, le constructeur allemand a encore frappé fort avec la sortie d’une toute nouvelle génération de la fameuse Porsche 911, la 992 Turbo S. De nature sportive mais aussi polyvalente, cette voiture plaisir risque d’en séduire plus d’un. Des courbes agressives mais délicates Dans la saga de la lignée 911 depuis 1963, la 992 Turbo ...
  • Porsche 968 – Guide Achat Chez Porsche, la mono-culture de la 911 résiste. Et bien que des partisans de la diversité ont été largement entendus depuis l’apparition de la Porsche 924 (1976), puis 928 (1977) et même 944 (1982), la saga des Porsche à moteur avant ne parvient pas à détrôner la GT au Flat 6 en porte-à-faux arrière. Certes, ...
  • Porsche 911 Targa – Guide Achat Porsche a présenté la 911 Targa au Salon international de l’automobile de Francfort en septembre 1965. La Targa n’est ni un cabriolet ni un coupé, ni un hard top ni une berline, mais quelque chose de complètement nouveau : le premier cabriolet de sécurité au monde avec un arceau de sécurité ou un arceau de ...
  • Porsche 911 GT2 RS 991 FL Depuis la 993, à chaque génération de 911 sa GT2. Sauf que désormais, seule la GT2 RS est disponible sur la génération 991. Pour mémoire et pour faire simple, la variante GT2 est le mariage entre une version GT3 pour sa définition et le groupe motopropulseur de la turbo. En clair, les performances à minima ...
  • Porsche 911 GT3 RS 991 FL GT3, GT2 RS… et maintenant GT3 RS ! Porsche sonne la charge et termine en 2018 de décliner une gamme 991 Faceliftée complète pour les track-days en fonction de votre talent, vos humeurs et votre budget (forcément très élevé !). Pour ceux qui pourraient s’interroger du bienfondé d’une telle dispersion, le marché répond néanmoins présent ...
  • Porsche 911 GT3 991 FL Alors que la Porsche 911 Carrera 991 est passée à la suralimentation lors de son facelift (ou phase 2), Porsche nous rassure avec une version 991 GT3 FL dont le Flat 6 toujours aspirée naturellement. Dévoilée en mars 2017 à Genève, cette nouvelle Porsche 911 GT3 911 FL nécessite de lire la fiche technique pour ...
  • VW-Porsche 914-4 1700 Volkswagen et Porsche intimement liés depuis leurs débuts respectifs (après tout leur géniteur commun n’est autre que Ferdinand Porsche !) sont à la recherche d’une offre alternative qui comblerait un trou dans leurs gammes. Volkswagen chercher à remplacer son vieillissant coupé Karmann Ghia et Porsche de son côté doit trouver une solution pour ses anciens ...
  • Porsche 718 Boxster S Porsche reste maître dans l’art subtil de la communication. Pour passer les normes environnementales avec succès, le downsizing touche également les « petites » de la famille Boxster et Cayman. Et comme pour mieux faire digérer la pilule de la perte de 2 cylindres du Flat 6 qui mue en Flat 4 (oui, un quatre ...
  • Porsche 944 2L5 Malgré un incontestable succès commercial de sa Porsche 924, Porsche surfe sur le succès d’estime de la Porsche 924 Carrera GT auprès du public pour monter d’un cran son coupé sportif à moteur avant. La Porsche 944 reprend ainsi le look intégral (ou presque) de la Carrera GT avec son faciès plus agressif, ses ailes ...
  • Porsche 911 R 991 Après un sacré débat interne, les ingénieurs maison ont réussi à remettre le pilote au cœur du plaisir de conduite. A l’heure annoncée de la conduite autonome et de l’électronique envahissante, Porsche finalement ose le contrepied et propose un flashback avec sa Porsche 911 R 991. La recette est simple (ou presque) : prenez une ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. Ferrari, Porsche, Lamborghini, Aston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (Lotus, BMW,Mercedes-Benz, Audi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTI, R8 Gordini, VW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Porsche 968 - Guide Achat, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.